Accueil >>  Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV)

Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV)

 Pourquoi les enfants migrants jouent-ils aux adultes en Italie ?
Rome, 29 juillet 2015 (IRIN) - Chaque midi à Rome, la rue arborée du centre culturel Baobab - géré par la diaspora érythréenne locale - s’anime, tandis que des migrants attendent à la file d’y recevoir une assiette de nourriture. On ne peut manquer d’être frappé par l’aspect juvénile de leurs visages. Bien que la plupart aient fui l’Érythrée pour échapper à son service militaire à durée illimitée, aucun n’admettra avoir moins de 18 ans. Ils craignent d’être placés dans un centre pour enfants migrants non (...)
... la suite
 Enfants d’outre Tombes

Les enfants des Vermiraux ou la douloureuse mémoire de l’assistance publique

Didier Arnaud - 2 juillet 2011 - En 1911, à Quarré-les-Tombes dans le Morvan, des orphelins de l’Assistance publique maltraités et exploités, se rebellent contre leur institution. Un procès à sensation condamnera leurs tortionnaires. Mais l’histoire a vite été oubliée, jusqu’à son exhumation récente par la fille d’une des victimes. Le jour où sa mère est morte, Marie-Laure Las Vergnas, 57 ans, adepte des courses de fond, s’est mise à explorer les archives du Morvan pour retrouver son histoire restée (...)
... la suite
 L’Etat reconnait sa responsabilité morale dans l’exil forcé des enfants réunionnais

Dans les années 1960-1970, des milliers d’enfants réunionnais ont été déracinés et envoyés vers la métropole par la DDASS de la Réunion, dans un programme social favorisé par Michel Debré

Enfants réunionnais : l’Assemblée reconnaît la « responsabilité morale » de l’Etat Libération - AFP - 18 février 2014 - A l’Assemblée nationale mardi, des Réunionnais qui ont été, enfants, exilés de force dans la Creuse, assistaient au vote de la résolution mémorielle. (Photo Laurent Troude) Toute la gauche a voté pour une résolution symbolique présentée par le groupe socialiste, tandis que l’UMP s’y est opposée. L’UDI n’a pas voté. L’Assemblée nationale a reconnu mardi la « responsabilité morale » de (...)
... la suite
 Enfants maltraités : deux morts par jour en France

Valérie Trierweiler pour une « grande cause nationale »

Le Monde - 14.06.2013 - Par Gaëlle Dupont - L’enfance maltraitée, ce n’est pas seulement une succession de faits divers effroyables mais apparemment isolés, comme l’affaire de la petite Marina Sabatier, morte en 2009 à l’âge de 8 ans sous les coups de ses parents, ou celles de ces bébés retrouvés dans des congélateurs (trois cas depuis mars). La maltraitance est "un phénomène de santé publique massif", estime l’épidémiologiste Anne Tursz, directrice de recherche à l’Institut national de la santé et de la (...)
... la suite
 L’Unicef s’alarme de la vulnérabilité des enfants handicapés dans le monde

Publication du rapport "La situation des enfants handicapés dans le monde en 2013"

Libération - 30 mai 2013 - Par AFP Dans un rapport rendu public jeudi, le Fonds des nations unies pour l’enfance souligne que ces enfants ont plus de risques de ne pas être scolarisés ou d’être ostracisés. Les enfants souffrant de handicap, victimes d’ostracisme, de discrimination et de violences, comptent parmi les plus vulnérables dans le monde, estime le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans un rapport publié jeudi [1]. « Nombre des carences présentées par les enfants handicapés (...)
... la suite
 La fille publique, de Cheyenne Carron

Un film dédié aux enfants pupilles de l’Etat français

OSI Bouaké - 29 mai 2013 - SD - Un article pour attirer l’attention sur un film réalisé par une jeune femme qui le dédie "aux enfants pupilles de l’Etat français". Il s’agit d’une fiction fondée sur sa propre histoire... C’est suffisamment exceptionnel pour être salué ! Retrouvez une interview avec Cheyenne Carron ci-dessous... Bande Annonce : LA FILLE PUBLIQUE - BANDE ANNONCE 1 - Un film... par Che-Carr Un extrait : La Fille Publique Extrait vidéo La Fille publique , de Cheyenne Carron, (...)
... la suite
 "Ma terreur, c’était de mourir un week-end et que personne ne le voie"
Le Monde | 25.06.2012 - Par Gaëlle Dupont - Sur les photos d’elle enfant, on la voit souriante, petite fille modèle. "Ça ne veut rien dire, dit la jeune femme. Sur les photos, j’ai toujours l’air heureuse." Céline Raphaël est interne en médecine, elle a 28 ans. D’apparence frêle, elle impressionne par son ton déterminé, et plus encore par ses fréquents éclats de rire. Jusqu’à 14 ans, Céline a vécu "dans la terreur" de son père, qui la battait. Placée, elle a poursuivi ses études, est devenue médecin, son (...)
... la suite
 Des jeunes étrangers expulsés malgré leur demande d’asile et leur mauvaise santé

Quand la France expulse des enfants malades de son territoire

Le Monde.fr avec AFP | 12.02.2013 - Trois jeunes étrangers ont été expulsés dimanche 10 février vers le Cameroun et la République démocratique du Congo, malgré des doutes sur leur âge, a dénoncé mardi l’association France Terre d’asile. L’un d’entre eux possédait, en outre, une demande d’asile, tandis qu’un autre présentait une pathologie reconnue par l’agence régionale de santé. "Tout dans ce dossier est inacceptable : de leur arrestation, à l’expulsion dans la précipitation d’un malade et d’un demandeur (...)
... la suite
 Arche de Zoé, la confusion des (bons) sentiments

Quelques articles sur le procès en cours

Le Monde - Chroniques judiciaires - 6 décembre 2012, par Pascale Robert-Diard Ils sont toujours passionnants, parfois vertigineux, ces moments où dans une salle d’audience, par le truchement d’écoutes téléphoniques ou d’enregistrements, parviennent les mots bruts, les mots de l’époque saisis au vol avant que la fin de l’histoire ne soit connue et ne colore le jugement que l’on porte sur elle, avant que la machine judiciaire, la mécanique des interrogatoires, la reconstitution mémorielle des témoins ne (...)
... la suite
 Algérie : Les enfants perdus de Kabylie

Une vague de suicides de jeunes à Tizi-Ouzou bouleverse une communauté qui oscille entre la honte et la crainte d’être stigmatisée par le pouvoir.

Libération - 4 juin 2012 - Jean-Louis Le Touzet, envoyé spécial à Tizi-Ouzou, Algérie Au mois de mars, l’air est sec, froid et souvent d’un bleu très dru à 900 mètres d’altitude à Adrar, un petit village de Kabylie, au nord-est de Tizi-Ouzou, en Algérie. A Adrar il n’y a rien, mis à part des locaux commerciaux qui n’ont jamais ouverts mais le gaz de ville et l’éclairage public sont pour bientôt. Quand le temps est dégagé, on peut voir la mer et la baie d’Azeffoun. Le 18 mars dernier, aux alentours de 19 h (...)
... la suite
 Annual Report of the UN Secretary-General on Children and Armed Conflict

UN Report 2012

UN - New York, 11 June 2012 - The Secretary-General issued his annual report on children and armed conflict to the Security Council which gives an overview of the situation of girls and boys in conflict zones and measures taken for their protection. The report includes a list of parties who recruit and use children, kill and maim, commit sexual violence or attack schools and hospitals ; the so-called "list of shame." "2011 shows a mixed picture. While new crises erupted with a heavy toll (...)
... la suite
 Une approche des récits de vie avec des enfants placés et des parents

Texte de Christine Abels-Eber, riche contribution de la sociologie clinique.

OSI Bouaké - SD - 4 mai 2012 Intervention de Christine Abels-Eber [1]. Extrait des actes du colloque "Le vécu du placement à l’Aide sociale à l’enfance : hier, aujourd’hui, demain", organisé en mai 2011. Une approche des récits de vie avec des enfants placés et des parents, en quête d’une reconnaissance de sujets de l’intervention sociale. « J’aime pas le passé, c’est trop difficile ; d’abord le passé simple, ça n’existe pas, il n’y a que du passé compliqué. Le passé simple, j’aime pas ; le passé (...)
... la suite
 Combler le vide d’un passé

Les actes du colloque "Le vécu du placement à l’Aide sociale à l’enfance : hier, aujourd’hui, demain", organisé en 2011 par le département de la Seine maritime

OSI Bouaké - SD - 4 mai 2012 - "Le vécu du placement à l’Aide sociale à l’enfance : hier, aujourd’hui, demain" (téléchargeable ci-dessous en pdf) est un document précieux pour qui s’intéresse au devenir des enfants placés. Il reprend de manière exhaustive les interventions du colloque de mai 2011, organisé par Pascale Lemare pour le département de Seine maritime. Le rapport est agréablement illustré de photographies de Denis Girard (Rouen), dans les années 1960. Combler le vide d’un passé Paris Normandie (...)
... la suite
 Les orphelins de Ceaucescu, 20 ans après

Photographies d’ Elisabeth Blanchet à voir à la galerie rue de l’exposition, jusqu’au 31 Mai 2012

Sophot - 4 décembre 2009 Entre 1993 et 2000, je me suis rendue de nombreuses fois en Roumanie dans un contexte humanitaire. J’étais bénévole pour une association que des amis et moi avions créée, Action Orphelins. J’ai tissé des liens très serrés avec les enfants de la “casa de copii” du village de Popricani. Je les ai pris en photo et j’ai aussi documenté leur vie et leur environnement quotidiens au cours de nombreux voyages. L’orphelinat de Popricani a fermé en 2002. La même année, je suis devenue (...)
... la suite
 Quand le Royaume-Uni réexpédiait en France des enfants clandestins

Depuis le 20 avril 1995 et jusqu’en août 2011, un accord à l’amiable entre la France et le Royaume-Uni permettait aux autorités anglaises de renvoyer immédiatement sur le sol français tout enfant non accompagné étant entré clandestinement sur le territoire.

LeMonde.fr | 17.01.12 | C’est ce que révèle mardi 17 janvier le rapport (PDF) de la commission anglaise des enfants après plusieurs mois d’investigations. Un "gentleman’s agreement" (reproduit dans le rapport entre les pages 58 et 62) signé alors par le directeur des libertés publiques, au sein du ministère de l’intérieur, Jean-Paul Faugère (aujourd’hui chef de cabinet du premier ministre) et son homologue anglais, autorisait le Royaume-Uni à prendre une telle mesure à l’encontre de toute personne (...)
... la suite
 Trier les enfants « à risque » dès 5 ans : une obsession dangereuse
Rue89 - 14/10/2011 - Pas de Zero de conduite - Tribune Le ministère de l’Education nationale prévoit d’instaurer des évaluations pour les enfants de 5 ans en école maternelle, qui comporteraient un volet comportemental intitulé « devenir élève » conduisant à trier les enfants en trois catégories : « RAS », « à risque » ou « à haut risque ». C’est le retour sous une autre forme du carnet de comportement préconisé en 2005 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, et auquel il avait dû renoncer face à (...)
... la suite
 Colloque “Enfance et VIH” le 7 octobre 2011 à Paris

Aspects psycho-comportementaux et prise en charge thérapeutique en France et en Afrique

Coordination Sud- 10 septembre 2011 - L’association Sol En Si (Solidarité Enfants Sida) accompagne depuis plus de 20 ans les enfants et leurs familles touchés par le VIH/sida, en France et en Afrique. Elle organise son premier colloque : « Enfance et VIH : aspects psycho-comportementaux et prise en charge thérapeutique en France et en Afrique » le vendredi 7 octobre 2011 à la Mairie du 19e arrondissement, à Paris. Des professionnels de la santé et de l’enfance seront présents afin de stimuler (...)
... la suite
 Les dangers du volontariat international auprès d’enfants orphelins du sida

Une étude interroge l’impact psychologique du turn-over de volontaires sur les enfants qui vivent en collectivité, et remet en cause cette nouvelle forme de tourisme

AIDS orphan tourism : A threat to young children in residential care Authors : Linda M. Richter [1] & Amy Norman [2] Vulnerable Children and Youth Studies, Volume 5, Issue 3, 2010, pp 217-229 Abstract : The dominant global perception that sub-Saharan Africa is experiencing an “AIDS orphan crisis”, coupled with growing trends in international voluntourism, has fostered a potentially high-risk situation for already vulnerable young children in the region. This article reviews the current (...)
... la suite
 Invisibles orphelins. Reconnaître, comprendre, accompagner

Un ouvrage collectif sous la direction de Magali Molinié.

Autrement, septembre 2011 Ignorés des statistiques, souvent confondus avec les enfants abandonnés, adoptés, les orphelins sont invisibles dans ce qui fait la singularité de leur situation : avoir perdu l’un de ses parents, ou les deux à la fois. Cet ouvrage entend faire la lumière sur la situation des orphelins en France. Sont convoqués l’histoire, la psychologie, la sociologie, le droit... Chaque contribution vient éclairer la manière dont s’est construite la catégorie « orphelin » dans l’hexagone (...)
... la suite
 Les enfants réfugiés exposés à un risque élevé de troubles mentaux
Londres, 14 août 2011 (IRIN) - Quelque 18 millions d’enfants dans le monde ont été déplacés de force, loin de leur foyer, suite à des conflits ; un tiers d’entre eux sont des réfugiés dont les familles ont fui et traversé les frontières internationales, selon des recherches. La revue médicale britannique The Lancet a effectué un compte-rendu de tous les travaux réalisés sur ce sujet afin d’expliquer les conséquences sur leur santé mentale et de tirer des leçons sur la meilleure façon d’aider les enfants (...)
... la suite
 Mères et aveugles
Libération - 16/05/2011 - Par Ondine Millot Elles ont désiré un bébé, elles l’élèvent au toucher, à l’écoute. A Paris, une structure, unique, les prépare et les aide à affronter le regard des autres. Et à surmonter leur handicap. Progressivement, tout doucement, Anne s’était faite à l’idée qu’elle n’aurait pas d’enfants. Son compagnon précédent n’en voulait pas, la quarantaine approchait et puis, sourit-elle, il y a « le regard des autres, les appréhensions ». Sur ses genoux, Till, « 4 mois et 10 jours », se (...)
... la suite
 Enfants d’outre Tombes

En 1911, à Quarré-les-Tombes dans le Morvan, des orphelins de l’Assistance publique maltraités et exploités, se rebellent contre leur institution. Un procès à sensation condamnera leurs tortionnaires. Mais l’histoire a vite été oubliée, jusqu’à son exhumation récente par la fille d’une des victimes.

Libération - 02/07/2011 - Enquête par Didier Arnaud Le jour où sa mère est morte, Marie-Laure Las Vergnas, 57 ans, adepte des courses de fond, s’est mise à explorer les archives du Morvan pour retrouver son histoire restée mystérieuse. A force de fouiller dans les souvenirs, elle est tombée sur l’affaire de l’orphelinat des Vermiraux. Un monstrueux « fait divers » du début du XXe siècle : des orphelins battus, violés, exploités, certains tués, et qui se sont révoltés contre, l’Assistance publique, leur (...)
... la suite
 Des mineurs jugés en mode majeur

Projet de loi et réactions de Marie-Rose Moro et Dominique Attias, deux femmes dont OSI Bouaké salue le travail et la pensée

Libération - 15/06/2011 - Par Sonya Faure Le texte présenté aujourd’hui en commission des lois à l’Assemblée inquiète les professionnels. On parle beaucoup de l’arrivée des jurés populaires dans les tribunaux correctionnels, moins de la réforme de la justice des mineurs qui sera discutée au même moment, dès mardi à l’Assemblée nationale, via la procédure d’urgence. Le texte, passé au Sénat en mai et qui est présenté aujourd’hui en commission des lois à l’Assemblée, prévoit la création d’un tribunal (...)
... la suite
 Hamzeh, 13 ans, martyr syrien
Libération - 01/06/2011 - Par Jean-Pierre Perrin Torture. Le jeune garçon avait été enlevé par les services secrets le 21 avril à Deraa. Son corps a été rendu mutilé à la famille. Les images sur YouTube sont abominables : un visage poupin comme explosé, le cou peut-être brisé, des impacts de balles sur les bras et la poitrine, des contusions partout et le sexe semble-t-il coupé. Personne n’ignore la cruauté des forces de sécurité syriennes. Mais il était difficile d’imaginer qu’elles useraient de tant de (...)
... la suite
 Les morts violentes de nourrissons

Rapport de recherche d’Anne Tursz pour l’Observatoire National de l’Enfance en Danger (ONED)

Insécurité - 24 avril 2011 - Blog de Laurent Muchielli, sociologue - Vient de paraître : Sous la direction de Anne Tursz (INSERM-CNRS), Les morts violentes de nourrissons : Trajectoires des auteurs, traitements judiciaires des affaires , Rapport de recherche pour le compte de l’Observatoire National de l’Enfance en Danger (ONED), février 2011. - Extraits : La connaissance scientifique de la maltraitance envers les enfants en France est quasi inexistante, tant dans sa dimension (...)
... la suite
 Les enfants accusés de sorcellerie en Afrique subsaharienne et en Europe : quelques réflexions autour d’un article

La contribution de Bernard Boutter, ethnologue, revenant sur les clichés de l’opinion occidentale

Le blog de Bernard Boutter - Lundi 4 avril 2011 Sous le titre "choc", "Mieux vaut tuer l’enfant sorcier que lui vous tue", un article écrit par la journaliste Caroline Six est paru récemment (27.03.2011) sur le site internet d’informations Rue89, exposant le drame des enfants dits "sorciers" en République Démocratique du Congo, à Kinshasa notamment. Il s’inscrit dans le cadre de la relative mobilisation médiatique qui a porté cette situation aux yeux du "grand public" en France et dans d’autres pays (...)
... la suite
 Japon : le traumatisme guette les enfants rescapés du tsunami

La priorité est de mettre en place "des espaces accueillants pour les enfants".

LeMatin.ch - 22 mars 2011 L’horreur provoquée par le séisme et le tsunami au Japon laisse craindre des conséquences à long terme sur les enfants. Certains affichent déjà des signes de traumatisme, réveillés par des cauchemars ou se murant dans le silence. Selon l’ONG Save the Children, quelque 100’000 enfants ont été déplacés par ce qui est désormais la pire catastrophe naturelle ayant frappé l’archipel depuis 1923, avec près de 20’000 morts ou disparus. La possibilité de traumastismes durables est (...)
... la suite
 Une génération libérée du SIDA est possible si l’on se concentre sur les communautés affectées par le VIH qui sont les plus désavantagées

Selon le rapport de l’UNICEF « Enfants et SIDA : Cinquième bilan de la situation 2010 »

UNICEF - Communiqué de presse - New York, le 30 novembre 2010 Libérer l’humanité du SIDA en l’espace d’une génération, c’est possible si la communauté internationale redouble d’efforts pour fournir un accès universel à la prévention du VIH, aux traitements et à la protection sociale, déclare le rapport « Enfants et SIDA : Cinquième bilan de la situation 2010 » (télécharger ce rapport en bas de cet article), rendu public aujourd’hui à New York. Pour atteindre ce but, cependant, il faudra toucher les membres les (...)
... la suite
 Les générations orphelines et vulnérables d’Afrique : Les enfants affectés par le SIDA

Rapport de l’UNICEF, 2006

OSI Bouaké - 10 février 2011 - SD Ce rapport semble avoir échappé à notre vigilance au moment de sa sortie. Il n’est pas trop tard... Voici le résumé et le rapport à télécharger en bas de cet article. Résumé : Les enfants affectés par le SIDA montre que l’épidémie de SIDA continue d’affecter les enfants de façon disproportionnée et qu’elle s’attaque à eux de bien des façons. Elle les rend plus vulnérables que les autres enfants, car beaucoup d’entre eux se retrouvent orphelins et c’est leur survie-même qui est (...)
... la suite
 Guide de prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables par le VIH/Sida au Sénégal

Destiné aux acteurs du terrain et aux communautés, à télécharger

Réseau sénégalais Droit, Ethique, Santé - Février 2006 Voici un document élaboré par Synergie pour l’enfance, ONG du Sénégal, destiné aux acteurs de terrain de la prise en charge globale des OEV, que vous pouvez télécharger en bas de cet article. Guide de prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables par le VIH / Sida au Sénégal, élaboré sous la coordination de Ngagne Mbaye et Charles Becker, Dakar, février 2006 Au moment où se multiplient dans la littérature les documents sur les (...)
... la suite
 Human Rights Watch dénonce l’enrôlement d’enfants-soldats au Kivu
Jeune Afrique - 20/12/2010 L’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch accuse des membres des forces armées congolaises, des miliciens Maï-Maï et des rebelles hutus rwandais de procéder à l’enrôlement systématique et forcé de jeunes dans la région du Kivu. Selon plusieurs témoignages recueillis par l’ONG Human Rights Watch (HRW) auprès d’agents de la protection de l’enfance, d’enseignants, de dirigeants locaux et de jeunes ayant réussi à s’échapper, la région congolaise du Kivu – dans l’est (...)
... la suite
 « Avec 600 millions, l’équivalent de cinq avions Rafale, on règle la malnutrition des enfants »

Le PDG de Nutriset, qui produit la pâte énergétique Plumpy Nut, déplore que « la malnutrition n’intéresse pas les politiques ».

Rue89 | 23/10/2010 | Par David Servenay | A 56 ans, Michel Lescanne a le sourire des inventeurs et la certitude des bâtisseurs d’empire. Son empire à lui pèse 92 grammes et vaut 500 kilocalories. Mélange d’arachide, de sucre et de lait, la dose de Plumpy Nut (« noix dodue ») a révolutionné la lutte contre la malnutrition. Mercredi 13 octobre, le PDG de Nutriset a annoncé l’ouverture de son brevet à 26 pays africains. Entretien. . Photo : Michel Lescanne, PDG de Nutriset (Audrey Cerdan/Rue89). Rue89 (...)
... la suite
 Kenya : When orphans become care-givers
Bondo, 24 September 2010 (PLUSNEWS) - The role of grandparents and other members of the extended family in raising HIV orphans is well established ; what is less recognized is the contribution these children make to their carers’ lives. Grandparents, often elderly and infirm, rely heavily on these children for household chores, home care and even income. Humphrey Ochiel, 16, lost his parents to HIV-related complications five years ago, after which he and his three siblings went to live (...)
... la suite
 Afrique du Sud : la mortalité infantile reste obstinément élevée
Johannesbourg , 28 juillet 2010 - PlusNews - La course contre la montre pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) d’ici 2015 en est déjà à plus de la moitié du parcours, mais selon un nouveau rapport, l’Afrique du Sud ne va probablement pas réussir à réduire le nombre de ses décès d’enfants de moins de cinq ans pour franchir la ligne d’arrivée à temps. Un rapport rédigé par Countdown to 2015 (Compte à rebours pour 2015), un organisme international de surveillance de la santé (...)
... la suite
 Les enfants accusés de sorcellerie

Etude anthropologique des pratiques contemporaines relatives aux enfants en Afrique

Unicef - Avril 2010 - L’étude ‘Les enfants accusés de sorcellerie’ se penche sur la question des enfants victimes de violence et de maltraitances en raison des croyances, représentations et de pratiques locales, notamment de la sorcellerie. L’étude couvre les manifestations, les définitions, la distribution et la portée du phénomène des accusations de sorcellerie contre les enfants en Afrique, en mettant l’accent sur l’Afrique de l’ouest et du centre. Sont passés en revue les profils des enfants (...)
... la suite
 Au Bénin : Des cahiers de mémoire contre l’oubli

Pallier à la disparition progressive des dispositifs traditionnels de la culture orale par temps de sida

OSI Bouaké - Pascale Lemare - Janvier 2010 OSI Bouaké avait parlé d’un projet d’atelier de sensibilisation aux Boîtes de mémoire, réalisé en novembre 2009 auprès de l’ONG Action sociale au Bénin. Voici la suite de l’histoire... Vous pouvez télécharger le rapport complet sur cette action en bas de cette page. « Au temps de nos grands parents tout ce qui se passait se racontait oralement. Chaque enfant, entendait et retenait ainsi les histoires des vieux parents. Mais cette pratique n’est plus à la mode (...)
... la suite
 Santé infantile : le G8 débloque plus de 4 milliards… pour rien ?
Par David Servenay | Rue89 | 26/06/2010 | 12H19 Quand le monde entier aura oublié ce sommet du G8 au Canada, « l’initiative de Muskoka » restera accolée à un chiffre : 5 milliards de dollars [un peu plus de 4 milliards d’euros] sur cinq ans en faveur de la santé maternelle et infantile dans les pays pauvres. La somme paraît énorme, les ONG dénoncent une politique au rabais et des promesses non tenues. Il était un peu plus de deux heures du matin (heure française) ce samedi, lorsque le premier (...)
... la suite
 Ouganda : Quand annoncer à un enfant sa séropositivité ?
Kampala, 15 juin 2010 (PLUSNEWS) - En Ouganda, un projet de politique recommandant que les enfants séropositifs soient informés de leur statut sérologique dès l’âge de 10 ans reçoit un accueil mitigé auprès des travailleurs de la santé. Selon l’ancienne politique, les travailleurs sanitaires ne pouvaient annoncer aux enfants de moins de 12 ans qu’ils étaient infectés par le virus sans avoir obtenu préalablement l’accord des parents. Toutefois, avec le nouveau projet, les professionnels de la santé (...)
... la suite
 Shabnam, 7 ans, esclave à domicile

Au Pakistan, les enfants exploités par des particuliers sont légion. « Libération » a rencontré l’une d’entre eux.

Libération - 03/04/2010 - Par Célia Mercier, envoyée spéciale à Karachi Shbnam, 7 ans, et son frère Salman, 10 ans, ont été recueillis par une ONG à Karachi. (Célia Mercier / Libération) Elle a claqué la porte de la maison. Puis elle a pris ses jambes à son cou. Avec son frère Salman, la petite a couru loin de la maison de « Madame ». Un passant a retrouvé les deux enfants hagards, épuisés, errant dans les rues de Karachi, au Pakistan. Il les a emmenés dans le foyer d’une ONG, la fondation Edhi. C’est (...)
... la suite
 Protéger les enfants des marchands d’orphelins
Accra 28 mai 2009 (IRIN) - Le viol récent d’un petit garçon de huit mois dans un orphelinat d’Accra, capitale ghanéenne, a mis au jour les conditions de vie alarmantes qui prévalent à l’état endémique, selon les défenseurs des droits de l’enfant, dans les orphelinats d’Afrique de l’Ouest. Lorsque les autorités ont enquêté sur l’incident, elles ont découvert que 27 des 32 enfants du foyer n’étaient pas orphelins. Selon une étude menée en janvier 2009 par le ministère de la Protection sociale (responsable du (...)
... la suite
 Faut-il une loi pour interdire la fessée aux enfants ?

Face à face entre Claude Halmos, psychanalyste, et Edwige Antier, pédiatre et députée UMP

L’Humanité - 23 novembre 2009 Faut-il une loi pour interdire la fessée aux enfants ? Par Claude Halmos, psychanalyste et écrivain, spécialiste de la maltraitance (1) Que pensez-vous de cette proposition de loi ? CH : Cela fait des années que je milite contre la maltraitance des enfants et, pourtant, je pense que cette loi ne servirait à rien. S’agissant des enfants maltraités, tout d’abord, des lois existent déjà pour punir les parents qui brutalisent leur progéniture. Celle-ci n’apporterait rien de (...)
... la suite
 Voyage au pays des maternités précoces

Un indicateur de la désinsertion sociale

Le Monde Diplomatique - décembre 2003 - Page 12 La sexualité des adolescentes n’obsède pas que les télévisions. Les Etats-Unis accroissent les subventions publiques aux mouvements qui prêchent la chasteté. Des programmes de lutte contre le sida en Afrique se voient couper les fonds s’ils n’incluent pas un programme d’incitation à l’abstinence. Quand le moralisme sert de boussole, la santé publique et la solidarité ne sont jamais gagnantes. En témoignent les résultats contrastés de la prévention des (...)
... la suite
 "La mémoire, c’est dans le cœur que ça se stocke"

Atelier de sensibilisation aux Boîtes de mémoire auprès de l’ONG Action sociale au Bénin

OSI Bouaké, le 21 novembre 2009 Sur la lancée da la rencontre organisée par OSI en mars 2008 à Lomé, pour la création du Réseau de Jeunes Affectés et Infectés par le VIH (RJAIV), Pascale Lemare, psychologue clinicienne et marraine d’un enfant de Bouaké, et Agnès Muckensturm, conceptrice rédactrice, ont souhaité prolonger la réflexion autour d’un outil de résilience des enfants et des JAIV : les boîtes de mémoire. Elles ont conçu et animé un atelier de sensibilisation à ces boites de mémoire qui s’est (...)
... la suite
 Le défenseur des enfants exécuté sans procès ?

Claire Brisset et Dominique Versini réagissent au projet de suppression de cette institution.

Le Monde | 23.09.09 | 13h49 En novembre, le monde entier célébrera le vingtième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. Le monde, sans doute, mais la France ? L’année 2009 y restera celle que le gouvernement aura choisie pour supprimer l’institution que la loi a chargée, depuis neuf ans, de veiller au respect de ce traité. Aucune explication n’aura été donnée. En l’état actuel, le défenseur des enfants sera rayé d’un trait de plume. Il sera dilué dans un nouveau "défenseur (...)
... la suite
 "Enfance précaire d’ici et d’ailleurs"

Les actes de la 3e Journée provençale de la santé humanitaire

OSI Bouaké, Paris, le 7 mars 2009 L’ONG Santé Sud diffuse actuellement sur son site l’intégralité des actes de la 3e Journée provençale de la santé humanitaire sur le thème "Enfance précaire d’ici et d’ailleurs". Divers thèmes sont susceptibles d’intéresser nos lecteurs, mais nous attirons l’attention sur deux interventions en particulier : celle de Frédérique Drogoul sur les enfants soldats, et la table ronde qui interroge la pertinence de l’adoption et du parrainage comme sauvetage d’enfants. Deux sujets (...)
... la suite
 Tour du monde des orphelins du sida
OSI Bouaké, le 20 novembre 2008 Voici une initiative individuelle dont il faut saluer l’ambition et le courage : Ludovic Zahed marche autour du monde pendant un an pour rencontrer les orphelins du sida et sensibiliser l’opinion de l’absence d’accès aux soins et aux traitements VIH pour les enfants. Il a commencé son voyage en septembre dernier par les pays de l’Est. Vous pouvez vous renseigner sur les détails de ce projet sur le site Tour du monde (Cliquez ici), mais également suivre son périple (...)
... la suite
 RJAIV : La graine plantée est prometteuse malgré la sécheresse

Les actes de la première rencontre du Réseau africain francophone des Jeunes Affectés et/ou Infectés par le VIH/Sida (RJAIV) est en ligne sur OSI Bouaké

Paris, le 24 août 2008 - Par Sandrine Dekens - Comme nous l’avions annoncé en février 2008 dans ces colonnes, c’est en mars dernier que s’est tenu à Lomé (Togo), le premier Atelier régional du Réseau africain francophone des Jeunes Affectés et/ou Infectés par le VIH/Sida (RJAIV). Cet atelier co-organisé par Orphelins Sida International (OSI France), N’Zrama (Bouaké, RCI), APEF-AD (Lomé, Togo) et financé par la Mairie de Paris, était destiné à soutenir la constitution d’un réseau de jeunes appartenant à (...)
... la suite
 Prix international de la presse au reportage radio « Les enfants perdus de Kinshasa »

L’occasion pour nous de saluer le travail du magazine radio Interception, sur France Inter

Paris, le 10 juillet 2008 A l’occasion du 45ème anniversaire de la création de l’Association mondiale des amis de l’enfance (AMADE mondiale), le magazine radio Interception a été distingué par le Prix International de la Presse, pour le reportage « Les enfants perdus de Kinshasa », un reportage de Pierre-Louis Castelli, diffusé sur France Inter le 16 mars 2008. Je vous le recommande chaleureusement, d’autant qu’il est réécoutable en ligne et téléchargeable. Il s’agit d’un fichier .ram, c’est-à-dire (...)
... la suite
 La 7ème JMOS de FXB aura lieu le 7 mai 2008

La journée mondiale d’Albina du Boisrouvray en faveur des orphelins du sida

Paris, le 5 mai 2008 La 7ème JMOS (Journée mondiale des orphelins du sida) aura lieu le 7 mai 2008. Il s’agit d’une campagne à laquelle chaque individu peut participer afin d’influencer les politiques gouvernementales et de focaliser l’attention sur les plus de 15 millions d’enfants rendus orphelins à cause du sida. L’Association François-Xavier Bagnoud (FXB) International lance à cette occasion un nouveau site internet : www.orphelinsdusida.org. Le but de ce site internet est de servir de plateforme (...)
... la suite
 "Analyse de la prise en charge globale des orphelins et enfants rendus vulnérables par le VIH/Sida à l’AJPO de Ouagadougou", par Benjamin Djoudalbaye

Un mémoire de recherche en Population et Santé à télécharger en ligne

Voici le mémoire de la recherche en Population et Santé menée par le Dr Benjamin Djoudalbaye, clinicien du VIH, qui nous autorise à diffuser son précieux travail. Il contribue ainsi à la diffusion des connaissances sur la situation des orphelins du sida au Burkina. De plus, son terrain a été réalisé auprès de l’AJPO, partenaire de longue date de OSI, dont l’engagement et la qualité du travail sur le terrain ne sont plus à démontrer. Nous ne pouvons que saluer l’engagement d’un pédiatre dans une recherche (...)
... la suite

Colloque "Enfance et Sida"

 Children and HIV/AIDS : from research to policy and action in resource-limited settings

Revue de littérature, publiée dans la revue AIDS, par des chercheurs de l’ISPED , l’INSERM et Africa Centre for Health and Population Studies

La revue de littérature coordonnée par des chercheurs de l’université de Bordeaux et réalisée pour le colloque Enfance et Sida, juin 2006, Paris, a donné lieu à une publication en anglais dans la revue internationale AIDS. Vous trouverez l’article téléchargeable sous forme de pdf en bas de cet article. Orne-Gliemanna J., Becquet R., Ekouevia D., Leroya V., Pereza F., Dabis F. (2008), "Children and HIV/AIDS : from research to policy and action in resource-limited settings", AIDS 2008, 22:797-805 (...)
... la suite
 La participation des jeunes affectés et/ou infectés dans la lutte contre le sida

Le colloque Enfance et sida a donné de la visibilité à leur engagement de terrain

Paris, le 7 juillet 2006 Le colloque Enfance et Sida a été marqué par quelques moments forts, qui lui ont donné davantage d’intérêt que ce genre d’événement n’en a habituellement. La différence a été faite par la participation des jeunes affectés, qui au prix d’une volonté portée par OSI et soutenue par l’Unicef France au sein du comité scientifique, a permis pour la première fois dans un colloque francophone de donner une visibilité aux enfants victimes de l’épidémie qui se sont engagés et sont devenus des (...)
... la suite
 Discours de clôture, par Kolou Rodrigue Koffi, président de l’association NZRAMA, Côte d’Ivoire

A bon entendeur...

Rodrigue, lors de son discours de clôture Parmi les prestigieux panelistes à l’écoute de Rodrigue : Rima Salah, Pr Kazatchkine et Delfraissy, Claire Brisset... « Unissons-nous pour les enfants contre le sida » : c’est dans cette campagne des agences des Nations Unies, lancée le 10 octobre 2005, que s’intègre le colloque « ENFANCE ET SIDA ». Plus de 20 ans pour que vous bailleurs de fonds, compreniez que le SIDA frappe aussi les enfants de plein fouet, non seulement dans leur corps lorsqu’ils sont (...)
... la suite
 Les vulnérabilités des enfants, un concept pour l’action

Texte de l’intervention au Colloque Enfance et Sida, le 15 juin 2006 à 15h. Sandrine Dekens, Orphelins Sida International.

Dans la prise en charge des orphelins et des enfants rendus vulnérables par le VIH/SIDA, nous avons d’abord parlé d’orphelins du sida, puis d’OEV, avant que les recommandations internationales plus récentes nous encouragent à ne plus utiliser de formules toutes faites pour désigner ces enfants. Au-delà des aspects discriminants de ces expressions, les difficultés à nommer et les modes de catégorisation proposés pour parler des enfants vulnérables (orphelins du sida, enfants des rues, orphelins de (...)
... la suite
 Grandir Info consacre son n° 6 au Colloque Enfance et Sida

Vous pouvez télécharger Grandir Info n°6 sur notre blog dans la rubrique EVVIH, en bas de l’article présentant Grandir Info

Juste un commentaire à la lecture de très bon numéro spécial : le "Plan d’Action en faveur des OEV", édité par OSI en 2005, est en effet téléchargeable sur le site du colloque. Mais il fait 5 méga et nécessite d’avoir le haut débit, ce que nous déplorons, car nous savons bien que le haut débit est loin d’être démocratisé dans les pays du sud. Sachant que les frais d’édition de ce document sur un CD Rom ne pouvaient pas être pris en charge par l’organisation du colloque, OSI et ses auteurs ont décidé de rendre (...)
... la suite
 Témoignage de Kerrel McKay au colloque "Enfance et Sida"

"Mon père ne voulait pas attirer l’attention sur le sida. Moi si ! "

Kerrel McKay, Jamaïcaine de vingt ans, raconte comment elle s’est occupée de son père, malade du sida, jusqu’à ses derniers jours et attire l’attention sur la nécessité de placer les enfants au cœur des préoccupations sur le VIH/sida. « J’avais neuf ans quand j’ai découvert que mon père était malade. Nous étions en 1994, mais je peux me rappeler comme si c’était hier des mots de ma mère : « Kerrel, je ne veux pas que tu touches à sa nourriture, parce qu’il a le sida. Sois très prudente quand tu es près de lui (...)
... la suite
 Ne pas considérer les jeunes comme des bénéficiaires mais comme des acteurs clés

une interview de Rorigue Koffi de N’ZRAMA lors du colloque "Enfance et Sida"

Orphelin à cause du sida, Rodrigue Koffi préside N’Zrama, une association de jeunes affectés par la maladie, à Bouaké, en Côté d’Ivoire. Comment vous êtes-vous impliqué dans la lutte contre le sida ? Après la mort de mon père, ma mère a été orientée pour une prise en charge vers le Centre de solidarité et d’action sociale de Bouaké. J’avais 11, 12 ans... Je voyais des posters qui parlaient du sida. On me disait que ma mère avait une maladie ordinaire. Je suis allé voir l’assistante sociale pour connaître la (...)
... la suite
 Appel à l’action pour les enfants d’un jeune rendu orphelin par le SIDA

Le jeune orphelin ivoirien Rodrique Koffi Kolou, 20 ans, réclame des actes !

PARIS, 16 JUIN 2006 - Colloque "Enfance et Sida" Rodrigue Koffi Kolou, orphelin ivoirien de vingt ans, a perdu ses deux parents de maladies liées au sida. Lors de la conclusion de la Conférence sur les enfants et le SIDA, il a réclamé des actes et non plus des paroles. Rodrigue Koffi « Nous sommes fatigués des programmes et des plans nationaux en faveur des orphelins et des enfants vulnérables qui n’existent que de nom et qui se traduisent sur le terrain par des ateliers. Ce que nous (...)
... la suite
 Colloque "Enfance et sida" à Paris cette semaine

Cité des sciences et de l’industrie, La Villette, Paris - 15 et 16 juin 2006

Les 15-16 juin 2006 se tiendra à l’auditorium de la Cité des sciences de la Villette, à Paris, un colloque - réservé aux professionnels et uniquement accessible sur invitation -intitulé « enfance & sida . Faire reculer la maladie dans les pays en développement », co-organisé par des partenaires issus des secteurs publics, privés et humanitaires : l’Agence Française de Développement, l’ANRS, la Cité de la santé de la Cité des sciences et de l’industrie, ESTHER, le Ministère des Affaires Etrangères, (...)
... la suite

Enfants soldats

 Figures d’enfants soldats : entre vulnérabilité et puissance d’agir
Grotius - Sylvie Bodineau - 7 mars 2013 - De toutes les figures apparaissant de manière récurrente dans les conflits armés contemporains, celle des enfants soldats a ceci de particulier qu’elle bouleverse les systèmes de représentation à tendance manichéenne qui sont à la base des droits de l’enfant et de l’intervention humanitaire, proposant un paradoxe déconcertant et quelque peu fascinant : des « méchants » (combattants armés à l’attitude menaçante, potentiels bourreaux sanguinaires avides de pouvoir (...)
... la suite
 RDC : 200 000 enfants en danger suite à la chute de Goma
IRIN - Kinshasa - 21 Novembre 2012 - Bon nombre de personnes s’inquiètent des conséquences humanitaires de l’incursion des rebelles du M23 dans Goma le 20 novembre. Cette ville se situe à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), une région déjà en proie au conflit armé, aux déplacements de masse et aux attaques contre les civils. Les combats autour de la ville ont entraîné l’annulation d’une mission d’évaluation humanitaire prévue le 19 novembre dans la province du Nord-Kivu, dont Goma est la (...)
... la suite
 Murhabazi Namegabe, l’espoir des enfants soldats
Afrik.com - Assanatou Baldé - 19 novembre 2012 - Depuis 18 ans, Murhabazi Namegabe intervient auprès des groupes armés présents dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) pour libérer les enfants soldats qu’ils ont recrutés. Son but : leur permettre de se reconstruire pour espérer un avenir meilleur. Portrait d’un des lauréats du concours Harubuntu 2012. En swahili, son nom signifie sauveur. Coup du destin ? « Depuis que je suis dans le ventre de maman, je savais qu’un jour j’accomplirais (...)
... la suite
 La lutte contre l’utilisation des enfants soldats reléguée au second plan
Johannesbourg, 6 novembre 2012 - IRIN - La Loi sur la prévention de l’utilisation des enfants soldats (Child Soldier Prevention Act, CSPA) est un bon exemple de législation bipartite en matière de droits de l’homme. Parrainée par des sénateurs démocrates et républicains et promulguée en 2008 par le président républicain George Bush, la loi est entrée en vigueur sous la présidence démocrate de Barack Obama. Malgré ce consensus politique toutefois, les États-Unis répugnent à appliquer strictement la loi et (...)
... la suite
 Des anciens soldats filles échangent un cauchemar contre un autre
IPS - ONU - Isabelle de Grave - 15 Juin 2012 -"Quand j’étais encore à l’école, j’ai été enlevée par l’Armée de résistance du Seigneur, avec 139 autres jeunes filles", a déclaré Grâce Akallo. "J’ai passé sept mois en captivité, mais j’ai survécu ; je me suis évadée et je suis retournée à la maison". Il y a 12 ans, quand Akallo était encore une enfant, sa vie avait pris une tournure inattendue lorsqu’elle est tombée entre les mains de la force rebelle notoirement brutale de Joseph Kony, appelée l’Armée de résistance (...)
... la suite
 UN Report on the situation of children and armed conflict affected by the Lord’s Resistance Army

And few answers in response to the success of the video "Kony 2012"

UN - 12/06/2012 - Summary The present report was prepared pursuant to the conclusions of the Security Council Working Group on the situation of Uganda (S/AC.51/2010/1), in which the Secretary-General is requested to prepare a comprehensive report on the situation of children and armed conflict affected by the Lord’s Resistance Army (LRA), with special emphasis on cross-border issues. The report, which covers the period from July 2009 to February 2012, details incidents involving the (...)
... la suite
 Somalie : Halte au recrutement d’enfants soldats

Les parties belligérantes exposent les enfants à de graves dangers

HRW - Londres - 21 février 2012 - Aucune des parties belligérantes en Somalie n’a mis les enfants somaliens à l’abri des combats ou veillé à ce qu’ils n’intègrent pas les rangs de leurs forces armées, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le groupe d’insurgés islamiste Al-Chabaab soumet un nombre croissant d’enfants à un recrutement ou un mariage forcé ou à des viols, et s’en prend de plus en plus souvent aux enseignants et aux écoles, a précisé Human Rights Watch. « Aucun endroit (...)
... la suite
 Enfants soldats : "L’Afrique ne représente qu’une facette du problème"

Guillaume Landry, chercheur et expert en protection de l’enfance au sein du Bureau international des droits des enfants

Le Monde - 12 Février 2012 - A l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, dimanche 12 février, Guillaume Landry, chercheur et expert en protection de l’enfance au sein du Bureau international des droits des enfants situé à Montréal, décrypte les tenants et aboutissants d’un phénomène complexe. Et bouscule au passage certaines idées reçues. Que recouvre le terme d’enfant soldat ? Dans le domaine des droits de l’enfant, on parle plutôt aujourd’hui d’"enfants associés (...)
... la suite
 Somalie : les enfants victimes de crimes de guerre
Amnesty International - 20/07/2011 - Dans un nouveau rapport publié mercredi 20 juillet, Amnesty International dénonce l’ampleur des crimes de guerre qui touchent les enfants somaliens, notamment le recrutement systématique d’enfants soldats de moins de 15 ans par les groupes armés islamistes. Intitulé "In the line of fire : Somalia’s children under attack", ce document rend compte de l’ensemble des répercussions du conflit armé sur les enfants. En Somalie, les enfants sont recrutés comme enfants (...)
... la suite
 Burundi : Beaucoup d’anciens enfants soldats « traînent dans la misère »
Bujumbura, 6 avril 2011 (IRIN) - Parmi les 3 421 anciens enfants soldats concernés par le processus de démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR), les plus chanceux sont retournés à l’école, mais la plupart traînent dans la misère, désouvrés, ont dit à IRIN certains responsables. « Tous les jours nous en recevons qui nous disent que leur vie est minée par la pauvreté, ce qui les empêche de progresser » a dit Serge Mpawenayo, qui supervise d’anciens enfants soldats réinsérés dans la commune de (...)
... la suite
 En Ouganda, la difficile réintégration des enfants soldats
Rue89 - Par Arnaud Bebien | Journaliste | 07/03/2011 (De Kampala, Ouganda) Les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) continuent d’opérer impunément. Boutés hors de l’Ouganda en 2006 par le Président Yoweri Museveni, ils se sont « réfugiés » dans les pays voisins, en République démocratique du Congo (RDC), au Sud-Soudan, et en République centrafricaine. Saccages, pillages, viols et assassinats, telle est la vie des fidèles prédateurs de Joseph Kony, visé par un mandat d’arrêt (...)
... la suite
 Quand la guerre devient un « jeu » d’enfants
Infosud - 14 janvier 2011 - Somalie - Le recrutement d’enfants soldats connaît une hausse alarmante depuis deux ans. Toutes les parties sont impliquées, des rebelles du Shabaab au Gouvernement fédéral de transition. Sandra Titi-Fontaine/InfoSud - Ali Fara a douze ans, et un fusil mitrailleur qui lui arrive à l’épaule. Avec désinvolture, il mâchouille ses feuilles de qat et crâne devant la caméra du journaliste Philippe Buffon(*), en Somalie. Avant de durcir le regard et de confier : « Sans qat, je ne (...)
... la suite
 RD Congo : des officiers de l’armée dirigeant des unités parallèles ainsi que des rebelles enrôlent de force des jeunes
Human Rights Watch - Goma - 20 Décembre 2010 - La tension monte alors que divers groupes armés dans l’est du pays cherchent à grossir leurs rangs. Des officiers de l’armée congolaise dirigeant des unités parallèles ainsi que divers groupes armés dans l’est de la République démocratique du Congo enrôlent et entraînent de force des centaines de jeunes hommes et de garçons dans le cadre de nouveaux efforts visant à gonfler leurs rangs, a indiqué Human Rights Watch aujourd’hui. Cette vague de recrutement (...)
... la suite
 Six pays africains s’engagent à mettre fin au recrutement des enfants soldats
Le Monde | 11.06.10 | par Brigitte Perucca A défaut de signer la paix, protéger les enfants. Dans une déclaration signée mercredi 9 juin, au terme de deux jours de conférence à N’Djamena, au Tchad, six pays africains – le Cameroun, la Centrafrique, le Niger, le Nigeria, le Soudan et le Tchad – se sont engagés à ce qu’"aucun enfant de moins de 18 ans ne prenne part, directement ou indirectement, à des hostilités et, le cas échéant, de prévenir toute forme de recrutement". Les signataires ont également (...)
... la suite
 Révélations sur un massacre de civils perpétré par des rebelles ougandais en RDC
Le Monde.fr | 28.03.10 | L’Organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HWR) détaille, dans un rapport publié dans la nuit de samedi à dimanche, le massacre "planifié" par les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) de plus de 321 civils mi-décembre 2009 dans des villages du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). "Au cours d’une opération bien planifiée", qui s’est déroulée entre le 14 et le 17 décembre dans une dizaine de villages de la région de Makombo, (...)
... la suite
 RDC : Etude sur le recrutement et l’utilisation des enfants-soldats
La « Coalition pour mettre fin à l’utilisation d’enfants soldats » vient de rendre publique une étude sur la problématique du recrutement et l’utilisation des enfants par les groupes armés Mai-mai à l’Est de la RDC. L’étude appelle le gouvernement congolais à faire de la protection des enfants vivant dans des zones affectées par les conflits une priorité. Elle met également en exergue, des recommandations ainsi que des stratégies pour opposer une réponse durable afin de mettre fin à cette pratique. « (...)
... la suite
 Enfants soldats : rompre la logique infernale
A l’occasion de la journée internationale de l’enfant soldat, le 12 février, l’Euro Coopération Ingénierie (ECI) a organisé une conférence de presse à l’École militaire de Paris, en vue de sensibiliser sur le sort des enfants soldats dans le monde. « L’existence des enfants soldats est une réalité cruciale », a dénoncé vendredi Paul Perrin, délégué général et fondateur d’ECI, lors d’une conférence de presse à Paris. On en parle que trop peu. Selon les estimations de l’ONU, encore plus de 300 000 enfants soldats (...)
... la suite
 Sri Lanka : avec les enfants soldats rescapés de la guerre
Par Clémentine Mercier | Swissinfo.com | 12/07/2009 | De Ambepusse, Sri Lanka Depuis 2003, l’Unicef a recensé plus de 6000 enfants soldats au Sri Lanka. Leur nombre était sûrement beaucoup plus élevé : la plupart des adolescents recrutés sont morts au combat… Vinodhan (les prénoms ont été modifiés, ndlr) a 17 ans, il a passé quatre ans sur la ligne de front avec les tigres tamouls. Aujourd’hui, il nous raconte son histoire, naturellement, sans timidité : « On était totalement sous le contrôle des (...)
... la suite
 Tchad : Des dizaines d’enfants parmi les combattants arrêtés
N’Djamena, 28 mai 2009 (IRIN) - Au moins 85 des 212 rebelles présumés, incarcérés par le gouvernement tchadien à la suite d’affrontements récents entre les rebelles et l’armée, sont mineurs, selon les responsables du Fonds des Nations Unies pour l’enfance, qui se sont rendus auprès de ces enfants. Après avoir demandé au gouvernement le droit de se rendre auprès des détenus, les responsables de l’UNICEF ont visité la prison, le 26 mai, pour déterminer le nombre de détenus de moins de 18 ans, protégés par (...)
... la suite
 RD Congo : pour son premier procès, la Cour pénale internationale s’attaque à l’utilisation des enfants soldats
26 janvier 2009, Human rights watch Le procès de la Cour pénale internationale (CPI) contre Thomas Lubanga Dyilo, qui s’ouvrira lundi 26 janvier 2009 à La Haye, représente une étape marquante dans les efforts menés afin de punir et mettre fin à l’utilisation des enfants dans des opérations militaires, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch. Au même moment, toutefois, un autre chef de guerre congolais, Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale, est toujours libre. Lubanga, ancien (...)
... la suite
 Liberia : plaidoyer pour les enfants soldats
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 04/05/2008 Pendant trois ans (2005-2007), l’équipe que je coordonnais a accompagné plus de 250 jeunes. C’est une action tout à fait dérisoire, lorsque l’on songe aux 106 000 combattants démobilisés, et aux 12 000 mineurs qui se trouvaient parmi eux. Et pourtant... Le travail de soins, surtout dans le champ de la santé mentale humanitaire, force à la modestie, mais aussi à la détermination : accepter de faire peu, mais essayer de faire au mieux. En rupture (...)
... la suite
 Liberia : enfants non-désirés, adultes indésirables
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 28/04/2008 Revenir dans un monde en paix, n’est pas chose facile... Pour les anciens enfants-soldats, la vie dans les bandes armées a introduit une radicale discontinuité d’avec la vie d’avant, la vie des autres ; ils semblent se tenir sur le bord, comme s’ils n’avaient rien à en attendre. Et s’ils ont besoin d’être entre eux, c’est souvent parce qu’ils n’ont nulle part où aller... Très vite, nous avons identifié à quel point leurs difficultés actuelles (...)
... la suite
 Liberia : le théâtre pour revenir du monde des combattants
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 14/04/2008 Lorsque l’on s’occupe des enfants démobilisés, il est une démarche incontournable et qui ne va pas de soi : tenter de se représenter le monde dans lequel ils ont grandi. Leurs récits sont souvent si crus et si violents qu’on doit se départir d’une fascination morbide ou d’un rejet horrifié, pour préserver une compréhension sans complaisance ni jugement. La plupart des jeunes peinent d’ailleurs à se raconter, mais l’on devine, derrière les tourments (...)
... la suite
 Liberia : comment j’ai rencontré les enfants soldats
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 07/04/2008 Liberia, fin 2003 : plus de cent mille combattants sont désarmés par les contingents des Nations unies ; parmi eux, 20% de femmes et 20% de mineurs. Ils doivent être réintégrés dans un pays ruiné et détruit par quinze années de guerre. Tribunal spécial pour la Sierra Leone, janvier 2008 : le procès de Charles Taylor, ancien président du Liberia, reprend après des mois d’une interruption consacrée à sa défense. Que dira-t-il, durant son procès, de (...)
... la suite
 Liberia : les ombres des jeunes filles en guerre
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 25/03/2008 Lorsqu’on évoque les 22 000 femmes qui ont été désarmées au Liberia, on oublie les milliers d’autres jeunes filles enlevées dans leurs villages, forcées de suivre les factions dans leurs périples meurtriers. Esclaves domestiques et sexuelles, elles ne portaient pas d’armes et n’ont donc pas bénéficié des avantages destinés aux combattantes et aux femmes des chefs de guerre lors du désarmement. C’est dans les villages que nous avons rencontré ces (...)
... la suite
 Liberia : la ferme où l’on élève des enfants humains
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 20/03/2008 A Gbanka, une ONG libérienne s’efforce de rehumaniser des enfants autrefois enrôlés par les chefs de guerre. Travail agricole et soutien psychologique se conjuguent pour tenter de les sortir du cauchemar et de les réinsérer. Reportage. Gbanka (Gbarnga), janvier 2005. Les champs verdoyants s’étirent autour de la ferme, bordés par une palmeraie. Au loin, un groupe de jeunes qui s’affairent à retourner la terre épaisse. Pour les rejoindre, il faut (...)
... la suite
 Au Liberia, l’effroi en embuscade

Un point sur la situation politique au Liberia

Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 18/03/2008 Frédérique Drogoul, médecin psychiatre, emménage sur Rue89. Elle initie son blog Turbulences par une série consacrée aux enfants soldats du Liberia dont elle a coordonné l’organisation de la prise en charge à partir de 2004. Dans ce premier article, elle expose la situation politique de ce pays ravagé par la guerre. Ses prochaines contributions détailleront son travail de terrain, à Gbanka, auprès des mineurs autrefois enrôlés par les milices. « (...)
... la suite
 Afrique : les anciens enfants soldats menacés par le VIH
Nairobi, 25 février 2008 - A travers le continent africain, les enfants émergent de conflits où ils ont servi de soldats ou de « femmes » aux chefs rebelles et se retrouvent dans un monde qui leur est inconnu. Généralement pauvres et souvent sans famille, bon nombre de ces jeunes ont recours, pour s’en sortir, à des systèmes qui les exposent aux dangers du VIH. « Nous avons découvert dans des pays comme la Sierra Leone que les enfants soldats démobilisés étaient de plus en plus nombreux à consommer (...)
... la suite
 Africa : Former child soldiers at risk of HIV
Nairobi, 15 February 2008 (PLUSNEWS) Children across Africa are emerging from conflicts in which they have served as soldiers or the ’wives’ of rebel commanders and find themselves in a new, unfamiliar world. Usually poor and often without family, many resort to coping mechanisms that put them at risk of contracting HIV. "We have found that in places like Sierra Leone, large numbers of demobilised child soldiers are increasingly injecting illegal drugs," said Dr Josef Decosas, senior HIV (...)
... la suite
 Enfants et conflits armés : l’ONU dresse la ’liste de la honte’
30 janvier 2008 - Dans son dernier rapport sur les enfants et les conflits armés, le Secrétaire général fait état des développements dans quelque 18 pays et propose au Conseil de sécurité une série de mesures concrètes pour faire pression sur les parties concernées. « Le recrutement d’enfants et le déplacement de personnes à l’intérieur de leur propre pays sont étroitement liés », souligne le rapport du Secrétaire général rendu public aujourd’hui et qui couvre la période comprise entre octobre 2006 et août (...)
... la suite
 Tchad : Des enfants soldats mobilisés de force, mais pas encore démobilisés
Ndjamena, 27 décembre 2007 (IRIN) Un programme des Nations Unies pour la démobilisation de centaines d’enfants soldats au Tchad est suspendu depuis le mois de novembre, en raison de la reprise des combats entre l’armée et les troupes rebelles dans l’est du pays. « Le programmes est suspendu », a indiqué Jean François Basse, le responsable des programmes de protection au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « C’est à présent la grande confusion ». L’UNICEF a commencé à apporter sa (...)
... la suite
 RDC : Recrutement d’enfants et violations des droits humains se poursuivent dans le Nord-Kivu
Kinshasa, 14 décembre 2007 (IRIN) Les troupes insurgées proches du général déchu Laurent Nkunda, qui se battent dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) contre les troupes gouvernementales, continuent de recruter des enfants alors que de graves actes de violation des droits humains, dont certains commis par des agents de l’Etat, persistent dans la région, selon la MONUC, la Mission des Nations Unies au Congo. « Des recrutements forcés [d’enfants] ont (...)
... la suite
 Birmanie : des enfants sont achetés et vendus par des recruteurs de l’armée
« La brutalité de la junte militaire birmane va au-delà de la répression violente des manifestations pacifiques. Les recruteurs militaires achètent et vendent littéralement des enfants pour combler les vides dans les rangs des forces armées birmanes. » Jo Becker, directrice de campagne à la division Droits des enfants de Human Rights Watch. (New York, le 31 octobre 2007) - Confronté à une pénurie d’effectifs militaires, le gouvernement birman recrute de force au sein de ses forces armées un grand (...)
... la suite
 RDC : Des milliers de jeunes risquent d’être enrôlés de force par les milices
Goma, 9 octobre 2007 (IRIN) James Mapundo vient juste d’avoir 18 ans ; il parle français, anglais et swahili et désire ardemment retourner à l’école pour apprendre une nouvelle langue. Mais pour l’instant, il se retrouve coincé dans le camp de Bulengo qui abrite quelque 13 000 déplacés de la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Le jeune Mapundo fait partie des 370 000 civils qui ont fuit leur domicile depuis la reprise des hostilités entre les miliciens du (...)
... la suite
 RDC : Le recrutement d’enfants soldats se poursuit, malgré le processus d’intégration de l’armée
KINSHASA, 20 février 2007 (IRIN) - Le recrutement d’enfants soldats se poursuit en République démocratique du Congo (RDC), malgré le processus d’intégration des ex-combattants au sein de l’armée gouvernementale, a révélé un responsable d’une organisation locale de défense des droits de l’homme. « Certains anciens enfants-soldats démobilisés sont à nouveau enrôlés de force par des groupes armés, » s’est indigné Murhabazi Namegabe, le coordonnateur du Bureau pour le Volontariat au service de l’Enfance et de la (...)
... la suite
 "Les petits enfants soldats", un film de François Margolin

un article de rfo à l’occasion de la diffusion du film « Les petits soldats », Samedi 17 février à 13h30 sur France Ô

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) évalue à près de 300 000 le nombre d’enfants enrôlés dans des unités de combats. Ces jeunes, parfois âgés d’à peine sept ans, ont en commun le fait d’être nés pauvres dans des zones ravagées par la violence. Ils sont souvent amenés à commettre des atrocités qui hypothèquent leurs chances de réintégration à leur communauté d’origine. A ne pas manquer sur France Ô : « Les petits soldats », Samedi 17 février à 13h30 Réalisation : François Margolin Production : (...)
... la suite
 Conférence internationale consacrée aux enfants associés aux groupes et forces armés (Paris 5-6 février 2007)

Témoignages et revue des documents disponibles

Le nombre des enfants recrutés ou utilisés par les groupes et forces armés est estimé à 250 000 en 2007. La conférence avait pour objectif l’adoption par les Etats présents d’un texte appelé les "Engagements de Paris", pour mettre fin à l’utilisation illégale et inacceptable des enfants dans les conflits armés. Cette conférence incitera à l’élaboration de nouveaux programmes de libération, de protection et de réinsertion des enfants soldats. Témoignages « L’utilisation des enfants dans la guerre n’est pas (...)
... la suite
 Paris se mobilise pour les enfants soldats

Faire prendre conscience aux bailleurs de fonds internationaux que les enfants soldats méritent leur appui,

"Libérons les enfants de la guerre", c’est le thème de la conférence internationale qui a ouvert ses portes ce lundi sous l’égide de la France et du Fond des Nations Unies pour l’enfance (Unicef). Les autorités françaises souhaitent ainsi contribuer à impulser une nouvelle dynamique à la lutte pour la réinsertion des enfants soldats. Ils étaient, en 2006, 250 000 dont 120 000 sur le continent africain. Douze pays sont inscrits sur une "liste noire". Six cas ont déjà été soumis au Conseil de sécurité (...)
... la suite
 Burundi : Les anciens enfants soldats languissent en captivité

Les autorités doivent assurer leur réadaptation et leur réinsertion

New York, 16 juin 2006 Le gouvernement burundais tient prisonnier plus qu’il ne réinsère les anciens enfants soldats associés aux rebelles des Forces Nationales pour la Libération, affirme Human Rights Watch dans un document d’information publié aujourd’hui. A l’occasion de la Journée annuelle de l’enfant africain, Human Rights Watch appelle le gouvernement burundais à remplir ses obligations dans le cadre de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant afin de protéger les droits (...)
... la suite
 Les milices guerrières. Exemple des Ninjas de Brazzaville

Séance annuelle sur les milices, dans le cadre d’un cours de psychologie clinique sur le traumatisme

OSI Bouaké - SD - Mars 2004 - Support pour une séance annuelle, Paris 8, UFR 7, DEUG de psychologie, Option Traumatisme (chargée de cours : Françoise SIRONI). Ecrit par Sandrine DEKENS [1] en mars 2004, suite à plusieurs missions à Brazzaville en 2003. Introduction En Afrique noire, les conflits armés et les guerres ne se disputent pas des territoires, mais cherchent à obtenir le pouvoir politique. Le but de chacun des partis est le pillage des richesses du pays par la ‘majorité’ au pouvoir (...)
... la suite

EVVIH et enfants affectés

 Grandir Info... Bulletin mensuel d’informations sur la prise en charge médicale des enfants séropositifs

le numéro 41 est en ligne

Depuis janvier 2006, vous pouvez télécharger en ligne tous les mois, le bulletin mensuel publié par Sidaction et Initiative Développement, destiné aux professionnels de santé et aux acteurs communautaires en charge d’enfants vivant avec le VIH en Afrique. Quand on vous dit que nous ne sommes pas sectaires ! Janvier 2006. A l’heure où l’UNICEF lance la campagne mondiale Enfants et VIH, et toujours avec une longueur d’avance, Sidaction s’associe à Initiative développement pour lancer GRANDIR INFO, (...)
... la suite
 Une enfant née séropositive n’a plus de trace du sida

Immédiatement placée sous trithérapie après sa naissance, l’enfant a arrêté d’être traitée. Après 18 mois, elle ne présente plus de trace du VIH.

Libération, 23 Octobre 2013 - AFP - L’enfant américaine de 3 ans née séropositive et traitée aussitôt avec des antirétroviraux ne montre toujours aucune trace du sida après 18 mois sans traitement, ont indiqué mercredi des chercheurs, confortant l’espoir de guérison des nouveau-nés avec une thérapie précoce. Il s’agit du premier cas connu à ce jour d’une guérison « fonctionnelle » d’un nourrisson infecté par sa mère séropositive. Il avait été dévoilé en mars. La petite fille avait reçu des antirétroviraux moins (...)
... la suite
 Séropositivité maternelle au VIH et construction des liens mère-enfant
Sida Sciences - 14.02.2013 - par Claire Criton - La séropositivité maternelle peut avoir un impact important sur la construction de la vie de couple et de la vie familiale. Des troubles relationnels et comportementaux peuvent apparaitre chez l’enfant, qu’il soit infecté ou non. Cette étude française menée à l’hôpital Trousseau (Paris) a recueilli le premier entretien entre une psychologue et 60 mères séropositives accompagnées de leurs bébés. Cette rencontre s’est faite pendant les 3 premiers mois de (...)
... la suite
 Diminution des nouvelles infections par le VIH chez les enfants dans 7 pays d’Afrique
Le quotidien du médecin, 27/06/2013, Dr Béatrice Vuaille - Dans 7 pays d’Afrique sub-saharienne, il y a eu une réduction de 50 % des nouvelles infections par le VIH chez les enfants depuis 2009, annonce un rapport du « Global Plan » (Plan Global vers l’élimination des nouvelles infections par le VIH d’ici à 2015 chez les enfants et pour le maintien en vie de leurs mères). Le rapport montre aussi que l’accès aux traitements « demeure inacceptablement bas chez les enfants ; seuls 3 sur 10 de ceux qui (...)
... la suite
 Les villes négligent leurs enfants

Rapport 2012 de l’UNICEF sur la Situation des enfants dans le monde

UNICEF, New York - 28 Février 2012 - Des centaines de millions d’enfants qui vivent dans des villes suite à une urbanisation galopante se voient exclus de services essentiels, avertit l’UNICEF dans son rapport La Situation des enfants dans le monde 2012 : les enfants dans un monde urbain. La poursuite de l’urbanisation est inévitable. Dans quelques années, la majorité des enfants grandira dans des villes, grandes ou petites, plutôt qu’en milieu rural, selon le rapport. Les enfants nés en ville (...)
... la suite
 Enfin, l’Afrique du Sud affronte le sida
André Clément - le Monde Diplomatique - Janvier 2012 - C’est le jour des enfants à la clinique VIH de Site B, un quartier de Khayelitsha, le grand township situé dans la banlieue du Cap. En ce mercredi de la fin octobre, ils sont venus, une quinzaine, avec un parent ou, pour les orphelins, avec la grand-mère ou l’oncle qui les a pris sous son aile. L’infirmière les pèse, vérifie qu’aucun ne tousse, et distribue un mois de médicaments antirétroviraux (ARV). Certains ont 8, 9, 10 ans ou plus. A (...)
... la suite
 En Afrique du Sud, face aux ravages du sida
La Croix - Pietermaritzburg, le 14 Novembre 2011 par Claire Lesegretain - Bongi Zengele sait de quoi elle parle quand elle évoque le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) comme « un enjeu de vie ou de mort ». Entre 1999 et 2001, ses quatre sœurs et son frère sont morts du sida. Du coup, cette catholique chaleureuse est tout entière mobilisée contre la maladie au sein du programme œcuménique « Ujamaa » de l’université du KwaZulu-Natal (UKZN) à Pietermaritzburg. Cette province est la plus touchée par (...)
... la suite
 Kenya : S’occuper de ceux qui s’occupent des enfants
Kisumu, 21 janvier 2011 - PlusNews - Elever de jeunes enfants ne faisait pas partie du plan de retraite d’Angeline Abuga, âgée de 65 ans, mais après la mort de son fils et sa belle-fille suite à des complications liées au VIH il y a quatre ans, elle s’est retrouvée seule à s’occuper de leur cinq enfants. « Je me bats pour leur donner à manger », a-t-elle dit. « J’essaye de les guider car ce sont des adolescents et je ne veux pas que les filles tombent dans la prostitution ou que ces jeunes hommes (...)
... la suite
 Kenya : les enfants séropositifs se débrouillent avec un peu d’aide de leurs amis
Vihiga, 4 janvier 2011 - Plusnews - Quand Yona, 12 ans, est venu vivre avec sa grand-mère après la mort de ses parents il y a plusieurs années, celle-ci a dit aux voisins qu’il était séropositif, en espérant que cela lui attirerait un peu de compassion. Mais le garçon a au contraire été tourné en ridicule et tenu à distance par ses camarades. « Ma grand-mère le leur a dit parce que j’étais tout le temps malade. Beaucoup parmi les enfants qui sont au courant ont peur de moi et ne veulent pas jouer avec (...)
... la suite
 Enfants infectés par le HIV : peu de traitements évalués, disponibles et adaptés
©Prescrire - 1er décembre 2010 Le choix des médicaments antirétroviraux chez les enfants est en grande partie extrapolé à partir de l’évaluation chez les adultes. Beaucoup de progrès restent à faire en termes d’évaluation clinique et d’adaptation aux enfants des formes pharmaceutiques et des associations médicamenteuses à doses fixes. Dans le monde, environ 2 millions d’enfants sont infectés par le HIV, surtout dans les pays pauvres (ils sont environ 1 500 en France). La transmission se fait surtout par (...)
... la suite
 Kenya : Le gouvernement devrait soutenir la divulgation aux enfants séropositifs de leur condition
HRW - New York, le 1er décembre 2010 - Les enfants ont droit à une information adaptée à leur âge au sujet de leur statut sérologique et ne devraient pas être les derniers à découvrir qu’ils sont séropositifs, a déclaré Human Rights Watch au cours de la Journée mondiale du SIDA, le 1er décembre 2010. Human Rights Watch a évoqué ses recherches au Kenya sur le sujet et a appelé le gouvernement kenyan à fournir des conseils au personnel des services de santé et aux parents sur la divulgation, qui pourrait (...)
... la suite
 Afrique Australe : la prévention du VIH auprès des jeunes, un défi de taille
Johannesbourg, 25 novembre 2010 - PlusNews - Lorsqu’on cherche à comprendre les raisons de la propagation du VIH chez les jeunes en Afrique australe, l’épicentre de la pandémie mondiale de sida, pourquoi ne pas s’adresser directement aux jeunes eux-mêmes ? Il s’agit précisément de la démarche adoptée par les chercheurs du Southern African AIDS Trust (SAT), dans le cadre d’une étude portant sur cinq pays et menée en partenariat avec la Division de la recherche sur l’économie de la santé et le VIH/SIDA (...)
... la suite
 Afrique du Sud : Comment le sida marque une différence pour les enfants vulnérables

Les enfants de foyers affectés par le sida sont confrontés à des risques plus élevés d’absentéisme à l’école, d’anxiété et de difficultés de concentration

Johannesbourg - 22 Novembre 2010 - PlusNews - Une récente étude sud-africaine a montré que les enfants affectés par le sida étaient davantage confrontés à des problèmes d’éducation et de santé mentale que leurs pairs vulnérables pour d’autres raisons. L’étude, la première, selon leurs auteurs, à mesurer les effets des maladies liées au sida parmi ceux qui s’occupent des enfants, a été conduite par l’université d’Oxford et l’université de Witwatersrand en Afrique du sud, et présentée lors de la Conférence sur (...)
... la suite
 La lutte contre le trafic d’enfants au Bénin : le point de vue des mineurs
18 Novembre 2010 - par A-L Wibrin et J-M Chaumont - Mouvements - Le Bénin est connu pour le trafic international d’enfants. C’est la parole de ces derniers, qui, faute d’alternative réaliste, décident (ou acceptent) de travailler, conscients des difficultés qui les attendent, mais résolus à partir, que Anne-Laure Wibrin et Jean-Michel Chaumont sont parvenus à recueillir. Depuis une dizaine d’années, le Bénin est connu pour être un pays où se pratique à grande échelle un phénomène unanimement dénoncé : (...)
... la suite
 Afrique : Cinq façons de réduire le traumatisme chez les orphelins du VIH
Nairobi - 17 novembre 2010 - PlusNews - Lorsqu’un enfant perd un de ses parents à cause du VIH/SIDA, un soutien axé sur le travail de deuil l’aide à surmonter le traumatisme de la perte, mais lorsque l’enfant est à la fois pauvre et orphelin, ses chances d’avoir une vie épanouie sont réduites de manière significative. Des études ont constaté des niveaux élevés de détresse psychologique parmi ces orphelins et suggère des interventions pour améliorer leur bien-être mental. Voici quelques moyens de diminuer (...)
... la suite
 Kenya : Il faut procurer un traitement aux enfants qui souffrent

Le gouvernement devrait fournir aux jeunes patients les médicaments et soins auxquels ils ont rarement accès

HRW, Nairobi, le 9 septembre 2010 - Au Kenya, les enfants qui endurent des douleurs intenses et chroniques souffrent inutilement à cause de politiques gouvernementales qui restreignent l’accès aux remèdes antidouleur peu coûteux, d’un manque d’investissement dans les services de soins palliatifs et de la formation insuffisante des assistants sanitaires, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le rapport de 78 pages, « Needless Pain : Government Failure to Provide Palliative (...)
... la suite
 Afrique du Sud : le traumatisme des enfants s’occupant des parents séropositifs
Johannesburg, Laure Pichegru - IPS - 26 juillet - Nomasonto*, neuf ans, était contrainte d’inverser les rôles avec sa mère et de prendre soins de cette femme séropositive qui l’a mise au monde. Au lieu de se soucier des devoirs de maison et d’aller jouer avec ses amis, Nomasonto a des préoccupations quotidiennes qui sont désormais une question de vie ou de mort. Du jour au lendemain, cette enfant s’est trouvée dans l’obligation de laver sa mère, de lui changer les vêtements et de la nourrir. Elle (...)
... la suite
 La stigmatisation des enfants séropositifs
Unicef - 19 Juillet 2010 - Une épidémie souterraine de VIH en Europe de l’Est et en Asie centrale est en train de prendre de l’ampleur à une vitesse alarmante, nourrie par la toxicomanie, les comportements sexuels à haut risque et un niveau élevé de stigmatisation sociale, qui dissuade les gens de chercher un traitement ou des informations sur la prévention. Un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’UNICEF, intitulé « Blâme et bannissement : l’épidémie souterraine de VIH touchant les enfants (...)
... la suite
 Zambie : la peur du parent ralentit l’intérêt pour le traitement pédiatrique du sida
Lusaka - Nerbert Mulenga - IPS - 12 Juillet 2010 - Diana Banda [1] est vite à court d’arguments pour expliquer à son fils de six ans pourquoi il doit prendre une liste de médicaments tous les jours. Son fils David* est séropositif et est sous traitement anti-rétroviral (TAR) depuis deux ans. Mais il ne saura pas de si tôt la vérité sur son statut sérologique puisque sa mère pense à un argument après un autre pour lui expliquer pourquoi il doit scrupuleusement prendre les médicaments. "Il me demande (...)
... la suite
 JAIV : Participez au 2ème Forum National « Jeunes et VIH »

Les rencontres auront lieu en novembre 2010 à Paris. La participation est gratuite pour les jeunes VIH+ de 14 à 21 ans, d’où qu’ils viennent

OSI Bouaké - SD - 1er juillet 2010 Forum National « Jeunes et VIH » 2 : Le retour ! La deuxième fois c’est encore mieux ! L’association Adovih invite tous les jeunes séropositifs âgés de 14 ans à 21 ans à venir rencontrer d’autres jeunes concernés par le VIH "Viens participer, échanger et trouver des réponses pour mieux vivre avec le VIH, dans des ateliers, du théâtre interactif, et à travers de nombreux témoignages ... Mais viens aussi t’amuser lors d’une sortie surprise et d’une (...)
... la suite
 Uganda : When do we tell children they are HIV positive ?

Ouganda : Quand annoncer à un enfant sa séropositivité ?

Kampala, 3 June 2010 (PLUSNEWS) - A Ugandan draft policy recommending that HIV-positive children be informed of their status by the age of 10 has drawn mixed reactions from health workers. The previous policy required parental consent to tell children under the age of 12, but the new policy allows health workers - with the support of parents and guardians - to disclose HIV status after the child has been prepared and an assessment of their ability to understand and deal with the condition (...)
... la suite
 Enfants et Sida : quatrième bilan de situation, rapport 2009
Une génération libre du SIDA, cela ne relève pas de l’utopie. Pourtant, le monde est mal parti pour atteindre les cibles en matière de prévention du VIH, de traitement, de soins et de soutien et la crise économique mondiale risque de compromettre le maintien de l’assistance actuelle. Ce Quatrième bilan de la situation met en lumière les progrès obtenus et les défis auxquels on se heurte pour faire passer à plus vaste échelle les services pour les enfants, femmes et jeunes gens qui ont été touchés par (...)
... la suite
 Des parents à l’hôpital

Au Chevet de l’enfant malade. Parents / professionnels, un modèle de partenariat ?

La vie des idées - 04-12-2009 - par Jean-Sébastien Eideliman En décrivant les modalités et les enjeux de la rencontre obligée qui se déroule, au chevet de l’enfant malade, entre parents et soignants, la sociologue Sarra Mougel étudie les modalités et les enjeux de l’ouverture ambiguë des services pédiatriques aux parents. Son travail décrit l’inachèvement d’un partage du savoir et des rôles dans une des institutions les plus emblématiques de la modernité. Sarra Mougel, Au Chevet de l’enfant malade. (...)
... la suite
 Botswana : Les adolescents séropositifs trouvent refuge au sein de leurs clubs
Gaborone, 16 novembre 2009 (PLUSNEWS) - Entre les hormones déchaînées, la pression des pairs et l’acceptation d’un nouveau corps, l’adolescence est une période difficile, qui peut se révéler encore plus compliquée lorsque le jeune doit vivre avec le VIH et cacher son statut à ses amis et camarades de classe. « Etre un adolescent est très difficile, vous devez faire face à une vie qui change, faire ce que les autres font », a reconnu Katlego Lally*, une jeune fille de 17 ans de Gaborone, la capitale du (...)
... la suite
 Botswana : Katlego Lally, "Being a teenager is very hard"
Gaborone, 4 November 2009 (PLUSNEWS) - Katlego Lally*, 17, belongs to a club for HIV-positive teenagers run by the Baylor Children’s Clinic Centre of Excellence in Gaborone, Botswana’s capital. She talked to IRIN/PlusNews about how the club has helped her overcome feelings of isolation and depression. "I was born in 1992. Back then, there was no PMTCT [prevention of mother-to-child transmission] so I got the [HI-]virus from my mother, but I wasn’t diagnosed then. I just grew up falling sick (...)
... la suite
 Botswana : Fun for positive teens at their own club
Gaborone, 3 November 2009 (PLUSNEWS) - Raging hormones, peer pressure and coming to terms with a changing body image - growing up is difficult enough without the added burden of living with HIV, and keeping it hidden from friends and classmates. "Being a teenager is very hard ; you have to keep up with the changing life, do what the others do," agreed Katlego Lally*, 17, in Botswana’s capital, Gaborone, who was born with HIV but only learned of her status six years ago. "My school friends (...)
... la suite
 Mali : des enfants séropositifs “absents” du système de santé
Bamako, 14 octobre 2009 - IRIN - Les parents sont supposés survivre à leurs enfants, c’est ce que croyaient les grand-mères assises dans la salle de jeux pour les enfants de l’hôpital Gabriel Touré de Bamako, capitale du Mali. Elles ont toutes perdu leurs enfants de maladies liés au sida, et se retrouvent quand elles amènent leurs petits-enfants séropositifs pour leur consultation. « J’emprunte, je mendie – que puis-je faire d’autre ? Je suis la seule personne qui veuille prendre soin de lui », a dit (...)
... la suite
 "2 fois, elles ont chanté pour moi"

Victor se remet d’une attaque de paludisme grâce à la solidarité de ses amis orphelins chefs de ménage

OSI Bouaké - 3 septembre 2009 Durant l’été OSI Bouaké a reçu des nouvelles des JAIV (Jeunes affectés/infectés par le VIH) du Burundi. Victor a 20 ans, il est membre du groupe Imboneza et témoigne, s’il était besoin, de la fonction fondamentale du lien social pour aider les malades du sida à se battre. Ces jeunes de Bujumbura vivent dans une situation extrêmement précaire et ne doivent leur survie qu’à des relations d’entraide entre eux. Nous avons choisi de publier une partie du témoignage de Victor sur (...)
... la suite
 Préparer les enfants à vivre avec le SIDA
Brazzaville, 11 août 2009, IPS, Santé-Congo, Arsène Séverin Angélique Moubi, 40 ans, s’empressait samedi dernier de rejoindre « l’Ecole des parents », une séance d’éducation des tuteurs des enfants vivant avec le VIH/SIDA à Brazzaville, la capitale congolaise. « Je ne jure que par cette école qui m’a permis de reprendre en main le traitement de mon enfant », a-t-elle confié à IPS. Dénommées « Ecole des parents », ces séances sont organisées au Plateau des 15ans, un quartier de Brazzaville, par Serment (...)
... la suite
 Kenya : Pas de conseils pour prendre soin des enfants séropositifs
Nairobi, 26 juin 2009 - PlusNews - James Samo [1] éprouve de plus en plus de difficultés à éviter les questions persistantes de Mary, sa nièce de six ans dont il s’occupe, la petite fille lui demandant par exemple pourquoi elle doit prendre des médicaments antirétroviraux tous les jours alors qu’elle ne se sent pas malade. « Comment puis-je lui expliquer ? Même si je trouve le courage de le faire, quel en sera l’impact sur sa vie ? C’est une question qui me hante », a-t-il dit à IRIN/PlusNews. Selon (...)
... la suite
 28 jours pour sauver une vie
Dakar, 17 juin 2009 - IRIN - Plus de 1 500 bébés nés chaque jour en Afrique subsaharienne mourront dans les 24 heures qui suivent leur naissance, selon un rapport publié récemment par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’organisme à but non-lucratif Save the Children, et qui évalue les progrès accomplis par les gouvernements africains dans le domaine de la santé des enfants. Vingt-cinq pour cent des décès d’enfants en Afrique subsaharienne – plus d’un million par an - surviennent au (...)
... la suite
 Zambia : Over 3000 children diagnosed with HIV in Lusaka after hospital introduces opt-out HIV testing
Michael Carter, AIDSMAP : June 04, 2009 ****************** Implementing a policy of routine opt-out HIV testing led to the diagnosis of 3000 HIV infections in children admitted to hospital in Lusaka over an 18-month period, investigators report in a study published in the online edition of the Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes. “Increased HIV testing has been proposed as an important component of HIV prevention and a pathway to support universal access to antiretroviral (...)
... la suite
 Infection à VIH de l’enfant et de l’adolescent : comment vivre, se construire et s’épanouir avec la maladie ?
Femmes et SIDA, le 13 mars 2009 Les traitements antiviraux actuels ont transformé une infection inéluctablement évolutive en une situation médicale stable, compatible avec un développement physique harmonieux. Pour les enfants et les adolescents touchés par le VIH/sida, les difficultés à vivre avec cette infection s’apparentent maintenant davantage à celles des autres maladies chroniques. Mais plusieurs singularités du contexte de la maladie soulèvent toujours des enjeux spécifiques. Deux sont au (...)
... la suite
 " La rue, c’est La chance ? "

Enquêtes de MDM sur l’exploitation et les violences sexuelles des jeunes filles des rues de Kinshasa

MDM, Communiqué de presse - 8 mars 2009 - Journée internationale des femmes La République Démocratique du Congo (RDC) connaît depuis plusieurs années une situation de crise chronique, alimentée par deux guerres successives en 1996 et en 1998. Près de 5 millions de congolais sont morts, dans un climat d’insécurité généralisée, de maladies courantes et en raison du non-accès aux soins. Avec ses 8 millions d’habitants, Kinshasa est devenue la plus grande ville d’Afrique sub-saharienne francophone, avec un (...)
... la suite
 République centrafricaine : L’enfance hypothéquée
Bangui, 19 février 2009 (Plusnews) - Il est huit heures du matin, les portes du complexe pédiatrique de Bangui, la capitale de la République centrafricaine (RCA), se ferment : le centre grouille déjà de monde et les consultations pour les enfants vivant avec le VIH vont pouvoir commencer. Ils sont 2 240 enfants à être suivis dans cet hôpital, le principal centre de prise en charge pédiatrique du VIH en RCA. Environ la moitié de ces enfants ont été confirmés positifs au VIH, certains via la (...)
... la suite
 Sida : Mieux protéger les enfants
communiqué de presse de la JLICA, 10 février 2009 Malgré de nombreux programmes de financement, des millions d’enfants et de famille sont toujours durement touchés par le sida dans les pays pauvres. Publié par l’Initiative conjointe de recherche sur les enfants et le VIH (JLICA), le rapport "Des vérités qui dérangent : enfants, sida et pauvreté" préconise prioritairement de s’attaquer à la pauvreté des familles et à l’inégalité entre les hommes et les femmes. La JLICA, alliance de chercheurs, de (...)
... la suite
 Michel Sidibé : "L’enfant reste la face cachée de l’épidémie du sida"
Le Monde - 10.02.09 Devenu en janvier directeur exécutif d’Onusida, Michel Sidibé définit pour Le Monde les priorités qu’il entend donner à l’action du Programme des Nations unies contre le sida. Quelle évolution allez-vous donner à la stratégie d’Onusida ? Le sida demeure un problème crucial pour le monde, mais il ne faut pas l’approcher de manière isolée. Nous venons d’évaluer les besoins financiers : jusqu’en 2010, il faudra consacrer 25 milliards de dollars (19,4 milliards d’euros) par an pour que (...)
... la suite
 L’importance du soutien familial pour les orphelins du sida

Interview de Jimmy Kolker, chef du département VIH/sida à l’Unicef

2 janvier 2009, par Habibou Bangré pour Afrik.com L’Afrique compte plus de douze millions d’orphelins du sida. La majeure partie d’entre eux sont pris en charge par la famille élargie, qui leur permet de vivre dans des conditions approchant celles de leurs pairs non affectés par la maladie. Précisions de Jimmy Kolker, chef du département VIH/sida à l’Unicef. Les douze millions d’orphelins du sida africains sont rarement livrés à eux-mêmes. D’après l’Unicef, 98% sont pris en charge par des proches (...)
... la suite
 Kenya : un peu d’argent peut faire beaucoup pour les orphelins du sida
Kwale, 1 janvier 2009 (PlusNews) - Vêtue de son uniforme scolaire, soigneusement repassé chez elle à Bangladesh, un bidonville de la région de Kwale, sur la côte kenyane, Winnie Adhiambo affiche une humeur enjouée qui ne laisse rien transparaître des difficultés qu’elle a dû surmonter pour pouvoir rester à l’école. Lorsque son père est décédé, en 2003, personne ne lui a dit que sa mort était due au sida, mais l’adolescente a tiré ses propres conclusions. « Beaucoup de gens du bidonville sont souffrants et (...)
... la suite
 RJAIV : premier journal en Décembre 2008 du Réseau africain des Jeunes Infectés et/ou Affectés par le VIH/Sida

Bulletin d’information du Réseau des Jeunes Affectés et/ou Infectés par le VIH engagés dans la lutte contre le sida en Afrique francophone

Edito du premier numéro du journal des RJAIV : L’Afrique subsaharienne reste, depuis plusieurs années, la partie au monde la plus touchée par l’épidémie du sida. Dans de nombreux pays de cette région, l’engagement de la communauté ne s’est pas fait attendre. En plus des structures « standards » que sont les ONG locales ou des Organisations à Base Communautaire (OBC), nous notons l’émergence d’un nouveau type de mobilisation ces dernières années. Des enfants et jeunes, ayant appris leur sérologie ou (...)
... la suite
 Ouganda : « Mon plus beau cadeau d’anniversaire. »

Une jeune membre du groupe d’enfants Ariel children’s club témoigne

Kampala, 1 octobre 2008 (Plusnews) - Faith est membre du groupe Ariel children’s club, un groupe pour enfants séropositifs, soutenu par la Fondation Elizabeth Glaser pour le sida pédiatrique (EGPAF). Elle a raconté à IRIN/PlusNews les défis que représentait le fait de grandir avec le VIH. « Avant d’apprendre mon statut sérologique, j’étais tout le temps malade, j’avais des éruptions cutanées, des accès de fièvre, des toux et des diarrhées. En 2000, alors que j’avais neuf ans, on m’a dépistée [au VIH] et (...)
... la suite
 Bénin : Rodolphe, à peine 10 ans et déjà en lutte contre le sida
Cotonou, 26 mai 2008 - Alors que l’une des activités principales des camarades de Rodolphe, 10 ans, est de jouer, celle de cet élève de l’école primaire publique de Adjagbo, une localité rurale située à 35 km de Cotonou, la principale ville portuaire du Bénin, est de faire tout ce qu’il peut pour aider son entourage à se protéger du sida. Le regard vif et l’allure frêle, Rodolphe fait l’inventaire de son cartable d’écolier : outre ses affaires scolaires, son sac de jute contient les outils de (...)
... la suite
 Burkina Faso : Nés avec le VIH, les jeunes à l’heure de la sexualité
Bobo-Dioulasso / Ouagadougou, 25 avril 2008 (PLUSNEWS) Le conjoint de Célestine Koné*, une adolescente infectée au VIH à sa naissance, a abandonné la jeune fille et leur enfant lorsqu’il a découvert qu’elle lui avait caché sa séropositivité. Orpheline, Célestine n’avait pas réussi à lui avouer sa situation par peur de se retrouver seule. Aujourd’hui âgée de 19 ans, Célestine a accouché de son deuxième enfant fin 2007. Son premier, né d’une précédente relation alors qu’elle avait à peine 16 ans, est décédé (...)
... la suite
 Ouganda : Des secrets lourds de conséquences
Kampala, 14 avril 2008 (PLUSNEWS) Au cours de son enfance, Gordon Turibamwe, 20 ans, était souvent malade, souffrant régulièrement de paludisme et d’infections pulmonaires, mais son père ne lui a révélé qu’il était séropositif que lorsqu’il a atteint l’âge de 16 ans, une annonce que Gordon a vécu comme un traumatisme. « J’étais très choqué et vraiment en colère contre mon père pendant longtemps », a-t-il dit à IRIN/PlusNews. « J’ai tout de suite pensé que j’allais mourir, j’étais vraiment désespéré ». Gordon (...)
... la suite
 Uganda : The cost of keeping children from knowing their HIV status
Kampala, 8 April 2008 (PLUSNEWS) Throughout his childhood, Gordon Turibamwe, 20, was sickly, suffering from frequent bouts of malaria and chest infections, but his father only told him he was HIV-positive when he was 16, something Gordon says caused him serious psychological trauma. "I was so shocked and so angry with my dad for a long time," he told IRIN/PlusNews. "I immediately thought I was going to die, I had very little hope." Gordon had been diagnosed at the age of about ten, and (...)
... la suite
 Annonce du statut sérologique aux enfants sous traitement ARV : le combat est encore loin d’être gagné

Comme le constate l’association camerounaise KidAIDS, mettre les enfants infectés sous traitement est nécessaire mais pas suffisant

Yaoundé, le 2 avril 2008 Au Cameroun en fin 2007, seulement 1 536 enfants de moins de 15 ans étaient sous traitement dans les 176 centres de traitement agréés et unités de prise en charge des cas de VIH/SIDA du pays d’après le rapport de progrès N° 8 du CNLS, représentant 15,4% des 9 953 enfants infectés éligibles au traitement ARV. L’ambition du Cameroun était certes de mettre sous traitement 4 000 enfants en fin 2007 ; mais force est de noter tout de même une dynamique et des avancées notables : la (...)
... la suite
 Plus de deux millions d’enfants vivent avec le virus du sida

rapport de l’unicef : les enfants et le sida, deuxième bilan de situation

Quelque 290.000 enfants de moins de 15 ans sont morts du sida l’an dernier et 2,1 millions d’enfants dans le monde vivent avec le VIH, selon une étude de l’Unicef, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Onusida présentée jeudi. Plus de 12 millions d’enfants en Afrique subsaharienne sont orphelins du sida et 15 millions dans le monde. Seulement 23% des femmes enceintes séropositives (350.000) reçoivent des antirétroviraux pour diminuer le risque de transmission à leur bébé, même si cette (...)
... la suite
 Bénin : Des mères et des bébés sans sida, la bataille de Rosalie

Rosalie est conseillère en PTME au Bénin, dans la région de Pobé

Cotonou, 9 janvier 2008 (PLUSNEWS) Lorsque Rosalie Salako a fait le test de dépistage du VIH en 2004, elle était déjà maman de deux enfants mais n’avait jamais réalisé qu’ils aient pu courir le risque d’être infectés. Son test négatif l’a alors convaincue de s’engager pour aider les futures mères à éviter ce danger. La mise en place du programme de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) en 2004 dans la zone sanitaire qui englobe sa commune de Pobè, à 120 kilomètres à l’est de (...)
... la suite
 Bénin : Des mots d’enfants pour vaincre le rejet et la solitude
Cotonou, 12 décembre 2007 (PLUSNEWS) Pour aider les populations à prendre conscience du drame que vivent souvent les enfants infectés ou affectés par le VIH/SIDA au Bénin, des media diffusent en boucle depuis trois mois des messages rédigés par des enfants et des jeunes dans le cadre d’un concours. « Je suis orphelin du sida. Par votre rejet, je me sens encore plus orphelin. Avec vous, j’ai de l’espérance et de l’avenir, acceptez-moi », plaide Marie-Carole Yambode, 10 ans, qui vit à Abomey-Calavi, non (...)
... la suite
 Protégeons les enfants touchés par le VIH et le sida

un rapport de l’UNICEF

Le rapport étudie les options de protection des enfants dans les communautés touchées par la pandémie du SIDA. Partant du principe que le lien parent-enfant est la pierre angulaire du développement de l’enfant et que la famille est l’élément fondamental de la société, le rapport considère tout d’abord les moyens de garder aussi longtemps que possible les parents en vie et la famille unie. Il examine ensuite les solutions alternatives de protection au-delà de la famille la plus proche. Les (...)
... la suite

Par pays

 Ces enfants qui émigrent seuls
Le journal du CNRS - 7 Juillet 2015 - par Laure Cailloce - Ils seraient 7 600 mineurs étrangers isolés sur le territoire français, plusieurs dizaines de milliers en Europe. Du fait de leur jeune âge, ces migrants arrivés seuls sur le Vieux Continent bénéficient de la protection des États, qui leur doivent éducation et soin. Certains se retrouvent pourtant en grande précarité. C’est un imbroglio juridique qui a mis le phénomène des mineurs migrants dans la lumière dans les années 1990 : des adolescents (...)
... la suite
 Afrique du Sud : le lourd tribut des orphelins du sida

L’Afrique du Sud compte environ 4 millions d’enfants qui ont perdu un ou leurs deux parents, la majorité à cause du sida.

la presse.ca - 30 novembre 2013 - Johannesburg - Alors qu’on s’apprête à souligner demain la Journée mondiale de la lutte contre le sida, l’Afrique du Sud demeure l’un des pays les plus touchés au monde par la maladie. Si l’accès au dépistage et aux traitements s’est beaucoup amélioré, les enfants rendus orphelins par le redouté virus représentent un nouveau défi. « Le sida a ravagé toute une génération et plongé des millions de familles dans la pauvreté », constate Lucia Mazibuko. « La maladie a emporté mes (...)
... la suite
 Orphelins du Sida : rongés par la maladie, abandonnés par la société
Framat, mardi, 07 mai 2013 - Théodore Kouadio - Aya (ce n’est pas son vrai prénom), 2 ans, assise sagement dans son berceau dans une pouponnière de la commune de Yopougon, dans la capitale économique ivoirienne, ce mercredi 10 novembre, attend de prendre son repas et ses soins du matin. Ce nourrisson, bien en chair, vient de loin. En effet, selon l’officier de police, le lieutenant Oulaye, qui a mené l’enquête pour retrouver les parents qui ont abandonné 6 mois plutôt cette enfant dans une ruelle (...)
... la suite
 Mineurs isolés en Europe : le grand désordre

Une étude pilotée par France Terre d’asile sur l’accueil des mineurs isolés dans les 27 pays de l’Union européenne, compliqué par le manque d’harmonisation des politiques.

Libération - 17 septembre 2012 - par Fabrice Tassel - Le chemin de croix que représente une demande d’asile pour un majeur est encore plus compliqué pour un mineur. Ce truisme est un enjeu majeur pour les migrants, bien sûr, mais aussi pour les acteurs et institutions chargés de leur accueil. C’est la raison pour laquelle l’association France Terre d’asile a coordonné, en liaison avec cinq organismes homologues, une étude comparative sur l’accueil des mineurs isolés dans les vingt-sept pays de (...)
... la suite
 France : A l’abri des parents terribles
Le Monde | 27.06.2012 - Par Gaëlle Dupont - C’est un petit garçon aux cheveux et aux yeux sombres, tout sourire. Il est l’heure du petit-déjeuner à la pouponnière du Village Saint-Exupéry (VSE), le foyer départemental de l’enfance d’Angers (Maine-et-Loire). Deux auxiliaires de puériculture dirigent les opérations, chacune un bébé dans les bras. Noé (tous les prénoms ont été modifiés) grimpe sur les genoux du visiteur et engage la conversation, comme n’importe quel enfant curieux de son âge. Mais il aura (...)
... la suite
 Haïti : Les fondements de la pratique de la domesticité des enfants

Un rapport FAFO/PNUD/BIT de 2002, fondé sur une enquête et des éléments d’analyse particulièrement intéressants

OSI Bouaké - 5 avril 2012 - SD - Ce rapport est une réponse au besoin d’avoir des données plus récentes, plus précises et plus représentatives de la situation des enfants en domesticité, et de l’étendue de l’enfance en domesticité à Haïti. Il décrit comment le placement des enfants s’est développé, et comment il s’organise ; le rapport évalue également le contexte économique et social dans lequel le travail des enfants domestiques a lieu, et comment les pratiques, les relations et les processus impliqués sont (...)
... la suite
 Un mélange toxique

Travail des enfants, mercure et orpaillage au Mali

Bamako - 6 Décembre 6 2011 - Juliane Kippenberg, chercheuse senior droits de l’enfants, Human Rights Watch - Au moins 20 000 enfants travaillent dans les mines d’or artisanales du Mali dans des conditions extrêmement dures et dangereuses, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le gouvernement malien et les bailleurs de fonds internationaux devraient prendre des mesures visant à mettre fin au travail des enfants dans l’orpaillage, a souligné Human Rights Watch. Les (...)
... la suite
 France : Un enfant enfermé trois jours dans une unité psychiatrique pour adultes de Marseille
LeMonde.fr avec AFP | 28.05.11 | Un enfant de neuf ans a été interné plus de trois jours cette semaine à Marseille dans une unité psychiatrique pour adultes, soulevant l’émotion de la communauté hospitalière. L’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), qui a rendu publique l’affaire vendredi 27 mai, évoque le manque de structures adaptées dans la région. A la suite d’une réunion convoquée par l’AP-HM, une solution a été trouvée vendredi via une association, qui suivra désormais l’enfant dans un (...)
... la suite
 « Orphelins du Tibet » : l’Inde pour étudier et ne jamais revenir
Rue89 | 25/03/2011 | Par Nolwenn Le Blevennec | (Du Touquet) Dholma est toute petite. Elle a 6 ans, des cheveux très courts et l’air malin. Elle est émouvante, dans son quotidien, quand elle met ses chaussures, enfile un pull rose ou remonte sans cesse son pantalon gris, parce qu’il est trop grand. Dholma, 6 ans ("Orphelins du Tibet").Cette petite fille tibétaine est l’un des personnages principaux du documentaire de Julie Capel, « Orphelins du Tibet », diffusé sur Arte en 2009. Le film fait (...)
... la suite
 Face à l’abandon de l’enfance par le gouvernement français, il ne faut pas se tromper de combat

Point de vue de Anne Tursz dans Le Monde

Le Monde | 04.05.10 | par Anne Tursz Anne Tursz est pédiatre, épidémiologiste, directeur de recherche à l’Inserm, auteur de Les Oubliés. Enfants maltraités en France et par la France (Paris, 2010, éditions du Seuil). Ne nous leurrons pas, nos enfants vont mal, voire très mal. La destruction systématique, engagée depuis 2002, des systèmes scolaire et de santé a produit les effets délétères que l’on pouvait craindre, et les indices en sont nombreux, relevés dans de nombreux documents officiels français et (...)
... la suite
 Des boîtes de la mémoire pour les orphelins du Sida

A noter dans vos agendas : le 14 décembre 2009, une conférence à l’Essec avec Philippe Denis...

En Afrique du Sud, le dominicain Philippe Denis a imaginé pour les enfants dont les parents ont été emportés par la maladie un objet intime conservant la trace des disparus. Les souvenirs déposés dans cette boîte de la mémoire leur permettent d’atténuer la douleur de la perte et ainsi de mieux grandir. Lorsque Kwanele, 13 ans, s’est arrêtée au pas de la porte, un drôle de silence a soudain envahi la pièce. Quelques secondes de pause, de recueillement. Le calme qui saisit devant une tombe, quand, (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Donnez-leur un abri
Dakar, 7 décembre 2009 - IRIN - En Côte d’Ivoire, les enfants démunis – particulièrement les filles vendant leurs corps pour survivre – ont besoin, d’urgence, d’abris où ils peuvent recevoir des soins et du soutien, selon une organisation non gouvernementale (ONG) locale qui s’occupe de filles qui vendent des légumes le jour, et leur corps la nuit. Le 2 décembre, Fanta, âgée de 13 ans, est morte quelques jours après avoir subi un viol collectif, à une gare routière près de l’endroit où elle et ses amies (...)
... la suite
 Zambie : Les orphelins grandissent sans identité culturelle
Lusaka, 19 novembre 2009 (PLUSNEWS) - Abigail Mwanashimba s’occupe de ses cinq frères et sours depuis que ses parents sont morts d’infections liées au sida, quand elle avait huit ans. Elle a aujourd’hui 19 ans et, n’ayant aucun parent pour la représenter lors des négociations de sa lobola (la dot), elle a dû engager des conseillers traditionnels pour organiser les différentes étapes du mariage selon les coutumes de sa tribu. Cela a été un échec. « Je ne connais rien de ma tribu ni de sa culture car (...)
... la suite
 Les « enfances perdues » de l’Australie et de la Réunion

Entretien avec Ivan Jablonka

17/11/2009, Lundi, au nom de la nation australienne, le Premier ministre, Kevin Rudd, a présenté ses excuses aux enfants d’origine britannique qui, entre 1930 et 1970, ont été victimes de violences et d’abus dans les orphelinats et foyers d’accueil du pays. (Cf. article de Liberation.fr). Ces « forgotten Australians » se comptent par centaines de milliers. Parmi eux figurent « les générations volées », ces enfants aborigènes, arrachés à leur famille d’origine à des fins d’assimilation –l’Australie leur (...)
... la suite
 RDC : Le handicap de l’enfant, la crise oubliée
Goma, 27 octobre 2009 (IRIN) - Helena, neuf ans, a crié de joie en voyant dans le miroir qu’elle était capable de se tenir debout, toute droite, à peine soutenue par sa rééducatrice. Un an plus tôt, dans le camp de déplacés de Mugunga II, à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, Helena avait fait l’objet d’un diagnostic d’infirmité motrice cérébrale, et il avait été décidé qu’elle suivrait une thérapie. Jusque là, Helena, qui ne pouvait se déplacer qu’en rampant, avait été confinée dans des (...)
... la suite
 La révolte des enfants placés

Enfances volées, une exposition à Berne (Suisse) revient sur l’histoire des enfants placés et leur donne la parole

21/10/2009 - L’Illustré - Par Patrick Baumann - http://www.illustre.ch/la_revolte_des_enfants_places_40091_.html Ils sont des dizaines de milliers à avoir été placés durant leur jeune âge dans des conditions effroyables. Moins bien traités souvent que les animaux de la ferme dont ils s’occupaient. Aujourd’hui, ils attendent de la Suisse un mot d’excuse officiel. Une exposition itinérante retrace ces parcours inimaginables à l’heure de l’enfant roi. « Si l’on gâche l’enfance, le reste est fichu. » « (...)
... la suite
 Enfance Irrégulière

revue Vacarmes n°49 - automne 2009

avant-propos par Gilles Chantraine & Ariane Chottin Octobre 2004. Rapport Bénisti sur la prévention de la délinquance. Détecter, surveiller, redresser, placer. Détecter les « troubles comportementaux » chez l’enfant dès la crèche ; le surveiller à la maternelle ; le redresser dès l’école élémentaire, et le placer dans une structure spécialisée dès 10 ans si le comportement persiste ; enfin, si les faits de délinquance en dehors du milieu scolaire s’accentuent, aboutir à ce que le placement soit (...)
... la suite
 Lesotho : Une ligne d’assistance téléphonique dédiée aux enfants apporte aide et espoir
Maseru, 12 octobre 2009 - IRIN - Le conseiller pour les enfants, un bénévole, raccroche, visiblement désemparé : le dernier appel reçu par la ligne d’appel gratuite d’assistance aux enfants du Lesotho venait d’une infirmière se trouvant dans un village isolé du district nord de Butha-Buthe, où elle venait juste d’aider une jeune fille de 16 ans, abandonnée et mentalement handicapée, à accoucher. « Personne ne sait qui est le père – elle vit seule dans une hutte dont la porte ne peut pas se fermer, alors (...)
... la suite
  RDC : Des enfants dans une prison de Bukavu

Les enfants naissent et grandissent dans la prison centrale

13 août 2009 par Joy - Leki ya Bukavu Sur la photo, on distingue deux petits enfants. Le premier est âgé d’à peine un an et l’autre a deux ans. Les deux vivent à la prison centrale de Bukavu. Ils y sont parce que simplement leurs mères ont été incarcérées pour injures et vol. Et comme les enfants tétaient encore, ces mères ont préféré les amener avec elles en prison. Dans la prison centrale de Bukavu, qui a une capacité d’accueil de 300 personnes selon son directeur, il y a environ 800 personnes qui (...)
... la suite
 RDC : L’armée congolaise responsable de milliers de viols demeurés impunis
Le Monde | 17.07.09 | 15h05 | Jean-Pierre Stroobants (correspondant à Bruxelles), et Christophe Châtelot (Paris) Elle a 15 ans et habite Kihonga, dans le Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Elle a raconté l’inimaginable aux enquêteurs de l’organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW), qui l’ont inclus dans un rapport publié à Bruxelles, jeudi 16 juillet. (Ce rapport s’intitule "Les soldats violent, les commandants ferment les yeux. Violences sexuelles et (...)
... la suite
 Afrique de l’Ouest : Protéger les enfants des marchands d’orphelins
Accra, 28 mai 2009 (IRIN) - Le viol récent d’un petit garçon de huit mois dans un orphelinat d’Accra, capitale ghanéenne, a mis au jour les conditions de vie alarmantes qui prévalent à l’état endémique, selon les défenseurs des droits de l’enfant, dans les orphelinats d’Afrique de l’Ouest. Lorsque les autorités ont enquêté sur l’incident, elles ont découvert que 27 des 32 enfants du foyer n’étaient pas orphelins. Selon une étude menée en janvier 2009 par le ministère de la Protection sociale (responsable du (...)
... la suite
 France : Cinq histoires de police pas pour les enfants

La CNDS rappelle à la police qu’un mineur même délinquant, même dangereux, reste vulnérable

Libération, société 28/04/2009, par Patricia Tourancheau Les abus et les pratiques policières envers les mineurs sont au centre du 8e rapport annuel de la CNDS (Commission de déontologie de la sécurité) remis aujourd’hui. Retour sur cinq « manquements » récents. La commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) qui rend public aujourd’hui son rapport d’activité 2008 et le remet au président de la République, livre une étude sévère et détaillée sur certaines pratiques des forces de sécurité en (...)
... la suite
 Bénin : Les infanticides liés à la sorcellerie persistent dans le nord
Cotonou, 26 février 2009 (IRIN) - Dans le nord du Bénin, un bébé né avec une dent, sans pleurer ou par le siège court le risque d’être tué, car la population craint qu’il ne soit maudit, selon les organisations non-gouvernementales (ONG) locales. Malgré les efforts déployés en vue de mettre fin aux infanticides liés à la sorcellerie, cette pratique subsiste. Mohamed Alidou, de l’Association pour la protection de l’enfance malheureuse (APEM), a expliqué à IRIN que les coutumes et l’ignorance des (...)
... la suite
 Zimbabwe : Environ 94 pour cent des écoles restent fermées
JOHANNESBOURG, 11 février 2009 (IRIN) - Dans les régions rurales du Zimbabwe, où sont instruits la plupart des enfants, environ 94 pour cent des écoles n’ont pas ouvert leurs portes cette année, a déclaré le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le 10 février 2009. Le système éducatif, autrefois considéré comme l’un des meilleurs d’Afrique subsaharienne, est victime de l’effondrement économique et des conflits politiques internes qui paralysent le pays. Tsitsi Singizi, porte-parole de l’UNICEF (...)
... la suite
 France : La mort cachée des bébés

Enfants maltraités, secoués ou tués dès leur naissance : chez les moins d’ un an, nombre de violences et d’homicides ne sont pas détectés.

Libération, Société 13 janv. 12h54, Cécile Daumas Ces derniers mois, Hélène Romano, psychologue au Samu du Val-de-Marne, a été confrontée à trois morts violentes de très jeunes enfants. « Le premier, un nourrisson de 2 mois, est décédé de malaises consécutifs à des secouements. C’est ce qu’on appelle le syndrome du bébé secoué. Le deuxième a été tué à la naissance. C’est un néonaticide, dont les mères sont généralement auteures. Le troisième, un garçon de 14 mois, a été jeté par la fenêtre par sa maman alors que la (...)
... la suite
 En France, l’enfance n’est pas suffisamment protégée
La Croix, 08/02/2009 19:47 L’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) publie mardi 10 février son rapport annuel. Deux ans après le vote de la loi de protection de l’enfance, la plupart des décrets sont restés dans les tiroirs. Et les crédits manquent Deux après le vote du parlement d’une réforme ambitieuse sur la protection de l’enfance, rien n’a vraiment avancé. « On se moque des enfants. » Le commentaire, acerbe, est de Claude Roméo qui a passé vingt ans à la tête de la direction de (...)
... la suite
 Vietnam : Thai Binh atténue la douleur des enfants séropositifs
le Courrier du Vietnam - 27/11/2008 La province de Thai Binh s’efforce d’intégrer dans la communauté les enfants porteurs du VIH/sida. Un effort encourageant pour que ces enfants aient accès à l’éducation, à la santé et aux autres services. La province de Thai Binh (delta du fleuve Rouge) recense actuellement 35 enfants atteints par le VIH/sida, 47 perdu leurs parents, 259 orphelins de père ou de mère et 576 ayant la mère ou le père sidéen. Face aux ravages vertigineux de cette maladie, la (...)
... la suite
 RDC : 150 000 enfants manquent l’école en raison des violences, dans l’est
NAIROBI, 17 novembre 2008 (IRIN) - Les affrontements qui font rage dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) ont forcé la plupart des écoles du territoire de Rutshuru à fermer leurs portes, et quelque 150 000 enfants ne vont plus en classe, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « La plupart des enfants ont été déplacés », a expliqué à IRIN Jaya Murthy, spécialiste de la communication à l’UNICEF. « Les autres sont [toujours] dans la région, mais ils ne peuvent pas aller à (...)
... la suite
 Ethiopie : Pas de nourriture, pas d’éducation
Hwassa, 10 octobre 2008 (Irin) - Les écoles d’Ethiopie ont ouvert pour cette nouvelle année scolaire, mais dans certaines régions, l’insécurité alimentaire grave empêche des milliers d’enfants d’aller en classe. « À cette période, l’année dernière, nous avions déjà inscrit 2 300 élèves », a indiqué Solomon Desta, directeur de l’école primaire Bashiro, à Bona, une région de la zone de Sidama, dans la Région des nations, nationalités et peuples du Sud (SNNPR). « Aujourd’hui, nous avons 1 800 inscrits ». Cette (...)
... la suite
 Somalie : Les enfants des rues, de plus en plus nombreux en raison de l’insécurité alimentaire
Nairobi, 15 août 2008 (IRIN) - En raison de l’insécurité alimentaire, aggravée par l’inflation et les affrontements récents entre les insurgés et les forces du gouvernement, les enfants des rues sont aujourd’hui bien plus nombreux à Beletweyne, une ville de la région d’Hiran, dans le centre de la Somalie. « De plus en plus d’enfants descendent dans les rues ; certains pour faire du petit commerce, d’autres juste pour chercher de la nourriture », a déclaré à IRIN un journaliste de Beletweyne, qui a refusé (...)
... la suite
 Sierra Leone : Les orphelins de guerre toujours hantés par les violences du passé
Koindu, 31 juillet 2008 (IRIN) Theresa, une adolescente de 16 ans pleine d’entrain, a vu ses parents pour la dernière fois le jour où ils ont été emportés loin d’elle, dans la cohue, alors qu’ils fuyaient pour se réfugier en Guinée voisine à la suite d’une attaque menée par les rebelles dans leur ville, pendant la guerre civile (1991-2000). La jeune fille, qui n’a jamais retrouvé ses parents, a vécu la guerre et ses conséquences dans des camps de réfugiés, mendiant et vendant son corps à des soldats et à (...)
... la suite
 Kirghizistan : Des mesures pour éviter le placement des enfants en orphelinat

Entre l’accueil collectif ou familial des orphelins, le coeur des Nations Unies ne balance pas

Bishkek, 30 juillet 2008 (Irin) C’est en aidant les familles d’accueil à s’occuper des orphelins qu’on peut donner à ceux-ci les meilleures chances de vivre une vie décente, et non en les plaçant dans des institutions, où ils sont parfois victimes de maltraitances, selon des organisations civiques. « Ce qu’il y a de particulièrement bien, avec ces familles [les familles d’accueil], c’est que l’enfant élevé dans un foyer temporaire a une chance de retourner dans sa propre famille », a expliqué à IRIN (...)
... la suite
 Lesotho : le 800 22 345, un numéro vert pour les enfants
Depuis que le gouvernement du Lesotho a lancé le premier service d’assistance téléphonique national pour les enfants, il y a deux mois, près de 500 orphelins et enfants vulnérables ont décroché leur téléphone pour demander de l’aide et une oreille attentive. Au Lesotho, les orphelins et les enfants vulnérables sont chaque jour plus nombreux, conséquence d’une des épidémies de VIH/SIDA les plus meurtrières au monde ; aujourd’hui, cette nouvelle initiative leur donne une lueur d’espoir ou leur permet, tout (...)
... la suite
 Guinée : Des enfants guinéens exploités, abandonnés et vendus comme esclaves

Quand les articles d’Irin martèlent les dénonciations de maltraitances aux enfants par leurs communautés

Depuis quelques temps, nous assistons à la multiplication d’articles publiés sur Irin (Nations Unies) concernant les violences faites aux enfants en Afrique : sont dénoncés en vrac le poids des traditions, le cynisme individuel, la déserrance des familles, etc. Les titres des articles sont sensationnalistes, au point qu’il m’est arrivé d’hésiter à diffuser ces articles sur le blog, m’interrogeant sur la disqualification des populations des pays en question. Dans les articles, la part belle est faite aux (...)
... la suite
 Burundi : Une sensibilisation insuffisante des jeunes au VIH/SIDA
Bujumbura, 1 février 2008 (PLUSNEWS) Les enseignants du Burundi demandent que l’éducation sur le VIH/SIDA se voie accorder une place plus importante au sein des programmes scolaires, pour que les élèves du cursus secondaire et des dernières classes du cursus primaire, dont beaucoup sont sexuellement actifs, soient suffisamment informés au sujet de la pandémie. Selon Ernest Mberamiheto, vice-ministre chargé de l’Enseignement de base et secondaire, les études menées en 2004 par le gouvernement ont (...)
... la suite
 Kenya : Les enfants déplacés en péril
Nakuru, 30 janvier 2008 (IRIN) Les flambées de violence qui secouent Nakuru, dans la vallée du Rift, ont entraîné une augmentation vertigineuse du nombre des déplacés installés dans le plus grand camp de la ville, mais selon les responsables du camp, il devient de plus en plus difficile d’assurer la sécurité de ces déplacés, et les enfants sont particulièrement touchés. « À l’heure actuelle, nous avons plus de 5 900 PDIP [personnes déplacées dans leur propre pays] au camp, et plus de 2 800 d’entre eux (...)
... la suite
 Swaziland : trop peu d’aide pour les aînés qui élèvent les orphelins et enfants vulnérables
Mbabane, 28 janvier 2008 - Gogo (ou‘grand-mère’ en langue siswati) Thwala mène une vie qui repose essentiellement sur ses compétences de survie, et bien que cette veuve de 72 ans doive élever toute seule ses trois petits-enfants, aucun signe de résignation ou de désespoir n’assombrit son visage. « Quand Dieu a emporté mon fils et sa femme, je me suis retrouvée avec deux petites filles et un garçon à élever. Ce fut difficile de recommencer à travailler, mais je ne suis pas sans ressources », a confié (...)
... la suite
 RDC : Avec la fin des opérations militaires, de nombreux viols sont le fait de civils
Bunia, 23 janvier 2008 (IRIN) Malgré la fin des opérations militaires et le désarmement des miliciens dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), les viols et autres violences sexuelles restent fréquents, selon la communauté humanitaire. Si la plupart de ces actes étaient auparavant imputables aux hommes en uniformes, aujourd’hui, bon nombre des auteurs de viols sont des civils. « Les violeurs courent les rues ; la coutume [locale] veut qu’ils paient une chèvre [pour dédommager (...)
... la suite
 Kenya : Les déplacements de population massifs compromettent l’éducation des enfants dans la vallée du Rift
Narok, 25 janvier 2008 (IRIN) Des milliers d’écoliers kényans ne sont pas encore retournés à l’école pour la nouvelle année scolaire depuis que les résultats des élections du 27 décembre ont plongé plusieurs régions du pays dans le chaos, et leur absence laisse craindre les conséquences que le déplacement de population massif et l’instabilité continue qui règne dans le pays pourraient avoir sur l’éducation. « Bon nombre des enseignants de la région appartiennent aux communautés ethniques qui ont quitté la (...)
... la suite
 Nigeria : La pénurie de salles de classe, une menace pour l’accès à l’éducation primaire pour tous
KANO, 17 janvier 2008 (IRIN) - Avec le succès que connaît le programme Universal Basic Education (UBE), dont l’objectif est de garantir l’accès à une éducation gratuite à tous les enfants nigérians, le nombre d’écoliers ayant achevé leur cursus primaire a plus que doublé en 2007, un problème épineux auquel les responsables de l’enseignement secondaire essaient d’apporter une solution. Plus de 49 000 écoliers ayant achevé leur cursus primaire en 2006, dans la ville de Kano (nord du Nigeria) et désirant (...)
... la suite
 Nigeria : Confusion autour du débat sur l’introduction des ordinateurs portables à l’école
Abuja, 31 décembre 2007 (IRIN) Un projet visant à fournir un million d’ordinateurs portables bon marché aux écoliers nigérians a été abandonné car certains parlementaires estiment qu’il serait préférable d’investir dans d’autres projets éducatifs les fonds destinés à l’achat de ces ordinateurs. Mais pour le directeur du projet, les autorités nigérianes et certaines sociétés informatiques privées ont activement contribué à faire échouer ce projet. « Le projet s’est heurté à une série de difficultés », a dit (...)
... la suite
 Mozambique : Les orphelins, dépossédés de leurs biens
Catandica, 27 décembre 2007 (PLUSNEWS) Dans une ferme du district de Bárue, dans la province centrale de Manica, Helena Ivan, 16 ans, se hâte de rentrer chez elle, un petit ballot sur la tête. Après plusieurs heures passées à emballer des pommes de terre, elle a le droit d’en prendre quelques-unes pour elle et ses deux frères, dont elle s’occupe depuis le décès de ses parents, emportés par des maladies opportunistes en 2005. De tous les biens laissés par le père et la mère d’Helena - un kiosque, une (...)
... la suite
 Haïti : le sida, un danger trop souvent laissé à la portée des enfants

dans les rues de Port-au-Prince, les enfants sont largement exposés au risque VIH

Port au Prince, 6 novembre 2007 - Comme 17 000 enfants en Haïti, pays des Caraïbes le plus touché par le sida, Erika, 17 ans, vit avec le VIH. Dans son cas, elle a été infectée à la naissance, via la transmission de la mère à l’enfant, mais pour beaucoup d’autres, c’est la pauvreté qui a permis au virus de les rattraper, notamment dans la rue. Erika (un nom d’emprunt) a été dépistée positive au VIH à l’âge de 13 ans, à l’occasion d’une énième consultation médicale, alors que son état de santé se dégradait. (...)
... la suite
 Esther, « enfant-sorcier » à Kinshasa
Les télé-évangélistes congolais sont formels : les enfants abandonnés, qui errent dans les rues de Kinshasa, vêtus de presque rien, ou avec des guenilles, sont "possédés", "envoutés". Selon les pasteurs propriétaires de ces télés, les gamins rachitiques dont certains ont des malformations physiques, sont malnutris et sales dans les rues des villes du pays portent en eux des "esprits malfaisants". La plupart ont été chassés des toits familiaux par leurs parents, qui les accusent de sorcellerie et (...)
... la suite
 RDC : Les cas de viols sont en hausse de 60 pour cent dans le Nord-Kivu - HCR
Nairobi, 15 octobre 2007 (IRIN) - Un total de 351 cas de viols a été enregistré dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), ce qui représente une hausse de 60 pour cent par rapport au mois d’août, a révélé l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le 11 octobre. Les victimes de viol qui figurent parmi les personnes déplacés internes sont actuellement prises en charge par des organisations spécialisées dans le traitement médical et le soutien psycho-social (...)
... la suite
 RCA : L’insécurité persiste dans le nord - UNICEF
Nairobi, 15 octobre 2007 (IRIN) - La vague de violence qui secoue le nord de la République centrafricaine (RCA) a fait au moins 290 000 déplacés depuis 2005 et a provoqué la « destruction complète » des infrastructures publiques, a indiqué le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « La situation sécuritaire reste volatile dans tout le nord de la RCA, en particulier dans les préfectures du nord-ouest, des régions limitrophes de la frontière avec le Tchad où les troupes gouvernementales, les (...)
... la suite
 Haïti : Children start getting specialised AIDS services
Port-au-Prince, 31 October 2007 (PLUSNEWS) Erika, 17, (not her real name) is one of an estimated 17,000 children living with HIV in Haiti, the Caribbean island most affected by AIDS. After years of ill-health and many medical consultations, she was tested for HIV at the age of 13 and referred to the paediatric and youth clinic at the Gheskio Centre, the largest HIV treatment centre in Port-au-Prince, the capital. More than a year passed before the staff told her she was infected. Dr (...)
... la suite
 RDC - Près de 40 mineures violées chaque mois à Kisangani

Statistiques de la Police spéciale pour la protection de l’enfance

Un article en français du Potentiel, suivi d’un article en anglais du New York Times qui parle d’une "épidémie de viols" Le Potentiel - Lundi 08 Octobre 2007 - Par Angelo Mobateli Une fillette de 9 ans transformée en « fille de joie » par un quinquagénaire qui en avait reçu, de sa mère, la garde. Un pédophile surpris par la police sur le seuil d’un hôtel en compagnie d’un garçonnet. Quelque treize cas de viol au mois de mars et quarante-sept en juin, voilà le tableau que présente la ville de Kisangani (...)
... la suite
 Logiques sorcières : quand les accusations s’emballent.

Enfants des rues et sorcellerie à Kinshasa. Un article inédit sur le blog

par Sandrine Dekens Mots-clés : RDC, Kinshasa, Enfants des rues, Sorcellerie, Kongo, Ethnopsychiatrie Enfants des rues en Ouganda © Photo Sven Torfinn/Irin - Au retour d’une mission d’évaluation d’un programme de prise en charge des enfants des rues, mené par Médecins du Monde à Kinshasa, j’ai souhaité écrire cet article qui rassemble les éléments d’analyse de fond qui constituent le rapport de cette mission qui s’est déroulée en juin 2007. Dans la présente version, je dresse tout d’abord les (...)
... la suite
 RDC : « Mon grand-père a dit que nous étions des sorciers »

Selon les ONG, il y aurait plus de 750 000 orphelins -dont près de la moitié ayant perdu sida leurs parents d’infections liées au VIH/SIDA - en RDC, un pays ravagé par des années de conflits civils

Kinshasa, 28 juin 2007 (PlusNews) Photo : EDR - Ouganda - Sven Torfinn Quand les parents de David Kanyama sont morts il y a six ans, le jeune garçon, alors âgé de 10 ans, et ses quatre frères sont allés vivre avec leur grand-père, mais ils ont rapidement été chassés de la maison, accusés d’être responsables de la mort de leurs parents. Comme 335 000 autres enfants en République démocratique du Congo (RDC), selon les estimations des organisations non gouvernementales (ONG), David a perdu ses parents (...)
... la suite

Témoignages d’enfants

 Afrique du Sud : "La personne qui a promis de s’occuper de l’orpheline que j’étais, pensait qu’elle m’aidait, mais elle a détruit ma vie"

Témoignage de Mandisa Dlamini, fille de Gugu Dlamini

Durban - 9 Juin 2011 - PlusNews - En 1998, l’activiste de la lutte contre le VIH/SIDA Gugu Dlamini a été battue à mort près du township de KwaMashu, en périphérie de Durban, après avoir publiquement révélé son statut séropositif. Sa mort, qui illustre bien la stigmatisation dont sont victimes les personnes atteintes du VIH en Afrique du Sud, a ébranlé le pays. Le décès de Mme Dlamini a presque détruit sa fille, Mandisa, qui n’avait que 13 ans à l’époque. Maintenant âgée de 25 ans, Mandisa a raconté son (...)
... la suite
 Ethiopie : Autrefois éblouie par les belles voitures, aujourd’hui séropositive
Addis Abeba, 31 octobre 2007 (PLUSNEWS) Alem Tilahun*, une jeune fille qui a abandonné sa scolarité lorsqu’elle était au collège, vit dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba. Elle a raconté à IRIN/PlusNews comment, poussée par le désir d’une vie meilleure, elle a accepté d’avoir une relation avec un homme beaucoup plus âgé qu’elle. « Il y avait une fille qui vivait juste à côté de chez nous, et alors que je passais mes journées assise près de notre portail, elle s’habillait bien et de belles voitures (...)
... la suite
 « Kadogo » burundais, il témoigne

Les « Kadogo », ou ex-enfants soldats, dans la langue du pays, restent livrés au dénuement et à la souffrance.

Burundi, correspondance particulière. « Il y a deux ans, quand nos chefs ont signé les accords de paix, on nous a dit de rentrer parce que nous n’avions pas l’âge requis. Ils nous avaient promis de l’argent et un métier, mais nous n’avons eu que deux chèvres, 2 litres d’huile et quelques kilos de riz. » Gitega, deuxième ville du Burundi. « Kadogo », c’est-à-dire enfant soldat dans la langue du pays, Peter a dix-neuf ans ; il en avait deux de moins quand les chefs de guerre ont accepté de démobiliser les (...)
... la suite
 « I am not trash » : Campagne War Child

un appel lancé par des enfants soldats de RDC

War Child a récemment publié un rapport intitulé ’I Am Not Trash’ (Je ne suis pas un déchet), un appel lancé par des enfants soldats. Dans la République Démocratique du Congo, où quatre millions de personnes sont mortes depuis le début de la guerre en 1998, les enfants qui ont réussi à s’échapper des groupes armés sont appelés "Kotelengana", les déchets de l’armée. Beaucoup de ces enfants ont été envoyés à l’armée par leurs propres familles, à qui on avait promis que qu’ile recevraient un salaire en (...)
... la suite
 « Quand le médecin a dit que j’étais séropositif, j’ai éclaté de rire »

Bory est orphelin du sida. Il est né VIH+ mais ne l’a appris qu’à 17 ans. Il a fondé une association de jeunes vvih

[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies] Bory incite les plus jeunes à ne pas dissimuler leur statut et à se battre pour leurs droits BUJUMBURA, 15 avril (PLUSNEWS) - Bory Saint Evrard Mucowintore est né séropositif, mais il ne l’a appris qu’à 17 ans. Depuis, toute son énergie est consacrée à la lutte contre la propagation du VIH/SIDA chez les jeunes. A 20 ans, Mucowintore est à la tête de l’association nationale des jeunes vivants avec le VIH au Burundi, une association née (...)
... la suite

Documents liés

 
Rapport sur la situation des OEV au Congo
11 mai 2005

A.-L. CHARRUAU, S. DEKENS, Analyse de situation et propositions. Plan MAP Banque Mondiale, CREDES, Juin 2003

Zip - 1 Mo, 0 x 0 pixels
 
 
Cadre pour la protection
15 juin 2005

les soins et le soutien aux orphelins et enfants vulnerables vivant dans un monde avec le VIH et Sida en ligne sur http://www.unicef.org/aids/files/Fr...

PDF - 281.2 ko, 0 x 0 pixels
 
 
Enfants au bord du gouffre - 2004
6 mai 2005

Rapport COTB sur les nouvelles estimations du nombre d’orphelins et cadre d’action

PDF - 6.3 Mo, 0 x 0 pixels
 
 
Impacts socio économiques du VIH/SIDA sur les enfants - Sénégal 2005
23 novembre 2005
PDF - 66.4 ko, 0 x 0 pixels
 
 
Innocents et coupables. Les enfants soldats commes acteurs tactiques.
24 avril 2005

Alcinda HONWANA Politique Africaine n°80, septembre 2000

PDF - 134.5 ko, 0 x 0 pixels
 
 
L’Enfance en péril
31 mai 2005

Situation des enfants dans le monde en 2005 UNICEF

PDF - 5.8 Mo, 0 x 0 pixels
 
 
VIH/SIDA - Les chiffres
31 mai 2005

VIH/SIDA Quelques chiffres de l’ONUSIDA / UNICEF

PDF - 58.4 ko, 0 x 0 pixels
 

Sur le Web :