Accueil >>  VIH/Sida >>  Conférences >>  AIDS 2008 à Mexico

AIDS 2008 à Mexico

 L’impact chez les femmes de la criminalisation de la transmission du VIH
Graciela Cattaneo, AIDES (Paris) , 01/02/09 , publié dans Transcriptases n°138 A Mexico, des craintes se sont exprimées à de nombreuses reprises devant la montée en puissance de la criminalisation de la transmission du VIH. Alors que de nombreux pays mettent en place des lois pénalisant la transmission du VIH au nom de la protection des femmes et des jeunes filles, des femmes activistes ont condamné cette politique et les arguments sur lesquels elle est fondée En effet, loin de protéger les (...)
... la suite
 Criminalisation de la transmission du VIH : vers une mobilisation globale ?
par Christophe Martet, 16/02/09, pour Transcriptases n°138 Les problématiques des droits de l’homme, de la lutte contre les discriminations et contre la stigmatisation, ont rarement été autant abordées pendant les conférences mondiales que lors de celle qui s’est tenue à Mexico, tant au niveau des sessions plénières, des posters que des réunions satellites. Tous les discours de la cérémonie d’ouverture promettaient un combat sans merci contre la discrimination et la stigmatisation. Et c’est précisément (...)
... la suite
 AIDS 2008 : "La conférence de Mexico a vraiment pris en compte les enfants", selon l’Unicef
"La conférence de Mexico a vraiment pris en compte les enfants". C’est la conclusion qu’a tiré Jimmy Kolker, le chef de la section sida de l’Unicef, lors de la clôture de la 17e conférence sur le VIH/sida de Mexico. "En effet, la question des enfants a été abordée dans plus de 300 présentations". Jimmy Kolker a insisté sur le fait qu’émergeaient des questions de « deuxième génération » en lien avec la problématique des enfants qui nécessitaient encore plus d’attention. Il faut dire qu’avec plus de 2 (...)
... la suite
 Sida, la discrimination des malades reste une urgence
C’est fini. Vendredi soir s’est achevée la Conférence internationale sur le sida, qui se tenait à Mexico. Ce fut un congrès fort, surprenant. Inattendu aussi. Qui, à la veille de cette conférence, pouvait imaginer qu’un des thèmes récurrents serait celui des droits de l’homme, de la lutte pour la libre circulation et pour la fin des politiques discriminatoires contre les séropositifs ? Qui pouvait imaginer, pour la 17e édition de cette immense messe à laquelle plus de 20 000 personnes participaient, (...)
... la suite
 Les financements contre le sida sont justifiés

Parce que les investissements de la lutte contre le sida profitent plus largement aux autres systèmes (santé, éducation, etc.)

Mexico, 4 août 2008 (Plusnews) Les controverses suscitées récemment par des experts à propos des sommes d’argent dépensées dans la lutte contre le VIH/SIDA sont injustifiés parce que l’épidémie reste une urgence qui nécessite des efforts et des financements continus, ont dit plusieurs intervenants lors de la XVII Conférence internationale sur le sida, organisée du 3 au 8 août au Mexique. « L’épidémie n’est terminée dans aucun pays du monde », a dit Peter Piot, directeur exécutif du Programme commun des (...)
... la suite
 AIDS 2008 à Mexico : Suivre la conférence en ligne
Message de Marc Dixneuf, sur Emed Pour ceux qui travaillent dans le domaine du VIH et qui souhaitent se tenir au courant de ce qui va se dire la semaine prochaine à Mexico où se tient la conférence internationale sur le sida, le site AIDSMAP.com propose un bulletin d’information. Voir ci-dessous. Vous pouvez également avoir accès à la conférence par l’entremise du site http://www.kaisernetwork.org/aids2008/, qui propose également de suivre les discussions par vidéo, mais cela nécessite une bonne (...)
... la suite
 Le traitement comme méthode de prévention : la nouvelle frontière

Les ARV comme outil de prévention

Mexico, 7 août 2008 (Plusnews) Dans leur quête, de plus en plus acharnée, d’une stratégie de prévention efficace contre le VIH, les scientifiques espèrent que les médicaments antirétroviraux (ARV), normalement associés au traitement du virus, pourront apporter un élément de réponse. « Nous sommes engagés dans une course désespérée contre la montre pour trouver une méthode de prévention qui fonctionne », a déclaré à la presse Stephen Lewis, l’ancien envoyé spécial des Nations Unies pour le sida en Afrique, au (...)
... la suite
 United States : Black Americans left behind in AIDS battle

Si l’amérique noire était un pays, il serait au 16ème rang mondial de l’épidémie

Mexico City, 6 August 2008 (Plusnews) If black America were a country, it would rank 16th in the world in terms of the number of people living with HIV, yet activists say black Americans lack many of the HIV services their government has provided to other nations through the President’s Emergency Plan for AIDS Relief (PEPFAR). A recent analysis by the US Centres for Disease Control revealed that there were about 56,300 new HIV infections in the United States in 2006, about 40 percent (...)
... la suite
 De « terrifiantes » lois sur le VIH/SIDA risquent d’entraver la lutte

Autre évidence enfin constatée : la criminalisation des séropositifs ne permet pas de lutter contre la propogation du virus

Mexico, 8 août 2008 (Plusnews) Pour tenter de ralentir la propagation du virus, de plus en plus de pays africains adoptent des législations qui criminalisent l’exposition et la transmission du VIH. Mais ces lois pourraient faire plus de mal que de bien, ont prévenu des intervenants à la XVII Conférence internationale sur le sida, au Mexique. « L’Afrique s’est jetée dans ce large spasme frénétique de criminalisation du VIH », a dit Edwin Cameron, magistrat sud-africain, lors d’une session de cette (...)
... la suite
 La religion, une arme à double tranchant dans la lutte contre le sida

Il est temps de se rendre à l’évidence : les grandes religions sont des ressources pour la prise en charge des malades, mais des obstacles à la prévention

Mexico, 8 août 2008 (Plusnews) La contribution des organisations confessionnelles au traitement et à la prise en charge des personnes vivant avec le VIH est bien connue, mais savoir si la religion est une aide ou une barrière lorsqu’il s’agit des efforts de prévention du VIH est moins évident. D’après le Programme commun des Nations Unies sur le sida, ONUSIDA, 70 pour cent des populations dans le monde s’identifient comme membre d’une communauté religieuse, ce qui met la religion et les leaders (...)
... la suite
 Sida : de nombreuses questions restent ouvertes après la conférence de Mexico
Mexico (AFP) — La lutte contre le sida, avec trois millions de personnes sous traitement et beaucoup d’argent disponible, laisse ouvertes nombre de questions sur les coûts à venir, une prévention prometteuse et un vaccin toujours espéré, au terme de la conférence de Mexico. Cette 17ème réunion internationale sur le sida, qui se tenait pour la première fois en Amérique latine, a rassemblé pendant six jours quelque 24.000 délégués de plus de 190 pays pour plus de 600 débats ou réunions, sans compter les (...)
... la suite
 Les trithérapies, nouvelle arme contre la transmission du VIH Sida.

Les patients traités seraient moins contagieux, selon les scientifiques réunis à Mexico.

C’est une session, comme il y en a des centaines à la Conférence internationale sur le sida de Mexico. Son thème : la « Prévention positive ». L’assistance est nourrie. Hier matin, une communication très attendue. Son auteur ? Le Pr Bernard Hirschel, qui dirige le service des maladies infectieuses à l’hôpital de Genève, en Suisse. Depuis quelques mois, ce médecin, connu et respecté, a osé briser un tabou. Et dire tout haut ce que tous les cliniciens constatent, à savoir que l’on est, peut-être, face à un (...)
... la suite
 « De mauvaises lois peuvent contribuer à la propagation du VIH »
Allez, commençons pour une fois l’histoire du jour par un gag pleinement réussi. Hier, les activistes d’Act Up se sont, en effet, beaucoup amusés. En début d’aprés midi, ils ont parcouru l’immense centre où se tient la conférence mondiale sur le sida, accompagnés d’une foule de plus en plus massive de congressistes. Objectif ? « On cherche Sarkozy et Bachelot. Ils ont disparu », hurlaient-ils. Avec des lampes de poche, ils regardaient dans les toilettes, dans les stands pour voir « où ils étaient (...)
... la suite
 Lutte contre le sida : « Il faudrait mettre les brevets en commun »
Le professeur Benjamin Coriat, économiste, est responsable du programme Economie de la santé dans les pays du Sud à l’ANRS (Agence nationale de recherche sur le sida). A la Conférence mondiale sur le sida, qui se tient cette semaine à Mexico, il a présenté, en partenariat avec le ministère brésilien de la Santé, une étude « sur les mécanismes économiques pour permettre d’aller vers un accès universel aux traitements ». Les prix des médicaments antisida ont chuté spectaculairement ces dix dernières années. (...)
... la suite
 Oppression et détention, ou comment exposer les consommateurs de drogue au VIH
Mexico, 6 août 2008 - Accroître la pression sur les consommateurs de drogues en les harcelant ou les incarcérant ne fait pas baisser la consommation de ces substances, mais cela aggrave en revanche le risque d’infection au VIH parmi ce groupe vulnérable, ont averti plusieurs intervenants lors de la XVII Conférence internationale sur le sida, au Mexique. A l’exception de l’Afrique, où la transmission du VIH se fait essentiellement par voie sexuelle, ailleurs dans le monde, « près d’un tiers des cas (...)
... la suite
 Les ARV contre la transmission du VIH, un outil à promouvoir ?
MEXICO, 4 août 2008 - L’opportunité de promouvoir ou non l’utilisation des antirétroviraux (ARV) comme outil de prévention de la transmission du VIH chez les couples sérodiscordants a de nouveau fait l’objet de discussions animées lors d’une session de la XVII Conférence internationale sur le sida, organisée du 3 au 8 août à Mexico, au Mexique. En janvier 2008, une déclaration de la Commission fédérale (suisse) pour les problèmes liés au sida (CFS), suite à plusieurs études menées depuis 1986 sur le rôle (...)
... la suite
 Rencontres avec des activistes mexicains

Act Up-Paris : Chronique des militantEs sur place - première journée

3 août 2008 - Des activistes d’Act Up-Paris sont à Mexico pour assister à la conférence internationale sur le VIH/sida et rencontrer leurs alliéEs activistes. Premières données sur les enjeux propres au Mexique en termes de lutte contre le VIH/sida. Mexico est une ville gigantesque, dont l’étendue géographique dépasse l’entendement. La ville est recouverte d’une nappe de pollution en permanence, et son altitude - plus de 2300 mètres, nous fait parfois manquer d’oxygène. Le centre de la conférence - (...)
... la suite
 Running in Place : Too Many Patients Still in Urgent Need of HIV/AIDS Treatment
HIV/AIDS treatment and management are essential components of many Médecins Sans Frontières (MSF) programs worldwide. Currently MSF provides antiretroviral therapy (ART) for over 140,000 patients in 27 countries, with about 10,000 of those patients being children. In conjunction with this year’s International AIDS Conference in Mexico City, this document presents MSF’s current “state of play” in providing quality care to people living with HIV/AIDS (PLWHA) in resource-limited settings. Despite (...)
... la suite
 Mind the Deadly Gaps : Health Care Worker Shortages in Southern Africa Causing Fatal Delays in Bringing AIDS Care to Those in Urgent Need
Mexico City, 3 August 2008 – On the opening day of the XVII International Aids Conference, Médecins Sans Frontières (MSF) warned of the deadly impact that the lack of health care workers is having on AIDS treatment and care in southern Africa. In a satellite meeting called “Mind the Gaps” organized by MSF here today, experts described the scope and impact of the health care worker shortage as well as the critical need to increase government and donor commitment to taking immediate concrete (...)
... la suite
 La 17e conférence mondiale sur le Sida s’ouvre... dans les rues de Mexico
Les conférences internationales sur le sida – moments clé dans l’histoire de la lutte contre l’épidémie – ont une particularité : elles commencent toujours 24 heures avant le jour officiel, par une manifestation d’activistes qui donne le ton. C’est devenu un rituel, aussi vieux que ces congrès. Il y a deux ans, à la conférence de Toronto, la manifestation avait été décevante, bien maigrichonne, à peine une petite centaine d’activistes dans les rues. On était loin des milliers de militants de la conférence (...)
... la suite
 Lorsque se rencontrent la pénurie de travailleurs sanitaires en Afrique et le VIH/SIDA
« Où sont les médecins ? » « Où sont les infirmières ? » On pouvait entendre le chant des militants du SIDA durant toute la réunion mondiale sur le SIDA qui s’est tenue en 2006 à Toronto (Canada). « Où sont les médecins ? » « Où sont les infirmières ? » Le coût des médecines antirétrovirales a baissé fortement et désormais la principale barrière aux soins des personnes atteintes par le VIH/SIDA est la pénurie de travailleurs sanitaires en charge d’appliquer le traitement. La Banque en action La Banque mondiale (...)
... la suite
 Je suis allé voir mon patron pour évoquer ma séropositivité
Par Jean-Louis Lecouffe | Secrétaire de CE | 02/08/2008 Dimanche s’ouvre à Mexico la Conférence mondiale de lutte contre le sida à Mexico, où on (les gouvernements et les associations) va parler non-discrimination notamment dans le cadre du travail… Qu’en dire ? Depuis l’arrivée des trithérapies, on peut vivre avec le VIH et on peut même continuer son activité professionnelle, ce qui est mon cas mais à cela je mets deux bémols : D’abord les fatigues récurrentes et irrationnelles perturbent l’activité (...)
... la suite
 Sida : la France est-elle en train de se désengager ?
Par Chloé Leprince | Rue89 | 02/08/2008 Ni Bachelot ni Kouchner ni Joyandet n’iront à la conférence mondiale de Mexico. Tout un symbole pour les associations de malades. Dimanche s’ouvre à Mexico la XVIIe conférence mondiale de lutte contre le sida. L’évenement, qui doit durer cinq jours, réunira 22000 personnes, dont moult chercheurs, représentants associatifs et responsables politiques de tous pays… sauf de France : ni Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, ni Bernard Kouchner, aux Affaires (...)
... la suite
 Le monde peut mieux faire

Signe d’un certain désengagement, les politiques seront les grands absents de la conférence mondiale sur le sida qui s’ouvre demain à Mexico

Mais où sont donc passés les politiques ? Alors que s’ouvre, ce dimanche, à Mexico, la conférence mondiale sur le sida, ils seront les grands absents. Seule une poignée de chefs d’Etat a décidé de faire le déplacement. Même constat pour les ministres de la Santé. L’ordre des priorités mondiales aurait-il changé ? « Avec le départ de Kofi Annan de l’ONU, mais aussi celui de Jacques Chirac, avec le retrait de plus en plus marqué de Nelson Mandela, il y a un vrai problème de leadership mondial dans la lutte (...)
... la suite
 22 000 personnes en conférence à Mexico à partir de dimanche
Mexico accueillera à partir de dimanche la 17ème conférence internationale sur le sida, où 22.000 personnes discuteront pendant six jours d’une pandémie qui touche 33 millions de personnes, et chaque année 2,7 millions de plus. Cette rencontre sur le thème "agir partout maintenant" est précédée samedi par la "1ère Marche internationale contre la stigmatisation, la discrimination et l’homophobie", où l’on devrait exiger l’éducation à la tolérance, la répression de l’homophobie, la dépénalisation (...)
... la suite