Unitaid - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Glossaire > Unitaid

Unitaid

Facilité internationale d’achats de médicaments, établie pour apporter des financements prévisibles de long terme, afin d’accroître l’accès et de réduire les prix de médicaments de qualité pour le traitement du VIH  /SIDA  , du paludisme et de la tuberculose dans les pays en développement. Initiative internationale lancée le 19 septembre 2006, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU  .


    Le "début de la fin du sida" en Afrique ?

    C’est en Afrique que les progrès de la lutte contre l’épidémie du sida sont les plus marqués. L’an dernier, le nombre de nouveaux patients sous antirétroviraux y a atteint un niveau record et le nombre de nouvelles infections n’y a jamais été aussi bas.

    Jeune Afrique - 29/11/2013 - Par Fanny Rey - Du côté des acteurs de la lutte contre le sida, le constat est unanime : le continent serait à un tournant en matière de lutte contre l’épidémie. Une thèse que relaie la deuxième édition du rapport de l’ONG française One sur le "Suivi des engagements mondiaux dans la lutte contre le sida", dévoilé le 26 novembre. D’après ce document, seize pays d’Afrique subsaharienne ont déjà atteint le "début de la fin du sida", ce tournant où le nombre de personnes (...)
    ... la suite

    Bruxelles à la ramasse sur le sida

    ACTA, Fonds Mondial, accords de libres échanges avec l’Inde : Karel De Gucht et Luc Devigne irresponsables

    Act Up-Paris - 5 octobre 2010 - Trois événements majeurs pour l’accès à la santé impliquent l’Europe ces jours-ci. La fin des négociations de l’ACTA au Japon a été annoncée samedi dernier. En ce moment même se tient à New York la conférence de reconstitution du Fonds Mondial, à l’occasion de laquelle nous saurons de combien le Fonds disposera pour lutter contre les trois pandémies les plus meurtrières jusqu’en 2013. Mercredi, débute le dixième round de négociations des accords de libres échanges entre l’UE (...)
    ... la suite

    ACTA conclu : une atteinte grave à la démocratie et à l’accès aux médicaments

    Act Up-Paris - 3 octobre 2010 - Depuis près de trois ans, quelques hauts-fonctionnaires, essentiellement des pays riches, négocient dans la plus grande opacité un accord illégitime sur la contrefaçon. A l’issue du onzième round de négociations à Tokyo, les négociateurs, représentants les Etats-Unis, l’Union Européenne, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Mexique, Singapour, le Maroc et le Japon, ont communiqué conjointement sur la fin des négociations. Cette conclusion est un camouflet (...)
    ... la suite

    Les ARV génériques menacés par des lois restrictives sur les brevets

    Vienne, 6 août 2010 - PlusNews - La majorité des quelque 5,2 millions de personnes sous traitement antirétroviral (ARV) dans le monde reçoivent des versions génériques fabriquées principalement en Inde, mais la législation sur le commerce et les droits de propriété intellectuelle, de plus en plus restrictive, pourrait entraîner la fermeture de « la pharmacie du monde en développement ». Alors que les brevets de nombreux médicaments anciens de première ligne ont expiré, offrant la possibilité aux (...)
    ... la suite

    La fermeture d’une usine risque de priver 7 000 bébés d’ARV

    BMS arrête la production de la Ddi

    Nairobi, 11 juin 2010 (PLUSNEWS) - Les activistes de la société civile protestent contre la fermeture de l’usine qui produit la seule version pré-approuvée par l’Organisation mondiale de la santé d’un médicament antirétroviral permettant de prolonger l’espérance de vie des nourrissons. Le géant pharmaceutique Bristol-Myers Squibb (BMS), propriétaire de l’usine française qui fabrique la Didanosine, un ARV de deuxième intention permettant de soigner les bébés de moins de 10 kilos, va fermer son (...)
    ... la suite

    Sida : Bristol Myers Squibb, Children Serial Killer

    Act Up-Paris , 9 juin 2010 - Bristol Myers Squibb (BMS) annonce la fermeture en France d’une usine qui produit des traitements antirétroviraux pédiatriques, parce que, selon ses dirigeantEs, elle ne serait pas assez rentable. 4 000 et 7 000 enfants vont se retrouver sans ce médicament qui leur est vital. Act Up-Paris dénonce les dirigeantEs de cette compagnie qui réalisait 8 milliards de dollars de bénéfices net à la fin de l’année dernière, et sacrifie la vie de milliers d’enfants malades. BMS (...)
    ... la suite

    Le désengagement des bailleurs de fonds creuse le fossé des traitements VIH/sida en afrique

    MSF - 28 Mai 2010 - Le retrait des bailleurs de fonds internationaux dans la lutte contre le VIH/sida risque d’anéantir des années d’avancées dans ce domaine et de causer un grand nombre de morts évitables, met en garde un nouveau rapport de l’association humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF). Ce rapport, intitulé « No Time to Quit : HIV/AIDS Treatment Gap Widening in Africa », s’appuie sur des analyses réalisées dans huit pays d’Afrique subsaharienne et illustre le désengagement de grandes (...)
    ... la suite

    Afrique du Sud : Premier gouvernement à adhérer à une importante communauté de brevets

    Johannesbourg, 14 mai 2010 (PLUSNEWS) - Une agence du gouvernement sud-africain est devenue la première à rejoindre la plus grande communauté de brevets pour les maladies négligées à l’échelle mondiale, une décision qui pourrait dynamiser les innovations locales en matière de lutte contre des maladies telles que la tuberculose (TB). La Technology Innovation Agency (TIA), une organisation gouvernementale, a récemment annoncé qu’elle était devenue membre d’une communauté de brevets créée par l’entreprise (...)
    ... la suite

    L’OMS sous influence de l’industrie pharmaceutique

    Le Monde | 26.03.10 | Genève Correspondance -Compte rendu Agathe Duparc L’Organisation mondiale de la santé a-t-elle été manipulée par les grands laboratoires pharmaceutiques ? Depuis des mois, les conclusions d’un rapport consacré à la recherche sur les maladies négligées dans les pays en développement alimente les soupçons. Face à la menace d’un scandale, la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan, a annoncé le 20 janvier qu’une enquête était en cours et que l’immunité diplomatique des membres du (...)
    ... la suite

    Unitaid donne son feu vert à une communauté de brevets pour les médicaments contre le sida

    Nairobi, 17 décembre 2009 (PLUSNEWS) - Le conseil d’administration d’UNITAID, l’agence internationale de financement de la santé, a approuvé la création d’une communauté de brevets pour la production de médicaments contre le VIH/sida, une décision qui, selon les activistes de la lutte contre le sida, représentera une avancée décisive vers l’accès universel aux traitements dans les pays pauvres. « Cette décision permettra d’augmenter la disponibilité et de baisser les prix, de façon à ce davantage de gens, (...)
    ... la suite

    Sortir des sentiers battus pour financer la lutte contre le sida

    Nairobi 20 octobre 2009 (PLUSNEWS) - Alors que les sources traditionnelles du financement de l’aide se tarissent, de nouvelles approches innovantes pour lever des fonds pourraient se révéler le meilleur espoir de générer des revenus pour soutenir les efforts de lutte contre le VIH/SIDA. L’initiative de collecte de fonds UNITAID a rassemblé une somme estimée à 1,2 milliard de dollars depuis 2006 pour le traitement du VIH, de la tuberculose et du paludisme, principalement grâce à une taxe peu élevée (...)
    ... la suite

    Lutte contre le sida : « Il faudrait mettre les brevets en commun »

    Le professeur Benjamin Coriat, économiste, est responsable du programme Economie de la santé dans les pays du Sud à l’ANRS (Agence nationale de recherche sur le sida). A la Conférence mondiale sur le sida, qui se tient cette semaine à Mexico, il a présenté, en partenariat avec le ministère brésilien de la Santé, une étude « sur les mécanismes économiques pour permettre d’aller vers un accès universel aux traitements ». Les prix des médicaments antisida ont chuté spectaculairement ces dix dernières années. (...)
    ... la suite

    Sida : la France est-elle en train de se désengager ?

    Par Chloé Leprince | Rue89 | 02/08/2008 Ni Bachelot ni Kouchner ni Joyandet n’iront à la conférence mondiale de Mexico. Tout un symbole pour les associations de malades. Dimanche s’ouvre à Mexico la XVIIe conférence mondiale de lutte contre le sida. L’évenement, qui doit durer cinq jours, réunira 22000 personnes, dont moult chercheurs, représentants associatifs et responsables politiques de tous pays… sauf de France : ni Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, ni Bernard Kouchner, aux Affaires (...)
    ... la suite

    Initiative Unitaid : Le Burkina reçoit son premier lot d’ARV mardi 19 février 2008

    Le Burkina, à travers la CAMEG, a reçu le vendredi 15 février dernier, son tout premier lot de médicaments financés par UNITAID dans le cadre de l’initiative d’une taxe sur les billets d’avion. C’était à l’occasion d’une cérémonie tenue en présence des premiers responsables des centrales d’achat des médicaments essentiels d’Afrique de l’Ouest, membres de l’Association africaine des centrales d’achat des médicaments essentiels (ACAME), du Ministre de la Santé, Alain Yoda et d’une délégation de UNITAID conduite (...)
    ... la suite

    UNITAID : la taxe Chirac en partie détournée

    Certaines compagnies aériennes ont « oublié » de déclarer 45 millions d’euros en 2007.

    À peine deux ans après sa création, la taxe Chirac sur le transport aérien est-elle vraiment rentable ? On peut en douter au vu des conclusions de Charles de Courson, député de la Marne (Nouveau Centre), dans son rapport sur le budget de l’aviation civile. Rapport que tout un chacun peut consulter sur le site de l’Assemblée nationale. Fin 2007, la taxe destinée à financer notamment la lutte contre le sida en Afrique a rapporté en France 160 millions d’euros contre 205 millions attendus initialement. (...)
    ... la suite

    Unitaid, un an après, cherche encore ses soutiens

    Le fonds de lutte contre les pandémies reste fragile malgré un bilan positif.

    Par CHRISTIAN LOSSON - Libération : lundi 24 septembre 2007 Adoubé par l’ONU, et désormais adossée à l’OMS (Organisation mondiale de la santé), Unitaid, lancé par la France et à laquelle participent 27 pays (dont 19 en Afrique), fête sa première bougie. Bilan en demi-teinte. La taxe sur les billets d’avion, qui ponctionne entre 1 et 40 euros en fonction de la classe et de la destination, marche. Elle a déjà réussi à faciliter l’achat de médicaments. Et tout cela contre pas mal de vents - soufflés par le (...)
    ... la suite

    Unitaid : A quoi sert la taxe sur les billets d’avion ?

    Bilan après un an : A quoi sert l’argent de la taxe sur les billets d’avion ?

    2 juillet 2007 Jugée irréalisable par beaucoup, la taxe sur les billets d’avion est en place depuis un an en France. De 1 euro pour un Paris-Nice en classe éco à 40 euros pour un Paris New York en première, nous payons une contribution de solidarité qui alimente Unitaid, un nouveau programme de financement de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. A quoi sert cet argent ? Premier bilan. Négocier les prix Quand a commencé à circuler l’idée de prélever une taxe sur les billets (...)
    ... la suite

    Bill Clinton obtient une baisse du prix de certains médicaments antisida

    Accord avec les génériqueurs Cipla et Matrix

    Le Monde.fr avec AFP et AP | 08.05.07 | 20h34 L’ancien président américain Bill Clinton a annoncé, mardi 8 mai à New York, qu’il était parvenu à un accord avec plusieurs firmes pharmaceutiques pour une réduction du prix des médicaments antisida nouvelle génération dans soixante-six pays en développement. Seize médicaments antirétroviraux au total sont concernés par cet accord. Le prix des antirétroviraux de seconde ligne, prescrits aux patients qui développent des résistances au virus, sera ainsi réduit (...)
    ... la suite

    Sénégal : les enfants séropositifs accèdent aux ARV pédiatriques

    Vulnérables face au VIH, les enfants bénéficieront ils enfin d’une attention particulière ?

    Dakar, 19 décembre - Quelque 3 000 enfants vivant avec le VIH bénéficieront de médicaments antirétroviraux gratuits d’ici 2011, une initiative du Sénégal et de la Fondation Clinton qui permettra à plus de la moitié des petits patients d’avoir accès au traitement. Le Sénégal s’est doté en août dernier, pour la première fois en 20 ans de lutte contre le sida, d’un plan stratégique de cinq ans qui fait la part belle aux groupes les plus vulnérables à la pandémie, dont les enfants et les orphelins du sida, (...)
    ... la suite

    Act Up-Paris représentera les associations au conseil d’administration d’UNITAID

    Khalil Elouardighi, responsable des questions internationales à Act Up-Paris, vient d’être désigné par la Coalition Internationale des Associations de Lutte contre le Sida (ICASO) pour représenter les associations au sein du conseil d’administration d’UNITAID. Sa désignation, actée par les membres gouvernementaux d’UNITAID, consacre l’expertise et le plaidoyer d’Act Up-Paris en matière d’accès aux traitements dans les pays du Sud. UNITAID est une initiative internationale, lancée par la France, le (...)
    ... la suite

    Lancement d’UNITAID par Jacques Chirac : une initiative très visible mais peu lisible

    Communiqué d’Act Up Paris

    publié le 19 septembre 2006 Jacques Chirac a aujourd’hui beaucoup insisté sur la solidité d’UNITAID. Il a notamment déclaré durant la conférence de presse de lancement qu’UNITAID « est un financement innovant spécifique reposant sur des contributions prévisibles ». Act Up-Paris rappelle que la Grande Bretagne vient d’annoncer que sa contribution à UNITAID ne passerait pas par un nouveau mécanisme et ne serait pas donc pas davantage prévisible. C’est une des nombreuses limites de l’initiative que nous (...)
    ... la suite

    Coup d’envoi officiel d’UNITAID, centrale d’achat de médicaments pour les pays pauvres

    United Nations (New York) - 19 Septembre 2006 Accompagné de Kofi Annan, du président Lula et de Bill Clinton, Jacques Chirac a lancé aujourd’hui à New York le programme UNITAID, une centrale d’achat de médicaments pour les pays pauvres, financée en partie par une « contribution de solidarité » sur les billets d’avion, visant à lutter contre trois pandémies : le SIDA, le paludisme et la tuberculose. « UNITAID repose sur un principe simple : affecter à l’achat ou à la production de médicaments une part (...)
    ... la suite

    Taxe UNITAID / Propriété intellectuelle / Kaletra® et Norvir® Meltrex par Abbott

    Les revendications d’Act Up (extrait du communiqué de presse d’Act Up-Paris à la veille de la conférence de Toronto)

    Paris, le 9 août 2006 A peine une semaine après que le laboratoire Abbott ait retiré une subvention de 4000 euros, qui devait servir à Act Up Paris pour financer leur activité à la conférence mondiale sur le sida, à Toronto... Act Up Paris continue son travail. « Knowledge always is a weapon » L’accès aux traitements dans les pays du Sud La taxe UNITAID Le Ministre de la Santé et le préfet en charge des négociations sur UNITAID seront tous deux présents à la conférence de Toronto pour faire la (...)
    ... la suite

    France-Gabon : mise en application d’Unitaid

    La taxe solidaire sur les billets d’avion est entrée en vigueur le 1er juillet

    mardi 4 juillet 2006 Depuis le 1er juillet, la France et le Gabon appliquent une taxe baptisée « contribution internationale de solidarité », sur les billets d’avion. Cette dernière devrait rapporter en France près de 200 millions d’euros par an. La somme est destinée à alimenter Unitaid, un nouveau mécanisme mis en place pour faciliter l’accès aux médicaments contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans les pays en développement. Par Vitraulle Mboungou La France et le Gabon sont les premiers (...)
    ... la suite

    la taxe UNITAID doit servir à acheter des médicaments génériques

    Aujourd’hui débute en France le prélèvement de plusieurs euros par billet d’avion acheté. Les sommes collectées serviront à acheter des médicaments pour soigner les malades du sida, de la tuberculose et du paludisme dans des pays pauvres. Cette initiative s’est fait connaître sous le nom de marque « UNITAID ». Ce matin, des militants d’Act Up-Paris se sont rendus au Terminal 2E de l’aéroport de Roissy pour interpeller les voyageurs sur l’utilisation qui sera faite de ces fonds et leur distribuer des (...)
    ... la suite

    FIAM : Facilité Internationale d’Achat de Médicaments

    le texte officiel de la proposition de la France, du Brésil et du Chili...

    Proposition de la France, du Brésil et du Chili sur la Facilité Internationale d’Achat de Médicaments, FIAM (International Drug Purchase Facility, IDPF) 1- CONTEXTE GÉNÉRAL A la suite de la réunion des chefs d’État et de gouvernement du monde pour une action contre la faim et la pauvreté, qui s’est tenue aux Nations Unies à l’initiative du Président Brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, et dans le prolongement de la déclaration sur les sources innovantes de financement, adoptée à New York en septembre (...)
    ... la suite