ARV - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Glossaire > ARV

ARV

Antirétroviral. Traitement médicamenteux agissant sur les virus à ARN ou rétrovirus, tels que le VIH  , en inhibant leur transcriptase inverse. Ce terme est employé dans un sens plus général pour des molécules agissant sur ce virus, avec d’autres cibles thérapeutiques, telles que l’intégrase, la protéase, etc. (cf Glossaire 2005, Act Up Paris  )


    Grandir Info... Bulletin mensuel d’informations sur la prise en charge médicale des enfants séropositifs

    le numéro 41 est en ligne

    Depuis janvier 2006, vous pouvez télécharger en ligne tous les mois, le bulletin mensuel publié par Sidaction et Initiative Développement, destiné aux professionnels de santé et aux acteurs communautaires en charge d’enfants vivant avec le VIH en Afrique. Quand on vous dit que nous ne sommes pas sectaires ! Janvier 2006. A l’heure où l’UNICEF lance la campagne mondiale Enfants et VIH, et toujours avec une longueur d’avance, Sidaction s’associe à Initiative développement pour lancer GRANDIR INFO, (...)
    ... la suite

    Bras de fer mortel sur les génériques

    Le Courrier.ch - 17 mai 2016 - Christophe Koessler - Novartis a trouvé un allié dans la puissante industrie pharmaceutique étasunienne. Celle-ci a obtenu l’intervention d’un membre influent du Sénat contre les génériques anticancer du Glivec. Le gouvernement suisse était intervenu sans succès en 2015 pour défendre Novartis. Malgré la pression helvétique, le gouvernement colombien décidait le 26 avril dernier de déclarer d’intérêt public l’accès au Glivec, un médicament essentiel contre la leucémie. (...)
    ... la suite

    RDC : 75% des malades du sida n’ont pas accès aux antirétroviaux

    Reuters - 2 Novembre 2015 - En 2014, environ « 100.000 personnes ont été mises sous traitement antirétroviral » sur les « 400.000 » qui vivent avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) en République démocratique du Congo (RDC). De fait, les trois quarts des personnes malades du sida en RDC n’ont pas accès aux traitements antirétroviraux, a résumé, ce week-end, le docteur Franck Fwamba, directeur du Programme national de lutte contre le sida. Et le « taux de prévalence » de la maladie pour (...)
    ... la suite

    Comment rendre les tests de charge virale moins onéreux

    Le Cap, 16 décembre 2013 (IRIN) - Vous prenez des médicaments antirétroviraux (ARV) et vous voulez savoir si le traitement fonctionne bien ? Si vous vivez dans un pays riche, il y a de fortes chances que la progression de la maladie soit régulièrement vérifiée en utilisant un test de charge virale appelé « Gold Standard ». Si vous vivez dans un pays en développement, où le nombre de personnes sous ARV est plus élevé et les besoins, plus grands, il est difficile de trouver ce test, qui est par ailleurs (...)
    ... la suite

    Le "début de la fin du sida" en Afrique ?

    C’est en Afrique que les progrès de la lutte contre l’épidémie du sida sont les plus marqués. L’an dernier, le nombre de nouveaux patients sous antirétroviraux y a atteint un niveau record et le nombre de nouvelles infections n’y a jamais été aussi bas.

    Jeune Afrique - 29/11/2013 - Par Fanny Rey - Du côté des acteurs de la lutte contre le sida, le constat est unanime : le continent serait à un tournant en matière de lutte contre l’épidémie. Une thèse que relaie la deuxième édition du rapport de l’ONG française One sur le "Suivi des engagements mondiaux dans la lutte contre le sida", dévoilé le 26 novembre. D’après ce document, seize pays d’Afrique subsaharienne ont déjà atteint le "début de la fin du sida", ce tournant où le nombre de personnes (...)
    ... la suite

    Quand les malades investissent les rues de Bâle

    Récit d’une mobilisation réussie

    Vacarme, Juillet 2013 - Cécile Cadu & Pauline Londeix - Le 1er avril 2013, le géant pharmaceutique Novartis est défait dans sa bataille judiciaire contre l’Inde. Avec ce jugement, la production de médicaments génériques dans le pays est durablement préservée. La presse suisse parle d’une « grosse claque » pour le laboratoire. L’humiliation est d’autant plus grande que les activistes ont réussi à porter le combat pour l’accès aux traitements des malades du Sud dans les rues de la capitale mondiale de (...)
    ... la suite

    Diminution des nouvelles infections par le VIH chez les enfants dans 7 pays d’Afrique

    Le quotidien du médecin, 27/06/2013, Dr Béatrice Vuaille - Dans 7 pays d’Afrique sub-saharienne, il y a eu une réduction de 50 % des nouvelles infections par le VIH chez les enfants depuis 2009, annonce un rapport du « Global Plan » (Plan Global vers l’élimination des nouvelles infections par le VIH d’ici à 2015 chez les enfants et pour le maintien en vie de leurs mères). Le rapport montre aussi que l’accès aux traitements « demeure inacceptablement bas chez les enfants ; seuls 3 sur 10 de ceux qui (...)
    ... la suite

    Propriété intellectuelle : un sursis pour les pays pauvres

    Nairobi 17 juin 2013 - IRIN - À la suite d’une série de négociations, les membres de l’Organisation mondiale du commerce ont convenu de proroger le délai imparti aux pays les moins avancés (PMA) pour la mise en oeuvre de l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC). Ces pays continueront donc d’avoir accès à des technologies médicales abordables pendant les huit prochaines années. L’Accord sur les ADPIC énonce des normes minimales pour la protection (...)
    ... la suite

    Sida : en Afrique, les hommes répondent moins bien au traitement

    VIH.org - 28/11/12 - Plus de 25 millions de personnes sont infectées aujourd’hui par le virus du sida en Afrique, parmi lesquelles une majorité de femmes. Cependant, une étude conduite par des chercheurs d’ Epicentre(1) et de l’IRD révèle que les hommes réagissent moins bien au traitement. L’ étude, basée sur quatre programmes de Médecins sans frontières France au Malawi, en Ouganda et au Kenya, montre que la reconstitution immunitaire est plus lente chez les hommes que chez les femmes. Plus de 34 (...)
    ... la suite

    Les attaques de Novartis contre l’Inde mettent en péril la vie de millions de personnes

    A New Dehli, la Cour suprême doit se prononcer sur l’action judiciaire de Novartis contre la loi indienne sur les brevets. L’Inde est la pharmacie des pays en voie de développement.

    MSF, le 11 Septembre 2012 - La compagnie pharmaceutique suisse Novartis s’en remet à la Cour suprême indienne aujourd’hui à New Delhi, dans une dernière tentative pour saper une disposition clef de la législation indienne sur les brevets visant à préserver la santé publique. Cette section a été spécialement conçue pour empêcher les pratiques abusives des fabricants de médicaments en termes de brevets leur permettant de maintenir des prix élevés. En cas de succès, cette action aurait un impact dévastateur (...)
    ... la suite

    Pourquoi faut-il se battre pour les génériques ?

    Act Up-Paris - Washington - 24 juillet 2012 - Alors que se succèdent les promesses d’en finir avec le sida, il est nécessaire de rappeler que cela ne sera pas possible sans une réduction des prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique sur leurs molécules. Cela rend donc indispensable de soutenir la concurrence des médicaments génériques, et de lutter contre tout ce qui risque de les entraver, notamment des accords commerciaux négociés en toute opacité par les pays riches. Pour suivre les (...)
    ... la suite

    Sida : 7 millions d’Africains risquent de mourir dans l’année

    RTBF - Julien Vlassenbroek - 24 Juillet 2012 - Alors que s’est ouverte ce lundi à Washington la 19e conférence internationale sur le sida, Jean-Christophe Goffard de l’hôpital Erasme et Marc Biot, coordinateur de MSF à Bruxelles ont délivré dans Matin Première un message rassurant mais prudent. Oui, des progrès "phénoménaux" ont été réalisés mais il reste énormément à faire, or la lassitude semble s’installer. Le chef de clinique adjoint de l’hôpital Erasme le confirme, "depuis le début de cette épidémie, (...)
    ... la suite

    Sida : la résistance aux traitements antirétroviraux croît en Afrique

    Le Monde.fr - 23.07.2012 - Plus de dix ans après leur apparition, les traitements antirétroviraux contre le sida se heurtent à une résistance croissante dans plusieurs régions d’Afrique, selon une étude publiée lundi 23 juillet dans la revue médicale britannique The Lancet. En Afrique orientale, la résistance a crû au rythme de 29 % par an, pour atteindre une prévalence de 7,4 % au bout de huit ans contre 1 % au départ. La hausse atteint 14 % par an en Afrique australe, avec une prévalence passant de 1 (...)
    ... la suite

    Lutte contre le SIDA : l’Afrique doit se prendre en charge

    AllAfrica, Dabadi Zoumbara, 22 Juillet 2012 - La 19e conférence mondiale sur le Sida s’est ouverte hier à Washington aux Etats- Unis. Cette rencontre des scientifiques se penchera sur l’évolution de la maladie et les perspectives pour réduire véritablement le nombre de personnes vivant avec le virus, estimé, aujourd’hui, à plus de 34 millions. La majorité de ces malades, faut-il le rappeler, se trouve en Afrique où l’accès au traitement reste une priorité des Etats, voire un casse-tête. C’est en cela (...)
    ... la suite

    Cipla, DNDi pour développer la thérapie combiné d’ARV pour des enfants avec le HIV/SIDA

    Dndi, 21 Juillet 2012 - Dans la collaboration neuve, Cipla fournira son lopinavir/ritonavir (LPV/r) 40-/10-mg arrosent la formulation ("Lopimune Arrose ") et fonctionnent avec DNDi et d’autres associés pour tester des combinaisons neuves de demande de règlement de VIH pour des mineurs et des jeunes enfants. Les données initiales sur le lopinavir-ritonavir arrosent - étant produit par les pédiatres Ougandais et le MRC CTU en partenariat avec Cipla (essai de CHAPAS 2) - seront essentielles pour (...)
    ... la suite

    Découverte de séropositivité maternelle à l’accouchement : Comment traiter l’enfant ?

    PTME - Situations extrèmes (2/2)

    VIH.org - Transcriptase 146 - 11/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Est-il encore temps, en cas de dépistage maternel positif au moment de l’accouchement, de réduire le taux de transmission du VIH en traitant le nouveau né ? Et quel est le type de régime antirétroviral le plus efficace ? La présentation orale, en late-breaker à la CROI 2011, de l’étude HPTN 040/PACTG 1043 faisait le point. Cet article fait partie du numéro 146 de la revue Transcriptases, qui doit être (...)
    ... la suite

    Femmes enceintes n’ayant pas besoin d’antirétroviraux : les réponses de Primeva

    PTME - Situations extrèmes (1/2)

    VIH.org - Transcriptase 146 - 08/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Quelles stratégies de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) adopter chez les femmes enceintes séropositives ne nécessitant pas un traitement pour elles-mêmes ? Peut-on réduire le nombre de molécules ? L’essai PRIMEVA, présenté à la CROI 2011, apporte des réponses à de nombreuses questions. A-t-on besoin, connaissant la toxicité potentielle pour la mère et l’enfant de la combinaison (...)
    ... la suite

    Les pays intermédiaires, nouvelles cibles des labos : ALCS Maroc et Act Up-Paris appellent les pays concernés à émettre des licences obligatoires

    Act Up-Paris & ALCS-Maroc - Paris - 3 août 2011 - Un rapport de MSF rendu public il y a deux semaines montre que les principales firmes pharmaceutiques qui détiennent des brevets sur les molécules anti-VIH suspendent massivement leurs programmes de prix standardisés dans les pays à revenus intermédiaires (PRI), qui sont pour certains, depuis peu, inéligibles au Fonds Mondial. Une fois de plus, Merck, Johnson&Johnson et GSK (ViiV Healthcare) sacrifient les malades pour leurs profits. (...)
    ... la suite

    Sida : l’accès à des ARV à prix modéré menacé

    MSF 18 Juillet 2011 - Rome - IAS2011 - A l’occasion de la conférence sur le sida à Rome, Médecins Sans Frontières publie un rapport sur les prix des médicaments antirétroviraux. Selon un rapport publié aujourd’hui par Médecins Sans Frontières (MSF) lors de la Conférence de l’International AIDS Society à Rome, plusieurs compagnies pharmaceutiques ont interrompu les programmes de réduction du coût des médicaments antirétroviraux (ARV) dans les pays à revenu intermédiaire. Le rapport "Untangling the Web - (...)
    ... la suite

    Sida : "Les malades des pays riches et pauvres vont avoir les mêmes médicaments"

    LeMonde.fr | 14.07.11 | Le laboratoire pharmaceutique américain, Gilead Sciences, premier fabricant mondial d’antirétroviraux, a signé mardi avec Unitaid un accord destiné à favoriser la vente à bas prix d’antirétroviraux aux pays pauvres. Pour Philippe Douste-Blazy, directeur exécutif de Unitaid, organisation dont l’objet est notamment de négocier le prix des médicaments contre le sida, il s’agit d’une "avancée considérable" qui devrait permettre de soigner de la même façon tous les malades du sida au (...)
    ... la suite

    Unitaid obtient un premier accord sur la production de génériques contre le sida

    LeMonde.fr avec AFP | 12.07.11 | Le Medicines Patent Pool ou "communauté des brevets médicaux", fondé par Unitaid en 2010, a signé avec le laboratoire américain Gilead, mardi 12 juillet, son premier accord sur des médicaments contre le sida destiné à favoriser la vente à bas prix d’antirétroviraux aux pays pauvres. "Pour la première fois, les malades des pays en développement auront accès aux mêmes médicaments que les malades vivant dans les pays riches", sans avoir à attendre l’expiration des brevets, (...)
    ... la suite

    Cameroun-Santé-Vih-Sida : Les personnes infectées par le virus sont aux abois

    Le Quotidien Mutations - Sandrine Tonlio Tiako - 18/05/2011 - Elles dénoncent les coûts exorbitants des examens biologiques, du bilan de suivi et des médicaments dans les hôpitaux. L’accès aux soins reste difficile pour les personnes vivant avec le Vih/sida au Cameroun. Le constat a été fait par les acteurs associatifs engagés dans la lutte contre cette pandémie. Ces derniers pointent un doigt accusateur sur les directeurs d’hôpitaux et les coordonnateurs des hôpitaux du jour. Ils n’appliquent pas (...)
    ... la suite

    Une prise rapide d’antirétroviraux diminuerait fortement le risque de transmission du sida

    LeMonde.fr avec AFP | 12.05.11 • Une étude clinique à grande échelle, dont les résultats ont été publiés jeudi 11 mai, montre qu’en commençant un traitement à base d’antirétroviraux immédiatement après la transmission, au lieu d’attendre que la maladie ne progresse, le risque de transmission du VIH d’une personne infectée par le virus vers un partenaire séronégatif était réduit de 96 %. La phase de test, qui devait se terminer en 2015, s’est révélée si convaincante que l’essai clinique a été stoppé plus tôt (...)
    ... la suite

    Pourquoi le Sénat a capitulé sur l’expulsion d’immigrés malades

    Par Marie Kostrz | Rue89 | 17/04/2011 | 11H29 Les étrangers gravement malades pourront désormais être bannis du territoire français. Le Sénat, qui avait jusqu’à présent fait barrage par deux fois à la proposition du gouvernement de faciliter leur expulsion, a adopté, le 13 avril, un amendement le permettant. Pourquoi un tel revirement ? Tout est dans la subtilité de la formule. En modifiant quelques mots de l’article concernant la régularisation des étrangers atteints de maladie grave, le Sénat rend (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : la crise politique et l’approvisionnement en ARV

    Abidjan, 8 février 2011 - PlusNews - Tandis que l’impasse politique en Côte d’Ivoire traîne en longueur, les organisations non gouvernementales (ONG) s’inquiètent de plus en plus de ses conséquences sur l’approvisionnement en médicaments antirétroviraux (ARV) qui permettent de prolonger la vie. « Les protestations de rues, les blocus et d’autres problèmes ont perturbé l’approvisionnement en antirétroviraux dans certains endroits ; les patients du quartier d’Abobo, au nord d’Abidjan, n’ont pu acheter leurs (...)
    ... la suite

    Enfants infectés par le HIV : peu de traitements évalués, disponibles et adaptés

    ©Prescrire - 1er décembre 2010 Le choix des médicaments antirétroviraux chez les enfants est en grande partie extrapolé à partir de l’évaluation chez les adultes. Beaucoup de progrès restent à faire en termes d’évaluation clinique et d’adaptation aux enfants des formes pharmaceutiques et des associations médicamenteuses à doses fixes. Dans le monde, environ 2 millions d’enfants sont infectés par le HIV, surtout dans les pays pauvres (ils sont environ 1 500 en France). La transmission se fait surtout par (...)
    ... la suite

    La pharmacie du monde en danger

    LeMonde.fr - 17.11.10 - Une simple signature à Bruxelles peut-elle provoquer une catastrophe humanitaire ? Nous pourrions bientôt en avoir la preuve, et le nombre de victimes serait alors très élevé. Le cycle de négociations des accords de libre-échange qui s’est ouvert la semaine passée entre l’Union européenne et l’Inde risque en effet de mettre un terme à la production massive de médicaments en Inde. Et ainsi mettre en danger le fonctionnement de ce qui s’est imposé ces dernières années comme la (...)
    ... la suite

    Afrique : L’accord UE-Inde pourrait menacer l’accès à des médicaments VIH essentiels

    Plus de 80 pour cent de l’ensemble des antirétroviraux financés par les bailleurs de fond et utilisés dans les pays en développement sont des médicaments génériques indiens

    Nairobi, 11 novembre 2010 - PlusNews - Alors que des responsables indiens et européens se rencontrent à Bruxelles pour mettre au point les détails d’un accord de libre-échange, des activistes de la société civile s’inquiètent que l’accord puisse déboucher sur une protection renforcée de la propriété intellectuelle qui pourrait réduire l’accès aux médicaments génériques indiens bon marché. « L’Union européenne pousse pour l’exclusivité des données, ce qui signifie que les fabricants indiens de génériques ne (...)
    ... la suite

    Afrique du Sud : Les hôpitaux ne traitent pas suffisamment les nourrissons séropositifs

    À défaut de traitement, un tiers des bébés séropositifs meurt avant l’âge d’un an

    Johannesburg, 3 novembre 2010 - PlusNews - La province du KwaZulu-Natal est toujours l’épicentre de l’épidémie de VIH en Afrique du Sud, mais une nouvelle recherche a révélé que près d’un tiers des hôpitaux sur lesquels portait l’enquête n’avaient mis aucun nourrisson séropositif sous traitement antirétroviral (ARV) depuis plusieurs années. Cette étude, présentée cette semaine à la conférence sur les enfants orphelins et vulnérables en Afrique, qui s’est tenue à Johannesbourg, a été menée par le service sur (...)
    ... la suite

    Bruxelles à la ramasse sur le sida

    ACTA, Fonds Mondial, accords de libres échanges avec l’Inde : Karel De Gucht et Luc Devigne irresponsables

    Act Up-Paris - 5 octobre 2010 - Trois événements majeurs pour l’accès à la santé impliquent l’Europe ces jours-ci. La fin des négociations de l’ACTA au Japon a été annoncée samedi dernier. En ce moment même se tient à New York la conférence de reconstitution du Fonds Mondial, à l’occasion de laquelle nous saurons de combien le Fonds disposera pour lutter contre les trois pandémies les plus meurtrières jusqu’en 2013. Mercredi, débute le dixième round de négociations des accords de libres échanges entre l’UE (...)
    ... la suite

    ACTA conclu : une atteinte grave à la démocratie et à l’accès aux médicaments

    Act Up-Paris - 3 octobre 2010 - Depuis près de trois ans, quelques hauts-fonctionnaires, essentiellement des pays riches, négocient dans la plus grande opacité un accord illégitime sur la contrefaçon. A l’issue du onzième round de négociations à Tokyo, les négociateurs, représentants les Etats-Unis, l’Union Européenne, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Mexique, Singapour, le Maroc et le Japon, ont communiqué conjointement sur la fin des négociations. Cette conclusion est un camouflet (...)
    ... la suite

    Afrique du sud : La mise sous traitement précoce pourrait être moins chère que prévue

    Manzini, 17 septembre 2010 (PLUSNEWS) - Les résultats des recherches menées par l’Université de Witwatersrand en Afrique du Sud et l’Université de Boston aux Etats-Unis ont révélé que la mise sous traitement antirétroviral (ARV) précoce des personnes séropositives, lorsque le taux de CD4 (qui mesure la résistance du système immunitaire) était plus élevé, permettrait de réaliser plus d’économies qu’initialement prévu. Après des années de débat sur la faisabilité financière de la mise sous traitement ARV des (...)
    ... la suite

    VIH : les médicaments indiens, une bouée de sauvetage désormais quantifiée

    T. V. Padma - 20 septembre 2010 New Delhi - Le rôle de premier plan joué par l’Inde dans la fourniture des médicaments bon marché contre le VIH aux pays en développement a été évalué quantitativement pour la première fois. L’évaluation détaillée a révélé que l’Inde fournit 80 pour cent des médicaments antirétroviraux (ARV) bon marché achetés par les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Les auteurs de cette évaluation soutiennent que leur travail révèle l’ampleur des dommages qui pourraient être causés (...)
    ... la suite

    Les ARV génériques menacés par des lois restrictives sur les brevets

    Vienne, 6 août 2010 - PlusNews - La majorité des quelque 5,2 millions de personnes sous traitement antirétroviral (ARV) dans le monde reçoivent des versions génériques fabriquées principalement en Inde, mais la législation sur le commerce et les droits de propriété intellectuelle, de plus en plus restrictive, pourrait entraîner la fermeture de « la pharmacie du monde en développement ». Alors que les brevets de nombreux médicaments anciens de première ligne ont expiré, offrant la possibilité aux (...)
    ... la suite

    Botswana : des traitements VIH pour les réfugiés, mais jusqu’à quand ?

    Johannesbourg, 9 juillet 2010 (PlusNews) - Jusqu’à l’année dernière, les populations vivant à Dukwi, un camp de réfugiés isolé situé à quelque 200 kilomètres de Francistown, la deuxième ville du Botswana, enterraient les autres résidents décédés de maladies liées au sida au rythme d’environ cinq par mois. Le Botswana est le deuxième pays d’Afrique australe à avoir développé un programme d’accès aux antirétroviraux (ARV), un programme qui a désormais presque atteint une couverture universelle mais est le dernier (...)
    ... la suite

    Sida : les défis de Vienne

    La 18e Conférence internationale sur le sida s’ouvre dimanche en Autriche. Selon les experts, la pandémie peut être enrayée.

    Libération - 17/07/2010 - Par Éric Favereau Les Conférences internationales sur le sida, qui ont lieu tous les deux ans, se ressemblent par leur gigantisme (plus de 20 000 participants). En même temps, elles sont uniques, jalonnant l’histoire de cette épidémie qui a tué déjà plus de 25 millions de personnes dans le monde. Celle qui s’ouvre à Vienne en Autriche, dimanche soir, est incertaine. De quel côté va pencher le balancier ? Vienne ou l’histoire au tournant. Quatre défis pour tenter d’inverser la (...)
    ... la suite

    Bristol Myers Squibb : profits criminels

    7000 enfants en danger de mort

    Act Up-Paris - 23 juin 2010 - Ce matin, des militantEs d’Act Up-Paris ont manifesté devant le siège du laboratoire Bristol Myers Squibb (BMS) dont ils et elles ont maculé l’entrée de faux sang. Les activistes entendent ainsi dénoncer la fermeture d’une usine française de BMS à la fin de cette semaine à Meymac (Corrèze). Cette usine produit une importante quantité de Videx pédiatrique, un médicament anti-sida destiné aux pays en développement. Selon l’aveu même de BMS, la délocalisation de l’usine (...)
    ... la suite

    Des médicaments génériques made in Africa

    Vers la multiplication des usines pharmaceutiques sur le continent africain

    Afrik.com, 15 juin 2010 - par Alicia Koch - A l’heure où 77% des Africains n’ont toujours pas accès aux traitements contre le VIH, le paludisme ou la tuberculose, certains pays d’Afrique comme le Cameroun et le Gabon se mobilisent. Soutenus par l’Union Africaine, ils tentent de développer la production des médicaments génériques sur le continent. Beaucoup moins chers que les médicaments de marque, ils deviendraient alors accessibles au plus grand nombre. Des médicaments pour tous ! C’est le (...)
    ... la suite

    Ouganda : Quand annoncer à un enfant sa séropositivité ?

    Kampala, 15 juin 2010 (PLUSNEWS) - En Ouganda, un projet de politique recommandant que les enfants séropositifs soient informés de leur statut sérologique dès l’âge de 10 ans reçoit un accueil mitigé auprès des travailleurs de la santé. Selon l’ancienne politique, les travailleurs sanitaires ne pouvaient annoncer aux enfants de moins de 12 ans qu’ils étaient infectés par le virus sans avoir obtenu préalablement l’accord des parents. Toutefois, avec le nouveau projet, les professionnels de la santé (...)
    ... la suite

    La fermeture d’une usine risque de priver 7 000 bébés d’ARV

    BMS arrête la production de la Ddi

    Nairobi, 11 juin 2010 (PLUSNEWS) - Les activistes de la société civile protestent contre la fermeture de l’usine qui produit la seule version pré-approuvée par l’Organisation mondiale de la santé d’un médicament antirétroviral permettant de prolonger l’espérance de vie des nourrissons. Le géant pharmaceutique Bristol-Myers Squibb (BMS), propriétaire de l’usine française qui fabrique la Didanosine, un ARV de deuxième intention permettant de soigner les bébés de moins de 10 kilos, va fermer son (...)
    ... la suite

    Sida : Bristol Myers Squibb, Children Serial Killer

    Act Up-Paris , 9 juin 2010 - Bristol Myers Squibb (BMS) annonce la fermeture en France d’une usine qui produit des traitements antirétroviraux pédiatriques, parce que, selon ses dirigeantEs, elle ne serait pas assez rentable. 4 000 et 7 000 enfants vont se retrouver sans ce médicament qui leur est vital. Act Up-Paris dénonce les dirigeantEs de cette compagnie qui réalisait 8 milliards de dollars de bénéfices net à la fin de l’année dernière, et sacrifie la vie de milliers d’enfants malades. BMS (...)
    ... la suite

    Le désengagement des bailleurs de fonds creuse le fossé des traitements VIH/sida en afrique

    MSF - 28 Mai 2010 - Le retrait des bailleurs de fonds internationaux dans la lutte contre le VIH/sida risque d’anéantir des années d’avancées dans ce domaine et de causer un grand nombre de morts évitables, met en garde un nouveau rapport de l’association humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF). Ce rapport, intitulé « No Time to Quit : HIV/AIDS Treatment Gap Widening in Africa », s’appuie sur des analyses réalisées dans huit pays d’Afrique subsaharienne et illustre le désengagement de grandes (...)
    ... la suite

    Centrafrique : Victimes du sida et des voleurs de vie

    Article du Monde sur un sujet qui n’intéresse généralement pas la presse grand public : les détournements des fonds du FM par les instances nationales et internationales

    Le Monde - 14 Mai 2010 - Philippe Bernard C’est un scandale silencieux. Ses victimes, 13 500 malades souffrant du sida en République centrafricaine, l’un des pays les plus pauvres et les plus délabrés d’Afrique, sont menacées de mort, mais elles n’ont guère le droit à la parole. Les trafiquants, probablement proches des autorités locales, qui détournent et revendent les médicaments antirétroviraux (ARV) destinés à ces patients, agissent dans la plus grande discrétion. Quant au Fonds mondial de lutte (...)
    ... la suite

    Des activistes anti-sida expulsés lors du Forum économique mondial

    Plus de 3,7 millions d’Africains ayant besoin d’ARV n’y ont pas accès

    Nairobi, 10 mai 2010 - PlusNews - Le gouvernement tanzanien a expulsé plusieurs activistes de la lutte contre le sida et annulé une manifestation de protestation contre la baisse des financements alloués aux politiques VIH lors du Forum économique mondial (FEM) à Dar es Salaam, la capitale commerciale. « Nous avons rencontré Yvonne Chaka Chaka [chanteuse sud-africaine et activiste de la lutte contre le sida] et nous lui avons donné notre mémorandum à présenter aux leaders participant au FEM ; peu (...)
    ... la suite

    Lutte contre le vih/sida : les traitements encore inaccessibles à 8 millions d’africains

    Allafrica.com - Idrissa Sane - 22 Avril 2010 - Les nouvelles infections liées au Vih/Sida ont baissé de 17% en Afrique. C’est ce qui ressort de la conférence de presse, hier, du directeur de l’Onusida, Michel Sidibé. Les pays comme le Botswana ont éliminé la transmission du Vih/Sida de la mère à l’enfant. Mais, ces acquis ne cachent pas les insuffisances. Car, 8 millions de malades africains n’ont pas accès aux traitements antirétroviraux (Arv). Le directeur exécutif de l’Onusida, Michel Sidibé, a (...)
    ... la suite

    Un accord UE-Inde pourrait restreindre l’accès aux médicaments génériques dans les pays pauvres

    2 mai 2010 - Mumbai, Inde (AP) — Un accord de libre-échange négocié entre l’Union européenne et New Delhi pourrait réduire l’accès de millions de personnes dans les pays pauvres à des médicaments génériques bon marché fabriqués en Inde, affirment les détracteurs du projet. Des organisations non gouvernementales, dont Médecins sans frontières, et des entreprises indiennes estiment que les règles sur la propriété intellectuelle proposées par les Européens entraveront la production des médicaments génériques (...)
    ... la suite

    Victoire de l’Inde contre Bayer pour l’accès aux médicaments

    La récente tentative de la compagnie pharmaceutique internationale Bayer de faire adopter de nouvelles mesures visant à empêcher la concurrence des médicaments génériques en Inde a échoué. La Haute Cour de Delhi a refusé de supprimer dans la loi indienne les mesures qui existent sur les brevets et qui assurent l’accès aux médicaments essentiels à des prix plus abordables pour les patients dans le besoin. Bayer a l’intention de faire appel de cette décision devant la Cour Suprême. « Nous nous (...)
    ... la suite

    Rwanda : Les infirmiers mobilisés pour accélérer l’accès aux ARV

    Kigali, 2 mars 2010 (Plusnews) - Les infirmiers rwandais seront bientôt autorisés à administrer aux patients séropositifs des antirétroviraux (ARV), traitements destinés à prolonger leur vie - une mesure qui, d’après les responsables du ministère de la Santé, accélèrera l’extension de l’accès aux ARV dans ce pays d’Afrique de l’Est. « Le transfert des tâches réduira le nombre de cas nécessitant la présence d’un médecin, ce qui permettra de réduire le nombre de patients éligibles aux traitements qui n’ont pas (...)
    ... la suite

    Afrique du Sud : Traitement ARV, mieux suivi par les étrangers que la population locale

    Johannesburg, 15 janvier 2010 (PLUSNEWS) - Une étude révélant que le traitement antirétroviral (ARV) a environ 50 pour cent moins de chances d’échouer chez les étrangers que chez les citoyens sud-africains soignés dans la même clinique de Johannesbourg a remis en question les préjugés largement établis concernant la capacité des immigrés à observer les régimes médicamenteux contre le VIH/SIDA. L’Afrique du Sud accueille de nombreux demandeurs d’asile, réfugiés et immigrés sans papiers venant du reste du (...)
    ... la suite

    Ouganda : Des craintes pèsent sur le programme national d’accès aux ARV en temps de crise

    Ouganda : Pas d’argent, pas d’accès universel Kampala, 2 décembre 2009 (PLUSNEWS) - Tandis que les bailleurs de fonds se serrent la ceinture à cause de la récession mondiale, les experts de la santé ougandais s’inquiètent. Ils craignent que le programme national de traitement antirétroviral (ARV), presqu’entièrement dépendant de l’aide étrangère, ne puisse continuer à offrir aux patients ces médicaments vitaux. L’Ouganda arrive à peine à fournir des antirétroviraux à 57 pour cent des 240 000 patients qui (...)
    ... la suite

0 | 50 | 100 | 150 | 200