Accueil >>  VIH/Sida >>  Impact socio-économique

Impact socio-économique

 Les initiatives mondiales contre les grandes maladies ont des effets imprévus sur les systèmes de santé locaux
Le Monde 22.06.09 Les programmes mondiaux pour la santé obtiennent de bons résultats dans des domaines spécifiques (VIH/sida, tuberculose, paludisme, etc.) mais engendrent des effets imprévus sur les systèmes de santé locaux. Sortant de la "spéculation et des anecdotes", un rapport sans précédent de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), publié samedi 20 juin par la revue The Lancet, rassemble les données existantes et celles de quinze nouvelles études pour établir ce bilan nuancé. Depuis 2000, (...)
... la suite
 Gabon : « Il y a trop de malades dans les villages, les gens ne produisent plus »
Lambaréné, 12 juin 2009 (Plusnews) - Peu de temps après avoir découvert sa séropositivité il y a six ans, Basile Biteghe, aujourd’hui âgé de 41 ans, a réalisé qu’il était loin d’être le seul à être touché par le VIH dans sa région rurale, à environ 200 kilomètres de Libreville, la capitale gabonaise. Avec une dizaine d’autres personnes réunies au sein d’une association, ils tentent aujourd’hui de sensibiliser les villages et de soutenir les malades isolés, avec pour seuls moyens une volonté inébranlable et la (...)
... la suite
 Le sida contamine les services de santé
Libération le 19 05 2009 par ESTHER DUFLO économiste au Massachussets Institute of Technology (MIT) D’après l’Onusida, plus de 20 millions d’adultes sont touchés par le virus du sida en Afrique. Une étude récente de Christina Paxson et Anne Case, deux économistes de Princeton, révèle les ravages du sida sur les systèmes de santé des pays africains. Elles utilisent des études détaillées auprès de mères de familles dans quatorze pays, dont huit où les taux d’infection sont relativement faibles (Burkina Faso, (...)
... la suite
 Swaziland : une absence professionnelle sur quatre attribuée au sida
Mbabane, 20 février 2009 - PlusNews - Environ 25 pour cent des représentants de la force de travail au Swaziland sont obligés de s’absenter à cause du VIH/SIDA, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI). La maladie au Swaziland, pays qui affiche le taux de prévalence du VIH le plus élevé au monde et qui est aussi l’un des Etats les plus pauvres de la planète, a perdu environ 1,3 pour cent de croissance annuelle de son Produit intérieur brut (PIB), a dit le FMI. Quelque 40 pour cent du (...)
... la suite
 La collecte des eaux de pluies en Ouganda face au VIH/SIDA
19/02/2009 , Pierre MELQUIOT, sur www.actualites-news-environn... La collecte des eaux de pluies a rendu vie à une communauté dévastée par le VIH/SIDA en Ouganda. La collecte des eaux de pluies dans les régions en Ouganda où l’eau est rare fait gagner du temps aux familles et leur évite d’avoir à acheter de l’eau potable à la ville la plus proche, selon une récent rapport de la Banque mondiale. La construction de cuves en béton pour la collecte des eaux de pluies d’une capacité de 1 500 litres a par (...)
... la suite
 Le VIH/sida, une catastrophe ?
A première vue, offrir des services liés au VIH/SIDA aux personnes qui fuient pour échapper à un conflit armé ou aux conséquences d’une catastrophe naturelle semble trop compliqué, lorsqu’on tente en plus de pourvoir aux exigences immédiates d’une situation d’urgence. En négligeant les besoins des personnes touchées par le VIH dans ces situations, les organisations humanitaires risquent toutefois de causer encore plus de dégâts, selon l’édition 2008 du Rapport sur les catastrophes dans le monde, publiée (...)
... la suite
 Afrique : Evaluer l’impact du sida sur l’agriculture, un exercice complexe
Dakar, 29 octobre 2007 (PLUSNEWS) Mesurer les effets du VIH/SIDA sur les communautés rurales est une tâche déjà difficile, mais elle l’est encore davantage lorsqu’il s’agit de déterminer l’impact de l’épidémie en termes de production agricole, ont reconnu des participants à une conférence. Différentes études ont été menées en Afrique, pour démontrer les conséquences que peut avoir l’épidémie de VIH/SIDA sur l’agriculture, en termes de perte de main d’oeuvre et de compétences, de hausse des coûts de production (...)
... la suite
 Bénin : Des méthodes agricoles adaptées aux contraintes du VIH/SIDA

Développer des cultures à haute valeur nutritive et qui nécessitent un travail moins pénible constitue un espoir pour les agriculteurs vivant avec le VIH

Cotonou, 18 octobre 2007 (PlusNews) En découvrant l’expérience d’un centre qui développe un système de production agricole viable et peu coûteux basé sur l’agrobiologie à Porto Novo, la capitale béninoise, Comlan Houessou, président du Réseau béninois des associations de personnes vivants avec le VIH/SIDA, est émerveillé. « Nous voyons que nous n’avons pas besoin d’une grande superficie pour faire de l’agriculture. Ici, les gens font vraiment de l’extraordinaire », s’est enthousiasmé cet homme de 42 ans, (...)
... la suite
 L’impact économique du VIH en Afrique

Dossier qui vient de paraître dans Le journal du sida, n°196

Paris, le 24 mai 2007 Le Journal du Sida vient de publier un dossier spécial (téléchargeable ci dessous)très complet sur l’impact économique du sida en Afrique, dossier auquel nous avons participé (article : "L’effet domino"). Chaleureux merci à Laetitia Darmon qui m’a sollicitée et dont l’article présente bien la problématique des pvvih et de leurs enfants. Sandrine Dekens Sommaire CONTEXTE : Le virus qui grignote le capital humain LES CONSÉQUENCES POUR LES MÉNAGES : L’effet domino LE SECTEUR (...)
... la suite
 Ethiopie : Des jardins potagers en ville pour combattre le VIH

Pouvoir cultiver des légumes en pleine ville pour améliorer son alimentation est une véritable aubaine pour les femmes et enfants vivant avec le VIH

ADDIS ABEBA, 22 mars 2007 (PlusNews) - Le dévouement de Woinishet Wujura, 12 ans, à entretenir son petit jardin potager peut paraître surprenant pour quelqu’un de son âge, mais le lopin de terre qu’elle cultive en pleine ville assure la survie de sa famille, touchée par le sida. « J’adore ce jardin », a dit la jeune fille à IRIN/PlusNews. « Je viens aussi souvent que possible, dès que l’école est finie. » Le jardin de Woinishet est l’un des nombreux lots de terre situé dans un cadre peu commun : une (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Les femmes riches plus infectées que les pauvres - étude
ABIDJAN, 14 février 2007 (PlusNews) - Les femmes issues des foyers aisés en Côte d’Ivoire sont plus touchées par le VIH/SIDA que celles des ménages défavorisés, a révélé une enquête nationale, un phénomène jugé inquiétant par les activistes de la lutte contre l’épidémie. L’enquête sur les indicateurs du sida (EIS) en Côte d’Ivoire, menée entre août 2005 et décembre 2006 sur un échantillon de 5 772 femmes et 5 148 hommes âgés entre 15 et 49 ans, a révélé que 8,8 pour cent des femmes vivant dans les ménages les plus (...)
... la suite
 Sida et économie en Afrique

Modélisation par l’Inserm de l’effet du Sida dans les pays en développement au niveau macro-économique

Lundi 22 janvier 2007 - Sidanet, 2007, 4(1) : 978 - Par Marine Cygler, A. Marie Drieux - INSERM Atualités N°204, Décembre 2006 L’équipe de Jean-Paul Moatti, unité Inserm 379, modélise l’effet du Sida dans les pays en développement au niveau macro-économique. D’après leurs travaux, les chercheurs prédisent que l’économie entière de certains pays africains pourrait bénéficier de l’accès généralisé aux traitements antirétroviraux. Lorsqu’un choc atteint un pays dont le développement n’est pas acquis, il peut (...)
... la suite
 Le sida fait chuter l’espérance de vie en Afrique du Sud

L’épidémie de sida a fait chuter l’espérance de vie en Afrique du Sud d’environ 13 ans depuis 1990, à 51 ans, selon un rapport récent.

Ce rapport commun du Conseil de la recherche médicale (MRC) et de la Société des actuaires (spécialistes des statistiques pour les finances et assurances) d’Afrique du Sud, basé sur des données épidémiologiques et démographiques, montre que l’espérance de vie est "estimée à 49 ans pour les hommes et 53 ans pour les femmes", soit une moyenne de 51 ans. "En 2005, la pandémie du VIH-sida a déjà fait diminuer l’espérance de vie d’environ 13 ans", souligne le texte. Debbie Bradshaw, chercheuse au MRC, a (...)
... la suite
 Sida : les travailleurs et l’économie des pays pauvres durement frappés
Le sida frappe durement le monde du travail dans les pays pauvres, les plus affectés par l’épidémie, et leur croissance économique s’en trouve ralentie, particulièrement en Afrique, selon un rapport publié vendredi par le Bureau international du travail (BIT) (NDLR : Rapport téléchargeable en fin d’article) En 2005, »plus de trois millions de personnes faisant partie de la population active dans le monde étaient totalement ou partiellement inaptes au travail du fait du sida, les trois-quarts en Afrique (...)
... la suite
 Namibie : malgré le sida, la communauté Himba résiste aux changements sociaux

J’espère que ce peuple admirable qui avait su survivre à l’ordre des colons allemands de les exterminer jusqu’au dernier (génocide des Hereros 1904-1907) saura faire face dignement à ce nouveau fléau

WINDHOEK, 13 avril - La communauté pastorale Himba vit en marge du reste de la société namibienne, mais ses coutumes et son détachement vis à vis des efforts de prévention du VIH/SIDA pourraient favoriser sa vulnérabilité face au virus, ont indiqué les organisations non gouvernementales. « Les Himba ne connaissent pas la fidélité à un partenaire », a affirmé Kakarandua Mutambo, responsable de la Société de la Croix-Rouge dans la région de Kunene, dans le nord de la Namibie, qui peine à faire passer des (...)
... la suite
 Dicussion avec les femmes du programme Espoir (accès aux ARV) de Caritas à Bangui (RCA)

Quelques notes prises après ma rencontre avec ces femmes l’année dernière

4 juillet 2005 - Sandrine Dekens Ces notes ont été prises pendant ma mission à Bangui en juillet 2005 et en les retrouvant aujourd’hui, j’ai eu envie de les faire partager... Environ 30 femmes attendent d’être reçues par le médecin prescripteur de leurs ARV. Le rendez-vous est mensuel. Les ARV étaient gratuits jusqu’à il y a 3 mois environ. Aujourd’hui, elles doivent payer 2000 FCFA (nouvelles dispositions dans le cadre du Fond Mondial), mais la plupart ne le peuvent pas. Caritas leur délivre malgré (...)
... la suite
 Le Sida frappe d’abord les pays pauvres et y réduit toujours plus l’espérance de vie

Ce n’est hélas pas un scoop, mais une tendance confirmée par le PNUD en 2005

L’espérance de vie recule dans 14 pays africains. Les habitants du Bostwana, par exemple, ont perdu presque 20 ans d’espérance de vie entre 1970-1975 et 2000-2005. Le sida joue un grand rôle : il touche davantage les pays d’Afrique sub-saharienne et les enferme dans la pauvreté. Au Bostwana c’est 37,3 % des 15-24 ans qui sont touchés. Les ménages affectés par le VIH ou le sida doivent faire face à une hausse des dépenses de santé alors que leurs revenus chutent avec leurs capacités de travail : les (...)
... la suite
 Afrique du Sud : le sida, fléau économique

Analyse de l’impact économique et social

lundi 27 juin 2005 Notre partenaire Marchés Tropicaux revient sur les ravages économiques que provoquent la pandémie de sida en Afrique du Sud, où un adulte sur cinq est infecté. "Chacun d’entre nous est concerné, directement ou indirectement, par le sida", a déclaré la ministre sud-africaine de la Santé Manto Tshabalala-Msimang, à Durban la semaine dernière, lors de la deuxième conférence nationale sur le sida. Une phrase qui résume les ravages d’une pandémie qui touche, en Afrique du Sud, un adulte (...)
... la suite
 VIH/ SIDA en milieu de travail : le coût exhorbitant d’une pandémie

allAfrica.com

Notre Voie (Abidjan) ACTUALITÉS 18 Avril 2005 Publié sur le web le 18 Avril 2005 By Cendres Glazai L’épidémie du sida progresse de façon vertigineuse dans les pays pauvres. Le virus touche principalement les moins de 40 ans. Une population jeune et active pour qui le lieu du travail, aux yeux du Conseil national du patronat ivoirien (CNPI), est un cadre de sensibilisation prioritaire pour freiner la grave menace qui pèse sur le développement économique du pays. Le Conseil national du patronat (...)
... la suite