Accueil >>  Zone Franche >>  Intervention humanitaire

Intervention humanitaire

 Comment la santé est devenue un enjeu géopolitique

Ou la sollicitude intéressée des grandes puissances...

Le Monde diplomatique - juillet 2013 - par Dominique Kerouedan [1]- Ni l’altruisme ni la philanthropie n’expliquent la préoccupation des grandes puissances pour la santé mondiale. Mais plutôt des intérêts tantôt sécuritaires, tantôt économiques ou géopolitiques. Néanmoins, l’Europe pourrait mieux utiliser les fonds octroyés aux institutions internationales. La priorité revient à l’Afrique francophone, où se concentrent les défis des décennies à venir. En 2000, cent quatre-vingt-treize Etats membres de (...)
... la suite
 Face à l’ingérence du Rwanda en RDC, les pays occidentaux réduisent leurs aides
Le Monde.fr | 10.08.2012 | Par Aymeric Janier L’heure n’est plus à la flagornerie. Ni aux échanges diplomatiques doucereux et policés. Depuis qu’un rapport d’experts des Nations unies (télécharger en ligne sur le site de l’ONU), rendu public le 27 juin, a explicitement accusé le Rwanda de déstabiliser la République démocratique du Congo (RDC) voisine par le truchement d’armes, de munitions et de combattants, le "pays des mille collines" est victime d’un désamour patent de la part de ses principaux (...)
... la suite
 A Téteghem, l’aide aux migrants, est une affaire de femmes
Dunkerque - François Beguin - Le Monde - 1 juin 2012 Elles ont commencé "comme ça", après leur départ en retraite, parce qu’une amie leur en avait parlé. Elles invoquent un nécessaire "humanisme" et disent : "quand on s’engage, on ne peut pas faire ça en touriste". Elles sont sans doute fichées par la police mais ne s’en inquiètent pas. Elles savent que les migrants, ce qu’ils veulent le plus, ce sont des bonnes baskets. "Parce que pour eux, c’est le nerf de la guerre." Toutes consacrent bénévolement (...)
... la suite
 Coopération : Canfin marque la rupture

Le nouveau ministère du Développement veut faire oublier la Françafrique.

Libération - 17 mai 2012 - par Thomas Hofnung C’est l’une des surprises du premier gouvernement du quinquennat de François Hollande : exit le ministère de la Coopération, place au ministère du Développement ! Un glissement sémantique qui n’est pas anodin. « Le terme de coopération était trop marqué Françafrique », concède un haut fonctionnaire. « Il y avait une notion un peu condescendante dans ce vocable, ajoute un diplomate. Le développement, c’est l’idée d’un partenariat mutuellement profitable. » On est (...)
... la suite
 La faim fera des millions de victimes au Sahel si les financements promis ne sont pas versés

Seul un tiers des besoins de financements pour venir en aide à 6 millions de personnes au Sahel ont été mobilisés

Oxfam - 23 Avril 2012 - Selon des ONG internationales, des millions de personnes seront touchées par la faim dans les prochains mois, si les financements promis pour la réponse humanitaire ne sont pas déboursés. Une coalition d’ONG relèvent qu’une insuffisance importante de financement des projets d’aide visant à prévenir l’aggravation de la crise alimentaire au Sahel pourrait laisser des millions de personnes souffrir de faim dans les prochains mois. Action contre la faim (ACF), Oxfam, Save the (...)
... la suite
 « Si le Noir n’est pas capable de tenir debout, laissez-le tomber »
Rue 89 - 06/10/2011 - En partenariat avec la Tribune des droits humains - Venance Konan - Journaliste En septembre, je suis allé présenter une communication sur le thème « société et religion en Afrique », lors des rencontres pour la paix organisées par la communauté Sant’Egidio à Munich. Il y avait dans mon panel deux évêques africains, une Européenne qui s’occupe d’une ONG de lutte contre le sida en Afrique et un ministre africain. Lors des débats, l’on en vint à la question de l’aide à l’Afrique. (...)
... la suite
 Réunion européenne décisive pour éviter un « tsunami » alimentaire

Faute d’accord entre Etats membres, l’UE pourrait couper drastiquement dans l’aide alimentaire versée aux associations caritatives. Celles-ci prédisent des conséquences catastrophiques.

Libération - 20/09/11 - 10h35 Une réunion de la dernière chance est prévue mardi à Bruxelles pour empêcher une réduction draconienne d’un programme européen d’aide alimentaire aux pauvres tiré des fonds agricoles, alors que les organisations caritatives redoutent un "tsunami" dans plusieurs pays. "C’est la dernière chance", a commenté lundi un diplomate européen sous couvert de l’anonymat. Si aucun accord n’est trouvé mardi au cours d’une réunion des ministres européens de l’Agriculture, "le mois (...)
... la suite
 Le cercle infernal de la guerre et de la famine en Somalie

La médiatisation massive d’une situation qui dure depuis des années n’est que l’augure d’une intervention extérieure justifiée par des bons sentiments... Et de bons intérêts !

Le Monde | 06.08.11 | par Bernard Juan [1]. Plus de vingt ans d’horreurs, de faim, de massacres, d’épidémies, d’ignorance, d’arbitraire, de viols, de mort, d’argent sale ; bref, la guerre si elle dure ce n’est pas que les Somaliens s’y complaisent, mais que des forces antagonistes ont des intérêts convergents à ce qu’elle dure. La fabrication et la vente d’armes sont presque un business comme un autre dans un monde de libre-échange, où la liberté concerne en réalité les biens et rarement les personnes. (...)
... la suite
 Corne de l’Afrique : le casse-tête des humanitaires
LeMonde.fr | 06.08.11 | Hugo Domenach La Corne de l’Afrique est frappée par une sécheresse qui touche plus de 12 millions de personnes. L’aide humanitaire, suspendue à la situation politique des pays et à la mobilisation internationale peine à atteindre les zones les plus sévèrement frappées. Une crise humanitaire de grande ampleur "La plus sévère crise humanitaire dans le monde aujourd’hui." C’est ainsi que l’ONU a qualifié, mercredi, le drame qui se déroule actuellement dans la Corne de l’Afrique. (...)
... la suite
 Denis Mukwege, le docteur qui répare les femmes du Kivu
Colette Braeckman - 24 Mai 2011 - A la veille de recevoir le prix Roi Baudouin pour le développement, le Dr Denis Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi (Bukavu) a accepté de répondre à nos questions. Vous venez de quitter Bukavu. Quelle est la situation sur place ? Par rapport aux années 2001-2002, celles de la guerre, il y a eu migration du problème : naguère la violence se maintenait dans les zones de combat, aujourd’hui elle est pratiquée par ceux qui ont pour tâche de protéger la (...)
... la suite
 Haïti : Paris refuse de s’exprimer sur les origines du choléra
Le Monde | 11.12.10 | Béatrice Gurrey La France a envoyé en Haïti "l’un de ses meilleurs spécialistes du choléra en la personne du docteur Piarroux" mais n’a pas de commentaire à faire sur son rapport, tendant à prouver que la maladie a été importée dans l’île par des soldats népalais de l’ONU. Ce rapport, révélé par Le Monde le 4 décembre, et que nous publions intégralement (en bas de cet article), a été remis aux autorités haïtiennes et aux responsables de l’ONU, comme l’a indiqué au Monde le ministère des (...)
... la suite
 Des Américains s’inquiètent de l’introduction du variant sud-asiatique du choléra en Amérique
Le Monde pour Le Monde.fr | 11.12.10 | Depuis plus d’un siècle, Haïti n’avait pas connu le choléra. Ce pays, l’un des plus pauvres du monde, a été frappé brutalement en octobre et là où ne l’attendait pas. Révélées par Le Monde le 5 décembre, les conclusions de l’enquête épidémiologique conduite sur place en novembre par le professeur Renaud Piarroux, spécialiste du choléra (CHU de Marseille) envoyé par le gouvernement français, ont pointé une origine à l’épidémie : le camp du bataillon népalais de la (...)
... la suite
 Haïti : le choléra viendrait bien de l’ONU et des soldats népalais
Par David Perrotin | Rue89 | 09/12/2010 | 18H41 La rumeur n’en était sans doute pas une. Selon le rapport du professeur Renaud Piarroux, épidémiologiste mandaté par la France, les Casques bleus népalais seraient bien à l’origine de l’épidémie de choléra en Haïti. Celle-ci a déjà fait 2 120 morts et contaminé près de 92 000 personnes. Dans son rapport, confidentiel mais révélé mercredi 8 décembre par France 2, le professeur écrit : « La mission d’investigation révèle le caractère sévère et inhabituel de (...)
... la suite
 Des salariés de l’association Aide et Action mettent en cause la direction
LeMonde.fr pour Le Monde.fr | 25.11.10 | Brigitte Perucca Hémorragie de cadres et licenciements brutaux, crise de confiance envers une direction accusée de "confisquer" le pouvoir, salaires élevés, frais de fonctionnement qui explosent, opacité et, pour couronner le tout, gestion hasardeuse… Lauréate, en 1990 et en 1995 du prix Cristal de la transparence, l’association Aide et Action, connue pour ses interventions en faveur de l’accès à l’éducation dans le monde, aurait perdu 300 000 euros, en (...)
... la suite
 Haïti : le Bien et le Mal…

En Haïti, les humanitaires travaillent sous le regard d’un peuple qui pense et qui écrit : dommage pour eux !

Mediapart - 18 Octobre 2010 - Par Lyonel Trouillot, écrivain Citoyen haïtien, vivant en Haïti, partageant au moins en tant que témoin le quotidien des populations affectées par le séisme du 12 janvier 2010, ayant conscience de l’immensité des besoins et constatant le peu de réussite qui caractérise l’après, quand on aborde avec moi la question de « l’humanitaire », mon réflexe est de demander à mon interlocuteur de ne pas remuer le couteau dans la plaie et, par décence ou par politesse, de parler d’autre (...)
... la suite
 Les carences de l’aide alimentaire

Analyse. Les ONG pointent les lacunes de la lutte contre la malnutrition infantile et réclament une réforme.

Libération - 13 octobre 2010 L’aide alimentaire d’urgence est inadaptée pour lutter - efficacement - contre la malnutrition infantile, qui touche 195 millions d’enfants de moins de 5 ans. Et sa composition doit être revue au plus vite, dénonce Médecins sans frontières (MSF), avant la journée mondiale de l’alimentation, samedi. L’ONG a lancé une pétition destinée au G8 2011, à Nice. Et lance une campagne (Starved for Attention), où elle demande aux pays donateurs de réformer leur politique. Pourquoi l’aide (...)
... la suite
 Cinq pistes pour améliorer l’aide humanitaire française

rapport sur "L’évolution de l’action humanitaire dans les situations de crise et post-crise"

Youphil - Raphaël Moran - 16/07/2010 Faut-il plus d’argent pour l’humanitaire ? Comment se comporter face aux militaires ? Deux spécialistes font le point sur les défis auxquels sont confrontées les ONG françaises. Un véritable panorama du secteur de l’humanitaire français. Dans leur rapport sur "L’évolution de l’action humanitaire dans les situations de crise et post-crise" (voir PDF), Benoît Miribel, directeur de la Fondation Mérieux -et ancien directeur d’Action contre la faim- et Alain Boinet, (...)
... la suite
 La véritable menace à bord de la Flottille de la Liberté

La Flottille de la Liberté défiait la politique israélienne qui consiste à saboter toute solution au conflt Arabo-israélien basée sur des décisions et accords internationaux et devait donc être écrasée.

10 juin 2010 - par Noam CHOMSKY - Traduction VD pour le Grand Soir L’attaque violente d’Israël contre la Flotille qui transportait de l’aide humanitaire à Gaza a choqué le monde entier. Le détournement de navires dans les eaux internationales et l’assassinat de passagers constituent, bien sûr, un crime. Mais le crime n’a rien de nouveau. Depuis des décennies, Israël détourne des bateaux entre Chypre et le Liban et tue ou enlève des passagers, et parfois les retient en otage dans des prisons (...)
... la suite
 RDC : Indignation après l’assassinat de Floribert Chebeya, la « Voix des sans-voix »
Rue 89 - Par Carole Vann | Tribune des droits humains | 04/06/2010 | 08H40 Une vague d’indignation submerge la diaspora congolaise et les défenseurs des droits de l’homme à la nouvelle de l’assassinat de Floribert Chebeya Bahizire, l’une des figures majeures de la défense des libertés en République démocratique du Congo (RDC). Floribert Chebeya Bahizire, 47 ans, père de cinq enfants, a été retrouvé mort dans sa voiture dans des conditions non encore élucidées. Il était le président et fondateur de La (...)
... la suite
 La "flottille de la liberté" : humanitaire ou politique ?

Par Rony Brauman

CRASH - 04 Juin 2010 Rony Brauman est membre du CRASH (Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires créé par Médecins Sans Frontières en 1999) La flottille arraisonnée par l’armée israélienne était-elle « humanitaire » ou « politique » ? Y a-t-il une « crise humanitaire » à Gaza ou non ? La réponse à ces questions omniprésentes ces derniers jours ne dit rien sur la situation elle-même, mais nous informe sur les opinions, connues à l’avance, de ceux qui les énoncent. L’enjeu, bien entendu, est (...)
... la suite
 Somalie : une enquête de l’ONU confirme le détournement de l’aide alimentaire

Un pays où 50% de l’aide alimentaire fournie par le PAM est détournée par un cartel d’hommes d’affaires

Posts Afrique - 13/03/2010 - Par Christophe Ayad Le rapport d’experts des Nations unies sur l’aide alimentaire en Somalie doit être rendu public la semaine prochaine. Mais l’essentiel de ses conclusions ont fuité dans la presse. Et elles sont accablantes : près de la moitié de l’aide distribuée par le Programme alimentaire mondial (PAM) est détournée et une grande partie d’entre elle est contrôlée par un « cartel » de trois hommes d’affaires somaliens, qui se partagent 80% du marché de sa distribution. (...)
... la suite
 Un « B moins » pour le système humanitaire

L’aide humanitaire d’urgence s’est améliorée mais doit encore faire des efforts, d’après la plus grande étude jamais réalisée pour évaluer la performance de ce secteur.

Dakar, 9 février 2010 (IRIN) - L’aide humanitaire d’urgence s’est améliorée mais doit encore faire des efforts, d’après la plus grande étude jamais réalisée pour évaluer la performance de ce secteur. Des évaluateurs du Réseau d’apprentissage actif pour la redevabilité et la performance de l’action humanitaire (Active Learning Network for Accountability and Performance in humanitarian action - ALNAP ) ont évalué l’action des bailleurs de fonds, des agences des Nations Unies, de l’Organisation internationale (...)
... la suite
 Des violences de l’armée congolaise jettent un doute sur le rôle de l’ONU
Le Monde | 10.11.09 | 15h27 / Johannesburg Correspondant régional Un million de déplacés sur les chemins, des villages perdus où des soldats, en toute impunité, se livrent à des séries d’abominations et de massacres dont le nombre de victimes atteint désormais plusieurs centaines. L’est de la République démocratique du Congo (RDC) n’est attaqué par personne, mais son armée, impliquée, avec le soutien des Nations unies, dans une opération théoriquement vertueuse contre des rebelles hutu rwandais, semble (...)
... la suite
 Oubliez "Les Enfoirés", la musique humanitaire a changé
Par Arnaud Cabanne - 04/02/2009 - 12:50 Du très américain « We are the world » de Michael Jackson jusqu’à « Ethiopie » initié par Renaud, on ne peut pas dire que les chansons écrites dans un but humanitaire soient toujours des moments de musique inoubliables. Elles peuvent pourtant se révéler utiles à la cause qu’elles défendent. Les projets humanitaires s’appuyant sur la musique se sont toujours déclinés en concerts ponctuels, style Restos du cœur ou Live Aid, et en disques. Par exemple, la compilation « (...)
... la suite
 Associations caritatives : les vertueuses et les flambeuses

Chaque année, les Français donnent 3 milliards d’euros aux causes humanitaires. Leur argent est-il bien utilisé ? Réponses, chiffres en main.

Capital.fr , le 19/02/2009 L’association internationale pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer (Airma) aurait-elle des trous de mémoire ? Cela se pourrait bien, tant elle semble avoir perdu de vue son propre objet social. Depuis sa création, en 2003, elle n’a en effet reversé que 6,8% de ses fonds aux chercheurs travaillant sur les maladies dégénératives du tissu cérébral. Le reste des 7,5 millions d’euros collectés a servi à payer des honoraires à une ribambelle de prestataires américains (...)
... la suite
 Enquête : Le rapport Kouchner au Gabon : cher, inutile et redondant

Trois semaines après la sortie du livre de Pierre Péan, de nouveaux éléments à charge apparaissent contre l’ex-"French doctor".

Par David Servenay | Rue89 | 27/02/2009 | 19H05 France Inter a levé le lièvre des rapports de Bernard Kouchner sur le système de santé gabonais. Et le résultat est édifiant : l’audit du French Doctor apparaît bien léger et surtout inutile. Trois semaines après la sortie du livre polémique de Pierre Péan, la position du ministre des Affaires étrangères devient de plus en plus fragile, à mesure que se dévoile les travaux du consultant. A-t-il vendu son influence à Omar Bongo ? Enquête. Que contient le (...)
... la suite
 A Kinshasa, aventuriers africains et professionnels occidentaux

Rares sont les ONG ou les bénévoles qui font le pari inverse de l’insertion dans le milieu local ou le quartier

En République démocratique du Congo, les associations humanitaires occidentales disposent d’importants moyens. Mais, à Kinshasa, leurs membres vivent entre eux. Au point de former une microsociété dont la présence dérègle la vie sociale. le monde-diplomatique.fr - septembre 2008 par Michel Galy, Politologue, a dirigé la publication de Guerres nomades d’Afrique de l’Ouest, L’Harmattan, Paris, 2007. Trente enfants du quartier de Ngaba, à Kinshasa, vivent dans un drôle de bidonville, démuni mais (...)
... la suite
 Derrière les évidences humanitaires. Une morale très politique

Par Bernard Hours. Anthropologue, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD)

Le Monde Diplomatique, édition imprimée — septembre 2008 — Page 21 Par Bernard Hours, anthropologue, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) ; auteur, avec Niagalé Bagayoko-Penone, de l’ouvrage "Etats, ONG et production des normes sécuritaires dans les pays du Sud", L’Harmattan, Paris, 2005. Au mépris des conventions de Genève, l’armée colombienne a, le 2 juillet, utilisé l’emblème de la Croix-Rouge afin de libérer quinze otages des Forces armées révolutionnaires de (...)
... la suite
 L’UNICEF ne doit pas cautionner le pillage de l’Afrique !
Survie le 9 décembre 2008 Le 24 octobre dernier, l’UNICEF-France a signé un partenariat avec la Compagnie Fruitière, autour du slogan « 1 kilo de fruits acheté = 1 sourire pour un enfant en Afrique ». Il s’agit en effet pour cette grande entreprise de reverser, pour chaque kilogramme de fruits vendu en France, 2 centimes d’euros à l’UNICEF pour financer des actions, notamment en faveur de la scolarisation des filles au Sénégal. En échange l’UNICEF autorise la Compagnie Fruitière, grande entreprise (...)
... la suite
 Avenirs humanitaires (première partie) : « Une complexité exponentielle »

Pour en finir avec l’urgence chronique

New-York, 25 juillet 2008 (IRIN) Nous sommes en 2018. La Corne de l’Afrique est accablée par une crise majeure qui mêle à la fois la sécheresse et d’importantes migrations de population, au désespoir des communautés urbaines. Or, la région ne dispose guère de filets de protection pour faire face à cette situation. [Ceci est la première partie d’une série de deux articles spéciaux publiés par IRIN sur le risque et les interventions humanitaires à l’avenir] Dans le même temps, un grave séisme vient de (...)
... la suite

Sur le Web :

Blog d’Azur Développement pour partager les idées, les nouvelles, les expériences et les histoires à succès sur les femmes et les enfants qui bénéficient de leur action au Congo.