Livre - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Support > Livre

Livre


    « Le Cameroun a été le laboratoire de la Françafrique »

    Le Monde - 18 Novembre 2016 - par Séverine Kodjo-Grandvaux (contributrice Le Monde Afrique, Douala) - Entretien avec trois historiens qui publient un ouvrage collectif sur la guerre totale et secrète menée par la France au Cameroun dans les années 1950 et 1960. Il y a tout juste un siècle, en 1916, au cœur de la première guerre mondiale, alors que l’Europe sombre toujours un peu plus dans les ténèbres, l’Allemagne perd ses colonies africaines. Le Cameroun, comme le Togo, passe sous mandat de la (...)
    ... la suite

    Rozenn Le Berre : « Combien de temps les jeunes migrants vont-ils supporter les injustices et l’arbitraire ? »

    « A 18 ans moins un jour on est un enfant à protéger, à 18 ans plus un jour on est un étranger à expulser ».

    Basta, Olivier Favier - 24 février 2017 - Rozenn Le Berre a été éducatrice pour l’Aide sociale à l’enfance, chargée d’accueillir les jeunes migrants, d’évaluer leur âge, de les mettre à l’abri s’ils sont mineurs, de les renvoyer à leur incertain destin d’expulsables s’ils sont majeurs. Face à cette insupportable contradiction, elle a choisi de démissionner puis d’écrire un livre De rêves et de papiers, 547 jours avec les mineurs isolés étrangers. Elle nous raconte les coulisses de la protection des enfants (...)
    ... la suite

    L’abandon comme contrainte à la créativité

    A propos du livre d’entretiens "Art et abandon, des artistes racontent", de Pascale Lemare

    OSI Bouaké, le 15 octobre 2016, par Sandrine Dekens - Le livre de Pascale Lemare est important et nécessaire, car il répond à plusieurs enjeux qui traversent actuellement le champ de l’adoption. Aujourd’hui, nombre d’adoptés sont devenus des adultes, ils ont surmonté l’abandon - pour partie en mobilisant leurs ressources créatives, certains sont devenus des artistes. Il apparait important de leur donner la parole, car ces artistes ayant été abandonnés et adoptés témoignent de processus passionnants (...)
    ... la suite

    Charles Juliet, un cheminement pour "naitre à soi-même"

    Placé et adopté, l’orphelin est devenu l’écrivain de "Lambeaux"

    Charles Juliet, les lambeaux de l’enfance ou l’enfance en lambeaux Esprits nomades - par Gil Pressnitzer « ...Écrire pour panser mes blessures. Ne pas rester prisonnier de ce qui a fracturé mon enfance. Écrire pour me parcourir, me découvrir. Me révéler à moi-même. ... Écrire pour déterrer ma voix. Écrire pour me clarifier, me mettre en ordre, m’unifier. » Il n’est de douleur plus inaltérable que la maladie de l’enfance, la seule « maladie dont on ne guérisse jamais ». Et Charles Juliet aura écrit (...)
    ... la suite

    Le médicament qui devait sauver l’Afrique. Un scandale pharmaceutique aux colonies

    ... à l’occasion de la sortie du livre de Guillaume Lachenal

    C’est l’histoire d’une piqûre magique, qui devait débarrasser l’Afrique d’une maladie qui décimait le continent. C’est l’histoire d’un scandale pharmaceutique oublié, enterré par les pouvoirs coloniaux de la fin des années 1950. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les médecins des colonies font de l’éradication de la maladie du sommeil leur priorité. Un nouveau médicament vient d’être découvert : la Lomidine. Dans l’enthousiasme, de grandes campagnes de « lomidinisation préventive » sont organisées (...)
    ... la suite

    Enfants d’outre Tombes

    Les enfants des Vermiraux ou la douloureuse mémoire de l’assistance publique

    Didier Arnaud - 2 juillet 2011 - En 1911, à Quarré-les-Tombes dans le Morvan, des orphelins de l’Assistance publique maltraités et exploités, se rebellent contre leur institution. Un procès à sensation condamnera leurs tortionnaires. Mais l’histoire a vite été oubliée, jusqu’à son exhumation récente par la fille d’une des victimes. Le jour où sa mère est morte, Marie-Laure Las Vergnas, 57 ans, adepte des courses de fond, s’est mise à explorer les archives du Morvan pour retrouver son histoire restée (...)
    ... la suite

    La « vie politique » de Daniel Defert

    Billet du sociologue Gabriel Girard pour accompagner la lecture du livre

    Gabriel Girard - 7 avril 2014 - À l’occasion des 30 ans de AIDES, son fondateur, Daniel Defert, publie au Seuil un recueil passionnant avec l’historien Philippe Artières, le journaliste Éric Favereau et l’éditrice Joséphine Gross. Dans le climat de morosité qui règne actuellement sur le monde associatif en France, Une vie politique a le grand mérite de mettre en perspective quelques uns des enjeux de la lutte contre le VIH/sida. Il ne s’agira pas d’en faire ici un compte-rendu critique et complet (ça (...)
    ... la suite

    Isabelle Stengers : « La gauche a besoin de manière vitale que les gens pensent »

    L’Humanité - 15 Juillet 2013 - Entretien réalisé par 
Pierre Chaillan - Isabelle Stengers 
a d’abord suivi une formation scientifique. Les travaux de cette physico-chimiste ont 
porté sur le temps 
et l’irréversibilité. 
Avec le physicien 
belge d’origine russe 
Ilya Prigogine, prix Nobel 
de chimie, elle a coécrit, en 1979, la Nouvelle Alliance. Élargissant son champ 
de compréhension, 
elle s’intéresse ensuite, en faisant appel aux travaux de Foucault et de Deleuze, à la critique de la science moderne. (...)
    ... la suite

    "A moi seul bien des personnages", de John Irving

    Seuil - Mai 2013 - Résumé : Adolescent, Bill est troublé par ses béguins contre nature pour son beau-père, ses camarades de classe, et pour des femmes adultes aux petits seins juvéniles… Plus tard, il assumera son statut de suspect sexuel, et sa vie entière sera marquée par des amours inassouvies pour les hommes, les femmes et ceux ou celles qu’on appellera bientôt transgenres. Dans ce roman drôle et touchant, jubilatoire et tragique, John Irving nous parle du désir, de la dissimulation et des affres (...)
    ... la suite

    « Ce que je suis est foncièrement douteux »

    Retour sur la pensée et la vie de Paul Ricoeur, orphelin-philosophe

    OSI Bouaké - 30 mars 2013 - SD - Retour sur la pensée et la vie d’un homme passionnant, ayant fécondée la psychologie que nous aimons. Paul Ricœur. « Ce que je suis est foncièrement douteux » Sciences Humaines n°67 - 21/01/2013 - Il y a cent ans naissait Paul Ricœur. Grande figure de la pensée française du siècle dernier, il a contribué, avec le concept d’identité narrative, à repenser le sujet comme le récit que chacun se raconte à lui-même. En guise d’hommage, nous publions un entretien réalisé en 1997 (...)
    ... la suite

    "Aral", de Cécile Ladjali

    Adoptée en Suisse, l’auteure publie un envoûtant roman sur une mer disparue

    Publié le 09/01/2012 - Par Anne Brigaudeau - En cette rentrée littéraire de janvier, premier et immense coup de coeur pour « Aral », superbe roman signé Cécile Ladjali. Une romancière de 40 ans enthousiaste, absolue, convaincue comme écrivain et comme professeur de la nécessité de la littérature : "on se construit par les mots." Vrai pour elle comme pour les collégiens de Seine-Saint-Denis ou les jeunes sourds qui sont ses élèves. Cécile Ladjali est l’invité du Festival "Etonnants Voyageurs" à Saint (...)
    ... la suite

    Essai sur le don de soi

    Christian Baudelot publie avec sa femme Olga un saisissant témoignage sur le don d’organe qui, en associant la sociologie à la psychologie, remet en question les préventions des sociologues sur le don et l’altruisme.

    La vie des idées - 2 juillet 2008 - par Igor Martinache - Christian et Olga Baudelot, Une promenade de santé , Stock, mai 2008, 236 p., 18,50€. Voici donc le nouveau « Baudelot », comme on a coutume de dire dans le monde de l’édition. Un nouveau cru dont le seul cépage devrait suffire à attirer les amateurs (de sociologie bien entendu). D’autant que, pour filer la métaphore mercantile, ce n’est pas un, mais deux « Baudelot » pour le prix d’un que nous avons ici. Car voilà, si une fois de plus (...)
    ... la suite

    "Ma terreur, c’était de mourir un week-end et que personne ne le voie"

    Le Monde | 25.06.2012 - Par Gaëlle Dupont - Sur les photos d’elle enfant, on la voit souriante, petite fille modèle. "Ça ne veut rien dire, dit la jeune femme. Sur les photos, j’ai toujours l’air heureuse." Céline Raphaël est interne en médecine, elle a 28 ans. D’apparence frêle, elle impressionne par son ton déterminé, et plus encore par ses fréquents éclats de rire. Jusqu’à 14 ans, Céline a vécu "dans la terreur" de son père, qui la battait. Placée, elle a poursuivi ses études, est devenue médecin, son (...)
    ... la suite

    Des fourmis dans les jambes, prix Paroles de patients 2012

    Roman graphique superbe et sensible, sur une vie de famille entre Paris et Nantes, avec la sclérose en plaques

    BD Gest - 29/04/2012 - Entretien avec Renaud Pennelle et Arnaud Gautelier - Propos recueillis par L. Gianati Certaines maladies font peur. Celles qui frappent un beau matin, sans signe avant coureur, sans prévenir, celles dont on sait pertinemment que, malgré les progrès de la médecine, il n’existe pour l’heure aucun traitement efficace, celles qui handicapent un peu plus chaque jour, avec la certitude que demain sera encore plus difficile... La sclérose en plaques en fait partie. Arnaud (...)
    ... la suite

    Mémoires du sida, trente ans à travers les récits des PVVIH

    Crips - 26 Octobre 2012 - Reflet du ressenti et du vécu de centaines de personnes, les archives de la recherche en sciences sociales et les entretiens réalisés dans ce cadre depuis les débuts de l’épidémie de VIH/sida représentent une source unique d’informations à dimension humaine. Philippe Artières, historien, et Janine Pierret, sociologue, ont puisé dans cette richesse pour restituer la parole des PvVIH (Personne vivant avec le VIH). Leur ouvrage apporte un témoignage à la fois anonyme et (...)
    ... la suite

    Des morts qu’on mobilise

    Le sociologue Arnaud Esquerre livre une réflexion sur le rapport que l’État entretient avec les corps de défunts. S’inscrivant en faux contre l’idée d’une négation occidentale de la mort, il montre comment se joue depuis plusieurs décennies une intégration de plus en plus mobile des restes humains parmi les vivants.

    La Vie des Idées - 31-08-2012 - par Milena Jakšić Au sujet du livre d’Arnaud Esquerre, Les os, les cendres et l’État, Paris, Fayard, 2011, 328 p., 20 €. Que reste-t-il d’un humain après son décès ? Quelle relation les vivants entretiennent-ils avec les corps morts ? Telles sont les questions posées par Arnaud Esquerre dans cet ouvrage qui se propose de se défaire de la thèse du « déni de la mort », apparue dans les sciences sociales au début des années 1970, en France et en Europe. Portée par Philippe (...)
    ... la suite

    Minerais de sang

    Les esclaves du monde moderne

    OSI Bouake - DG - 28 Juin 2012 - Qui connaît la cassitérite ? C’est le principal minerai de l’étain. On le trouve partout, dans nos téléphones portables, nos radios, nos télévisions... Mais à quel prix ? Dans ce livre-enquête, cette traque policière sur plusieurs continents, Christophe Boltanski nous révèle l’origine de ces « minerais de sang ». Depuis les mines du Nord-Kivu au Congo, où des gamins africains s’enfoncent sous la terre au péril de leur vie, jusqu’aux tours de la Défense, où des (...)
    ... la suite

    Ivan Jablonka, fils d’orphelin

    L’historien vient de recevoir le Prix du Sénat pour son ouvrage "Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus"

    Ivan Jablonka reçoit le Prix du Sénat L’Histoire - 08/06/2012 - A 38 ans, cet historien de l’enfance reçoit le Prix du Sénat pour son livre Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus (Seuil). L’Histoire publie son discours et son portrait. Le jury du Prix du Sénat du livre d’histoire, présidé par Jean-Noël Jeanneney, professeur émérite des universités, ancien ministre, a décerné le 10e prix du Sénat du Livre d’Histoire à Ivan Jablonka pour Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus aux éditions (...)
    ... la suite

    « Rescapé du camp 14 » : un survivant d’un camp nord-coréen témoigne

    Shin Dong-huyk en visite en France pour promouvoir le livre de Blaine Harden, "Rescapé du camp 14", qui vient de sortir chez Belfond

    Paris, 1er mai 2012 (Yonhap) - Shin Dong-hyuk, un transfuge nord-coréen et la seule personne connue à ce jour à avoir réussi à s’enfuir d’un camp de prisonniers politiques au Nord, a lancé un appel à la communauté internationale pour une action globale afin de mettre un terme à la tragédie que connaissent ses compatriotes détenus actuellement dans les camps de l’enfer du pays isolé. Shin, qui est né et a été élevé dans un camp de travail nord-coréen et qui a découvert la liberté en 2005, a raconté sa (...)
    ... la suite

    Act de Denis Darzacq

    Prolongation de l’exposition consacrée à Act, à la galerie Vu’, jusqu’au 21 Janvier

    OSI Bouaké - Didier Grouard - 8 Janvier 2012 - A OSI Bouaké, nous suivons depuis longtemps le travail du photographe Denis Darzacq, la prolongation jusqu’au 21 Janvier de son exposition Act, à lagalerie Vu’, nous donnes l’occasion de vous en parler, et de faire découvrir ce photographe à celles et ceux qui ne le connaitraient pas encore. Avec Act, son dernier travail , Denis Darzacq s’attaque à la représentation du handicap dans la société. Photographiant encore une fois, les corps dans l’espace (...)
    ... la suite

    Quand l’histoire rend fou

    Sur le livre de Laure Murat, "L’homme qui se prenait pour Napoléon. Pour une histoire politique de la folie"

    La Vie des idées - 26-10-2011 - par Laurence Bertrand Dorléac Comment les tumultes de l’Histoire affectent-ils la vie psychique des individus ? Laure Murat explore les liens entre folie et politique au XIXe siècle, s’intéressant aussi bien aux patients des asiles, dont beaucoup se prenaient pour Napoléon, qu’aux élites médicales et politiques qui s’efforçaient de les exclure ou les stigmatiser. Laure Murat, L’homme qui se prenait pour Napoléon. Pour une histoire politique de la folie, Paris, (...)
    ... la suite

    "Magnitude 7.3", un récit de Tinan Leroy

    Tinan a quatre ans et demi lorsqu’il découvre le sol français. Il vient d’être adopté. Dix-huit ans plus tard, il part pour Haïti.

    OSI Bouaké via le site de l’éditeur - 21/12/11 A propos du livre Tinan a quatre ans et demi lorsqu’il découvre le sol français. Il vient d’être adopté. Dix-huit ans plus tard, il part pour Haïti rencontrer sa famille. À la joie immense de retrouver sa mère et toute sa parentèle s’ajoute la découverte d’un pays, d’une culture et d’une langue qu’il tente de se réapproprier. Mais comment vivre en étant de deux mondes ? Comment admettre que si l’amour des siens en France lui semble corrompu, en Haïti il apparaît (...)
    ... la suite

    Invisibles orphelins. Reconnaître, comprendre, accompagner

    Un ouvrage collectif sous la direction de Magali Molinié.

    Autrement, septembre 2011 Ignorés des statistiques, souvent confondus avec les enfants abandonnés, adoptés, les orphelins sont invisibles dans ce qui fait la singularité de leur situation : avoir perdu l’un de ses parents, ou les deux à la fois. Cet ouvrage entend faire la lumière sur la situation des orphelins en France. Sont convoqués l’histoire, la psychologie, la sociologie, le droit... Chaque contribution vient éclairer la manière dont s’est construite la catégorie « orphelin » dans l’hexagone (...)
    ... la suite

    "Les Faiseuses d’histoire. Que font les femmes à la pensée ?"

    Critique du livre de Vinciane Despret et Isabelle Stengers paru en avril 2011

    OSI Bouaké - SD - 17 juin 2011 - En ces temps où il est d’actualité de penser le féminisme et la place des femmes dans la société, en ces temps où l’université est plus que jamais mise à mal... Je m’étonnais que le livre d’Isabelle Stengers et Vinciane Despret ne trouve pas davantage d’écho dans la presse. Je viens de le terminer, c’est un joli livre enlevé, qui donne à penser et à questionner. "Les Faiseuses d’histoire. Que font les femmes à la pensée ?" et "La Plus Belle Histoire des femmes" : la longue (...)
    ... la suite

    La chambre du secret

    Photographies Olivier Verley, Textes Eric Chevillard.

    OSI Bouaké - 4 février 2011 - SD « La chambre du secret », un livre de Olivier Verley, Eric Chevillard, Creaphis, avril 2010, 19 euros Dans ce livre Olivier Verley a puisé dans une série de 100 photographies, 43 images qui forment le corps de l’ouvrage. Pour réaliser ces portraits il a utilisé un dispositif particulier. A l’aide d’une chambre photographique de très grand format (40 x 40 cm) il a fait poser les personnes qui ont accepté de venir dans son atelier. Cette chambre en bois, de marque (...)
    ... la suite

    "Usager des rêves, mon frère, toi qui pense utiliser la force de l’envers..."

    Extrait de La nouvelle interprétation des rêves, de Tobie Nathan

    OSI Bouaké – 3 février 2011 – SD Extrait de « La nouvelle interprétation des rêves », de Tobie Nathan, paru chez Odile Jacob en 2011, pages 223-225 Vade-mecum Usager des rêves, mon frère, toi qui n’as pas renoncé à comprendre, toi qui pense utiliser la force de l’envers pour enrichir ton destin, je te confie ici, sous forme condensée, quelques formules qui pourront t’accompagner le jour comme la nuit. La première question que tu dois te poser est celle de ton rêve. Est-ce que tu rêves ? Régulièrement, (...)
    ... la suite

    "Noir martiniquais du Tout-Monde, je demeurerai"

    Mort ce matin d’Edouard Glissant

    OSI Bouaké - 3 février 2011 - SD Le poète Edouard Glissant est mort à 5h45 ce matin du 3 février 2011 à Paris. Mon coeur se serre. Qui va nous parler de la multiplicité des identités et de la créolisation du monde ? Radio Ô annonce ce matin la mort de l’écrivain et poète martiniquais Edouard Glissant. Il avait 83 ans. Il était devenu célèbre pour plusieurs de ses œuvres, notamment le roman La lézarde, paru en 1958. (Fil Actu France Info, http://www.france-info.com/le-fil-a...) Pour se souvenir de lui, (...)
    ... la suite

    "Faut-il manger les animaux ?", de Jonathan Safran Foer : on achève bien les animaux

    Le Monde des Livres - 06.01.11 - Adieu dinde, foie gras, saumon fumé ? Quelques jours seulement après les agapes de fin d’année, la lecture du dernier livre de Jonathan Safran Foer risque de provoquer des haut-le-coeur chez un certain nombre de lecteurs, y compris - et surtout - parmi ceux qui ne se sont jamais vraiment posé la question du végétarisme. Faut-il manger les animaux ? C’est à partir de cette question, simple en apparence et pourtant révolutionnaire, que l’écrivain américain s’est (...)
    ... la suite

    Un an après - Haïti, envers et contre tout, la relève littéraire

    Un an après, le pays souffre encore du séisme. Les écrivains racontent, brillamment, le chaos.

    Le Point.fr - 09/01/2011 - "Que peut la littérature ? Rien mais surtout pas se taire", écrivait Lyonel Trouillot dans le recueil Haïti parmi les vivants que Le Point a coédité avec Actes Sud. Après le séisme du 12 janvier, celui qui compte parmi les plus grands écrivains d’Haïti a envoyé chaque jour au Point.fr sa chronique depuis Port-au-Prince. Dany Laferrière et Michel Le Bris, revenus sains et saufs du festival Étonnants Voyageurs qui devait se tenir à Haïti à ce moment-là, ont, eux aussi, (...)
    ... la suite

    Cameroun 1955-1962 : la guerre cachée de la France en Afrique

    Par David Servenay | Rue89 | 01/01/2011 Paris a livré une guerre totale aux indépendantistes camerounais, aujourd’hui dénoncée par le livre-enquête « Kamerun ! » C’était la guerre. Une guerre avec des dizaines de milliers de morts, à 5 000 km de la métropole, loin du regard d’une opinion fascinée par les « événements » d’Algérie. Et pourtant, cette vraie boucherie s’inscrit dans la lignée des pires conflits coloniaux, Algérie et Indochine. Aujourd’hui encore, peu de Français savent que leur armée fut engagée (...)
    ... la suite

    Parcours et discours lesbiens

    Notes sur une enquête s’intéressant au parcours de vie de femmes se disant lesbiennes en France

    La vie des idées - 26-11-2010 - par Marie-Ange Schiltz À partir d’une enquête sur les parcours de vie de femmes se disant lesbiennes en France, la sociologue Natacha Chetcuti identifie plusieurs parcours mettant en évidence le jeu des normes au sein duquel se compose et s’affirme une culture lesbienne. L’analyse des trajectoires conjugales et sexuelles montre la difficulté d’imposer une image de soi en rupture avec les normes hétérosexistes. Recensé : Natacha Chetcuti, Se dire lesbienne. Vie de (...)
    ... la suite

    La désobéissance civile met-elle la démocratie en danger ?

    Telerama - 29 Octobre 2010 - Un agent EDF qui rebranche des foyers démunis, des employés de Pôle emploi qui ne signalent pas les étrangers, des directeurs d’école qui refusent d’utiliser le fichier “Base élève”. Les exemples de désobéissance civile se multiplient un peu partout en France. Certains parlent d’une menace contre la démocratie. Mais n’est-ce pas plutôt une défense salutaire face à l’omniprésente logique du résultat ? Eric est le héros du dernier roman de Thierry Beinstingel, Retour aux mots (...)
    ... la suite

    Achille Mbembe : “La Françafrique ? Le temps est venu de tirer un trait sur cette histoire ratée”

    La colonisation, la place de la France, le rôle de la Chine, la corruption... l’analyse critique et décapante du politologue camerounais Achille Mbembe, alors que “Sortir de la grande nuit”, son “Essai sur l’Afrique décolonisée”, est publié ces jours-ci.

    Telerama -23 octobre 2010 - Professeur d’histoire et de sciences politiques à l’université du Witwatersrand, à Johannesburg, et au département de français à Duke University, aux Etats-Unis, Achille Mbembe est l’un plus grands théoriciens du post-colonialisme. Alors que s’achèvera en novembre la célébration du cinquantenaire des indépendances africaines, son analyse des relations calamiteuses entre l’Hexagone et le continent noir, de leur nécessaire transformation et de la révolution radicale que (...)
    ... la suite

    Pour les fous aussi, liberté de circulation !

    Guy Dana (2010), "Quelle politique pour la folie ? Le suspense de Freud", publié chez Stock (20€)

    13 Octobre 2010 - Par Sophie Dufau - Médiapart C’est un livre qui donne envie d’aller voir plus loin. 288 pages qui poussent à se rendre à Longjumeau dans l’Essonne, à quelque 20 kilomètres au sud-ouest de Paris, pour voir comment on peut résister au discours de la peur lorsque l’on entreprend de soigner la folie. Car dans Quelle politique pour la folie ?, le psychiatre et psychanalyste Guy Dana défend farouchement l’idée que la folie peut s’apaiser lorsqu’une certaine liberté de circulation lui est (...)
    ... la suite

    Transsexualité et métamorphose humaine. Approche géopolitique clinique.

    Un article de 2009, en attendant le livre de Françoise Sironi sur les identités de genre...

    OSI Bouaké, 11 août 2010, par Françoise Sironi La publication inédite de ce texte se trouve sur le site de la fondation suisse Agnodice. Introduction La transsexualité n’est pas une maladie, elle n’est pas un vice, elle n’est pas un choix, elle n’est pas une fatalité. Elle est une contrainte à la métamorphose. Ce faisant, elle doit être pensée comme telle par tous ceux, praticiens du soin, travailleurs sociaux, juristes, politiciens, qui ont à faire avec la question transsexuelle. C’est en tant que (...)
    ... la suite

    Quand la Chine rencontre l’Afrique

    La vie des idées - par Solange Guo Chatelard - 16-07-2010 Est-il justifié de croire que la Chine impose en Afrique de nouvelles formes de colonisation ? Dans un ouvrage qui s’appuie sur des enquêtes et de solides preuves, Deborah Brautigam dénonce de nombreuses idées fausses et révèle les réalités nouvelles de la présence chinoise sur le continent africain. Télécharger l’article en pdf : Deborah Brautigam, The Dragon’s Gift. The Real Story of China in Africa. (Le cadeau du Dragon. La véritable (...)
    ... la suite

    Le prix Médicis 2009 à Dany Laferrière pour "L’Enigme du retour"

    Lemonde.fr | 04.11.09 | par Christine Rousseau Après le Renaudot de Frédéric Beigbeder, lundi 2 novembre, Grasset double la mise en remportant le prix Médicis grâce à Dany Laferrière et son très beau roman L’Enigme du retour. Le romancier haïtien l’a emporté au premier tour de scrutin par 4 voix contre 1 voix à Justine Lévy pour Mauvaise fille (Stock) et 1 voix à Alain Blottière pour Le Tombeau de Tommy (Gallimard). Le Médicis étranger a couronné à l’unanimité l’Américain Dave Eggers pour Le Grand Quoi (...)
    ... la suite

    Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence

    Quiconque s’intéresse un peu à la lutte contre le SIDA, connaît les Sœurs de la perpétuelle indulgence. On a tous déjà assisté à leurs messes, et on y retourne régulièrement pour goûter l’incomparable et trop rare délice, qu’apporte une forte dose d’humour à la lutte contre le Sida. Extrait de la messe des Soeurs de la Perpetuelle Indulgence - Solidays 2007 Mais nous ne saurions réduire les Sœurs à leurs messes. L’association, créée en 1979 aux Etats-Unis, existe en France depuis les années 90 et y mène (...)
    ... la suite

    Notre usine est un roman

    "Ce livre est une première : jamais l’histoire d’une grande entreprise n’avait encore été écrite de cette façon, du point de vue de ses salariés. Après une longue lutte menée contre la fermeture d’un site de recherche pharmaceutique à Romainville, en région parisienne, des salariés de Sanofi-Aventis ont voulu raconter leur histoire collective du milieu des années 1960 à nos jours. Ils se sont regroupés en association et ont confié leurs témoignages à un écrivain qui a conçu ce livre comme un roman. Les (...)
    ... la suite

    Dans les cuisines de Bombay

    Travail au féminin et nouvelles sociabilités en Inde aujourd’hui

    Je viens de lire..."Dans les cuisines de Bombay. Travail au féminin et nouvelles sociabilités en Inde aujourd’hui" de Alexandra Quien... que j’avais accepté de lire...timidement...sur les conseils d’une amie..à mon retour d’Inde...j’ai tardé à l’ouvrir et contre toute attente, ce livre s’avère fascinant... L’ouvrage est issu d’une thèse de 3ème cycle en anthropologie, aussi ce livre est surtout consacré à l’étude du travail des femmes, (en particulier des cuisinières) et de la transformation de la société (...)
    ... la suite

    Désorceler, de Jeanne Favret-Saada

    Ce qui n’était pas dit dans "Les Mots, la mort, les sorts. La sorcellerie dans le Bocage"

    « Le jour où un ancien ensorcelé m’annonça que j’étais “prise”, que mes symptômes et l’état de ma voiture en témoignaient à l’évidence, et qu’il me demanderait un rendez-vous chez sa désorceleuse, Madame Flora, j’en fus presque soulagée. » L’anthropologue et psychanalyste Jeanne Favret-Saada rapporte dans Désorceler la suite de ses travaux sur la sorcellerie dans le Bocage de l’Ouest français. Dès ses premiers livres publiés chez Gallimard, les travaux de Jeanne Favret-Saada ont frappé les esprits en ce qu’ils (...)
    ... la suite

    "Aujourd’hui c’est demain", un livre de Gaël Turine et Eric Sariban, édité chez Delpire

    Une rencontre exceptionnelle entre un jeune photographe, un pédiatre cancérologue et un éditeur de photographie

    OSI Bouaké, Paris le 26 mars 2009 "Aujourd’hui c’est demain". Tel est le titre d’un projet multisupport plein d’humanité et de talent. Ce projet est né d’une rencontre entre un grand éditeur de livres photographiques, un photographe et un pédiatre cancérologue. Gaël Turine a rencontré le Dr Eric Sariban, et ils ont cherché à retrouver des enfants qui avaient été soignés et guéris d’un cancer dans le service de l’Hôpital des enfants à Bruxelles. Le résultat, c’est 25 portraits photographiques de jeunes (...)
    ... la suite

    Santé publique : quand alerter d’un danger ?

    La sociologie de la santé au Salon du livre 2009

    OSI Bouaké, Paris, le 16 mars 2009 A l’occasion de la sortie du livre d’Emmanuelle Fillion "A l’épreuve du sang contaminé", une table ronde était organisée ce dimanche au Bar des sciences du Salon du livre 2009, animée par Sophie Chauveau. Emmanuelle Fillion et Francis Chateauraynaud, tous deux sociologues de la santé, ont travaillé sur la manière dont les crises sanitaires provoquent des transformations politiques et institutionnelles, notamment en termes de veille pour pallier des carences (...)
    ... la suite

    A l’épreuve du sang contaminé. Pour une sociologie des affaires médicales

    Enfin un livre qui fait la part belle à l’expérience des malades et de l’ensemble des acteurs de ce scandale qui aura occupé la scène publique pendant presque 20 ans

    OSI Bouaké, Paris, le 7 mars 2009 - SD Le formidable travail de la sociologue Emmanuelle Fillion va enfin être accessible au grand public puisque ce mois-ci sort le livre issu de sa thèse. L’auteur de cette publication tant attendue - et néanmoins amie d’OSI Bouaké ! - est donc sociologue spécialiste de la santé, elle est chercheuse au CERMES, Centre de Recherche Médecine, Science, Santé et Société (INSERM, CNRS, EHESS). Et elle a obtenu un prix à l’EHESS en 2006 pour sa thèse dont est issu cet ouvrage (...)
    ... la suite

    "L’Intraitable beauté du monde. Adresse à Barack Obama", de Patrick Chamoiseau et Edouard Glissant

    Obama, président créole

    Pas encore lu...mais OSI Bouaké ne reculant devant aucun sacrifice (surtout librement consenti) pour informer ses lecteurs...nous completerons cet article par notre propre lecture, trés bientôt... En attendant si vous voulez debattre de ce livre, notre forum est à vous... Didier LE MONDE - 09.02.09 - Nicolas Truong De quoi Obama est-il le nom ? De la "créolisation du monde". C’est l’intuition des écrivains antillais Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau, dans un précis de poétique politique (...)
    ... la suite

    « Objectifs du Millénaire » : huit écrivains épinglent l’ONU

    Dans "Huit", Taslima Nasreen et sept auteurs dénoncent les promesses non tenues des Nations unies en matière de développement.

    Par Hubert Artus | Rue89 | 26/11/2008 | 14H16 Dans "La Haine de l’Occident", Jean Ziegler pointait l’échec de l’ONU dans la réussite des huit "Millenium Goals" adoptés en 2000. Le projet "Huit", auquel participent huit écrivains et huit cinéastes, est la réponse de la littérature à l’ONU. Le point sur les huit, avec une des auteurs : la si menacée Taslima Nasreen. Des huit objectifs du millénaire pour le développement (OMD), établis par 191 pays lors d’une assemblée générale de l’ONU en septembre 2000, (...)
    ... la suite

    La stratégie du choc. La montée d’un capitalisme du désastre.

    le nouveau livre de Naomi Klein

    11 octobre 2008, Onno Maxada Le dernier livre de Naomi Klein montre pourquoi les crises ne sont pas des périodes de trêve mais plutôt des moments charnières pendant lesquels les peuples doivent être extrêmement vigilants et se préparer à une lutte féroce face à des néolibéraux passés maîtres dans l’art de manipuler les populations déboussolées. Après nous avoir fait vibrer avec l’aventure des usines autogérées argentines (The Take) et mis à nu les rouages de l’invasion publicitaire et des délocalisations (...)
    ... la suite

    "La subjectivation politique et ses vicissitudes"

    Un texte de Slavoj Žižek

    Paris, le 28 octobre 2007 Au point où j’en suis des conseils lectures destinés à ceux qui peinent à surnager dans la désorientation générale et qui cherchent quelques bouées théoriques et conceptuelles auxquelles se raccrocher, en voici une seconde (après Badiou). Slavoj Žižek Philosophe et psychanalyste, conférencier infatigable, théoricien truculent, auteur profus (une douzaine de titres traduits en français, pour une vingtaine en anglais), il est né en 1949 à Ljubljana, en Slovénie, où il enseigne (...)
    ... la suite

    De quoi Sarkozy est-il le nom ?

    Dernier essai du philosophe Alain Badiou

    Paris, le 28 octobre 2007 Alain Badiou nous propose un livre à mi-chemin entre le pamphlet et l’essai politique. Il nous aide à surmonter la dépression politique contre laquelle nous nous débattons, en proposant des outils pour penser les événements et en suggérant quelques possibles "points à tenir"... Une saine lecture thérapeutique ! Sandrine Badiou, A., (2007), De quoi Sarkozy est-il le nom ? Circonstances, Paris : Nouvelles éditions Lignes, 160p, 14€ (...)
    ... la suite

    Les enfants aussi ont une histoire

    Travail de mémoire et résilience au temps du sida

    18 avril 2007 Nos attirons votre attention sur la sortie du livre de Philippe Denis, auquel notre association est fidèle. De plus, la préface est de Boris Cyrulnik... Que des bonnes raisons de l’acheter et de le lire ! Éditions Karthala, 215 pages, 15 euros Quatrième de couverture : " Un seul événement peut changer la manière dont on se représente soi-même et avec laquelle on s’engage dans l’existence. Alors, une boîte à mémoire peut modifier une évolution qui paraissait fatale mais qui plus tard (...)
    ... la suite

0 | 50