Accueil >>  VIH/Sida

VIH/Sida

 Sida : 15 millions de personnes sont sous traitement dans le monde

Le rapport de l’ONUSIDA publié ce mardi pointe des progrès spectaculaires, une forte chute des décès, et se fixe pour objectif zéro contamination en 2030

Libération - Eric FAVEREAU - 14 juillet 2015 - Photo : Un enfant de neuf ans montre ses antirétroviraux dans un centre médical de Johannesburg, en Afrique du Sud, en novembre 2014. (c) Photo Siphiwe Sibeko. Reuters En matière de santé planétaire, il y a peu d’occasions de se féliciter de la solidarité mondiale. Ce mardi matin, pourtant, l’ONU-sida publie un rapport qui fera date, au titre choc : « Comment le sida a tout changé. » Un travail qui compare la situation il y a quinze ans avec celle (...)
... la suite
 Sida, sexualité et migration
La vie des idées, Élise Marsicano , le 26 novembre 2014 - Pourquoi, alors que le sida a participé à la légitimation des recherches scientifiques sur la sexualité, la sexualité des migrants a-t-elle été si peu étudiée ? En retraçant l’histoire de cet oubli, Élise Marsicano montre que si elle est une réaction aux analyses culturalistes de l’épidémie, cette occultation a ses propres impensés. L’étude des pratiques sexuelles est-elle utile pour comprendre la diffusion du VIH/sida ? Alors même que les populations (...)
... la suite
 Un activisme savant

De la lutte contre le sida aux mobilisations contre les accords de libre-échange

par Gaëlle Krikorian , le 20 novembre 2014 - La remise en cause par les malades du pouvoir médical est une des spécificités de l’épidémie de sida. Gaëlle Krikorian analyse les développements récents de ce mouvement : avec l’arrivée des antirétroviraux, c’est autant le savoir des médecins que les règles de libre-échange qui sont au centre des luttes. La critique du pouvoir médical À partir de la fin des années 1980 émerge dans le contexte de la lutte contre le sida ce que certains chercheurs ont appelé (...)
... la suite
 Plusieurs résultats prometteurs dans la lutte contre le sida

CROI 2014

Le Monde.fr avec AFP | 06.03.2014 Alors qu’une conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) se tient du 3 au 6 mars à Boston, des travaux consacrés à la lutte contre l’infection par le VIH, ou à la guérison des patients infectés, ont été rendus publics. Les résultats sont encourageants. Un traitement précoce efficace pour un nouveau-né séropositif Des médecins de l’université de Californie (Los Angeles) ont annoncé, mercredi 5 mars, qu’une petite fille née infectée par le virus (...)
... la suite
 La circoncision, c’est comme l’excision : les mensonges des intactivistes

ou le complotisme par le petit bout

Slate - 31 octobre 2013 - Mark Joseph Stern - Traduit par Jean-Clément Nau - La circoncision, c’est une mutilation. Un homme circoncis ne ressent plus de plaisir. Les parents mutilent leurs garçons et violent leurs droits humains. Cela ne réduit pas les risques de contracter le sida... Voilà quelques-uns des arguments, faux, des anti-circoncision. Il existe bel et bien des informations factuelles sur la circoncision –mais vous ne les trouverez pas facilement sur Internet. Aux Etats-Unis, les (...)
... la suite
 Acteurs de leur maladie
Le Monde Science et techno - 17.06.2013 - Par Pascale Santi - Yvanie Caillé se retrouve dialysée en urgence à 28 ans. Un vrai choc pour cette jeune femme. Une maladie rénale avait été diagnostiquée à l’âge de 12 ans, mais elle n’avait eu aucun symptôme, et l’avait "mise de côté". Elle est greffée le 31 mai 2002. Sa mère lui donne l’un de ses reins. "Je me souviens de la détresse que j’ai ressentie lorsque mon état de santé s’est dégradé et m’a conduite en dialyse, raconte-t-elle. Parce que je ne connaissais (...)
... la suite
 Virus du sida : les nouveaux défis

30 ans après l’identification du VIH

Le Monde - 27/05/13 - Par Paul Benkimoun - Beaucoup a été fait, beaucoup reste à faire." C’est le diagnostic porté sur l’état de la recherche au sujet de l’infection par le VIH selon Anthony Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (Institut national des allergies et des maladies infectieuses, le NIAID). Ce scientifique de premier plan s’exprimait, mardi 21 mai, à l’Institut Pasteur de Paris, lors du colloque célébrant le 30e anniversaire de l’identification du virus (...)
... la suite
 Le procès du Mediator démarre sur terrain lourd

En l’absence de Jacques Servier, le principal prévenu, le tribunal de Nanterre a entendu hier les premières victimes du médicament.

Libération - 22 mai 2013 - Par Yann Philippin - Le procès du Mediator aura bien lieu. La 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre a rejeté, hier, le principal recours de procédure de Servier. Le laboratoire estimait que l’existence de deux procédures différentes (celle de Nanterre et l’instruction menée à Paris) violait ses droits fondamentaux. En mai 2012, il avait réussi à repousser le procès d’un an en demandant, sans succès, que le problème soit tranché par le Conseil constitutionnel. « (...)
... la suite
 Elton John et Ai Wei Wei ensemble pour la lutte contre le sida
Libénext - 14 février 2013 - Par Marie Ottavi - A l’invitation de la fondation d’Elton John, Ai Wei Wei vient de réaliser une vidéo d’une minute intitulée « Love is in my blood ». Les deux artistes souhaitent lutter contre les préjugés sur les malades du sida. Elton John et Ai Wei Wei unissent leurs forces et leur popularité en faveur de la lutte contre le sida. Le chanteur a demandé à l’artiste chinois de réaliser une vidéo pour sa fondation, Elton John Aids foundation, organisation née en 1992. Le film (...)
... la suite
 La carte du VIH/SIDA en Afrique
Population et Avenir, "Afrique subsaharienne. Population et développement durable", février 2011
... la suite
 L’immunothérapie, ou comment le VIH peut soigner la leucémie
Le Monde.fr | 12.12.2012 - Par Paul Benkimoun - Une thérapie cellulaire utilisant une forme inactive du virus du sida a été utilisée avec succès pour combattre la leucémie. L’équipe de Stephen Grupp (Children’s Hospital of Philadelphia) et ses collègues de l’Université de Pennsylvanie ont présenté lors d’une réunion scientifique, vendredi 7 décembre, les résultats obtenus chez plusieurs adultes et une enfant âgée de 6 ans à l’époque où elle a reçu son traitement. Comment peut-on soigner la leucémie à (...)
... la suite
 Mothers2mothers : Des mères séropositives se mobilisent pour la santé des enfants

Au Kenya, l’ONG Mothers2mothers aide les femmes séropositives et leur famille à vivre pleinement leur vie en dépit de la maladie

Département d’Etat des Etats-Unis - Par Maya Kulycky| 17 juillet 2012 Teresa Njeri, mère célibataire kenyane, rêve d’une maison pour elle et son fils. Elle a acheté un terrain à Kiambu, à la périphérie nord de Nairobi, la capitale, et y voit déjà la bâtisse qu’elle prévoit de faire construire, avec trois chambres à coucher, une « grande cuisine » et un jardin où son fils pourra jouer. Imaginer un avenir heureux et avoir les moyens de le réaliser est une grande nouveauté pour elle. Il y a dix ans, Teresa était (...)
... la suite
 La prévention du VIH chez les femmes autochtones du Canada
CATIE - Eté 2012 - par Renée Masching, Doris Peltier, Tracey Prentice et Randy Jackson au nom du RCAS Introduction Le VIH a de profondes répercussions sur les femmes et les jeunes des communautés autochtones du Canada. C’est une tendance inquiétante qui exige une intervention robuste, immédiate et soutenue. Le présent article souligne l’importance de déployer des efforts ciblés en fait de prévention du VIH afin de mobiliser les femmes autochtones en tant que leaders, ainsi que l’ensemble de la (...)
... la suite
 Cinq moyens de réduire la vulnérabilité des femmes au VIH

5 moyens qui bénéficieraient à toutes les femmes. Un défi pour le sud comme le nord.

Nairobi, 9 mars 2011 (IRIN) - Alors que le monde célèbre le 100e anniversaire de la Journée Internationale de la Femme, les femmes et les filles à travers le monde sont toujours touchées de manière disproportionnée par la pandémie du Sida - le VIH est la première cause de décès et de maladie parmi les femmes en âge de procréer dans le monde. IRIN/PlusNews présente cinq moyens importants pour réduire la vulnérabilité des femmes au VIH : L’éducation : Selon l’ONUSIDA, les femmes illettrées sont quatre (...)
... la suite
 Afrique du Sud : La prévalence du VIH parmi les travailleurs agricoles atteint 40 pour cent
Johannesbourg, 1 décembre 2010 (PLUSNEWS) - Le taux de prévalence du VIH parmi les travailleurs agricoles en Afrique du Sud est d’environ 40 pour cent. C’est le niveau le plus élevé jamais enregistré en Afrique du Sud, selon une nouvelle étude. L’étude, menée entre mars et mai 2010, était commanditée par l’Organisation internationale pour les migrations (l’OIM). Elle a utilisé des questionnaires et des échantillons de sang séché pour cerner les comportements à risque de transmission du VIH et les croyances (...)
... la suite
 Les incohérences de la nouvelle politique de dépistage du sida

Le gouvernement annonce la généralisation du dépistage à toutes les personnes âgées de 18 à 70 ans.

Slate - 2 décembre 2010 - Jean-Yves Nau L’AUTEUR : Jean-Yves Nau Journaliste et docteur en médecine, Jean-Yves Nau a été en charge des questions de médecine, de biologie et de bioéthique au Monde pendant 30 ans. Il est notamment le co-auteur de « Bioéthique, Avis de tempête ». Depuis près d’un quart de siècle le dépistage, en France, de l’infection par le VIH n’était effectué (hormis chez les donneurs de sang et les femmes enceintes) que sur la base du volontariat. Il sera bientôt systématiquement « (...)
... la suite
 VIH, sida : Comment en parler ?

Un guide pour les médias

19 Avril 2010, Aude Segond, Crips - Sidaction vient de mettre à disposition sur son site la première version de VIH, sida : comment en parler ? (PDF, 2,48 Mo), un guide pratique destiné aux journalistes, très complet, richement illustré, ayant pour objectif de leur fournir des clés pour mieux comprendre et mieux traiter l’infection à VIH dans les médias. Pour commencer deux journalistes, Eric Favereau de Libération et Hélène Cardin de France Inter, livrent leur perception de la couverture médiatique (...)
... la suite
 En Ouganda, les homosexuels menacés de peine de mort
Par Camille | Mauvais genre | 18/11/2009 | 15H44 Des membres de groupes religieux ougandais en campagne contre l’homosexualité à Kampala en août 2007 (James Akena/Reuters). Une loi antihomosexuels est en préparation en Ouganda. L’enjeu est de taille : l’interdiction de « présenter sous un jour favorable » l’homosexualité, l’obligation de dénoncer les faits homosexuels, voire la peine de mort dans certains cas. Dans cette dictature militaire d’Afrique noire, les homosexuels peuvent trembler, car même si (...)
... la suite
 Inondations au Burkina Faso : Fermeture de l’hôpital et du laboratoire de référence VIH
Ouagadougou, 8 septembre 2009 (IRIN) - Les récentes inondations ont provoqué la fermeture de l’hôpital principal du Burkina Faso, interrompant les dialyses, empêchant les diagnostics de VIH, et conduisant à la saturation des autres centres de santé, qui sont insuffisamment équipés pour prendre en charge les cas chirurgicaux, d’après le ministère de la Santé. A ce jour, sept personnes auraient perdu la vie et plus de 100 000 habitants seraient sans abri à cause des tempêtes. La plupart des déplacés (...)
... la suite
 Afrique du Sud : les femmes vivant en milieu rural sont les oubliées de l’action contre le VIH
Les Sud-Africaines séropositives qui vivent dans la pauvreté en milieu rural sont victimes de discrimination dans leurs relations personnelles et au sein de leur village - parce qu’elles sont femmes, séropositives et en situation de marginalisation économique. Un nouveau rapport d’Amnesty International, basé sur des interviews de femmes vivant en milieu rural, et dont la majorité est séropositive, dénonce les énormes difficultés qu’elles rencontrent dans un contexte marqué par l’épidémie galopante qui (...)
... la suite
 Les victimes non prévues de la fondation Gates

Les donations en matière de lutte contre le VIH, la Tb et le paludisme, exposent davantage aux risques les populations ayant des besoins de santé primaire

Article complet original : Los Angeles Times : "Unintended Victims of Gates Foundation Generosity" - Tuesday, December 16, 2007 - By Charles Piller and Doug Smith, Los Angeles Times Staff Writers Résumé de Françoise Crepin, sur Emed le 15-01-2008 Le Botswana est un bon exemple de la façon dont la générosité mal placée, en l’occurrence celle de la fondation Gates, a mis à mal les services de santé d’un pays. Le Botswana est un pays stable, démocratique, dont la population a un niveau de vie (...)
... la suite
 Le sida progresse dans les communautés indigènes

Communiqué de Survival International à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida.

Dans son nouveau rapport intitulé "Le progrès peut tuer", Survival International démontre que les contacts de plus en plus fréquents et incontrôlés avec le monde extérieur et d’importants changements sociaux ont entraîné une dangereuse progression de l’épidémie de VIH/sida dans les communautés indigènes. En Papouasie, le taux d’infection VIH/sida est 15 fois supérieur à la moyenne nationale indonésienne. Depuis l’occupation indonésienne dans les années 1960, les 312 tribus de la Province sont confrontées à (...)
... la suite
 Budget de la France 2008 : 7 000 malades en danger de mort

Eric Woerth veut retirer les traitements à 7 000 malades du sida des pays pauvres Le Président et l’Assemblée doivent l’en empêcher

Communiqué inter-associatif Act Up - AIDES - Médecins du Monde - Sidaction - Solidarité Sida - Solthis - WorldVision - 14 novembre 2007 Eric Woerth veut retirer les traitements à 7 000 malades du sida des pays pauvres Le Président et l’Assemblée doivent l’en empêcher Ce mercredi 14 novembre 2007, Act Up-Paris, AIDES, Médecins du Monde, Sidaction, Solidarité Sida, Solthis et WorldVision ont obtenu confirmation officielle qu’Eric Woerth, ministre du Budget, avait inscrit dans sa proposition de budget (...)
... la suite
 Sao Tomé et Principe : Du « sang empoisonné » chez le voisin
Sao Tomé, 26 octobre 2007 (PLUSNEWS) « Assassin », murmurait une femme en lavant son linge dans le ruisseau à la sortie de Santana, une petite localité située à 30 kilomètres de Sao Tomé, la capitale de l’archipel de Sao Tomé et Principe, chaque fois qu’elle voyait passer son voisin. Les rumeurs étaient féroces. « Il a injecté son sang empoisonné dans le fruit du jacquier, personne dans la capitale n’en achètera », « il se baigne dans la rivière et on va tous attraper le virus », répétaient les habitants à (...)
... la suite
 Haïti : Toujours pas de remède contre le virus de la violence sexuelle
Port-au-Prince, 2 novembre 2007 (PLUSNEWS) Qu’elle soit liée à l’instabilité politique ou à la société, la violence sexuelle est un phénomène qui a pris une telle ampleur au cours des dernières années en Haïti qu’elle a conduit les autorités à renforcer la législation pour mieux protéger les victimes, dont certaines ont été infectées au VIH. Les défenseurs des droits humains et les acteurs de la lutte contre le sida l’ont tous constaté : le nombre de violences sexuelles à l’encontre des femmes et des filles (...)
... la suite
 Editorial : The Abstinence-Only Delusion

Dr. Uzodinma Adirieje in The New York Times

Date : Saturday, April 28, 2007 - Source : New York Times Reliance on abstinence-only sex education as the primary tool to reduce teenage pregnancies and sexually transmitted diseases — as favored by the Bush administration and conservatives in Congress — looks increasingly foolish and indefensible. The abstinence-only campaign has always been driven more by ideology than by sound public health policy. The program’s tight rules, governing states that accept federal matching funds and (...)
... la suite
 Peut-on renvoyer des malades mourir dans leur pays ?

Le gouvernement français remet en question le droit de séjour pour raison de soins : c’est inacceptable !

Pour la première fois depuis 10 ans, le gouvernement décide le renvoi de malades étrangers dans des pays où ils ne peuvent pas se soigner. L’Observatoire du droit à la santé des étrangers lance une pétition contre les dernières instructions du gouvernement. L’ODSE demande : Le respect absolu du secret médical, La protection contre l’expulsion et la régularisation des étrangers ne pouvant se soigner effectivement dans leur pays d’origine, Et donc le retrait immédiat des instructions telles qu’elles (...)
... la suite
 La circoncision réduit de moitié les risques d’infection au VIH

Le Lancet reconnait la validité scientifique des résultats de l’étude ANRS

Le vendredi 23 février 2007 - Agence France-Presse - Paris La circoncision divise au moins par deux les risques d’infection par le virus du sida (VIH), selon les résultats publiés vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet, de deux essais conduits au Kenya et en Ouganda (le dossier du Lancet est téléchargeable à la fin de cet article). Ces résultats confirment ceux d’une étude similaire et antérieure effectuée en Afrique du Sud. Compte tenu des résultats flagrants, l’essai entamé à partir (...)
... la suite
 Togo : L’arrêt d’une subvention VIH du Fonds mondial inquiète les ONG
Lomé, 8 novembre 2006 (PLUSNEWS) La suspension d’une subvention VIH du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pourrait mettre en danger la vie d’au moins 24 000 personnes séropositives, ont prévenu les ONG togolaises. « C’est la galère totale, nous sommes désemparés », a confié Augustin Dokla, président du Réseau des associations de personnes vivant avec le VIH/SIDA, le RAS+. « Environ 18 000 personnes attendent un traitement aujourd’hui et la vie de 6 000 patients sera en (...)
... la suite
 Au Cambodge, le sida n’est plus tabou

Gestion de l’épipémie au Cambodge et réduction de la prévalence

De notre envoyé spécial au Cambodge, Jean-Michel Bader. Publié le 16 novembre 2006 Grâce à une vaste réforme de son système de soins, le Cambodge obtient, depuis huit ans, d’encourageants résultats dans la lutte contre le virus du sida. L’aide financière des organisations internationales reste importante. Et le rôle des bonzes n’est pas, non plus, négligeable pour éviter que les malades, surtout dans les campagnes, ne soient marginalisés par le reste de la population. Comprendre le dilemme du (...)
... la suite
 Corruption et financement de la lutte contre le VIH
Transcriptases / Revue critique de l’actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites / n°127 - avril/mai 06 L’association Transparency International consacre cette année son rapport sur la corruption dans le monde aux systèmes de santé. Un chapitre est consacré à la corruption liée au VIH/sida. Chaque année, la corruption tue des millions de personnes. On pourrait, on devrait le calculer et l’écrire ainsi. La corruption est universelle, bien entendu. Mais elle est (...)
... la suite
 Lutte contre le SIDA : Les enjeux de la science et de l’expertise dans les mouvements sociaux
Savoir = pouvoir d’après Ecorev revue critique d’ecologie politique Sociologue au CNRS et auteur de Comment lutter ? (Paris, Textuel, 2004), Lilian Mathieu aborde dans cet article les liens qui existent entre le savoir et le politique dans les mouvements récents (lutte contre le SIDA, écologistes, altermondialistes, anti-OGM, etc.) en choisissant l’approche de l’expertise dans le militantisme. Nouveauté du recours des mouvements sociaux à l’expertise ? L’assertion, fréquente parmi les observateurs (...)
... la suite

Accès aux ARV et aux soins

 Comment rendre les tests de charge virale moins onéreux
Le Cap, 16 décembre 2013 (IRIN) - Vous prenez des médicaments antirétroviraux (ARV) et vous voulez savoir si le traitement fonctionne bien ? Si vous vivez dans un pays riche, il y a de fortes chances que la progression de la maladie soit régulièrement vérifiée en utilisant un test de charge virale appelé « Gold Standard ». Si vous vivez dans un pays en développement, où le nombre de personnes sous ARV est plus élevé et les besoins, plus grands, il est difficile de trouver ce test, qui est par ailleurs (...)
... la suite
 Novartis perd son bras de fer contre la justice indienne

Selon Médecins sans frontières, le Glivec est vendu à 4 000 dollars par patient et par mois, alors qu’en Inde la version générique est disponible à moins de 73 dollars.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 01.04.2013 - La Cour suprême indienne a rejeté, lundi 1er avril, la demande de brevet déposée par le géant suisse Novartis pour un traitement anticancer onéreux, le Glivec, sa formule médicamenteuse ne remplissant pas les critères de "nouveauté ou de créativité" requis par la loi. La Cour suprême a justifié son refus en expliquant que le Glivec, traitement onéreux, serait inaccessible pour la majorité de ses 1,2 milliard d’habitants dont 40 % gagnent moins de 1,25 (...)
... la suite
 Lobbying pharmaceutique : un scandale à 500 millions d’euros par an

Novartis et la dégénérescence maculaire liée à l’âge

Médiapart - 31 août 2012 | Par Michel de Pracontal Question : entre deux médicaments d’efficacité équivalente, et également tolérés, mais dont l’un coûte vingt fois plus cher que l’autre, lequel faut-il recommander ? Si vous avez répondu « le moins cher », vous avez perdu ! En juillet, la Direction générale de la santé (DGS) a interdit l’utilisation de l’anticancéreux Avastin pour traiter la DMLA , une maladie de l’œil qui affecte environ un million de personnes en France et qui est la première cause de cécité (...)
... la suite
 Les atteintes répétées du gouvernement aux droits des malades

Baisses des indemnités en cas d’arrêt maladie, déremboursement de médicaments en pagaille... Depuis le début de l’année, les pouvoirs publics s’en donnent à cœur joie.

Libération - 26/10/11 - Par Marie Piquemal Heureusement que le ministre de la Santé Xavier Bertrand avait promis que 2011 serait « l’année des patients et de leurs droits ». Depuis le début de l’année, le gouvernement multiplie les atteintes à la prise en charge des malades. Tout un tas de mesures ont été adoptées ces derniers mois, grignotant les remboursements des soins par la Sécurité sociale. Certaines sont passées complètement inaperçues, d’autres comme la hausse de la taxation des mutuelles ont (...)
... la suite
 Pourquoi le Sénat a capitulé sur l’expulsion d’immigrés malades
Par Marie Kostrz | Rue89 | 17/04/2011 | 11H29 Les étrangers gravement malades pourront désormais être bannis du territoire français. Le Sénat, qui avait jusqu’à présent fait barrage par deux fois à la proposition du gouvernement de faciliter leur expulsion, a adopté, le 13 avril, un amendement le permettant. Pourquoi un tel revirement ? Tout est dans la subtilité de la formule. En modifiant quelques mots de l’article concernant la régularisation des étrangers atteints de maladie grave, le Sénat rend (...)
... la suite
 France : Josiane, séropositive menacée par un simple amendement
Rue89 - Par Anne-Julie Martin | Journaliste | 04/02/2011 « En arrivant, je me suis dit : “Au lieu de m’acheter des belles robes et des belles chaussures, je peux quand même me payer des soins de santé”. » En décembre 2000, Josiane (le prénom a été changé), cadre dans une entreprise camerounaise, s’offre des vacances en France et saisit l’occasion pour faire un bilan de santé. Le résultat tombe comme un couperet : elle est séropositive : « Je n’avais rien qui pouvait [me l’] indiquer, j’étais en (...)
... la suite
 Accès à l’AME : l’Igas et l’IGF épinglent les restrictions d’accès

Le droit d’entrée de 30 euros pour les sans-papiers risque d’accroître les dépenses de l’Etat, bien au-delà de l’économie escomptée de 6 millions d’euros, estime les inspections des finances et des Affaires sociales.

Les échos - 04/01/11 | 07:00 | Lucie Robequain Présentées comme des mesures d’économies, les restrictions d’accès à l’aide médicale d’Etat pour les sans-papiers - votées avec l’aval du gouvernement -risquent de produire l’effet inverse, à savoir un alourdissement des dépenses. C’est la crainte formulée par les Inspections des finances (IGF) et des affaires sociales (Igas) au terme d’une enquête sur « l’évolution des dépenses au titre de l’aide médicale d’Etat » (540 millions en 2009, soit + 13,3 % par (...)
... la suite
 Prescrire, la revue médicale qui dit « non, merci » aux labos
Par Nolwenn Le Blevennec | Rue89 | 07/12/2010 | 13H03 Bruno Toussaint (France 5).Bruno Toussaint a un humour décalé. Il lance des vannes comme « consensuel comme l’OMS » et s’esclaffe. Il nous reçoit dans les locaux de la revue Prescrire, au milieu de pochettes de couleur bourrées de documents sur l’infectiologie. L’ancien médecin généraliste est l’actuel directeur de la rédaction du « Canard enchaîné de la presse médicale ». En ce moment, il vit une jolie victoire journalistique. C’est en lisant (...)
... la suite
 Les sénateurs refusent de restreindre l’Aide médicale d’Etat

Annulation au Sénat de deux articles qui visaient à réduire l’AME, notamment celui imposant un droit d’entrée de 30€

Le Monde - 4 décembre 2010 Les sénateurs ont voté, samedi 4 décembre dans le cadre de l’examen du projet de budget pour 2011, des amendements qui annulent deux des articles introduits par les députés visant à réduire l’aide médicale d’Etat (AME) dont peuvent bénéficier les personnes en situation irrégulière. Les députés avaient exclu du panier de soins pris en charge à 100 % des bénéficiaires de l’AME certains actes, produits ou prestations dont le service médical rendu est “faible” ou qui ne sont pas (...)
... la suite
 Afrique du sud : La mise sous traitement précoce pourrait être moins chère que prévue
Manzini, 17 septembre 2010 (PLUSNEWS) - Les résultats des recherches menées par l’Université de Witwatersrand en Afrique du Sud et l’Université de Boston aux Etats-Unis ont révélé que la mise sous traitement antirétroviral (ARV) précoce des personnes séropositives, lorsque le taux de CD4 (qui mesure la résistance du système immunitaire) était plus élevé, permettrait de réaliser plus d’économies qu’initialement prévu. Après des années de débat sur la faisabilité financière de la mise sous traitement ARV des (...)
... la suite
 Burundi : Difficile accès au traitement des infections opportunistes
Bujumbura, 12 août 2010 (PLUSNEWS) - Des milliers de Burundais vivant avec le VIH n’arrivent pas à obtenir les médicaments nécessaires au traitement des infections opportunistes depuis que le système mis en place pour leur fournir des soins gratuits n’existe plus. Au cours de deux dernières années, le Conseil national de lutte contre le sida (CNLS) a fourni des soins médicaux gratuits à quelque 22 000 membres du Réseau burundais des personnes vivant avec le VIH/SIDA (RBP+), selon les estimations. Dans (...)
... la suite
 La fermeture d’une usine risque de priver 7 000 bébés d’ARV

BMS arrête la production de la Ddi

Nairobi, 11 juin 2010 (PLUSNEWS) - Les activistes de la société civile protestent contre la fermeture de l’usine qui produit la seule version pré-approuvée par l’Organisation mondiale de la santé d’un médicament antirétroviral permettant de prolonger l’espérance de vie des nourrissons. Le géant pharmaceutique Bristol-Myers Squibb (BMS), propriétaire de l’usine française qui fabrique la Didanosine, un ARV de deuxième intention permettant de soigner les bébés de moins de 10 kilos, va fermer son (...)
... la suite
 L’OMS sous influence de l’industrie pharmaceutique
Le Monde | 26.03.10 | Genève Correspondance -Compte rendu Agathe Duparc L’Organisation mondiale de la santé a-t-elle été manipulée par les grands laboratoires pharmaceutiques ? Depuis des mois, les conclusions d’un rapport consacré à la recherche sur les maladies négligées dans les pays en développement alimente les soupçons. Face à la menace d’un scandale, la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan, a annoncé le 20 janvier qu’une enquête était en cours et que l’immunité diplomatique des membres du (...)
... la suite
 Le risque et la multitude

Réflexion historique sur l’échec vaccinal de 2009

La vie des idées / 16-03-2010 / par Jean-Baptiste Fressoz L’échec de la campagne de vaccination contre le virus H1N1 a parfois été mis sur le compte des « folles rumeurs » circulant sur Internet. Cette interprétation rate l’essentiel, selon Jean-Baptiste Fressoz, qui propose un parallèle historique stimulant entre l’inoculation de la variole au XVIIIe siècle et l’épisode de 2009. Son analyse fait ressortir les limites du risque comme technique de conviction et de gestion des corps. Le débat actuel sur (...)
... la suite
 Kenya : La lutte contre l’alcoolisme améliore l’observance du traitement ARV
Busia, 8 septembre 2009 (PLUSNEWS) - Christopher Orodi reconnaît qu’il a un sérieux problème avec l’alcool ; le groupe de soutien hebdomadaire auquel il participe ne l’aide pas seulement à combattre la tentation de boire, mais aussi à suivre son traitement antirétroviral (ARV). « J’ai réalisé que si je n’arrêtais pas de boire, j’allais mourir du VIH. J’étais plus intéressé par l’alcool que par mes horaires [de prise] de médicaments », a-t-il dit à IRIN/PlusNews dans sa ville natale de Busia, dans l’ouest du (...)
... la suite
 De plus en plus de mères et d’enfants sous ARV

Mais la stigmatisation, le manque d’informations et la précarité des systèmes de santé sont encore autant d’obstacles à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement

Johannesburg, 4 avril 2008 Dans les pays en voie de développement, les mères et les enfants sont plus nombreux que jamais à être sous traitement, à en croire un nouveau rapport publié par les Nations Unies. Mais la stigmatisation, le manque d’informations et la précarité des systèmes de santé sont encore autant d’obstacles à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). La couverture des services de prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME) continue de (...)
... la suite
 Cameroun : l’accès des personnes séropositives aux examens biologiques est menacé

Le point sur la mobilisation des malades pour défendre leur accès aux soins

Ci-dessous quelques articles pour un récapitulatif du dossier de la semaine : l’accès aux examens biologiques est menacé au Cameroun... ______________________________________________________ Sida au Cameroun : combien coûtent nos vies ? Multiplier par 7 le prix des bilans sanguins, c’est tuer les malades du sida Communiqué de presse - Act Up-Paris & MoCPAT - 20 février 2008 http://www.actupparis.org/article32... Aujourd’hui 20 février 2008, des militantEs d’Act Up-Paris ont manifesté devant (...)
... la suite
 Disparités constatées quant à l’application de l’Accord sur les ADPIC dans les pays en développement

Article de Catherine Saez traduit par Emed

Intellectual Property Watch - 8 January 2008 Posted by Catherine Saez @ 10:18 am Lors d’un évènement récemment organisé par le Centre Sud, certains intervenants ont souligné l’existence de disparités importantes quant à l’application de l’Accord de l’Organisation mondiale du commerce sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (Accord sur les ADPIC) dans les pays en développement. Des différences ont également été constatées concernant l’usage de la flexibilité que (...)
... la suite
 Afrique : Des efforts considérables à fournir pour retenir les patients sous ARV
Nairobi, 19 octobre 2007 (PLUSNEWS) Environ un tiers des patients enrôlés dans les programmes de distribution d’antirétroviraux (ARV) en Afrique subsaharienne sont « perdus de vue » dans les deux années qui suivent leur entrée dans le programme, a révélé une nouvelle étude. D’après cette étude, menée par l’Ecole de santé publique de l’Université de Boston aux Etats-Unis et publiée dans l’édition d’octobre de la Public library of Science journal, l’absence de suivi des patients, qui manquent leurs (...)
... la suite
 Aides appelle au boycott de Abott

De la part de tous les malades qui peuvent se permettre de choisir leurs ARV

Publié en ligne : 14 octobre 2007 dans Action 109 Lors de l’ouverture de la Conférence Aids Impact à Marseille, le 1er juillet dernier, Vincent Pelletier, directeur de Aides a tenu un discours salué par l’ensemble de l’assistance. Extraits. « (...) l’heure est grave. Un laboratoire pharmaceutique, a décidé de déterrer la hache de guerre. La lutte contre le sida a beau avoir 25 ans, le combat continue, peut-être plus aujourd’hui encore qu’hier. (...) Après le procès des laboratoires pharmaceutiques en (...)
... la suite
 RDC : Réussir à distribuer des ARV en situation de conflit

La guerre en RDC a fait quatre millions de victimes depuis 1998

Johannesbourg, 20 juin 2007 (PlusNews) Parvenir à proposer des traitements antirétroviraux (ARV) en temps de guerre est un défi de taille, mais l’organisation médicale internationale Médecins sans frontières (MSF) a décidé de le relever à Bukavu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Dans un rapport intitulé ‘Proposer des traitements VIH en situation de conflit : résultats et expériences de Bukavu, République démocratique du Congo - DRC’, publié dans le journal médical Public Library of (...)
... la suite
 Côte d’ivoire : Les soins de santé, gratuits ou payants ?
Dakar, le 27 août 2007 (IRIN) Le ministère ivoirien de la Santé révise à l’heure actuelle sa politique de soins de santé payants, en tenant compte des recommandations de plusieurs agences des Nations Unies, d’organisations humanitaires et d’autres experts sur les changements potentiels à apporter au système de santé ivoirien, vieux de 10 ans. Ces démarches surviennent à l’heure où les organisations humanitaires exercent des pressions sur le gouvernement en faveur d’un système de soins gratuit, au moins (...)
... la suite
 Sida : forte progression de l’accès aux antirétroviraux en Afrique
Brazzaville (AFP) - 27/08/2007 L’accès aux médicaments antirétroviraux est en forte progression chez les malades du sida en Afrique, bien que la grande majorité n’y ait toujours pas accès, a indiqué lundi le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique. Le Dr Luis Gomes Sambo, qui ouvrait à Brazzaville la 57e session du Comité régional de lOMS, a aussi indiqué que 36 pays africains manquaient de personnel de santé. "La pandémie de sida continue dêtre une source de (...)
... la suite
 Novartis perd contre les génériques

Le labo suisse est débouté dans son procès contre l’Office indien des brevets

(Libération, Par Christian Losson, mardi 7 août 2007) C’est une petite "bombe aux répercussions internationales", comme le confie un haut responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle a été lâchée hier par la Haute Cour indienne de Chennai (ex-Madras) et vient éclairer d’un nouveau jour la bataille autour des droits de propriété intellectuelle sur les médicaments. Une victoire pour les ONG qui militent pour l’accès aux médicaments génériques face aux grands laboratoires. Le jugement (...)
... la suite
 La justice indienne déboute Novartis

Polémique sur les brevets de médicaments

Le Monde, 7/08/07, Paul Benkimoun La Haute cour de justice de Chennai (Inde) a débouté, lundi 6 août, le laboratoire suisse Novartis de son action visant à remettre en cause la loi indienne sur les brevets. Introduite en janvier 2005, cette loi avait pour but de mettre la législation indienne en conformité avec les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle protège mieux la propriété intellectuelle, mais comporte une clause que Novartis attaquait. En janvier 2006, l’Inde avait refusé (...)
... la suite
 Circoncision masculine, quel avantage pour les femmes ?

Les femmes s’interrogent sur les avantages ou inconvénients que pourrait avoir pour elles une campagne massive de circoncision masculine

27 juillet 2007 - La voix des femmes dans le débat portant sur la circoncision masculine en tant que moyen de prévention contre le VIH a largement été passée sous silence, mais des discussions informelles avec elles révèlent un certain nombre de leurs préoccupations, préférences et opinions que les chercheurs et les gouvernements devraient prendre en compte avant d’élaborer des plans pour la continuation du programme national de circoncision. Les épouses, les amies et les mères sont partagées sur les (...)
... la suite
 Le procès d’Abbott : soutenez Act Up-Paris
La firme pharmaceutique Abbott a décidé de porter plainte contre l’association de malades Act Up-Paris après l’action lancée contre elle le 26 avril dernier. Une audience de plaidoirie aura lieu le 26 octobre prochain. D’ici là, nous préparons notre défense mais nous savons déjà qu’une mobilisation de tous et de toutes est primordiale. Si nous avons reçu de très nombreux soutiens, et non des moindres, une large mobilisation est nécessaire. Nous vous proposons dès à présent de nous soutenir en envoyant (...)
... la suite
 Pour vendre des médicaments, inventons des maladies

Les nouvelles techniques publicitaires de l’industrie pharmaceutique : un article datant de l’année dernière, mais toujours d’actualité !

Le Monde Diplomatique - mai 2006 - Pages 34 et 35 La méthode avait déjà fait la fortune du docteur Knock de Jules Romains : chaque bien-portant entrant dans son cabinet en ressortait malade, et prêt à débourser sans compter pour être guéri. A son image, ayant atteint les limites du marché des malades, certaines firmes pharmaceutiques se tournent désormais vers les bien-portants pour continuer à croître. Et emploient pour cela les techniques de publicité les plus avancées. Par Alan Cassels, Chercheur (...)
... la suite
 Médicaments du Nord testés sur les pauvres du Sud

Délocalisation des risques

Le Monde diplomatique - mai 2007 - Pages 18 et 19 Pour les essais cliniques, indispensables avant la mise en vente de nouveaux médicaments, les laboratoires pharmaceutiques se tournent désormais vers le Sud. Ils y trouvent des malades nombreux et plus dociles, ainsi que des contraintes éthiques et juridiques souvent moins rigoureuses que dans les pays riches. Si, faute d’alternative, les participants à ces essais peuvent en tirer parti, cette nouvelle forme d’exploitation des corps donne lieu à (...)
... la suite
 Front uni contre Abbott

Télécharger ci-dessous le document avec les principales prises de position pour les malades thailandais et/ou contre le laboratoire (CNS, AIDES, etc.)

Communiqué de presse d’Act Up-Paris, jeudi 5 juillet 2007 Après s’être attaqué aux malades du sida en Thaïlande et avoir traîné en justice Act Up-Paris, Abbott est contesté de toutes parts. Le laboratoire pharmaceutique américain a annulé deux de ses colloques consacrés au VIH. En France comme à l’étranger, laboratoires, associations de malades, médecins, scientifiques et pouvoirs publics fustigent unanimement sa politique. Pour un rappel des faits, voir http://www.actupparis.org/article30... Le 20 juin, (...)
... la suite
 Abbott attaque Act Up Paris : "C’est la première fois qu’un laboratoire nous poursuit en justice"

Communiqué de presse d’Act Up-Paris, 12 juin 2007

La firme pharmaceutique Abbott a décidé de porter plainte contre l’association de malades Act Up-Paris après l’action que nous avons lancée contre elle le 26 avril dernier. C’est la première fois qu’un laboratoire utilise ce recours. Mais cette stratégie obligera Abbott à rendre publiquement des comptes sur ses décisions criminelles qui consistent à priver les personnes séropositives de Thaïlande de ses innovations thérapeutiques et, de fait, les condamner à mort. LE VRAI CRIME : LA POLITIQUE COMMERCIALE (...)
... la suite
 Congo-Kinshasa : Selon un récent rapport des Nations unies, faible taux d’accès des PVV au traitement anti retroviral
Le Potentiel (Kinshasa) - 28 Mai 2007- Nadine Kavira - Kinshasa Un récent rapport des Nations unies a estimé à environ 11%seulement le nombre de personnes vivant avec le Vih/Sida (PVV) ayant besoin et effectivement accès à un traitement antirétroviral en RDC. Malgré les efforts fournis par des ONG nationales et internationales oeuvrant sur place, le traitement reste insuffisant par rapport aux besoins. Le rapport des Nations unies confirme que, vers fin 2006, 21.000 PVV étaient sous traitement (...)
... la suite
 Sida : le manque de personnel de santé limite l’accès aux traitements
Le Monde - 24.05.07 | 16h02 Le manque criant d’infirmières et de médecins en Afrique australe limite significativement l’accès aux anti-rétroviraux (ARV) pour les personnes touchées par le sida, a averti jeudi Médecins sans frontières (MSF). Dans un rapport portant sur quatre pays - Afrique du Sud, Lesotho, Malawi, Mozambique - l’organisation non-gouvernementale dresse un sombre tableau de la situation dans de nombreux hôpitaux à travers la région. "Plus de médicaments, plus d’infrastructures (...)
... la suite
 Afrique Centrale : les populations des forêts menacées par le VIH/SIDA
Sidanet, 2007, 4(5) : 996 - Mardi 22 mai 2007 Les habitants indigènes des régions forestières de l’Afrique centrale ont longtemps été isolés du reste du monde, mais à mesure qu’ils s’insèrent dans la société, ils sont de plus en plus menacés par l’exploitation sexuelle et le VIH/SIDA. Entre 300 000 et 500 000 Pygmées vivent de chasse et de cueillette dans les forêts du Burundi, du Cameroun, de la République démocratique du Congo (RDC) et de la République du Congo, depuis la nuit des temps. (...)
... la suite
 Des parlementaires europeens se félicitent de la décision brésilienne d’émettre une licence obligatoire pour produire un ARV

Le groupe GUE/NGL salue la décision du Brésil permettant la production d’un médicament contre le sida

De Francis Wurtz, Président du groupe GUE/NGL et Vittorio Agnoletto, rapporteur du groupe GUE/NGL pour l’accès aux médicaments Bruxelles, 07/05/07 Le Gouvernement du président Luiz Ignacio Lula da Silva a décidé ce vendredi 4 mai, de rompre les négociations sur les droits de propriété intellectuelle réclamés par l’entreprise Merck Sharp et Dohme, - une des trois plus grandes multinationales pharmaceutiques du monde -, et de permettre la production et la commercialisation d’une version générique (...)
... la suite
 Le laboratoire Abbott menace Act Up-Paris : Pression judiciaire insupportable contre des malades du sida

Communiqué de presse de Act Up Paris

Paris, le 27 avril 2007 Parce que nous avons dénoncé leur décision de priver les malades du sida thaïlandaisEs de médicaments, le groupe pharmaceutique Abbott menace de porter plainte contre nous. Jeudi 26 avril, Act Up-Paris a reçu un fax des avocats du laboratoire Abbott, le cabinet Baker et MacKenzie. Abbott menace de porter plainte contre nous pour « Déni de Service ». Ce jour-là, nous participions à une journée d’actions contre le laboratoire Abbott, qui a décidé de priver la Thaïlande de (...)
... la suite
 India to provide costly ’second-line’ AIDS drugs
AFP - New Delhi - 17 avril 2007 India could start providing expensive "second-line" drugs to AIDS patients as early as next year, the country’s top official for controlling the spread of the deadly virus told reporters Tuesday. The drugs — which cost 12 times as much as older medicines — will be handed out once India has treated 100,000 AIDS patients with the cheaper drugs under its national programme, the official said. "We have made a commitment that when we touch 100,000 we will provide (...)
... la suite
 L’Afrique entend produire ses propres médicaments
JOHANNESBURG, 11 avr 2007 (AFP) L’Afrique se prépare à produire ses propres médicaments afin de réduire sa dépendance envers les pays occidentaux pour des traitements essentiels, en particulier contre le paludisme, la tuberculose et le VIH-sida, a annoncé mercredi l’Union africaine (UA). Un programme détaillant les options possibles pour produire des médicaments génériques abordables et de qualité doit être présenté aux ministres de la Santé des pays de l’UA, réunis jusqu’à vendredi à Johannesburg. "Le (...)
... la suite
 Abbott Agrees with World Health Organization (WHO) Director-General to Expand Access to Kaletra/Aluvia (lopinavir/ritonavir)
11 avril 2007 Abbott Reduces Price of Kaletra/Aluvia in Low and Low-Middle Income Countries to $1,000 Abbott Park, Illinois, April 10, 2007 - Abbott and World Health Organization (WHO) Director-General, Margaret Chan, have agreed on a balanced approach to provide Kaletra/Aluvia (lopinavir/ritonavir) capsules and tablets to more patients in the developing world, while supporting continued long-term biopharmaceutical research and development. In the interest of international public health, (...)
... la suite
 L’ASAQ, la pilule qui bouscule l’industrie pharmaceutique

Dossier paru dans Le Monde du 27 février 2007

Les laboratoires, de la charité au partenariat Article paru dans l’édition du Monde du 27.02.07 Longtemps, les laboratoires pharmaceutiques ont pratiqué la charité vis-à-vis des populations démunies d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine. Aventis Pasteur donnait des vaccins, Merck agissait contre l’onchocercose, Novartis contre la lèpre... Mais la montée des préoccupations humanitaires dans les pays du Nord (développement durable, altermondialisme, commerce équitable...) et surtout le choc en retour du (...)
... la suite
 Médecins Sans Frontières salue l’arrivée sur le marché d’un nouveau médicament contre le paludisme simple d’utilisation, peu cher et non breveté

Communiqué de presse de MSF sur l’ASAQ

Paris, le 1er mars 2007. Médecins Sans Frontières salue l’arrivée sur le marché d’un nouveau médicament contre le paludisme, simple d’utilisation, peu cher et non protégé par un brevet, associant en un seul comprimé l’artésunate et l’amodiaquine. Ce traitement, l’ASAQ, est le fruit de la recherche menée en partenariat par la DNDi (Drugs for Neglected Diseases initiative*) et Sanofi-Aventis. Il montre qu’un nouveau médicament peut être mis directement dans le domaine public pour un accès le plus large (...)
... la suite
 La Thaïlande ose les génériques

Article publié par le Monde Diplomatique ce samedi

samedi 3 février 2007 Le nouveau gouvernement thaïlandais n’est décidemment pas libéral. « Après un bref flirt avec le contrôle des capitaux à la fin de l’année dernière, éditorialise le Financial Times, le gouvernement d’origine militaire de Thaïlande vient de frapper de nouveau les investisseurs internationaux en menaçant de déchirer les brevets sur les médicaments des compagnies pharmaceutiques (1). » De fait, le 30 janvier, le ministre de la santé, M. Mongkol na Songkla, a signé le décret qui lui (...)
... la suite
 NACO in denial about realities of ARV access in India

Focus on second line ARV access in India / Un point sur la situation de l’accès aux ARV de seconde ligne en Inde /

5 décembre 2006 - By Richard Stern and Eugene Schiff, Agua Buena Human Rights Association Author’s Note : Comments from readers are welcome, and the authors would like to thank many of those in India who shared information and contributed to this report. We would welcome further opportunities to meet and communicate with organizations interested in the issues raised here (see contact info below or call +91 986856 9206). In spite of many calls to the Indian National AIDS Control Organization (...)
... la suite
 Des ONG et personnalités demandent à Novartis de retirer ses actions en justice en Inde

Lettre ouverte à Daniel Vasella

Dans une lettre ouverte à Daniel Vasella, président et CEO de Novartis, rendue publique aujourd’hui, 22 organisations et personnalités de la santé demandent à Novartis de retirer ses actions en justice contre la loi indienne sur les brevets et contre la décision rejetant sa demande de brevet sur un anticancéreux vital (Glivec®/Gleevec® - Imatinib Mesylate). Parmi les soutiens de la lettre de la Déclaration de Berne, on compte la Ligue suisse contre le cancer, l’Aide suisse contre le sida, Médecins (...)
... la suite
 Le Sud court toujours après les médicaments

Cinq ans après la promesse de l’OMC de favoriser les génériques, c’est le statu quo.

mardi 14 novembre 2006 - Par Christian LOSSON Les médicaments au Nord, les malades au Sud : l’apartheid sanitaire se poursuit. « Cinq années de promesses trahies », disent les ONG qui se battent pour un accès aux soins (notamment antisida) dans les pays les plus pauvres. Cinq années de quasi statu quo, voire de retour en arrière, loin des déclarations d’intention des pays développés ? C’était le 14 novembre 2001. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) était alors à Doha, au Qatar, pour relancer le (...)
... la suite
 Santé publique, innovation et droits de propriété intellectuelle.

Rapport de la Commission sur les Droits de Propriété intellectuelle, l’Innovation et la Santé publique (CIPIH) de l’OMS, 2006, 218 pages

Cette nouvelle publication vient de paraître en français. Elle est téléchargeable en fin d’article... Elle fait suite à la résolution sur la "Santé publique, innovation, recherche essentielle en santé et droits de propriété intellectuelle : vers une stratégie et un plan d’action mondiaux" prise lors de la dernière Assemblée Générale de l’OMS en mai 2006. La Commission sur les Droits de Propriété intellectuelle, l’Innovation et la Santé publique (CIPIH) a été créée par l’Assemblée mondiale de la Santé en (...)
... la suite
 Nouvelle version du Kaletra disponible dans trois pays d’Afrique

un premier pas...mais l’objectif reste sa disponibilité à bas prix pour tous les PVD

Une nouvelle version du médicament antirétroviral (ARV) de deuxième génération Kaletra est désormais disponible dans trois pays d’Afrique australe et occidentale, une mesure réclamée depuis plus d’un an par des organisations comme Médecins sans frontières (MSF). Soutenue par plusieurs autres organisations, MSF s’est battue pour obtenir la nouvelle version thermostable du Kaletra produite par le laboratoire américain Abbott. Cette formule était jusqu’alors disponible uniquement aux Etats-Unis alors que (...)
... la suite
 Politique VIH : changer de paradigme

par Gilles Raguin, Service d’infectiologie, Hôpital Saint-Antoine (Paris), ancien directeur des opérations internationales de Médecins du Monde

Transcriptase n°125 - janvier 06 Réf. : Eyes wide open or eyes wide shut ? Antiretroviral therapy in resource-poor countries : Illusions and realities Desvarrieux M., Landman R., Liautaud B., Girard P.M. Am J Public Health, 2005, 95, 8-13 Applying Public Health Principles to the HIV Epidemic Frieden T.R., Das-Douglas M., Kellerman S.E., Henning K.J. N Engl J Med, 2005, 353, 2397-2402 L’épidémie de sida a 25 ans. Elle progresse sans rémission, comme l’indiquent les derniers chiffres de l’Onusida (...)
... la suite
 Le Brésil est capable de produire les antirétroviraux sous brevet

Une étude montre que l’argent utilisé pour l’importation pourrait permettre la production nationale

extrait de la liste de diffusion "CARE Moderators" Une etude de la REBRIP montre que l’argent utilise pour l’importation pourrait être utilisé dans la fabrication nationale de génériques. Le Brésil a la capacité et l’habilité de produire la nommee seconde ligne de medicaments antiretroviraux (ARVs). C est la conclusion du document : "La production des ARVs au Bresil ?" Une evaluation", elabore par le Groupe de Travail sur la Propriete Intellectuelle du Reseau Bresilien pour l Integration des (...)
... la suite
 MSF s’oppose à la demande de brevet pour le Tenofovir

Breveter le Tenofovir pourrait constituer un précédent dangereux dans l’accès aux nouveaux médicaments essentiels

Médecins Sans Frontières exprime aujourd’hui son soutien aux groupes de la société civile indienne qui s’opposent à la demande de brevet pour le médicament Tenofovir produit par Gilead Sciences. Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en Inde se sont opposées hier à cette demande, arguant que le médicament est composé d’un principe chimique déjà connu, et ne devrait donc pas être considéré comme une invention, selon l’India Patent Si Gilead obtenait le brevet, la production du Tenofovir en Inde- où une (...)
... la suite

Actualités

 Prevagay : conduites à risques chez les homosexuels face au VIH

les 3 leçons de cette étude

le nouvel observateur, 18 Juillet 2017 - La situation de l’épidémie de VIH chez les jeunes hommes homosexuels est "extrêmement préoccupante", démontre l’enquête Prevagay 2015. C’est la conclusion de l’enquête "Prevagay 2015" dévoilée ce mardi 18 juillet : en France, la situation de l’épidémie de VIH chez les jeunes hommes homosexuels est "extrêmement préoccupante". Publiée dans le "Bulletin épidémiologique hebdomadaire" (BEH),cette étude s’appuie sur un panel de 2.600 hommes ayant des rapports sexuels avec (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA : un million de décès liés au sida en 2016, moitié moins qu’en 2005
L’express, 20 Juillet 2017 - Selon un rapport de l’ONU, plus de la moitié des malades dans le monde sont désormais sous traitement. Le nombre de nouvelles contaminations par le VIH continue de décliner. "Un tournant décisif" a été franchi dans la lutte contre le Sida, selon l’ONU. Dans un rapport publié ce jeudi, l’organisation annonce qu’un million de personnes sont mortes de maladies liées au VIH en 2016, soit presque moitié moins que lors du pic de décès atteint en 2005. Plus de la moitié des (...)
... la suite
 SIDA : angles d’attaque

« 120 battements par minute », un film de Robin Campillo, dont Philippe Mangeot a contribué à l’écriture, a été présenté le 20 mai 2017 en sélection officielle du festival de Cannes. Co-fondateur de la revue Vacarme, militant puis président d’Act Up-Paris, Philippe Mangeot détaille dans cet article la référence différenciée à Foucault par trois associations de lutte contre le sida dans les années 1990.

Vacarme - 2 Octobre 2004 - par Philippe Mangeot - La richesse d’une pensée se mesure souvent à l’aune des usages distincts voire contradictoires qu’on peut en faire. Une telle profusion d’usages fut en tout cas le propre de la pensée foucaldienne. Et la lutte contre le sida en France dans les années 1980-1990 en est un exemple frappant. Ses trois plus grandes associations — AIDES, ARCAT-SIDA et Act Up-Paris — ont pu ainsi s’y nourrir différemment, consciemment ou non mais à chaque fois à bon droit, (...)
... la suite
 Sida : des succès en demi-teinte contre la pandémie

Le rapport annuel d’Onusida souligne une forte réduction des nouvelles infections par le VIH chez les enfants, mais aussi la vulnérabilité des jeunes femmes.

Le Monde - 21 Novembre 2016 -Paul Benkimoun - C’est un bilan en demi-teinte de la lutte contre la pandémie de VIH-sida que livre le rapport annuel d’Onusida, rendu public lundi 21 novembre, à Windhoek (Namibie). Le nombre de personnes ayant accès aux traitements antirétroviraux salvateurs a progressé d’un million au cours des six premiers mois de 2016, pour atteindre 18,2 millions d’individus, dont près d’un million d’enfants. De même, le nombre de nouvelles infections annuelles chez les moins de 15 (...)
... la suite
 La rémission sans traitement d’une jeune femme née avec le VIH est-elle inédite ?
Le Monde.fr | 21.07.2015 | Par Paul Benkimoun L’annonce d’une rémission sans traitement antirétroviral depuis douze ans chez une jeune femme de 18 ans et demi, infectée dès la naissance par le VIH, est un événement rare et important. Présenté lundi 20 juillet lors de la 8e conférence sur la pathogenèse du VIH à Vancouver (Canada), ce cas constitue un argument en faveur d’un traitement très précoce par les médicaments anti-VIH, qui serait susceptible d’induire un contrôle suffisant de l’infection pour (...)
... la suite
 Le Brésil sur Tinder pour lutter contre le sida
AFP - 13 février 2015 - « Cherche à rencontrer hommes et femmes pour relations sans engagement, de préférence sans préservatif », peut-on lire en portugais. Le ministère de la Santé brésilien a lancé une campagne sur l’application de rencontres Tinder pour lutter contre les maladies sexuellement transmissibles. « Cherche à rencontrer hommes et femmes pour relations sans engagement, de préférence sans préservatif » : ce message apparemment lancé par une jolie rousse brésilienne sur l’application de (...)
... la suite
 Mandela : le militant anti-VIH
BBC - 6 décembre 2013 - Le héros de la lutte contre l’apartheid s’est aussi battu contre l’épidémie du VIH-sida. Muet au début de la pandémie du VIH-sida, Nelson Mandela est finalement devenu l’un des avocats les plus dédiés à la lutte contre la maladie, et l’un des plus efficaces. Quand Mandela est libéré de prison en février 1990, l’Afrique du Sud est loin d’atteindre les taux de prévalence extrêmement élevés qui frapperont la nation arc-en-ciel quelques années plus tard. Après son élection à la (...)
... la suite
 Le "début de la fin du sida" en Afrique ?

C’est en Afrique que les progrès de la lutte contre l’épidémie du sida sont les plus marqués. L’an dernier, le nombre de nouveaux patients sous antirétroviraux y a atteint un niveau record et le nombre de nouvelles infections n’y a jamais été aussi bas.

Jeune Afrique - 29/11/2013 - Par Fanny Rey - Du côté des acteurs de la lutte contre le sida, le constat est unanime : le continent serait à un tournant en matière de lutte contre l’épidémie. Une thèse que relaie la deuxième édition du rapport de l’ONG française One sur le "Suivi des engagements mondiaux dans la lutte contre le sida", dévoilé le 26 novembre. D’après ce document, seize pays d’Afrique subsaharienne ont déjà atteint le "début de la fin du sida", ce tournant où le nombre de personnes (...)
... la suite
 Au Cameroun, la lutte contre le sida se heurte aux difficultés de financement
Le Monde | 29.11.2013 - Yaoundé (Cameroun) - par Chloé Hecketsweiler - En ce jour de novembre, un soleil éclatant éclaire les murs blancs de l’hôpital général de Yaoundé. Dans cet austère bâtiment en béton, abîmé par les longues saisons des pluies, défilent chaque mois 7 500 patients infectés par le VIH, le virus à l’origine du sida. Ils viennent consulter leur médecin et chercher leurs antirétroviraux, ces médicaments qui enrayent la progression de la maladie, mais qui doivent être pris à vie. Dès l’aube, (...)
... la suite
 3,3 millions d’enfants porteurs du VIH

Le sida continue de progresser sur de nombreux fronts

Allodocteurs.fr - 29 novembre 2013 - Selon les dernières estimations de l’OMS, 35,3 millions de personnes sont porteuses du VIH dans le monde en 2013. Près de 2,3 millions d’entre elles ont été infectées au cours de l’année 2012, la progression ayant été particulièrement forte en Europe et en Asie Centrale (+8%). Par ailleurs, le nombre d’adolescents porteurs du virus du sida a dépassé les 2,1 millions en 2013. Le sida continue de progresser sur de nombreux fronts En dépit de progrès manifestes en (...)
... la suite
 "Il faut bousculer les dogmes pour trouver un vaccin contre le sida"

Françoise Barré-Sinoussi évoque les perspectives de la lutte contre une pandémie

LeMonde | 20.05.2013 - Par Paul Benkimoun Il y a trente ans, le 20 mai 1983, la virologue Françoise Barré-Sinoussi était la première signataire d’un article publié dans la prestigieuse revue américaine Science, décrivant l’identification du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), responsable du sida. Alors que l’Institut Pasteur, où elle travaille toujours, s’apprête à célébrer, par un colloque scientifique, trente ans de recherche sur le VIH, la chercheuse, récompensée avec Luc Montagnier en 2008 par le (...)
... la suite
 Roland Garros 2013 : Et si votre passion pour le tennis nous aidait à faire reculer la pandémie de sida ?

Tennis : 30 ans que la France cherche un successeur à Yannick Noah // Lutte contre le sida : 30 ans de mobilisation pour vaincre le virus

One 24 Mai 2013 - Sarah Roussel - A partir de ce dimanche et pendant les deux prochaines semaines, la France entière sera branchée sur sa télévision pour suivre les Internationaux de France de Tennis. Toute la discipline attend cette compétition avec impatience, l’une des plus retransmises sur l’ensemble du globe. A cette occasion la marque HEAD s’associe à (RED), une organisation sœur de ONE, et lance une édition spéciale de sacs de tennis et de sacs à dos au profit de la lutte contre le sida. 40% (...)
... la suite
 Plus du quart des adolescentes sud-africaines séropositives

Le ministre de la santé blâme les "hommes plus âgés", accusés d’inoculer le virus du sida aux jeunes filles sud-africaines.

Le Monde.fr avec AFP | 14.03.2013 - Quelque 28 % des adolescentes en Afrique du Sud sont séropositives d’après des statistiques révélées par le ministre de la santé, Aaron Motsoaledi, jeudi dans un journal local repris par la BBC. Ces chiffres "me fendent le cœur", a affirmé le ministre, qui a également indiqué que 4 % des adolescents étaient atteints par le virus du sida. "Il est évident que ce ne sont pas de jeunes garçons qui couchent avec ces filles. Ce sont des hommes âgés", a-t-il dit au Sowetan. (...)
... la suite
 La syphilis infecte autant de femmes enceintes que le virus du sida
Le Monde | 08.03.2013 | Mis à jour le 13.03.2013 | Par Paul Benkimoun | L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’alarme de la persistance de la syphilis. Il y aurait dans le monde autant de femmes enceintes infectées par l’agent de cette maladie que par le virus du sida (VIH) : près de 1,5 million, selon les données de 2008, les plus récentes, publiées dans le numéro de février de la revue en ligne PLoS Medicine. Moins de 10 % de ces cas de syphilis au cours d’une grossesse seraient détectés et (...)
... la suite
 Sida : La "guérison" fonctionnelle d’un enfant contaminé à la naissance
Le Monde.fr avec AFP | 04.03.2013 • Une équipe de chercheurs a présenté, dimanche 3 mars aux Etats-Unis, le premier cas de guérison apparente d’une jeune enfant contaminée à la naissance avec le virus du sida (VIH) transmis par sa mère. Le virus n’a pas été complètement éradiqué mais sa présence est tellement faible que le système immunitaire de l’organisme peut le contrôler sans traitement antirétroviral, ont expliqué les scientifiques et médecins lors de la 20e conférence annuelle sur les rétrovirus et les (...)
... la suite
 SIDA : 300 000 des 330 000 enfants infectés en 2011 viennent d’afrique sub-saharienne
Le Populaire, 29 Novembre 2012 - Le VIH/Sida continue de faire des ravages en Afrique surtout au Sud du Sahara, qui héberge 70% des malades. Selon, Dr Ibra Ndoye, « l’Afrique au sud du Sahara, qui héberge les 70% des malades. Mais également, elle enregistre le plus grand nombre de décès », a-t-il déclaré, hier, lors de la présentation par vidéo conférence au siège de Oxfam du rapport de One sur le suivi des engagements dans la lutte contre le Sida 2012. Il soutient qu’« il faut un plan d’urgence pour (...)
... la suite
 Les mauvais dossiers de Sidaction

L’association, empêtrée dans un conflit social et confrontée à une baisse significative des dons, apparaît de plus en plus contestée.

Libération, 5 octobre 2012, Willy Le Devin - Que se passe-t-il à Sidaction ? L’association emblématique de la lutte contre le sida, fondée en 1994 sur l’agrégat de plusieurs collectifs militants, traverse une forte zone de turbulences. Entre un conflit social qui sévit en interne, des salaires opulents, et une baisse significative des dons, Sidaction apparaît de plus en plus contestée. A deux mois du lancement d’une nouvelle collecte, inventaire, point par point, des problèmes qui se posent. Un (...)
... la suite
 VIH/sida en RDC : il faut sauver 1 million de vies !

le cri d’alarme de ACS/AMO Congo, Act Up-Paris, AIDES, Coalition internationale PLUS, et Médecins du Monde

Act Up-Paris - 26 Juillet 2012 - La situation du VIH/sida en République Démocratique du Congo invite à la mobilisation la plus large, afin que soit réalisé l’objectif d’accès universel aux traitements et aux soins à l’échéance de 2015. Le 18 juillet, des organisations de la société civile congolaise ont organisé une manifestation à Kinshasa afin d’alerter les responsables politiques, les bailleurs de fonds et les médias sur la crise humanitaire que traverse le pays. 1 million de personnes vivent avec le (...)
... la suite
 Sida : 7 millions d’Africains risquent de mourir dans l’année
RTBF - Julien Vlassenbroek - 24 Juillet 2012 - Alors que s’est ouverte ce lundi à Washington la 19e conférence internationale sur le sida, Jean-Christophe Goffard de l’hôpital Erasme et Marc Biot, coordinateur de MSF à Bruxelles ont délivré dans Matin Première un message rassurant mais prudent. Oui, des progrès "phénoménaux" ont été réalisés mais il reste énormément à faire, or la lassitude semble s’installer. Le chef de clinique adjoint de l’hôpital Erasme le confirme, "depuis le début de cette épidémie, (...)
... la suite
 Lutte contre le SIDA : l’Afrique doit se prendre en charge
AllAfrica, Dabadi Zoumbara, 22 Juillet 2012 - La 19e conférence mondiale sur le Sida s’est ouverte hier à Washington aux Etats- Unis. Cette rencontre des scientifiques se penchera sur l’évolution de la maladie et les perspectives pour réduire véritablement le nombre de personnes vivant avec le virus, estimé, aujourd’hui, à plus de 34 millions. La majorité de ces malades, faut-il le rappeler, se trouve en Afrique où l’accès au traitement reste une priorité des Etats, voire un casse-tête. C’est en cela (...)
... la suite
 Michel Kazatchkine quitte le Fonds mondial contre le sida
Libération - 24 janvier 2012 - Par Nicolas Cori Depuis plus de vingt ans son nom était associé à la lutte contre le sida, mais Michel Kazatchkine, dit « Kaza », directeur français du Fonds mondial contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, va quitter ses fonctions. Selon nos informations, il a présenté sa démission, qui devrait être rendue officielle dans les prochaines heures. Il y a trois semaines, Kazatchkine avait été mis en cause pour ses relations avec Carla Bruni. Marianne avait révélé, le (...)
... la suite
 Crise silencieuse en République centrafricaine

MSF a relevé en RCA des taux de mortalité bien supérieurs au seuil d’urgence qui définit une crise humanitaire

Olivier Talles - La Croix - 14 Décembre 2012 - Loin des projecteurs, la République centrafricaine (RCA) traverse une crise humanitaire qui ne dit pas son nom. Dans cette ancienne colonie française d’Afrique centrale, l’état d’urgence n’est pas l’exception mais la norme, même quand il n’y a pas de catastrophe climatique ni de conflit généralisé. « La RCA détient la deuxième espérance de vie la plus faible du monde, soit 48 ans (NDLR : juste devant le Malawi, 47 ans). Le taux de mortalité est supérieur (...)
... la suite
 Sida : 30 ans et l’éradication pour horizon

La lutte contre le virus, surgi en 1981, est à un tournant. Arrêter l’épidémie est possible, si on s’en donne les moyens

Libération - 30/11/11 - Par Eric Favreau La fin du sida ? Demain, c’est la Journée mondiale de lutte contre le sida. Et pour la première fois en trente ans - les premiers cas officiels de sida sont survenus en 1981 -, jamais le thème de la fin de l’épidémie n’a été aussi clairement affiché, aussi bien en France que dans le monde, par le biais de l’Onusida (programme commun de l’ONU sur le sida et le VIH). « Arrêter le sida n’est plus un slogan, c’est tout un programme », annonce très clairement Aides, la (...)
... la suite
 France : les chiffres du VIH en 2010, une stagnation en eaux troubles
VIH.ORG - Gilles Pialoux - 30/11/11 - Autant l’écrire clairement : Compte tenu de ce que l’on sait de l’épidémie et des modes de transmissions du VIH, compte tenu des outils de prévention actuellement disponibles, compte tenu des moyens mis dans la prévention VIH, toute stagnation de l’épidémie en France est un échec. Et ce n’est pas l’éditorial de cette livraison attendu du BEH, centré sur le thème « Eliminer les nouvelles contaminations VIH en France en 2017 ? » qui change quelque chose à ce constat. A (...)
... la suite
 VIH-SIDA : les idées reçues persistent

Rapport KABP 2011 : Les connaissances, attitudes croyances et comportements face au VIH/sida en Ile-de-France en 2010 : situation en 2010 et 18 ans d’évolution

Destination Santé - 28 novembre 2011 - « Le VIH-SIDA est une maladie de moins en moins visible dans la population générale ». Ce constat issu d’une étude française sur les connaissances, attitudes, croyances et comportements (KABP en anglais) relatifs au VIH-SIDA, constitue a priori une bonne nouvelle. Mais a priori seulement… Après celles menées en 1992, 1994, 1998, 2001 et 2004, voici donc la 6ème édition de l’enquête KABP, réalisée en Ile-de-France sous l’égide de l’Agence nationale de Recherches sur (...)
... la suite
 Migrants et VIH : Une approche ethnopsychiatrique de la prise en charge

Quand le sida est une maladie sorcière, politique et médicale

OSI Bouaké - 15 septembre 2011 - SD Ce travail est le fruit de 10 ans de pratiques cliniques auprès des familles touchées par le VIH, originaires d’Afrique et d’Haïti et vivant à Paris. Il propose une synthèse des étiologies médicales (virus), militantes (maladie politique) et culturelles du VIH (sorcellerie, transgression, élection), montrant comment il est possible d’intervenir en complémentarité et sans disqualifier les malades, en accueillant et en maniant les théories qui les habitent. Le lecteur (...)
... la suite
 Sida : 30 ans, 30 millions de morts, 2500 jeunes infectés chaque jour...

publication du rapport mondial sur la prévention du VIH

24hSanté - 3 Juin 2011 - Chaque jour, quelque 2500 jeunes contractent le VIH, selon les estimations d’un rapport mondial sur la prévention du VIH publié aujourd’hui. Cette publication, préparée conjointement par l’UNICEF, l’ONUSIDA, l’UNESCO, l’UNFPA, l’OIT, l’OMS et la Banque mondiale, présente pour la première fois des données sur les adolescents et le VIH. Pour la première fois, une publication, Tirer parti de la crise : prévenir le VIH du début de l’adolescence au début de l’âge adulte, présente des (...)
... la suite
 Circoncision ou pas, le préservatif est non négociable
Rue89 - Par Camille | Mauvais genre | 13/03/2011 | L’article sur la circoncision a occasionné une levée de boucliers. Je réfute l’idée que cet article initial était une « charge hygiéniste pro-circoncision ». Il reflète ce que les témoins que j’ai interviewés ont dit, et on ne peut pas réfuter leur ressenti sous prétexte qu’il ne nous arrange pas. Je dois admettre que je n’avais pas perçu que certains vivaient une réelle pression à la circoncision, comme j’ai pu lire sur Twitter : « Je confirme la mode, (...)
... la suite
 Fonds mondial : la Suède suspend son aide et le FM se défend
Fonds mondial : la Suède suspend son aide Séronet - 28 janvier 2011 Bonne raison ou prétexte ? Quoi qu’il en soit, la nouvelle, dans le contexte financier actuel du Fonds mondial, n’est pas très bonne. La Suède refuse, en effet, de verser sa contribution de quelque 167 millions d’euros au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, en raison de faits de "corruption" découverts dans certains pays bénéficiaires. "Le risque de corruption est pris plus au sérieux, mais avant (...)
... la suite
 Salles de consommation à moindre risque : l’académie de médecine se couvre de ridicule
Act Up-Paris - 13 janvier 2011 - Le 12 janvier dernier, l’académie de médecine a rendu un avis négatif sur la création en France de « salles d’injection pour toxicomanes ». Act Up-Paris dénonce cet avis, qui témoigne d’une ignorance crasse des phénomènes d’addiction en général et des salles de consommation en particulier, et d’un refus de travailler avec le minimum d’honnêteté intellectuelle. Qui peut accorder le moindre crédit à une assemblée de telLEs incompétentEs ? L’idéologie en guise d’expertise En (...)
... la suite
 Virée pour cause de cancer
Libération - 20/12/2010 - Par Angela Bolis Corinne Heileman travaille dans un cabinet médical. Un matin de mai 2005, ses employeurs lui pronostiquent un cancer du sein. Le soir même, ils la convoquent pour la licencier. Récit. Tout a commencé une nuit de printemps, il y a 5 ans. Corinne Heileman sent une grosseur dans son sein gauche, douloureuse. Le matin, elle rejoint le cabinet médical où elle travaille depuis six ans. Inquiète, elle demande au docteur Billion, son employeur, de l’examiner. Le (...)
... la suite
 L’Onusida récompense Lula pour sa lutte contre le sida
LEMONDE.FR avec AFP | 01.12.10 | 22h42 L’Onusida a remis mercredi 1er décembre un prix au président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva pour l’action de son gouvernement contre le sida, lors de la journée mondiale de lutte contre la maladie. Lula "est un leader dont l’action relative au sida a changé des vies dans tout le monde. C’est un partenaire des nations en développement, quelqu’un qui a fait tomber des barrières et a pris une position ferme contre la discrimination", a déclaré Michel Sidibé, (...)
... la suite
 La Journée mondiale de lutte contre le sida 2010 sur France culture

OSI Bouaké privilégie les informations de qualité...

France Culture - Dossier du Jour - 1er décembre 2010 La prise en charge des malades graves du SIDA France Culture - 01.12.2010 - 07:31 Pour l’instant une seule structure existe pour accueillir les malades les plus atteints ou bien ceux qui sont atteints depuis très longtemps et sont lourdement handicapés, à Saint-Denis. Où s’est rendue Danielle Messager. Ecoutez en Podcast Les matins de France culture Journée mondiale de lutte contre le Sida : tous au dépistage ? France Culture - 01.12.2010 (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2010 : Le nombre de nouvelles infections par le sida dans le monde a baissé en dix ans
Le Monde.fr avec AFP | 23.11.10 Le nombre de nouvelles infections par le sida dans le monde a baissé de près d’un cinquième en dix ans et de nouvelles avancées sont encore possibles grâce notamment au nouveau gel microbicide, selon le rapport annuel d’Onusida publié mardi 23 novembre (téléchargeable en fin d’article). Quelque 30 millions de personnes sont mortes du sida depuis l’apparition de la maladie et 60 millions ont été infectées, explique le document de l’organisme onusien établi en (...)
... la suite
 Afrique : Offrir de meilleurs soins après un viol en période de conflit

De nombreuses femmes n’ont pas accès à des soins de santé après un viol

Nairobi, 21 octobre 2010 - PlusNews - Une récente étude sur l’impact des viols de masse sur l’incidence du VIH dans les pays touchés par des conflits a souligné le besoin d’offrir de meilleurs soins de santé aux victimes de viols. Publiée dans AIDS, la revue officielle de l’International AIDS Society, l’étude, intitulée « Assessing the Impact of Mass Rape on the Incidence of HIV in Conflict-affected Countries », a montré que les viols de masse pouvaient entraîner environ cinq nouvelles contaminations au (...)
... la suite
 Homosexualité et prises de risques : le sujet divisé

Une recherche sur les prises de risques sexuels liés au VIH/sida chez les homosexuels masculins avec la théorie psychanalytique de Jacques Lacan comme « grille de lecture ».

Pierre Bonny, Université Rennes - 26/08/10 - Cet article a été publié dans Transcriptases n°143, suite à l’intervention de l’auteur lors des Journées scientifiques 2010 du Réseau Jeunes chercheurs en sciences sociales et VIH/sida. Depuis le début des années 2000, l’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) notent une augmentation des prises de risques sexuels liés au VIH/sida chez les homosexuels masculins. Dans un contexte où l’information sur la (...)
... la suite
 Cet amendement « étrangers malades » qui télescope le plan sida
Libération - 6 Octobre 2010 - L’Assemblée a voté hier une disposition qui limite le droit au séjour des étrangers atteints d’une maladie grave. Dangereux à plusieurs titres, s’indignent les associations. Dans la famille amendements au projet de loi Besson sur l’immigration qui font s’étrangler opposition et associations, la journée d’hier mardi a été riche. Outre la pénalisation des « mariages gris » et la « charge déraisonnable » que feraient peser certains étrangers (dont les Roms), a été votée dans la (...)
... la suite
 Pénaliser au lieu de lutter contre le sida ?
Yagg, 3 Septembre 2010 - Eric Fleutelot, Florence Thune et Marc Dixneuf (Sidaction) - Au cours des dernières semaines, en France et en Allemagne, les médias se sont fait l’écho de deux procès visant des personnes séropositives. Ces deux procès sont les exemples les plus récents d’une tendance à la pénalisation de la transmission du VIH en Europe. Et comme lors de précédents procès, les associations de lutte contre le sida se sont élevées contre la pénalisation de la transmission du VIH. Les médias, très (...)
... la suite
 Transmission du VIH : Ni coupable, ni victime
Act Up-Paris, 30 août 2010 - La chanteuse allemande Nadja Benaissa a été condamnée à deux ans de prison avec sursis jeudi pour avoir eu des rapports sexuels non protégés avec un homme auquel elle aurait transmis le virus VIH du sida alors qu’elle se savait séropositive. En France, un homme de 32 ans a été condamné mardi par la cour d’appel de Rennes à 3 ans de prison, dont six mois ferme, pour avoir transmis le virus du sida à sa compagne, alors qu’il se savait atteint par la maladie. Cet homme avait (...)
... la suite
 Usage de drogues et VIH en Afrique de l’Ouest : un tabou et une épidémie négligée
23/08/10 - Transcriptases n°143, par Gilles Raguin, Esther, Annie Leprêtre, Esther, Abdalla Toufik, OFDT, Gilles Brücker, Esther, Sandra Perrot, Esther et Pierre-Marie Girard, publié sur vih.org. L’usage de drogues injectables est devenu une réalité dans 17 pays d’Afrique de l’Ouest. A titre d’exemple, une enquête menée au Sénégal confirme la diffusion de l’usage de la cocaïne/crack et de l’héroïne ainsi que le recours à l’injection dans plusieurs régions du pays. Cependant, confrontées à un déni général, (...)
... la suite
 "Outlook", le rapport 2010 de l’ONUSIDA

10 millions de décès et 1 million de nouvelles infections à VIH pourraient être évités si les pays atteignent leurs objectifs de traitement du virus

ONUSIDA - Genève - 13 Juillet 2010 - Outlook, le nouveau rapport de l’ONUSIDA , présente les grandes lignes d’une plate-forme de traitement du VIH radicalement simplifiée appelée ‘Traitement 2.0’ qui pourrait permettre de réduire considérablement le nombre de décès liés au sida et diminuer fortement le nombre de nouvelles infections à VIH. Des informations concrètes indiquent que les nouvelles infections parmi les jeunes chutent massivement dans les 15 pays les plus durement affectés par le VIH car ce (...)
... la suite
 Le sida, fléau qui mine la société sud-africaine
France2.fr, Catherine Le Brech, le 14 Juin 2010 - L’Afrique du Sud, minée par le virus du sida, met enfin en place une vraie politique de santé dans ce domaine. Le pays détient en effet le record du plus grand nombre de séropositifs au monde : 5,7 millions de personnes en 2007, dit l’Onusida, dont 280.000 enfants, pour une population de 48,5 millions d’âmes. 20% des Sud-Africains de 15 à 49 ans seraient infectés par le VIH, qui contamine 1.500 nouvelles personnes chaque jour. Etat des lieux. Le (...)
... la suite
 Afrique du sud : Prévention du VIH insuffisante pour la Coupe du monde
Johannesbourg, 8 juin 2010 (PLUSNEWS) - L’excitation qui entoure la Coupe du monde n’est pas seulement liée au football, mais également aux festivités annexes. Des litres d’alcool seront certainement consommés quand des fans du ballon rond venus des quatre coins de la planète côtoieront des Sud-Africains, tandis que les inhibitions risquent quant à elles de disparaître. La Coupe du monde est depuis longtemps associée à un événement propice à la recrudescence du commerce sexuel. En outre, dans un pays (...)
... la suite
 Les guérisseurs ouest africains créent une charte contre les charlatans
Nettali.net - 5 mai 2010 - Les tradipraticiens de la sous-région sont décidés à barrer la route aux marchands d’illusion qui prétendent guérir le Sida. A cet effet, l’Ong Gestu (qui regroupe les tradipraticiens sénégalais) en collaboration avec Osiwa, a lancé ce mardi 5 mai à Dakar la charte ouest africaine de médecine traditionnelle sur le Vih/Sida. Cette charte va réglementer le secteur de la médecine tradionnelle surtout l’implication de celle-ci dans la lutte contre le Sida. Selon les statistiques de (...)
... la suite
 La 5ème Conférence francophone sur le sida met en vedette les droits de l’homme
26 Mars 2010 - ONUSIDA - Cette année, les droits de l’homme et le droit seront mis en vedette lors de la 5ème Conférence francophone sur le sida qui aura lieu à Casablanca, au Maroc, du 28 au 31 mars 2010. La conférence se déroule en ayant pour toile de fond les discriminations et les violations des droits de l’homme qui touchent les personnes vivant avec le sida dans le monde. Certains rapports parlent de harcèlements, de poursuites judiciaires et de violences contre ces personnes dans plusieurs (...)
... la suite
 Tanzanie : Fusionner planification familiale et services VIH
Dar Es Salaam, 5 mars 2010 - PlusNews - En Tanzanie, un projet intègre planification familiale et services VIH, grâce à des travailleurs de santé communautaires qui apprennent à des couples séropositifs comment éviter les grossesses non désirées, et comment empêcher que leurs futurs enfants soient infectés par le VIH. « Je leur parle et ils me disent qu’ils ont peur », a dit à IRIN/PlusNews Margaret Mapunda, travailleuse de santé communautaire qualifiée, à Dar es Salaam, la capitale économique de la (...)
... la suite
 UN warns HIV/Aids leading cause of death in women
BBCNews - 3 March 2010 - HIV has become the leading cause of death and disease among women of reproductive age worldwide, the UN programme on HIV/Aids says. At the start of a 10-day conference in New York, UNAids launched a five-year action plan addressing the gender issues which put women at risk. One of the key issues, it says, is that up to 70% of women worldwide have been forced to have unprotected sex. UNAids says such violence against women must not be tolerated. "By robbing them (...)
... la suite
 Mozambique : porter la prévention du VIH aux personnes handicapées
Tete, 12 janvier 2010 - PlusNews - Stefania*, 17 ans, en fauteuil roulant depuis qu’elle a été victime d’un accident de la route lorsqu’elle était enfant, aime se rendre au Celso, un bar populaire de Matundo, banlieue de Tete, une ville du nord-ouest du Mozambique. Depuis son poste d’observation au Celso, elle peut voir la longue file de camions qui attendent de traverser le fleuve Zambèze par l’un des rares ponts de la région, qui fait de Matundo une plaque tournante très fréquentée par les (...)
... la suite
 Kenya : les avantages indirects de la circoncision masculine
Kisumu, 12 janvier 2010 - PlusNews - En 2009, James Nango a appris qu’il souffrait de la syphilis alors qu’il s’était rendu dans une clinique de Kisumu, sa ville natale, dans la province de Nyanza, dans l’ouest du Kenya, dans l’espoir de se faire circoncire et réduire ainsi les risques de contracter le VIH/SIDA. « L’extrémité de mon pénis me démangeait, mais j’ignorais ce que c’était… Je pensais que ce n’était qu’une rougeur qui finirait par disparaître », a confié le jeune homme de 26 ans à IRIN/PlusNews. (...)
... la suite
 SIDA : un changement de cap dans la lutte contre l’épidémie ?
Cité Sciences, 1/12/2009, Olivier Donnars Alors que 33,4 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, certains experts avancent que les trithérapies seraient aussi efficaces que le préservatif pour prévenir la transmission du virus. Et qu’il y a urgence à mettre en œuvre une prévention ciblée à destination des gays. Un pavé dans la mare de la prévention En janvier 2008, un article publié dans le Bulletin des médecins suisses créé la polémique. Des médecins de la Commission fédérale suisse (...)
... la suite

Conférences

 Ipergay, un traitement préventif à la demande efficace contre le VIH
Le Monde.fr | 24.02.2015 | Par Paul Benkimoun - Ils étaient très attendus. Les résultats de l’essai clinique Ipergay ont été présentés, mardi 24 février, lors de la 22e conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI), à Seattle. Ils démontrent une très haute efficacité (86 %) d’une « prophylaxie pré-exposition » (PrEp) prise à la demande dans une population à risque élevé de contamination par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). « Il est important de ne pas relâcher les (...)
... la suite
 La conférence mondiale sur le sida frappée par le crash en Ukraine

Une centaine des passagers du vol Malaysia Airlines – chercheurs, médecins, militants – se rendaient à cette conférence, à Melbourne, selon la presse australienne.

AFP - 18 juillet 2014 - Par Laurence Defranoux Une centaine des 283 passagers de l’avion malaisien qui s’est écrasé jeudi en Ukraine étaient en route pour la conférence mondiale sur le sida qui démarre ce week-end à Melbourne, avançaient vendredi les médias australiens. Chercheurs, praticiens et militants, tous spécialisés dans le domaine du sida, représentaient un bon tiers des passagers du vol MH17, rapportent les quotidiens The Australian et le Sydney Morning Herald, dont les informations ne (...)
... la suite

Impact socio-économique

 Les initiatives mondiales contre les grandes maladies ont des effets imprévus sur les systèmes de santé locaux
Le Monde 22.06.09 Les programmes mondiaux pour la santé obtiennent de bons résultats dans des domaines spécifiques (VIH/sida, tuberculose, paludisme, etc.) mais engendrent des effets imprévus sur les systèmes de santé locaux. Sortant de la "spéculation et des anecdotes", un rapport sans précédent de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), publié samedi 20 juin par la revue The Lancet, rassemble les données existantes et celles de quinze nouvelles études pour établir ce bilan nuancé. Depuis 2000, (...)
... la suite
 Gabon : « Il y a trop de malades dans les villages, les gens ne produisent plus »
Lambaréné, 12 juin 2009 (Plusnews) - Peu de temps après avoir découvert sa séropositivité il y a six ans, Basile Biteghe, aujourd’hui âgé de 41 ans, a réalisé qu’il était loin d’être le seul à être touché par le VIH dans sa région rurale, à environ 200 kilomètres de Libreville, la capitale gabonaise. Avec une dizaine d’autres personnes réunies au sein d’une association, ils tentent aujourd’hui de sensibiliser les villages et de soutenir les malades isolés, avec pour seuls moyens une volonté inébranlable et la (...)
... la suite
 Le sida contamine les services de santé
Libération le 19 05 2009 par ESTHER DUFLO économiste au Massachussets Institute of Technology (MIT) D’après l’Onusida, plus de 20 millions d’adultes sont touchés par le virus du sida en Afrique. Une étude récente de Christina Paxson et Anne Case, deux économistes de Princeton, révèle les ravages du sida sur les systèmes de santé des pays africains. Elles utilisent des études détaillées auprès de mères de familles dans quatorze pays, dont huit où les taux d’infection sont relativement faibles (Burkina Faso, (...)
... la suite
 Swaziland : une absence professionnelle sur quatre attribuée au sida
Mbabane, 20 février 2009 - PlusNews - Environ 25 pour cent des représentants de la force de travail au Swaziland sont obligés de s’absenter à cause du VIH/SIDA, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI). La maladie au Swaziland, pays qui affiche le taux de prévalence du VIH le plus élevé au monde et qui est aussi l’un des Etats les plus pauvres de la planète, a perdu environ 1,3 pour cent de croissance annuelle de son Produit intérieur brut (PIB), a dit le FMI. Quelque 40 pour cent du (...)
... la suite
 La collecte des eaux de pluies en Ouganda face au VIH/SIDA
19/02/2009 , Pierre MELQUIOT, sur www.actualites-news-environn... La collecte des eaux de pluies a rendu vie à une communauté dévastée par le VIH/SIDA en Ouganda. La collecte des eaux de pluies dans les régions en Ouganda où l’eau est rare fait gagner du temps aux familles et leur évite d’avoir à acheter de l’eau potable à la ville la plus proche, selon une récent rapport de la Banque mondiale. La construction de cuves en béton pour la collecte des eaux de pluies d’une capacité de 1 500 litres a par (...)
... la suite
 Le VIH/sida, une catastrophe ?
A première vue, offrir des services liés au VIH/SIDA aux personnes qui fuient pour échapper à un conflit armé ou aux conséquences d’une catastrophe naturelle semble trop compliqué, lorsqu’on tente en plus de pourvoir aux exigences immédiates d’une situation d’urgence. En négligeant les besoins des personnes touchées par le VIH dans ces situations, les organisations humanitaires risquent toutefois de causer encore plus de dégâts, selon l’édition 2008 du Rapport sur les catastrophes dans le monde, publiée (...)
... la suite
 Afrique : Evaluer l’impact du sida sur l’agriculture, un exercice complexe
Dakar, 29 octobre 2007 (PLUSNEWS) Mesurer les effets du VIH/SIDA sur les communautés rurales est une tâche déjà difficile, mais elle l’est encore davantage lorsqu’il s’agit de déterminer l’impact de l’épidémie en termes de production agricole, ont reconnu des participants à une conférence. Différentes études ont été menées en Afrique, pour démontrer les conséquences que peut avoir l’épidémie de VIH/SIDA sur l’agriculture, en termes de perte de main d’oeuvre et de compétences, de hausse des coûts de production (...)
... la suite
 Bénin : Des méthodes agricoles adaptées aux contraintes du VIH/SIDA

Développer des cultures à haute valeur nutritive et qui nécessitent un travail moins pénible constitue un espoir pour les agriculteurs vivant avec le VIH

Cotonou, 18 octobre 2007 (PlusNews) En découvrant l’expérience d’un centre qui développe un système de production agricole viable et peu coûteux basé sur l’agrobiologie à Porto Novo, la capitale béninoise, Comlan Houessou, président du Réseau béninois des associations de personnes vivants avec le VIH/SIDA, est émerveillé. « Nous voyons que nous n’avons pas besoin d’une grande superficie pour faire de l’agriculture. Ici, les gens font vraiment de l’extraordinaire », s’est enthousiasmé cet homme de 42 ans, (...)
... la suite
 L’impact économique du VIH en Afrique

Dossier qui vient de paraître dans Le journal du sida, n°196

Paris, le 24 mai 2007 Le Journal du Sida vient de publier un dossier spécial (téléchargeable ci dessous)très complet sur l’impact économique du sida en Afrique, dossier auquel nous avons participé (article : "L’effet domino"). Chaleureux merci à Laetitia Darmon qui m’a sollicitée et dont l’article présente bien la problématique des pvvih et de leurs enfants. Sandrine Dekens Sommaire CONTEXTE : Le virus qui grignote le capital humain LES CONSÉQUENCES POUR LES MÉNAGES : L’effet domino LE SECTEUR (...)
... la suite
 Ethiopie : Des jardins potagers en ville pour combattre le VIH

Pouvoir cultiver des légumes en pleine ville pour améliorer son alimentation est une véritable aubaine pour les femmes et enfants vivant avec le VIH

ADDIS ABEBA, 22 mars 2007 (PlusNews) - Le dévouement de Woinishet Wujura, 12 ans, à entretenir son petit jardin potager peut paraître surprenant pour quelqu’un de son âge, mais le lopin de terre qu’elle cultive en pleine ville assure la survie de sa famille, touchée par le sida. « J’adore ce jardin », a dit la jeune fille à IRIN/PlusNews. « Je viens aussi souvent que possible, dès que l’école est finie. » Le jardin de Woinishet est l’un des nombreux lots de terre situé dans un cadre peu commun : une (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Les femmes riches plus infectées que les pauvres - étude
ABIDJAN, 14 février 2007 (PlusNews) - Les femmes issues des foyers aisés en Côte d’Ivoire sont plus touchées par le VIH/SIDA que celles des ménages défavorisés, a révélé une enquête nationale, un phénomène jugé inquiétant par les activistes de la lutte contre l’épidémie. L’enquête sur les indicateurs du sida (EIS) en Côte d’Ivoire, menée entre août 2005 et décembre 2006 sur un échantillon de 5 772 femmes et 5 148 hommes âgés entre 15 et 49 ans, a révélé que 8,8 pour cent des femmes vivant dans les ménages les plus (...)
... la suite
 Sida et économie en Afrique

Modélisation par l’Inserm de l’effet du Sida dans les pays en développement au niveau macro-économique

Lundi 22 janvier 2007 - Sidanet, 2007, 4(1) : 978 - Par Marine Cygler, A. Marie Drieux - INSERM Atualités N°204, Décembre 2006 L’équipe de Jean-Paul Moatti, unité Inserm 379, modélise l’effet du Sida dans les pays en développement au niveau macro-économique. D’après leurs travaux, les chercheurs prédisent que l’économie entière de certains pays africains pourrait bénéficier de l’accès généralisé aux traitements antirétroviraux. Lorsqu’un choc atteint un pays dont le développement n’est pas acquis, (...)
... la suite
 Le sida fait chuter l’espérance de vie en Afrique du Sud

L’épidémie de sida a fait chuter l’espérance de vie en Afrique du Sud d’environ 13 ans depuis 1990, à 51 ans, selon un rapport récent.

Ce rapport commun du Conseil de la recherche médicale (MRC) et de la Société des actuaires (spécialistes des statistiques pour les finances et assurances) d’Afrique du Sud, basé sur des données épidémiologiques et démographiques, montre que l’espérance de vie est "estimée à 49 ans pour les hommes et 53 ans pour les femmes", soit une moyenne de 51 ans. "En 2005, la pandémie du VIH-sida a déjà fait diminuer l’espérance de vie d’environ 13 ans", souligne le texte. Debbie Bradshaw, chercheuse au MRC, a (...)
... la suite
 Sida : les travailleurs et l’économie des pays pauvres durement frappés
Le sida frappe durement le monde du travail dans les pays pauvres, les plus affectés par l’épidémie, et leur croissance économique s’en trouve ralentie, particulièrement en Afrique, selon un rapport publié vendredi par le Bureau international du travail (BIT) (NDLR : Rapport téléchargeable en fin d’article) En 2005, »plus de trois millions de personnes faisant partie de la population active dans le monde étaient totalement ou partiellement inaptes au travail du fait du sida, les trois-quarts en Afrique (...)
... la suite
 Namibie : malgré le sida, la communauté Himba résiste aux changements sociaux

J’espère que ce peuple admirable qui avait su survivre à l’ordre des colons allemands de les exterminer jusqu’au dernier (génocide des Hereros 1904-1907) saura faire face dignement à ce nouveau fléau

WINDHOEK, 13 avril - La communauté pastorale Himba vit en marge du reste de la société namibienne, mais ses coutumes et son détachement vis à vis des efforts de prévention du VIH/SIDA pourraient favoriser sa vulnérabilité face au virus, ont indiqué les organisations non gouvernementales. « Les Himba ne connaissent pas la fidélité à un partenaire », a affirmé Kakarandua Mutambo, responsable de la Société de la Croix-Rouge dans la région de Kunene, dans le nord de la Namibie, qui peine à faire passer des (...)
... la suite
 Dicussion avec les femmes du programme Espoir (accès aux ARV) de Caritas à Bangui (RCA)

Quelques notes prises après ma rencontre avec ces femmes l’année dernière

4 juillet 2005 - Sandrine Dekens Ces notes ont été prises pendant ma mission à Bangui en juillet 2005 et en les retrouvant aujourd’hui, j’ai eu envie de les faire partager... Environ 30 femmes attendent d’être reçues par le médecin prescripteur de leurs ARV. Le rendez-vous est mensuel. Les ARV étaient gratuits jusqu’à il y a 3 mois environ. Aujourd’hui, elles doivent payer 2000 FCFA (nouvelles dispositions dans le cadre du Fond Mondial), mais la plupart ne le peuvent pas. Caritas leur délivre malgré (...)
... la suite
 Le Sida frappe d’abord les pays pauvres et y réduit toujours plus l’espérance de vie

Ce n’est hélas pas un scoop, mais une tendance confirmée par le PNUD en 2005

L’espérance de vie recule dans 14 pays africains. Les habitants du Bostwana, par exemple, ont perdu presque 20 ans d’espérance de vie entre 1970-1975 et 2000-2005. Le sida joue un grand rôle : il touche davantage les pays d’Afrique sub-saharienne et les enferme dans la pauvreté. Au Bostwana c’est 37,3 % des 15-24 ans qui sont touchés. Les ménages affectés par le VIH ou le sida doivent faire face à une hausse des dépenses de santé alors que leurs revenus chutent avec leurs capacités de travail : les (...)
... la suite
 Afrique du Sud : le sida, fléau économique

Analyse de l’impact économique et social

lundi 27 juin 2005 Notre partenaire Marchés Tropicaux revient sur les ravages économiques que provoquent la pandémie de sida en Afrique du Sud, où un adulte sur cinq est infecté. "Chacun d’entre nous est concerné, directement ou indirectement, par le sida", a déclaré la ministre sud-africaine de la Santé Manto Tshabalala-Msimang, à Durban la semaine dernière, lors de la deuxième conférence nationale sur le sida. Une phrase qui résume les ravages d’une pandémie qui touche, en Afrique du Sud, un adulte (...)
... la suite
 VIH/ SIDA en milieu de travail : le coût exhorbitant d’une pandémie

allAfrica.com

Notre Voie (Abidjan) ACTUALITÉS 18 Avril 2005 Publié sur le web le 18 Avril 2005 By Cendres Glazai L’épidémie du sida progresse de façon vertigineuse dans les pays pauvres. Le virus touche principalement les moins de 40 ans. Une population jeune et active pour qui le lieu du travail, aux yeux du Conseil national du patronat ivoirien (CNPI), est un cadre de sensibilisation prioritaire pour freiner la grave menace qui pèse sur le développement économique du pays. Le Conseil national du patronat (...)
... la suite

Informations médicales

 Une jeune fille de 18 ans, porteuse du VIH depuis sa naissance, est en rémission

Le cas de cette française née avec le VIH et qui semble hors de danger, a été dévoilé ce lundi. Les raisons de sa rémission échappent en grande partie aux chercheurs

Le Monde.fr avec AFP | 20.07.2015 Une Française de 18 ans, infectée par le virus du sida (VIH) pendant la grossesse de sa mère, est en rémission après avoir été sous traitement antirétroviral jusqu’à l’âge de 6 ans, un traitement stoppé par la suite, selon une étude publiée lundi 20 juillet Ce premier cas mondial montre qu’« une rémission prolongée après un traitement précoce peut être obtenue chez un enfant infecté par le VIH depuis la naissance », selon l’étude française présentée par le Dr Asier Saez-Cirion (...)
... la suite
 Sida : un vaccin à "double détente" prometteur

Une nouvelle stratégie vaccinale contre le VIH testée sur des singes constituerait une piste prometteuse pour empêcher les particules virales d’infecter l’organisme

Sciences et Avenir - avec AFP - VIH. Un vaccin expérimental contre le VIH, le virus de l’immunodéficience humaine responsable du Sida, a produit des résultats prometteurs chez des singes, selon une étude publiée jeudi 2 juillet 2015 dans la revue américaine Science. Ce vaccin "à double détente" consiste tout d’abord à préparer le système immunitaire avec un autre agent pathogène avant de le doper avec une protéine se trouvant sur l’enveloppe du VIH. Selon les chercheurs, ce pourrait être la meilleure (...)
... la suite
 La fillette annoncée « guérie » du sida est finalement séropositive
Le Monde.fr avec AFP | 10.07.2014 - C’était alors un immense espoir. En mars 2013, une équipe de chercheurs américains avaient annoncé la première guérison « fonctionnelle » d’un bébé né porteur d’une infection par le virus du sida (VIH), transmis par sa mère. Hélas, ces mêmes chercheurs ont annoncé jeudi 10 juillet que le virus était réapparu chez la fillette, aujourd’hui âgée de 4 ans, malgré un intense traitement aux antirétroviraux. Elle avait commencé à être traitée moins de trente heures après sa (...)
... la suite
 Les autotests pour le dépistage du virus du sida arrivent en France

(à grand renfort de soutien politique, médiatique et associatif)

Le Monde.fr | 09.04.2013 - Par Maxime Goldbaum - Le kit Ora Quick Advance Rapid commercialisé aux Etats-Unis. Les Français se sont montrés généreux. L’édition 2013 du Sidaction, qui s’est tenu du 5 au 7 avril, a vu les promesses de don augmenter de 25 % par rapport à 2012. 5,1 millions d’euros seront potentiellement consacrés à la recherche contre le virus du sida (VIH), qui contamine chaque année 2,5 millions de personnes, dont 6 100 en France. Si l’efficacité des traitements antiviraux est en (...)
... la suite
 Risque de transmission du VIH
pvsq - 21 Février 2013 - L’Agence de la Santé publique du Canada a publié récemment le document Risque de transmission du VIH : sommaire des données scientifiques. Ce rapport présente une synthèse des données scientifiques disponibles à l’heure actuelle sur le risque de transmission du VIH associé aux relations sexuelles, à l’utilisation de drogues injectables ainsi qu’à la transmission de la mère à l’enfant (transmission verticale). Cette synthèse a été faite à partir de la documentation publiée entre (...)
... la suite
 La revue Prescrire publie sa liste noire de médicaments
Le Monde.fr avec AFP | 01.02.2013 | La revue Prescrire a dévoilé jeudi sa liste des "médicaments plus dangereux qu’utiles", pour lesquels elle demande le retrait du marché en raison des risques sanitaires "disproportionnés" qu’ils représentent par rapport aux bénéfices apportés. "Certains sont nouveaux, d’autres sont plus ou moins anciens mais encore autorisés, disponibles et promus", souligne la revue indépendante. Cette liste noire, qui comporte plusieurs dizaines de médicaments, "à retirer du (...)
... la suite
  Sida : en Afrique, les hommes répondent moins bien au traitement
VIH.org - 28/11/12 - Plus de 25 millions de personnes sont infectées aujourd’hui par le virus du sida en Afrique, parmi lesquelles une majorité de femmes. Cependant, une étude conduite par des chercheurs d’ Epicentre(1) et de l’IRD révèle que les hommes réagissent moins bien au traitement. L’ étude, basée sur quatre programmes de Médecins sans frontières France au Malawi, en Ouganda et au Kenya, montre que la reconstitution immunitaire est plus lente chez les hommes que chez les femmes. Plus de 34 (...)
... la suite
 Un smartphone capable d’effectuer le test du sida à l’étude

Des chercheurs sud-africains et sud-coréens travaillent sur un smartphone capable d’effectuer le test du sida, qui pourrait se révéler particulièrement utile dans les zones rurales d’Afrique, les plus touchées par la pandémie, a indiqué vendredi l’un des chercheurs

E-llico.com - 1er septembre 2012 - L’équipe a mis au point un microscope et une application qui pourront photographier et analyser des échantillons sanguins permettant de diagnostiquer le sida et même évaluer l’état du système immunitaire dans des régions éloignées des laboratoires. "Notre idée était d’obtenir des images et de les analyser sur ce smartphone grâce à des applications", a expliqué Jung Kyung Kim, professeur en ingénierie biomédicale à l’Université Kookmin en Corée du Sud. Cette innovation, (...)
... la suite
 Le "patient de Berlin", seul homme à avoir guéri du sida
Le Monde.fr avec AFP | 26.07.2012 - L’homme qui a guéri du SIDA par lemondefr "Je suis la preuve vivante qu’on peut guérir du sida". Testé positif au VIH en 1995, l’Américain Timothy Brown n’a plus montré de signe d’infection depuis 2007. Il est le seul cas connu au monde de guérison du sida, un phénomène inédit qui ouvre de nouvelles perspectives aux chercheurs. Présenté dans la littérature médicale comme "le patient de Berlin", en référence à la ville où il a été soigné, ce miraculé a reçu une standing (...)
... la suite
 Sida : lancement d’une nouvelle stratégie pour guérir l’infection
Libération, 19 juillet 2012 - La Société internationale sur le sida (SID), qui rassemble des chercheurs à la pointe du combat contre la pandémie, a dévoilé jeudi à Washington une nouvelle stratégie visant à guérir l’infection. Jusqu’à présent, les traitements antirétroviraux découverts dans les années 90 permettent de contrôler le virus du sida (VIH) et de préserver la santé des personnes contaminées, mais pas d’éradiquer le pathogène. Cette initiative, élaborée au cours des deux dernières années, a été (...)
... la suite
 Circoncision et prévention du VIH en Afrique : une synthèse
Aude Segong - Crips - 17 Avril 2012 - Le dernier quatre pages de Questions de santé publique (pdf, 446Ko) est consacré à la circoncision et à sa place dans la prévention de la transmission sexuelle du VIH chez les hommes en Afrique subsaharienne. La circoncision est pratiquée en Afrique depuis des millénaires et deux tiers des Africains sont circoncis. Dès 1986, constatation était faite d’une corrélation géographique : les pays africains où les hommes sont majoritairement circoncis sont moins touchés (...)
... la suite
 Vers un monde sans VIH

par Françoise Barré-Sinoussi

Françoise Barré-Sinoussi - Le Monde Diplomatique - Janvier 2012 - Pour traiter les personnes infectées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), les médicaments antirétroviraux sont désormais disponibles à l’échelle planétaire, grâce à la mobilisation de la communauté internationale. La recherche est cependant essentielle pour offrir aux patients non plus un traitement à vie, mais une rémission durable. Malgré les progrès de la recherche, depuis la première description du sida en juin 1981, (...)
... la suite
 Découverte de séropositivité maternelle à l’accouchement : Comment traiter l’enfant ?

PTME - Situations extrèmes (2/2)

VIH.org - Transcriptase 146 - 11/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Est-il encore temps, en cas de dépistage maternel positif au moment de l’accouchement, de réduire le taux de transmission du VIH en traitant le nouveau né ? Et quel est le type de régime antirétroviral le plus efficace ? La présentation orale, en late-breaker à la CROI 2011, de l’étude HPTN 040/PACTG 1043 faisait le point. Cet article fait partie du numéro 146 de la revue Transcriptases, qui doit être (...)
... la suite
 Femmes enceintes n’ayant pas besoin d’antirétroviraux : les réponses de Primeva

PTME - Situations extrèmes (1/2)

VIH.org - Transcriptase 146 - 08/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Quelles stratégies de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) adopter chez les femmes enceintes séropositives ne nécessitant pas un traitement pour elles-mêmes ? Peut-on réduire le nombre de molécules ? L’essai PRIMEVA, présenté à la CROI 2011, apporte des réponses à de nombreuses questions. A-t-on besoin, connaissant la toxicité potentielle pour la mère et l’enfant de la combinaison (...)
... la suite
 La circoncision, un moyen pour circonscrire le sida

Présenté hier par le professeur Auvert, un programme massif d’ablation du prépuce dans un township sud-africain a réduit l’épidémie.

Libération - 21/07/2011 - Par Eric Favereau Il y a dix ans, on n’y croyait pas. Il y a cinq ans, on en doutait. Il y a trois ans, on disait : « C’est intéressant mais inapplicable. » Hier, à la conférence internationale sur le sida à Rome, le professeur de santé publique à l’université de Versailles, Bertran Auvert, a présenté les résultats du premier programme massif de circoncision qui s’est déroulé en Afrique du Sud. Ils sont spectaculaires : ce programme a fortement réduit l’infection des hommes par le (...)
... la suite
 Une prise rapide d’antirétroviraux diminuerait fortement le risque de transmission du sida
LeMonde.fr avec AFP | 12.05.11 • Une étude clinique à grande échelle, dont les résultats ont été publiés jeudi 11 mai, montre qu’en commençant un traitement à base d’antirétroviraux immédiatement après la transmission, au lieu d’attendre que la maladie ne progresse, le risque de transmission du VIH d’une personne infectée par le virus vers un partenaire séronégatif était réduit de 96 %. La phase de test, qui devait se terminer en 2015, s’est révélée si convaincante que l’essai clinique a été stoppé plus tôt (...)
... la suite
 Mediator : le VIH entre dans la partie
Seronet - 27 janvier 2011 Avant son interdiction en 2009 en raison de sa toxicité pour les valves cardiaques, le Mediator a, outre son usage comme médicament antidiabétique, été utilisé dès 1998 dans les traitements de complications liées aux lipodystrophies. C’est le cas de Laurence, séropositive, qui témoigne. Isabelle Poizot-Martin, chef de service de l’Hôpital Sainte Marguerite à Marseille, fait le point sur ce que les personnes vivant avec le VIH ayant pris ce médicament doivent faire. Mediator : (...)
... la suite
 Un patient atteint du VIH et d’une leucémie guéri
LeMonde.fr avec AFP et Reuters | 17.12.10 | Les chercheurs de l’université de médecine de Berlin ont cependant prévenu que ces résultats ne pouvaient pour autant pas être généralisés à la totalité des quelque 33 millions de personnes infectées par le virus du sida dans le monde. Trois ans après avoir reçu une greffe de cellules souches, un patient américain a guéri du sida, une première, ont révélé des scientifiques allemands. Leurs recherches ont été publiées, mercredi 15 décembre, dans la revue (...)
... la suite
 Afrique du sud : Les communautés discutent des conclusions des essais d’un microbicide
Johannesbourg, 24 août 2010 (PLUSNEWS) - La récente annonce des résultats positifs d’une série d’essais sur un microbicide en Afrique du Sud a donné lieu a des discussions entre scientifiques, activistes et travailleurs communautaires pour savoir quel serait le moyen le plus rapide et le plus responsable de mettre un produit à la disposition des femmes. Selon les essais menés par le Centre sud-africain du Programme de recherche sur le sida (CAPRISA), un gel vaginal contenant du ténofovir - un (...)
... la suite
 Des taux d’échec de traitement VIH deuxième ligne inquiétants

Les patients sous traitement de deuxième ligne sont 46 pour cent plus susceptibles de connaître un échec de traitement que ceux sous première ligne

Johannesbourg, 9 août 2010 - PlusNews - Les patients infectés au VIH et sous traitement antirétroviral (ARV) de deuxième ligne sont largement plus exposés au risque de connaître un échec thérapeutique que ceux sous ARV de première ligne, selon une nouvelle recherche menée par l’organisation non gouvernementale (ONG) Médecins sans frontières (MSF). Publiée dans le Journal of the American medical association (JAMA), l’étude de MSF s’est penchée sur les résultats du traitement de 632 patients de pays à (...)
... la suite
 En Afrique du Sud, l’espoir de la circoncision contre le sida
L’Express - Vincent Hugeux, Sébastien Hervieu - 24 Juin 2010 Fondée par un chercheur français, la clinique Bophelo Pele a fait d’Orange Farm, près de Johannesburg, le laboratoire d’un procédé qui entrave la progression du VIH. Guère à l’aise sur sa chaise, Mishack Tibane martèle du pied le lino de la salle d’attente. Nerveux ? "Voilà quatre ans que je veux me faire circoncire pour me protéger, mais j’avais peur", concède cet étudiant de 22 ans. Un peu auparavant, le patient a informé par téléphone sa (...)
... la suite
 Guide de l’infirmier en situation isolée face au VIH-sida en Afrique subsaharienne
Croix-rouge française - 05/05/2010 - L’Afrique concentre trois quarts des nouveaux cas recensés de VIH-sida dans le monde, et pourtant, c’est aussi la région du monde qui compte la plus faible densité de médecins. Le manque de ressources humaines qualifiées est l’un des principaux freins à la croissance de l’offre de santé en Afrique subsaharienne. Face à un tel constat, la Croix-Rouge française plaide pour un renforcement du rôle de l’infirmier, mais aussi de la sage-femme et de l’aide-soignant. (...)
... la suite
 Afrique : Suivre les avancées dans la circoncision masculine
Nairobi, 3 mars 2010 - PlusNews - La circoncision masculine médicale est désormais largement reconnue comme un outil important pour la prévention du VIH, et plusieurs pays africains l’ont inclus dans leurs stratégies nationales de lutte contre le VIH. IRIN/PlusNews liste les progrès de 13 états en Afrique de l’Est et en Afrique australe, identifiés comme des pays prioritaires pour une augmentation de la circoncision masculine par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Kenya : on estime que 85 (...)
... la suite
 Plus de questions que de réponses avec l’essai vaccinal VIH
Johannesbourg, 27 octobre 2009 (PLUSNEWS) - L’annonce récente selon laquelle un vaccin contre le VIH avait montré pour la première fois des effets protecteurs a suscité un grand enthousiasme, jusqu’à ce qu’il apparaisse que les conclusions étaient basées sur les résultats les plus prometteurs de trois analyses différentes des conclusions de l’essai. L’équipe de recherche à Bangkok, la capitale de la Thaïlande, a annoncé le 24 septembre qu’une combinaison des deux vaccins avait réduit le taux d’infection du (...)
... la suite
 Espoir d’un vaccin VIH salué, mais la priorité reste au traitement
Johannesbourg/Dakar, 25 septembre 2009 (Plusnews) - Un essai clinique réalisé en Thaïlande pendant six ans a permis de réunir les premières preuves qu’un vaccin contre le VIH pouvait offrir une certaine protection contre le virus. Une annonce saluée par des activistes de la lutte contre la pandémie, qui ont néanmoins rappelé que la priorité devrait pour l’instant rester l’accès au traitement. L’essai a été réalisé à Bangkok, la capitale thaïlandaise, par une équipe de chercheurs. Ils ont annoncé, le 24 (...)
... la suite
 Le manque d’hygiène dans les injections peut être fatal

Les drogues injectables sont l’un des principaux facteurs de transmission du VIH

Nairobi, 20 juillet 2009 (PlusNews) - Les injections et les seringues ne sont toujours pas utilisées convenablement dans les centres de santé africains. Des millions de patients sont ainsi exposés aux maladies infectieuses telles que le VIH et l’hépatite C, ont averti des spécialistes de la santé lors de la Conférence africaine sur la santé, à Nairobi, la capitale kényane. « Les injections sont utilisées à mauvais escient par des charlatans et même par des professionnels qui s’en servent pour soutirer (...)
... la suite
 Une thérapie ARV plus précoce épargne des vies
Johannesbourg, 11 juin 2009 - PlusNews - Les résultats d’un essai clinique mené en Haïti ont apporté la première preuve concluante que les personnes vivant avec le VIH dans les pays en développement ont, de manière significative, davantage de chances de survie si elles commencent une thérapie antirétrovirale (ARV) plus tôt. La semaine dernière, une commission indépendante de suivi des données et de la sécurité a recommandé l’arrêt immédiat d’un essai mené par les centres du Groupe haïtien d’étude du (...)
... la suite
 VIH/sida et pays en développement : un simple pèse-personne pour améliorer le suivi les patients sous antirétroviraux ?
institut pasteur le 08/04/2009 Dans les pays en développement, où l’accès aux tests de laboratoire reste limité, l’utilisation d’un critère aussi simple que la prise de poids pourrait-elle améliorer la prise en charge des patients infectés par le VIH sous traitement antirétroviral ? C’est ce que suggère une étude publiée dans la revue AIDS, menée par des chercheurs de l’Institut Pasteur en collaboration avec Médecins Sans Frontières. Dans le contexte actuel de l’élargissement de l’accès aux (...)
... la suite
 Ouganda : de nouvelles recherches montrent un intérêt grandissant pour la circoncision
Kampala, 11 février 2009 - PlusNews - En Ouganda, la plupart des hommes et des femmes soutiennent la circoncision masculine médicale comme un moyen de réduire les risques de transmission du VIH, et plus de 62 pour cent des hommes non circoncis envisageraient une ablation du prépuce, selon les résultats d’une récente étude. L’étude menée par l’université Makerere en Ouganda et Family Health International, qui s’emploie à promouvoir la santé de la reproduction grâce à un financement de l’Agence américaine (...)
... la suite
 Sida : entretien avec le Nobel de médecine Barré-Sinoussi

Elle est femme et chercheur, elle vient d’avoir le prix Nobel de médecine

Par Têtu.com | Le site des gays et des lesbiennes | 06/10/2008 | 20H03 Françoise Barré-Sinoussi, 61 ans, a reçu avec le professeur Luc Montagnier le prix Nobel de médecine pour ses travaux qui ont permis, en 1983, d’isoler le virus VIH. Lorsqu’elle a appris la nouvelle, ce lundi, elle se trouvait à l’Institut Pasteur du Cambodge, où elle dirige le site de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites (ANRS) en Asie du Sud-Est. Interrogée, à Phnom Penh, en exclusivité pour Têtu, elle a (...)
... la suite
 Après vingt-cinq ans de recherche, le sida court toujours

Article de vulgarisation scientifique qui fait le point des connaissances sur la sida

Par Damien Jayat | Vulgarisateur scientifique | 11/12/2007 En juin 1981, le centre de contrôle des maladies d’Atlanta (Etats-Unis) annonçait le décès suspect de cinq jeunes hommes des suites d’une même maladie : une infection pulmonaire d’une forme assez rare en temps normal. Oui mais voilà, le Centre avait bien senti qu’on n’était plus en temps normal. En effet, après quelques recherches on comprit que les cinq décès étaient tous liés à une maladie inconnue jusqu’alors, en tous cas pas précisément (...)
... la suite
 Sida : augmentation de 13 ans de l’espérance de vie avec les trithérapies
Paris (AFP), le 25 juillet 2008 L’espérance de vie des patients infectés par le virus du sida dans les pays développés a augmenté de 13 ans depuis qu’on recourt à une combinaison d’antirétroviraux, avec une baisse de la mortalité de près de 40%, selon une étude publiée vendredi par la revue britannique The Lancet. Une équipe de chercheurs conduite par le professeur Robert Hogg, du centre de recherche sur le sida de Vancouver (Canada), a comparé les taux de décès chez les patients en 1996-1999, période (...)
... la suite
 La trithérapie devrait probablement être initiée plus tôt chez les patients infectés par le VIH2
(Aids, vol.22, n°4, p.457-468) WASHINGTON, 3 mars 2008 (APM) - Les patients infectés par le VIH-2 devraient peut-être initier leur traitement à un taux de CD4 plus élevé que ceux touchés par le VIH-1, considèrent des chercheurs français dans un article paru dans Aids. Tandis que le VIH de type 1 prédomine dans la plupart des régions du monde, le VIH-2 affecte essentiellement les pays d’Afrique occidentale mais également l’Angola et le Mozambique, rappelle-t-on. En Europe, le VIH-2 touche (...)
... la suite
 Le VIH transmis de la mère à l’enfant par la nourriture pré-mâchée
8 février 2008 - Atlanta, Géorgie http://canadianpress.google.com/art... Les autorités sanitaires américaines ont annoncé, pour la première fois, qu’une mère porteuse du virus responsable du sida et qui pré-mâche la nourriture de son enfant avant de la lui donner - pratique courante dans les pays en développement -, peut le lui transmettre si elle saigne de la bouche, notamment des gencives. Trois cas de ce type ont déjà été signalés chez des enfants aux Etats-Unis entre 1993 et 2004, ont expliqué des (...)
... la suite
 Zambie : Des rumeurs de VIH dans les contraceptifs sèment la panique

Une méfiance envers les initiatives sanitaires et les médicaments étrangers basée sur l’histoire et l’expérience

Lusaka, 7 février 2008 (Plusnews) Une vague de panique en Zambie, provoquée par des allégations selon lesquelles des lots de Depo-Provera, un contraceptif injectable, contenaient le VIH, a dévoilé la méfiance profonde et le degré de désinformation élevé des populations quant à l’innocuité des médicaments importés. Selon le docteur Canisius Banda, porte-parole du ministère zambien de la Santé, ces allégations ont été formulées par un technicien de laboratoire qui travaillait dans un centre de santé public (...)
... la suite
 Sans calotte mais pas sans capote

La circoncision, un petit plus

Trois essais portant sur le rôle de la circoncision dans la réduction de la transmission du VIH à l’homme hétérosexuel dans des pays à forte prévalence VIH ont montré des résultats encourageants. Quand elle est associée à des conseils de prévention, au dépistage VIH et à la mise à disposition de préservatifs, la circoncision pourrait être un moyen de réduction de la transmission partiellement efficace pour les hommes. C’est quoi la circoncision ? La posthectomie est une intervention qui consiste à enlever (...)
... la suite
 L’OMS et l’ONUSIDA rendent publiques les recommandations d’une consultation d’experts sur la circoncision pour la prévention du VIH

le communiqué de l’OMS

28 Mars 2007 - Face à la nécessité de réduire rapidement le nombre de nouvelles infections par le VIH dans le monde, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) ont organisé une consultation internationale d’experts pour déterminer si la circoncision doit être recommandée pour la prévention de l’infection à VIH. Sur la base des données présentées, qu’ils ont jugées convaincantes, les experts présents lors de la consultation ont recommandé de (...)
... la suite
 La tuberculose toujours plus résistante

De nouvelles souches du bacille de Koch ultrarésistantes à tous les antibiotiques ont fait leur apparition. Un problème qui concerne l’ensemble de la planète et en particulier les malades du SIDA

Plus de 8,8 millions de nouveaux cas ont été recensés en 2005. "Cela nous concerne tous. Elle est à nos portes. » Il s’agit de la tuberculose. En présentant le nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le docteur Léopold Blanc n’a pas caché son inquiétude. Certes, la progression de la maladie semble se stabiliser, mais d’autres périls commencent à émerger. D’une part, le nombre de malades co-infectés par le VIH et le bacille de Koch (BK) est en progression constante, en particulier en (...)
... la suite
 Kenya : Encadrer rapidement la pratique de la circoncision
Nairobi, 27 février 2007 - Le nombre d’hommes demandant à être circoncis a triplé à l’ouest du Kenya depuis que des études ont révélé que ce procédé pouvait réduire au moins de moitié le risque d’infection au VIH, ce qui rend urgent la définition de consignes strictes pour encadrer la pratique de cette intervention chirurgicale. La circoncision n’est pas une tradition chez les populations de la Province du Nyanza. Mais le docteur Reuben Okioma, médecin à l’hôpital régional New Nyanza, a déclaré que la (...)
... la suite
 La circoncision réduit pour l’homme le risque d’infection par le VIH mais n’offre pas une protection complète

Déclaration commune OMS/ONUSIDA/UNICEF/FNUAP/Banque mondiale sur les résultats des essais au Kenya et en Ouganda concernant la circoncision et le VIH

Déclaration commune OMS/ONUSIDA/UNICEF/FNUAP/Banque mondiale - 13 décembre 2006 Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA et ses organisations coparrainantes, l’OMS, le FNUAP, l’UNICEF et la Banque mondiale, prennent note avec grand intérêt de l’annonce, faite aujourd’hui par les Instituts nationaux de la santé (NIH) des Etats-Unis, que les deux essais d’évaluation des effets de la circoncision sur le risque d’infection à VIH sont arrêtés suite à la recommandation du Conseil de suivi des (...)
... la suite
 La circoncision comme moyen de prévention de l’infection à VIH

La prévention entre le politiquement incorrect et le pragmatisme

Un message sur le forum d’Emed (ci-dessous) nous permet de faire le point sur la circoncision comme arme supplémentaire de la prévention contre le sida. Rappelons que les études scientifiques ont largement montré l’efficacité de la circoncision contre la contamination des hommes par le VIH. Ces faits scientifiques, bien qu’établis, rencontrent des oppositions de toutes parts et dans des régions du monde très variées. Ainsi des groupes d’intérêts aussi divers que souvent opposés, se retrouvent (...)
... la suite
 Nouvelles recommendations de l’OMS pour le traitement ARV des nouveaux-nés et des enfants

Et également les guidelines 2006 pour les adolescents et les adultes vivant dans les pays à ressources limitées

10 août 2006 - Nous mettons en ligne sur le blog les deux nouvelles publications (en anglais) de l’OMS pour les recommendations concernant le traitement ARV dans les pays à ressources limitées : la première concerne les nouveaux-nés et les enfants, la seconde les adolescents et les adultes. Pour les bébés et les enfants La manière la plus efficace et la moins couteuse pour répondre au VIH chez les enfants est de réduire la transmission de la mère à l’enfant (TME). Cependant, chaque jour on compte (...)
... la suite
 Le "réservoir naturel" du virus du sida identifié chez des chimpanzés du

Vingt-cinq ans après la découverte du virus du sida, une équipe internationale de chercheurs a identifié le chimpanzé Pan troglodytes troglodytes comme le "réservoir naturel" du VIH

Le Monde | 26.05.06 | 16h53 Vingt-cinq ans après la découverte du virus du sida, une équipe internationale de chercheurs a identifié le chimpanzé Pan troglodytes troglodytes comme le "réservoir naturel" du VIH, selon une étude publiée jeudi 25 mai par le magazine scientifique Science http://www.sciencemag.org/cgi/gca?g... Partie prenante à ces travaux, l’Institut français de recherche pour le développement (IRD) précise dans un communiqué que plusieurs de ses chercheurs, associés à des confrères (...)
... la suite
 Cameroun : Les examens biologiques enfin accessibles
YAOUNDE, le 16 janvier (IRIN) - La baisse significative des prix des examens biologiques pour les patients sous traitement antirétroviral au Cameroun a provoqué une hausse de la demande pour ces actes de laboratoires, indispensables au suivi des patients vivant avec le sida, selon des médecins. Annoncée en décembre par le gouvernement, cette décision est entrée en vigueur le 1er janvier dans les établissements publics du pays, où les tarifs des examens semestriels de suivi biologique ont été (...)
... la suite
 Cameroun : la trithérapie malade de l’inobservance

La prise en charge médicale sur la voie de devenir le casse-tête que nous redoutons tous

Le Messager (Douala) - 5 Juillet 2005 Publié sur le web le 28 Novembre 2005 Par Marie-Noëlle Guichi Les séropositifs sous antirétroviraux ne prennent pas toujours les médicaments suivant les prescriptions médicales. Conséquence, ils deviennent à la longue résistants. Et sont parfois obligés de changer de ligne de traitement. Ce qui n’est pas évident au Cameroun. "Quand les antirétroviraux sont arrivés au Cameroun en 1996, on a jubilé. Mais très tôt, nous avons été rattrapés pas les échecs (...)
... la suite

Instances internationales

 Rapport ONUSIDA 2013

Les nouvelles infections au VIH chez les enfants en net recul

Libération - AFP - 23 septembre 2013 - Selon Onusida, en onze ans, les nouvelles infections par le virus ont diminué de 52%. Les nouvelles infections par le VIH chez les enfants ont diminué de 52% depuis 2001 et globalement, adultes inclus, elles ont diminué de 33% sur cette période, souligne le rapport annuel 2013 d’Onusida. Il y a eu l’année dernière un nombre estimé de 2,3 millions de nouveaux cas, contre 2,5 millions en 2011, une réduction globale de 33% par rapport à 2001, souligne le rapport (...)
... la suite
 Update : rapport de l’ONUSIDA 2013 sur la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique
Destination Santé - Dominique Salomon - 23 Mai 2013 - Le sommet commémorant le cinquantenaire de l’Union africaine (UA) s’est ouvert ce 21 mai à Addis-Abeba en Ethiopie. A cette occasion, l’ONUSIDA publie un rapport sur la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique. Si le nombre de séropositifs y reste le plus important au monde, de bons résultats en matière de prise en charge fournissent de l’espoir. « Les progrès dans la lutte contre le VIH/SIDA sur le continent africain sont remarquables », estiment les (...)
... la suite
 VIH/sida : engagement et rôle des femmes vivant avec le VIH, un rapport de l’Onusida
Crips, 2 Janvier 2013 - A travers l’analyse de leur action dans la réalisation des dix objectifs de la déclaration politique sur le VIH/sida de l’assemblée générale des nations unies de 2011, un rapport met en valeur l’engagement et le rôle des femmes vivant avec le VIH dans la lutte contre l’infection. Les dix objectifs détaillés sont les suivants : réduire la transmission sexuelle du VIH, prévenir l’infection chez les usagers de drogues injectables, éliminer les nouvelles infections chez les enfants et (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2012 : l’Afrique subsaharienne compte toujours 69 % des malades atteints du VIH dans le monde
Le sida est en net déclin en 2011, le nombre de décès liés au sida dans le monde a baissé...mais 69 % des malades atteints du VIH vivent en Afrique subsaharienne. vih.org - Charles Roncier - 20 Novembre 2012 L’Onusida publie son rapport annuel sur les chiffres du sida. Fin 2011, 34 millions de personnes vivaient avec le VIH. Ce sont 0,8% des adultes (15-49 ans) dans le monde qui vivent avec le VIH. L’Afrique subsaharienne reste la plus touchée : Avec près de 1 personne adulte sur 20 (4,9%), elle (...)
... la suite
 Francophonie : faire plus contre le VIH/SIDA
Destination Santé - 16 octobre 2012 - L’ONUSIDA souligne dans son dernier rapport, les progrès mais aussi… les insuffisances de la manière dont les pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), se comportent face au VIH/SIDA. Et ses responsables lancent un nouvel appel pour pallier le manque cruel de financements dans ce domaine. En 2011, près de 826 000 patients des pays à revenu faible ou intermédiaire membres de l’OIF, ont bénéficié d’un traitement anti-VIH. En 2003, (...)
... la suite
 La lutte contre le sida en Afrique, une responsabilité partagée
La Croix - 9 octobre 2012 - Michel Sidibé, directeur exécutif d’Onusida au siège de la MGEN, le lundi 8 octobre : « Ne peut-on pas considérer l’accès aux médicaments essentiels contre le sida comme un bien public ? » « Le monde a changé. On ne peut plus dire, dans la lutte contre le sida, l’argent est dans une partie du monde, les problèmes sont dans une autre. L’économie s’est transformée. Les pays émergents doivent devenir des acteurs de l’aide. En Afrique aussi, les dirigeants doivent entrer dans la (...)
... la suite
 Le Fonds mondial adopte un nouveau mode de financement
Johannesbourg, 28 septembre 2012 - IRIN - Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a dévoilé les premiers détails concernant son nouveau modèle de financement, qui changera la façon dont les pays sollicitent des fonds. Toutefois, alors que le Fonds mondial s’emploie à parachever ce modèle avant l’année prochaine, la société civile critique le processus qu’elle estime précipité et pas assez transparent. Le Conseil d’administration du Fonds mondial a adopté les principes (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2012 : 23,5 millions de personnes vivent avec le VIH en Afrique subsaharienne

Même si les progrès dans l’accès au traitements sont notables, 1,2 million d’africains sont mort du SIDA en 2011 dans cette même région

Xinhua , Genève - 18 juillet 2012 - 23,5 millions de personnes, dont 3,1 millions d’enfants, vivaient avec le VIH en Afrique subsaharienne en 2011. L’Afrique subsaharienne concentre plus de 80% des personnes vivant avec le VIH et la tuberculose, selon le Rapport 2012 publié mercredi par l’agence des Nations Unies de lutte contre le sida (ONUSIDA). On estime que durant 2011, 1,7 million de personnes ont été nouvellement infectées en Afrique subsaharienne. Parmi elles, près de 300000 sont des (...)
... la suite
  Les lois répressives et les violations des droits de l’homme entravent la réponse mondiale au VIH
ONU - New York - 09 juillet 2012 - Un important rapport démontre que des lois répressives entravent les réponses au VIH et constituent un gaspillage de ressources. La Commission appelle avec insistance à l’adoption de lois qui protègent les droits de l’homme et qui sauvent des vies, économisent de l’argent et mettent fin à l’épidémie. Selon un rapport de la Commission mondiale sur le VIH et le droit, un organisme indépendant composé de leaders mondiaux et d’experts, des lois répressives et des (...)
... la suite
 VIH/SIDA : Historique du Fonds mondial
Johannesburg, 5 décembre 2011 - PlusNews - Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme est aujourd’hui à la croisée des chemins et bien loin de ce qu’il était au moment de sa création. Son déficit s’élève en effet à 6 milliards de dollars et il a été contraint d’annuler son dernier appel à projets. Dans cette chronologie, IRIN/PlusNews revient sur l’historique d’un mécanisme de financement international qui a révolutionné la lutte contre le VIH et permis à 2,8 millions de (...)
... la suite
 Le Fonds mondial proche de l’asphyxie, les associations inquiètes
vih.org - Charles Roncier - 28/11/11 -A l’occasion de sa 25e réunion, le Conseil d’administration du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, dont les caisses sont presque vides malgréles promesses des pays donateurs faites à New York, annonce avoir adopté une nouvelle stratégie dans sa réponse à l’épidémie. Des changements qui s’accompagnent d’un arrêt du financements des nouveaux projets en 2011 et de la mise en place d’un mécanisme transitoire. Les associations de (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2011 : L’Afrique, région la plus touchée par le VIH

L’accès aux traitement en nette progression...mais toujours pas d’accès universel

AFP - Genève - 21 Novembre 2011 - L’Afrique subsaharienne reste la région la plus durement touchée par le VIH, mais c’est aussi là que les bénéfices du traitement et de la prévention se font le plus sentir, note le rapport 2011 d’Onusida, publié lundi. Les augmentations "les plus marquées de la couverture par la thérapie antirétrovirale sont survenues en Afrique subsaharienne avec une hausse de 20% entre 2009 et 2010 seulement" note le rapport. "On estime qu ?au moins 6,6 millions de personnes des pays (...)
... la suite
 VIH/SIDA : Baisse « inquiétante » des fonds mondiaux

Les fonds alloués à la lutte mondiale contre le VIH ont diminué pour la première fois en plus de dix ans

Nairobi, 22 août 2011 (PlusNews) - Les fonds alloués à la lutte mondiale contre le VIH ont baissé de dix pour cent entre 2009 et 2010, selon la Fondation de la famille Kaiser et le Programme commun des Nations Unies sur le SIDA (ONUSIDA) ; les activistes craignent qu’une réduction continue ne fasse obstacle aux progrès mondiaux en matière de prévention et de traitement contre le VIH. Dans leur rapport annuel sur l’assistance internationale dans la lutte contre le VIH/SIDA dans les pays à revenu (...)
... la suite
 "En dépit de réels progrès, nous n’arrivons toujours pas à toucher les plus vulnérables"

Rapport 2011 sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

ONU - 23 Juin 2011 - Sha Zukang, Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales. Bien que de nombreux pays aient démontré que des progrès sont possibles, il faut encore intensifier nos efforts. Il faut aussi cibler ceux qui sont les plus difficiles à joindre : les plus pauvres parmi les pauvres et ceux qui sont désavantagés en vertu de leur sexe, de leur âge, de leur appartenance ethnique ou d’un handicap. Les disparités entre zones rurales et urbaines restent saisissantes. Ce sont (...)
... la suite
 Compte à rebours jusqu’à zéro : plan mondial pour éliminer les nouvelles infections chez les enfants d’ici à 2015 et maintenir leur mère en vie

un plan de l’ONUSIDA visant à éliminer les nouvelles infections par le VIH/Sida chez les enfants d’ici 2015

Communiqué de Presse ONUSIDA - New York - 9 Juin 2011 - Les dirigeants internationaux, rassemblés à New York pour la Réunion de haut niveau des Nations Unies sur le sida 2011, ont lancé, ce jour, un Plan Mondial qui permettra d’importants progrès vers l’élimination des nouvelles infections au VIH chez les enfants d’ici à 2015, et le maintien en vie de leurs mères. « Nous pensons qu’à l’horizon 2015, les enfants pourront naître, en tous lieux, sans VIH et leurs mères, demeurer en bonne santé », a déclaré (...)
... la suite
 Sida : des promesses de soins mais pas d’argent
Le Monde | 11.06.11 | Alexandra Geneste | New York Correspondance | "Nous nous réunissons pour mettre fin au sida", avait prévenu le Secrétaire général des Nations unies (ONU) Ban Ki-moon devant une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement et de ministres des affaires étrangères à l’ouverture, mercredi 8 juin, du sommet de trois jours sur le sida au siège de l’Organisation à New York. La déclaration finale qui devait être adoptée vendredi, confirme cette ambition mais sans préciser les moyens (...)
... la suite
 Le sida 30 ans après : un tournant pour les nations

Rapport ONUSIDA 2011

New York, ONUSIDA - 3 juin 2011 – Communiqué de presse - On estime à environ 6,6 millions le nombre de personnes sous traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire à la fin 2010 – c’est-à-dire près de 22 fois plus qu’en 2001 – selon un nouveau rapport intitulé ‘Le sida 30 ans après : un tournant pour les nations‘ (en anglais) publié aujourd’hui par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA). 1,4 million de personnes (chiffre le plus élevé jamais enregistré sur (...)
... la suite
 Inculpation de l’ancien ministre de la Santé malien, Oumar Ibrahima Touré
RFI, 3 Juin 2011 - L’ancien ministre malien de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire pour détournements de fonds et crime d’atteinte aux biens publics. Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme lui reproche de multiples malversations dans la gestion de ses subventions. Oumar Ibrahima Touré a été placé sous contrôle judiciaire. Détournements de fonds, crimes d’atteinte aux biens publics, l’ancien ministre malien de la Santé Oumar (...)
... la suite
 L’accès à la prise en charge du VIH progresse dans les pays en développement

Rapport de situation 2010 : vers un accès universel

OMS - 28 Septembre 2010 - Plusieurs pays à revenu faible ou intermédiaire sont parvenus à élargir sensiblement l’accès aux services de prise en charge du VIH/sida. C’est ce qu’indique un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) sous le titre Vers un accès universel. Il s’agit du quatrième rapport annuel faisant le point des progrès accomplis sur (...)
... la suite
 Des militants africains racontent leur combat pour l’amélioration de la santé maternelle
Amnesty International - 20 septembre 2010 - Les derniers chiffres publiés par les Nations unies le 15 septembre révèlent que les dirigeants du monde ont bien du mal à tenir la promesse qu’ils ont faite de réduire la mortalité maternelle de 75 % d’ici 2015. Pour les militants sierra-léonais, la lenteur des progrès est loin d’être une surprise. « Beaucoup de gens ne comprennent pas que la santé maternelle est une question qui relève des droits humains et il y a tant d’autres facteurs qui contribuent à ces (...)
... la suite
 Suivre les progrès accomplis pour atteindre l’OMD 6

Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

Nairobi, 22 septembre 2010 -PlusNews - Des progrès considérables ont été accomplis dans la lutte mondiale contre le VIH, mais il reste néanmoins d’importantes lacunes à combler, qui risquent d’empêcher de nombreux pays d’atteindre le sixième Objectif du millénaire pour le développement (OMD), fixé par les Nations Unies et relatif au VIH/SIDA, au paludisme et à d’autres maladies. IRIN/PlusNews s’est intéressé aux efforts déployés, dans le monde, pour freiner la propagation du VIH/SIDA et commencer à faire (...)
... la suite
 Afrique : difficile ascension vers les Objectifs du millénaire pour le développement

Rapport 2010 sur les Objectifs du Millenaire pour le Developpement

Afrik.com - 19 septembre 2010 - par Afrique Renouveau - Selon plusieurs rapports de l’ONU notamment, l’Afrique fait face à d’importants défis dans ses efforts en vue d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Globalement les statistiques ne sont pas reluisantes, mais dans certains pays les indicateurs sont très encourageants. Tour d’horizon. Objectif 1 : Réduire l’extrême pauvreté et la faim Même si certains pays africains devraient atteindre l’objectif de réduction de la (...)
... la suite
 Les Nations Unies lancent un appel pour la fin des restrictions de voyage à l’égard des personnes vivant avec le VIH/Sida
« La Voix de l’Amérique » - 28/03/2010 Au premier jour de la réunion de l’Union Interparlementaire dans la capitale thaïlandaise, Bangkok, les parlementaires de plus de 100 pays ont lancé un appel pour l’angulation des restrictions de voyage pour des personnes vivant avec VIH/Sida. Cet appel qui cible plus de 50 pays dans le monde a été fait conjointement par les 120 pays membres de l’Union Interparlementaire et l’ONUSIDA. Dans la région Asie Pacifique, 15 nations ou territoires appliquent (...)
... la suite
 Rencontre avec Michel Kazatchkine, directeur du Fonds mondial
Johannesbourg, 17 mars 2010 (PLUSNEWS) - A l’occasion du lancement du rapport 2010 du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, IRIN/PlusNews a rencontré Michel Kazatchkine, directeur exécutif de cette organisation, qui a accepté de répondre à quelques questions délicates sur ce qui pourrait bien être un tournant pour le financement de la lutte contre le VIH/SIDA. QUESTION : Le sida est-il toujours une maladie exceptionnelle ? La menace qu’il représentait autrefois (...)
... la suite
 Besoin de fonds plus importants contre le VIH
Kristin Palitza, Le Cap, 15 mars (IPS) - La diminution ou le plafonnement du financement du VIH déstabilisera les systèmes de santé des pays en développement, a annoncé un groupe d’organisations non gouvernementales (ONG). Ce groupe exige que les gouvernements du monde entier tiennent leur promesse de réaliser l’accès universel au traitement du VIH. La Campagne d’action pour un traitement (TAC), l’Alliance de lutte contre le SIDA et de défense des droits en Afrique australe (ARASA) et Médecins sans (...)
... la suite
 Enjeux politiques de l’évaluation du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme
OSI Bouaké / 16 février 2010 / SD Une tribune consacrée aux enjeux politiques de l’évaluation du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Dominique Kerouedan s’intéresse aux impacts des financements du FM sur les politiques de santé, en particulier sur le VIH. Téléchargeable en bas de cet article. Résumé. L’évaluation à cinq ans du Fonds mondial, réalisée par un bureau d’expertise américain, dans 25 pays pour un budget de près de 17 millions de dollars, consistait à analyser : (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2009 : La tendance sur huit ans indique une baisse des nouvelles infections à VIH de 17% — la plupart des progrès s’observent en Afrique subsaharienne

Les activités sur la voie de l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH sortent le sida de son isolement

ONUSIDA - Genève / Shanghai, 24 novembre 2009 Selon de nouvelles données publiées dans Le point sur l’épidémie de sida 2009, les nouvelles infections à VIH ont baissé de 17% au cours des huit dernières années. Depuis 2001, date de la signature de la Déclaration d’engagement des Nations Unies sur le VIH/sida, le nombre des nouvelles infections en Afrique subsaharienne a baissé de près de 15%, ce qui représente environ 400 000 infections de moins en 2008. En Asie de l’Est, les nouvelles infections à VIH (...)
... la suite
 Fonds mondial contre le sida : le G8 est fini, nous sommes déçus

par Simon Kaboré et Fogué Foguito

Publié sur Rue89 - 10/07/2009 Le G8 est terminé. Nous sommes déçus. Déçus parce qu’il n’y a eu aucune réaction véritable des dirigeants du G8 au regard des vies de millions de malades touchés par le VIH, la tuberculose et le paludisme, tout juste quelques miettes en rapport aux milliards dont a besoin le Fonds mondial. Ces miettes sont cependant le fruit des pays comme les USA et l’Italie. Barack Obama avait annoncé une contribution supplémentaire au Fonds mondial de 100 millions de dollars tandis que (...)
... la suite
 Objectifs de l’ONU pour le Développement : il reste beaucoup à faire…
27 mai 2009 - Destination Santé La publication du Rapport annuel des Statistiques sanitaires mondiales 2009 est l’occasion pour l’OMS, d’établir un premier rapport de situation sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Le bilan est pour le moins, mitigé… Les Objectifs du Millénaire pour le Développement ont été lancés par les Nations-Unies en 2000, dans le but avoué d’obtenir des progrès importants dans les principaux domaines de la santé et du développement d’ici 2015. A (...)
... la suite
 OMS : le dépistage universel pourrait éliminer le VIH en 10 ans
Nairobi, 1 décembre 2008 - PlusNews - Le dépistage universel suivi de la mise en œuvre immédiate d’un traitement antirétroviral (ARV) réduirait jusqu’à 95 pour cent le nombre de nouvelles infections en 10 ans dans les pays à forte prévalence, selon les résultats d’une nouvelle étude menée par des scientifiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) En effet, les résultats d’un modèle mathématique, publiés le 26 novembre dernier dans le journal médical britannique, The Lancet, indiquent que la mise en (...)
... la suite
 Afrique : L’argent des bailleurs du sida fragilise les systèmes de santé
Johannesbourg, 25 août 2008 (PlusNews) - L’aide internationale à la lutte contre le sida ces dernières années a été bien plus importante que celle dédiée aux autres maladies, mais quel a été l’impact de tout cet argent sur des pays où les financements contre le VIH/SIDA excèdent souvent les budgets nationaux de la santé ? Les trois principaux bailleurs de fonds de la lutte contre le sida –le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ; le Plan d’urgence du président George Bush (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2008 : des progrès, mais pas homogènes

La lutte contre l’épidémie n’est pas encore gagnée, prévient l’ONUSIDA dans son rapport 2008

29 juillet 2008 - Les sommes considérables investies ces dernières années pour lutter contre le VIH/SIDA en Afrique subsaharienne semblent porter leurs fruits, mais les progrès restent inégaux et nécessitent encore des efforts accrus, notamment dans le domaine de la prévention, selon le Rapport sur l’épidémie mondiale de sida 2008, publié le 28 juillet par le Programme commun des Nations Unies sur le sida, ONUSIDA. A l’échelle mondiale, les efforts financiers fournis par les bailleurs de fonds de la (...)
... la suite
 L’Afrique exige que les dirigeants du G8 respectent leurs promesses
6 Juillet 2008 - A l’approche du sommet du G8, l’Afrique appelle les dirigeants des pays industrialisés du G8 à faire davantage pour contenir la flambée des prix des produits de base et à ne pas revenir sur leurs promesses engagées en faveur de l’Afrique. Le sommet du G8, prévu la semaine prochaine à Hokkaido, dans le nord du Japon, réunira les dirigeants allemands, américains, britanniques, canadiens, français, italiens, japonais et russes. "Nous devons nous assurer que le G8 honore ses engagements (...)
... la suite
 Lutte contre le sida en Afrique : Bono fait plier Sarkozy

Bono reçu à l’Elysée

Par Ophélie Neiman | Rue89 | 09/01/2008 Après avoir tancé les journalistes le matin, c’est finalement par un chanteur que Nicolas Sarkozy s’est fait rappeler à l’ordre. Alors même que la France projetait de réduire de 20 millions d’euros sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le président de la République rencontrait en effet ce mardi le chanteur engagé de U2, pour évoquer la situation du continent africain, notamment touché par ces maladies. Ce que ce (...)
... la suite
 Burundi : Sérieux revers pour les programmes VIH/SIDA
Bujumbura, 13 décembre 2007 (PLUSNEWS) La lutte contre le sida au Burundi vient de subir un échec après le rejet en novembre par le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme de sa requête de financement de ses programmes contre l’épidémie. Des responsables des autorités sanitaires ont prévenu que près de 6 000 patients séropositifs risquaient d’être privés de traitements antirétroviraux (ARV) en 2008. Selon les estimations officielles, quelque 10 000 personnes recevaient des (...)
... la suite
 VIH/sida : les gouvernements doivent tenir leurs promesses

Déclaration publique d’Amnesty International

Cette année, la Journée mondiale de lutte contre le sida (1er décembre) est l’occasion d’appeler les gouvernements à respecter leurs engagements : cet aspect du combat contre la maladie est essentiel. Les autorités locales, les gouvernements nationaux et les organes intergouvernementaux doivent assumer leurs responsabilités en mettant en œuvre des stratégies sanitaires efficaces, en orchestrant la lutte contre les préjugés et en faisant le nécessaire pour que les personnes vivant avec le VIH soient au (...)
... la suite
 Le sida reste la première cause de mortalité en Afrique

Communiqué de Presse d’Act Up-Paris concernant le rapport de ONUSIDA 2007

Mardi 20 novembre Demain mercredi 21 novembre, l’ONUSIDA rendra public son rapport Epidemiological Update 2007. Ce rapport fait état de l’amélioration en 2007 des outils de surveillance épidémiologique VIH d’un grand nombre de pays en développement, grâce entre autres aux investissements permis par le Fonds mondial ces dernières années. Le nombre de séropositifVEs est maintenant estimé avec une meilleure précision : alors qu’il y a un an l’incertitude allait de 24 à 47 millions, en 2007 il s’est (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2007 : 32,2 millions de personnes dans le monde vivent avec le virus du sida...

et l’Afrique subsaharienne concentre les deux tiers des nouveaux infectés

Même si l’épidémie marque le pas, le virus du sida a infecté 2,5 millions de personnes cette année et environ 33,2 millions de personnes vivent avec le virus, selon le rapport annuel du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (Onusida) qui est publié aujourd’hui. Un peu plus de deux millions de patients sont morts de la maladie depuis le début de l’année, selon Onusida. La progression du nombre de personnes vivant avec le virus marque légèrement le pas et le pourcentage de la population (...)
... la suite
 Fonds mondial sida : les reniements de N. Sarkozy priveraient de traitement 15 000 malades

Communiqué de presse, mardi 28 août 2007 - Act Up-Paris, AIDES, Sidaction, Solidarité Sida

28 août 2007 - Communiqué de presse Demain mercredi 29 août, Eric Woerth se rendra à l’Elysée pour proposer à Nicolas Sarkozy de faire des économies sur le dos des malades du sida. Le ministre du Budget propose en effet que, pour la première fois de son histoire, la France n’augmente pas en 2008 sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida (comme la France s’y est pourtant engagée à de nombreuses reprises) - mais au contraire la diminue, passant de 300 millions d’euros en 2007 à 250 (...)
... la suite
 Rapport 2007 sur les Objectifs du Millenaire pour le Developpement

A mi-chemin entre leur adoption en l’an 2000 et 2015, le point sur les OMD

A mi-chemin entre leur adoption en l’an 2000 et 2015, date boutoir de leur réalisation, l’Afrique subsaharienne n’est en voie d’atteindre aucun des Objectifs du Millénaire pour le développement. En dépit d’avancées majeures dans plusieurs domaines et bien que la réalisation de ces objectifs reste possible dans la plupart des nations africaines, même les pays les mieux gouvernés du continent n’ont pas réussi à faire suffisamment de progrès pour réduire l’extrême pauvreté sous ses multiples (...)
... la suite
 Le Fonds mondial contre le sida a doublé son aide aux malades en un an
LE MONDE | 23.05.07 | 15h09 Le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a annoncé, mardi 22 mai, que ses financements avaient permis de doubler ses interventions en un an en procurant des médicaments anti-VIH à 1 million de personnes, des traitements antituberculeux à 2,8 millions de malades, ainsi qu’en distribuant 30 millions de moustiquaires imprégnées pour combattre le paludisme. A la mi-2007, le financement du Fonds mondial couvre les coûts de traitement de la moitié (...)
... la suite
 Lâché par la Maison Blanche, Paul Wolfowitz démissionne
LE MONDE | 18.05.07 | 14h25 • Mis à jour le 18.05.07 | 14h25 Paul Wolfowitz a annoncé, vendredi 18 mai, à son conseil d’administration qu’il quitterait la présidence de la Banque mondiale le 30 juin. L’affaire de népotisme où il était empêtré depuis la révélation, il y a un mois, de son intervention pour faire augmenter de façon anormale la rémunération de sa compagne Shaha Ali Riza, salariée de la Banque, se solde par son éviction. Le conseil d’administration lui sauve la face en déclarant qu’il (...)
... la suite
 Wolfowitz reconnu coupable par la Banque mondiale

Le président de l’institution est accusé de népotisme

Par Sonya FAURE - mercredi 9 mai 2007 Wolfowitz s’ensable. La commission spéciale chargée d’étudier son dossier a estimé que le président de Banque mondiale s’est bien rendu coupable de conflit d’intérêts en intervenant dans le processus de promotion et d’augmentation de sa compagne, Shaha Riza. Son maintien à la tête de l’institution est plus que jamais compromis. Pour en finir avec le scandale de népotisme qui vise Paul Wolfowitz depuis maintenant un mois, le conseil d’administration de la Banque (...)
... la suite
 Antiretroviral Therapy Access Increases in Developing Countries

Hundreds of Thousands of Child Deaths Preventable, U.N. Report Says

Kaisernetwork : April 17 2007 (le rapport en question est téléchargeable en français à la fin de notre article "VIH-SIDA : l’accès aux antirétroviraux progresse à petits pas") The number of HIV-positive people in developing countries with access to antiretroviral therapy increased 54% to two million people in 2006, but hundreds of thousands of children died of AIDS-related illnesses due to a lack of access to the drugs, according to a report released on Tuesday by UNAIDS, UNICEF and the World (...)
... la suite
 Communiqué commun OMS/ONUSIDA/UNICEF : Malgré les progrès considérables réalisés en matière d’accès au traitement anti-VIH en 2006, il reste encore de sérieux obstacles à franchir pour atteindre l’objectif de l’accès universel aux services VIH

Plus de deux millions de personnes vivant dans des pays à revenu faible ou intermédiaire reçoivent actuellement un traitement contre le VIH. Les efforts doivent être intensifiés pour développer l’accès au traitement et à la prévention du VIH

17 avril 2007 | Londres, Genève L’accès au traitement antirétroviral pour les personnes atteintes d’infection à VIH à un stade avancé dans les pays à revenu faible ou intermédiaire a continué de progresser tout au long de l’année 2006, puisque plus de deux millions de personnes vivant avec le VIH/SIDA recevaient ce traitement en décembre 2006, soit une augmentation de 54% par rapport au 1,3 million de personnes traitées l’année précédente dans ces pays. Ces résultats encourageants ont été rendus publics (...)
... la suite
 Afrique : les bailleurs de fonds fixent les règles du jeu

entre transparence et poudre aux yeux ?

Comment optimiser l’utilisation des énormes sommes d’argent investies pour lutter contre le VIH/SIDA ? Johannesbourg - 7 Mars 2007 - Les grands organismes donateurs sont devenus incontournables dans la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique. Dans les discours, l’accent est mis sur les partenariats avec les bénéficiaires de l’aide, mais dans la réalité, ce sont souvent les bailleurs seuls qui fixent les règles du jeu. Il n’est guère étonnant qu’au vu des millions de dollars en jeu, les bailleurs (...)
... la suite
 Michel Kazatchkine, immunologiste français, à la tête du Fonds mondial

La nomination d’un abonné à notre newsletter ;-)

Le professeur Michel Kazatchkine, immunologiste, chercheur et clinicien, a été nommé directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, a annoncé jeudi l’organisme international. Actuellement ambassadeur de France chargé de la lutte contre le VIH/SIDA et les maladies transmissibles, ancien directeur de l’Agence française de lutte contre le sida, la deuxième plus grande agence de recherche au monde, et vice président du Conseil d’administration du Fonds (...)
... la suite
 How the world can conquer AIDS

By Kofi A. Annan

USA Today - Nov 30 2006 In the 25 years since the first case was reported, AIDS has changed the world. It has killed 25 million people and infected 40 million more. It has become the world’s leading cause of death among both women and men ages 15 to 59. It has inflicted the single greatest reversal in the history of human development. In other words, it has become the greatest challenge of our generation. For far too long, the world was in denial. But over the past 10 years, attitudes have (...)
... la suite
 « On dépiste mal les enfants, donc on ne les traite pas »

La qualité des données du rapport de l’Onusida jugée insuffisante

REUTERS - Par Eric FAVEREAU - mercredi 22 novembre 2006 Le Dr Gilles Raguin est responsable du département médical d’Esther (Ensemble pour une solidarité thérapeutique hospitalière), dont l’objectif est de multiplier les partenariats entre hôpitaux du Sud et ceux du Nord. Deux fois par an, l’Onusida publie des rapports sur l’avancée de l’épidémie. Est-ce utile ? Pour tous ceux qui travaillent sur le VIH et vivent dans des pays touchés, il est essentiel d’avoir des données pour établir les politiques (...)
... la suite
 L’OMS penchée sur les Africains
20 novembre 2006 - L’OMS publie aujourd’hui un rapport (téléchargeable en fin d’article) sur la santé des 738 millions d’Africains. VIH/SIDA, paludisme, systèmes de santé... Ce document, premier du genre, expose les défis sanitaires auxquels l’Afrique est confrontée. Il présente aussi, quelques succès bien réels. Son principal message est clair : le développement économique des 46 Etats membres de la région « Afrique » de l’OMS passe par une meilleure la santé de leurs habitants. Car soulignent les (...)
... la suite

PVVIH

 Après « 120 BPM », épargnez-nous vos louanges

Le cofondateur d’Act Up salue la récompense accordée à Cannes au film de Robin Campillo, mais rappelle que l’engagement a mis ces militants « au ban de la société ».

Libération, Didier Lestrade, Journaliste, écrivain, cofondateur d’Act Up et de Têtu — 30 mai 2017 - Il y a encore deux mois, ma mère me disait à table  : ­« Didier, tu as tout fait contre le sida, c’est bien, maintenant, il faut que tu tournes la page et que tu écrives sur autre chose. » Je lui ai répondu  : « Mais je sais maman  ! Tous mes amis me le disent depuis des années, rassure-toi, je n’ai plus rien à raconter. » Et bingo, 120 Battements par ­minute reçoit le grand prix à Cannes. Et Robin Campillo (...)
... la suite
 France : enquête Vespa2, les séropositifs se portent mieux mais font face à de grandes difficultés sociales
Yagg - Christophe Martet - 2 Juillet 2013 - Un bilan de santé plus satisfaisant mais des difficultés sociales et économiques qui persistent ou s’aggravent, tels sont les principaux enseignements de l’enquête Vespa2 réalisée auprès des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et publiée aujourd’hui dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Vespa2 est une enquête réalisée en 2011 par l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS) auprès des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) (...)
... la suite
 Mémoires du sida, trente ans à travers les récits des PVVIH
Crips - 26 Octobre 2012 - Reflet du ressenti et du vécu de centaines de personnes, les archives de la recherche en sciences sociales et les entretiens réalisés dans ce cadre depuis les débuts de l’épidémie de VIH/sida représentent une source unique d’informations à dimension humaine. Philippe Artières, historien, et Janine Pierret, sociologue, ont puisé dans cette richesse pour restituer la parole des PvVIH (Personne vivant avec le VIH). Leur ouvrage apporte un témoignage à la fois anonyme et (...)
... la suite
 Ouganda : Trente ans plus tard, le stigmate associé au VIH existe toujours
Kampala, 2 octobre 2012 - PlusNews - Au cours des trente dernières années, les Ougandais ont appris à connaître le VIH. Une nouvelle recherche suggère toutefois que nombre d’entre eux sont encore scandalisés par la maladie. En effet, selon l’Enquête nationale sur les indicateurs du SIDA 2011, publiée le 18 septembre, les Ougandais sont nombreux à croire que les personnes vivant avec le VIH devraient ressentir de la honte et de la culpabilité. Ainsi, même si l’enquête de population a montré que 93 (...)
... la suite
 L’homophobie et les lois punitives continuent de menacer la riposte au VIH et les droits de l’homme

Près de 80 pays ont des lois qui criminalisent les relations entre personnes de même sexe.

ONUSIDA - 28 août 2012 - Dans de nombreuses régions du monde, les lois et pratiques punitives à l’encontre des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles et intersexe (LGBTI)[1] continuent de bloquer les ripostes efficaces au VIH. De nombreux cas de violations des droits de l’homme ont été recensés, allant du refus de l’accès aux services de santé à l’interdiction de la liberté d’association, en passant par le harcèlement, les violences et les meurtres. La semaine dernière, au Cameroun, une (...)
... la suite
 Vieillir +
Seronet - 26 août 2012 - Vieillir avec le VIH. La question intéresse…de plus en plus : les personnes vivant avec le VIH, au premier chef, mais aussi les militants, les chercheurs, les médecins, etc. La question peut être abordée de deux façons : l’ancienneté de la contamination par le VIH et/ou une hépatite virale et le fait d’être séropositif et âgé. Aujourd’hui, les personnes parlent…les chiffres aussi. Quels sont les enjeux de l’avancée en âge avec le VIH ? Seronet trace quelques pistes. "Avez-vous des (...)
... la suite
 Namibie : stérilisation forcée de femmes séropositives
Jeune Afrique - 31 Juillet 2012 - Entre 2005 et 2009 une quarantaine de femmes auraient été stérilisées contre leur gré dans les hôpitaux publics de Namibie. Déjà 16 femmes séropositives ont porté plainte. Le premier procès de trois d’entre elles a reconnu la responsabilité des autorités. À l’issue du premier procès pour stérilisation forcée, le 30 juillet, la justice namibienne a reconnu la culpabilité du gouvernement dans la stérilisation de trois femmes sans leur consentement. Mais la plainte selon (...)
... la suite
 Darcy Padilla : le projet Julie

ou quand la photographie rime avec l’engagement social…

OSI Bouaké - DG - 14 Juin 2012 - « J’ai rencontré Julie Baird le 28 Février 1993 . Elle avait 19 ans. Assise elle tenait dans ses bras son premier enfant, de huit jours à peine. Julie était sans le sou, malade du SIDA et droguée. Elle avait quitté sa famille à 14 ans. Devenue « accro », elle avait vécu d’expédients dans la rue en se « collant » à plus d’hommes qu’elle ne pouvait s’en souvenir. De San Francisco à l’Alaska, j’ai photographié Julie pendant dix huit années consécutives. Julie est morte le 26 (...)
... la suite
 Un argumentaire canadien contre la pénalisation de la non-divulgation de la séropositivité VIH à son partenaire
Crips (France) - Aude Segond - 17/02/12 - Dans le cadre d’affaires où le risque de transmission du VIH est au centre du litige, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a demandé en décembre 2011 à la Cour suprême du Canada la possibilité de déposer un mémoire présentant « le point de vue scientifique ainsi que les impacts potentiels de la "sur-criminalisation" en terme de santé publique ». Après aval de la Cour, ce mémoire (pdf, 102Ko) vient d’être publié en ligne. L’INSPQ avance que, dans (...)
... la suite
 Cannabis thérapeutique : « Pour me soigner, je dois être un délinquant »
Rue 89 - 15/10/2011 - Sophie Verney-Caillat Jako à la rédaction de Rue89, en octobre 2011 (Audrey Cerdan/Rue89) « Jako » est séropositif depuis 1985, et ne supporte les effets secondaires de sa quadrithérapie qu’avec le cannabis. Son médecin l’autorise à prendre ce « traitement » et le juge l’a relaxé. Maintenant, il veut faire changer la loi. Jean-Jacques Simon de son vrai nom est un cas : ce grand gaillard abîmé par la vie pète la forme pour ses 52 ans, dont une moitié avec le sida. Il interpelle (...)
... la suite
 Trans et VIH/IST : la fin de l’invisibilité ?
Gabriel Girard, EHESS-CERMES (Paris) - 27/09/11 - Depuis le début de l’épidémie de sida, les communautés trans sont les grandes oubliées des statistiques officielles sur le VIH et les IST à l’échelle internationale (Namaste, 2010). Pourtant les quelques enquêtes disponibles soulignent la très forte prévalence du VIH dans certains sous-groupes de cette population. En France, de nombreuses associations trans, soutenues par des acteurs de la lutte contre le sida, réclament de longue date une meilleure (...)
... la suite
 Corne de l’Afrique : Sécheresse et VIH - un cocktail explosif
Nairobi, 31 juillet 2011 - PlusNews - Tandis que les organisations humanitaires s’efforcent de fournir des vivres à plus de 11,6 millions d’affamés dans la Corne de l’Afrique, les experts craignent les conséquences plus vastes que risque d’engendrer le manque de vivres, notamment sur la santé des personnes sous traitement VIH. Voici quelques-unes des répercussions possibles de la sécheresse sur les personnes atteintes du VIH et sur les efforts de prévention : Insécurité alimentaire – Pour conserver (...)
... la suite
 Cameroun-Santé-Vih-Sida : Les personnes infectées par le virus sont aux abois
Le Quotidien Mutations - Sandrine Tonlio Tiako - 18/05/2011 - Elles dénoncent les coûts exorbitants des examens biologiques, du bilan de suivi et des médicaments dans les hôpitaux. L’accès aux soins reste difficile pour les personnes vivant avec le Vih/sida au Cameroun. Le constat a été fait par les acteurs associatifs engagés dans la lutte contre cette pandémie. Ces derniers pointent un doigt accusateur sur les directeurs d’hôpitaux et les coordonnateurs des hôpitaux du jour. Ils n’appliquent pas (...)
... la suite
 Les femmes séropositives mieux armées pour faire face au VIH
AFP - 07/03/2011 - Contrairement aux idées établies, les femmes des pays du Sud qui vivent avec le virus du sida s’en sortent plutôt mieux que les hommes dans la même situation, utilisant plus qu’eux les services de dépistage et de traitement. A l’occasion de la Journée des femmes, l’Agence française de recherches sur le sida (Anrs) a rassemblé 16 études de chercheurs sous le titre "Les femmes à l’épreuve du VIH dans les pays du Sud". Ces études, réalisées notamment au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte (...)
... la suite
 “Un mot, des morts” : de Russie aussi on expulse les étrangers malades du VIH/ Sida

Refus d’accorder un permis de séjour en raison de la séropositivité du ressortissant étranger

Combat pour les droits de l’homme - 15 mars 2011 - par Nicolas Hervieu Cour européenne des droits de l’homme (EDH), 1e Sect. 10 mars 2011, Kiyutin c. Russie. La législation russe qui refuse l’octroi d’un permis de séjour à un étranger au motif qu’il est infecté par le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) et qui va même jusqu’à prévoir l’expulsion des étrangers dont la séropositivité est détectée ou contractée ultérieurement est source d’une discrimination dans la jouissance du droit au respect de la vie (...)
... la suite
 Des Africains malades du sida sous le couperet de l’expulsion
Libération - Orléans -2 Mars 2011 - par Mourad Guichard - L’Agence régionale de sante (ARS) du Centre se rendrait- elle coupable d’un zèle préjudiciable au maintien sur le sol français des étrangers malades ? Gaelle Duplantier, avocate orléanaise, le pense. « Je défends plusieurs malades atteints du VIII et placés dans une situation sanitaire d’une exceptionnelle gravité, explique-t-elle. Chargés d’ émettre un avis pour la délivrance ou le renouvellement de leur titre de séjour, les médecins de l’agence (...)
... la suite
 Malades étrangers : "Si l’on me chasse en Afrique, c’est pour mourir"
L’Express - Julie Brafman, le 08/02/2011 - Alors qu’un amendement au projet de loi immigration, intégration et nationalité pourrait, s’il est voté, restreindre le droit au séjour des étrangers pour raisons médicales, LEXPRESS.fr est allé au-devant de ces malades qui vivent et travaillent en France. "Lorsque l’on se noie, on s’accroche même aux serpents", dit un proverbe camerounais. Sourire aux lèvres mais regard épuisé, Alain (1) évoque le dicton de son pays natal pour raconter sa vie en France. Dépisté (...)
... la suite
 Sri Lanka : Princey Mangalika « On a brûlé ma maison parce qu’on pensaient que j’étais infectée par le VIH »
IRIN - Gothatuwa - 23 Decembre 2010 - Il y a peu de témoignages positifs de personnes vivants avec le VIH au Sri Lanka, mais celui de Princey Mangalika est une exception. Depuis qu’elle a appris qu’elle était séropositive en 2001, elle a fait du combat contre la stigmatisation liée au VIH une croisade personnelle ; elle est responsable du Réseau des femmes séropositives (Positive women Network), l’une des rares ONGs qui apportent un soutien aux quelque 3 000 personnes vivant avec le VIH dans le (...)
... la suite
 « Le virus ne doit pas prendre le dessus »
Libération.fr - Florent Pecchio - Acceptation de soi, tabous, désagréments liés au traitement... Trois personnes racontent leur quotidien avec le VIH, et leur regard sur la maladie. Si la médecine a fait d’incroyables progrès, le virus, lui, est toujours là. Il touche près de 150 000 personnes dans tout l’Hexagone, avec autant d’histoires à raconter, tant la maladie affecte les personnes à des degrés divers. Manuel, Christine et Jean-Louis ont accepté de se livrer à visage découvert. Des milliers (...)
... la suite
 Olivier Pasquiers, photographe : VIH et VIE quotidienne

À l’occasion de la journée nationale de lutte contre le VIH, cette exposition de 15 affiches sera présentée les 26 et 27 novembre au CNIT Paris-La Défense ; et le 1er décembre à l’hôpital Louis Mourier, à Colombes (92)

Retrouvez le travail d’Olivier Pasquiers sur son site web : http://olivier.pasquiers.pagesperso-orange.fr
... la suite
 Plan sanitaire détenuEs 2010-2014 : un plan lâche et hypocrite
Act Up-Paris - 28 octobre 2010 - Jeudi 28 octobre, les ministres de la Santé et de la Justice doivent présenter un plan sur « la prise en charge sanitaire des personnes détenues » qui traite, entre autres, du sida et des hépatites en prison. Hélas, ce plan continue d’ignorer l’usage de drogues en prison. Il ne s’engage pas sur l’application effective de la suspension de peine pour raison médicale pour les personnes incarcérées séropositives et co-infectées VIH/hépatites [1] et le développement des (...)
... la suite
 VIH : AIDES publie un guide pour aider les patients dans leurs démarches administratives

...auprès de la MDPH

Le Parisien, 26 Octobre 2010 - L’association de lutte contre le sida AIDES propose un guide pour accompagner les patients vivant avec le VIH ou une hépatite virale dans la constitution de leur dossier de demandes auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Le guide fournit tous les conseils nécessaires pour élaborer un dossier complet, que cela soit pour une demande d’allocation aux adultes handicapées, de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ou encore de (...)
... la suite
 Botswana : un amendement pour mettre fin au licenciement lié au VIH
Gaborone, 13 septembre 2010 - PlusNews - Le gouvernement botswanais a fait passer un amendement à sa Loi du Travail qui mettra fin au licenciement fondé sur l’orientation sexuelle d’une personne ou sur son statut VIH, mais les groupes de défense des droits humains estiment que la législation doit aller plus loin. Des organisations de la société civile au Botswana ont salué cette avancée mais ont dit qu’une législation destinée à protéger les droits des personnes vivant avec le VIH était nécessaire. (...)
... la suite
 Des séropositifs réclament la promotion d’un film sur le SIDA
Brazzaville, Arsène Séverin - 30 août (IPS) - Valérie et Thierry Maba sont deux jeunes séropositifs mariés, il y a quelques années, à Brazzaville, la capitale congolaise. Ils ont produit un film, « Une vie positive », dans lequel ils dévoilent comment ils vivent quotidiennement avec le VIH/SIDA. Réparti en quatre épisodes, le film dure 56 minutes, et met en exergue l’acceptation de la sérologie, vivre avec la maladie, et ce que les autres personnes doivent savoir du SIDA. Pratiquant le sport et faisant (...)
... la suite
 Afrique Australe : Nouveaux cas de stérilisation de femmes séropositives
Johannesbourg, 31 août 2010 - PlusNews - Veronica* n’a réalisé qu’elle avait été stérilisée lors de la naissance de sa fille que quatre ans plus tard, lorsque son conjoint et elle ont consulté un médecin car ils n’arrivaient pas à avoir d’enfant. « Je me suis dit “bon, d’accord”, parce je ne pouvais plus rien y faire, mais j’étais fâchée. Je déteste [ces infirmières] », a-t-elle dit à IRIN/PlusNews. Veronica a été diagnostiquée positive au VIH lors d’une consultation prénatale de routine et les infirmières de (...)
... la suite
 Prison - sida, crime d’Etat

Zap devant le ministère de la justice

Act Up-Paris, le 26 mai 2010 - Aujourd’hui, des militantEs d’Act Up-Paris ont manifesté devant le ministère de la Justice pour exiger la libération immédiate des personnes séropositives incarcérées Les ministres de la Santé et de la Justice ont annoncé le 19 avril 2010, à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy, un « plan d’action stratégique sur la prise en charge sanitaire des détenus ». Face à cet énième effet d’annonce, Act Up-Paris dénonce la catastrophe sanitaire qui se déroule actuellement dans nos prisons (...)
... la suite
 Kenya : Cultiver l’estime de soi dans les écoles d’agriculture
Burnt Forest, 25 mai 2010 - PlusNews - Les habitants des régions rurales du Kenya qui ont été touchées par les flambées de violence post-électorales de 2008 font partie des milliers de bénéficiaires d’un programme destiné à améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des populations et à réduire la vulnérabilité des femmes à la violence sexiste par la formation à de meilleures techniques agricoles. « L’insécurité alimentaire et la malnutrition figurent parmi les principaux problèmes liés à la propagation (...)
... la suite
 Malade du sida et sans-papiers, il est arrêté en préfecture
Chloé Leprince - Rue89 - 27 Mars 2010 - On l’appellera Mounir. Il est Tunisien, il a 36 ans, il est arrivé en France en février 2008. Sans titre de séjour, pas même un visa touristique. Installation provisoire chez sa sœur, qui vit dans les Hauts-de-Seine et est mariée avec un Français. Assez vite, il remarque des boutons sur son visage. Séances chez le dermatologue, visites répétées chez le généraliste. Aucun indice. Jusqu’au dépistage VIH - positif. Surprise de l’intéressé et de sa famille, raconte (...)
... la suite
 Congo : Quand le cinéma fait renaître l’espoir
Brazzaville, 26 mars 2010 - PlusNews - La quarantaine révolue, Thierry Maba a appris sa séropositivité en 1991. Valérie vit avec le VIH depuis 1993. Mariés depuis 2005, ils sont les deux protagonistes d’ « Une vie positive », un documentaire projeté il y a quelques semaines à Brazzaville, la capitale congolaise, et dont le but est de sensibiliser sur l’épidémie. C’est lors d’un bilan de santé pour se rendre en Algérie grâce à une bourse d’études obtenue après son baccalauréat que Thierry a appris qu’il (...)
... la suite
 Kenya : Emuhaya et ses pierres qui parlent

De la contamination à l’activisme en passant par le désespoir

Emuhaya, 2 décembre 2009 (PLUSNEWS) - Il y a 15 ans, Dan On’gayi fut le premier habitant d’Emuhaya, un village situé dans l’ouest du Kenya, à révéler publiquement sa séropositivité. A l’époque, la réaction de sa collectivité fut si cinglante qu’il avait envisagé de mettre fin à ses jours. « A l’église, je m’asseyais sur mon banc et personne n’osait me saluer, mes enfants étaient traumatisés et ma femme vivait recluse, et ce, à cause de ma séropositivité », a-t-il confié. « Je pensais que mourir valait mieux que (...)
... la suite
 Etre africain et malade du sida à Paris en 2009 - Paroles de patients Paroles de soignants

Une nouvelle publication de l’association Uraca

Uraca, le 6 janvier 2010 Ce travail a été réalisé sous la direction du Dr Moussa Maman. Cette enquête, réalisée avec le soutien du Conseil Régional Ile de France, n’est pas une recherche universitaire, c’est une recherche-action basée sur un travail de terrain et dont l’objectif est d’améliorer la prise en charge des personnes atteintes du VIH d’origine africaine vivant en France. Vous pouvez télécharger le format pdf en cliquant ici ou en bas de cet article. Si vous préférez la forme papier (brochure (...)
... la suite
 Prof et séropo, j’ai appris à pratiquer mon métier autrement
Rue89 - Par Cedric P. | Enseignant certifié sur poste adapté | 08/12/2009 Trente ans après le début de l’épidémie, le VIH/sida reste en France une pathologie taboue, on est considéré comme le pestiféré, le lépreux d’autrefois. Ce qui m’oblige à témoigner sous un faux prénom pour me protéger (et protéger ma famille). J’ai découvert ma séropositivité en 1999, et ce fut pour moi une annonce de mort : le médecin avait beau m’expliquer que cela se soignait bien grâce aux trithérapies, je me suis vu dans le trou ! Je (...)
... la suite
 Sida : le calvaire des homosexuels africains

Les homosexuels africains ne bénéficient d’aucune aide et d’aucun secours dans la prévention du sida

Slate, 28 November 2009, par Pierre Malet - Longtemps, le principal obstacle au soin des séropositifs en Afrique a été le manque de moyens. Les génériques étaient accessibles dans un faible nombre de pays. Même la puissante Afrique du Sud avait pris un retard considérable dans le traitement de la maladie. Puisque son Président Thabo Mbeki niait l’efficacité des traitements et ne faisait rien pour que son pays se procure des génériques. Alors même que l’Afrique du Sud était la nation la plus touchée au (...)
... la suite
 Anna Matopodza : "When I tell people I am a grandmother, they do not believe me"
Harare, 2 November 2009 (PLUSNEWS) - When Anna Matopodza, 55, from a village in the Buhera district of Manicaland Province, Zimbabwe, found out she was HIV-positive, she was anxious about who would look after her five children when she died. The thought of death haunted her for months ; then she joined dance group and travelled around the world, teaching people about HIV/AIDS through song and dance. "I tested HIV positive in 1996, after the death of my husband. My husband had been sick for (...)
... la suite
 Levée lundi de l’interdiction faite aux séropositifs d’entrer aux Etats-Unis

Barack Obama sort son pays de l’arriération

Le Monde.fr avec AFP | 30.10.09 | 18h38 Les Etats-Unis prendront lundi 2 novembre les dernières dispositions pour lever l’interdiction faite aux porteurs du virus du sida d’entrer sur leur territoire et la liberté de voyager sera restaurée tout début 2010, a annoncé vendredi le président Barack Obama. "Il y a vingt-deux ans, par une décision fondée sur la peur plutôt que sur les faits, les Etats-Unis ont instauré une interdiction d’entrer sur le territoire pour ceux qui étaient porteurs du virus du (...)
... la suite
 Prise en charge de 4000 Pvvih dans le centre du Cameroun

Signature d’un partenariat entre KidsAids et Care International

OSI Bouaké, 23 octobre 2009 Le communiqué de KidAids à télécharger en bas de page et un article du Messager reprenant la nouvelle. Prise en charge : Bientôt 4000 Pvvih pris en charge dans le Centre Le Messager | Mardi 13 octobre 2009 | Par Nadege Christelle Bowa C’est le résultat d’une convention de partenariat signée récemment entre KidAids-Cameroon et Care International Cameroon. Avec le financement du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, elle permettra la prise (...)
... la suite
 Zimbabwe : Des footballeuses séropositives combattent la stigmatisation
Harare, 14 octobre 2009 (PLUSNEWS) - Janet Mpilime, 32 ans, capitaine des ARV Swallows, une équipe de football féminine basée à Epworth, un site d’établissement informel situé à 10 kilomètres à l’est d’Harare, la capitale zimbabwéenne, vient de conduire son équipe à la victoire, avec un score de 2-1 contre les Sporting ART. Souriante et vêtue d’une tenue de football semblable à celle du FC Barcelone, la plus grande équipe d’Espagne, Mme Mpilime a expliqué que le nom de l’équipe, ARV Swallows, avait été (...)
... la suite
 Returned to Risk

Deportation of HIV-Positive Migrants

Andrea Mortlock was 15 in 1979 when she arrived in New York from Jamaica, leaving behind the abusive household where she had lived since her mother, years earlier, had left for work in the United States. In 1987, she was convicted of selling cocaine and served a year in prison. A legal permanent resident of the United States with a US-citizen daughter and son, Ms. Mortlock was ordered deported in absentia in 1995 based on her criminal conviction. However, Ms. Mortlock was HIV-positive, (...)
... la suite
 Sénégal : La récente vague homophobe fait ses premières victimes du sida
Dakar, 20 août 2009 (Plusnews) - Décès, abandon de traitement, suspension des efforts de prévention et recrudescence des comportements à risque : bien qu’encore difficiles à évaluer, les effets du récent regain de violence à l’encontre de la communauté MSM (Hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, en anglais) sur la propagation du VIH au Sénégal commencent à se faire ressentir, ont averti plusieurs acteurs de la lutte contre le sida. Depuis février 2008, date de la publication dans la (...)
... la suite
 Niger : La faible application de la loi VIH frappe plus durement les femmes
Niamey, 21 août 2009 (Plusnews) - Bien qu’une loi pénalisant la discrimination des personnes atteintes du VIH existe depuis deux ans, les femmes séropositives nigériennes affirment qu’elles reçoivent toujours des soins de santé de seconde classe, ne trouvent pas d’emploi et risquent de perdre la garde de leurs enfants à cause de la maladie. « Quand une femme [divorce] pour cause de séropositivté, il est difficile pour elle d’avoir la garde des enfants », a dit Sona Soumaré Conté, présidente d’une ONG (...)
... la suite
 Burkina Faso : Quand des parents refusent de dépister leurs enfants au VIH
Ouagadougou, 20 août 2009 - PlusNews - Les autorités sanitaires estiment que moins de 25 pour cent des enfants infectés au VIH au Burkina Faso ayant besoin de traitement, en reçoivent, alors que des milliers d’enfants à risque ne sont pas diagnostiqués parce que leur famille refuse de les faire dépister. En 2006, d’après les estimations du Programme commun des Nations Unies sur le sida, 10 000 enfants vivaient avec le VIH au Burkina Faso, dont 4 600 ayant besoin de traitements antirétroviraux (ARV). (...)
... la suite
 Mozambique : An accord to combat prejudice and stigma
Chitobe, 13 August 2009 (Plusnews) - Many people living with HIV in Mozambique’s Manica Province, near the Zimbabwe border, suffer more as a result of stigma than from a lack of medication, hunger or poverty. "I lost my home. My family isolated me and even went so far as to separate the utensils I used ; they were afraid of becoming contaminated," said Nussanema Samuel, 28. She has had to build a new life since she revealed her HIV-positive status to her family and friends in Machaze, in (...)
... la suite
 African women with HIV ’coerced into sterilisation’
David Smith in Johannesburg guardian.co.uk, Monday 22 June 2009 Women in Africa are being sterilised without their consent after being told the procedure is a routine treatment for Aids, a lawsuit will claim. Forty HIV-positive women in Namibia have been made infertile against their will, according to the International Community of Women Living with HIV/Aids (ICW). The group is preparing to sue the Namibian government over at least 15 cases. Campaigners also report coerced (...)
... la suite
 Des mères bientôt jugées pour transmission du VIH-sida à leur enfant ?
vendredi 12 juin 2009, par Habibou Bangré pour Afrik.com Septembre 2004, à N’Djamena, la capitale du Tchad. Au terme d’un atelier de la section VIH/sida d’Action pour la région de l’Afrique de l’Ouest, une loi-type sur le virus est adoptée. Elle vise entre autres à prévenir les nouveaux cas, sensibiliser les populations et protéger les droits des personnes vivant avec le VIH (PVVIH). Un volet répressif prévoit également la pénalisation de la transmission volontaire du VIH. Cette batterie de mesures doit (...)
... la suite
 Le Burundi criminalise l’homosexualité dans son nouveau code pénal
Yagg, lundi 27 avril 2009 La nouvelle était malheureusement attendue. Le 22 avril, le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a promulgué une loi qui criminalise les pratiques sexuelles entre personnes de même sexe. Avec l’entrée en vigueur du nouveau code pénal, les relations homosexuelles seront passibles, selon l’article 567, de peines pouvant aller jusqu’à deux ans de prison. Jusqu’alors, la loi de ce pays d’Afrique de l’Est ne faisait pas mention de l’homosexualité. Samedi 25 avril, plus de 63 (...)
... la suite
 Cameroun : Encore à faire pour éradiquer le sida des prisons
Douala, 30 mars 2009 (PLUSNEWS) - Les efforts de prévention et de traitement du VIH menés depuis quatre ans dans la prison centrale de Douala, la capitale économique du Cameroun, ont permis d’améliorer de manière significative la situation des détenus, mais les problèmes de malnutrition et d’accès à des outils de prévention, comme les préservatifs, constituent toujours des obstacles. Plus de 3 000 détenus s’entassent dans cette prison de moins de 700 places, la plus importante du pays. Les conditions (...)
... la suite
 Somalie : « Les gens refusent de me serrer la main »
Bosasso, 6 mars 2009 - PlusNews - Ahmed Ibrahim, 55 ans, a été testé pour la tuberculose à Bosasso, dans la région autonome du Puntland, dans le nord-est de la Somalie, en 2007. Peu après, il a aussi été dépisté positif au VIH. Aujourd’hui, il parle ouvertement de son état, mais gérer la stigmatisation est un combat de tous les instants. « J’étais allé dans une clinique de Bosasso [capitale commerciale du Puntland] pour des maux qui se sont révélés être liés à la tuberculose [TB]. Le médecin m’a référé au (...)
... la suite
 RD Congo : réhabilitation sociale des sidéennes

Reportage Audio de Liliane Kambirigi, correspondante de la Radio de l’ONU à la FAO

United Nations Radio , 23 Feb 2009 Gros plan sur la réhabilitation sociale des catégories vulnérables de la population congolaise qui ont le plus souffert des affres d’une longue guerre civile : les femmes, les enfants, les déplacés. L’association "ALPI-Plus", travaille en particulier auprès des femmes infectées par le VIH-Sida. En partenariat avec la FAO des programmes d’aide et d’assistance aux veuves des agriculteurs et aux enfants orphelins du sida ont étés alloués... Ce reportage de Liliane (...)
... la suite
 L’aide médicale à la procréation chez les couples atteints par le VIH. Nouvelles implications dans l’accès à la parentalité ?

Article scientifique publié dans la revue Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence

Article scientifique publié dans la revue Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence 56 (2008) 263–268 Télécharger au format pdf ci-dessous. Auteurs O. Rosenblum , C. Poirot , D. Cohena Résumé Depuis plusieurs années, les équipes d’AMP sont régulièrement sollicitées par des couples désirant un enfant, mais dont l’un des partenaires ou bien les deux sont infectés par le VIH et/ou le virus de l’HépatiteC et ces demandes sont en augmentation constante. Le 10 mai 2001 paraît un arrêté qui fixe les (...)
... la suite
 Rwanda : les sidéens plus forts à deux
11-02-2009, Jean Fichery Dukulizimana Au Rwanda, les mariages entre séropositifs se développent. Solidaires, les partenaires optent ainsi pour la sécurité et l’entraide. Des associations de personnes vivant avec le VIH/Sida facilitent leur rencontre ainsi que leur intégration au sein de la société. Assis dans leur salon, au cœur du village de Kinihira, au nord du Rwanda, Annoncée sourire aux lèvres, sert un café à Donat, son nouvel époux. Séropositive, âgée de 37 ans, Annoncée a divorcé de son mari (...)
... la suite

Documents liés

 
Aids and Witchcraft in South Africa
26 juin 2005

Aids Withcraft and the problem of power in post aparteid south africa

PDF - 99.2 ko, 0 x 0 pixels
 
 
Sida et Sorcellerie en Afrique du Sud
6 mai 2005

Quand le Sida est sorcellerie par Adam Ashforth

PDF - 144 ko, 0 x 0 pixels
 

Sur le Web :

LE site activiste français

AllAfrica collecte et indexe du contenu provenant de plus de 300 sources d’informations et de nouvelles. La section spécialisée dans le VIH en Afrique est référencée ici.

Passionnant dossier, très complet, de la BBC sur l’épidémie : statistiques, témoignages de personnes séropositives, quizz, actualités politiques, scientifiques etc. sur la pandémie de sida

les tribulations d’un acteur de la prévention... que certains d’entre nous ont reconnu...

Dans le cadre du projet "Ethique des soins et de la recherche", l’association Kasabati du Burkina Faso, développe un blog d’information sur les questions éthiques, avec le soutien technique et financier de Sidaction.

Site Sud-Africain sur le VIH, particulièrement riche d’informations sur ce qui se passe dans cette région du monde dévastée par le sida.

Accès direct sur le MAC Aids Fund, pour savoir exactement ce qu’il font avec l’argent des rouges à lèvres...