">
Accueil >>  Et en Afrique, on dit quoi ? >>  Côte d’Ivoire >>  Orphelins

Orphelins

 Côte d’Ivoire - Ghana : L’exploitation d’enfants dans les plantations de cacao continue
19 février 2008 (IRIN) Malgré le tollé international soulevé en 2000 par l’exploitation des enfants dans les plantations de cacao en Afrique de l’Ouest et les ambitieux programmes mis en ouvre depuis lors par les gouvernements pour réglementer le secteur, très peu de choses ont changé pour les quelque 284 000 enfants ouvriers agricoles, selon certaines organisations non-gouvernementales (ONG). Le Ghana et la Côte d’Ivoire assurent à eux deux environ les trois quarts de la production mondiale de (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Les anciens enfants soldats sont encore vulnérables
Dakar, 14 février 2008 (IRIN) Les milices de Côte d’Ivoire ont cessé de recruter des enfants dans leurs rangs et ne figurent plus sur la liste mondiale des recruteurs d’enfants établie par Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, selon le rapport annuel 2007 des Nations Unies sur les enfants dans les conflits armés, publié en 2008. « L’absence de preuve de recrutement et d’utilisation d’enfants à des fins militaires en Côte d’Ivoire et la relance du processus de paix [...] ont justifié cette (...)
... la suite
 Les enfants, victimes même sans virus

Leurs parents sont morts ou malades, eux sont porteurs ou non du virus. Les enfants sont souvent marginalisés, parfois au sein de leur propre famille.

L’Humanité, le 10 septembre 2007 On y entre par un portail sans signe distinctif. Ici, ni pancarte ni logo. C’est exprès, pour qu’on ne distingue pas des autres cette petite maison du quartier populaire de Youpogon, à Abidjan. Quartier où les Jeunes patriotes acquis au président Gbagbo et les étals des petits commerçants se partagent les trottoirs défoncés. Dans la cour, des enfants jouent. Bambins et adolescents, ils sont tout un groupe, ce jour-là, à déambuler dans les locaux de l’ONG Chigata (« (...)
... la suite
 N’Zrama : un engagement communautaire de jeunes affectés/infectés par le VIH aux côtés de leurs semblables

Témoignage passionnant d’un jeune membre de 23 ans

Nous vous avons déjà parlé de N’ZRAMA sur ce blog, il s’agit d’une association ivoirienne communautaire de jeunes affectés/infectés par le VIH/SIDA. Vous connaissez déjà son Président, Rodrigue Koffi, dont vous avez pu lire les discours et témoignages dans nos pages. Urbain Coulibaly lors de l’assemblée générale de N’Zrama, le 28 octobre 2006 Aujourd’hui, en exclusivité pour le blog OSI Bouaké, la parole est à Urbain Coulibaly, qui est le superviseur des visites à domicile de l’association. Né le 1er (...)
... la suite
 Publication du premier rapport de l’ONU sur les enfants et le conflit en Côte d’Ivoire

Ce rapport rend compte de graves violations des droits des enfants (viols, enlèvements, recrutements de soldats)

1 novembre 2006 - Le premier rapport du Secrétaire général de l’ONU sur les enfants et le conflit armé en Côte d’Ivoire rend compte de graves violations des droits de l’enfant, caractéristiques de situations de conflit, telles que les recrutements d’enfants soldats, les viols, les enlèvements mais aussi l’existence de réseaux se livrant à des trafics. Dans son rapport publié aujourd’hui, qui couvre la période allant de janvier 2005 à septembre 2006, le Secrétaire général indique toutefois qu’il ne dispose (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : prendre en charge les enfants séropositifs
Les enfants sont souvent les grands oubliés de la lutte contre le sida. L’Unicef lutte pour inverser la tendance et soutient la mise en place de soins pédiatriques destinés aux enfants infectés. Dans le centre de Protection maternelle et infantile de Yopougon, à Abidjan, les enfants séropositifs sont suivis au sein d’une unité pédiatrique dynamique et efficace. Aujourd’hui, il pleut averse sur le centre de Protection maternelle et infantile de Yopougon, à Abidjan. Qu’à cela ne tienne. Malgré les (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Souleymane, chef de famille à 20 ans

Quand le sida bouleverse les structures familiales

jeudi 26 octobre 2006, par Olivia Marsaud En Côte d’Ivoire, les chiffres officiels font état de plus de 300 000 orphelins et enfants vulnérables du fait du VIH-sida. 18% de ces enfants orphelins et vulnérables (OEV) ont perdu leurs deux parents biologiques. Certains se retrouvent donc très jeunes à la tête de leur famille. C’est le cas de Souleymane, à Bouaké, dans le Nord du pays. Pour arriver chez Souleymane, c’est un vrai parcours du combattant. Au find fond du quartier Belleville 2, au fin fond (...)
... la suite
 Abidjan : une maison pour les orphelins du sida

L’ONG Chigata a été créée en 2001

lundi 23 octobre 2006, par Olivia Marsaud Les enfants séropositifs et les orphelins du sida sont particulièrement vulnérables et ont besoin d’être pris en charge, de façon médicale bien sûr, mais aussi sur un plan psycho-social. Rose Dossou, directrice de l’ONG Chigata à Abidjan, en Côte d’Ivoire, l’a bien compris. Elle leur offre depuis 2001 un havre de sérénité, d’écoute et de tendresse. C’est une maison avec un petit jardin, en plein coeur du très populaire quartier de Yopougon, à Abidjan. Une maison qui (...)
... la suite
 Involving children in issues raised by HIV/AIDS

The fine instance of Rodrigue Koffi in Ivory Coast

BOUAKE, 22 Jun 2006 As co-founder of a shelter for children orphaned by the HIV/AIDS pandemic, Rodrigue Koffi knows that children should never be shut out of the complex problems faced by families living with HIV/AIDS. But Koffi winces when tagged an AIDS orphan himself. Instead, the 20-year-old chairman of the Nzrama home housing 50 HIV/AIDS orphans describes himself as a defender of children’s rights. "There are no pre-defined criteria for orphans and vulnerable children," he told IRIN (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : « Je ne suis pas une victime »

découvrez comment à l’image de Rodrigue de Nzrama, les orphelins du sida de Bouaké sont aussi les premiers acteurs de la lutte contre l’épidémie

Lutter pour les jeunes qui comme lui, souffrent de l’impact du sida, c’est le credo de Rodrigue Koffi BOUAKÉ, 26 mai - Rodrigue Koffi refuse les étiquettes : il n’est pas un « orphelin du sida » mais un « acteur de la lutte » contre l’épidémie qui ravage son pays, la Côte d’Ivoire, un ardent militant du dialogue et de la responsabilisation des enfants vulnérables. « Je ne suis pas un exemple, je ne fais que traduire des problèmes », explique ce jeune homme de 20 ans. « Il n’y a pas de critères, pas de (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : l’UNICEF appuie le Ministère de la solidarité pour la prise en charge des orphelins du sida
Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) Côte d’Ivoire a remis le 16 septembre 2005 la somme de 36 millions 220 mille FCFA, des ordinateurs et un véhicule 4x4 d’une valeur de 21 millions 425 mille 385 FCFA au Ministère de la Solidarité, de la Sécurité sociale et des Handicapés. Le représentant-résident de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, M. Youssouf Omar a précisé que le don de son organisation est destiné à 130 familles qui ont à leurs charges des enfants vulnérables. "Il s’agit pour l’UNICEF de (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Apprendre aux enfants à vivre avec le sida
ABIDJAN, 10 octobre 2005 (PLUSNEWS) - Quand il sera grand, Malick sera joueur de football professionnel, comme son idole Ronaldo. En attendant, l’adolescent n’oublie aucun des médicaments qui prolongent son espérance de vie d’enfant vivant avec le sida. « Je suis un attaquant très rapide », affirme ce jeune Ivoirien de 15 ans, à l’entraînement dans l’équipe des cadets de l’un des clubs de la capitale économique Abidjan. « Un jour, je jouerai dans un grand club », rêve Malick (un prénom d’emprunt). (...)
... la suite
 Des stratégies pour éviter la discrimination des orphelins du sida en Côte d’Ivoire

Atelier au CHU de Treichville

mercredi 22 décembre 2004. Le ministère de la Solidarité, de la Sécurité sociale et des Handicapés organise depuis hier un atelier au CHU de Treichville.Parce qu’ils sont orphelins de parents séropositifs, certains enfants rencontrent d’énormes difficultés : arrêt des cours, problèmes de santé ou de sécurité. Le ministère de la Solidarité, de la Sécurité sociale et des Handicapés qui a, à charge la question, organise depuis hier à l’USAC de Treichville, un atelier pour informer sur ce phénomène silencieux qui (...)
... la suite
 Aider les orphelins du sida en temps de guerre

Témoignage de Rose Dossou, de l’association abidjanaise Chigata

Rose Dossou, responsable de l’organisation Chigata (“tant qu’il y a la vie il y a l’espoir...”) à Yopougon, le quartier le plus populeux d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne, où résident plusieurs centaines de milliers personne de revenus modestes. Les activités principales du Chigata se concentrent sur les enfants, orphelins de parents morts du SIDA et atteints par la maladie eux-mêmes. Dossou affirme qu’il y a au moins 600,000 orphelins du SIDA en Côte d’Ivoire. Elle a relevé que la (...)
... la suite
 Le gouvernement ivoirien prendra en charge 6 500 orphelins du sida

Le projet concerne 6000 enfants en zone gouvernementale et 550 en zone rebelle

http://www.french.xinhuanet.com/french/2005-02/14/content_79413.htm ABIDJAN, 13 février (XINHUANET) — Le ministère ivoirien de la Solidarité prendra en charge au moins 6 550 orphelins du VIH/sida, dont 550 dans la zone nord sous contrôle rebelle, a rapporté dimanche l’Agence ivoirienne de presse. Des projets sont prévus pour la prise en charge scolaire et alimentaire d’au moins 6 000 orphelins et autres enfants rendus vulnérables du fait du VIH/sida (OEV) dans des sites pilotes, a (...)
... la suite
 Orphelins du sida : au secours des tout-petits

Fermeture de Chigata, association d’Abidjan

12 février 2004 Fraternité matin (Côte d’Ivoire) Le siège de l’ONG Chigata qui offre une aire de recréation (jeu, lecture), de soins complémentaires (séances de kinésithérapie) et de soutien alimentaire à plus de 300 enfants infectés et orphelins du sida a été fermé hier. Une décision de justice exécutée sans recours à l’amiable et de compensation financière au grand dam de ces enfants. Ce sont des tuteurs déboussolés qui ont constaté, hier en fin de matinée, la fermeture du siège de l’ONG Chigata. C’est le cas (...)
... la suite
 Jusqu’à 600 000 orphelins du sida qui demandent protection et respect

Stigmatisation, discrimination, sida, orphelins, Côte d’Ivoire...

DAKAR, 24 décembre - IRIN/PlusNews Entre 300 000 et 600 000 enfants seraient toujours montrés du doigt en Côte d’Ivoire parce qu’un ou leurs deux parents seraient morts des suites du sida dans le pays d’Afrique de l’Ouest le plus affecté par l’épidémie, ont dit les autorités jeudi. A l’issue d’une rencontre à Abidjan avec les organisations impliquées dans la lutte contre le VIH, le ministère de la Solidarité, de la Sécurité sociale et des Handicapés a exigé la fin des discriminations à l’encontre de ces (...)
... la suite