Accueil >>  VIH/Sida >>  Conférences

Conférences

 Ipergay, un traitement préventif à la demande efficace contre le VIH
Le Monde.fr | 24.02.2015 | Par Paul Benkimoun - Ils étaient très attendus. Les résultats de l’essai clinique Ipergay ont été présentés, mardi 24 février, lors de la 22e conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI), à Seattle. Ils démontrent une très haute efficacité (86 %) d’une « prophylaxie pré-exposition » (PrEp) prise à la demande dans une population à risque élevé de contamination par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). « Il est important de ne pas relâcher les (...)
... la suite
 La conférence mondiale sur le sida frappée par le crash en Ukraine

Une centaine des passagers du vol Malaysia Airlines – chercheurs, médecins, militants – se rendaient à cette conférence, à Melbourne, selon la presse australienne.

AFP - 18 juillet 2014 - Par Laurence Defranoux Une centaine des 283 passagers de l’avion malaisien qui s’est écrasé jeudi en Ukraine étaient en route pour la conférence mondiale sur le sida qui démarre ce week-end à Melbourne, avançaient vendredi les médias australiens. Chercheurs, praticiens et militants, tous spécialisés dans le domaine du sida, représentaient un bon tiers des passagers du vol MH17, rapportent les quotidiens The Australian et le Sydney Morning Herald, dont les informations ne (...)
... la suite

AIDS 2006 à Toronto

 Demandes d’asile au Canada après le XVI Congrès sur le sida

150 demandes d’obtention du statut de réfugié de la part de délégués, en majorité africains

DAKAR, 4 septembre 2006 (PLUSNEWS) - Les autorités canadiennes ont confirmé avoir reçu près de 150 demandes d’obtention du statut de réfugié de la part de délégués, en majorité africains, venus assister au XVI Congrès international sur le sida en août à Toronto. Selon le quotidien Toronto Star, qui a révélé l’histoire, « la plupart des demandeurs est porteuse de la maladie [le VIH/SIDA] et parmi eux se trouve un large groupe de femmes originaires d’Afrique du Sud, l’un des pays les plus durement touchés [par (...)
... la suite
 Sida : Des leaders religieux appellent à ne plus parler de "châtiment"

"Lorsque nous abordons les messages de prévention avec un point de vue moral, nous augmentons la stigmatisation qui va entraver l’accès aux soins d’un nombre de gens encore plus important"

mardi 15 aout 2006, 16h51 Par Michel COMTE TORONTO (AFP) - Des responsables religieux ont appelé, à l’occasion de la 16e conférence internationale sur le sida, à Toronto, à éviter les termes bibliques tels que "châtiment" pour évoquer le sida et à mieux utiliser les lieux de culte pour combattre la pandémie. "Nous encourageons les gens à ne pas parler de châtiment dans un sens biblique", a déclaré lundi le révérend Jape Heath, secrétaire général du Réseau africain des leaders religieux porteurs du virus (...)
... la suite
 Selon une étude de l’INSERM, quatre pays africains pourraient financer leur lutte contre le sida à l’horizon 2010

L’accélération de l’accès au traitement antirétroviral en Afrique peut s’avérer non seulement rentable mais même payante pour les économies nationales

L’accélération de l’accès au traitement antirétroviral en Afrique peut s’avérer non seulement rentable mais même payante pour les économies nationales, à condition d’être entreprise assez tôt, selon une étude française. Présentée par Jean-Paul Moatti, de l’Inserm (Institut national -français- de la santé et de la recherche médicale), lors du XVI Congrès international sur le sida qui s’est tenu du 13 au 18 août à Toronto, au Canada, cette simulation macroéconomique conclut qu’en dépit du coût élevé d’une riposte (...)
... la suite
 Le sida a transformé les grand-mères africaines en amazones

Elles s’occupent de leurs enfants et de leurs petits-enfants victimes du VIH

vendredi 18 août 2006, par Falila Gbadamassi Ils sont 12 millions d’orphelins du sida, sur le continent africain, ils seront six millions de plus en 2010. Leur seul espoir de survie : leurs grand-mères. Ces femmes courage ont été mises à l’honneur lors de la 16e conférence mondiale sur le sida qui s’est achevée ce vendredi à Toronto. Avec la pandémie du sida, les grand-mères africaines, surtout en Afrique australe où elle fait rage, sont devenues soutien de famille. Pour leurs propres enfants malades (...)
... la suite
 « Le prix du silence, c’est la mort »

les progrès scientifiques, les rapports d’expertise dans la lutte contre le VIH/SIDA restent inapplicables sans volonté, sans leadership politique...

Les ravages du VIH en Afrique auraient pu être évités. Les milliers de morts aussi. Pour ne pas répéter les mêmes erreurs, il faut un plus grand leadership, surtout un leadership politique. C’est le message lancé par plusieurs experts hier, dans le cadre de la XVIe Conférence internationale sur le sida. Pendant les six jours qu’aura duré cet événement d’envergure, 50 000 personnes dans le monde seront mortes du sida. Plus de 80 000 autres auront été infectées par le VIH, a souligné l’organisme OXFAM. (...)
... la suite
 Quand les médicaments anti-SIDA sont inefficaces, peu de gens ont d’alternative

Traitements de seconde ligne toujours hors de portée des malades...

Toronto, 21 août Alors que de modestes bénéfices ont été réalisés en réduisant le coût de plusieurs médicaments anti-VIH/SIDA qui sauvent la vie, ces formules ne fonctionnent plus pour un nombre grandissant de gens qui ont maintenant besoin de produits soi-disant de "substitution" dont le prix est toujours, de loin, hors de portée. Grâce à la compétition des génériques et une pression soutenue des activistes anti-SIDA, le coût des médicaments anti-rétroviraux (ARV) normaux a chuté de 10.000 dollars à (...)
... la suite
 Afrique : Les grands-mères s’unissent contre le Sida - la déclaration de Toronto

communiqué de presse de la Stephen Lewis Foundation (Toronto)

August 17, 2006 - Toronto Le rassemblement de trois jours à Toronto en ce mois d’août 2006 entre grands-mères canadiennes et africaines est indicatif de tout ce que nous partageons en commun : un amour profond pour nos enfants et nos petits-enfants, et notre dévotion sans fin à leurs égards ; un souci profond vis-à-vis du VIH/SIDA et son effet dévastateur sur le continent Africain, surtout sur les femmes et les enfants. Nous comprenons également les unes aussi bien que les autres que nous sommes (...)
... la suite
 "De l’accès à l’observance : les défis du traitement antirétroviral"

Le traitement antiretroviral en échec en raison du manque de collaboration des malades

15 AOÛT 2006 | TORONTO Un nouveau rapport qui doit être présenté aujourd’hui à la Conférence internationale de Toronto sur le SIDA révèle que l’accès aux antirétroviraux n’est que l’un des termes de l’équation du traitement. Ce rapport démontre que si l’on ne s’assure pas la collaboration des malades, la prise des médicaments risque de n’être ni assez fréquente ni assez régulière, avec pour effet de réduire à néant les bienfaits thérapeutiques du traitement. Publié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), (...)
... la suite
 Hommage à une figure emblématique de la lutte contre le sida au Burundi...

... rendu à Jeanne Gapiya par la diaspora burundaise au Canada, en marge de la Conférence

Édition du mercredi 16 août 2006 - par Françoise Nduwimana, Chargée de cours à l’Université du Québec en Outaouais et consultante en développement international Le thème choisi à l’occasion du XVIe Congrès international sur le sida est un appel à la mobilisation et à la solidarité : « Passons aux actes. » En marge de ce congrès, la diaspora burundaise vivant en Outaouais souhaite rendre hommage à un des participants, une femme exceptionnelle qui, rejetant l’étoffe de la victime, est véritablement « passée (...)
... la suite
 Sida : l’envoyé de l’Onu fustige l’attitude de l’Afrique du sud

une synthèse de plusieurs dépèches de l’AFP consacrées au discours de Stephen Lewis

L’envoyé spécial de l’Onu pour le sida en Afrique a fustigé l’attitude de l’Afrique du sud après l’arrestation vendredi de militants anti-sida, regrettant l’usage de "l’appareil répressif de l’Etat" contre "les membres les plus éminents de la société". Stephen Lewis, au cours de son discours de clôture à la 16ème conférence sur le sida de Toronto, s’en est aussi pris à la politique sud-africaine de lutte contre le sida, dénoncée par les manifestants arrêtés vendredi. "C’est le seul pays en Afrique dont le (...)
... la suite
 La nutrition : un besoin « immédiat et essentiel »

Le système immunitaire ne peut pas fonctionner correctement, ni se renforcer sans une nutrition saine.

Jeudi, à la veille de la clôture de la conférence internationale de Toronto sur le sida, plusieurs chercheurs et organisations internationales ont mis l’accent sur le caractère indispensable d’une alimentation adaptée, en volume et en qualité, pour soutenir les malades contaminés par le VIH/Sida et accompagner les traitements. Selon eux, la pandémie nécessite une réponse globale dont l’alimentation est une composante essentielle. Ce point avait été souligné par une résolution adoptée lors de la 59e (...)
... la suite
 Access to treatment associated with declining stigma in Botswana

Pour nourrir les réflexions sur la question posée dans Libération : comment dépister sans stigmatiser ? Réponse : en soignant !

Theo Smart, Friday, August 18, 2006 Over the last few years, since the roll-out of antiretroviral therapy (ART), there has been a substantial decrease in HIV-related stigma in Botswana, according to a population-based study presented on Monday at the Sixteenth International AIDS Conference in Toronto. Although there could be several possible explanations for this (including anti-stigma campaigns, the higher visibility of people living with HIV and AIDS and routine HIV testing), survey (...)
... la suite
 "On veut toujours nous enfermer"

Awa a 30 ans, prostituée. Elle travaille dans une association malienne Danaya So, ce qui veut dire Maison de la confiance.

Par Eric FAVEREAU - Vendredi 18 août 2006 - 16:37 Comment vous êtes vous retrouvée à militer ? Moi je suis du Burkina. Je suis venue au Mali par l’intermédiaire d’une amie qui m’a accompagnée. Et puis arrivée à Bamako, elle a disparu, alors j’ai été obligée de faire ce métier. Dans le quartier où j’habitais, il y avait une animatrice de quartier. J’étais assise à la porte, et elle cherchait des personnes-relais. C’est comme cela que je suis devenu bénévole dans l’association. Parce qu’elle savait que j’étais (...)
... la suite
 Dépister les malades sans les stigmatiser

Le meilleur accès aux soins relance le débat sur les tests volontaires.

Par Eric FAVEREAU - Mercredi 16 août 2006 - 06:00 Toronto envoyé spécial Images classiques d’un hôpital en Afrique. Une salle commune. Des malade atteints de tuberculose ou de maigreur chronique. Ils sont à bout. Certain sont mourants. On attend. Quand on demande au médecin s’ils sont atteint du VIH, il répond : « On ne sait pas, ils n’ont pas été testés. » Plus de 80 % des 40 millions de personnes vivant avec le sida à travers le monde ne connaissent pas leur statut. Comment les soigner et les (...)
... la suite
 Les cris d’alarme de Toronto

Premiers bilans de la conférence qui se termine ce soir

La conférence internationale sur le sida à Toronto se termine ce soir. De nombreux thèmes ont été abordés pour un même constat : en plus du manque de prévention, beaucoup trop de malades restent éloignés des soins nécessaires... Plusieurs appels urgents Trop peu de sidéens soignés au Moyen-Orient et en Afrique du nord La conférence mondiale sur le sida a d’abord mis en garde cette semaine contre la hausse prévisible du taux de contamination au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, même si le taux actuel (...)
... la suite
 Conférence de Toronto : Action contre les accords de libre-échange (Free Trade Agreement)

Des activistes en images

publié le 17 août 2006 Des accords bilatéraux signés entre les États-Unis et des pays en développement ont pour conséquence de bloquer l’accès aux médicaments génériques pour les pays « partenaires ». Les activistes ont manifesté devant le stand des Etats-Unis avec les slogans « US stop the FTA », « FTA kill poeple with AIDS » et « We need generic drugs now ! ». Parmi eux, un activiste, déguisé en Oncle Sam arme à la main, dénonçait l’attitude du gouvernement américain qui obligent la Thaïlande ou la Malaisie (...)
... la suite
 Prix des médicaments sida : 45 ONG demandent un "cessez-le-feu" américain lors de la conférence de Toronto

un appel pour que les USA arrêtent de faire obstacle à la production d’ARV génériques

Plus de 45 organisations ont demandé jeudi à Toronto un moratoire sur les accords bilatéraux de libre-échange poussés notamment par les Etats-Unis, qui selon elles nuisent à la production de médicaments génériques abordables contre le sida. Une nouvelle crise d’approvisionnement menace pour les médicaments de nouvelle génération à fournir aux pays en développement, alors que certains accords incluent de plus en plus des droits accrus sur la propriété intellectuelle, préviennent ces associations. "Nous, (...)
... la suite
 Aids 2006 à Toronto : Les enfants oubliés !

Sur 2,3 millions d’enfants séropositifs dans le monde, 660.000 sont en danger de mort, mais seuls 5% d’entre eux reçoivent des ARV.

Traiter les enfants malades du VIH/sida est possible, mais très difficile par manque d’outils adaptés et à des coûts abordables. Près de 4.000 enfants malades du sida sont traités par trithérapie antirétrovirale (ARV) dans les programmes MSF. Une petite frange de l’ensemble des malades pris en charge par MSF - 100.000 persones dont 60.000 bénéficient d’une trithérapie dans 65 programmes répartis dans 32 pays [1]pour laquelle le traitement est plus difficile que celui des adultes par manque de (...)
... la suite
 Des blouses blanches vides flottent sur la conférence de Toronto

Communiqué de presse du 16 août 2006

Health Gap - American Medical Students Association (AMSA) Act Up (New York, Philadelphie, Paris, Toulouse) Les activistes sida, les professionnels et les étudiants en médecine demandent plusieurs milliards au gouvernement américain pour financer les travailleurs de santé en Afrique Aujourd’hui, à la conférence mondiale sur le sida de Toronto, des séropositifVEs, des étudiantEs en médecine, des médecins et des infirmièrEs ont manifesté au cours d’une session plénière pendant le discours du Dr Mark (...)
... la suite

AIDS 2008 à Mexico

 L’impact chez les femmes de la criminalisation de la transmission du VIH
Graciela Cattaneo, AIDES (Paris) , 01/02/09 , publié dans Transcriptases n°138 A Mexico, des craintes se sont exprimées à de nombreuses reprises devant la montée en puissance de la criminalisation de la transmission du VIH. Alors que de nombreux pays mettent en place des lois pénalisant la transmission du VIH au nom de la protection des femmes et des jeunes filles, des femmes activistes ont condamné cette politique et les arguments sur lesquels elle est fondée En effet, loin de protéger les (...)
... la suite
 Criminalisation de la transmission du VIH : vers une mobilisation globale ?
par Christophe Martet, 16/02/09, pour Transcriptases n°138 Les problématiques des droits de l’homme, de la lutte contre les discriminations et contre la stigmatisation, ont rarement été autant abordées pendant les conférences mondiales que lors de celle qui s’est tenue à Mexico, tant au niveau des sessions plénières, des posters que des réunions satellites. Tous les discours de la cérémonie d’ouverture promettaient un combat sans merci contre la discrimination et la stigmatisation. Et c’est précisément (...)
... la suite
 AIDS 2008 : "La conférence de Mexico a vraiment pris en compte les enfants", selon l’Unicef
"La conférence de Mexico a vraiment pris en compte les enfants". C’est la conclusion qu’a tiré Jimmy Kolker, le chef de la section sida de l’Unicef, lors de la clôture de la 17e conférence sur le VIH/sida de Mexico. "En effet, la question des enfants a été abordée dans plus de 300 présentations". Jimmy Kolker a insisté sur le fait qu’émergeaient des questions de « deuxième génération » en lien avec la problématique des enfants qui nécessitaient encore plus d’attention. Il faut dire qu’avec plus de 2 (...)
... la suite
 Sida, la discrimination des malades reste une urgence
C’est fini. Vendredi soir s’est achevée la Conférence internationale sur le sida, qui se tenait à Mexico. Ce fut un congrès fort, surprenant. Inattendu aussi. Qui, à la veille de cette conférence, pouvait imaginer qu’un des thèmes récurrents serait celui des droits de l’homme, de la lutte pour la libre circulation et pour la fin des politiques discriminatoires contre les séropositifs ? Qui pouvait imaginer, pour la 17e édition de cette immense messe à laquelle plus de 20 000 personnes participaient, (...)
... la suite
 Les financements contre le sida sont justifiés

Parce que les investissements de la lutte contre le sida profitent plus largement aux autres systèmes (santé, éducation, etc.)

Mexico, 4 août 2008 (Plusnews) Les controverses suscitées récemment par des experts à propos des sommes d’argent dépensées dans la lutte contre le VIH/SIDA sont injustifiés parce que l’épidémie reste une urgence qui nécessite des efforts et des financements continus, ont dit plusieurs intervenants lors de la XVII Conférence internationale sur le sida, organisée du 3 au 8 août au Mexique. « L’épidémie n’est terminée dans aucun pays du monde », a dit Peter Piot, directeur exécutif du Programme commun des (...)
... la suite
 AIDS 2008 à Mexico : Suivre la conférence en ligne
Message de Marc Dixneuf, sur Emed Pour ceux qui travaillent dans le domaine du VIH et qui souhaitent se tenir au courant de ce qui va se dire la semaine prochaine à Mexico où se tient la conférence internationale sur le sida, le site AIDSMAP.com propose un bulletin d’information. Voir ci-dessous. Vous pouvez également avoir accès à la conférence par l’entremise du site http://www.kaisernetwork.org/aids2008/, qui propose également de suivre les discussions par vidéo, mais cela nécessite une bonne (...)
... la suite
 Le traitement comme méthode de prévention : la nouvelle frontière

Les ARV comme outil de prévention

Mexico, 7 août 2008 (Plusnews) Dans leur quête, de plus en plus acharnée, d’une stratégie de prévention efficace contre le VIH, les scientifiques espèrent que les médicaments antirétroviraux (ARV), normalement associés au traitement du virus, pourront apporter un élément de réponse. « Nous sommes engagés dans une course désespérée contre la montre pour trouver une méthode de prévention qui fonctionne », a déclaré à la presse Stephen Lewis, l’ancien envoyé spécial des Nations Unies pour le sida en Afrique, au (...)
... la suite
 United States : Black Americans left behind in AIDS battle

Si l’amérique noire était un pays, il serait au 16ème rang mondial de l’épidémie

Mexico City, 6 August 2008 (Plusnews) If black America were a country, it would rank 16th in the world in terms of the number of people living with HIV, yet activists say black Americans lack many of the HIV services their government has provided to other nations through the President’s Emergency Plan for AIDS Relief (PEPFAR). A recent analysis by the US Centres for Disease Control revealed that there were about 56,300 new HIV infections in the United States in 2006, about 40 percent (...)
... la suite
 De « terrifiantes » lois sur le VIH/SIDA risquent d’entraver la lutte

Autre évidence enfin constatée : la criminalisation des séropositifs ne permet pas de lutter contre la propogation du virus

Mexico, 8 août 2008 (Plusnews) Pour tenter de ralentir la propagation du virus, de plus en plus de pays africains adoptent des législations qui criminalisent l’exposition et la transmission du VIH. Mais ces lois pourraient faire plus de mal que de bien, ont prévenu des intervenants à la XVII Conférence internationale sur le sida, au Mexique. « L’Afrique s’est jetée dans ce large spasme frénétique de criminalisation du VIH », a dit Edwin Cameron, magistrat sud-africain, lors d’une session de cette (...)
... la suite
 La religion, une arme à double tranchant dans la lutte contre le sida

Il est temps de se rendre à l’évidence : les grandes religions sont des ressources pour la prise en charge des malades, mais des obstacles à la prévention

Mexico, 8 août 2008 (Plusnews) La contribution des organisations confessionnelles au traitement et à la prise en charge des personnes vivant avec le VIH est bien connue, mais savoir si la religion est une aide ou une barrière lorsqu’il s’agit des efforts de prévention du VIH est moins évident. D’après le Programme commun des Nations Unies sur le sida, ONUSIDA, 70 pour cent des populations dans le monde s’identifient comme membre d’une communauté religieuse, ce qui met la religion et les leaders (...)
... la suite
 Sida : de nombreuses questions restent ouvertes après la conférence de Mexico
Mexico (AFP) — La lutte contre le sida, avec trois millions de personnes sous traitement et beaucoup d’argent disponible, laisse ouvertes nombre de questions sur les coûts à venir, une prévention prometteuse et un vaccin toujours espéré, au terme de la conférence de Mexico. Cette 17ème réunion internationale sur le sida, qui se tenait pour la première fois en Amérique latine, a rassemblé pendant six jours quelque 24.000 délégués de plus de 190 pays pour plus de 600 débats ou réunions, sans compter les (...)
... la suite
 Les trithérapies, nouvelle arme contre la transmission du VIH Sida.

Les patients traités seraient moins contagieux, selon les scientifiques réunis à Mexico.

C’est une session, comme il y en a des centaines à la Conférence internationale sur le sida de Mexico. Son thème : la « Prévention positive ». L’assistance est nourrie. Hier matin, une communication très attendue. Son auteur ? Le Pr Bernard Hirschel, qui dirige le service des maladies infectieuses à l’hôpital de Genève, en Suisse. Depuis quelques mois, ce médecin, connu et respecté, a osé briser un tabou. Et dire tout haut ce que tous les cliniciens constatent, à savoir que l’on est, peut-être, face à un (...)
... la suite
 « De mauvaises lois peuvent contribuer à la propagation du VIH »
Allez, commençons pour une fois l’histoire du jour par un gag pleinement réussi. Hier, les activistes d’Act Up se sont, en effet, beaucoup amusés. En début d’aprés midi, ils ont parcouru l’immense centre où se tient la conférence mondiale sur le sida, accompagnés d’une foule de plus en plus massive de congressistes. Objectif ? « On cherche Sarkozy et Bachelot. Ils ont disparu », hurlaient-ils. Avec des lampes de poche, ils regardaient dans les toilettes, dans les stands pour voir « où ils étaient (...)
... la suite
 Lutte contre le sida : « Il faudrait mettre les brevets en commun »
Le professeur Benjamin Coriat, économiste, est responsable du programme Economie de la santé dans les pays du Sud à l’ANRS (Agence nationale de recherche sur le sida). A la Conférence mondiale sur le sida, qui se tient cette semaine à Mexico, il a présenté, en partenariat avec le ministère brésilien de la Santé, une étude « sur les mécanismes économiques pour permettre d’aller vers un accès universel aux traitements ». Les prix des médicaments antisida ont chuté spectaculairement ces dix dernières années. (...)
... la suite
 Oppression et détention, ou comment exposer les consommateurs de drogue au VIH
Mexico, 6 août 2008 - Accroître la pression sur les consommateurs de drogues en les harcelant ou les incarcérant ne fait pas baisser la consommation de ces substances, mais cela aggrave en revanche le risque d’infection au VIH parmi ce groupe vulnérable, ont averti plusieurs intervenants lors de la XVII Conférence internationale sur le sida, au Mexique. A l’exception de l’Afrique, où la transmission du VIH se fait essentiellement par voie sexuelle, ailleurs dans le monde, « près d’un tiers des cas (...)
... la suite
 Les ARV contre la transmission du VIH, un outil à promouvoir ?
MEXICO, 4 août 2008 - L’opportunité de promouvoir ou non l’utilisation des antirétroviraux (ARV) comme outil de prévention de la transmission du VIH chez les couples sérodiscordants a de nouveau fait l’objet de discussions animées lors d’une session de la XVII Conférence internationale sur le sida, organisée du 3 au 8 août à Mexico, au Mexique. En janvier 2008, une déclaration de la Commission fédérale (suisse) pour les problèmes liés au sida (CFS), suite à plusieurs études menées depuis 1986 sur le rôle (...)
... la suite
 Rencontres avec des activistes mexicains

Act Up-Paris : Chronique des militantEs sur place - première journée

3 août 2008 - Des activistes d’Act Up-Paris sont à Mexico pour assister à la conférence internationale sur le VIH/sida et rencontrer leurs alliéEs activistes. Premières données sur les enjeux propres au Mexique en termes de lutte contre le VIH/sida. Mexico est une ville gigantesque, dont l’étendue géographique dépasse l’entendement. La ville est recouverte d’une nappe de pollution en permanence, et son altitude - plus de 2300 mètres, nous fait parfois manquer d’oxygène. Le centre de la conférence - (...)
... la suite
 Running in Place : Too Many Patients Still in Urgent Need of HIV/AIDS Treatment
HIV/AIDS treatment and management are essential components of many Médecins Sans Frontières (MSF) programs worldwide. Currently MSF provides antiretroviral therapy (ART) for over 140,000 patients in 27 countries, with about 10,000 of those patients being children. In conjunction with this year’s International AIDS Conference in Mexico City, this document presents MSF’s current “state of play” in providing quality care to people living with HIV/AIDS (PLWHA) in resource-limited settings. Despite (...)
... la suite
 Mind the Deadly Gaps : Health Care Worker Shortages in Southern Africa Causing Fatal Delays in Bringing AIDS Care to Those in Urgent Need
Mexico City, 3 August 2008 – On the opening day of the XVII International Aids Conference, Médecins Sans Frontières (MSF) warned of the deadly impact that the lack of health care workers is having on AIDS treatment and care in southern Africa. In a satellite meeting called “Mind the Gaps” organized by MSF here today, experts described the scope and impact of the health care worker shortage as well as the critical need to increase government and donor commitment to taking immediate concrete (...)
... la suite
 La 17e conférence mondiale sur le Sida s’ouvre... dans les rues de Mexico
Les conférences internationales sur le sida – moments clé dans l’histoire de la lutte contre l’épidémie – ont une particularité : elles commencent toujours 24 heures avant le jour officiel, par une manifestation d’activistes qui donne le ton. C’est devenu un rituel, aussi vieux que ces congrès. Il y a deux ans, à la conférence de Toronto, la manifestation avait été décevante, bien maigrichonne, à peine une petite centaine d’activistes dans les rues. On était loin des milliers de militants de la conférence (...)
... la suite
 Lorsque se rencontrent la pénurie de travailleurs sanitaires en Afrique et le VIH/SIDA
« Où sont les médecins ? » « Où sont les infirmières ? » On pouvait entendre le chant des militants du SIDA durant toute la réunion mondiale sur le SIDA qui s’est tenue en 2006 à Toronto (Canada). « Où sont les médecins ? » « Où sont les infirmières ? » Le coût des médecines antirétrovirales a baissé fortement et désormais la principale barrière aux soins des personnes atteintes par le VIH/SIDA est la pénurie de travailleurs sanitaires en charge d’appliquer le traitement. La Banque en action La Banque mondiale (...)
... la suite
 Je suis allé voir mon patron pour évoquer ma séropositivité
Par Jean-Louis Lecouffe | Secrétaire de CE | 02/08/2008 Dimanche s’ouvre à Mexico la Conférence mondiale de lutte contre le sida à Mexico, où on (les gouvernements et les associations) va parler non-discrimination notamment dans le cadre du travail… Qu’en dire ? Depuis l’arrivée des trithérapies, on peut vivre avec le VIH et on peut même continuer son activité professionnelle, ce qui est mon cas mais à cela je mets deux bémols : D’abord les fatigues récurrentes et irrationnelles perturbent l’activité (...)
... la suite
 Sida : la France est-elle en train de se désengager ?
Par Chloé Leprince | Rue89 | 02/08/2008 Ni Bachelot ni Kouchner ni Joyandet n’iront à la conférence mondiale de Mexico. Tout un symbole pour les associations de malades. Dimanche s’ouvre à Mexico la XVIIe conférence mondiale de lutte contre le sida. L’évenement, qui doit durer cinq jours, réunira 22000 personnes, dont moult chercheurs, représentants associatifs et responsables politiques de tous pays… sauf de France : ni Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, ni Bernard Kouchner, aux Affaires (...)
... la suite
 Le monde peut mieux faire

Signe d’un certain désengagement, les politiques seront les grands absents de la conférence mondiale sur le sida qui s’ouvre demain à Mexico

Mais où sont donc passés les politiques ? Alors que s’ouvre, ce dimanche, à Mexico, la conférence mondiale sur le sida, ils seront les grands absents. Seule une poignée de chefs d’Etat a décidé de faire le déplacement. Même constat pour les ministres de la Santé. L’ordre des priorités mondiales aurait-il changé ? « Avec le départ de Kofi Annan de l’ONU, mais aussi celui de Jacques Chirac, avec le retrait de plus en plus marqué de Nelson Mandela, il y a un vrai problème de leadership mondial dans la lutte (...)
... la suite
 22 000 personnes en conférence à Mexico à partir de dimanche
Mexico accueillera à partir de dimanche la 17ème conférence internationale sur le sida, où 22.000 personnes discuteront pendant six jours d’une pandémie qui touche 33 millions de personnes, et chaque année 2,7 millions de plus. Cette rencontre sur le thème "agir partout maintenant" est précédée samedi par la "1ère Marche internationale contre la stigmatisation, la discrimination et l’homophobie", où l’on devrait exiger l’éducation à la tolérance, la répression de l’homophobie, la dépénalisation (...)
... la suite

AIDS 2010 à Vienne

 Les relations sexuelles concomitantes comme moteur du VIH en Afrique : la fin d’une idée reçue ?

L’affirmation que les relations sexuelles concomitantes jouent un rôle clef dans la propagation du VIH en Afrique subsaharienne a pris une place centrale dans les discussions sur le VIH/sida en Afrique au cours de la dernière décennie. Il a été démontré à Vienne qu’elle ne tient pas.

Moritz Hunsmann - Transcriptases n°144 Spécial Vienne 2010, réalisé en partenariat avec l’ANRS - 10/12/2010 Depuis le début de l’épidémie, de nombreuses tentatives d’explication de l’ampleur exceptionnelle de l’épidémie en Afrique subsaharienne par des différences dans les comportements sexuels se sont succédées. Ces tentatives ont échoué, notamment parce que les études comportementales montrent que les comportements « à risque » (début précoce d’activité sexuelle, nombre de partenaires sexuels, fréquence (...)
... la suite
 Usage de drogues, VIH, VHC : l’impasse de la criminalisation
VIH.org - Vienne 2010 - par Marie Jauffret-Roustide - 10/11/2010 - Cet article a été publié dans Transcriptases n°144 Spécial Vienne 2010, réalisé en partenariat avec l’ANRS. L’impact délétère de la criminalisation des drogues sur la réduction des risques a constitué le fil rouge de cette conférence internationale sur le sida, dans le champ de l’usage de drogues, à Vienne. La Déclaration de Vienne signée par bon nombre de militants et de chercheurs a pointé la nécessité de s’appuyer sur la science et non (...)
... la suite
 Les ARV génériques menacés par des lois restrictives sur les brevets
Vienne, 6 août 2010 - PlusNews - La majorité des quelque 5,2 millions de personnes sous traitement antirétroviral (ARV) dans le monde reçoivent des versions génériques fabriquées principalement en Inde, mais la législation sur le commerce et les droits de propriété intellectuelle, de plus en plus restrictive, pourrait entraîner la fermeture de « la pharmacie du monde en développement ». Alors que les brevets de nombreux médicaments anciens de première ligne ont expiré, offrant la possibilité aux (...)
... la suite
 Les salles d’injection de drogues en débat
La Croix - Pierre Bienvault - 27 Juillet 2010 - Les villes de Paris et Marseille ont engagé une réflexion sur l’installation de « salles de consommation supervisées » pour les usagers de drogues. Des associations sont favorables à cet outil de réduction des risques auquel le gouvernement reste hostile Verra-t-on un jour des « salles de shoot » en France ? Tel est en tout cas le souhait des principales associations anti-sida ou de celles agissant dans le domaine de la toxicomanie. Ces associations (...)
... la suite
 VIH/SIDA : La répression des toxicomanies... favorise l’épidémie
Destination Santé - 28 juillet 2010 - L’Europe de l’Est et l’Asie sont actuellement les deux régions du monde où les taux de nouvelles infections à VIH sont les plus élevés. Les usagers de drogues injectables y représentent en outre, la principale population touchée. Un rapport de l`International AIDS Society (IAS) publié à l’occasion de la XVIIIe Conférence internationale sur le VIH/SIDA à Vienne (Autriche) émet des recommandations nouvelles pour contrôler l’expansion de l’épidémie dans cette population. (...)
... la suite
 Vieillir séropositif reste bien difficile
AFP - 22 Juillet 2010 - Vienne - Les séropositifs de plus de 50 ans, qui suivent des traitements anti-sida depuis des années, vieillissent plus vite et avec plus de difficultés que la population générale mais personne ne semble vraiment savoir comment leur rendre la vie plus facile. Avec l’efficacité des nouveaux traitements antirétroviraux, qui font de l’infection au virus de l’immunodéficience humaine (VIH identifié en 1981) une maladie chronique, les séropositifs peuvent espérer vivre aussi (...)
... la suite
 « Au Burundi, nous devons choisir qui va vivre et qui va mourir »
24 heures.ch, Anne Muriel Brouet - Vienne - AIDS2010 - 21 Juillet 2010 Mais quelle est cette vedette, qu’accueille une foule empressée ? Comme les membres d’une famille, des femmes en boubou et des hommes en T-shirt militants l’enlacent longuement. C’est que Jeanne Gapiya Niyonzima, fondatrice et présidente de l’Association nationale de soutien aux séropositifs et malades du sida (ANSS), occupe une place privilégiée dans le cœur des Burundais. Séropositive depuis 24 ans, pionnière dans son pays de (...)
... la suite
 « En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu’il n’a pas informé sa partenaire »
Libération - 21/07/2010 - Interview par Marie Piquemal Déborah Glejser, porte-parole de l’association Groupe sida Genève, se bat contre la criminalisation de la transmission du virus du sida. Alors que se tient à Vienne en Autriche, la 18 e conférence internationale sur le sida, Deborah Glejser, porte-parole de l’association Groupe sida Genève, rappelle que de nombreux pays restreignent encore l’accès sur leur territoire aux personnes séropositives, tandis que d’autres se dotent de lois incriminant (...)
... la suite
 Le nouveau rapport Yéni présenté à Vienne

Rapport préliminaire 2010 à télécharger sur OSI Bouaké

Actions traitements - 21 juillet 2010 • par Eugène RAYESS Tous les deux ans, la France publie ses recommandations de prise en charge pour les personnes infectées par le VIH. Ce rapport dirigé par le Professeur Yéni a été présenté à Vienne, en présence de la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. Le changement le plus marquant de ce nouveau rapport est le nouveau seuil pour débuter le traitement antirétroviral chez les personnes infectées par le VIH. Alors qu’il y a deux ans le rapport 2008 (...)
... la suite
 Un gel réduit les risques de sida chez les femmes

Enfin un succès sur le front des microbicides

Le Monde.fr | 20.07.10 | Vienne, Catherine Vincent, envoyée spéciale C’est une des grandes nouvelles de la Conférence internationale sur le sida, qui s’est ouverte à Vienne, dimanche 18 juillet. Une nouvelle qui fera date dans l’histoire de la lutte contre cette terrible maladie sexuellement transmissible. Pour la première fois, un gel vaginal contenant un produit antirétroviral a montré sa capacité à bloquer la transmission du virus VIH. Présentés lundi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) (...)
... la suite
 Roselyne Bachelot annonce une nouvelle campagne de dépistage en France
Le Monde | 20.07.10 / Vienne - Catherine Vincent, Envoyée spéciale On attendait sa position sur les salles de consommation de drogue à moindre risque, c’est sur le dépistage du virus VIH que Roselyne Bachelot, lundi 19 juillet, a créé la surprise. A l’occasion de la Conférence internationale sur le sida, qui se tient en Autriche, du 18 au 23 juillet, la ministre française de la santé et des sports a présenté les grandes lignes du cinquième plan national de lutte contre le sida, qui sera finalisé à (...)
... la suite
 Des organisations internationales conviennent de prendre des mesures concertées pour mettre fin au VIH/SIDA pédiatrique
Global AIDS Alliance, Vienne, Juillet 2010, article diffusé sur PRNewswire "Aucun enfant ne devrait venir au monde séropositif" Une alliance mondiale des organisations internationales, y compris les têtes de l’UNICEF, ONUSIDA et le Fonds mondial de la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludismeainsi que d’autres ONG y compris le Pan African Treatment Access Movement, Health GAP, la Ugandan Pediatric Association et la Global AIDS Alliance ont convenu aujourd’hui de prendre des mesures (...)
... la suite
 Sida : situation alarmante chez les jeunes en Europe orientale
AFP - 19 Juillet 2010 - Vienne - Nulle part ailleurs au monde le VIH ne compte autant de nouvelles infections qu’en Europe orientale et Asie centrale où 80% de ces nouveaux séropositifs ont moins de 30 ans, selon un rapport publié lundi par l’Unicef lors de la conférence internationale sur le sida à Vienne. Intitulé "Blâme et bannissement, l’épidémie qui touche les enfants en Europe orientale et Asie centrale", ce rapport chiffre à près de 1,5 million le nombre de nouvelles infections au VIH dans (...)
... la suite
 Sida : à Vienne, les chiffres au service des activistes

Contrairement aux premières conférences, les activistes savent que la plupart des personnes présentes leur sont acquises

Libération, 19 Juillet 2010, Charles Roncier de Vih.org - La salle est gigantesque, comme la tâche qui motivent ceux qui s’y retrouvent. Alors que certains participants s’activent depuis maintenant deux jours, le coup d’envoi officiel de la conférence a été donné dimanche 18 juillet au soir, à Vienne, en Autriche. Les intervenants se sont succédé à la tribune pour rappeler les grandes questions au cœur de la réponse à l’épidémie et pour étayer de chiffres les exigences politiques des activistes. Des (...)
... la suite
 Sida : les défis de Vienne

La 18e Conférence internationale sur le sida s’ouvre dimanche en Autriche. Selon les experts, la pandémie peut être enrayée.

Libération - 17/07/2010 - Par Éric Favereau Les Conférences internationales sur le sida, qui ont lieu tous les deux ans, se ressemblent par leur gigantisme (plus de 20 000 participants). En même temps, elles sont uniques, jalonnant l’histoire de cette épidémie qui a tué déjà plus de 25 millions de personnes dans le monde. Celle qui s’ouvre à Vienne en Autriche, dimanche soir, est incertaine. De quel côté va pencher le balancier ? Vienne ou l’histoire au tournant. Quatre défis pour tenter d’inverser la (...)
... la suite
 La lutte contre le sida est menacée par la crise
Le Monde - 17 Juillet 2010 - Dans l’histoire déjà longue du sida, jamais les espoirs de vaincre cette maladie n’ont été aussi grands. Et jamais la crainte de voir ces espoirs mis à bas par la crise financière n’a été aussi forte qu’elle le sera lors de la 18e conférence internationale sur le sida, qui rassemblera à Vienne, du 18 au 23 juillet, plus de 20 000 participants. Rigueur budgétaire oblige, la plupart des pays développés réduisent leurs budgets d’aide au développement. Ainsi que l’indique Médecins (...)
... la suite
 « Nous, acteurs de la lutte, savons ce qu’il faut faire : décider et agir »
Libération - 17/07/2010 - Eric Favereau « Nous avons aujourd’hui les moyens de faire régresser l’épidémie de VIH en France par des politiques globales et des stratégies ciblées sur les groupes de personnes les plus concernés par la transmission du virus. Face à ces potentialités, les pouvoirs publics restent dans l’indécision et diffèrent la mise en œuvre d’une politique courageuse capable de faire régresser l’épidémie. Ils font perdre du temps à la lutte contre le sida. Or aujourd’hui, nous, acteurs de (...)
... la suite

AIDS 2012 à Washington

 Washington 2012 : Une conférence bicéphale

Par Gilles Pialoux

VIH.org - 27/08/12 - par Gilles Pialoux - Cette XIXe conférence internationale sur le sida, localisée à Washington DC, aux Etats-Unis, avec ses 25 000 congressistes venus du monde entier, a été, au bout du compte, une conférence à deux visages. Quasi schizophrénique parfois, même. D’une part la conférence triomphaliste telle que lancée par une Amérique en pleine campagne électorale. « Vers la fin du sida ? », comme questionnait la une de Libération du 21 Juillet. Certes le modèle « cure » est attractif (...)
... la suite
 Marisol Touraine à Washington : la langue de bois et le renoncement, c’est maintenant.
Act Up Paris - 26 juillet 2012 - Washington - Présente à la conférence mondiale de lutte contre le sida à Washington, la ministre ne cesse de décevoir. Elle n’a pris aucun engagement, a fait preuve d’une langue de bois caricaturale et montrer ainsi qu’elle était prête à renoncer sur des questions pourtant essentielles. Interrogée sur l’abolition des franchises médicales, elle a confirmé qu’elle les maintiendrait en place. Elle n’a eu aucun argument à opposer au fait qu’il s’agit d’une discrimination. (...)
... la suite
 Cameroun : une quinzaine de militants anti-sida risquent la prison pour avoir manifesté légalement pour un meilleur accès aux soins
La Croix - Pierre Bienvault - Washington 24 Juillet 2012 - Responsable d’une association camerounaise de lutte contre le sida, Fogué Foguito est poursuivi en justice, dans son pays, en compagnie d’une quinzaine d’autres militants, pour avoir organisé une manifestation visant à réclamer davantage d’investissement dans le secteur de la santé. Fogué Foguito a créé, en compagnie d’autres associations, la « Coalition 15% » pour conduire des actions de lobbying auprès des élus et du gouvernement camerounais. (...)
... la suite
 Les femmes, fers de lance de la lutte contre le sida
La Croix, Pierre Bienvault - 22 Juillet 2012 - De nombreuses femmes, vivant avec le VIH, comptent bien se faire entendre lors de la conférence internationale sur le sida, qui s’est ouverte dimanche 22 juillet à Washington. En Afrique, les femmes sont aujourd’hui davantage touchées que les hommes par l’épidémie. Elles sont aussi souvent les plus mobilisées pour accéder aux soins et témoigner publiquement contre la maladie. « Il est temps maintenant que, face au sida, les femmes prennent le pouvoir ! (...)
... la suite
 13 HIV/AIDS protesters arrested in front of White House
Washington - Blade, Michael K. Lavers - July 24, 2012 - U.S. Park Police on Tuesday arrested 13 protesters who gathered in front of the White House. Sergeant Paul Brooks, spokesperson for the U.S. Park Police, told the Blade that those taken into custody failed to obey officers who told them not to stand on the sidewalk in front of the White House on Pennsylvania Avenue, N.W. Housing Works President Charles King, members of ACT UP Philadelphia, the Prevention Justice Alliance and (...)
... la suite
 Washington : une manifestation contre la rapacité de l’industrie pharmaceutique
Act Up Paris, le 24 juillet 2012 - Les militantEs d’Act Up-Paris ont participé à la manifestation organisée par les activistes à Washington. Vous trouverez ci-dessous notre annonce de la manifestation, et sur cette page notre chronique de la marche. Les militantEs d’Act Up-Paris ont participé à la manifestation organisée par les activistes à Washington dans le cadre de la mobilisation We Can End Aids. Cette manifestation s’est séparée en cinq branches thématiques : financements de la lutte contre le (...)
... la suite
 Les usagers de drogues et les travailleurs du sexe manifestent contre les discriminations
Yagg, Washington, 23 Juillet 2012 - C’était un peu l’éléphant au milieu de la pièce et il a été adressé par le collectif « IAC Sex worker Organizing Collaborative » : Diane Halvir, co-présidente de la conférence Aids 2012, s’est faite zapper par des activistes qui dénonçaient l’interdiction de pénétrer sur le territoire américain pour les usagers de drogues et les travailleurs du sexe. L’action a eu lieu pendant la conférence de presse précédant la cérémonie d’ouverture de la conférence. Aids 2012 est la (...)
... la suite
 Sida : l’accès au traitement reste une priorité
RFI - Washington - 22 juillet 2012 - La 19e conférence Sida sur le sida s’ouvre à Washington ce 22 juillet. Jusqu’au 27 juillet, les scientifiques se pencheront sur l’évolution de la maladie à travers le monde. 34 millions de personnes vivent aujourd’hui avec le virus. Renverser la tendance de la pandémie reste d’actualité car les moyens financiers internationaux faiblissent et l’accès aux traitements est toujours une priorité, notamment en Afrique. L’inauguration, ce samedi 21 juillet 2012, de la (...)
... la suite
 Washington 2012 : Living2012, the Positive Leadership Summit

La pré conférence officielle dédiée aux PVVIH

VIH.org - 16 Juillet 2012 - par Sidaction - Plus de 300 personnes vivant avec le VIH issues de communautés et d’organisations du monde entier, se réuniront à Washington DC pour le Sommet des personnes vivant avec le VIH, Living 2012. Ce sommet est organisé par et pour les personnes vivant avec le VIH. Living 2012 s’inscrit dans un processus consultatif mondial dirigé par des personnes vivant avec le VIH sous la tutelle de ’Positive health, Dignity and Prevention’. Living 2012 contribuera à donner (...)
... la suite

AIDS 2016 à Durban

 Sida : la « Prep » à portée de monde
Libération - Eric Favereau - 21 juillet 2016 - La conférence de Durban a consacré l’efficacité de la « Prep » contre la propagation du VIH. L’enjeu désormais : la diffusion de la molécule Truvada (à la base du traitement) auprès des populations à haut risque. La Prep pour casser la contamination ? Un rêve qui commence à apparaître. C’est en tout cas la star de la Conférence internationale sur le sida, qui se termine ce vendredi à Durban, en Afrique du Sud. La Prep - pour prophylaxie pré-exposition - est la (...)
... la suite
 Vulindlela, un village ravagé par le sida
BBC - 22 juillet 2016 - En Afrique du Sud, la 21e conférence internationale sur le VIH/SIDA s’est déroulée à Durban. Le pays reste celui qui compte le taux de contamination le plus élevé au monde. La BBC s’est rendue à Vulindlela, un village du Kwazulu-Natal, à 65 km de Durban, où la quasi-totalité de la population est infectée par le virus. La beauté du village de Vulindlela, blotti au pied des montagnes du Drakensberg, ne fait rien oublier du drame qui se joue dans la localité. Au loin, on n’aperçoit (...)
... la suite
 VIH : de nouvelles statistiques plus alarmantes que les chiffres officiels
Le Monde - Durban - 22 Juillet 2016 - Paul Benkimoun - Pour être très technique, le débat sur les données statistiques de l’épidémie de sida n’en recouvre pas moins une cruelle réalité : l’infection par le VIH ne recule pas aussi rapidement qu’annoncé. Sans une amplification de la mobilisation de ressources, l’objectif ambitieux de maîtriser durablement l’épidémie d’ici à 2030 ne sera pas atteint. D’autant qu’un énorme travail statistique réalisé par le réseau Global Burden of Diseases (GBD, « fardeau mondial (...)
... la suite
 Le sida, première cause de mortalité en Afrique chez les 10-19 ans
Le Monde.fr - 18 Juillet 2016 - Le sida reste « la première cause de mortalité » chez les jeunes âgés de 10 à 19 ans en Afrique, a dénoncé l’Unicef, lundi 18 juillet, au premier jour de la conférence internationale sur le sida en Afrique du Sud, soulignant que « la bataille » contre la maladie n’était « pas terminée ». « En dépit des progrès remarquables réalisés dans la lutte contre le sida » en matière notamment de prévention et de traitement, « le sida reste la deuxième cause de mortalité des 10-19 ans dans (...)
... la suite

CISMA 2005 à Abuja

 14ème CISMA à Abuja : Bilan

Ce que nous retiendrons après avoir pris un peu de recul

La 14ème Conférence Internationale sur le Sida et les MST en Afrique (CISMA) s’est déroulée à Abuja (Nigeria) du 4 au 9 décembre 2005. Cette conférence a lieu tous les deux ans et donne l’occasion aux acteurs de la lutte contre le sida en Afrique de se retrouver, d’échanger sur leurs expériences et de faire le point sur les défis qui restent à relever. Comme les années précédentes à Ouagadougou (2001) et à Nairobi (2003), OSI était présent à Abuja pour y rencontrer ses partenaires et d’autres intervenants (...)
... la suite
 Faible engagement des Etats
La 14ème conférence internationale sur le sida et les maladies sexuellement transmissibles en Afrique, Cisma, qui s’est ouverte le 4 décembre a fermé ses portes vendredi dernier à Abuja, la capitale nigériane. Plus de 5 000 participants venus de tous les horizons du monde, parmi lesquels une vingtaine de Camerounais, ont pris part à ce rendez-vous sur le thème “ Vih/Sida et la famille ”. Au menu : des conférences débats, tables rondes, projections de films, exposition de posters géants, marches de (...)
... la suite
 L’abstinence n’est pas la réponse la plus efficace contre le VIH/SIDA

L’accent mis sur l’abstinence a déclenché une nouvelle vague de stigmatisation

ABUJA, 12 décembre (PLUSNEWS) - Les Etats-Unis financent de plus en plus la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique, mais la politique de prévention promue par les autorités américaines a des conséquences désastreuses sur les initiatives en cours, selon les activistes. Dans le cadre du plan d’urgence pour la lutte contre le sida, financé à hauteur de 15 milliards de dollars par le président des Etats-Unis George Bush (Pepfar), quinze pays en développement vont bénéficier des programmes en faveur de (...)
... la suite
 NAP+ withdraws Participation at Community Forum

La valse critique continue : la relégation des communautés

Michael Angaga, NAP+ ********************* The African Regional Network of people living with HIV/AIDS (NAP+), would like to bring to your attention the withdrawal of NAP+ participation at the Community Forum and ICASA Conference, Abuja 2005. The withdrawal has is a protest to the way the whole conference has been organized. The organization excluded participation of PLHAs [people living with HIV/AIDS] as a critical component of the African community. To make matters worse, the (...)
... la suite
 Fin de la Cisma, en l’absence des dirigeants du continent
ABUJA, 9 décembre (PLUSNEWS) - La 14e Conférence internationale sur le sida et les maladies sexuellement transmissibles (Cisma) s’est achevée vendredi, en l’absence du chef de l’Etat nigérian et de tout autre dirigeant du continent. Le président de la Cisma, l’activiste des droits de l’homme nigérian Femi Soyinka, a ouvertement regretté la très faible mobilisation des dirigeants politiques du continent au cours de la conférence de presse qui a suivi la cérémonie de clôture, dans la capitale nigériane. (...)
... la suite
 L’ abstinence : une proposition "irréaliste" de lutte contre le sida

ICASA 2005 : session avec Wole Soyinka et Winnie Mandela

LEMONDE.FR l’abstinence sexuelle n’est pas la solution adaptée à la pandémie du sida, ont martelé les participants la 14e Conférence sur le sida en Afrique. Présenté comme une approche réductrice et dangereuse, cette politique de prévention exclue la promotion des préservatifs et présente un danger réel pour un continent qui regroupe deux tiers des personnes infectées dans le monde, selon ces détracteurs. Plus de 60 organisations, parmi lesquelles Action Aid, Médecins sans frontières (MSF), ont signé une (...)
... la suite
 Des associations condamnent la politique américaine "abstinence et fidélité"
ABUJA - La politique d’aide américaine dans la lutte contre le sida, axée sur l’abstinence et la fidélité, a fait l’objet d’un véritable tir de barrage lors de la 14e Conférence internationale sur le sida et les maladies sexuellement transmissibles en Afrique (Cisma). Plus de 60 organisations, parmi lesquelles Action Aid, Médecins sans frontières (MSF), ont signé une déclaration en ce sens, diffusée à l’occasion de la Cisma qui se déroule à Abuja depuis dimanche. "Sous la pression du programme américain (...)
... la suite
 Les activistes revendiquent la gratuité du traitement.
L’Oms avait promis d’offrir le traitement gratuit à 3 millions de séropositifs en Afrique en 2005. Elle n’a pas honoré cet engagement. Comme Abdoulaye Wade, Kenneth Kaunda, Kofi Annan, Bill Clinton et bien d’autres hommes politiques de renom, attendus en vain à ce rendez-vous de taille, le président nigérian, Olusegun Obasanjo a opté pour la chaise vide, dans son propre pays, lors de la cérémonie du lancement, le 4 décembre dernier, de la 14ème Conférence internationale sur le sida et les maladies (...)
... la suite
 La famille africaine au coeur de la crise provoquée par le sida
ABUJA (AFP) - La pandémie de sida menace directement la famille africaine, dans ses structures traditionnelles et sa survie économique même, mais la cellule familiale pourrait inspirer de nouvelles stratégies de lutte contre la maladie, selon des experts réunis à Abuja. "Le VIH menace la stabilité des familles africaines, des efforts plus importants sont nécessaires dans la prévention et le traitement pour inverser cette tendance", a averti l’Onusida, l’agence spécialisée des Nations unies, dans un (...)
... la suite
 La Cisma doit produire des actions concrètes - Femi Soyinka
ABUJA, 4 décembre 2005 (PLUSNEWS) - La 14e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique, Cisma, qui s’est ouverte dimanche au Nigeria, doit apporter des réponses concrètes sur la manière de freiner la propagation du virus, a prévenu son président, le professeur Femi Soyinka. “Nous allons proposer un plan que nous pourrons suivre, qui sera réalisable, pour faire face au VIH sur le continent, en terme de prévention des nouvelles infections et de soins (...)
... la suite
 OSI à la CISMA d’Abuja du 4 au 9 décembre 2005

Suivez-nous à la 14ème Conférence Internationale sur le Sida et les MST en Afrique

Cette conférence a lieu tous les 2 ans et donne l’occasion aux acteurs de la lutte contre le sida en Afrique de se retrouver, d’échanger sur leurs expériences et de faire le point sur les défis qui restent à relever. Comme les années précédentes à Ouagadougou (2001) et à Nairobi (2003), OSI sera présent à Abuja et nous espérons rencontrer un maximum de nos partenaires africains. Pour l’avoir déjà vécu, soyons certains que cette année encore, il risque d’être difficile de se retrouver les uns les autres. (...)
... la suite

IAS 2009 à Cape Town

 Somalie : « Que personne n’ait à subir ce que ma femme et moi avons traversé »

Rare témoignage d’un activiste somalien vvih

Nairobi, 24 décembre 2009 (PlusNews) - Dans une société musulmane conservatrice comme la Somalie, il est extrêmement rare pour une personne vivant avec le VIH d’en parler ouvertement. Mais Mahamud Warsame, 53 ans, originaire de Galkayo dans la région centrale de Mudug, est devenu activiste après la mort de sa femme, d’une maladie liée au VIH. « J’ai découvert mon statut [sérologique] en mai 2007 lorsque je suis allé voir un médecin qui m’a envoyé me faire dépister. Les résultats sont revenus et le (...)
... la suite
 Le Malawi doit libérer deux hommes accusés de « pratiques contre nature »
Amnesty International - 7 janvier 2010 Les autorités du Malawi doivent relâcher immédiatement et sans condition deux Malawiens arrêtés le mois dernier après leur « cérémonie traditionnelle de fiançailles », a déclaré Amnesty International. Steven Monjeza et Tiwonge Chimbalanga ont été inculpés de « pratiques contre nature entre individus mâles et outrage aux bonnes mœurs ». Ils ont été arrêtés le 28 décembre 2009, deux jours après la cérémonie, célébrée dans la communauté urbaine de Chirimba, à Blantyre. (...)
... la suite
 Où trouver un million d’infirmiers ou infirmières ?
Kristin Palitza, IPS, Le Cap, 23 juillet - Si les pays en développement veulent réussir dans l’amélioration de leurs systèmes de santé, ils ont instamment besoin de les décentraliser et de transférer les tâches des médecins aux infirmiers ou infirmières et aux agents de santé communautaires. Cette affirmation a été faite par des experts à la cinquième Conférence de la société internationale de lutte contre le SIDA (IAS) sur la pathogenèse, le traitement et la prévention du VIH au Cap, en Afrique du Sud. (...)
... la suite
 La campagne Remind the Gap reçoit le soutien de plus de 500 scientifiques présentEs à la conférence

Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreuse du sida et Prix Nobel, fait partie de ces soutiens

Clôture de la 5ème conférence de l’IAS à Cape Town, Act Up-Paris, 23 juillet 2009 Cette campagne, déjà signée par plus de 100 organisations de nombreux pays à travers le monde, appellent les dirigeantEs des pays les plus riches à augmenter d’urgence leur contribution au Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, dont les besoins d’ici 2010 sont estimés à au moins 5 milliards de dollars US supplémentaires. C’est une question de vie ou de mort. La vie ou la mort de plusieurs (...)
... la suite
 Les associations toujours en mouvement pour peser sur les prix
Destination Santé - 22 juillet 2009 Des militants de plusieurs ONG internationales emmenés par les Français d’Act-Up-Paris, ont tenu hier au Cap, dans le cadre du 5ème Congrès de l’International AIDS Society (IAS), une réunion de protestation contre les prix toujours trop élevés des traitements de seconde et troisième lignes contre l’infection à VIH. Outre les responsables d’Act-Up-Paris, on y a retrouvé des représentants de l’ONG sud-africaine Treatment Action Campaign (TAC), de Médecins sans (...)
... la suite
 IAS 2009 : Le sida éclipsé par la crise et la grippe A
Libération - 21/07/2009 à 06h51 - Par Eric favereau - Le Cap (Afique du sud), envoyé spécial Des mots terribles. Et une angoisse massive qui surgit pour les années à venir. Dimanche, lors de l’ouverture du cinquième congrès sur le sida (lire encadré), la crainte était là, palpable. Comme un sinistre retour en arrière. Comme si ce qui avait été construit depuis quelques années pour enrayer l’épidémie de VIH dans le monde, en donnant l’accès aux traitements dans les pays du Sud, était ouvertement menacé. Pour (...)
... la suite
 La communauté scientifique invitée à l’activisme
Le Cap, 21 juillet 2009 (PlusNews) - La 5ème Conférence de l’International AIDS society (IAS) sur la pathogenèse, le traitement et la prévention du VIH s’est ouverte le 20 juillet dans la ville sud-africaine du Cap, au moment où des études préviennent que le manque de financement et la mauvaise gouvernance mettent en péril l’approvisionnement en médicaments antirétroviraux (ARV) dans au moins six pays africains. En prélude à la conférence, le docteur Eric Goemaere, chef de mission de l’organisation (...)
... la suite

ICASA 2011 à Addis Abeba

 « La dépénalisation des pratiques homosexuelles est incontestablement un enjeu »
Solthis, 06 Juillet 12 - Pour le Dr. Steave Nemandé, directeur d’Evolve au Cameroun, la lutte contre le sida en Afrique ne pourra pas avancer sans dépénalisation des pratiques homosexuelles. une interview réalisée à l’occasion de l’ICASA 2011 par les équipes de Solthis. Comment est structurée la mobilisation sur le thème VIH et Homosexualité au niveau Africain  ? La mobilisation sur le thème VIH et homosexualité n’est pas structurée de façon unique  ; elle s’est même développée de manière très (...)
... la suite
 Ethiopie-Icasa 2011 : maintenir et développer le rôle des Etats dans la lutte contre le sida
RFI - 6 Décembre 2011 - La conférence internationale sur le sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST), Icasa, se tient du 4 au 8 décembre 2011 à Addis-Abeba, en Éthiopie. Près de 10 000 personnes, membres d’associations locales, organisations non gouvernementales internationales, agences des Nations unies, médecins, chercheurs y participent. Les organisateurs plaident pour une implication plus grande des États africains et incitent les Occidentaux à maintenir leur soutien en dépit de (...)
... la suite