Burkina - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Pays > Burkina

Burkina


    À Ouagadougou, dans le refuge pour les « mangeuses d’âme » du Burkina Faso

    Lacité - 28 Décembre 2014 - C’est un havre spartiate où le temps semble suspendu. Dans la « Cour du 12 », même le souffle révolutionnaire — qui a agité la société burkinabè et chassé Blaise Compaoré du pouvoir — n’a pas de prise. Elles sont assises sous un toit de tôle, sur des nattes posées à même la dalle de béton, jambes allongées. Seules leurs mains creusées s’agitent, à filer la laine, trier les haricots secs ou tamiser la farine de maïs. De chaque côté du long bâtiment crépi de latérite qui abrite les (...)
    ... la suite

    Des militaires français soupçonnés de pédophilie au Burkina Faso

    Le Monde / AFP / 30.06.2015 - Le parquet de Paris a confirmé au Monde l’ouverture, mardi 30 juin dans la soirée, d’une enquête préliminaire sur des soupçons d’agressions sexuelles sur mineur par des soldats français en mission au Burkina Faso. L’enquête a été confiée au commandement de la gendarmerie prévôtale, chargée du rôle de police judiciaire militaire auprès des forces armées françaises hors du territoire français. Le ministère de la défense a annoncé mardi soir avoir suspendu deux soldats français (...)
    ... la suite

    Après le coton, Monsanto cherche à multiplier les OGM en Afrique de l’Ouest

    Basta - Patrick Piro - 8 avril 2013 - Le Burkina Faso, l’un des pays les plus pauvres de la planète, a opté pour une variété OGM de Monsanto dans l’espoir de redresser sa filière cotonnière, qui fait vivre trois millions de personnes. Promesses de rendements non tenues, droits de propriété prohibitifs, coton de moindre qualité… Le bilan est plus que mitigé. Qu’importe, Monsanto cherche à étendre son coton OGM et travaille sur des haricots et du sorgho génétiquement modifiés. Certains craignent « une (...)
    ... la suite

    Les femmes, fers de lance de la lutte contre le sida

    La Croix, Pierre Bienvault - 22 Juillet 2012 - De nombreuses femmes, vivant avec le VIH, comptent bien se faire entendre lors de la conférence internationale sur le sida, qui s’est ouverte dimanche 22 juillet à Washington. En Afrique, les femmes sont aujourd’hui davantage touchées que les hommes par l’épidémie. Elles sont aussi souvent les plus mobilisées pour accéder aux soins et témoigner publiquement contre la maladie. « Il est temps maintenant que, face au sida, les femmes prennent le pouvoir ! (...)
    ... la suite

    Des ONG demandent plus d’argent pour les malades du SIDA

    IPS - Arsène Séverin - Brazzaville - 9 décembre 2010 - Des Organisations non gouvernementales (ONG) luttant contre le SIDA en Afrique de l’ouest et du centre, ont exprimé, à Brazzaville, leurs craintes suite à la réduction attendue des financements du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. En prélude au conseil d’administration du Fonds mondial, prévu du 13 au 15 décembre à Sofia, en Bulgarie, ces organisations se sont concertées, au cours d’une réunion, le 7 décembre (...)
    ... la suite

    Des militants africains racontent leur combat pour l’amélioration de la santé maternelle

    Amnesty International - 20 septembre 2010 - Les derniers chiffres publiés par les Nations unies le 15 septembre révèlent que les dirigeants du monde ont bien du mal à tenir la promesse qu’ils ont faite de réduire la mortalité maternelle de 75 % d’ici 2015. Pour les militants sierra-léonais, la lenteur des progrès est loin d’être une surprise. « Beaucoup de gens ne comprennent pas que la santé maternelle est une question qui relève des droits humains et il y a tant d’autres facteurs qui contribuent à ces (...)
    ... la suite

    Inondations au Burkina Faso : Fermeture de l’hôpital et du laboratoire de référence VIH

    Ouagadougou, 8 septembre 2009 (IRIN) - Les récentes inondations ont provoqué la fermeture de l’hôpital principal du Burkina Faso, interrompant les dialyses, empêchant les diagnostics de VIH, et conduisant à la saturation des autres centres de santé, qui sont insuffisamment équipés pour prendre en charge les cas chirurgicaux, d’après le ministère de la Santé. A ce jour, sept personnes auraient perdu la vie et plus de 100 000 habitants seraient sans abri à cause des tempêtes. La plupart des déplacés (...)
    ... la suite

    Burkina Faso : Quand des parents refusent de dépister leurs enfants au VIH

    Ouagadougou, 20 août 2009 - PlusNews - Les autorités sanitaires estiment que moins de 25 pour cent des enfants infectés au VIH au Burkina Faso ayant besoin de traitement, en reçoivent, alors que des milliers d’enfants à risque ne sont pas diagnostiqués parce que leur famille refuse de les faire dépister. En 2006, d’après les estimations du Programme commun des Nations Unies sur le sida, 10 000 enfants vivaient avec le VIH au Burkina Faso, dont 4 600 ayant besoin de traitements antirétroviraux (ARV). (...)
    ... la suite

    Burkina Faso : Inquiétudes sur l’avenir des financements du Fonds mondial

    Ouagadougou, 13 février 2009 (PLUSNEWS) - Lourdement dépendant du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour la prise en charge de ses malades, le Burkina Faso a exprimé cette semaine ses inquiétudes face au déficit de financement auquel est confronté l’organisme international de financement de la lutte contre les trois épidémies, lors de la visite de Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice du Fonds pour les femmes et les enfants. Depuis sa création en 2002, le Fonds (...)
    ... la suite

    Burkina Faso : Vie chère et nouveaux critères d’aide alimentaire, les patients séropositifs inquiets

    Ouagadougou, 30 septembre 2008 (PLUSNEWS) - Les associations de lutte contre le sida au Burkina Faso craignent d’être doublement victimes du phénomène de la hausse des prix des denrées alimentaires, après l’adoption de nouveaux critères d’attribution de l’aide alimentaire aux personnes vivant avec le VIH. D’après les nouveaux critères, adoptés par le Conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST) il y a quelques mois mais dont les effets ont commencé à (...)
    ... la suite

    Burkina Faso : Nés avec le VIH, les jeunes à l’heure de la sexualité

    Bobo-Dioulasso / Ouagadougou, 25 avril 2008 (PLUSNEWS) Le conjoint de Célestine Koné*, une adolescente infectée au VIH à sa naissance, a abandonné la jeune fille et leur enfant lorsqu’il a découvert qu’elle lui avait caché sa séropositivité. Orpheline, Célestine n’avait pas réussi à lui avouer sa situation par peur de se retrouver seule. Aujourd’hui âgée de 19 ans, Célestine a accouché de son deuxième enfant fin 2007. Son premier, né d’une précédente relation alors qu’elle avait à peine 16 ans, est décédé (...)
    ... la suite

    "Analyse de la prise en charge globale des orphelins et enfants rendus vulnérables par le VIH/Sida à l’AJPO de Ouagadougou", par Benjamin Djoudalbaye

    Un mémoire de recherche en Population et Santé à télécharger en ligne

    Voici le mémoire de la recherche en Population et Santé menée par le Dr Benjamin Djoudalbaye, clinicien du VIH, qui nous autorise à diffuser son précieux travail. Il contribue ainsi à la diffusion des connaissances sur la situation des orphelins du sida au Burkina. De plus, son terrain a été réalisé auprès de l’AJPO, partenaire de longue date de OSI, dont l’engagement et la qualité du travail sur le terrain ne sont plus à démontrer. Nous ne pouvons que saluer l’engagement d’un pédiatre dans une recherche (...)
    ... la suite

    Initiative Unitaid : Le Burkina reçoit son premier lot d’ARV mardi 19 février 2008

    Le Burkina, à travers la CAMEG, a reçu le vendredi 15 février dernier, son tout premier lot de médicaments financés par UNITAID dans le cadre de l’initiative d’une taxe sur les billets d’avion. C’était à l’occasion d’une cérémonie tenue en présence des premiers responsables des centrales d’achat des médicaments essentiels d’Afrique de l’Ouest, membres de l’Association africaine des centrales d’achat des médicaments essentiels (ACAME), du Ministre de la Santé, Alain Yoda et d’une délégation de UNITAID conduite (...)
    ... la suite

    Le bilan 2007 des parrainages des orphelins du Burkina Faso

    Le point annuel sur le partenariat entre OSI et l’AJPO

    Paris-Ouagadougou, le 8 février 2008 Le partenariat entre OSI et l’AJPO, association des jeunes pour la promotion des orphelins, existe depuis 2002. Il organise le parrainage de 46 filleuls pris en charge sur le terrain par l’AJPO, dans plusieurs villes du Burkina Faso. L’AJPO nous a fait parvenir le bilan annuel de suivi des parrainages, particulièrement intéressant et bien structuré, puisqu’il présente les obsjectifs, les activités, les résultats et les difficultés et solutions apportées. Merci à (...)
    ... la suite

    Une autre forme d’éducation des enfants chez les Lyéla du Burkina Faso : la parentalité alternée

    une bonne lecture pour aborder la parentalité africaine...

    Parmi les diverses figures de parentalité qui existent dans les pays africains sub-sahariens, la plus répandue est la parentalité alternée. Chez beaucoup de peuples de cette zone de l’Afrique, en général, et particulièrement chez les Lyéla du Burkina Faso, la vie, l’éducation, la formation humaine de l’enfant ne se réduisent pas à la seule autorité de ses parents biologiques. D’abord, dès qu’il est sevré du sein maternel, il est sous la surveillance, voire la vigilance des membres proches du groupe (...)
    ... la suite

    Les impacts sur le vécu familial

    par Nathalie Sawadogo, démographe, AJPO (Burkina Faso)

    Mon association est née en 1991 à Ouagadougou pour œuvrer en faveur des enfants vulnérables et défavorisés. Face à la pandémie de VIH-sida, elle a progressivement orienté son activité de façon à répondre aux besoins des enfants infectés ou affectés par le VIH-sida. Notre association se donne quatre objectifs : promouvoir la question des orphelins et des enfants vulnérables, quelle que soit la cause de la vulnérabilité ; créer une prise de conscience sur le sida, particulièrement pour la jeunesse (...)
    ... la suite

    Un cyber nommé Espoir

    Une association burkinabé de malades du sida l’a inventé pour collecter des fonds

    Afrik.com mardi 30 novembre 2004, par Habibou Bangré Le cyber-café Espoir fête sa première bougie ce mardi. Il a été construit à l’initiative de l’association burkinabé Solidarité Espoir Vie, qui comptait ainsi collecter de l’argent pour subvenir aux urgences rencontrées par les personnes atteintes du VIH/sida. Après un départ difficile, peut-être dû à la séropositivité de certains employés, le cyber accueille de plus en plus de clients. Comment lutter contre le sida quand les moyens financiers manquent ? (...)
    ... la suite