Jeunesse - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Généraux A-L > Jeunesse

Jeunesse


    Plus du quart des adolescentes sud-africaines séropositives

    Le ministre de la santé blâme les "hommes plus âgés", accusés d’inoculer le virus du sida aux jeunes filles sud-africaines.

    Le Monde.fr avec AFP | 14.03.2013 - Quelque 28 % des adolescentes en Afrique du Sud sont séropositives d’après des statistiques révélées par le ministre de la santé, Aaron Motsoaledi, jeudi dans un journal local repris par la BBC. Ces chiffres "me fendent le cœur", a affirmé le ministre, qui a également indiqué que 4 % des adolescents étaient atteints par le virus du sida. "Il est évident que ce ne sont pas de jeunes garçons qui couchent avec ces filles. Ce sont des hommes âgés", a-t-il dit au Sowetan. (...)
    ... la suite

    Mineurs isolés en Europe : le grand désordre

    Une étude pilotée par France Terre d’asile sur l’accueil des mineurs isolés dans les 27 pays de l’Union européenne, compliqué par le manque d’harmonisation des politiques.

    Libération - 17 septembre 2012 - par Fabrice Tassel - Le chemin de croix que représente une demande d’asile pour un majeur est encore plus compliqué pour un mineur. Ce truisme est un enjeu majeur pour les migrants, bien sûr, mais aussi pour les acteurs et institutions chargés de leur accueil. C’est la raison pour laquelle l’association France Terre d’asile a coordonné, en liaison avec cinq organismes homologues, une étude comparative sur l’accueil des mineurs isolés dans les vingt-sept pays de (...)
    ... la suite

    50.000 adolescentes victimes de leur grossesse chaque année

    Save the Children - 28 Juin 2012 - 220 millions de femmes dans le monde n’ont toujours pas les moyens de décider de leur propre santé. Parmi ces femmes, des adolescentes, de moins de 15 ans, qui présentent un risque multiplié par 5 de décès pendant leur grossesse. Un million de leurs bébés, nés de mères trop jeunes, mourront avant leur premier anniversaire. Pourtant chaque femme a le droit de décider, titre ce rapport de l’organisation Save the Children, qui travaille à la planification familiale dans (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : 98% des filles ont leur premier rapport sexuel sans préservatifs

    Connection Ivoirienne - 9 avril 2012 - Seriba Koné Au cours du lancement officiel de ses activités, samedi 7 avril 2012 à Yopougon, le président de l’Ong Association ivoirienne pour la santé de la mère et de l’enfant (Aisme), Dr. Tahou Thierry a fait des révélations sur le taux de prévalence du Vih/Sida 1 et 2 en Côte d’Ivoire. Dans son exposé, le conférencier dont l’Ong vise à protéger et améliorer l’état de santé de la mère et de l’enfant en favorisant leurs accès aux soins essentiels, notamment la (...)
    ... la suite

    Hamzeh, 13 ans, martyr syrien

    Libération - 01/06/2011 - Par Jean-Pierre Perrin Torture. Le jeune garçon avait été enlevé par les services secrets le 21 avril à Deraa. Son corps a été rendu mutilé à la famille. Les images sur YouTube sont abominables : un visage poupin comme explosé, le cou peut-être brisé, des impacts de balles sur les bras et la poitrine, des contusions partout et le sexe semble-t-il coupé. Personne n’ignore la cruauté des forces de sécurité syriennes. Mais il était difficile d’imaginer qu’elles useraient de tant de (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : "Certains membres de ma famille étaient par terre et des corps ne cessaient de leur tomber dessus"

    Marc, 18 ans, témoigne de la manière dont il a survécu à la tuerie de Bloléquin

    Danane, 20 avril 2011 (IRIN) - Le 30 mars, des gens qui s’étaient réfugiés dans un bâtiment de l’administration locale dans la ville de Bloléquin, à l’ouest de la Côte d’Ivoire, étaient en train de faire la cuisine, et les enfants en train de jouer. Le lendemain matin, les corps ensanglantés d’au moins 85 hommes, femmes et enfants étaient empilés dans un couloir. La Côte d’Ivoire occidentale - une région de culture de cacao et de café dont le pays dépend pour une bonne part de ses revenus d’exportation - (...)
    ... la suite

    « Cela fait douze ans que je me bats pour une vie normale »

    Lucile, 15 ans, témoigne de sa vie avec le diabète et appelle à la mobilisation contre le déremboursement de médicaments utilisés par les patients atteints d’une affection de longue durée.

    Libération - 20/04/11 - Eric Favereau D’abord, ce fut un long mail intitulé « La vie ou le suicide ? » reçu la semaine dernière. « Bonjour, je m’appelle Lucile. Je vous envoie un témoignage pour protester contre la réforme gouvernementale qui vise la réduction du remboursement du traitement des affections de longue durée. » Lucile aura bientôt 15 ans, elle habite Nancy, elle est en seconde. Et depuis l’âge de 2 ans, elle est diabétique. Elle a une toute petite voix, mais elle n’hésite pas. Sur son (...)
    ... la suite

    La lutte contre le trafic d’enfants au Bénin : le point de vue des mineurs

    18 Novembre 2010 - par A-L Wibrin et J-M Chaumont - Mouvements - Le Bénin est connu pour le trafic international d’enfants. C’est la parole de ces derniers, qui, faute d’alternative réaliste, décident (ou acceptent) de travailler, conscients des difficultés qui les attendent, mais résolus à partir, que Anne-Laure Wibrin et Jean-Michel Chaumont sont parvenus à recueillir. Depuis une dizaine d’années, le Bénin est connu pour être un pays où se pratique à grande échelle un phénomène unanimement dénoncé : (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : villages pour petits citoyens modèles

    Le Cerap développe le programme " Villages de la paix".

    Afrik.com / vendredi 18 décembre 2009 / par Falila Gbadamassi Vivre en bonne intelligence et respecter les règles de la démocratie. Deux mille enfants ivoiriens s’y essaient sous la houlette de Mireille Critié Thobouet du Centre de recherche et action pour la paix (Cerap). La Côte d’Ivoire, dont la vie politique est tourmentée depuis 2002, vit dans certains établissements une vie démocratique exemplaire. Ils feraient figure de citoyens modèles, les petits habitants des 41 " Villages de la paix" (...)
    ... la suite

    Botswana : Les adolescents séropositifs trouvent refuge au sein de leurs clubs

    Gaborone, 16 novembre 2009 (PLUSNEWS) - Entre les hormones déchaînées, la pression des pairs et l’acceptation d’un nouveau corps, l’adolescence est une période difficile, qui peut se révéler encore plus compliquée lorsque le jeune doit vivre avec le VIH et cacher son statut à ses amis et camarades de classe. « Etre un adolescent est très difficile, vous devez faire face à une vie qui change, faire ce que les autres font », a reconnu Katlego Lally*, une jeune fille de 17 ans de Gaborone, la capitale du (...)
    ... la suite

    L’anorexie (et autres souffrances adolescentes) vue de face

    Rue89 - Louis Mesplé - 11/05/2009 - 13:15 C’est l’expérience délicate d’un travail photographique collectif, mené par Marc Pataut [1] et réalisée entre 2003 et 2006 dans une unité de soins institutionnelle pour adolescents (Usipa). Elle est racontée dans un livre paru récemment aux éditions Lienart, « Toujours ou jamais ».Marc Pataut se définit comme artiste photographe. Depuis plus de vingt ans, il intervient sur des sur des territoires « de handicaps, de paroles empêchées, d’échecs ou d’exclusions, (...)
    ... la suite

    Botswana : Katlego Lally, "Being a teenager is very hard"

    Gaborone, 4 November 2009 (PLUSNEWS) - Katlego Lally*, 17, belongs to a club for HIV-positive teenagers run by the Baylor Children’s Clinic Centre of Excellence in Gaborone, Botswana’s capital. She talked to IRIN/PlusNews about how the club has helped her overcome feelings of isolation and depression. "I was born in 1992. Back then, there was no PMTCT [prevention of mother-to-child transmission] so I got the [HI-]virus from my mother, but I wasn’t diagnosed then. I just grew up falling sick (...)
    ... la suite

    Botswana : Fun for positive teens at their own club

    Gaborone, 3 November 2009 (PLUSNEWS) - Raging hormones, peer pressure and coming to terms with a changing body image - growing up is difficult enough without the added burden of living with HIV, and keeping it hidden from friends and classmates. "Being a teenager is very hard ; you have to keep up with the changing life, do what the others do," agreed Katlego Lally*, 17, in Botswana’s capital, Gaborone, who was born with HIV but only learned of her status six years ago. "My school friends (...)
    ... la suite

    Enfance Irrégulière

    revue Vacarmes n°49 - automne 2009

    avant-propos par Gilles Chantraine & Ariane Chottin Octobre 2004. Rapport Bénisti sur la prévention de la délinquance. Détecter, surveiller, redresser, placer. Détecter les « troubles comportementaux » chez l’enfant dès la crèche ; le surveiller à la maternelle ; le redresser dès l’école élémentaire, et le placer dans une structure spécialisée dès 10 ans si le comportement persiste ; enfin, si les faits de délinquance en dehors du milieu scolaire s’accentuent, aboutir à ce que le placement soit (...)
    ... la suite

    « Il est faux de dire que tout est joué avant 3 ou 6 ans »

    Entretien avec deux spécialistes qui dénoncent le diagnostic précoce des troubles.

    Libération, 31/08/2009 à 06h52 - Cécile Daumas Hyperactivité ou déficit d’attention, faut-il les dépister au plus tôt pour éviter à l’adolescence des conduites à risques ? Peut-on repérer chez un jeune turbulent le futur fauteur de troubles ? Dans sa loi de prévention de la délinquance, Nicolas Sarkozy aurait aimé le faire dans la foulée d’un rapport de l’Inserm (1) qui préconisait en 2005 un dépistage systématique et précoce des enfants perturbateurs. Tollé des professionnels, pétition de 200 000 (...)
    ... la suite

    RJAIV : La graine plantée est prometteuse malgré la sécheresse

    Les actes de la première rencontre du Réseau africain francophone des Jeunes Affectés et/ou Infectés par le VIH/Sida (RJAIV) est en ligne sur OSI Bouaké

    Paris, le 24 août 2008 - Par Sandrine Dekens - Comme nous l’avions annoncé en février 2008 dans ces colonnes, c’est en mars dernier que s’est tenu à Lomé (Togo), le premier Atelier régional du Réseau africain francophone des Jeunes Affectés et/ou Infectés par le VIH/Sida (RJAIV). Cet atelier co-organisé par Orphelins Sida International (OSI France), N’Zrama (Bouaké, RCI), APEF-AD (Lomé, Togo) et financé par la Mairie de Paris, était destiné à soutenir la constitution d’un réseau de jeunes appartenant à (...)
    ... la suite

    Bénin : Des mots d’enfants pour vaincre le rejet et la solitude

    Cotonou, 12 décembre 2007 (PLUSNEWS) Pour aider les populations à prendre conscience du drame que vivent souvent les enfants infectés ou affectés par le VIH/SIDA au Bénin, des media diffusent en boucle depuis trois mois des messages rédigés par des enfants et des jeunes dans le cadre d’un concours. « Je suis orphelin du sida. Par votre rejet, je me sens encore plus orphelin. Avec vous, j’ai de l’espérance et de l’avenir, acceptez-moi », plaide Marie-Carole Yambode, 10 ans, qui vit à Abomey-Calavi, non (...)
    ... la suite

    RDC : Lancement du Réseau des adolescents et jeunes congolais, avec le soutien du FNUAP

    Chers partenaires, Nous avons l’honneur de vous transmettre l’extrait du rapport du lancement officiel du Réseau des adolescents et Jeunes Congolais en Population et Développement, en sigle « RAJECOPOD », effectué le 19 décembre 2006, à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Et par cette occasion nous vous informons que les délégués des associations, mouvements, ONG et réseaux sectoriels de jeunesse ont élaborés et adopté la Charte, les statuts et le règlement d’ordre intérieur qui, sont déjà (...)
    ... la suite

    Les jeunes générations africaines menacées par le Sida

    Le Potentiel (Kinshasa)Publié sur le web le 22 Juillet 2005 Stephane Etinga Le sida menace l’avenir des jeunes générations en Afrique. C’est ce que met en évidence un rapport que l’Unicef vient de rendre public. L’organisation appelle les responsables politiques à s’engager dans une « véritable guerre « contre l’épidémie. Des chiffres effroyables : Dans le monde, 6 jeunes de moins de 25 ans contaminés chaque minute. Lorsque vous terminé la lecture de cette page, six jeunes de moins de 25 ans à travers le (...)
    ... la suite