Inde - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Pays > Inde

Inde


    Confrontés aux « vols de bébés », l’Inde veut réformer son système d’adoption

    AFP/Libération - 3 juillet 2015 - L’adoption illégale prospère en Inde et le pays veut endiguer ce fléau. Dans les locaux désormais clos de l’agence d’adoption « Fastrack International » en périphérie de New Delhi, un bébé ou un enfant était vendu environ 8.000 dollars et aucune question n’était posée aux parents. Une fois versés les fonds, les parents potentiels pouvaient passer en revue les enfants désemparés et les emmener le jour même, selon la police, qui a débarqué dans l’agence le mois dernier. « (...)
    ... la suite

    Novartis perd son bras de fer contre la justice indienne

    Selon Médecins sans frontières, le Glivec est vendu à 4 000 dollars par patient et par mois, alors qu’en Inde la version générique est disponible à moins de 73 dollars.

    Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 01.04.2013 - La Cour suprême indienne a rejeté, lundi 1er avril, la demande de brevet déposée par le géant suisse Novartis pour un traitement anticancer onéreux, le Glivec, sa formule médicamenteuse ne remplissant pas les critères de "nouveauté ou de créativité" requis par la loi. La Cour suprême a justifié son refus en expliquant que le Glivec, traitement onéreux, serait inaccessible pour la majorité de ses 1,2 milliard d’habitants dont 40 % gagnent moins de 1,25 (...)
    ... la suite

    Les attaques de Novartis contre l’Inde mettent en péril la vie de millions de personnes

    A New Dehli, la Cour suprême doit se prononcer sur l’action judiciaire de Novartis contre la loi indienne sur les brevets. L’Inde est la pharmacie des pays en voie de développement.

    MSF, le 11 Septembre 2012 - La compagnie pharmaceutique suisse Novartis s’en remet à la Cour suprême indienne aujourd’hui à New Delhi, dans une dernière tentative pour saper une disposition clef de la législation indienne sur les brevets visant à préserver la santé publique. Cette section a été spécialement conçue pour empêcher les pratiques abusives des fabricants de médicaments en termes de brevets leur permettant de maintenir des prix élevés. En cas de succès, cette action aurait un impact dévastateur (...)
    ... la suite

    Cipla, DNDi pour développer la thérapie combiné d’ARV pour des enfants avec le HIV/SIDA

    Dndi, 21 Juillet 2012 - Dans la collaboration neuve, Cipla fournira son lopinavir/ritonavir (LPV/r) 40-/10-mg arrosent la formulation ("Lopimune Arrose ") et fonctionnent avec DNDi et d’autres associés pour tester des combinaisons neuves de demande de règlement de VIH pour des mineurs et des jeunes enfants. Les données initiales sur le lopinavir-ritonavir arrosent - étant produit par les pédiatres Ougandais et le MRC CTU en partenariat avec Cipla (essai de CHAPAS 2) - seront essentielles pour (...)
    ... la suite

    Le régime des brevets en Inde et l’affaire Novartis

    Questions/Réponses

    MSF - Campagne d’Accès aux Médicaments (CAME) - 21 Juin 2012 - Le contexte : des brevets, des prix et des patients Pourquoi des millions de personnes dépendent-elles de l’Inde pour bénéficier de médicaments abordables ? Les médicaments fabriqués par des génériqueurs en Inde sont parmi les moins chers au monde. Cela s’explique par le fait que jusqu’en 2005, l’Inde n’octroyait pas de brevets sur les médicaments. L’Inde est l’un des rares pays en développement dotés des capacités de production nécessaires (...)
    ... la suite

    Vers un hold-up des multinationales sur les semences paysannes ?

    Basta - 30 Mai 2012 - Sophie Chapelle - Des milliers de variétés de semences pourraient être privatisées. Cela se passe en Inde où les multinationales Monsanto, Syngenta, ou la française Limagrain, tentent de s’accaparer ce bien commun. De quoi mettre en péril la souveraineté alimentaire de l’Inde dont les variétés végétales ancestrales seraient brevetées et privatisées par les multinationales de biotechnologies. L’écologiste indienne Vandana Shiva sonne la contre-attaque. 40 000 variétés de semences (...)
    ... la suite

    Novartis tente d’affaiblir la loi indienne sur les brevets favorable aux malades

    MSF - 13.09.2011 - L’entreprise pharmaceutique revient à la charge devant les tribunaux indiens pour faire breveter un médicament contre le cancer. Une action qui met en péril l’accès aux génériques. Novartis, la multinationale pharmaceutique suisse, a saisi la Cour suprême indienne dans une dernière tentative pour saper l’une des dispositions clés de sauvegarde de la santé publique. Inscrite dans la loi indienne sur les brevets, cette mesure est spécifiquement conçue pour empêcher les compagnies (...)
    ... la suite

    « Orphelins du Tibet » : l’Inde pour étudier et ne jamais revenir

    Rue89 | 25/03/2011 | Par Nolwenn Le Blevennec | (Du Touquet) Dholma est toute petite. Elle a 6 ans, des cheveux très courts et l’air malin. Elle est émouvante, dans son quotidien, quand elle met ses chaussures, enfile un pull rose ou remonte sans cesse son pantalon gris, parce qu’il est trop grand. Dholma, 6 ans ("Orphelins du Tibet").Cette petite fille tibétaine est l’un des personnages principaux du documentaire de Julie Capel, « Orphelins du Tibet », diffusé sur Arte en 2009. Le film fait (...)
    ... la suite

    Médicaments : l’Europe menace les génériques des pays pauvres

    Rue89 | 22/03/2011 | Par Marie Kostrz | (De New Delhi) Deux fois par semaine, Anamika se rend à l’All India Institute of Medical Sciences, tentaculaire hôpital de New Delhi. La salariée de l’Association d’aide aux patients du cancer (CPAA) se fraye un chemin à travers les couloirs bondés de l’établissement. Elle prend place dans un recoin du service de médecine nucléaire et extrait de son sac des petites boîtes blanches de médicaments génériques qu’elle distribue gratuitement. Ce sont ces produits à (...)
    ... la suite

    La pharmacie du monde en danger

    LeMonde.fr - 17.11.10 - Une simple signature à Bruxelles peut-elle provoquer une catastrophe humanitaire ? Nous pourrions bientôt en avoir la preuve, et le nombre de victimes serait alors très élevé. Le cycle de négociations des accords de libre-échange qui s’est ouvert la semaine passée entre l’Union européenne et l’Inde risque en effet de mettre un terme à la production massive de médicaments en Inde. Et ainsi mettre en danger le fonctionnement de ce qui s’est imposé ces dernières années comme la (...)
    ... la suite

    Afrique : L’accord UE-Inde pourrait menacer l’accès à des médicaments VIH essentiels

    Plus de 80 pour cent de l’ensemble des antirétroviraux financés par les bailleurs de fond et utilisés dans les pays en développement sont des médicaments génériques indiens

    Nairobi, 11 novembre 2010 - PlusNews - Alors que des responsables indiens et européens se rencontrent à Bruxelles pour mettre au point les détails d’un accord de libre-échange, des activistes de la société civile s’inquiètent que l’accord puisse déboucher sur une protection renforcée de la propriété intellectuelle qui pourrait réduire l’accès aux médicaments génériques indiens bon marché. « L’Union européenne pousse pour l’exclusivité des données, ce qui signifie que les fabricants indiens de génériques ne (...)
    ... la suite

    Bruxelles à la ramasse sur le sida

    ACTA, Fonds Mondial, accords de libres échanges avec l’Inde : Karel De Gucht et Luc Devigne irresponsables

    Act Up-Paris - 5 octobre 2010 - Trois événements majeurs pour l’accès à la santé impliquent l’Europe ces jours-ci. La fin des négociations de l’ACTA au Japon a été annoncée samedi dernier. En ce moment même se tient à New York la conférence de reconstitution du Fonds Mondial, à l’occasion de laquelle nous saurons de combien le Fonds disposera pour lutter contre les trois pandémies les plus meurtrières jusqu’en 2013. Mercredi, débute le dixième round de négociations des accords de libres échanges entre l’UE (...)
    ... la suite

    VIH : les médicaments indiens, une bouée de sauvetage désormais quantifiée

    T. V. Padma - 20 septembre 2010 New Delhi - Le rôle de premier plan joué par l’Inde dans la fourniture des médicaments bon marché contre le VIH aux pays en développement a été évalué quantitativement pour la première fois. L’évaluation détaillée a révélé que l’Inde fournit 80 pour cent des médicaments antirétroviraux (ARV) bon marché achetés par les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Les auteurs de cette évaluation soutiennent que leur travail révèle l’ampleur des dommages qui pourraient être causés (...)
    ... la suite

    Un accord UE-Inde pourrait restreindre l’accès aux médicaments génériques dans les pays pauvres

    2 mai 2010 - Mumbai, Inde (AP) — Un accord de libre-échange négocié entre l’Union européenne et New Delhi pourrait réduire l’accès de millions de personnes dans les pays pauvres à des médicaments génériques bon marché fabriqués en Inde, affirment les détracteurs du projet. Des organisations non gouvernementales, dont Médecins sans frontières, et des entreprises indiennes estiment que les règles sur la propriété intellectuelle proposées par les Européens entraveront la production des médicaments génériques (...)
    ... la suite

    Victoire de l’Inde contre Bayer pour l’accès aux médicaments

    La récente tentative de la compagnie pharmaceutique internationale Bayer de faire adopter de nouvelles mesures visant à empêcher la concurrence des médicaments génériques en Inde a échoué. La Haute Cour de Delhi a refusé de supprimer dans la loi indienne les mesures qui existent sur les brevets et qui assurent l’accès aux médicaments essentiels à des prix plus abordables pour les patients dans le besoin. Bayer a l’intention de faire appel de cette décision devant la Cour Suprême. « Nous nous (...)
    ... la suite

    Dans les cuisines de Bombay

    Travail au féminin et nouvelles sociabilités en Inde aujourd’hui

    Je viens de lire..."Dans les cuisines de Bombay. Travail au féminin et nouvelles sociabilités en Inde aujourd’hui" de Alexandra Quien... que j’avais accepté de lire...timidement...sur les conseils d’une amie..à mon retour d’Inde...j’ai tardé à l’ouvrir et contre toute attente, ce livre s’avère fascinant... L’ouvrage est issu d’une thèse de 3ème cycle en anthropologie, aussi ce livre est surtout consacré à l’étude du travail des femmes, (en particulier des cuisinières) et de la transformation de la société (...)
    ... la suite

    Inde : Les gays sortent progressivement de l’ombre

    Rue89, par Cléa Chakraverty, le 02/18/2009 - 16:00 (De Delhi) Les homosexuels indiens vont très bientôt avoir leur boutique. Officiellement lancée le 12 février, la marque "Azaad Bazaar" s’adresse aux gays et lesbiennes en Inde. La première exposition des produits vient d’avoir lieu à Bombay. Un pas a été franchi depuis la première manifestation pour les droits homosexuels en Inde, en juin 2008. Ce 12 février, Sabina et Simran ont lancé à Mumbai Azaad Bazaar avec le soutien de leurs proches. La (...)
    ... la suite

    Dans les orphelinats d’Inde, la vie des femmes de l’ombre

    Reportage sensible dans les orphelinats d’Inde

    Écrit par Karine Delmas [1] (texte et photos)- 06-11-2007 Inde du sud, orphelinat de la région de Cochin. Une dizaine de femmes consacrent leur vie à s’occuper d’un centaine d’enfants. La plupart sont elles-mêmes issues de pensionnats ou ont été victimes de rejets et de maltraitances. Elles trouvent dans ces structures le moyen de survivre, et, peut être, de donner un nouveau sens à leurs vies. Elles sont nombreuses ces femmes, qui vivent ensemble. Elles semblent appartenir au temps. Qui s’est (...)
    ... la suite

    Procès Novartis : une décision de justice importante pour l’accès aux ARV

    La décision de justice prise cette semaine par la Cour suprême indienne à l’encontre du géant pharmaceutique suisse Novartis a été très bien accueillie par les activistes de la lutte contre le VIH/SIDA qui travaillent dans les pays en développement. Novartis avait contesté une loi indienne qui permettait au pays de casser un brevet sur une version modifiée d’un médicament en vente, considérant qu’elle n’apportait pas de réelle innovation. Selon le Dr Marta Darder, du Bureau sud-africain de l’organisation (...)
    ... la suite

    Novartis perd contre les génériques

    Le labo suisse est débouté dans son procès contre l’Office indien des brevets

    (Libération, Par Christian Losson, mardi 7 août 2007) C’est une petite "bombe aux répercussions internationales", comme le confie un haut responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle a été lâchée hier par la Haute Cour indienne de Chennai (ex-Madras) et vient éclairer d’un nouveau jour la bataille autour des droits de propriété intellectuelle sur les médicaments. Une victoire pour les ONG qui militent pour l’accès aux médicaments génériques face aux grands laboratoires. Le jugement (...)
    ... la suite

    La justice indienne déboute Novartis

    Polémique sur les brevets de médicaments

    Le Monde, 7/08/07, Paul Benkimoun La Haute cour de justice de Chennai (Inde) a débouté, lundi 6 août, le laboratoire suisse Novartis de son action visant à remettre en cause la loi indienne sur les brevets. Introduite en janvier 2005, cette loi avait pour but de mettre la législation indienne en conformité avec les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle protège mieux la propriété intellectuelle, mais comporte une clause que Novartis attaquait. En janvier 2006, l’Inde avait refusé (...)
    ... la suite

    India to provide costly ’second-line’ AIDS drugs

    AFP - New Delhi - 17 avril 2007 India could start providing expensive "second-line" drugs to AIDS patients as early as next year, the country’s top official for controlling the spread of the deadly virus told reporters Tuesday. The drugs — which cost 12 times as much as older medicines — will be handed out once India has treated 100,000 AIDS patients with the cheaper drugs under its national programme, the official said. "We have made a commitment that when we touch 100,000 we will provide (...)
    ... la suite

    La production indienne de médicaments génériques en danger

    La décision de la justice indienne pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’accès aux médicaments contre le VIH/SIDA de millions de personnes

    Bangalore, 14 mars 2007 (PlusNews) - Le jugement dans le procès qui oppose la firme pharmaceutique suisse Novartis à l’Inde, à propos de la législation indienne sur les brevets, a été reporté, la semaine dernière, au mois prochain ,mais la menace plane toujours sur l’industrie nationale de fabrication de médicaments génériques. Certains des médicaments de cette société sont fabriqués et commercialisés en Inde sous forme de génériques, et Novartis espère dorénavant que ses brevets bénéficieront d’une plus (...)
    ... la suite

    Novartis contre le gouvernement indien : les brevets ne doivent pas passer avant les malades !

    Nous relayons le communiqué de presse et la pétition de MSF pour exhorter Novartis à abandonner son procès contre le gouvernement indien

    Communiqué de presse de MSF - New Delhi / Paris, le 20 décembre 2006. Une action en justice qui menace l’accès aux médicaments pour des millions de malades Selon Médecins Sans Frontières, le procès intenté par la compagnie pharmaceutique suisse Novartis contre la loi indienne sur les brevets pourrait avoir des conséquences désastreuses. Si Novartis obtient gain de cause, l’accès des pays pauvres aux médicaments à des prix abordables s’en trouvera limité. MSF exhorte Novartis à abandonner immédiatement (...)
    ... la suite

    NACO in denial about realities of ARV access in India

    Focus on second line ARV access in India / Un point sur la situation de l’accès aux ARV de seconde ligne en Inde /

    5 décembre 2006 - By Richard Stern and Eugene Schiff, Agua Buena Human Rights Association Author’s Note : Comments from readers are welcome, and the authors would like to thank many of those in India who shared information and contributed to this report. We would welcome further opportunities to meet and communicate with organizations interested in the issues raised here (see contact info below or call +91 986856 9206). In spite of many calls to the Indian National AIDS Control Organization (...)
    ... la suite

    Des ONG et personnalités demandent à Novartis de retirer ses actions en justice en Inde

    Lettre ouverte à Daniel Vasella

    Dans une lettre ouverte à Daniel Vasella, président et CEO de Novartis, rendue publique aujourd’hui, 22 organisations et personnalités de la santé demandent à Novartis de retirer ses actions en justice contre la loi indienne sur les brevets et contre la décision rejetant sa demande de brevet sur un anticancéreux vital (Glivec®/Gleevec® - Imatinib Mesylate). Parmi les soutiens de la lettre de la Déclaration de Berne, on compte la Ligue suisse contre le cancer, l’Aide suisse contre le sida, Médecins (...)
    ... la suite

    Indian group opposes patenting of AIDS drug

    En lien avec les inquiétudes de MSF de la semaine dernière...

    March 30, 2006 By Indo Asian News Service New Delhi, March 30 (IANS) An Indian group of people living with HIV/AIDS have opposed a patent application filed by global pharma major GlaxoSmithKline for Combivir, a fixed dose combination AIDS drug on the grounds that it would make the treatment unaffordable. Represented by the Lawyers’ Collective HIV/AIDS Unit, the Indian Network of People Living with HIV/AIDS and the Manipur Network of Positive People Thursday officially submitted their (...)
    ... la suite

    Brevets sur les médicaments en Inde : MSF inquiète pour les malades du sida

    Médecins sans Frontières (MSF) s’est alarmé jeudi de l’application d’une loi indienne interdisant la copie de médicaments brevetés qui risque selon l’organisation humanitaire de rendre inaccessible l’accès aux traitements de lutte contre le sida à des millions de pauvres. Dans un communiqué, MSF s’inquiète de la demande de brevet émise par le laboratoire GlaxoSmithKline pour le Combivir, combinaison de deux antirétroviraux AZT/3TC, à laquelle des activistes indiens ont déposé une opposition. "Si cette (...)
    ... la suite

    L’OMS autorise dix nouveaux médicaments contre le sida

    ... dont 7 ARV indiens

    GENEVE, 19 août (XINHUANET) — L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a autorisée vendredi dix nouveaux médicaments contre le sida en remettant notamment dans sa liste de présélection sept médicaments antirétroviraux (ARV) fabriqués par les laboratoires indiens Ranbaxy qui avaient été enlevés de la liste. Ranbaxy a demandé à plusieurs laboratoires de faire de nouveaux tests de ses produits. L’OMS a procédé ensuite à l’ensemble des vérifications de qualité, d’innocuité et d’efficacité et à des (...)
    ... la suite

    L’Inde, amie du Sud ?

    Les dirigeants actuels du parti du Congrès sont davantage la réincarnation de Tony Blair que celle de Nehru

    Cédric Waelti - Publié le 23 avril 2005 Il y a quelques jours, l’Inde a décidé de réviser sa loi sur les brevets. Le pays, champion incontesté des génériques et, depuis Cancún, symbole de la résistance du Sud à la déréglementation, ne pourra en principe plus copier de nouveaux médicaments (lire nos éditions du 16 avril). En cédant aux injonctions de l’OMC, l’Inde a-t-elle sabordé malgré elle son industrie pharmaceutique ou suit-elle finalement son karma, celui de la mondialisation ? Tout indique aujourd’hui (...)
    ... la suite

    Act Up-Paris dénonce la trahison de 40 millions de séropositifs par le Parti Indien du Congrès

    Réaction d’Act Up Paris après l’adoption de la loi indienne du 23 mars 2005

    Act Up-Paris dénonce la trahison de 40 millions de séropositifs par le Parti Indien du Congrès Aujourd’hui 23 mars le Parlement indien a adopté un projet de loi déposé seulement 3 jours ouvrables auparavant et visant à réviser la loi indienne des brevets. Act Up-Paris dénonce une trahison des malades du sida de la part de gouvernement indien. Le projet de loi adopté aujourd’hui est plus restrictif que même ne l’exige l’OMC, dans la mesure où : il prévoit un délai incompressible de 3 ans après l’octroi (...)
    ... la suite

    Attac et MSF condamnent le projet de loi indien sur les brevets

    Réactions des 2 associations après le vote du parlement indien

    PARIS, 23 mars 2005 (AFP) L’association altermondialiste Attac et Médecins sans frontières (MSF) ont dénoncé mercredi les « conséquences dramatiques » du projet d’amendement indien prévoyant d’interdire la copie de médicaments brevetés sur l’accès des pays pauvres aux médicaments. « Même si on a évité le pire, puisque la loi sur les brevets ne s’appliquera qu’aux nouvelles molécules, cela va forcément entraîner une hausse des prix » des futurs médicaments, comme des génériques, a déclaré à l’AFP Annick Hamel, de (...)
    ... la suite

    « Les multinationales de la pharmacie ont fait un intense travail de lobbying "

    Un avocat indien qui défend l’accès aux génériques parle...

    http://www.humanite.presse.fr/journ... K. M. Gopakumar est membre du Lawyers Collective VIH / Sida Unit, un collectif d’avocats qui défend en Inde l’accès aux médicaments génériques pour les malades du sida. Pourquoi, selon vous, le gouvernement indien a-t-il décidé d’adopter une législation encore plus restrictive que ce qu’exigent les accords de l’OMC sur les médicaments ? K. M. Gopakumar. L’administration indienne s’est laissé influencer par un intense lobbying des multinationales pharmaceutiques, (...)
    ... la suite

    Pour le droit des peuples à vivre et à se soigner

    Une loi votée en Inde met en péril la vie de millions de malades vivant dans les pays pauvres

    Depuis février 2004, nous avons participé à la mobilisation internationale pour défendre la production de certains ARV (dits de deuxième génération) en génériques. Cette mobilisation a consisté à faire pression sur l’Inde, principal producteur de ces médicaments, dont le parlement s’apprêtait à voter une loi restreignant fortement leur production et leur exportation. Je vais tenter de vous résumer les enjeux de cette mobilisation ainsi que son issue temporaire. Actuellement et malgré des avancées, les ARV (...)
    ... la suite