Médecine - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Généraux M-Z > Médecine

Médecine


    Les survivants oubliés d’Ebola

    Selon une étude menée auprès des rescapés en Guinée, sept sur dix souffrent du « syndrome post-Ebola » et près d’un sur cinq de dépression.

    Le Monde - 23 Janvier 2017 - Eric Delaporte - Le redoutable virus, provoquant saignements et défaillance des organes vitaux, a frappé en Sierra Leone, au Liberia, en Guinée, et de façon plus marginale au Mali, au Nigeria et au Sénégal, de 2013 à 2016. Il a laissé derrière lui plus de 17 000 personnes ayant été infectées et déclarées guéries, du moins officiellement. La situation est inédite par son ampleur, à l’échelle de l’histoire de cette maladie d’apparition récente. Alors que l’OMS a annoncé en (...)
    ... la suite

    Grandir Info... Bulletin mensuel d’informations sur la prise en charge médicale des enfants séropositifs

    le numéro 41 est en ligne

    Depuis janvier 2006, vous pouvez télécharger en ligne tous les mois, le bulletin mensuel publié par Sidaction et Initiative Développement, destiné aux professionnels de santé et aux acteurs communautaires en charge d’enfants vivant avec le VIH en Afrique. Quand on vous dit que nous ne sommes pas sectaires ! Janvier 2006. A l’heure où l’UNICEF lance la campagne mondiale Enfants et VIH, et toujours avec une longueur d’avance, Sidaction s’associe à Initiative développement pour lancer GRANDIR INFO, (...)
    ... la suite

    La rémission sans traitement d’une jeune femme née avec le VIH est-elle inédite ?

    Le Monde.fr | 21.07.2015 | Par Paul Benkimoun L’annonce d’une rémission sans traitement antirétroviral depuis douze ans chez une jeune femme de 18 ans et demi, infectée dès la naissance par le VIH, est un événement rare et important. Présenté lundi 20 juillet lors de la 8e conférence sur la pathogenèse du VIH à Vancouver (Canada), ce cas constitue un argument en faveur d’un traitement très précoce par les médicaments anti-VIH, qui serait susceptible d’induire un contrôle suffisant de l’infection pour (...)
    ... la suite

    Une jeune fille de 18 ans, porteuse du VIH depuis sa naissance, est en rémission

    Le cas de cette française née avec le VIH et qui semble hors de danger, a été dévoilé ce lundi. Les raisons de sa rémission échappent en grande partie aux chercheurs

    Le Monde.fr avec AFP | 20.07.2015 Une Française de 18 ans, infectée par le virus du sida (VIH) pendant la grossesse de sa mère, est en rémission après avoir été sous traitement antirétroviral jusqu’à l’âge de 6 ans, un traitement stoppé par la suite, selon une étude publiée lundi 20 juillet Ce premier cas mondial montre qu’« une rémission prolongée après un traitement précoce peut être obtenue chez un enfant infecté par le VIH depuis la naissance », selon l’étude française présentée par le Dr Asier Saez-Cirion (...)
    ... la suite

    Sida : un vaccin à "double détente" prometteur

    Une nouvelle stratégie vaccinale contre le VIH testée sur des singes constituerait une piste prometteuse pour empêcher les particules virales d’infecter l’organisme

    Sciences et Avenir - avec AFP - VIH. Un vaccin expérimental contre le VIH, le virus de l’immunodéficience humaine responsable du Sida, a produit des résultats prometteurs chez des singes, selon une étude publiée jeudi 2 juillet 2015 dans la revue américaine Science. Ce vaccin "à double détente" consiste tout d’abord à préparer le système immunitaire avec un autre agent pathogène avant de le doper avec une protéine se trouvant sur l’enveloppe du VIH. Selon les chercheurs, ce pourrait être la meilleure (...)
    ... la suite

    Ipergay, un traitement préventif à la demande efficace contre le VIH

    Le Monde.fr | 24.02.2015 | Par Paul Benkimoun - Ils étaient très attendus. Les résultats de l’essai clinique Ipergay ont été présentés, mardi 24 février, lors de la 22e conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI), à Seattle. Ils démontrent une très haute efficacité (86 %) d’une « prophylaxie pré-exposition » (PrEp) prise à la demande dans une population à risque élevé de contamination par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). « Il est important de ne pas relâcher les (...)
    ... la suite

    Un activisme savant

    De la lutte contre le sida aux mobilisations contre les accords de libre-échange

    par Gaëlle Krikorian , le 20 novembre 2014 - La remise en cause par les malades du pouvoir médical est une des spécificités de l’épidémie de sida. Gaëlle Krikorian analyse les développements récents de ce mouvement : avec l’arrivée des antirétroviraux, c’est autant le savoir des médecins que les règles de libre-échange qui sont au centre des luttes. La critique du pouvoir médical À partir de la fin des années 1980 émerge dans le contexte de la lutte contre le sida ce que certains chercheurs ont appelé (...)
    ... la suite

    La pandémie de Sida révèle son origine

    Une seule contamination en 1920, pour plus de 75 millions de personnes infectées ensuite

    Sciences2 - Blog Libération - 3 octobre 2014 - Par Sylvestre Huet - C’est donc à Kinshasa, et résultant d’une seule contamination entre un chimpanzé et un homme, en 1920, que l’épidémie de Sida a commencé. Une seule contamination, pour plus de 75 millions de personnes infectées ensuite. C’est l’effet papillon. Ou la "tempête parfaite", la "perfect storm" des anglophones. Cette affirmation est contenue dans un article paru ce matin dans la revue scientifique Science. Signé d’une équipe internationale (...)
    ... la suite

    Chronique d’un film catastrophe bien préparé

    Enfin ! Le papier qu’on attendait sur Ebola !!

    Libération - 18 septembre 2014 - par Guillaume Lachenal [1] - « Inutile d’interpréter laborieusement les films catastrophe dans leur rapport à une crise sociale "objective" ou même à un phantasme "objectif" de catastrophe », écrivait Jean Baudrillard en 1981. C’est dans l’autre sens qu’il faut dire que c’est « le social lui-même quis’organise selon un scénario de film de catastrophe ». Il y a peu, Libération consacrait quelques colonnes à l’analyse de films d’apocalypse, miroirs de nos anxiétés face aux (...)
    ... la suite

    Le médicament qui devait sauver l’Afrique. Un scandale pharmaceutique aux colonies

    ... à l’occasion de la sortie du livre de Guillaume Lachenal

    C’est l’histoire d’une piqûre magique, qui devait débarrasser l’Afrique d’une maladie qui décimait le continent. C’est l’histoire d’un scandale pharmaceutique oublié, enterré par les pouvoirs coloniaux de la fin des années 1950. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les médecins des colonies font de l’éradication de la maladie du sommeil leur priorité. Un nouveau médicament vient d’être découvert : la Lomidine. Dans l’enthousiasme, de grandes campagnes de « lomidinisation préventive » sont organisées (...)
    ... la suite

    Ebola : MSF dénonce une « coalition mondiale de l’inaction »

    Le Monde - 2 Septembre 2014 - C’est un réquisitoire sans précédent que dresse Médecins sans frontières (MSF), mardi 2 septembre, contre l’inaction de la communauté internationale face à la progression fulgurante de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Ebola : MSF tire la sonnette d’alarme à l’ONU par lemondefr Le monde est en train de « perdre la bataille » pour contenir « la pire épidémie d’Ebola de l’histoire », a déploré la présidente internationale de l’ONG, Joanne Liu, lors d’un discours aux (...)
    ... la suite

    Le virus Ebola « hors de contrôle » en Afrique de l’Ouest

    Le Monde.fr avec AFP | 30.07.2014 à 12h59 • Le virus Ebola se propage à grande vitesse en Afrique de l’Ouest. L’épidémie de ce virus, mortel dans 25 à 90 % des cas, s’est déclarée au début de l’année en Guinée puis a gagné le Liberia et la Sierra Leone voisins. Ces trois pays totalisent désormais au moins 1 201 cas, dont 672 mortels, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Lire notre décryptage : Trois graphiques et une carte pour comprendre Ebola Au Liberia et en Sierra Leone, (...)
    ... la suite

    La fillette annoncée « guérie » du sida est finalement séropositive

    Le Monde.fr avec AFP | 10.07.2014 - C’était alors un immense espoir. En mars 2013, une équipe de chercheurs américains avaient annoncé la première guérison « fonctionnelle » d’un bébé né porteur d’une infection par le virus du sida (VIH), transmis par sa mère. Hélas, ces mêmes chercheurs ont annoncé jeudi 10 juillet que le virus était réapparu chez la fillette, aujourd’hui âgée de 4 ans, malgré un intense traitement aux antirétroviraux. Elle avait commencé à être traitée moins de trente heures après sa (...)
    ... la suite

    Plus de 2 300 cas de trisomie 21 tous les ans

    L’INVS publie un dossier inédit sur les malformations congénitales et anomalies chromosomiques

    Libération - Eric Favereau - 14 avril 2014 - « On doit le savoir, c’est une information qui me paraît relever de la démocratie sanitaire », explique la chercheuse Véronique Goulet, de l’Institut de veille sanitaire (INVS), qui vient de publier un article sur « le nombre de nouveau-nés ou de fœtus porteurs d’anomalies congénitales » en France. Combien sont-ils ? Est-ce que les chiffres évoluent ? Y a-t-il des différences selon les régions ? Personne, jusqu’à présent, ne savait répondre à ces questions. (...)
    ... la suite

    Guinée : le virus Ebola a atteint Conakry

    La fièvre virale hémorragique sévit depuis début février. Médecins sans frontières a annoncé une opération d’urgence.

    AFP - 22 mars 2014 - L’épidémie de fièvre Ebola qui a fait des dizaines de morts dans le sud de la Guinée a atteint la capitale, Conakry, a annoncé dimanche le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). « Sur les 80 personnes qui ont contracté la maladie à ce jour en Guinée, au moins 59 sont mortes. Durant les derniers jours, la maladie s’est propagée rapidement des communautés de Macenta, Guéckédou, et Kissidougou (sud, ndlr) à la capitale, Conakry », déclare l’Unicef dans un communiqué. Conakry, (...)
    ... la suite

    Plusieurs résultats prometteurs dans la lutte contre le sida

    CROI 2014

    Le Monde.fr avec AFP | 06.03.2014 Alors qu’une conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) se tient du 3 au 6 mars à Boston, des travaux consacrés à la lutte contre l’infection par le VIH, ou à la guérison des patients infectés, ont été rendus publics. Les résultats sont encourageants. Un traitement précoce efficace pour un nouveau-né séropositif Des médecins de l’université de Californie (Los Angeles) ont annoncé, mercredi 5 mars, qu’une petite fille née infectée par le virus du (...)
    ... la suite

    Comment rendre les tests de charge virale moins onéreux

    Le Cap, 16 décembre 2013 (IRIN) - Vous prenez des médicaments antirétroviraux (ARV) et vous voulez savoir si le traitement fonctionne bien ? Si vous vivez dans un pays riche, il y a de fortes chances que la progression de la maladie soit régulièrement vérifiée en utilisant un test de charge virale appelé « Gold Standard ». Si vous vivez dans un pays en développement, où le nombre de personnes sous ARV est plus élevé et les besoins, plus grands, il est difficile de trouver ce test, qui est par ailleurs (...)
    ... la suite

    Une enfant née séropositive n’a plus de trace du sida

    Immédiatement placée sous trithérapie après sa naissance, l’enfant a arrêté d’être traitée. Après 18 mois, elle ne présente plus de trace du VIH.

    Libération, 23 Octobre 2013 - AFP - L’enfant américaine de 3 ans née séropositive et traitée aussitôt avec des antirétroviraux ne montre toujours aucune trace du sida après 18 mois sans traitement, ont indiqué mercredi des chercheurs, confortant l’espoir de guérison des nouveau-nés avec une thérapie précoce. Il s’agit du premier cas connu à ce jour d’une guérison « fonctionnelle » d’un nourrisson infecté par sa mère séropositive. Il avait été dévoilé en mars. La petite fille avait reçu des antirétroviraux moins (...)
    ... la suite

    Le Distilbène en France : un scandale au long cours

    Malgré différentes alertes, ce médicament, censé prévenir les fausses couches, a été prescrit aux femmes pendant trente ans. Aujourd’hui, on étudie enfin les effets à long terme du Distilbène

    La Recherche - juin 2013 - nº 476 - par Emmanuelle Fillion [1]et Didier Torny [2]. En avril 1970, Arthur Herbst et Robert Scully, médecins à l’hôpital général du Massachusetts, à Boston, rapportent dans la revue Cancer un fait inquiétant : ils ont observé six cas de cancer du vagin dit « à cellules claires » chez des jeunes filles âgées de 15 à 22 ans. Chez des femmes aussi jeunes, cela laisse suspecter un problème de santé publique. Poursuivant leur enquête, ils découvrent que ces cancers sont associés (...)
    ... la suite

    Acteurs de leur maladie

    Le Monde Science et techno - 17.06.2013 - Par Pascale Santi - Yvanie Caillé se retrouve dialysée en urgence à 28 ans. Un vrai choc pour cette jeune femme. Une maladie rénale avait été diagnostiquée à l’âge de 12 ans, mais elle n’avait eu aucun symptôme, et l’avait "mise de côté". Elle est greffée le 31 mai 2002. Sa mère lui donne l’un de ses reins. "Je me souviens de la détresse que j’ai ressentie lorsque mon état de santé s’est dégradé et m’a conduite en dialyse, raconte-t-elle. Parce que je ne connaissais (...)
    ... la suite

    Virus du sida : les nouveaux défis

    30 ans après l’identification du VIH

    Le Monde - 27/05/13 - Par Paul Benkimoun - Beaucoup a été fait, beaucoup reste à faire." C’est le diagnostic porté sur l’état de la recherche au sujet de l’infection par le VIH selon Anthony Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (Institut national des allergies et des maladies infectieuses, le NIAID). Ce scientifique de premier plan s’exprimait, mardi 21 mai, à l’Institut Pasteur de Paris, lors du colloque célébrant le 30e anniversaire de l’identification du (...)
    ... la suite

    "Il faut bousculer les dogmes pour trouver un vaccin contre le sida"

    Françoise Barré-Sinoussi évoque les perspectives de la lutte contre une pandémie

    LeMonde | 20.05.2013 - Par Paul Benkimoun Il y a trente ans, le 20 mai 1983, la virologue Françoise Barré-Sinoussi était la première signataire d’un article publié dans la prestigieuse revue américaine Science, décrivant l’identification du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), responsable du sida. Alors que l’Institut Pasteur, où elle travaille toujours, s’apprête à célébrer, par un colloque scientifique, trente ans de recherche sur le VIH, la chercheuse, récompensée avec Luc Montagnier en 2008 par le (...)
    ... la suite

    La syphilis infecte autant de femmes enceintes que le virus du sida

    Le Monde | 08.03.2013 | Mis à jour le 13.03.2013 | Par Paul Benkimoun | L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’alarme de la persistance de la syphilis. Il y aurait dans le monde autant de femmes enceintes infectées par l’agent de cette maladie que par le virus du sida (VIH) : près de 1,5 million, selon les données de 2008, les plus récentes, publiées dans le numéro de février de la revue en ligne PLoS Medicine. Moins de 10 % de ces cas de syphilis au cours d’une grossesse seraient détectés et (...)
    ... la suite

    Sida : La "guérison" fonctionnelle d’un enfant contaminé à la naissance

    Le Monde.fr avec AFP | 04.03.2013 • Une équipe de chercheurs a présenté, dimanche 3 mars aux Etats-Unis, le premier cas de guérison apparente d’une jeune enfant contaminée à la naissance avec le virus du sida (VIH) transmis par sa mère. Le virus n’a pas été complètement éradiqué mais sa présence est tellement faible que le système immunitaire de l’organisme peut le contrôler sans traitement antirétroviral, ont expliqué les scientifiques et médecins lors de la 20e conférence annuelle sur les rétrovirus et (...)
    ... la suite

    Essai sur le don de soi

    Christian Baudelot publie avec sa femme Olga un saisissant témoignage sur le don d’organe qui, en associant la sociologie à la psychologie, remet en question les préventions des sociologues sur le don et l’altruisme.

    La vie des idées - 2 juillet 2008 - par Igor Martinache - Christian et Olga Baudelot, Une promenade de santé , Stock, mai 2008, 236 p., 18,50€. Voici donc le nouveau « Baudelot », comme on a coutume de dire dans le monde de l’édition. Un nouveau cru dont le seul cépage devrait suffire à attirer les amateurs (de sociologie bien entendu). D’autant que, pour filer la métaphore mercantile, ce n’est pas un, mais deux « Baudelot » pour le prix d’un que nous avons ici. Car voilà, si une fois de plus (...)
    ... la suite

    La revue Prescrire publie sa liste noire de médicaments

    Le Monde.fr avec AFP | 01.02.2013 | La revue Prescrire a dévoilé jeudi sa liste des "médicaments plus dangereux qu’utiles", pour lesquels elle demande le retrait du marché en raison des risques sanitaires "disproportionnés" qu’ils représentent par rapport aux bénéfices apportés. "Certains sont nouveaux, d’autres sont plus ou moins anciens mais encore autorisés, disponibles et promus", souligne la revue indépendante. Cette liste noire, qui comporte plusieurs dizaines de médicaments, "à retirer du (...)
    ... la suite

    L’immunothérapie, ou comment le VIH peut soigner la leucémie

    Le Monde.fr | 12.12.2012 - Par Paul Benkimoun - Une thérapie cellulaire utilisant une forme inactive du virus du sida a été utilisée avec succès pour combattre la leucémie. L’équipe de Stephen Grupp (Children’s Hospital of Philadelphia) et ses collègues de l’Université de Pennsylvanie ont présenté lors d’une réunion scientifique, vendredi 7 décembre, les résultats obtenus chez plusieurs adultes et une enfant âgée de 6 ans à l’époque où elle a reçu son traitement. Comment peut-on soigner la leucémie à (...)
    ... la suite

    Washington 2012 : Une conférence bicéphale

    Par Gilles Pialoux

    VIH.org - 27/08/12 - par Gilles Pialoux - Cette XIXe conférence internationale sur le sida, localisée à Washington DC, aux Etats-Unis, avec ses 25 000 congressistes venus du monde entier, a été, au bout du compte, une conférence à deux visages. Quasi schizophrénique parfois, même. D’une part la conférence triomphaliste telle que lancée par une Amérique en pleine campagne électorale. « Vers la fin du sida ? », comme questionnait la une de Libération du 21 Juillet. Certes le modèle « cure » est attractif (...)
    ... la suite

    Le "patient de Berlin", seul homme à avoir guéri du sida

    Le Monde.fr avec AFP | 26.07.2012 - L’homme qui a guéri du SIDA par lemondefr "Je suis la preuve vivante qu’on peut guérir du sida". Testé positif au VIH en 1995, l’Américain Timothy Brown n’a plus montré de signe d’infection depuis 2007. Il est le seul cas connu au monde de guérison du sida, un phénomène inédit qui ouvre de nouvelles perspectives aux chercheurs. Présenté dans la littérature médicale comme "le patient de Berlin", en référence à la ville où il a été soigné, ce miraculé a reçu une standing (...)
    ... la suite

    Sida : lancement d’une nouvelle stratégie pour guérir l’infection

    Libération, 19 juillet 2012 - La Société internationale sur le sida (SID), qui rassemble des chercheurs à la pointe du combat contre la pandémie, a dévoilé jeudi à Washington une nouvelle stratégie visant à guérir l’infection. Jusqu’à présent, les traitements antirétroviraux découverts dans les années 90 permettent de contrôler le virus du sida (VIH) et de préserver la santé des personnes contaminées, mais pas d’éradiquer le pathogène. Cette initiative, élaborée au cours des deux dernières années, a été (...)
    ... la suite

    Vers un monde sans VIH

    par Françoise Barré-Sinoussi

    Françoise Barré-Sinoussi - Le Monde Diplomatique - Janvier 2012 - Pour traiter les personnes infectées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), les médicaments antirétroviraux sont désormais disponibles à l’échelle planétaire, grâce à la mobilisation de la communauté internationale. La recherche est cependant essentielle pour offrir aux patients non plus un traitement à vie, mais une rémission durable. Malgré les progrès de la recherche, depuis la première description du sida en juin 1981, (...)
    ... la suite

    Découverte de séropositivité maternelle à l’accouchement : Comment traiter l’enfant ?

    PTME - Situations extrèmes (2/2)

    VIH.org - Transcriptase 146 - 11/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Est-il encore temps, en cas de dépistage maternel positif au moment de l’accouchement, de réduire le taux de transmission du VIH en traitant le nouveau né ? Et quel est le type de régime antirétroviral le plus efficace ? La présentation orale, en late-breaker à la CROI 2011, de l’étude HPTN 040/PACTG 1043 faisait le point. Cet article fait partie du numéro 146 de la revue Transcriptases, qui doit être (...)
    ... la suite

    Femmes enceintes n’ayant pas besoin d’antirétroviraux : les réponses de Primeva

    PTME - Situations extrèmes (1/2)

    VIH.org - Transcriptase 146 - 08/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Quelles stratégies de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) adopter chez les femmes enceintes séropositives ne nécessitant pas un traitement pour elles-mêmes ? Peut-on réduire le nombre de molécules ? L’essai PRIMEVA, présenté à la CROI 2011, apporte des réponses à de nombreuses questions. A-t-on besoin, connaissant la toxicité potentielle pour la mère et l’enfant de la combinaison (...)
    ... la suite

    Herboristeries : l’Europe s’en prend aux remèdes de mamie

    Par Aurore Chaillou | Journaliste | 14/05/2011 | Adieu fougère, gui, buis… Sous le coup d’une directive européenne, ces remèdes ancestraux sont désormais bannis des rayons de la paisible herboristerie du Palais-Royal, à Paris. L’herboristerie est située rue des Petits-Champs, derrière les jardins du Palais. Dès l’entrée, de subtils arômes de tilleul, de miel, de verdure et de soleil vous transportent dans le Midi. De part et d’autre de la boutique, les sachets de tisane succèdent aux huiles (...)
    ... la suite

    Une prise rapide d’antirétroviraux diminuerait fortement le risque de transmission du sida

    LeMonde.fr avec AFP | 12.05.11 • Une étude clinique à grande échelle, dont les résultats ont été publiés jeudi 11 mai, montre qu’en commençant un traitement à base d’antirétroviraux immédiatement après la transmission, au lieu d’attendre que la maladie ne progresse, le risque de transmission du VIH d’une personne infectée par le virus vers un partenaire séronégatif était réduit de 96 %. La phase de test, qui devait se terminer en 2015, s’est révélée si convaincante que l’essai clinique a été stoppé plus tôt (...)
    ... la suite

    Bioéthique : ce qui peut changer

    Dons d’organes, transfert d’embryon post-mortem... Les députés se penchent ce mardi sur le projet de révision des lois bioéthiques, dont les mesures phares ont été écartées.

    Libération - 07/02/2011 à 18h26 - Par Marie Piquemal Le projet de révision des lois de bioéthique débarque ce mardi à l’Assemblée. Sans avancée majeure. Exit la gestation pour autrui (mères porteuses) ou l’ouverture de la procréation assistée aux couples homos et femmes célibataires. Quant à la levée de l’anonymat pour les dons de gamètes, dernière mesure-phare du texte, elle a été rejetée par la commission spéciale de l’Assemblée nationale... « Une loi prudente » qui respecte les « principes français », a (...)
    ... la suite

    Mediator : le VIH entre dans la partie

    Seronet - 27 janvier 2011 Avant son interdiction en 2009 en raison de sa toxicité pour les valves cardiaques, le Mediator a, outre son usage comme médicament antidiabétique, été utilisé dès 1998 dans les traitements de complications liées aux lipodystrophies. C’est le cas de Laurence, séropositive, qui témoigne. Isabelle Poizot-Martin, chef de service de l’Hôpital Sainte Marguerite à Marseille, fait le point sur ce que les personnes vivant avec le VIH ayant pris ce médicament doivent faire. Mediator : (...)
    ... la suite

    Un jour, mon donneur viendra

    A débat bioéthique passionnant, La vie des idées propose une toute aussi passionnante note critique sur l’ouvrage d’Irène Théry, Des humains comme les autres

    La vie des idées - Ariane Poulantzas - 24-01-2011 Irène Théry plaide pour la levée de l’anonymat du don dans la procréation médicalement assistée. Ce « secret d’État » est à ses yeux discriminatoire. Il faut inscrire le donneur dans un modèle de famille multiple en phase avec l’évolution des mœurs et avec le droit. Cette vision idéaliste fait pourtant abstraction des conditions psycho-sociales du processus. Recensé : Irène Théry, Des humains comme les autres. Bioéthique, anonymat et genre du don, Paris, (...)
    ... la suite

    Enfants infectés par le HIV : peu de traitements évalués, disponibles et adaptés

    ©Prescrire - 1er décembre 2010 Le choix des médicaments antirétroviraux chez les enfants est en grande partie extrapolé à partir de l’évaluation chez les adultes. Beaucoup de progrès restent à faire en termes d’évaluation clinique et d’adaptation aux enfants des formes pharmaceutiques et des associations médicamenteuses à doses fixes. Dans le monde, environ 2 millions d’enfants sont infectés par le HIV, surtout dans les pays pauvres (ils sont environ 1 500 en France). La transmission se fait surtout par (...)
    ... la suite

    Un patient atteint du VIH et d’une leucémie guéri

    LeMonde.fr avec AFP et Reuters | 17.12.10 | Les chercheurs de l’université de médecine de Berlin ont cependant prévenu que ces résultats ne pouvaient pour autant pas être généralisés à la totalité des quelque 33 millions de personnes infectées par le virus du sida dans le monde. Trois ans après avoir reçu une greffe de cellules souches, un patient américain a guéri du sida, une première, ont révélé des scientifiques allemands. Leurs recherches ont été publiées, mercredi 15 décembre, dans la revue (...)
    ... la suite

    Afrique du sud : La mise sous traitement précoce pourrait être moins chère que prévue

    Manzini, 17 septembre 2010 (PLUSNEWS) - Les résultats des recherches menées par l’Université de Witwatersrand en Afrique du Sud et l’Université de Boston aux Etats-Unis ont révélé que la mise sous traitement antirétroviral (ARV) précoce des personnes séropositives, lorsque le taux de CD4 (qui mesure la résistance du système immunitaire) était plus élevé, permettrait de réaliser plus d’économies qu’initialement prévu. Après des années de débat sur la faisabilité financière de la mise sous traitement ARV des (...)
    ... la suite

    Burundi : Difficile accès au traitement des infections opportunistes

    Bujumbura, 12 août 2010 (PLUSNEWS) - Des milliers de Burundais vivant avec le VIH n’arrivent pas à obtenir les médicaments nécessaires au traitement des infections opportunistes depuis que le système mis en place pour leur fournir des soins gratuits n’existe plus. Au cours de deux dernières années, le Conseil national de lutte contre le sida (CNLS) a fourni des soins médicaux gratuits à quelque 22 000 membres du Réseau burundais des personnes vivant avec le VIH/SIDA (RBP+), selon les estimations. Dans (...)
    ... la suite

    Le point sur le programme d’élargissement du traitement antirétroviral chez les enfants contaminés par le VIH en Côte d’Ivoire

    Bulletin de l’Organisation mondiale de la santé (juillet 2010)

    Inist.fr - Juillet 2010 - Dans son bulletin de juillet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait le bilan d’un programme d’extension du traitement antirétroviral aux enfants exposés au VIH en Côte d’Ivoire, notamment en terme de mortalité et de nombre de perdus de vue. Ce programme s’est révélé efficace mais il apparaît que le traitement est souvent administré trop tard. La mortalité précoce et les pertes pour le programme avant et juste après la mise en route du traitement ont constitué des problèmes (...)
    ... la suite

    RDC : fermeture des 2 cliniques de prise en charge des malades du sida à Bukavu

    1200 malades n’ont plus d’accès aux soins

    OSI Bouaké - 26 juin 2010 Hier, à Solidays, Gratien, coordinateur de SOS SIDA, nous a donné de bien mauvaises nouvelles de la RDC. Les autorités publiques de RDC viennent de décider la fermeture des deux cliniques de prise en charge des malades du SIDA à Bukavu Cela signifie purement et simplement l’arrêt de l’accès aux soins pour 1200 malades du SIDA de cette région. Ecoutez l’intervention de Gratien Chibungiri, hier à Solidays : Nous réaffirmons notre soutien à Gratien et à SOS Sida : Contact : (...)
    ... la suite

    Les guérisseurs ouest africains créent une charte contre les charlatans

    Nettali.net - 5 mai 2010 - Les tradipraticiens de la sous-région sont décidés à barrer la route aux marchands d’illusion qui prétendent guérir le Sida. A cet effet, l’Ong Gestu (qui regroupe les tradipraticiens sénégalais) en collaboration avec Osiwa, a lancé ce mardi 5 mai à Dakar la charte ouest africaine de médecine traditionnelle sur le Vih/Sida. Cette charte va réglementer le secteur de la médecine tradionnelle surtout l’implication de celle-ci dans la lutte contre le Sida. Selon les statistiques de (...)
    ... la suite

    L’OMS sous influence de l’industrie pharmaceutique

    Le Monde | 26.03.10 | Genève Correspondance -Compte rendu Agathe Duparc L’Organisation mondiale de la santé a-t-elle été manipulée par les grands laboratoires pharmaceutiques ? Depuis des mois, les conclusions d’un rapport consacré à la recherche sur les maladies négligées dans les pays en développement alimente les soupçons. Face à la menace d’un scandale, la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan, a annoncé le 20 janvier qu’une enquête était en cours et que l’immunité diplomatique des membres du (...)
    ... la suite

    Le risque et la multitude

    Réflexion historique sur l’échec vaccinal de 2009

    La vie des idées / 16-03-2010 / par Jean-Baptiste Fressoz L’échec de la campagne de vaccination contre le virus H1N1 a parfois été mis sur le compte des « folles rumeurs » circulant sur Internet. Cette interprétation rate l’essentiel, selon Jean-Baptiste Fressoz, qui propose un parallèle historique stimulant entre l’inoculation de la variole au XVIIIe siècle et l’épisode de 2009. Son analyse fait ressortir les limites du risque comme technique de conviction et de gestion des corps. Le débat actuel sur (...)
    ... la suite

    Afrique du Sud : Traitement ARV, mieux suivi par les étrangers que la population locale

    Johannesburg, 15 janvier 2010 (PLUSNEWS) - Une étude révélant que le traitement antirétroviral (ARV) a environ 50 pour cent moins de chances d’échouer chez les étrangers que chez les citoyens sud-africains soignés dans la même clinique de Johannesbourg a remis en question les préjugés largement établis concernant la capacité des immigrés à observer les régimes médicamenteux contre le VIH/SIDA. L’Afrique du Sud accueille de nombreux demandeurs d’asile, réfugiés et immigrés sans papiers venant du reste du (...)
    ... la suite

    Etre africain et malade du sida à Paris en 2009 - Paroles de patients Paroles de soignants

    Une nouvelle publication de l’association Uraca

    Uraca, le 6 janvier 2010 Ce travail a été réalisé sous la direction du Dr Moussa Maman. Cette enquête, réalisée avec le soutien du Conseil Régional Ile de France, n’est pas une recherche universitaire, c’est une recherche-action basée sur un travail de terrain et dont l’objectif est d’améliorer la prise en charge des personnes atteintes du VIH d’origine africaine vivant en France. Vous pouvez télécharger le format pdf en cliquant ici ou en bas de cet article. Si vous préférez la forme papier (brochure (...)
    ... la suite

    Hadidja et son bébé ont besoin de votre solidarité, leur vie en dépend

    Les nouvelles de l’Est de la RDC sont mauvaises et nous pouvons tous faire quelque chose. OSI Bouaké relaye et s’associe à l’appel de l’association SOS Sida de Bukavu

    OSI Bouaké - 30 octobre 2009 La situation dans l’Est de la RDC est très critique actuellement pour les malades du sida, assister à leur déclin est une épreuve terrible pour ceux qui les soutiennent. Ils savent que c’est la pauvreté qui condamne les malades, car les médicaments sont disponibles mais très chers. Chaque personne peut essayer de réduire la souffrance des malades avec ses maigres moyens car comme me dit Gratien, l’infatigable coordinateur de SOS Sida, "ce sont les ruisseaux qui font les (...)
    ... la suite

0 | 50