Accueil >>  Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV) >>  Par pays

Par pays

 Ces enfants qui émigrent seuls
Le journal du CNRS - 7 Juillet 2015 - par Laure Cailloce - Ils seraient 7 600 mineurs étrangers isolés sur le territoire français, plusieurs dizaines de milliers en Europe. Du fait de leur jeune âge, ces migrants arrivés seuls sur le Vieux Continent bénéficient de la protection des États, qui leur doivent éducation et soin. Certains se retrouvent pourtant en grande précarité. C’est un imbroglio juridique qui a mis le phénomène des mineurs migrants dans la lumière dans les années 1990 : des adolescents (...)
... la suite
 Afrique du Sud : le lourd tribut des orphelins du sida

L’Afrique du Sud compte environ 4 millions d’enfants qui ont perdu un ou leurs deux parents, la majorité à cause du sida.

la presse.ca - 30 novembre 2013 - Johannesburg - Alors qu’on s’apprête à souligner demain la Journée mondiale de la lutte contre le sida, l’Afrique du Sud demeure l’un des pays les plus touchés au monde par la maladie. Si l’accès au dépistage et aux traitements s’est beaucoup amélioré, les enfants rendus orphelins par le redouté virus représentent un nouveau défi. « Le sida a ravagé toute une génération et plongé des millions de familles dans la pauvreté », constate Lucia Mazibuko. « La maladie a emporté mes (...)
... la suite
 Orphelins du Sida : rongés par la maladie, abandonnés par la société
Framat, mardi, 07 mai 2013 - Théodore Kouadio - Aya (ce n’est pas son vrai prénom), 2 ans, assise sagement dans son berceau dans une pouponnière de la commune de Yopougon, dans la capitale économique ivoirienne, ce mercredi 10 novembre, attend de prendre son repas et ses soins du matin. Ce nourrisson, bien en chair, vient de loin. En effet, selon l’officier de police, le lieutenant Oulaye, qui a mené l’enquête pour retrouver les parents qui ont abandonné 6 mois plutôt cette enfant dans une ruelle (...)
... la suite
 Mineurs isolés en Europe : le grand désordre

Une étude pilotée par France Terre d’asile sur l’accueil des mineurs isolés dans les 27 pays de l’Union européenne, compliqué par le manque d’harmonisation des politiques.

Libération - 17 septembre 2012 - par Fabrice Tassel - Le chemin de croix que représente une demande d’asile pour un majeur est encore plus compliqué pour un mineur. Ce truisme est un enjeu majeur pour les migrants, bien sûr, mais aussi pour les acteurs et institutions chargés de leur accueil. C’est la raison pour laquelle l’association France Terre d’asile a coordonné, en liaison avec cinq organismes homologues, une étude comparative sur l’accueil des mineurs isolés dans les vingt-sept pays de (...)
... la suite
 France : A l’abri des parents terribles
Le Monde | 27.06.2012 - Par Gaëlle Dupont - C’est un petit garçon aux cheveux et aux yeux sombres, tout sourire. Il est l’heure du petit-déjeuner à la pouponnière du Village Saint-Exupéry (VSE), le foyer départemental de l’enfance d’Angers (Maine-et-Loire). Deux auxiliaires de puériculture dirigent les opérations, chacune un bébé dans les bras. Noé (tous les prénoms ont été modifiés) grimpe sur les genoux du visiteur et engage la conversation, comme n’importe quel enfant curieux de son âge. Mais il aura (...)
... la suite
 Haïti : Les fondements de la pratique de la domesticité des enfants

Un rapport FAFO/PNUD/BIT de 2002, fondé sur une enquête et des éléments d’analyse particulièrement intéressants

OSI Bouaké - 5 avril 2012 - SD - Ce rapport est une réponse au besoin d’avoir des données plus récentes, plus précises et plus représentatives de la situation des enfants en domesticité, et de l’étendue de l’enfance en domesticité à Haïti. Il décrit comment le placement des enfants s’est développé, et comment il s’organise ; le rapport évalue également le contexte économique et social dans lequel le travail des enfants domestiques a lieu, et comment les pratiques, les relations et les processus impliqués sont (...)
... la suite
 Un mélange toxique

Travail des enfants, mercure et orpaillage au Mali

Bamako - 6 Décembre 6 2011 - Juliane Kippenberg, chercheuse senior droits de l’enfants, Human Rights Watch - Au moins 20 000 enfants travaillent dans les mines d’or artisanales du Mali dans des conditions extrêmement dures et dangereuses, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le gouvernement malien et les bailleurs de fonds internationaux devraient prendre des mesures visant à mettre fin au travail des enfants dans l’orpaillage, a souligné Human Rights Watch. Les (...)
... la suite
 France : Un enfant enfermé trois jours dans une unité psychiatrique pour adultes de Marseille
LeMonde.fr avec AFP | 28.05.11 | Un enfant de neuf ans a été interné plus de trois jours cette semaine à Marseille dans une unité psychiatrique pour adultes, soulevant l’émotion de la communauté hospitalière. L’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), qui a rendu publique l’affaire vendredi 27 mai, évoque le manque de structures adaptées dans la région. A la suite d’une réunion convoquée par l’AP-HM, une solution a été trouvée vendredi via une association, qui suivra désormais l’enfant dans un (...)
... la suite
 « Orphelins du Tibet » : l’Inde pour étudier et ne jamais revenir
Rue89 | 25/03/2011 | Par Nolwenn Le Blevennec | (Du Touquet) Dholma est toute petite. Elle a 6 ans, des cheveux très courts et l’air malin. Elle est émouvante, dans son quotidien, quand elle met ses chaussures, enfile un pull rose ou remonte sans cesse son pantalon gris, parce qu’il est trop grand. Dholma, 6 ans ("Orphelins du Tibet").Cette petite fille tibétaine est l’un des personnages principaux du documentaire de Julie Capel, « Orphelins du Tibet », diffusé sur Arte en 2009. Le film fait (...)
... la suite
 Face à l’abandon de l’enfance par le gouvernement français, il ne faut pas se tromper de combat

Point de vue de Anne Tursz dans Le Monde

Le Monde | 04.05.10 | par Anne Tursz Anne Tursz est pédiatre, épidémiologiste, directeur de recherche à l’Inserm, auteur de Les Oubliés. Enfants maltraités en France et par la France (Paris, 2010, éditions du Seuil). Ne nous leurrons pas, nos enfants vont mal, voire très mal. La destruction systématique, engagée depuis 2002, des systèmes scolaire et de santé a produit les effets délétères que l’on pouvait craindre, et les indices en sont nombreux, relevés dans de nombreux documents officiels français et (...)
... la suite
 Des boîtes de la mémoire pour les orphelins du Sida

A noter dans vos agendas : le 14 décembre 2009, une conférence à l’Essec avec Philippe Denis...

En Afrique du Sud, le dominicain Philippe Denis a imaginé pour les enfants dont les parents ont été emportés par la maladie un objet intime conservant la trace des disparus. Les souvenirs déposés dans cette boîte de la mémoire leur permettent d’atténuer la douleur de la perte et ainsi de mieux grandir. Lorsque Kwanele, 13 ans, s’est arrêtée au pas de la porte, un drôle de silence a soudain envahi la pièce. Quelques secondes de pause, de recueillement. Le calme qui saisit devant une tombe, quand, (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Donnez-leur un abri
Dakar, 7 décembre 2009 - IRIN - En Côte d’Ivoire, les enfants démunis – particulièrement les filles vendant leurs corps pour survivre – ont besoin, d’urgence, d’abris où ils peuvent recevoir des soins et du soutien, selon une organisation non gouvernementale (ONG) locale qui s’occupe de filles qui vendent des légumes le jour, et leur corps la nuit. Le 2 décembre, Fanta, âgée de 13 ans, est morte quelques jours après avoir subi un viol collectif, à une gare routière près de l’endroit où elle et ses amies (...)
... la suite
 Zambie : Les orphelins grandissent sans identité culturelle
Lusaka, 19 novembre 2009 (PLUSNEWS) - Abigail Mwanashimba s’occupe de ses cinq frères et sours depuis que ses parents sont morts d’infections liées au sida, quand elle avait huit ans. Elle a aujourd’hui 19 ans et, n’ayant aucun parent pour la représenter lors des négociations de sa lobola (la dot), elle a dû engager des conseillers traditionnels pour organiser les différentes étapes du mariage selon les coutumes de sa tribu. Cela a été un échec. « Je ne connais rien de ma tribu ni de sa culture car (...)
... la suite
 Les « enfances perdues » de l’Australie et de la Réunion

Entretien avec Ivan Jablonka

17/11/2009, Lundi, au nom de la nation australienne, le Premier ministre, Kevin Rudd, a présenté ses excuses aux enfants d’origine britannique qui, entre 1930 et 1970, ont été victimes de violences et d’abus dans les orphelinats et foyers d’accueil du pays. (Cf. article de Liberation.fr). Ces « forgotten Australians » se comptent par centaines de milliers. Parmi eux figurent « les générations volées », ces enfants aborigènes, arrachés à leur famille d’origine à des fins d’assimilation –l’Australie leur (...)
... la suite
 RDC : Le handicap de l’enfant, la crise oubliée
Goma, 27 octobre 2009 (IRIN) - Helena, neuf ans, a crié de joie en voyant dans le miroir qu’elle était capable de se tenir debout, toute droite, à peine soutenue par sa rééducatrice. Un an plus tôt, dans le camp de déplacés de Mugunga II, à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, Helena avait fait l’objet d’un diagnostic d’infirmité motrice cérébrale, et il avait été décidé qu’elle suivrait une thérapie. Jusque là, Helena, qui ne pouvait se déplacer qu’en rampant, avait été confinée dans des (...)
... la suite
 La révolte des enfants placés

Enfances volées, une exposition à Berne (Suisse) revient sur l’histoire des enfants placés et leur donne la parole

21/10/2009 - L’Illustré - Par Patrick Baumann - http://www.illustre.ch/la_revolte_des_enfants_places_40091_.html Ils sont des dizaines de milliers à avoir été placés durant leur jeune âge dans des conditions effroyables. Moins bien traités souvent que les animaux de la ferme dont ils s’occupaient. Aujourd’hui, ils attendent de la Suisse un mot d’excuse officiel. Une exposition itinérante retrace ces parcours inimaginables à l’heure de l’enfant roi. « Si l’on gâche l’enfance, le reste est fichu. » « (...)
... la suite
 Enfance Irrégulière

revue Vacarmes n°49 - automne 2009

avant-propos par Gilles Chantraine & Ariane Chottin Octobre 2004. Rapport Bénisti sur la prévention de la délinquance. Détecter, surveiller, redresser, placer. Détecter les « troubles comportementaux » chez l’enfant dès la crèche ; le surveiller à la maternelle ; le redresser dès l’école élémentaire, et le placer dans une structure spécialisée dès 10 ans si le comportement persiste ; enfin, si les faits de délinquance en dehors du milieu scolaire s’accentuent, aboutir à ce que le placement soit (...)
... la suite
 Lesotho : Une ligne d’assistance téléphonique dédiée aux enfants apporte aide et espoir
Maseru, 12 octobre 2009 - IRIN - Le conseiller pour les enfants, un bénévole, raccroche, visiblement désemparé : le dernier appel reçu par la ligne d’appel gratuite d’assistance aux enfants du Lesotho venait d’une infirmière se trouvant dans un village isolé du district nord de Butha-Buthe, où elle venait juste d’aider une jeune fille de 16 ans, abandonnée et mentalement handicapée, à accoucher. « Personne ne sait qui est le père – elle vit seule dans une hutte dont la porte ne peut pas se fermer, alors (...)
... la suite
  RDC : Des enfants dans une prison de Bukavu

Les enfants naissent et grandissent dans la prison centrale

13 août 2009 par Joy - Leki ya Bukavu Sur la photo, on distingue deux petits enfants. Le premier est âgé d’à peine un an et l’autre a deux ans. Les deux vivent à la prison centrale de Bukavu. Ils y sont parce que simplement leurs mères ont été incarcérées pour injures et vol. Et comme les enfants tétaient encore, ces mères ont préféré les amener avec elles en prison. Dans la prison centrale de Bukavu, qui a une capacité d’accueil de 300 personnes selon son directeur, il y a environ 800 personnes qui (...)
... la suite
 RDC : L’armée congolaise responsable de milliers de viols demeurés impunis
Le Monde | 17.07.09 | 15h05 | Jean-Pierre Stroobants (correspondant à Bruxelles), et Christophe Châtelot (Paris) Elle a 15 ans et habite Kihonga, dans le Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Elle a raconté l’inimaginable aux enquêteurs de l’organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW), qui l’ont inclus dans un rapport publié à Bruxelles, jeudi 16 juillet. (Ce rapport s’intitule "Les soldats violent, les commandants ferment les yeux. Violences sexuelles et (...)
... la suite
 Afrique de l’Ouest : Protéger les enfants des marchands d’orphelins
Accra, 28 mai 2009 (IRIN) - Le viol récent d’un petit garçon de huit mois dans un orphelinat d’Accra, capitale ghanéenne, a mis au jour les conditions de vie alarmantes qui prévalent à l’état endémique, selon les défenseurs des droits de l’enfant, dans les orphelinats d’Afrique de l’Ouest. Lorsque les autorités ont enquêté sur l’incident, elles ont découvert que 27 des 32 enfants du foyer n’étaient pas orphelins. Selon une étude menée en janvier 2009 par le ministère de la Protection sociale (responsable du (...)
... la suite
 France : Cinq histoires de police pas pour les enfants

La CNDS rappelle à la police qu’un mineur même délinquant, même dangereux, reste vulnérable

Libération, société 28/04/2009, par Patricia Tourancheau Les abus et les pratiques policières envers les mineurs sont au centre du 8e rapport annuel de la CNDS (Commission de déontologie de la sécurité) remis aujourd’hui. Retour sur cinq « manquements » récents. La commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) qui rend public aujourd’hui son rapport d’activité 2008 et le remet au président de la République, livre une étude sévère et détaillée sur certaines pratiques des forces de sécurité en (...)
... la suite
 Bénin : Les infanticides liés à la sorcellerie persistent dans le nord
Cotonou, 26 février 2009 (IRIN) - Dans le nord du Bénin, un bébé né avec une dent, sans pleurer ou par le siège court le risque d’être tué, car la population craint qu’il ne soit maudit, selon les organisations non-gouvernementales (ONG) locales. Malgré les efforts déployés en vue de mettre fin aux infanticides liés à la sorcellerie, cette pratique subsiste. Mohamed Alidou, de l’Association pour la protection de l’enfance malheureuse (APEM), a expliqué à IRIN que les coutumes et l’ignorance des (...)
... la suite
 Zimbabwe : Environ 94 pour cent des écoles restent fermées
JOHANNESBOURG, 11 février 2009 (IRIN) - Dans les régions rurales du Zimbabwe, où sont instruits la plupart des enfants, environ 94 pour cent des écoles n’ont pas ouvert leurs portes cette année, a déclaré le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le 10 février 2009. Le système éducatif, autrefois considéré comme l’un des meilleurs d’Afrique subsaharienne, est victime de l’effondrement économique et des conflits politiques internes qui paralysent le pays. Tsitsi Singizi, porte-parole de l’UNICEF (...)
... la suite
 France : La mort cachée des bébés

Enfants maltraités, secoués ou tués dès leur naissance : chez les moins d’ un an, nombre de violences et d’homicides ne sont pas détectés.

Libération, Société 13 janv. 12h54, Cécile Daumas Ces derniers mois, Hélène Romano, psychologue au Samu du Val-de-Marne, a été confrontée à trois morts violentes de très jeunes enfants. « Le premier, un nourrisson de 2 mois, est décédé de malaises consécutifs à des secouements. C’est ce qu’on appelle le syndrome du bébé secoué. Le deuxième a été tué à la naissance. C’est un néonaticide, dont les mères sont généralement auteures. Le troisième, un garçon de 14 mois, a été jeté par la fenêtre par sa maman alors que la (...)
... la suite
 En France, l’enfance n’est pas suffisamment protégée
La Croix, 08/02/2009 19:47 L’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) publie mardi 10 février son rapport annuel. Deux ans après le vote de la loi de protection de l’enfance, la plupart des décrets sont restés dans les tiroirs. Et les crédits manquent Deux après le vote du parlement d’une réforme ambitieuse sur la protection de l’enfance, rien n’a vraiment avancé. « On se moque des enfants. » Le commentaire, acerbe, est de Claude Roméo qui a passé vingt ans à la tête de la direction de (...)
... la suite
 Vietnam : Thai Binh atténue la douleur des enfants séropositifs
le Courrier du Vietnam - 27/11/2008 La province de Thai Binh s’efforce d’intégrer dans la communauté les enfants porteurs du VIH/sida. Un effort encourageant pour que ces enfants aient accès à l’éducation, à la santé et aux autres services. La province de Thai Binh (delta du fleuve Rouge) recense actuellement 35 enfants atteints par le VIH/sida, 47 perdu leurs parents, 259 orphelins de père ou de mère et 576 ayant la mère ou le père sidéen. Face aux ravages vertigineux de cette maladie, la (...)
... la suite
 RDC : 150 000 enfants manquent l’école en raison des violences, dans l’est
NAIROBI, 17 novembre 2008 (IRIN) - Les affrontements qui font rage dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) ont forcé la plupart des écoles du territoire de Rutshuru à fermer leurs portes, et quelque 150 000 enfants ne vont plus en classe, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « La plupart des enfants ont été déplacés », a expliqué à IRIN Jaya Murthy, spécialiste de la communication à l’UNICEF. « Les autres sont [toujours] dans la région, mais ils ne peuvent pas aller à (...)
... la suite
 Ethiopie : Pas de nourriture, pas d’éducation
Hwassa, 10 octobre 2008 (Irin) - Les écoles d’Ethiopie ont ouvert pour cette nouvelle année scolaire, mais dans certaines régions, l’insécurité alimentaire grave empêche des milliers d’enfants d’aller en classe. « À cette période, l’année dernière, nous avions déjà inscrit 2 300 élèves », a indiqué Solomon Desta, directeur de l’école primaire Bashiro, à Bona, une région de la zone de Sidama, dans la Région des nations, nationalités et peuples du Sud (SNNPR). « Aujourd’hui, nous avons 1 800 inscrits ». Cette (...)
... la suite
 Somalie : Les enfants des rues, de plus en plus nombreux en raison de l’insécurité alimentaire
Nairobi, 15 août 2008 (IRIN) - En raison de l’insécurité alimentaire, aggravée par l’inflation et les affrontements récents entre les insurgés et les forces du gouvernement, les enfants des rues sont aujourd’hui bien plus nombreux à Beletweyne, une ville de la région d’Hiran, dans le centre de la Somalie. « De plus en plus d’enfants descendent dans les rues ; certains pour faire du petit commerce, d’autres juste pour chercher de la nourriture », a déclaré à IRIN un journaliste de Beletweyne, qui a refusé (...)
... la suite
 Sierra Leone : Les orphelins de guerre toujours hantés par les violences du passé
Koindu, 31 juillet 2008 (IRIN) Theresa, une adolescente de 16 ans pleine d’entrain, a vu ses parents pour la dernière fois le jour où ils ont été emportés loin d’elle, dans la cohue, alors qu’ils fuyaient pour se réfugier en Guinée voisine à la suite d’une attaque menée par les rebelles dans leur ville, pendant la guerre civile (1991-2000). La jeune fille, qui n’a jamais retrouvé ses parents, a vécu la guerre et ses conséquences dans des camps de réfugiés, mendiant et vendant son corps à des soldats et à (...)
... la suite
 Kirghizistan : Des mesures pour éviter le placement des enfants en orphelinat

Entre l’accueil collectif ou familial des orphelins, le coeur des Nations Unies ne balance pas

Bishkek, 30 juillet 2008 (Irin) C’est en aidant les familles d’accueil à s’occuper des orphelins qu’on peut donner à ceux-ci les meilleures chances de vivre une vie décente, et non en les plaçant dans des institutions, où ils sont parfois victimes de maltraitances, selon des organisations civiques. « Ce qu’il y a de particulièrement bien, avec ces familles [les familles d’accueil], c’est que l’enfant élevé dans un foyer temporaire a une chance de retourner dans sa propre famille », a expliqué à IRIN (...)
... la suite
 Lesotho : le 800 22 345, un numéro vert pour les enfants
Depuis que le gouvernement du Lesotho a lancé le premier service d’assistance téléphonique national pour les enfants, il y a deux mois, près de 500 orphelins et enfants vulnérables ont décroché leur téléphone pour demander de l’aide et une oreille attentive. Au Lesotho, les orphelins et les enfants vulnérables sont chaque jour plus nombreux, conséquence d’une des épidémies de VIH/SIDA les plus meurtrières au monde ; aujourd’hui, cette nouvelle initiative leur donne une lueur d’espoir ou leur permet, tout (...)
... la suite
 Guinée : Des enfants guinéens exploités, abandonnés et vendus comme esclaves

Quand les articles d’Irin martèlent les dénonciations de maltraitances aux enfants par leurs communautés

Depuis quelques temps, nous assistons à la multiplication d’articles publiés sur Irin (Nations Unies) concernant les violences faites aux enfants en Afrique : sont dénoncés en vrac le poids des traditions, le cynisme individuel, la déserrance des familles, etc. Les titres des articles sont sensationnalistes, au point qu’il m’est arrivé d’hésiter à diffuser ces articles sur le blog, m’interrogeant sur la disqualification des populations des pays en question. Dans les articles, la part belle est faite aux (...)
... la suite
 Burundi : Une sensibilisation insuffisante des jeunes au VIH/SIDA
Bujumbura, 1 février 2008 (PLUSNEWS) Les enseignants du Burundi demandent que l’éducation sur le VIH/SIDA se voie accorder une place plus importante au sein des programmes scolaires, pour que les élèves du cursus secondaire et des dernières classes du cursus primaire, dont beaucoup sont sexuellement actifs, soient suffisamment informés au sujet de la pandémie. Selon Ernest Mberamiheto, vice-ministre chargé de l’Enseignement de base et secondaire, les études menées en 2004 par le gouvernement ont (...)
... la suite
 Kenya : Les enfants déplacés en péril
Nakuru, 30 janvier 2008 (IRIN) Les flambées de violence qui secouent Nakuru, dans la vallée du Rift, ont entraîné une augmentation vertigineuse du nombre des déplacés installés dans le plus grand camp de la ville, mais selon les responsables du camp, il devient de plus en plus difficile d’assurer la sécurité de ces déplacés, et les enfants sont particulièrement touchés. « À l’heure actuelle, nous avons plus de 5 900 PDIP [personnes déplacées dans leur propre pays] au camp, et plus de 2 800 d’entre eux (...)
... la suite
 Swaziland : trop peu d’aide pour les aînés qui élèvent les orphelins et enfants vulnérables
Mbabane, 28 janvier 2008 - Gogo (ou‘grand-mère’ en langue siswati) Thwala mène une vie qui repose essentiellement sur ses compétences de survie, et bien que cette veuve de 72 ans doive élever toute seule ses trois petits-enfants, aucun signe de résignation ou de désespoir n’assombrit son visage. « Quand Dieu a emporté mon fils et sa femme, je me suis retrouvée avec deux petites filles et un garçon à élever. Ce fut difficile de recommencer à travailler, mais je ne suis pas sans ressources », a confié (...)
... la suite
 RDC : Avec la fin des opérations militaires, de nombreux viols sont le fait de civils
Bunia, 23 janvier 2008 (IRIN) Malgré la fin des opérations militaires et le désarmement des miliciens dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), les viols et autres violences sexuelles restent fréquents, selon la communauté humanitaire. Si la plupart de ces actes étaient auparavant imputables aux hommes en uniformes, aujourd’hui, bon nombre des auteurs de viols sont des civils. « Les violeurs courent les rues ; la coutume [locale] veut qu’ils paient une chèvre [pour dédommager (...)
... la suite
 Kenya : Les déplacements de population massifs compromettent l’éducation des enfants dans la vallée du Rift
Narok, 25 janvier 2008 (IRIN) Des milliers d’écoliers kényans ne sont pas encore retournés à l’école pour la nouvelle année scolaire depuis que les résultats des élections du 27 décembre ont plongé plusieurs régions du pays dans le chaos, et leur absence laisse craindre les conséquences que le déplacement de population massif et l’instabilité continue qui règne dans le pays pourraient avoir sur l’éducation. « Bon nombre des enseignants de la région appartiennent aux communautés ethniques qui ont quitté la (...)
... la suite
 Nigeria : La pénurie de salles de classe, une menace pour l’accès à l’éducation primaire pour tous
KANO, 17 janvier 2008 (IRIN) - Avec le succès que connaît le programme Universal Basic Education (UBE), dont l’objectif est de garantir l’accès à une éducation gratuite à tous les enfants nigérians, le nombre d’écoliers ayant achevé leur cursus primaire a plus que doublé en 2007, un problème épineux auquel les responsables de l’enseignement secondaire essaient d’apporter une solution. Plus de 49 000 écoliers ayant achevé leur cursus primaire en 2006, dans la ville de Kano (nord du Nigeria) et désirant (...)
... la suite
 Nigeria : Confusion autour du débat sur l’introduction des ordinateurs portables à l’école
Abuja, 31 décembre 2007 (IRIN) Un projet visant à fournir un million d’ordinateurs portables bon marché aux écoliers nigérians a été abandonné car certains parlementaires estiment qu’il serait préférable d’investir dans d’autres projets éducatifs les fonds destinés à l’achat de ces ordinateurs. Mais pour le directeur du projet, les autorités nigérianes et certaines sociétés informatiques privées ont activement contribué à faire échouer ce projet. « Le projet s’est heurté à une série de difficultés », a dit (...)
... la suite
 Mozambique : Les orphelins, dépossédés de leurs biens
Catandica, 27 décembre 2007 (PLUSNEWS) Dans une ferme du district de Bárue, dans la province centrale de Manica, Helena Ivan, 16 ans, se hâte de rentrer chez elle, un petit ballot sur la tête. Après plusieurs heures passées à emballer des pommes de terre, elle a le droit d’en prendre quelques-unes pour elle et ses deux frères, dont elle s’occupe depuis le décès de ses parents, emportés par des maladies opportunistes en 2005. De tous les biens laissés par le père et la mère d’Helena - un kiosque, une (...)
... la suite
 Haïti : le sida, un danger trop souvent laissé à la portée des enfants

dans les rues de Port-au-Prince, les enfants sont largement exposés au risque VIH

Port au Prince, 6 novembre 2007 - Comme 17 000 enfants en Haïti, pays des Caraïbes le plus touché par le sida, Erika, 17 ans, vit avec le VIH. Dans son cas, elle a été infectée à la naissance, via la transmission de la mère à l’enfant, mais pour beaucoup d’autres, c’est la pauvreté qui a permis au virus de les rattraper, notamment dans la rue. Erika (un nom d’emprunt) a été dépistée positive au VIH à l’âge de 13 ans, à l’occasion d’une énième consultation médicale, alors que son état de santé se dégradait. (...)
... la suite
 Esther, « enfant-sorcier » à Kinshasa
Les télé-évangélistes congolais sont formels : les enfants abandonnés, qui errent dans les rues de Kinshasa, vêtus de presque rien, ou avec des guenilles, sont "possédés", "envoutés". Selon les pasteurs propriétaires de ces télés, les gamins rachitiques dont certains ont des malformations physiques, sont malnutris et sales dans les rues des villes du pays portent en eux des "esprits malfaisants". La plupart ont été chassés des toits familiaux par leurs parents, qui les accusent de sorcellerie et (...)
... la suite
 RDC : Les cas de viols sont en hausse de 60 pour cent dans le Nord-Kivu - HCR
Nairobi, 15 octobre 2007 (IRIN) - Un total de 351 cas de viols a été enregistré dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), ce qui représente une hausse de 60 pour cent par rapport au mois d’août, a révélé l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le 11 octobre. Les victimes de viol qui figurent parmi les personnes déplacés internes sont actuellement prises en charge par des organisations spécialisées dans le traitement médical et le soutien psycho-social (...)
... la suite
 RCA : L’insécurité persiste dans le nord - UNICEF
Nairobi, 15 octobre 2007 (IRIN) - La vague de violence qui secoue le nord de la République centrafricaine (RCA) a fait au moins 290 000 déplacés depuis 2005 et a provoqué la « destruction complète » des infrastructures publiques, a indiqué le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « La situation sécuritaire reste volatile dans tout le nord de la RCA, en particulier dans les préfectures du nord-ouest, des régions limitrophes de la frontière avec le Tchad où les troupes gouvernementales, les (...)
... la suite
 Haïti : Children start getting specialised AIDS services
Port-au-Prince, 31 October 2007 (PLUSNEWS) Erika, 17, (not her real name) is one of an estimated 17,000 children living with HIV in Haiti, the Caribbean island most affected by AIDS. After years of ill-health and many medical consultations, she was tested for HIV at the age of 13 and referred to the paediatric and youth clinic at the Gheskio Centre, the largest HIV treatment centre in Port-au-Prince, the capital. More than a year passed before the staff told her she was infected. Dr (...)
... la suite
 RDC - Près de 40 mineures violées chaque mois à Kisangani

Statistiques de la Police spéciale pour la protection de l’enfance

Un article en français du Potentiel, suivi d’un article en anglais du New York Times qui parle d’une "épidémie de viols" Le Potentiel - Lundi 08 Octobre 2007 - Par Angelo Mobateli Une fillette de 9 ans transformée en « fille de joie » par un quinquagénaire qui en avait reçu, de sa mère, la garde. Un pédophile surpris par la police sur le seuil d’un hôtel en compagnie d’un garçonnet. Quelque treize cas de viol au mois de mars et quarante-sept en juin, voilà le tableau que présente la ville de Kisangani (...)
... la suite
 Logiques sorcières : quand les accusations s’emballent.

Enfants des rues et sorcellerie à Kinshasa. Un article inédit sur le blog

par Sandrine Dekens Mots-clés : RDC, Kinshasa, Enfants des rues, Sorcellerie, Kongo, Ethnopsychiatrie Enfants des rues en Ouganda © Photo Sven Torfinn/Irin - Au retour d’une mission d’évaluation d’un programme de prise en charge des enfants des rues, mené par Médecins du Monde à Kinshasa, j’ai souhaité écrire cet article qui rassemble les éléments d’analyse de fond qui constituent le rapport de cette mission qui s’est déroulée en juin 2007. Dans la présente version, je dresse tout d’abord les (...)
... la suite
 RDC : « Mon grand-père a dit que nous étions des sorciers »

Selon les ONG, il y aurait plus de 750 000 orphelins -dont près de la moitié ayant perdu sida leurs parents d’infections liées au VIH/SIDA - en RDC, un pays ravagé par des années de conflits civils

Kinshasa, 28 juin 2007 (PlusNews) Photo : EDR - Ouganda - Sven Torfinn Quand les parents de David Kanyama sont morts il y a six ans, le jeune garçon, alors âgé de 10 ans, et ses quatre frères sont allés vivre avec leur grand-père, mais ils ont rapidement été chassés de la maison, accusés d’être responsables de la mort de leurs parents. Comme 335 000 autres enfants en République démocratique du Congo (RDC), selon les estimations des organisations non gouvernementales (ONG), David a perdu ses parents (...)
... la suite

Documents liés

 
Impacts socioeconomiques du VIH/SIDA sur les enfants - Cas du Sénégal - 2005
23 novembre 2005
PDF - 66.4 ko, 0 x 0 pixels