Accueil >>  Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV) >>  Par pays

Vietnam : Thai Binh atténue la douleur des enfants séropositifs


le Courrier du Vietnam - 27/11/2008

La province de Thai Binh s’efforce d’intégrer dans la communauté les enfants porteurs du VIH  /sida  . Un effort encourageant pour que ces enfants aient accès à l’éducation, à la santé et aux autres services.

La province de Thai Binh (delta du fleuve Rouge) recense actuellement 35 enfants atteints par le VIH  /sida  , 47 perdu leurs parents, 259 orphelins de père ou de mère et 576 ayant la mère ou le père sidéen.

Face aux ravages vertigineux de cette maladie, la suppression de toute discrimination envers ces enfants frappés d’un tel sort, la facilitation de leur accès à l’éducation comme à la santé... demeurent parmi les premières priorités de cette province.

La province de Thai Binh a diagnostiqué le premier cas de VIH  /sida   il y a 12 ans, et aujourd’hui, compte 2.763 porteurs, dont 986 sidéens. Devant cette situation alarmante, cette localité a déployé un ensemble de programmes de prévention et de lutte dans lesquels les enfants occupent une place prédominante. Concrètement, 27 enfants séropositifs sur 35 ont bénéficié d’un traitement par antirétroviraux (ARV  ). Les services compétents offrent souvent des cadeaux aux enfants déshérités lors des jours fériés, notamment la Journée internationale des enfants (1er juin). En particulier, dans la commune de Vu Tây, district de Kiên Xuong, qui abrite 59 orphelins, ces derniers ont été exemptés de frais de scolarité et pourront suivre une formation professionnelle gratuite.

Malgré les soutiens des autorités, la plupart de ces enfants vivent encore dans des conditions difficiles et risquent de se retrouver vagabonds du fait de discriminations de la part de la population. Pis encore, il y a des écoles qui n’acceptent pas les enfants séropositifs, même ceux dont le père ou la mère sont atteints par cette maladie.

L’histoire de Pham Thi Cây, commune de An Bôi, district de Kiên Xuong, a ému tout le monde dans le pays. Veuve à 27 ans suite au décès de son mari, elle a vu sa fille de 6 ans refusée par toutes les écoles primaires du district. Devant cette histoire, les responsables médicaux de la province de Thai Binh ont organisé plusieurs campagnes de sensibilisation au VIH  /sida   dans les écoles et les communautés pour améliorer les connaissances de la population. Ils se sont également entretenus avec les autorités locales afin de trouver des mesures efficaces pour la famille de Pham Thi Cây. Grâce aux efforts conséquents des services compétents, sa fille a pu enfin réaliser son rêve d’aller à l’école comme ses autres amis. Pour sa part, Pham Thi Cây participe régulièrement aux réunions d’échanges au Binh Minh Xanh, un club consacré aux séropositifs du district de Kiên Xuong.

En mars 2005, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a approuvé le projet de soin aux enfants orphelins, handicapés, victimes de l’agent orange et touchés par le VIH  /sida  . Cette décision a fixé les droits et subventions dont bénéficient ces enfants victimes de cette maladie. Selon les statistiques, 75% des séropositifs ont entre 20 et 39 ans. Ce sont des personnes en âge de créer une famille. Un taux qui laisse malheureusement augurer d’une recrudescence d’enfants victimes du VIH  /sida  .

La province de Thai Binh déploie tous ses efforts pour concrétiser ces objectifs nationaux et internationaux pour le bonheur des enfants malchanceux.

Vân Anh


Publié sur OSI Bouaké le jeudi 27 novembre 2008

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 
 


Vietnam : Thai Binh atténue la douleur des enfants séropositifs
28 novembre 2008, par  free.fr">Sand   [retour au début des forums]

Le Vietnam c’est pas l’Afrique... Quelle place peut-on faire à ce genre d’article ? Si tu tiens à en publier, on pourrait les mettre uniquement en brèves, dans un dossier spécial... Mais à mon avis c’est un autre blog qu’il faut faire : à quand OSI Hanoi Didier ?!!

Bon, les puces c’est pas pareil parce que c’est tellement énorme et que cela s’inscrit dans notre veille sur les droits des pvvih   et la discrimination.

Signé Sandek, cerbère de la ligne éditoriale

cerbère killer

non, non ce n’est pas un autre blog...c’est le même...il y a même une rubrique pour : "OEV  \par pays"... d’accord pour notre "ligne éditoriale" se concentre majoritairement sur l’Afrique...mais pas pour s’y restreindre... ce blog est un espace de liberté... et puis je te connais, tu ne ressembles pas du tout à un chien à trois têtes !!!

Vietnam : Thai Binh atténue la douleur des enfants séropositifs

D’accord mais ça doit rester à la marge. Par ailleurs (c’est la deuxième tête du cerbère qui parle) : il n’est pas souhaitable (je n’ai pas écrit "interdit", mon éthique me l’interdit justement) de changer le titre des articles sur lesquels on fait des commentaires, pcq après, sur la première page du blog, on n’y reconnait plus rien. Attention je peux quand même mordre, même si t’as pas peur !! LOL LOL

Vietnam : Thai Binh atténue la douleur des enfants séropositifs

ma pauvre, tu es vite perdue... je vais demander au webmaster de ce blog, s’il peut afficher le titre le l’article dans la colonne de droite au lieu du titre du commentaire... il est tellement doué qu’il devrait savoir faire ça ?