Centrafrique - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Pays > Centrafrique

Centrafrique


    Centrafrique : des soldats français accusés d’avoir forcé des enfants à des actes zoophiles

    Selon des informations recueillies par l’ONU, des militaires de l’opération Sangaris auraient forcé des mineures à des rapports sexuels avec des animaux. La France entend "faire toute la lumière" sur cette affaire.

    L’Obs le 01 avril 2016 - La France a promis, jeudi 31 mars, de faire "toute la lumière" sur les nouvelles accusations de viols commis par les soldats de la force Sangaris en Centrafrique, les Nations unies étant une nouvelle fois ébranlées par plus d’une centaine d’allégations de sévices visant aussi ses Casques Bleus dans le pays. "Les cas d’abus et d’exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux", a dénoncé l’ambassadeur français auprès des Nations unies François Delattre, à (...)
    ... la suite

    Les diamants de Centrafrique financent la guerre civile

    Bastamag - Nolwenn Weiler 2 octobre 2015 - Mais d’où viennent donc les diamants qui ornent les bagues, boucles d’oreille et colliers exposés en devanture de nos luxueuses bijouteries occidentales ? De la République centrafricaine, en partie. Le pays est le 14ème producteur mondial de diamants bruts. Le commerce illégal de diamants y alimenterait la guerre civile larvée. Là-bas, pour extraire les précieuses pierres, les hommes fournissent un travail de forçat, dans des atmosphères sur-chauffées, pour (...)
    ... la suite

    RCA : des soldats français soupçonnés d’abus sexuels sur mineurs

    RFI - 30 Avril 2015 - Une enquête préliminaire a été ouverte en juillet 2014 en France pour des abus sexuels sur mineurs imputés à quinzaine de militaires français en Centrafrique, sur la base d’un rapport des Nations unies consignant les témoignages des victimes présumées. Les faits auraient été commis sur une dizaine d’enfants entre décembre 2013 et mai 2014 à Bangui. Selon le quotidien britannique The Guardian qui a révélé l’information, le rapport aurait été transmis aux autorités françaises par un (...)
    ... la suite

    L’embargo inefficace des diamants du sang

    Le courrier.ch - samedi 28 Juin 2014 - Faut-il réintégrer la République centrafricaine (RCA) sur le marché mondial du diamant ? La question a été au centre des discussions lors de la dernière réunion des responsables du Processus de Kimberley, au mois de juin à Shangaï, en Chine. Depuis, elle ne cesse d’agiter les milieux de la diplomatie internationale. Pendant ce temps, la Centrafrique s’enfonce dans le chaos, avec une économie en grande partie paralysée. Les violences et les exactions entre (...)
    ... la suite

    Carnets d’urgence de Médecins sans frontières en Centrafrique

    Libération avec MSF - mise à jour 18 décembre 2013 - Des dizaines de milliers de personnes sont réfugiées à Bossangoa, en Centrafrique. (Photo Juan Carlos Tomasi. MSF) Depuis dix jours, l’organisation humanitaire a publié sur Libération.fr un bulletin détaillé de ses interventions à Bangui et dans le reste du pays. Carte de Centrafrique avec Bangui, Bossangoa, BatangafoPour cette dernière chronique, Médecins sans frontières publie le témoignage de Sabine Roquefort, médecin de retour de Centrafrique. (...)
    ... la suite

    Néocolonialisme français en Afrique ?

    Selon Roland Marchal, "l’intervention en Centrafrique n’a pas de mandat politique, c’est une erreur"

    Le Monde | 04.12.2013 - Depuis le mois de septembre, le conflit en République centrafricaine a pris un tour confessionnel – musulmans contre chrétiens – qui menace de tourner au bain de sang. Alors que la France a déployé des renforts dans la région et convoqué un sommet africain, les 6 et 7 décembre, à l’Elysée, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, le 5 décembre, une résolution autorisant le recours à la force afin de protéger les populations civiles locales. Après la Côte d’Ivoire, la (...)
    ... la suite

    Dans Bangui l’oubliée, le grotesque côtoie le drame

    Super témoignages en mots et en images

    AFP - Blog Making of - 2 aout 2013 - Par Xavier Bourgeois - Moussa, 17 ans dont quatre au sein de divers groupes armés, se repose dans un centre d’une ONG pour enfants soldats à Bangui le 22 juillet 2013 (photo : AFP / Xavier Bourgois) BANGUI – Assis sur la roue d’un vieux canon anti aérien rouillé, j’observe autour de moi l’agitation de l’une des bases Séléka, l’ex coalition rebelle au pouvoir en Centrafrique depuis quatre mois. Ce sont de vrais hommes, de vrais combattants, de vraies armes, un (...)
    ... la suite

    Centrafrique : Effondrement d’un pays

    Plus d’Etat, une situation humanitaire alarmante... Cette ex-colonie française, désormais dirigée par des rebelles, est en train de s’effondrer

    Rue 89 - 7 aout 2013 - Sabine Cessou La Centrafrique, Etat en faillite et angle mort des médias occidentaux, n’intéresse personne. Plus d’Etat, un climat de violences... elle fait penser au suicide national qui s’est déjà produit en Somalie ou au Liberia dans les années 90. 1) A Bangui, « on tue, on viole, on vole » Il n’y a plus que Bangui, la capitale, qui reste plus ou moins gouvernée. Et encore… Il a fallu un sursaut du nouveau Président, l’ex-chef rebelle Michel Djotodia, en juin, pour qu’un (...)
    ... la suite

    Le chaos s’installe à Bangui, la France appelée au secours

    Colette Braeckman, 18 avril 2013 - « L’insécurité est permanente, les pillages se poursuivent. Ils visent les quartiers supposés soutenir le président déchu François Bozize et, sous prétexte de rechercher des hommes en armes, les maisons particulières sont systématiquement pillées et vidées par les rebelles de la coalition Seleka, les véhicules emportés. Quant aux organisations humanitaires, elles représentent une cible de choix : depuis la chute de Bangui, elles ont été attaquées et pillées à (...)
    ... la suite

    Centrafrique : « Bozizé n’a jamais tenu aucun de ses engagements »

    Entretien avec Martin Ziguélé, opposant à Bozizé

    Libération - 8 janvier 2013 - par Thomas Hofnung - Ancien Premier ministre de Centrafrique et considéré comme l’un des principaux opposants au président centrafricain François Bozizé, Martin Ziguélé doit participer aux pourparlers de paix organisés à Libreville, au Gabon, alors que les rebelles du mouvement Séléka maintiennent la pression sur la capitale Bangui. Avant le début de ces pourparlers, François Bozizé a promis un gouvernement d’union nationale et de ne pas se représenter en 2016. Le (...)
    ... la suite

    Crise silencieuse en République centrafricaine

    MSF a relevé en RCA des taux de mortalité bien supérieurs au seuil d’urgence qui définit une crise humanitaire

    Olivier Talles - La Croix - 14 Décembre 2012 - Loin des projecteurs, la République centrafricaine (RCA) traverse une crise humanitaire qui ne dit pas son nom. Dans cette ancienne colonie française d’Afrique centrale, l’état d’urgence n’est pas l’exception mais la norme, même quand il n’y a pas de catastrophe climatique ni de conflit généralisé. « La RCA détient la deuxième espérance de vie la plus faible du monde, soit 48 ans (NDLR : juste devant le Malawi, 47 ans). Le taux de mortalité est supérieur (...)
    ... la suite

    Centrafrique : Victimes du sida et des voleurs de vie

    Article du Monde sur un sujet qui n’intéresse généralement pas la presse grand public : les détournements des fonds du FM par les instances nationales et internationales

    Le Monde - 14 Mai 2010 - Philippe Bernard C’est un scandale silencieux. Ses victimes, 13 500 malades souffrant du sida en République centrafricaine, l’un des pays les plus pauvres et les plus délabrés d’Afrique, sont menacées de mort, mais elles n’ont guère le droit à la parole. Les trafiquants, probablement proches des autorités locales, qui détournent et revendent les médicaments antirétroviraux (ARV) destinés à ces patients, agissent dans la plus grande discrétion. Quant au Fonds mondial de lutte (...)
    ... la suite

    RCA / CPI : La FIDH appelle à la délivrance par la Cour pénale internationale d’autres mandats d’arrêt sur la situation en République centrafricaine

    FIDH - jeudi 5 novembre 2009 L’ancien président de la République et chef des armées, Ange-Félix Patassé, au pouvoir lorsque des crimes d’une extrême gravité, notamment des viols massifs, ont été commis contre la population civile en 2002/2003, revient en République centrafricaine (RCA) après 6 années d’exil au Togo. La FIDH souligne à cette occasion sa responsabilité présumée, ainsi que celle d’Abdoulaye Miskine, chef de l’Unité de la sécurité présidentielle, de Jean-Pierre Bemba Gombo, président du (...)
    ... la suite

    République centrafricaine : L’enfance hypothéquée

    Bangui, 19 février 2009 (Plusnews) - Il est huit heures du matin, les portes du complexe pédiatrique de Bangui, la capitale de la République centrafricaine (RCA), se ferment : le centre grouille déjà de monde et les consultations pour les enfants vivant avec le VIH vont pouvoir commencer. Ils sont 2 240 enfants à être suivis dans cet hôpital, le principal centre de prise en charge pédiatrique du VIH en RCA. Environ la moitié de ces enfants ont été confirmés positifs au VIH, certains via la (...)
    ... la suite

    République Centrafricaine : faire enfin fonctionner l’argent du sida

    Les besoins de la RCA en matière de lutte contre le sida sont immenses

    Bangui, 20 janvier 2009 - PlusNews - Fonds non décaissés, médicaments gaspillés, décentralisation des soins retardée : après des années passées à tenter de faire marcher l’argent du sida, la République centrafricaine (RCA) se dit aujourd’hui enfin prête à répondre aux attentes désespérées des patients infectés par le VIH. Ces patients étaient remplis d’espoir lorsqu’en 2003, puis 2004, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a décidé d’octroyer à la RCA deux subventions d’un (...)
    ... la suite

    RCA : L’insécurité persiste dans le nord - UNICEF

    Nairobi, 15 octobre 2007 (IRIN) - La vague de violence qui secoue le nord de la République centrafricaine (RCA) a fait au moins 290 000 déplacés depuis 2005 et a provoqué la « destruction complète » des infrastructures publiques, a indiqué le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « La situation sécuritaire reste volatile dans tout le nord de la RCA, en particulier dans les préfectures du nord-ouest, des régions limitrophes de la frontière avec le Tchad où les troupes gouvernementales, les (...)
    ... la suite

    République Centrafricaine : « Nous avons aussi le droit à la vie »

    Mariage médiatisé d’un couple de pvvih

    Bangui, 4 May 2007 (PlusNews) - Une chose est claire dans l’esprit de Christian-Bernard et Clémentine Miangué : ce n’est pas parce qu’ils sont tous les deux séropositifs qu’ils devraient se cacher ou être privés de la joie de créer un foyer et d’élever des enfants, et ils comptent bien faire passer le message. Le 28 mars 2005 à la mairie, puis dans une église, de Bangui, la capitale centrafricaine, Christian-Bernard, père célibataire d’une fille de 25 ans, a épousé Clémentine, maman d’un petit garçon de (...)
    ... la suite

    République Centrafricaine : dans la rue, les enfants s’informent pour éviter le VIH

    Bangui, 12 décembre - Révoltés par la mort de leurs camarades d’infections liées au VIH/SIDA, des enfants des rues de Bangui, la capitale centrafricaine, n’ont pas hésité longtemps lorsqu’on leur a proposé de s’informer sur l’épidémie pour mieux s’entraider et se protéger. « J’ai vu beaucoup de mes amis mourir du sida, ils n’ont pas pu se soigner parce que comme ils venaient de la rue, ils ne savaient pas où aller pour [recevoir des soins] », a dit Bienvenu Samba, qui, à 25 ans, en a déjà passé 11 dans la (...)
    ... la suite

    Republique Centrafricaine : Pour que l’histoire ne se répète pas

    Les orphelins du sida du quartier de Kattin s’entraident...

    BANGUI, 8 novembre - Pour éviter à leurs cadets de subir les mêmes épreuves qu’eux et leur offrir ce dont ils ont été privés, des orphelins du sida d’un quartier populaire de Bangui sont prêts à tous les sacrifices. Les parents de Serrano Mbango sont tous deux décédés d’infections liées au VIH/SIDA il y a six ans. Depuis, ce jeune homme aujourd’hui âgé de 24 ans se bat, avec d’autres jeunes comme lui, pour tenter de subvenir aux besoins des dizaines d’orphelins du sida qu’abrite le quartier pauvre de Kattin, (...)
    ... la suite

    République Centrafricaine : Un pays au bord du gouffre

    L’avenir de la RCA risque d’être compromis

    BANGUI, 1 novembre (PLUSNEWS) - Avec plus d’un adulte sur 10 infecté au VIH, la République centrafricaine (RCA) est le pays le plus touché d’Afrique centrale par l’épidémie et le dixième au monde : convaincre les partenaires internationaux de la lutte contre le sida de revenir travailler dans ce pays ravagé par des années de conflits sanglants est devenu une urgence. En 2005, 10,7 pour cent des quelque quatre millions d’habitants de la RCA vivaient avec le VIH/SIDA, selon le Programme commun des (...)
    ... la suite

    Adoption d’une loi sur le VIH/sida en Centrafrique

    La chasse aux sorcières (pardon, aux sidéens) est désormais ouverte à Bangui

    29 août 2006 - Bangui, Centrafrique (PANA) - Le Parlement centrafricain a adopté lundi après-midi un projet de loi fixant les droits et obligations des personnes vivant avec le VIH/sida. Cette loi, qui vient combler un vide juridique, réglemente les questions liées aux tests de dépistage du sida, à l’accès à l’emploi, à l’éducation et à la formation, à la discrimination et à la stigmatisation des personnes vivant avec le virus. Elle garantit à toute personne vivant avec le VIH le droit au respect de son (...)
    ... la suite

    Dicussion avec les femmes du programme Espoir (accès aux ARV) de Caritas à Bangui (RCA)

    Quelques notes prises après ma rencontre avec ces femmes l’année dernière

    4 juillet 2005 - Sandrine Dekens Ces notes ont été prises pendant ma mission à Bangui en juillet 2005 et en les retrouvant aujourd’hui, j’ai eu envie de les faire partager... Environ 30 femmes attendent d’être reçues par le médecin prescripteur de leurs ARV. Le rendez-vous est mensuel. Les ARV étaient gratuits jusqu’à il y a 3 mois environ. Aujourd’hui, elles doivent payer 2000 FCFA (nouvelles dispositions dans le cadre du Fond Mondial), mais la plupart ne le peuvent pas. Caritas leur délivre malgré (...)
    ... la suite

    République Centrafricaine : “Oublier la mort” pour lutter pour la vie des jeunes filles

    Tout est encore à faire pour prévenir la propagation du virus chez les jeunes filles de l’intérieur du pays

    DAKAR, 8 juillet (PLUSNEWS) Quand Donatienne Fetia a été dépistée positive au VIH en 1995, elle a pensé que tout était fini. Mais sa rencontre avec d’autres personnes séropositives lui a fait “oublier la mort” pour se consacrer à la vie des jeunes filles de son pays. Fetia a 20 ans lorsqu’elle apprend sa séropositivité. A l’époque, elle est la deuxième co-épouse de son mari, et ce sont les maladies à répétition de sa “rivale” ainsi que les commentaires des voisins qui lui mettent la puce à l’oreille. “Les (...)
    ... la suite