Prisons - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Généraux M-Z > Prisons

Prisons


    Malades en prison : la colère du médecin de Fresnes

    Le Monde - 13 Avril 2013 - Anne Dulioust n’en peut plus et veut "alerter ceux qui ont encore la force de s’indigner". Cette médecin de 56 ans, docteure en immunologie, est depuis début 2011 chef de pôle de l’Etablissement public de santé national de Fresnes (EPSNF, Val-de-Marne), l’un des huit hôpitaux sécurisés qui prennent en charge les détenus malades. Elle s’est scandalisée, le 27 mars, dans un courrier "aux autorités compétentes", de "la réalité de l’état de santé des personnes âgées détenues". (...)
    ... la suite

    "Prison break" à Kinshasa

    "Adieu l’enfer", un documentaire de Madeleine Rabaud et Arnaud Zajtman.

    "Adieu l’enfer", sur Arte, samedi 13 octobre 2012, 18h35 "Prison break" à Kinshasa Le Monde.fr - 05/10/2012 - Jean-Philippe Rémy Il est rare qu’un condamné à mort s’échappe de la prison de Makala, à Kinshasa. Il est encore moins fréquent qu’il parvienne à filmer de l’intérieur cet enfer avant de le quitter, déguisé en femme, lourdement maquillé, pour ne pas être reconnu par les gardiens. Il est enfin tout à fait exceptionnel que le condamné soit l’un des acteurs involontaires de l’un des épisodes les plus (...)
    ... la suite

    Oubliés de l’Humanité

    Le photographe Robin Hammond plonge dans la folie en Afrique

    OSI Bouaké - 1er septembre 2012 - SD - En ce moment, le travail du photographe Robin Hammond sur la maladie mentale en Afrique, rencontre deux actualités : il est présent à Visa pour l’image [1] ainsi que dans le numéro 19 de Polka Magazine [2]. Robin Hammond est également lauréat 2011 du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme. © Robin Hammond / Panos. Oubliés de l’Humanité. Robin Hammond plonge dans la folie en Afrique Polka#19 - sept/oct 2012 - Photographies et texte Robin (...)
    ... la suite

    10 ans apres la loi sur la suspension de peine, les malades continuent de mourir en prison

    Communiqué de presse du TRT-5, à l’occasion de l’anniversaire de la loi du 4 mars 2002 sur les droits des malades

    TRT-5 - 5 Mars 2012 - Communiqué de presse - 10 ans après l’adoption de la loi qui institua la suspension de peine pour les personnes détenues atteintes de pathologies graves, Actions Traitements, Act Up-Paris, Act Up-Sud Ouest, AIDES, ARCAT, Dessine-moi un mouton, Nova Dona, Sida Info Service, Sidaction et Sol En Si, réunies au sein du groupe « Prisons » du collectif TRT-5, dénoncent les manquements à l’application de cette loi et leurs conséquences sur la santé des personnes concernées. Le groupe (...)
    ... la suite

    L’immense solitude de l’acquitté du "Carré-d’As"

    Le Monde - Benoît Hopquin - 11.12.11 - Dans sa petite chambre d’hôtel, à Châtillon, Abdulahi Ahmed Guelleh a trop de temps pour réfléchir. Dans ces heures vides, il remâche sans cesse les événements qui l’ont précipité des côtes de Somalie, des immensités de l’océan et du désert, à ce cagibi de cinq mètres carrés dans les Hauts-de-Seine, bercé par le bruit continu du trafic. L’homme, âgé de 36 ans, en viendrait presque à regretter la prison de la Santé, où il était encore il y a dix jours. Au moins cette vie (...)
    ... la suite

    Risque infectieux particulièrement élevé dans les prisons françaises

    une situation alarmante dénoncée par l’Institut de veille sanitaire

    INVS - Bulletin épidémiologique hebdomadaire - 25 Octobre 2011 Introduction En France, la prévention du risque infectieux en prison est encadrée par deux textes émanant conjointement des ministères en charge de la Justice et de la Santé : une circulaire de 1996 et un guide méthodologique actualisé en 2004. L’objectif de cette étude est d’estimer le risque infectieux dans les prisons françaises au moyen d’une évaluation de l’accessibilité des mesures de prévention préconisées dans ces textes. (...)
    ... la suite

    Un documentaire sur les prisons censuré

    L’administration pénitentiaire veut tuer un film racontant le déménagement d’une vieille prison vers un centre déshumanisé.

    Rue89 - 18 octobre 2011 - Augustin Scalbert Depuis le mois de mars, le documentaire « Le Déménagement », de Catherine Rechard, est en attente de diffusion sur France 3 Bretagne. Ce beau film de 54 minutes raconte le déménagement, début 2010, des prisonniers de la vieille maison d’arrêt Jacques-Cartier, à Rennes, vers un centre de détention situé en périphérie de la ville. Tous les détenus interrogés avaient bien sûr accepté d’être filmés. Et, aussi, d’apparaître à visage découvert dans le documentaire. (...)
    ... la suite

    L’absence d’aménagement de peine aggrave le risque de récidive des sortants de prison

    Comment les prisons françaises fabriquent de la récidive. Enquête du Monde

    Le Monde | 14.10.11 | Enquête | Franck Johannès La récidive est à la fois le tourment et l’obsession de la majorité : sept lois ont été votées depuis 2004, visant toutes à durcir les peines ; Eric Ciotti, le député UMP de Nice et bras armé du chef de l’Etat à l’Assemblée, ne jure d’ailleurs que sur "le caractère dissuasif de la sanction". La récidive est pourtant un phénomène assez mal connu, et il est douteux que l’alourdissement des peines puisse la réduire. Une passionnante étude de la direction de (...)
    ... la suite

    Syrie : l’état de santé de Rafah Nached s’aggrave

    La célèbre psychanalyste syrienne est incarcérée depuis plus de trois semaines maintenant, malgré les protestations internationales.

    3 octobre 2011 - Par Quentin Girard 24 jours. Rafah Nached, 66 ans, est incarcérée depuis la nuit du 10 septembre et son sort ne s’améliore pas. Malgré la mobilisation de ses proches en France, il semble qu’elle soit partie encore pour de longues semaines de détention. La psychanalyste, fondatrice de l’école de Damas, a été arrêtée alors qu’elle voulait partir pour Paris pour rencontrer des médecins – elle est rescapée d’un cancer – et pour voir sa fille accoucher. Sans raison aucune, son seul tort est (...)
    ... la suite

    Prison : des détenus privés d’intimité

    Secret médical pas assez respecté, parloirs pas adaptés, courriers ouverts... Jean-Marie Delarue, le contrôleur général des lieux de privation fait le point.

    Libération - 03/05/2011 Passer un coup de fil à l’abri des oreilles indiscrètes, recevoir la visite de ses enfants, être soigné dans le respect du secret médical... Des droits élémentaires, encore mal respectés dans les prisons françaises. « Il faut mettre fin à ces images naïves d’une prison quatre étoiles (...) La réalité est encore souvent celle de la vétusté et quelquefois du sordide, dans des établissements anciens et mal entretenus », écrit Jean-Marie Delarue, le contrôleur général des lieux de (...)
    ... la suite

    Les fous en prison ?

    La vie des idées - 2 décembre 2008 - Laurence Guignard et Hervé Guillemain Il y eut un temps où les criminels, s’ils étaient « en état de démence au moment de l’action », n’étaient pas destinés à être punis ni incarcérés. Depuis les années 1980, on trouve de plus en plus de fous dans les prisons françaises. Est-ce parce que la prison aggrave des pathologies préexistantes ? C’est plutôt que la psychiatrie est de moins en moins apte à prendre en charge les patients difficiles. C’est aussi que l’affaiblissement de (...)
    ... la suite

    La France condamnée par deux fois pour l’indignité de la vie dans ses prisons

    Par la Cour européenne des droits de l’homme

    Avocat, j’ai fait condamner la France pour ses prisons Rue 89 / Par Etienne Noël | Avocat | 20/01/2011 Ce jeudi, la Cour européenne des droits de l’homme a condamné la France par deux fois pour l’indignité de la vie dans ses prisons. Un détenu protestait contre ses conditions de détention, l’autre pour des fouilles à nu « quatre à huit fois par jour », filmées au caméscope. La CEDH a considéré qu’il s’agissait là de traitements inhumains et dégradants. Elle en a profité pour regretter que le placement (...)
    ... la suite

    A Fleury-Mérogis, les détenus sont aussi victimes du froid

    A la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, dans l’Essone, des fenêtres cassées n’ont pas été remplacées. Dans certaines cellules, la température atteint moins quatre degrés.

    Le NouvelObs - 4/12/2010 - Des fenêtres cassées de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) n’ont pas été remplacées, faisant chuter la température dans ces cellules, a indiqué vendredi 3 décembre l’Observatoire international des Prisons (OIP), qui demande à l’administration pénitentiaire d’y remédier. Dans un courrier adressé jeudi par courriel et par fax au directeur inter-régional des services pénitentiaires de Paris ainsi qu’à l’agence régionale de santé d’Ile-de-France, l’OIP dénonce le "froid qui (...)
    ... la suite

    La prison sommée de se refaire une santé

    28 Octobre 2010 - Libération - Sonya Faure - S’assurer que les préservatifs soient accessibles aux détenus, permettre le dépistage des cancers du sein ou du col de l’utérus pour les femmes incarcérées, rendre automatique un examen bucco-dentaire dès l’arrivée en prison… et faire en sorte qu’un principe plusieurs fois répété soit enfin effectif : les détenus doivent bénéficier de la même qualité de soin que ceux du dehors. Libération s’est procuré le « plan d’actions stratégiques pour la prise en charge (...)
    ... la suite

    Plan sanitaire détenuEs 2010-2014 : un plan lâche et hypocrite

    Act Up-Paris - 28 octobre 2010 - Jeudi 28 octobre, les ministres de la Santé et de la Justice doivent présenter un plan sur « la prise en charge sanitaire des personnes détenues » qui traite, entre autres, du sida et des hépatites en prison. Hélas, ce plan continue d’ignorer l’usage de drogues en prison. Il ne s’engage pas sur l’application effective de la suspension de peine pour raison médicale pour les personnes incarcérées séropositives et co-infectées VIH/hépatites [1] et le développement des (...)
    ... la suite

    Prison - sida, crime d’Etat

    Zap devant le ministère de la justice

    Act Up-Paris, le 26 mai 2010 - Aujourd’hui, des militantEs d’Act Up-Paris ont manifesté devant le ministère de la Justice pour exiger la libération immédiate des personnes séropositives incarcérées Les ministres de la Santé et de la Justice ont annoncé le 19 avril 2010, à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy, un « plan d’action stratégique sur la prise en charge sanitaire des détenus ». Face à cet énième effet d’annonce, Act Up-Paris dénonce la catastrophe sanitaire qui se déroule actuellement dans nos prisons (...)
    ... la suite

    Un quart des détenus souffrent de maladies psychiatriques

    Rapport Albrand sur le suicide en prison.

    Rue89 | Par Anouchka Collette | 21/05/2010 Le premier hôpital-prison pour les détenus atteints de troubles psychiatriques graves est inauguré vendredi par la ministre de la justice Michèle Alliot-Marie. Trompe l’œil ou réelle avancée ? Le Dr Louis Albrand, auteur d’un rapport sur le suicide en prison et coordonnateur d’un collectif pour l’humanisation des prisons et des hôpitaux psychiatriques, répond aux questions de Rue89. Êtes-vous favorable à l’ouverture de l’Unité hospitalière spécialement (...)
    ... la suite

    Les droits de l’enfant ivoirien restent à la porte des prisons

    La Croix, 22/05/2009 Dans les établissements pénitentiaires de Côte d’Ivoire, les mineurs sont souvent mélangés aux adultes. Se développe une justice informelle, avec ses arrangements pour éviter la détention Quand le visiteur franchit la grille de la Maca, la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, il plonge dans un univers régi par la loi des détenus. Des prisonniers vendent des légumes ou des cigarettes dans la cour où chacun déambule à loisir. Des « procureurs » règlent les conflits sous le (...)
    ... la suite

    Cameroun : Encore à faire pour éradiquer le sida des prisons

    Douala, 30 mars 2009 (PLUSNEWS) - Les efforts de prévention et de traitement du VIH menés depuis quatre ans dans la prison centrale de Douala, la capitale économique du Cameroun, ont permis d’améliorer de manière significative la situation des détenus, mais les problèmes de malnutrition et d’accès à des outils de prévention, comme les préservatifs, constituent toujours des obstacles. Plus de 3 000 détenus s’entassent dans cette prison de moins de 700 places, la plus importante du pays. Les conditions de (...)
    ... la suite

    Oppression et détention, ou comment exposer les consommateurs de drogue au VIH

    Mexico, 6 août 2008 - Accroître la pression sur les consommateurs de drogues en les harcelant ou les incarcérant ne fait pas baisser la consommation de ces substances, mais cela aggrave en revanche le risque d’infection au VIH parmi ce groupe vulnérable, ont averti plusieurs intervenants lors de la XVII Conférence internationale sur le sida, au Mexique. A l’exception de l’Afrique, où la transmission du VIH se fait essentiellement par voie sexuelle, ailleurs dans le monde, « près d’un tiers des cas (...)
    ... la suite

    Appel à soutien financier de l’Observatoire international des prisons

    Nous relayons un peu tardivement l’appel, plus que jamais d’actualité, de nos amis de l’indispensable Observatoire international des prisons. Alors qu’un mineur s’est suicidé cette semaine dans son lieu d’incarcération (après plusieurs tentatives), et que le rapport Attali recommande la suppression du numérus clausus, nous avons plus que jamais besoin de l’OIP. Puisque - rien d’étonnant à cela - le pouvoir actuel ne voit pas d’intérêt à maintenir les financements publics de l’OIP, et puisque nous sommes (...)
    ... la suite

    Nigeria : prisonnier et séropositif, la double-peine

    KADUNA, 29 décembre 2005 (PLUSNEWS) - Parce que les taux d’infection au VIH sont généralement plus élevés en milieu carcéral qu’au sein de la société, le Nigeria, lourdement touché par l’épidémie, prend peu à peu conscience de l’urgence de lutter contre le sida dans ses prisons... mais le combat est loin d’être gagné. « Il y a encore peu, lorsqu’on évoquait la question du sida en prison, la réponse était toujours la même : ‘le VIH n’est pas un problème en prison, c’est la famine qui l’est’ », a raconté Dora (...)
    ... la suite