Fonds mondial - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Généraux A-L > Fonds mondial

Fonds mondial


    Au Cameroun, la lutte contre le sida se heurte aux difficultés de financement

    Le Monde | 29.11.2013 - Yaoundé (Cameroun) - par Chloé Hecketsweiler - En ce jour de novembre, un soleil éclatant éclaire les murs blancs de l’hôpital général de Yaoundé. Dans cet austère bâtiment en béton, abîmé par les longues saisons des pluies, défilent chaque mois 7 500 patients infectés par le VIH, le virus à l’origine du sida. Ils viennent consulter leur médecin et chercher leurs antirétroviraux, ces médicaments qui enrayent la progression de la maladie, mais qui doivent être pris à vie. Dès l’aube, (...)
    ... la suite

    Comment la santé est devenue un enjeu géopolitique

    Ou la sollicitude intéressée des grandes puissances...

    Le Monde diplomatique - juillet 2013 - par Dominique Kerouedan [1]- Ni l’altruisme ni la philanthropie n’expliquent la préoccupation des grandes puissances pour la santé mondiale. Mais plutôt des intérêts tantôt sécuritaires, tantôt économiques ou géopolitiques. Néanmoins, l’Europe pourrait mieux utiliser les fonds octroyés aux institutions internationales. La priorité revient à l’Afrique francophone, où se concentrent les défis des décennies à venir. En 2000, cent quatre-vingt-treize Etats membres de (...)
    ... la suite

    Le Fonds mondial adopte un nouveau mode de financement

    Johannesbourg, 28 septembre 2012 - IRIN - Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a dévoilé les premiers détails concernant son nouveau modèle de financement, qui changera la façon dont les pays sollicitent des fonds. Toutefois, alors que le Fonds mondial s’emploie à parachever ce modèle avant l’année prochaine, la société civile critique le processus qu’elle estime précipité et pas assez transparent. Le Conseil d’administration du Fonds mondial a adopté les principes (...)
    ... la suite

    VIH/sida en RDC : il faut sauver 1 million de vies !

    le cri d’alarme de ACS/AMO Congo, Act Up-Paris, AIDES, Coalition internationale PLUS, et Médecins du Monde

    Act Up-Paris - 26 Juillet 2012 - La situation du VIH/sida en République Démocratique du Congo invite à la mobilisation la plus large, afin que soit réalisé l’objectif d’accès universel aux traitements et aux soins à l’échéance de 2015. Le 18 juillet, des organisations de la société civile congolaise ont organisé une manifestation à Kinshasa afin d’alerter les responsables politiques, les bailleurs de fonds et les médias sur la crise humanitaire que traverse le pays. 1 million de personnes vivent avec le (...)
    ... la suite

    Sida : l’accès au traitement reste une priorité

    RFI - Washington - 22 juillet 2012 - La 19e conférence Sida sur le sida s’ouvre à Washington ce 22 juillet. Jusqu’au 27 juillet, les scientifiques se pencheront sur l’évolution de la maladie à travers le monde. 34 millions de personnes vivent aujourd’hui avec le virus. Renverser la tendance de la pandémie reste d’actualité car les moyens financiers internationaux faiblissent et l’accès aux traitements est toujours une priorité, notamment en Afrique. L’inauguration, ce samedi 21 juillet 2012, de la (...)
    ... la suite

    La faim fera des millions de victimes au Sahel si les financements promis ne sont pas versés

    Seul un tiers des besoins de financements pour venir en aide à 6 millions de personnes au Sahel ont été mobilisés

    Oxfam - 23 Avril 2012 - Selon des ONG internationales, des millions de personnes seront touchées par la faim dans les prochains mois, si les financements promis pour la réponse humanitaire ne sont pas déboursés. Une coalition d’ONG relèvent qu’une insuffisance importante de financement des projets d’aide visant à prévenir l’aggravation de la crise alimentaire au Sahel pourrait laisser des millions de personnes souffrir de faim dans les prochains mois. Action contre la faim (ACF), Oxfam, Save the (...)
    ... la suite

    En chute libre

    MSF appelle les donateurs le sida à une réunion d’urgence

    LaCote.ch - MSF - 27 Mars 2012 - Le manque de financement menace les progrès de la lutte contre le sida, a affirmé mardi Médecins sans frontières (MSF). L’ONG a lancé un appel urgent à une réunion des donateurs à l’occasion de la 6e conférence francophone vih/sida, réunie à Genève jusqu’à mercredi. La récente décision du Fonds mondial contre le sida et la tuberculose d’annuler son onzième round de financement pour les programmes à partir de 2013 met en danger les progrès obtenus jusqu’ici, a averti MSF. (...)
    ... la suite

    Michel Kazatchkine quitte le Fonds mondial contre le sida

    Libération - 24 janvier 2012 - Par Nicolas Cori Depuis plus de vingt ans son nom était associé à la lutte contre le sida, mais Michel Kazatchkine, dit « Kaza », directeur français du Fonds mondial contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, va quitter ses fonctions. Selon nos informations, il a présenté sa démission, qui devrait être rendue officielle dans les prochaines heures. Il y a trois semaines, Kazatchkine avait été mis en cause pour ses relations avec Carla Bruni. Marianne avait révélé, le (...)
    ... la suite

    VIH/SIDA : Historique du Fonds mondial

    Johannesburg, 5 décembre 2011 - PlusNews - Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme est aujourd’hui à la croisée des chemins et bien loin de ce qu’il était au moment de sa création. Son déficit s’élève en effet à 6 milliards de dollars et il a été contraint d’annuler son dernier appel à projets. Dans cette chronologie, IRIN/PlusNews revient sur l’historique d’un mécanisme de financement international qui a révolutionné la lutte contre le VIH et permis à 2,8 millions de (...)
    ... la suite

    Le Fonds mondial proche de l’asphyxie, les associations inquiètes

    vih.org - Charles Roncier - 28/11/11 -A l’occasion de sa 25e réunion, le Conseil d’administration du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, dont les caisses sont presque vides malgréles promesses des pays donateurs faites à New York, annonce avoir adopté une nouvelle stratégie dans sa réponse à l’épidémie. Des changements qui s’accompagnent d’un arrêt du financements des nouveaux projets en 2011 et de la mise en place d’un mécanisme transitoire. Les associations de (...)
    ... la suite

    Sida : des promesses de soins mais pas d’argent

    Le Monde | 11.06.11 | Alexandra Geneste | New York Correspondance | "Nous nous réunissons pour mettre fin au sida", avait prévenu le Secrétaire général des Nations unies (ONU) Ban Ki-moon devant une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement et de ministres des affaires étrangères à l’ouverture, mercredi 8 juin, du sommet de trois jours sur le sida au siège de l’Organisation à New York. La déclaration finale qui devait être adoptée vendredi, confirme cette ambition mais sans préciser les moyens (...)
    ... la suite

    Inculpation de l’ancien ministre de la Santé malien, Oumar Ibrahima Touré

    RFI, 3 Juin 2011 - L’ancien ministre malien de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire pour détournements de fonds et crime d’atteinte aux biens publics. Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme lui reproche de multiples malversations dans la gestion de ses subventions. Oumar Ibrahima Touré a été placé sous contrôle judiciaire. Détournements de fonds, crimes d’atteinte aux biens publics, l’ancien ministre malien de la Santé Oumar (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : la crise politique et l’approvisionnement en ARV

    Abidjan, 8 février 2011 - PlusNews - Tandis que l’impasse politique en Côte d’Ivoire traîne en longueur, les organisations non gouvernementales (ONG) s’inquiètent de plus en plus de ses conséquences sur l’approvisionnement en médicaments antirétroviraux (ARV) qui permettent de prolonger la vie. « Les protestations de rues, les blocus et d’autres problèmes ont perturbé l’approvisionnement en antirétroviraux dans certains endroits ; les patients du quartier d’Abobo, au nord d’Abidjan, n’ont pu acheter leurs (...)
    ... la suite

    Fonds mondial : la Suède suspend son aide et le FM se défend

    Fonds mondial : la Suède suspend son aide Séronet - 28 janvier 2011 Bonne raison ou prétexte ? Quoi qu’il en soit, la nouvelle, dans le contexte financier actuel du Fonds mondial, n’est pas très bonne. La Suède refuse, en effet, de verser sa contribution de quelque 167 millions d’euros au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, en raison de faits de "corruption" découverts dans certains pays bénéficiaires. "Le risque de corruption est pris plus au sérieux, mais avant (...)
    ... la suite

    Des ONG demandent plus d’argent pour les malades du SIDA

    IPS - Arsène Séverin - Brazzaville - 9 décembre 2010 - Des Organisations non gouvernementales (ONG) luttant contre le SIDA en Afrique de l’ouest et du centre, ont exprimé, à Brazzaville, leurs craintes suite à la réduction attendue des financements du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. En prélude au conseil d’administration du Fonds mondial, prévu du 13 au 15 décembre à Sofia, en Bulgarie, ces organisations se sont concertées, au cours d’une réunion, le 7 décembre (...)
    ... la suite

    Suivre les progrès accomplis pour atteindre l’OMD 6

    Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

    Nairobi, 22 septembre 2010 -PlusNews - Des progrès considérables ont été accomplis dans la lutte mondiale contre le VIH, mais il reste néanmoins d’importantes lacunes à combler, qui risquent d’empêcher de nombreux pays d’atteindre le sixième Objectif du millénaire pour le développement (OMD), fixé par les Nations Unies et relatif au VIH/SIDA, au paludisme et à d’autres maladies. IRIN/PlusNews s’est intéressé aux efforts déployés, dans le monde, pour freiner la propagation du VIH/SIDA et commencer à faire (...)
    ... la suite

    La lutte contre le sida est menacée par la crise

    Le Monde - 17 Juillet 2010 - Dans l’histoire déjà longue du sida, jamais les espoirs de vaincre cette maladie n’ont été aussi grands. Et jamais la crainte de voir ces espoirs mis à bas par la crise financière n’a été aussi forte qu’elle le sera lors de la 18e conférence internationale sur le sida, qui rassemblera à Vienne, du 18 au 23 juillet, plus de 20 000 participants. Rigueur budgétaire oblige, la plupart des pays développés réduisent leurs budgets d’aide au développement. Ainsi que l’indique Médecins (...)
    ... la suite

    Le désengagement des bailleurs de fonds creuse le fossé des traitements VIH/sida en afrique

    MSF - 28 Mai 2010 - Le retrait des bailleurs de fonds internationaux dans la lutte contre le VIH/sida risque d’anéantir des années d’avancées dans ce domaine et de causer un grand nombre de morts évitables, met en garde un nouveau rapport de l’association humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF). Ce rapport, intitulé « No Time to Quit : HIV/AIDS Treatment Gap Widening in Africa », s’appuie sur des analyses réalisées dans huit pays d’Afrique subsaharienne et illustre le désengagement de grandes (...)
    ... la suite

    Centrafrique : Victimes du sida et des voleurs de vie

    Article du Monde sur un sujet qui n’intéresse généralement pas la presse grand public : les détournements des fonds du FM par les instances nationales et internationales

    Le Monde - 14 Mai 2010 - Philippe Bernard C’est un scandale silencieux. Ses victimes, 13 500 malades souffrant du sida en République centrafricaine, l’un des pays les plus pauvres et les plus délabrés d’Afrique, sont menacées de mort, mais elles n’ont guère le droit à la parole. Les trafiquants, probablement proches des autorités locales, qui détournent et revendent les médicaments antirétroviraux (ARV) destinés à ces patients, agissent dans la plus grande discrétion. Quant au Fonds mondial de lutte (...)
    ... la suite

    Lutte contre le vih/sida : les traitements encore inaccessibles à 8 millions d’africains

    Allafrica.com - Idrissa Sane - 22 Avril 2010 - Les nouvelles infections liées au Vih/Sida ont baissé de 17% en Afrique. C’est ce qui ressort de la conférence de presse, hier, du directeur de l’Onusida, Michel Sidibé. Les pays comme le Botswana ont éliminé la transmission du Vih/Sida de la mère à l’enfant. Mais, ces acquis ne cachent pas les insuffisances. Car, 8 millions de malades africains n’ont pas accès aux traitements antirétroviraux (Arv). Le directeur exécutif de l’Onusida, Michel Sidibé, a (...)
    ... la suite

    Rencontre avec Michel Kazatchkine, directeur du Fonds mondial

    Johannesbourg, 17 mars 2010 (PLUSNEWS) - A l’occasion du lancement du rapport 2010 du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, IRIN/PlusNews a rencontré Michel Kazatchkine, directeur exécutif de cette organisation, qui a accepté de répondre à quelques questions délicates sur ce qui pourrait bien être un tournant pour le financement de la lutte contre le VIH/SIDA. QUESTION : Le sida est-il toujours une maladie exceptionnelle ? La menace qu’il représentait autrefois (...)
    ... la suite

    Besoin de fonds plus importants contre le VIH

    Kristin Palitza, Le Cap, 15 mars (IPS) - La diminution ou le plafonnement du financement du VIH déstabilisera les systèmes de santé des pays en développement, a annoncé un groupe d’organisations non gouvernementales (ONG). Ce groupe exige que les gouvernements du monde entier tiennent leur promesse de réaliser l’accès universel au traitement du VIH. La Campagne d’action pour un traitement (TAC), l’Alliance de lutte contre le SIDA et de défense des droits en Afrique australe (ARASA) et Médecins sans (...)
    ... la suite

    Enjeux politiques de l’évaluation du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

    OSI Bouaké / 16 février 2010 / SD Une tribune consacrée aux enjeux politiques de l’évaluation du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Dominique Kerouedan s’intéresse aux impacts des financements du FM sur les politiques de santé, en particulier sur le VIH. Téléchargeable en bas de cet article. Résumé. L’évaluation à cinq ans du Fonds mondial, réalisée par un bureau d’expertise américain, dans 25 pays pour un budget de près de 17 millions de dollars, consistait à analyser : (...)
    ... la suite

    Haïti : situation des personnes infectées par le VIH

    CNRS - Femmes et sida - 1er février 2010 Haïti est le pays de la Caraïbe le plus gravement touché par l’épidémie de VIH/sida. Avant le séisme du 12 janvier 2010, les estimations portaient à 120 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le pays, dont 6800 enfants âgés de moins de 15 ans. Face à l’ampleur de la catastrophe, le défi pour le gouvernement haïtien aidé par l’ONUSIDA, le PEPFAR, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi que par des organisations non (...)
    ... la suite

    Les avancées de la lutte contre le VIH/sida en péril

    Selon un récent rapport publié par MSF, le désengagement international du financement de la lutte contre le sida pourrait mettre à mal les avancées réalisées ces dernières années dans la réduction des maladies et décès liés au sida. Le nouveau rapport publié par MSF intitulé "Punishing Success ? Early Signs of an International Retreat from Commitment to HIV/AIDS Care and Treatment" démontre que l’extension de l’accès à un traitement antirétroviral a sauvé la vie de nombreuses personnes vivant avec le (...)
    ... la suite

    Zambie : Les répercussions de la suspension de l’aide sida

    Mpulungu, 28 septembre 2009 (IRIN) - En Zambie, les gens vivant avec le VIH dans les zones rurales ressentent fortement le gel du financement par les donateurs, après des allégations sur la corruption du gouvernement zambien, car ce sont eux qui reçoivent la part du lion dans le soutien financier au VIH/SIDA. « Nous souffrons beaucoup, ici, nous devons venir tous les mois [au centre de santé] dans la ville de Mpulungu pour recevoir des médicaments », a dit Evans Sikazwe, qui vit dans le district (...)
    ... la suite

    Zimbabwe : Chronologie des tribulations du financement du VIH/SIDA

    Les programmes VIH ont été affectés par des relations difficiles

    Johnannesbourg, 18 août 2009 - PlusNews - Le Zimbabwe et les bailleurs de fonds internationaux ont une longue mais laborieuse relation dans la lutte contre le VIH/SIDA – en particulier lorsqu’il s’agit d’argent. Bien que le pays ait l’un des taux de prévalence du VIH les plus élevés au monde, ses demandes de subventions au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ont été rejetées à cinq reprises, sur les huit Appels à proposition lancés par l’organisme international depuis (...)
    ... la suite

    Retour sur la représentation des malades au G8-2009

    Entretien avec Fogué Foguito de Positive Génération

    OSI Bouaké, 29 juillet 2009 Fogué Foguito, président de Positive Generation (Cameroun), et Simon Kaboré, coordinateur du Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME, Burkina Faso), représentaient la société civile du Sud au dernier G8 qui s’est déroulé du 8 au 10 juillet 2009 à L’Aquila en Italie. Ils portaient la voix des malades (VIH, tuberculose, malaria) et demandaient en leur nom davantage de financements pour le Fonds Mondial [1] Fogué Foguito a accepté de revenir sur ce sommet et de répondre (...)
    ... la suite

    Où trouver un million d’infirmiers ou infirmières ?

    Kristin Palitza, IPS, Le Cap, 23 juillet - Si les pays en développement veulent réussir dans l’amélioration de leurs systèmes de santé, ils ont instamment besoin de les décentraliser et de transférer les tâches des médecins aux infirmiers ou infirmières et aux agents de santé communautaires. Cette affirmation a été faite par des experts à la cinquième Conférence de la société internationale de lutte contre le SIDA (IAS) sur la pathogenèse, le traitement et la prévention du VIH au Cap, en Afrique du Sud. (...)
    ... la suite

    Fonds mondial contre le sida : le G8 est fini, nous sommes déçus

    par Simon Kaboré et Fogué Foguito

    Publié sur Rue89 - 10/07/2009 Le G8 est terminé. Nous sommes déçus. Déçus parce qu’il n’y a eu aucune réaction véritable des dirigeants du G8 au regard des vies de millions de malades touchés par le VIH, la tuberculose et le paludisme, tout juste quelques miettes en rapport aux milliards dont a besoin le Fonds mondial. Ces miettes sont cependant le fruit des pays comme les USA et l’Italie. Barack Obama avait annoncé une contribution supplémentaire au Fonds mondial de 100 millions de dollars tandis que (...)
    ... la suite

    Au G8, relançons le Fonds mondial contre le sida

    Par Simon Kaboré et Fogué Foguito

    Publié sur Rue89 - 07/07/2009 - 19:36 Pour la première fois, nous allons participer au G8 en tant que représentants de la société civile du Sud. Nous sommes ravis d’avoir cette opportunité de porter auprès des dirigeants les plus influents de la planète et auprès des médias internationaux les questions qui nous préoccupent quant au financement de la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme dans nos pays. Dans l’histoire des sommets du G8, le dernier tenu en Italie est tristement célèbre, (...)
    ... la suite

    Les gouvernements doivent accroître les fonds pour la lutte contre le VIH

    Nairobi, 20 mai 2009 - PlusNews - Les Etats-Unis ayant alloué un budget décevant aux programmes internationaux de lutte contre le sida, les gouvernements africains devront augmenter leurs propres financements, selon les activistes. « Il est temps que les gouvernements d’Afrique commencent à traduire leurs paroles en actes et à remplir leurs obligations », a déclaré James Kamau, directeur du Kenya Treatment Access Movement, au cours d’une conférence de presse, à Nairobi, la capitale, le 19 mai. « (...)
    ... la suite

    Burkina Faso : Inquiétudes sur l’avenir des financements du Fonds mondial

    Ouagadougou, 13 février 2009 (PLUSNEWS) - Lourdement dépendant du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour la prise en charge de ses malades, le Burkina Faso a exprimé cette semaine ses inquiétudes face au déficit de financement auquel est confronté l’organisme international de financement de la lutte contre les trois épidémies, lors de la visite de Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice du Fonds pour les femmes et les enfants. Depuis sa création en 2002, le Fonds (...)
    ... la suite

    République Centrafricaine : faire enfin fonctionner l’argent du sida

    Les besoins de la RCA en matière de lutte contre le sida sont immenses

    Bangui, 20 janvier 2009 - PlusNews - Fonds non décaissés, médicaments gaspillés, décentralisation des soins retardée : après des années passées à tenter de faire marcher l’argent du sida, la République centrafricaine (RCA) se dit aujourd’hui enfin prête à répondre aux attentes désespérées des patients infectés par le VIH. Ces patients étaient remplis d’espoir lorsqu’en 2003, puis 2004, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a décidé d’octroyer à la RCA deux subventions d’un (...)
    ... la suite

    Crise financière : Kouchner laisse l’Etat couper les traitements sida promis à l’Afrique

    Publié le 12 Novembre 2008 par Act Up-Paris et PLUS, Coalition Internationale Sida Le 8 novembre 2008, durant le Conseil d’Administration du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la France et les autres pays riches ont imposé diverses coupes sombres et plafonds [1] dans les budgets alloués aux pays pauvres pour lutter contre ces pandémies meurtrières. C’est la première fois dans l’histoire du Fonds mondial que les donateurs imposent ainsi des coupes et des plafonds aux pays (...)
    ... la suite

    Afrique : L’argent des bailleurs du sida fragilise les systèmes de santé

    Johannesbourg, 25 août 2008 (PlusNews) - L’aide internationale à la lutte contre le sida ces dernières années a été bien plus importante que celle dédiée aux autres maladies, mais quel a été l’impact de tout cet argent sur des pays où les financements contre le VIH/SIDA excèdent souvent les budgets nationaux de la santé ? Les trois principaux bailleurs de fonds de la lutte contre le sida –le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ; le Plan d’urgence du président George Bush (...)
    ... la suite

    Lutte contre le sida en Afrique : Bono fait plier Sarkozy

    Bono reçu à l’Elysée

    Par Ophélie Neiman | Rue89 | 09/01/2008 Après avoir tancé les journalistes le matin, c’est finalement par un chanteur que Nicolas Sarkozy s’est fait rappeler à l’ordre. Alors même que la France projetait de réduire de 20 millions d’euros sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le président de la République rencontrait en effet ce mardi le chanteur engagé de U2, pour évoquer la situation du continent africain, notamment touché par ces maladies. Ce que ce (...)
    ... la suite

    Fonds mondial sida : les reniements de N. Sarkozy priveraient de traitement 15 000 malades

    Communiqué de presse, mardi 28 août 2007 - Act Up-Paris, AIDES, Sidaction, Solidarité Sida

    28 août 2007 - Communiqué de presse Demain mercredi 29 août, Eric Woerth se rendra à l’Elysée pour proposer à Nicolas Sarkozy de faire des économies sur le dos des malades du sida. Le ministre du Budget propose en effet que, pour la première fois de son histoire, la France n’augmente pas en 2008 sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida (comme la France s’y est pourtant engagée à de nombreuses reprises) - mais au contraire la diminue, passant de 300 millions d’euros en 2007 à 250 (...)
    ... la suite

    Le Fonds mondial contre le sida a doublé son aide aux malades en un an

    LE MONDE | 23.05.07 | 15h09 Le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a annoncé, mardi 22 mai, que ses financements avaient permis de doubler ses interventions en un an en procurant des médicaments anti-VIH à 1 million de personnes, des traitements antituberculeux à 2,8 millions de malades, ainsi qu’en distribuant 30 millions de moustiquaires imprégnées pour combattre le paludisme. A la mi-2007, le financement du Fonds mondial couvre les coûts de traitement de la moitié des (...)
    ... la suite

    Afrique : les bailleurs de fonds fixent les règles du jeu

    entre transparence et poudre aux yeux ?

    Comment optimiser l’utilisation des énormes sommes d’argent investies pour lutter contre le VIH/SIDA ? Johannesbourg - 7 Mars 2007 - Les grands organismes donateurs sont devenus incontournables dans la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique. Dans les discours, l’accent est mis sur les partenariats avec les bénéficiaires de l’aide, mais dans la réalité, ce sont souvent les bailleurs seuls qui fixent les règles du jeu. Il n’est guère étonnant qu’au vu des millions de dollars en jeu, les bailleurs (...)
    ... la suite

    Michel Kazatchkine, immunologiste français, à la tête du Fonds mondial

    La nomination d’un abonné à notre newsletter ;-)

    Le professeur Michel Kazatchkine, immunologiste, chercheur et clinicien, a été nommé directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, a annoncé jeudi l’organisme international. Actuellement ambassadeur de France chargé de la lutte contre le VIH/SIDA et les maladies transmissibles, ancien directeur de l’Agence française de lutte contre le sida, la deuxième plus grande agence de recherche au monde, et vice président du Conseil d’administration du Fonds (...)
    ... la suite

    Togo : L’arrêt d’une subvention VIH du Fonds mondial inquiète les ONG

    Lomé, 8 novembre 2006 (PLUSNEWS) La suspension d’une subvention VIH du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pourrait mettre en danger la vie d’au moins 24 000 personnes séropositives, ont prévenu les ONG togolaises. « C’est la galère totale, nous sommes désemparés », a confié Augustin Dokla, président du Réseau des associations de personnes vivant avec le VIH/SIDA, le RAS+. « Environ 18 000 personnes attendent un traitement aujourd’hui et la vie de 6 000 patients sera en (...)
    ... la suite

    Le Fonds mondial approuve 847 millions de dollars de subventions

    Résultats du 6ème round

    UN Integrated Regional Information Networks - 6 Novembre 2006 - Publié sur le web le 9 Novembre 2006 - Dakar Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a dit avoir approuvé l’octroi de 85 nouvelles subventions pour un montant total de 847 millions de dollars, la moitié destinée au VIH/SIDA. Ce sont 63 pays, dont la moitié sur le continent africain, qui bénéficieront de ces subventions, dont quatre pour la première fois ; 136 pays reçoivent aujourd’hui l’assistance de (...)
    ... la suite

    Togo : 80 M USD du Fonds mondial pour le Togo

    Dépèche AFP 12.10.06 Le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a mis à la disposition du Togo une subvention de 80 millions de dollars (environ 61 millions d’euros) pour plusieurs projets, a indiqué jeudi à Lomé un haut responsable du Fonds. "Le Fonds mondial finance cinq programmes au Togo pour 80 millions de dollars sur une période de cinq ans", a déclaré Mabingue Ngom, le responsable du Fonds mondial pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. M.Ngom, qui séjourne depuis mardi (...)
    ... la suite

    Fonds Mondial : Gestion des achats et des fournitures

    En direct du site officiel : ce que dit le FM de ce qu’il voudrait être...

    Le Fonds Mondial est l’un des plus grands bailleurs internationaux pour l’achat d’anti-Sida, d’anti-malaria et d’anti-tiberculeux. A ce jour, 3,4 milliards de $US ont déjà été approuvé pour plus de 300 dons à 127 pays, dont 49% ont déjà été utilisés pour la fourniture de médicaments et d’accessoires. Il faut cependant bien noter que le Fonds Mondial est un bailleur, pas un exéutant dont l’objectif premier est d’attirer, de gérer et de dépenser les ressources. En s’occupant de la qualité technique des demandes, (...)
    ... la suite

    Un système d’alerte pour garantir l’utilisation des fonds du Fonds Mondial

    Où l’on comprend que les bénéficaires et le financeur ont un intérêt commun à ce qu’il n’y ait pas trop de bruit autour des dérapages dans l’utilisation des fonds

    ABUJA, le 16 septembre 2005 (IRIN) Pour s’assurer de la bonne utilisation de ses subventions, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme vient de se doter d’un système d’alerte précoce censé permettre une résolution rapide et sans dommage pour les populations des problèmes rencontrés par les Etats emprunteurs. Ce mécanisme, baptisé ’système d’alerte et de réponse rapide’ (EARS en anglais, pour ’Early Alert and Response System ’ ) , a pour but d’éviter aux pays (...)
    ... la suite

    Le Fonds mondial durcit ses conditions de financement

    DAKAR, 28 juin 2005 (PLUSNEWS) - Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a dit mardi attendre davantage de résultats de la part des pays bénéficiaires, à qui il demande d’utiliser les fonds de façon plus efficace et transparente. “On avait le choix entre avoir une approche plus musclée [de la réponse aux trois épidémies], ou ralentir le processus et rater l’occasion de sauver des vies”, a dit à PlusNews Mabingue Ngom, le responsable du Fonds mondial pour l’Afrique de (...)
    ... la suite

    Le Fonds mondial antisida tient son assemblée générale à Bouaké

    Angola Press 22 04 2005

    Bouaké, Côte d`Ivoire, 22/04 - Le Comité national de coordination du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (CNFCF/STP) a tenu sa quatrième assemblée générale jeudi à Bouaké, fief des Forces nouvelles (FN, rébellion). Placé sous la présidence du ministre ivoirien de la Santé, le Dr Touakeusse Mabri, le comité se réunissait ainsi après sa troisième assemblée tenue le 23 mars dernier à Abidjan en présence des partenaires de la Côte d`Ivoire que sont l`OMS, l`Unicef, le PNUD, la (...)
    ... la suite