Accueil >>  Et en Afrique, on dit quoi ? >>  Côte d’Ivoire >>  VIH

Le Fonds mondial antisida tient son assemblée générale à Bouaké

Angola Press 22 04 2005


Bouaké, Côte d`Ivoire, 22/04 - Le Comité national de coordination du Fonds mondial de lutte contre le sida  , la tuberculose et le paludisme (CNFCF/STP) a tenu sa quatrième assemblée générale jeudi à Bouaké, fief des Forces nouvelles (FN, rébellion).

Placé sous la présidence du ministre ivoirien de la Santé, le Dr Touakeusse Mabri, le comité se réunissait ainsi après sa troisième assemblée tenue le 23 mars dernier à Abidjan en présence des partenaires de la Côte d`Ivoire que sont l`OMS  , l`Unicef, le PNUD, la Coopération italienne et la Coopération canadienne.

La rencontre de Bouaké avait pour objectif d`adopter le compte rendu de la troisième assemblée générale, préparer la deuxième phase du projet Fonds mondial (2006-2008) et présenter des propositions è soumettre au "cinquième round" du Fonds mondial.

Selon un expert du ministSre de la Santé interrogé par la PANA, ce projet de lutte contre le sida  , la tuberculose et le paludisme vise à renforcer les capacités et qualités du dépistage pour atteindre à terme un taux de 75%.

Il s`agit également de renforcer les capacités et qualités des prises en charge thérapeutique des tuberculeux par l`extension de la stratégie DOTS sur l`ensemble du territoire, sensibiliser et impliquer la population dans les activités du programme de lutte contre le tuberculose.

Le volet consistant à d`velopper les activités de planification, de monitoring et d`évaluation explique la présence, parmi les participants aux assises de Bouaké, de chefs religieux et coutumiers, ainsi que de représentants des ONG impliquées dans la lutte contre le sida   et la tuberculose.

Le projet, qui a démarré depuis 2004, a atteint 59,17% de taux d`exécution au plan financier, ce que l`assemblée générale a considéré comme étant une "bilan satisfaisant".

Quant au ministre de la Santé, Touakeusse Mabri, il a indiqué que le Comité national coordination du Fonds mondial de lutte contre le sida   entendait s`approcher de plus en plus des populations.

"AprSs Bouaké, nous avons décidé que la prochaine assemblée ait lieu à Korhogo (nord du pays sous contrôle Forces nouvelles), au contact de la réalité", a-t-il annoncé, ajoutant que le personnel de santé sera redéployé afin d`assurer les populations que Bouaké, comme d`autres régions du centre et du nord du pays, est en mesure de lutter efficacement contre le sida  .


Publié sur OSI Bouaké le samedi 23 avril 2005

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 
 


> Le Fonds mondial antisida tient son assemblée générale à Bouaké
23 avril 2005, par didier   [retour au début des forums]

Je pense qu’OSI aurait du envoyer quelqu’un sur place... ...mais qui ?


> Le Fonds mondial antisida tient son assemblée générale à Bouaké
26 avril 2005, par sand   [retour au début des forums]

Ne me dis pas que tu veux me faire envoyer en zone de guerre ??!!

> Le Fonds mondial antisida tient son assemblée générale à Bouaké
25 avril 2005, par admin   [retour au début des forums]

Moi je ne comprends pas le fond mondial :

Ils sont censés avoir mis des maxi-sécurités pour que l’argent de soit pas détourné. L’effet pervers de cette mesure est que l’argent reste dans les caisses. Voir les interpellations récentes du FM par les activistes qui trouvent à juste titre qu’il est intolérable que le peu d’argent du FM reste inutilisé alors que les malades meurent sans traitement. « Le projet, qui a démarré depuis 2004, a atteint 59,17% de taux d`exécution au plan financier, ce que l`assemblée générale a considéré comme étant une "bilan satisfaisant" »

On ne cesse de se plaindre que le FM n’a pas d’argent et le peu qu’il y a ne peut pas être dépensé.

D’un autre côté, l’argent est quand même détourné. On a vu l’affaire sénégalaise de mars 2005 (Le FM a refusé au Sénégal le financement de la deuxième phase pcq l’argent de la première avait été ’mal utilisé’...

Ca devient complètement surréaliste cette histoire ! Si quelqu’un veut bien m’éclairer, pcq je ne comprends plus RIEN... Sd