Enfants soldats - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Généraux A-L > Enfants soldats

Enfants soldats


    Serge Amisi ou la résilience perpétuelle d’un enfant soldat

    A propos de "Souvenez-vous de moi, l’enfant de demain"

    OSI Bouaké - 16 février 2015 - SD - A propos du livre "Souvenez-vous de moi, l’enfant de demain" de Serge Amisi, Vents d’ailleurs, 256p, 21€ Serge Amisi n’a pas dix ans quand il est enlevé par les soldats de Kabila. Conditionné, drogué, n’ayant pour père et mère que la kalachnikov, il sera, comme ses compagnons d’armes, acteur et témoin d’une des plus grandes guerres qu’ait connues l’humanité depuis 1945, celle du Congo. Mais l’enfant, arme de guerre redoutable quand les adultes ont perdu toute (...)
    ... la suite

    Dans Bangui l’oubliée, le grotesque côtoie le drame

    Super témoignages en mots et en images

    AFP - Blog Making of - 2 aout 2013 - Par Xavier Bourgeois - Moussa, 17 ans dont quatre au sein de divers groupes armés, se repose dans un centre d’une ONG pour enfants soldats à Bangui le 22 juillet 2013 (photo : AFP / Xavier Bourgois) BANGUI – Assis sur la roue d’un vieux canon anti aérien rouillé, j’observe autour de moi l’agitation de l’une des bases Séléka, l’ex coalition rebelle au pouvoir en Centrafrique depuis quatre mois. Ce sont de vrais hommes, de vrais combattants, de vraies armes, un (...)
    ... la suite

    Justice denied for Lubanga’s victims

    Traité de Rome : Pour un amendement afin de criminaliser le recours aux enfants de moins de 18 ans dans les conflits armés.

    The Hague - 2013/06/12 - By Robert Atcheson - When Thomas Lubanga Dyilo was convicted and sentenced on 14 March 2012 for conscripting, enlisting and using child soldiers many hailed the decision as historic. Historic because it was the first conviction for the relatively new International Criminal Court, but also because it meant the healing process could begin for the victims who survived the atrocities committed by Lubanga and his followers. However, not all of Lubanga’s victims were able (...)
    ... la suite

    Le chaos s’installe à Bangui, la France appelée au secours

    Colette Braeckman, 18 avril 2013 - « L’insécurité est permanente, les pillages se poursuivent. Ils visent les quartiers supposés soutenir le président déchu François Bozize et, sous prétexte de rechercher des hommes en armes, les maisons particulières sont systématiquement pillées et vidées par les rebelles de la coalition Seleka, les véhicules emportés. Quant aux organisations humanitaires, elles représentent une cible de choix : depuis la chute de Bangui, elles ont été attaquées et pillées à (...)
    ... la suite

    Figures d’enfants soldats : entre vulnérabilité et puissance d’agir

    Grotius - Sylvie Bodineau - 7 mars 2013 - De toutes les figures apparaissant de manière récurrente dans les conflits armés contemporains, celle des enfants soldats a ceci de particulier qu’elle bouleverse les systèmes de représentation à tendance manichéenne qui sont à la base des droits de l’enfant et de l’intervention humanitaire, proposant un paradoxe déconcertant et quelque peu fascinant : des « méchants » (combattants armés à l’attitude menaçante, potentiels bourreaux sanguinaires avides de pouvoir (...)
    ... la suite

    Rebelle ou le drame des enfants soldats

    Film de Kim Nguyen

    Slate - 26/11/2012 - par Stéphanie Trouillard - Pour son quatrième film, le réalisateur québécois Kim Nguyen a choisi de traiter de la triste réalité des enfants soldats. Dans une fiction, qui mêle violences et contes fantastiques, une jeune africaine raconte sa survie au sein d’un groupe de rebelles. Rebelle © Tous droits réservés « Un jour, tu vas sortir de mon ventre, alors faut que je commence à te dire comment je suis devenue soldat avec les rebelles. Ecoute bien quand je te raconte mon (...)
    ... la suite

    RDC : 200 000 enfants en danger suite à la chute de Goma

    IRIN - Kinshasa - 21 Novembre 2012 - Bon nombre de personnes s’inquiètent des conséquences humanitaires de l’incursion des rebelles du M23 dans Goma le 20 novembre. Cette ville se situe à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), une région déjà en proie au conflit armé, aux déplacements de masse et aux attaques contre les civils. Les combats autour de la ville ont entraîné l’annulation d’une mission d’évaluation humanitaire prévue le 19 novembre dans la province du Nord-Kivu, dont Goma est la (...)
    ... la suite

    Murhabazi Namegabe, l’espoir des enfants soldats

    Afrik.com - Assanatou Baldé - 19 novembre 2012 - Depuis 18 ans, Murhabazi Namegabe intervient auprès des groupes armés présents dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) pour libérer les enfants soldats qu’ils ont recrutés. Son but : leur permettre de se reconstruire pour espérer un avenir meilleur. Portrait d’un des lauréats du concours Harubuntu 2012. En swahili, son nom signifie sauveur. Coup du destin ? « Depuis que je suis dans le ventre de maman, je savais qu’un jour j’accomplirais (...)
    ... la suite

    La lutte contre l’utilisation des enfants soldats reléguée au second plan

    Johannesbourg, 6 novembre 2012 - IRIN - La Loi sur la prévention de l’utilisation des enfants soldats (Child Soldier Prevention Act, CSPA) est un bon exemple de législation bipartite en matière de droits de l’homme. Parrainée par des sénateurs démocrates et républicains et promulguée en 2008 par le président républicain George Bush, la loi est entrée en vigueur sous la présidence démocrate de Barack Obama. Malgré ce consensus politique toutefois, les États-Unis répugnent à appliquer strictement la loi et (...)
    ... la suite

    RDC : les enfants paient le prix du conflit dans l’est du pays

    Nairobi, 26 septembre 2012 - IRIN - Les enfants vivant dans les provinces du Kivu, situées à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), sont non seulement pris entre les violences qui se poursuivent dans la région, mais sont également confrontés aux risques sanitaires, au recrutement forcé dans des milices locales et étrangères, et à l’interruption de leur scolarité, indiquent des responsables. « Les enfants sont pris dans les importants mouvements de population signalés dans l’est de la RDC (...)
    ... la suite

    Affaire Lubanga : la version française du verdict est désormais en ligne

    OSI Bouaké - 15 septembre 2012 - SD - Le texte du jugement de Thomas Lubanga Dyilo par la CPI, rendu le 14 mars 2012 par la chambre de première instance. Vous trouverez ci-dessous les différentes pièces du jugement rendu conformément à l’article 74 du statut : ICC-01/04-01/06-2842 - JUGEMENT - Traduction en français du texte original en anglais ICC-01/04-01/06-2842-AnxA - ANNEXE A - Traduction en français du texte original en anglais ICC-01/04-01/06-2842-AnxB - ANNEXE B - Traduction en français du (...)
    ... la suite

    Le Nord Kivu vit dans la terreur

    Colette Braeckman - 12 Septembre 2012 - Protégée par les forces de la Mission des Nations unies au Congo, Goma sait déjà qu’elle ne tombera pas aux mains des rebelles du M23 qui, plus au nord, occupent Rutshuru et ses environs. Cependant, la capitale du Nord Kivu vit dans l’angoisse et des ONG locales dénoncent des mutins qui « sèment la terreur, la faim et la mort ». Les déplacés de guerre affluent dans la ville et, dans le centre don Bosco, plus de 30% des femmes enceintes, faibles et mal nourries, (...)
    ... la suite

    Des anciens soldats filles échangent un cauchemar contre un autre

    IPS - ONU - Isabelle de Grave - 15 Juin 2012 -"Quand j’étais encore à l’école, j’ai été enlevée par l’Armée de résistance du Seigneur, avec 139 autres jeunes filles", a déclaré Grâce Akallo. "J’ai passé sept mois en captivité, mais j’ai survécu ; je me suis évadée et je suis retournée à la maison". Il y a 12 ans, quand Akallo était encore une enfant, sa vie avait pris une tournure inattendue lorsqu’elle est tombée entre les mains de la force rebelle notoirement brutale de Joseph Kony, appelée l’Armée de résistance (...)
    ... la suite

    UN Report on the situation of children and armed conflict affected by the Lord’s Resistance Army

    And few answers in response to the success of the video "Kony 2012"

    UN - 12/06/2012 - Summary The present report was prepared pursuant to the conclusions of the Security Council Working Group on the situation of Uganda (S/AC.51/2010/1), in which the Secretary-General is requested to prepare a comprehensive report on the situation of children and armed conflict affected by the Lord’s Resistance Army (LRA), with special emphasis on cross-border issues. The report, which covers the period from July 2009 to February 2012, details incidents involving the (...)
    ... la suite

    Annual Report of the UN Secretary-General on Children and Armed Conflict

    UN Report 2012

    UN - New York, 11 June 2012 - The Secretary-General issued his annual report on children and armed conflict to the Security Council which gives an overview of the situation of girls and boys in conflict zones and measures taken for their protection. The report includes a list of parties who recruit and use children, kill and maim, commit sexual violence or attack schools and hospitals ; the so-called "list of shame." "2011 shows a mixed picture. While new crises erupted with a heavy toll (...)
    ... la suite

    Kinshasa et Kigali doivent mettre fin à l’impunité des criminels de guerre congolais

    Le Monde 22 Mai 2012 - par Clément Boursin [1] Au moins deux criminels de guerre congolais séjournent au Rwanda sans être inquiétés par la justice... Le colonel Laurent Nkunda, ex-chef du Conseil national pour la défense du peuple (CNDP), est en résidence surveillée et ne semble faire l’objet d’aucune poursuite judiciaire depuis son arrestation le 22 janvier 2009. Quand il était officier supérieur du Rassemblement congolais pour la démocratie-Goma (RCD-Goma), puis chef du CNDP, ses soldats ont (...)
    ... la suite

    La CPI déclare Thomas Lubanga coupable de crimes de guerre

    L’ex-chef de milice congolais est jugé coupable d’avoir enrôlé des enfants dans son groupe. Sa peine sera connue ultérieurement.

    Libération, 14 Mars 2012 - L’ancien chef de milice de République démocratique du Congo (RDC) Thomas Lubanga a été reconnu coupable ce mercredi de crimes de guerre, pour avoir utilisé des enfants soldats, par la Cour pénale internationale (CPI) qui rendait son premier jugement (à télécharger ci-dessous en pdf). « La chambre a conclu à l’unanimité que l’accusation a prouvé au-delà de tout doute raisonnable que Thomas Lubanga est coupable des crimes de conscription et d’enrôlement d’enfants de moins de 15 ans (...)
    ... la suite

    Lubanga, premier coupable de la Cour pénale internationale

    Dix ans après sa création, et malgré une instruction difficile, la CPI rend aujourd’hui son premier verdict dans le procès du milicien congolais.

    Libération - 14 mars 2012 - Par Maria Malagardis - C’est un jour historique pour la justice internationale : dix ans après sa création, la Cour pénale internationale (CPI) rend aujourd’hui son premier verdict. Un seul procès achevé depuis 2002 ? Voilà qui peut sembler inquiétant pour une juridiction qui ambitionne de poursuivre les crimes « qui menacent la paix, la sécurité et le bien-être du monde », selon ses statuts. Première véritable juridiction internationale indépendante, la CPI a été créée pour (...)
    ... la suite

    Somalie : Halte au recrutement d’enfants soldats

    Les parties belligérantes exposent les enfants à de graves dangers

    HRW - Londres - 21 février 2012 - Aucune des parties belligérantes en Somalie n’a mis les enfants somaliens à l’abri des combats ou veillé à ce qu’ils n’intègrent pas les rangs de leurs forces armées, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le groupe d’insurgés islamiste Al-Chabaab soumet un nombre croissant d’enfants à un recrutement ou un mariage forcé ou à des viols, et s’en prend de plus en plus souvent aux enseignants et aux écoles, a précisé Human Rights Watch. « Aucun endroit (...)
    ... la suite

    Enfants soldats : "L’Afrique ne représente qu’une facette du problème"

    Guillaume Landry, chercheur et expert en protection de l’enfance au sein du Bureau international des droits des enfants

    Le Monde - 12 Février 2012 - A l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, dimanche 12 février, Guillaume Landry, chercheur et expert en protection de l’enfance au sein du Bureau international des droits des enfants situé à Montréal, décrypte les tenants et aboutissants d’un phénomène complexe. Et bouscule au passage certaines idées reçues. Que recouvre le terme d’enfant soldat ? Dans le domaine des droits de l’enfant, on parle plutôt aujourd’hui d’"enfants associés (...)
    ... la suite

    Somalie : les enfants victimes de crimes de guerre

    Amnesty International - 20/07/2011 - Dans un nouveau rapport publié mercredi 20 juillet, Amnesty International dénonce l’ampleur des crimes de guerre qui touchent les enfants somaliens, notamment le recrutement systématique d’enfants soldats de moins de 15 ans par les groupes armés islamistes. Intitulé "In the line of fire : Somalia’s children under attack", ce document rend compte de l’ensemble des répercussions du conflit armé sur les enfants. En Somalie, les enfants sont recrutés comme enfants (...)
    ... la suite

    Burundi : Beaucoup d’anciens enfants soldats « traînent dans la misère »

    Bujumbura, 6 avril 2011 (IRIN) - Parmi les 3 421 anciens enfants soldats concernés par le processus de démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR), les plus chanceux sont retournés à l’école, mais la plupart traînent dans la misère, désouvrés, ont dit à IRIN certains responsables. « Tous les jours nous en recevons qui nous disent que leur vie est minée par la pauvreté, ce qui les empêche de progresser » a dit Serge Mpawenayo, qui supervise d’anciens enfants soldats réinsérés dans la commune de (...)
    ... la suite

    En Ouganda, la difficile réintégration des enfants soldats

    Rue89 - Par Arnaud Bebien | Journaliste | 07/03/2011 (De Kampala, Ouganda) Les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) continuent d’opérer impunément. Boutés hors de l’Ouganda en 2006 par le Président Yoweri Museveni, ils se sont « réfugiés » dans les pays voisins, en République démocratique du Congo (RDC), au Sud-Soudan, et en République centrafricaine. Saccages, pillages, viols et assassinats, telle est la vie des fidèles prédateurs de Joseph Kony, visé par un mandat d’arrêt (...)
    ... la suite

    Quand la guerre devient un « jeu » d’enfants

    Infosud - 14 janvier 2011 - Somalie - Le recrutement d’enfants soldats connaît une hausse alarmante depuis deux ans. Toutes les parties sont impliquées, des rebelles du Shabaab au Gouvernement fédéral de transition. Sandra Titi-Fontaine/InfoSud - Ali Fara a douze ans, et un fusil mitrailleur qui lui arrive à l’épaule. Avec désinvolture, il mâchouille ses feuilles de qat et crâne devant la caméra du journaliste Philippe Buffon(*), en Somalie. Avant de durcir le regard et de confier : « Sans qat, je ne (...)
    ... la suite

    Human Rights Watch dénonce l’enrôlement d’enfants-soldats au Kivu

    Jeune Afrique - 20/12/2010 L’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch accuse des membres des forces armées congolaises, des miliciens Maï-Maï et des rebelles hutus rwandais de procéder à l’enrôlement systématique et forcé de jeunes dans la région du Kivu. Selon plusieurs témoignages recueillis par l’ONG Human Rights Watch (HRW) auprès d’agents de la protection de l’enfance, d’enseignants, de dirigeants locaux et de jeunes ayant réussi à s’échapper, la région congolaise du Kivu – dans l’est (...)
    ... la suite

    RD Congo : des officiers de l’armée dirigeant des unités parallèles ainsi que des rebelles enrôlent de force des jeunes

    Human Rights Watch - Goma - 20 Décembre 2010 - La tension monte alors que divers groupes armés dans l’est du pays cherchent à grossir leurs rangs. Des officiers de l’armée congolaise dirigeant des unités parallèles ainsi que divers groupes armés dans l’est de la République démocratique du Congo enrôlent et entraînent de force des centaines de jeunes hommes et de garçons dans le cadre de nouveaux efforts visant à gonfler leurs rangs, a indiqué Human Rights Watch aujourd’hui. Cette vague de recrutement (...)
    ... la suite

    Les enfants accusés de sorcellerie

    Etude anthropologique des pratiques contemporaines relatives aux enfants en Afrique

    Unicef - Avril 2010 - L’étude ‘Les enfants accusés de sorcellerie’ se penche sur la question des enfants victimes de violence et de maltraitances en raison des croyances, représentations et de pratiques locales, notamment de la sorcellerie. L’étude couvre les manifestations, les définitions, la distribution et la portée du phénomène des accusations de sorcellerie contre les enfants en Afrique, en mettant l’accent sur l’Afrique de l’ouest et du centre. Sont passés en revue les profils des enfants (...)
    ... la suite

    Six pays africains s’engagent à mettre fin au recrutement des enfants soldats

    Le Monde | 11.06.10 | par Brigitte Perucca A défaut de signer la paix, protéger les enfants. Dans une déclaration signée mercredi 9 juin, au terme de deux jours de conférence à N’Djamena, au Tchad, six pays africains – le Cameroun, la Centrafrique, le Niger, le Nigeria, le Soudan et le Tchad – se sont engagés à ce qu’"aucun enfant de moins de 18 ans ne prenne part, directement ou indirectement, à des hostilités et, le cas échéant, de prévenir toute forme de recrutement". Les signataires ont également (...)
    ... la suite

    Révélations sur un massacre de civils perpétré par des rebelles ougandais en RDC

    Le Monde.fr | 28.03.10 | L’Organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HWR) détaille, dans un rapport publié dans la nuit de samedi à dimanche, le massacre "planifié" par les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) de plus de 321 civils mi-décembre 2009 dans des villages du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). "Au cours d’une opération bien planifiée", qui s’est déroulée entre le 14 et le 17 décembre dans une dizaine de villages de la région de Makombo, (...)
    ... la suite

    RDC : Etude sur le recrutement et l’utilisation des enfants-soldats

    La « Coalition pour mettre fin à l’utilisation d’enfants soldats » vient de rendre publique une étude sur la problématique du recrutement et l’utilisation des enfants par les groupes armés Mai-mai à l’Est de la RDC. L’étude appelle le gouvernement congolais à faire de la protection des enfants vivant dans des zones affectées par les conflits une priorité. Elle met également en exergue, des recommandations ainsi que des stratégies pour opposer une réponse durable afin de mettre fin à cette pratique. « (...)
    ... la suite

    Enfants soldats : rompre la logique infernale

    A l’occasion de la journée internationale de l’enfant soldat, le 12 février, l’Euro Coopération Ingénierie (ECI) a organisé une conférence de presse à l’École militaire de Paris, en vue de sensibiliser sur le sort des enfants soldats dans le monde. « L’existence des enfants soldats est une réalité cruciale », a dénoncé vendredi Paul Perrin, délégué général et fondateur d’ECI, lors d’une conférence de presse à Paris. On en parle que trop peu. Selon les estimations de l’ONU, encore plus de 300 000 enfants soldats (...)
    ... la suite

    "The Rape of a Nation"

    By Marcus Bleasdale

    Mediastorm, Février 2008 - The Democratic Republic of Congo (DRC) is home to the deadliest war in the world today. An estimated 5.4 million people have died since 1998, the largest death toll since the Second World War, according to the International Rescue Committee (IRC). IRC reports that as many as 45,000 people die each month in the Congo. Most deaths are due to easily preventable and curable conditions, such as malaria, diarrhea, pneumonia, malnutrition, and neonatal problems and are (...)
    ... la suite

    Pourquoi les jeunes Soudanais émigrent-ils ?

    Dans un village du Sud Soudan, la pression sociale pousse les jeunes à émigrer pour "réussir". Pour les parents, mieux vaut partir loin que mourir à cause de la guerre ou la pauvreté.

    Blog Chemk’Africa, Edgar C. Mbanza, 25/09/2009. Ilek l’institutrice connaît tout le monde, dans ce petit village situé à une dizaine de kilomètres de Juba, capitale du Sud Soudan. Elle salue par la main et cause chaque fois qu’elle croise un groupe, avant de traduire, à nous autres visiteurs étrangers. Avec la fin de la guerre en 2005, elle est devenue l’informatrice attitrée des rares chercheurs, ONG et autres journalistes qui s’aventurent au-delà de la grande ville voisine. Car ici, il ne reste (...)
    ... la suite

    CPI : La recevabilité de l’affaire Germain Katanga confirmée en appel

    25 septembre 2009 – La Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) a rejeté vendredi l’appel interjeté par le chef de milice congolais Germain Katanga contre la décision rendue le 12 juin par la Chambre de première instance II, qui avait déclaré l’affaire le concernant recevable devant la CPI. Chef présumé du FRPI (Forces de résistance patriotiques en Ituri), Germain Katanga a été arrêté et transféré à la Cour en octobre 2007. En mars 2008, la Cour a décidé de joindre son affaire à celle du chef (...)
    ... la suite

    Procès Thomas Lubanga : la présentation des preuves à décharge par la Défense prévue en septembre prochain

    Digitalcongo / Kinshasa, 18/07/2009 / Politique / Hygin Mandiangu (hyginzoka yahoo.fr) / MMC Thomas Lubanga Dyilo, dirigeant de l’UPC, serait, selon la CPI, responsable de crimes de guerre consistant en la conscription et l’enrôlement d’enfants de moins de 15 ans et le fait de les avoir fait participer activement à des hostilités en Rdc. Le chargé de communication de la Cpi/Rdc, Paul Madidi, a animé un point de presse vendredi à Kinshasa dans le cadre du 11ème anniversaire de l’adoption du Statut (...)
    ... la suite

    Procès Thomas Lubanga : un témoin raconte que Ntaganda tuait des enfants soldats

    RACHEL IRWIN, REPORTER AUPRES DE L’IWPR A LA HAYE. Kinshasa, 17/07/2009 (LP/MCN, via mediacongo.net) Une spécialiste de protection de l’enfance a déclaré à la Cour pénale internationale cette semaine que le fugitif de la CPI Bosco Ntaganda avait exécuté une jeune recrue qui tentait de s’échapper. Christine Peduto, qui travaillait pour la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), témoignait au procès de Thomas Lubanga accusé du recrutement et de la conscription d’enfants (...)
    ... la suite

    Devant le Tribunal spécial, Charles Taylor se présente comme un homme de paix

    Compte rendu | Le Monde | 14.07.09 | 15h15 | Stéphanie Maupas | Correspondante à La Haye Courtenay Griffiths a plaidé avec passion l’innocence de Charles Taylor devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), lundi 13 juillet, à La Haye. Accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre, l’ex-président du Liberia est devenu, dans ses mots, un homme de paix. Depuis le début du procès, en juin 2007, le procureur a appelé 91 témoins à la barre. Ils ont raconté comment Charles Taylor a pillé (...)
    ... la suite

    Sri Lanka : avec les enfants soldats rescapés de la guerre

    Par Clémentine Mercier | Swissinfo.com | 12/07/2009 | De Ambepusse, Sri Lanka Depuis 2003, l’Unicef a recensé plus de 6000 enfants soldats au Sri Lanka. Leur nombre était sûrement beaucoup plus élevé : la plupart des adolescents recrutés sont morts au combat… Vinodhan (les prénoms ont été modifiés, ndlr) a 17 ans, il a passé quatre ans sur la ligne de front avec les tigres tamouls. Aujourd’hui, il nous raconte son histoire, naturellement, sans timidité : « On était totalement sous le contrôle des (...)
    ... la suite

    Tchad : Des dizaines d’enfants parmi les combattants arrêtés

    N’Djamena, 28 mai 2009 (IRIN) - Au moins 85 des 212 rebelles présumés, incarcérés par le gouvernement tchadien à la suite d’affrontements récents entre les rebelles et l’armée, sont mineurs, selon les responsables du Fonds des Nations Unies pour l’enfance, qui se sont rendus auprès de ces enfants. Après avoir demandé au gouvernement le droit de se rendre auprès des détenus, les responsables de l’UNICEF ont visité la prison, le 26 mai, pour déterminer le nombre de détenus de moins de 18 ans, protégés par (...)
    ... la suite

    "Enfance précaire d’ici et d’ailleurs"

    Les actes de la 3e Journée provençale de la santé humanitaire

    OSI Bouaké, Paris, le 7 mars 2009 L’ONG Santé Sud diffuse actuellement sur son site l’intégralité des actes de la 3e Journée provençale de la santé humanitaire sur le thème "Enfance précaire d’ici et d’ailleurs". Divers thèmes sont susceptibles d’intéresser nos lecteurs, mais nous attirons l’attention sur deux interventions en particulier : celle de Frédérique Drogoul sur les enfants soldats, et la table ronde qui interroge la pertinence de l’adoption et du parrainage comme sauvetage d’enfants. Deux sujets (...)
    ... la suite

    RD Congo : pour son premier procès, la Cour pénale internationale s’attaque à l’utilisation des enfants soldats

    26 janvier 2009, Human rights watch Le procès de la Cour pénale internationale (CPI) contre Thomas Lubanga Dyilo, qui s’ouvrira lundi 26 janvier 2009 à La Haye, représente une étape marquante dans les efforts menés afin de punir et mettre fin à l’utilisation des enfants dans des opérations militaires, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch. Au même moment, toutefois, un autre chef de guerre congolais, Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale, est toujours libre. Lubanga, ancien (...)
    ... la suite

    Nkunda, l’assurance rebelle

    RD Congo. Le chef de guerre tutsi défie Kinshasa en déployant ses troupes dans le Kivu.

    Portrait - Le Monde - Thomas Hofnung - 4 nov. 2008, 6h51 C’est un grand classique des conflits qui s’éternisent, au Congo comme ailleurs. Au fil des ans, Laurent Nkunda, le rebelle congolais d’origine tutsie, formé à l’école rwandaise de Paul Kagame au début des années 90, est devenu chef de guerre dans le Kivu, dans l’est de la république démocratique du Congo (RDC). Désormais, fort de ses succès militaires répétés sur une armée gouvernementale en capilotade, il aspire à jouer les premiers rôles sur la (...)
    ... la suite

    Liberia : plaidoyer pour les enfants soldats

    Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 04/05/2008 Pendant trois ans (2005-2007), l’équipe que je coordonnais a accompagné plus de 250 jeunes. C’est une action tout à fait dérisoire, lorsque l’on songe aux 106 000 combattants démobilisés, et aux 12 000 mineurs qui se trouvaient parmi eux. Et pourtant... Le travail de soins, surtout dans le champ de la santé mentale humanitaire, force à la modestie, mais aussi à la détermination : accepter de faire peu, mais essayer de faire au mieux. En rupture (...)
    ... la suite

    Liberia : enfants non-désirés, adultes indésirables

    Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 28/04/2008 Revenir dans un monde en paix, n’est pas chose facile... Pour les anciens enfants-soldats, la vie dans les bandes armées a introduit une radicale discontinuité d’avec la vie d’avant, la vie des autres ; ils semblent se tenir sur le bord, comme s’ils n’avaient rien à en attendre. Et s’ils ont besoin d’être entre eux, c’est souvent parce qu’ils n’ont nulle part où aller... Très vite, nous avons identifié à quel point leurs difficultés actuelles (...)
    ... la suite

    Liberia : le théâtre pour revenir du monde des combattants

    Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 14/04/2008 Lorsque l’on s’occupe des enfants démobilisés, il est une démarche incontournable et qui ne va pas de soi : tenter de se représenter le monde dans lequel ils ont grandi. Leurs récits sont souvent si crus et si violents qu’on doit se départir d’une fascination morbide ou d’un rejet horrifié, pour préserver une compréhension sans complaisance ni jugement. La plupart des jeunes peinent d’ailleurs à se raconter, mais l’on devine, derrière les tourments (...)
    ... la suite

    Liberia : comment j’ai rencontré les enfants soldats

    Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 07/04/2008 Liberia, fin 2003 : plus de cent mille combattants sont désarmés par les contingents des Nations unies ; parmi eux, 20% de femmes et 20% de mineurs. Ils doivent être réintégrés dans un pays ruiné et détruit par quinze années de guerre. Tribunal spécial pour la Sierra Leone, janvier 2008 : le procès de Charles Taylor, ancien président du Liberia, reprend après des mois d’une interruption consacrée à sa défense. Que dira-t-il, durant son procès, de (...)
    ... la suite

    Liberia : les ombres des jeunes filles en guerre

    Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 25/03/2008 Lorsqu’on évoque les 22 000 femmes qui ont été désarmées au Liberia, on oublie les milliers d’autres jeunes filles enlevées dans leurs villages, forcées de suivre les factions dans leurs périples meurtriers. Esclaves domestiques et sexuelles, elles ne portaient pas d’armes et n’ont donc pas bénéficié des avantages destinés aux combattantes et aux femmes des chefs de guerre lors du désarmement. C’est dans les villages que nous avons rencontré ces (...)
    ... la suite

    Liberia : la ferme où l’on élève des enfants humains

    Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 20/03/2008 A Gbanka, une ONG libérienne s’efforce de rehumaniser des enfants autrefois enrôlés par les chefs de guerre. Travail agricole et soutien psychologique se conjuguent pour tenter de les sortir du cauchemar et de les réinsérer. Reportage. Gbanka (Gbarnga), janvier 2005. Les champs verdoyants s’étirent autour de la ferme, bordés par une palmeraie. Au loin, un groupe de jeunes qui s’affairent à retourner la terre épaisse. Pour les rejoindre, il faut (...)
    ... la suite

    Au Liberia, l’effroi en embuscade

    Un point sur la situation politique au Liberia

    Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 18/03/2008 Frédérique Drogoul, médecin psychiatre, emménage sur Rue89. Elle initie son blog Turbulences par une série consacrée aux enfants soldats du Liberia dont elle a coordonné l’organisation de la prise en charge à partir de 2004. Dans ce premier article, elle expose la situation politique de ce pays ravagé par la guerre. Ses prochaines contributions détailleront son travail de terrain, à Gbanka, auprès des mineurs autrefois enrôlés par les milices. « (...)
    ... la suite

    Afrique : les anciens enfants soldats menacés par le VIH

    Nairobi, 25 février 2008 - A travers le continent africain, les enfants émergent de conflits où ils ont servi de soldats ou de « femmes » aux chefs rebelles et se retrouvent dans un monde qui leur est inconnu. Généralement pauvres et souvent sans famille, bon nombre de ces jeunes ont recours, pour s’en sortir, à des systèmes qui les exposent aux dangers du VIH. « Nous avons découvert dans des pays comme la Sierra Leone que les enfants soldats démobilisés étaient de plus en plus nombreux à consommer (...)
    ... la suite

0 | 50