Torture - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Généraux M-Z > Torture

Torture


    Centrafrique : des soldats français accusés d’avoir forcé des enfants à des actes zoophiles

    Selon des informations recueillies par l’ONU, des militaires de l’opération Sangaris auraient forcé des mineures à des rapports sexuels avec des animaux. La France entend "faire toute la lumière" sur cette affaire.

    L’Obs le 01 avril 2016 - La France a promis, jeudi 31 mars, de faire "toute la lumière" sur les nouvelles accusations de viols commis par les soldats de la force Sangaris en Centrafrique, les Nations unies étant une nouvelle fois ébranlées par plus d’une centaine d’allégations de sévices visant aussi ses Casques Bleus dans le pays. "Les cas d’abus et d’exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux", a dénoncé l’ambassadeur français auprès des Nations unies François Delattre, à (...)
    ... la suite

    Etats-Unis : des bourreaux condamnés au remords

    Libération - 12 juin 2013 - Par Lorraine Millot, Correspondante à Washington - Pendant des années, Jerry Givens et Ron McAndrew ont exécuté des prisonniers. Aujourd’hui partisans de l’abolition dans un pays majoritairement favorable au châtiment suprême, ils témoignent à visage découvert de leurs expériences traumatisantes. D’ordinaire, ils ne parlent pas. Les bourreaux n’ont pas de nom, pas de visage, et ne sont pas censés avoir d’états d’âme. « Quand j’exécutais des condamnés, même ma femme n’était (...)
    ... la suite

    Enfants maltraités : deux morts par jour en France

    Valérie Trierweiler pour une « grande cause nationale »

    Le Monde - 14.06.2013 - Par Gaëlle Dupont - L’enfance maltraitée, ce n’est pas seulement une succession de faits divers effroyables mais apparemment isolés, comme l’affaire de la petite Marina Sabatier, morte en 2009 à l’âge de 8 ans sous les coups de ses parents, ou celles de ces bébés retrouvés dans des congélateurs (trois cas depuis mars). La maltraitance est "un phénomène de santé publique massif", estime l’épidémiologiste Anne Tursz, directrice de recherche à l’Institut national de la santé et de la (...)
    ... la suite

    "Ma terreur, c’était de mourir un week-end et que personne ne le voie"

    Le Monde | 25.06.2012 - Par Gaëlle Dupont - Sur les photos d’elle enfant, on la voit souriante, petite fille modèle. "Ça ne veut rien dire, dit la jeune femme. Sur les photos, j’ai toujours l’air heureuse." Céline Raphaël est interne en médecine, elle a 28 ans. D’apparence frêle, elle impressionne par son ton déterminé, et plus encore par ses fréquents éclats de rire. Jusqu’à 14 ans, Céline a vécu "dans la terreur" de son père, qui la battait. Placée, elle a poursuivi ses études, est devenue médecin, son (...)
    ... la suite

    Procès Firmin Mahé : pas de prison ferme pour les militaires

    Le dossier de Libération sur le procès

    Libération - 7 décembre 2012 - Les proches et parents de Firmin Mahé, le 4 décembre au palais de justice de Paris. (Photo Francois Guillot. AFP) Trois des quatre militaires français jugés pour le meurtre du criminel ivoirien présumé Firmin Mahé ont été condamnés à de la prison avec sursis. Un autre a été acquitté. La cour d’assises de Paris a prononcé ce vendredi un acquittement et trois peines de prison avec sursis au procès des quatre militaires français jugés pour le meurtre en 2005 d’un criminel (...)
    ... la suite

    Kinshasa et Kigali doivent mettre fin à l’impunité des criminels de guerre congolais

    Le Monde 22 Mai 2012 - par Clément Boursin [1] Au moins deux criminels de guerre congolais séjournent au Rwanda sans être inquiétés par la justice... Le colonel Laurent Nkunda, ex-chef du Conseil national pour la défense du peuple (CNDP), est en résidence surveillée et ne semble faire l’objet d’aucune poursuite judiciaire depuis son arrestation le 22 janvier 2009. Quand il était officier supérieur du Rassemblement congolais pour la démocratie-Goma (RCD-Goma), puis chef du CNDP, ses soldats ont (...)
    ... la suite

    « Rescapé du camp 14 » : un survivant d’un camp nord-coréen témoigne

    Shin Dong-huyk en visite en France pour promouvoir le livre de Blaine Harden, "Rescapé du camp 14", qui vient de sortir chez Belfond

    Paris, 1er mai 2012 (Yonhap) - Shin Dong-hyuk, un transfuge nord-coréen et la seule personne connue à ce jour à avoir réussi à s’enfuir d’un camp de prisonniers politiques au Nord, a lancé un appel à la communauté internationale pour une action globale afin de mettre un terme à la tragédie que connaissent ses compatriotes détenus actuellement dans les camps de l’enfer du pays isolé. Shin, qui est né et a été élevé dans un camp de travail nord-coréen et qui a découvert la liberté en 2005, a raconté sa vie (...)
    ... la suite

    "Un monde tortionnaire. Rapport ACAT-France 2011" : l’"implacable engrenage"

    2ème rapport de l’ACAT France sur la torture dans le monde

    Livre du jour | Le Monde | 04.01.12 | Florence Beaugé | Près d’un pays sur deux pratique la torture, aujourd’hui, dans le monde. C’est le constat accablant que fait l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT). "Du waterboarding à la falaqa, bienvenue dans un monde tortionnaire !" L’ACAT-France ouvre en ces termes son rapport annuel, le deuxième du genre. Faire savoir : tel est l’objectif de cette ONG, car la torture est toujours accompagnée d’efforts pour la dissimuler, la (...)
    ... la suite

    « Le jour où ils ont fait de moi une femme »

    Arme de guerre lors de conflits en RDC, le viol des hommes a été passé sous silence. Réfugiées en Ouganda, des victimes témoignent.

    Rue89 / Par Maryline Dumas | Journaliste | 02/08/2011 | (De Kampala) « Avant de dormir, nous allons jouir », a annoncé le chef des rebelles à ses prisonniers. C’était en janvier 2009. Le calvaire de Lukengo – les prénoms ont été modifiés pour garantir la sécurité des personnes – venait de commencer. Comme lui, 23,6% des Congolais de l’Est reconnaissent avoir été victimes de violences sexuelles lors des différents conflits qui ensanglantent la République démocratique du Congo (RDC) depuis 1997 et le coup (...)
    ... la suite

    Hamzeh, 13 ans, martyr syrien

    Libération - 01/06/2011 - Par Jean-Pierre Perrin Torture. Le jeune garçon avait été enlevé par les services secrets le 21 avril à Deraa. Son corps a été rendu mutilé à la famille. Les images sur YouTube sont abominables : un visage poupin comme explosé, le cou peut-être brisé, des impacts de balles sur les bras et la poitrine, des contusions partout et le sexe semble-t-il coupé. Personne n’ignore la cruauté des forces de sécurité syriennes. Mais il était difficile d’imaginer qu’elles useraient de tant de (...)
    ... la suite

    Cameroun 1955-1962 : la guerre cachée de la France en Afrique

    Par David Servenay | Rue89 | 01/01/2011 Paris a livré une guerre totale aux indépendantistes camerounais, aujourd’hui dénoncée par le livre-enquête « Kamerun ! » C’était la guerre. Une guerre avec des dizaines de milliers de morts, à 5 000 km de la métropole, loin du regard d’une opinion fascinée par les « événements » d’Algérie. Et pourtant, cette vraie boucherie s’inscrit dans la lignée des pires conflits coloniaux, Algérie et Indochine. Aujourd’hui encore, peu de Français savent que leur armée fut engagée (...)
    ... la suite

    Un monde tortionnaire

    Rapport 2010 de l’ACAT-France

    LeMonde | 18.12.10 - Florence Beaugé La torture a encore de beaux jours devant elle. Loin d’être en diminution, cette pratique s’étend et se banalise. Plus d’un pays sur deux y a recours aujourd’hui dans le monde, en toute impunité. Pourtant, 147 Etats ont ratifié la Convention des Nations unies qui en proscrit l’usage. Mais entre les mots et les faits, il y a un abîme. Et le 11 septembre 2001, en permettant - au nom de la lutte contre le terrorisme - un incroyable développement de législations (...)
    ... la suite

    Douch fait appel de sa condamnation

    Tandis que s’élèvent des cris de colère après le verdict du tortionnaire khmer rouge

    Les carnets de Phnom Penh - 27/07/2010 - A.V. Condamné hier à 35 ans de prison pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, Kaing Guek Eav, alias Douch,va faire appel de sa condamnation par la chambre de première instance des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), a annoncé mardi à l’AFP, son avocat, Kar Savuth. L’ex-directeur du centre de torture S-21 établi dans la capitale cambodgienne, Phnom Penh, entre 1975 et 1979, devrait donc avoir droit à un deuxième (...)
    ... la suite

    L’ex-Khmer rouge Douch condamné à 35 ans de prison

    Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 26.07.10 Le tribunal mixte chargé de juger les crimes du régime khmer rouge a condamné l’ancien chef du centre de torture S-21, Kaing Guek Eav, dit "Douch", à trente-cinq ans de prison. Les procureurs avaient requis une peine d’emprisonnement de quarante ans contre l’ancien instituteur, aujourd’hui âgé de 67 ans. La peine capitale n’existe pas au Cambodge. Douch a été reconnu coupable de meurtres, tortures et crimes contre l’humanité. Plus de quatorze mille personnes (...)
    ... la suite

    Comment on devient un bourreau ?

    Cybersciences - Novembre 2009 - Propos recueillis par Pascale Millot Pour aider les victimes de torture, Françoise Sironi a dû comprendre ce qui se passe dans la tête des tortionnaires. Et développer une discipline inédite : la psychologie géopolitique clinique. Une psy dans l’empire du mal. L’ été dernier, Kaing Guek Eav, 66 ans, mieux connu sous le surnom de « Douch », a été jugé pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité, torture et meurtres avec préméditation. Premier dirigeant du régime des (...)
    ... la suite

    Procès khmer rouge : quand la défense montre les dents

    Duch, ex-responsable de la prison S21 à Tuol Sleng, est sur le banc des accusés. Il s’agit du premier tribunal international qui offre une juridiction mixte, une défense forte et une partie civile constituée par des victimes. Mais de nombreuses lacunes demeurent.

    Ka-set - Carnet d’un tribunal - 24 août 09 - Phnom Penh, Carole Vann/Infosud Chaque matin, l’homme aux traits sino-khmer s’avance, flanqué de deux policiers, vers la salle d’audience. Joignant les deux mains, il se courbe pour saluer un parterre de paysans assis de l’autre côté d’une immense vitre blindée. Un sourire énigmatique fend son visage, laissant planer un indicible malaise. Nous sommes à Phnom Penh au sein des Chambres extraordinaires des Tribunaux Cambodgiens (CETC). Cette juridiction mixte (...)
    ... la suite

    "Psychopathologie des violences collectives" de Françoise Sironi

    L’acte de naissance de la psychologie géopolitique clinique sort demain chez Odile Jacob !

    Des prises d’otages aux attentats, de la répression à la torture, mais aussi du bizutage aux tournantes, les violences collectives sont quotidiennes, à l’étranger comme en France. Quel est leur but ? Comment parvient-on à terroriser une population ? Qu’est-ce qu’un traumatisme intentionnel ? Françoise Sironi, spécialiste internationalement reconnue, a soigné des victimes des Khmers rouges, elle a été en mission au Kosovo et a fondé un centre de réhabilitation de vétérans russes des guerres en (...)
    ... la suite