Alimentation, Faim - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Généraux A-L > Alimentation, Faim

Alimentation, Faim


    Tayap, le village écologique qui crée des emplois verts au Cameroun

    Le Monde - Tayap - 11 Février 2016 - Josiane Kouagheu - Dans la forêt qui s’étend à perte de vue, quelques maisons construites en terre battue se dressent sur la petite pente. Seul le chant des oiseaux rompt le silence des lieux. « Bienvenue à Tayap. Bienvenue dans le premier village écologique du Cameroun », lance Adeline Flore Samnick, un large sourire aux lèvres. Cette jeune trentenaire, diplômée de sociologie et présidente de l’association Agriculteurs professionnels du Cameroun (Agripo), est à (...)
    ... la suite

    Éthiopie : l’écologie en graines dans des camps de réfugiés

    Kaizen, 5 avril 2016 - Justine Boulo et Antoine Galindo - Seul État stable de la corne de l’Afrique, l’Éthiopie accueille actuellement 500 000 réfugiés. Face à cet afflux, la capitale Addis Abeba a pris conscience de la nécessité de protéger ses ressources et ainsi d’aider les populations déplacées. Ses camps de réfugiés deviennent de plus en plus éco-responsables. Sans une pancarte camouflée par un eucalyptus, l’entrée du camp de réfugiés de Sherkole passerait presque inaperçue. Des huttes (...)
    ... la suite

    La « faim invisible » frappe deux milliards d’humains

    Le Monde.fr | 14.10.2014 | Par Laetitia Van Eeckhout Graphique : Indice de la faim dans le monde en 2014 par degré de sévérité. Encore aujourd’hui, une personne sur huit, et même un enfant sur six, souffre de la faim dans le monde. « Seize pays continuent d’afficher un niveau de faim “extrêmement alarmant” ou “alarmant” », alerte l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) qui publie lundi 13 octobre, à trois jours de la journée mondiale de l’alimentation, un état (...)
    ... la suite

    Pierre Rabhi : un adopté sobre et heureux

    Le fondateur de l’agroécologie est né en Algérie

    OSI Bouaké - DG - 13 Septembre 2013 - On ne présente plus Pierre Rabhi, pionnier de l’agroécologie, inventeur de la décroissance, cet homme de 65 ans est devenu, faussement malgré lui, un philosophe insurrectionnel, détenteur d’un mot d’ordre-vérité hautement révolutionnaire : "Soyez sobre et heureux !" Né en 1938, il est le fils d’un forgeron du sud algérien qui le confie à l’âge de 5 ans à un couple de colons français, après le décès de sa mère. Pour des raisons économiques, son père doit laisser son (...)
    ... la suite

    La guérilla judiciaire des géants des semences contre les fermiers américains

    Le Monde.fr | 13.02.2013 | Par Grégoire Allix | La suprématie des semenciers industriels aux Etats-Unis est conquise au prix d’une incessante guerilla judiciaire contre les agriculteurs. C’est ce que révèle un rapport intitulé "Les géants des semences contre les fermiers américains", publié mardi 12 février par l’ONG Center for Food Safety et l’initiative Save our Seeds (téléchargeable en anglais en bas de cet article). A la veille de l’examen par la Cour suprême des Etats-Unis d’un litige entre (...)
    ... la suite

    Pillage : Bolloré, Crédit agricole, Louis Dreyfus : ces groupes français, champions de l’accaparement de terres

    Basta, Nadia Djabali - 10 octobre 2012 - Alors que 868 millions de personnes souffrent de sous-alimentation, selon l’Onu, l’accaparement de terres agricoles par des multinationales de l’agrobusiness ou des fonds spéculatifs se poursuit. L’équivalent de trois fois l’Allemagne a ainsi été extorqué aux paysans africains, sud-américains ou asiatiques. Les plantations destinées à l’industrie remplacent l’agriculture locale. Plusieurs grandes entreprises françaises participent à cet accaparement, avec la (...)
    ... la suite

    Biopiraterie : le nouveau colonialisme

    Basta, 5 Septembre 2012 - Catherine Grèze [1] - Les brevets déposés sur les végétaux font l’objet d’une compétition acharnée entre multinationales. Conséquences : un paysan mexicain peut être, d’un point de vue légal, condamné à devoir des royalties à une entreprise américaine pour cultiver les haricots de ses ancêtres. Face à la « colonisation des savoirs », la députée européenne Catherine Grèze (EELV) appelle à la pleine reconnaissance des droits des peuples autochtones. Dans une forêt reculée, des Indiens (...)
    ... la suite

    Les semences et les plantes, propriété exclusive de l’agro-industrie ?

    Basta, Sophie Chapelle (4 septembre 2012) - Rien ne va plus pour les agriculteurs, les jardiniers et les artisans semenciers. Vendre ou échanger des semences de variétés anciennes, libres de droit de propriété et reproductibles est devenu quasi mission impossible. L’association Kokopelli en fait aujourd’hui les frais. Un récent arrêt de la Cour de justice européenne consacre le monopole de l’industrie semencière sur les plantes. La réforme en cours de la réglementation des semences n’augure rien de (...)
    ... la suite

    Dette, extractivisme, gâchis, aux racines de l’injustice globale

    CADTM - 21 Juillet 2012 - La société de consommation qui rêve de se transformer en une société de développement durable est comme un sprinter de 100 mètres qui imagine pouvoir conserver la même vitesse pendant les 42 kms d’un marathon. Cette civilisation européenne, fondée sur l’extraction de ressources naturelles, doit son exceptionnelle puissance à une accélération du pillage et du gâchis généralisé de toutes les richesses de la planète. Le pétrole – âge 500 millions d’années - n’est largement utilisé (...)
    ... la suite

    Vers un hold-up des multinationales sur les semences paysannes ?

    Basta - 30 Mai 2012 - Sophie Chapelle - Des milliers de variétés de semences pourraient être privatisées. Cela se passe en Inde où les multinationales Monsanto, Syngenta, ou la française Limagrain, tentent de s’accaparer ce bien commun. De quoi mettre en péril la souveraineté alimentaire de l’Inde dont les variétés végétales ancestrales seraient brevetées et privatisées par les multinationales de biotechnologies. L’écologiste indienne Vandana Shiva sonne la contre-attaque. 40 000 variétés de semences (...)
    ... la suite

    Pierre Rabhi : « Si nous nous accrochons à notre modèle de société, c’est le dépôt de bilan planétaire »

    Bastamag - 7 mai 2012 - Et si, après une stressante campagne électorale, on respirait un peu ? Quelle société voulons-nous aujourd’hui construire ? « La croissance est un problème, pas une solution », affirme Pierre Rabhi, paysan-philosophe. Face à la disparition des questions écologiques dans le débat politique, et à la frénésie marchande qui nous a pris en otages, il invite à repenser la vie sur un mode à la fois « sobre et puissant ». Et à inventer, pour éviter des explosions sociales et un chaos (...)
    ... la suite

    La faim fera des millions de victimes au Sahel si les financements promis ne sont pas versés

    Seul un tiers des besoins de financements pour venir en aide à 6 millions de personnes au Sahel ont été mobilisés

    Oxfam - 23 Avril 2012 - Selon des ONG internationales, des millions de personnes seront touchées par la faim dans les prochains mois, si les financements promis pour la réponse humanitaire ne sont pas déboursés. Une coalition d’ONG relèvent qu’une insuffisance importante de financement des projets d’aide visant à prévenir l’aggravation de la crise alimentaire au Sahel pourrait laisser des millions de personnes souffrir de faim dans les prochains mois. Action contre la faim (ACF), Oxfam, Save the (...)
    ... la suite

    Les biocarburants qui affament l’Afrique

    La Repubblica - Stefano Valentino - Rome - 15 mars 2012 -Afin de respecter les normes sur le développement des agrocarburants, les Européens se disputent des millions d’hectares de terres africaines pour y faire pousser des plantes destinées à les produire. Au détriment des cultures vivrières, dénoncent les ONG. Imaginez la surface de la Suisse – 4 millions d’hectares – entièrement recouverte de plantations destinées à approvisionner des voitures et des centrales électriques. C’est la somme des terres (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : la diminution de l’aide pourrait menacer une paix fragile

    Guiglo, 22 janvier 2012 - IRIN - Neuf mois après la fin des combats en Côte d’Ivoire, au moins 15 000 personnes déplacées vivent toujours dans des camps, une grande partie des 500 000 rapatriés ont besoin d’une aide alimentaire, les fondations de la réconciliation nationale n’ont pas encore été posées dans de nombreuses régions de l’ouest du pays et les travailleurs humanitaires craignent que le financement se tarisse, menaçant du même coup une paix fragile. « Je ne veux pas que le monde continue de (...)
    ... la suite

    Réunion européenne décisive pour éviter un « tsunami » alimentaire

    Faute d’accord entre Etats membres, l’UE pourrait couper drastiquement dans l’aide alimentaire versée aux associations caritatives. Celles-ci prédisent des conséquences catastrophiques.

    Libération - 20/09/11 - 10h35 Une réunion de la dernière chance est prévue mardi à Bruxelles pour empêcher une réduction draconienne d’un programme européen d’aide alimentaire aux pauvres tiré des fonds agricoles, alors que les organisations caritatives redoutent un "tsunami" dans plusieurs pays. "C’est la dernière chance", a commenté lundi un diplomate européen sous couvert de l’anonymat. Si aucun accord n’est trouvé mardi au cours d’une réunion des ministres européens de l’Agriculture, "le mois (...)
    ... la suite

    Le cercle infernal de la guerre et de la famine en Somalie

    La médiatisation massive d’une situation qui dure depuis des années n’est que l’augure d’une intervention extérieure justifiée par des bons sentiments... Et de bons intérêts !

    Le Monde | 06.08.11 | par Bernard Juan [1]. Plus de vingt ans d’horreurs, de faim, de massacres, d’épidémies, d’ignorance, d’arbitraire, de viols, de mort, d’argent sale ; bref, la guerre si elle dure ce n’est pas que les Somaliens s’y complaisent, mais que des forces antagonistes ont des intérêts convergents à ce qu’elle dure. La fabrication et la vente d’armes sont presque un business comme un autre dans un monde de libre-échange, où la liberté concerne en réalité les biens et rarement les personnes. (...)
    ... la suite

    Corne de l’Afrique : le casse-tête des humanitaires

    LeMonde.fr | 06.08.11 | Hugo Domenach La Corne de l’Afrique est frappée par une sécheresse qui touche plus de 12 millions de personnes. L’aide humanitaire, suspendue à la situation politique des pays et à la mobilisation internationale peine à atteindre les zones les plus sévèrement frappées. Une crise humanitaire de grande ampleur "La plus sévère crise humanitaire dans le monde aujourd’hui." C’est ainsi que l’ONU a qualifié, mercredi, le drame qui se déroule actuellement dans la Corne de l’Afrique. (...)
    ... la suite

    En Ethiopie, la famine côtoie l’abondance

    Alors que des millions de personnes sont gravement menacées de famine dans la Corne de l’Afrique, des investisseurs étrangers récoltent dans la même région des tonnes de céréales à destination de l’Asie ou des pays du Golf

    Philipp Hedemann - 21 Juillet 2011 - swissinfo.ch/InfoSud - Il fait un peu moins de 40°C. Accroupi, un jeune garçon arrache la mauvaise herbe qui a poussé au milieu d’un champ de canne à sucre. Un Indien passe dernière lui en l’observant du coin de l’œil. Red a 8 ans et il gagne 80 centimes par jour de travail dans ce champ de l’ouest de l’Ethiopie. C’est moins cher que les pesticides. Le fermier indien devrait gagner des millions dans les trois années à venir, en exportant ces récoltes loin de (...)
    ... la suite

    Corne de l’Afrique : Sécheresse et VIH - un cocktail explosif

    Nairobi, 31 juillet 2011 - PlusNews - Tandis que les organisations humanitaires s’efforcent de fournir des vivres à plus de 11,6 millions d’affamés dans la Corne de l’Afrique, les experts craignent les conséquences plus vastes que risque d’engendrer le manque de vivres, notamment sur la santé des personnes sous traitement VIH. Voici quelques-unes des répercussions possibles de la sécheresse sur les personnes atteintes du VIH et sur les efforts de prévention : Insécurité alimentaire – Pour (...)
    ... la suite

    La Banque mondiale s’alarme de la hausse des prix alimentaires

    LeMonde.fr avec AFP | 14.04.11 | Le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, a estimé jeudi que les prix des produits alimentaires mondiaux étaient parvenus "dans la zone dangereuse". "Nous sommes dans la zone dangereuse, parce que les prix ont déjà augmenté, et que les stocks pour beaucoup de matières premières sont relativement bas", a déclaré M. Zoellick lors d’une conférence de presse à Washington, en ouverture des réunions de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque (...)
    ... la suite

    N’oublions pas le pain !

    Retour de la Mission Agrobiosciences sur les événements tunisiens et leur possible "contagion"

    MAA - 31 janvier 2011 Retour sur les événements tunisiens et leur possible "contagion" Nous, Mission Agrobiosciences, ne pensions pas, en choisissant l’été dernier de consacrer les 16èmes controverses de Marciac au bassin méditerranéen, à ses fractures, ses failles et ses possibles accords, que ce sujet serait au cœur de l’actualité quelques mois plus tard. A l’heure où nous commencions à publier les principales interventions des chercheurs français et arabes qui y participaient, axées notamment sur les (...)
    ... la suite

    "Faut-il manger les animaux ?", de Jonathan Safran Foer : on achève bien les animaux

    Le Monde des Livres - 06.01.11 - Adieu dinde, foie gras, saumon fumé ? Quelques jours seulement après les agapes de fin d’année, la lecture du dernier livre de Jonathan Safran Foer risque de provoquer des haut-le-coeur chez un certain nombre de lecteurs, y compris - et surtout - parmi ceux qui ne se sont jamais vraiment posé la question du végétarisme. Faut-il manger les animaux ? C’est à partir de cette question, simple en apparence et pourtant révolutionnaire, que l’écrivain américain s’est (...)
    ... la suite

    « Avec 600 millions, l’équivalent de cinq avions Rafale, on règle la malnutrition des enfants »

    Le PDG de Nutriset, qui produit la pâte énergétique Plumpy Nut, déplore que « la malnutrition n’intéresse pas les politiques ».

    Rue89 | 23/10/2010 | Par David Servenay | A 56 ans, Michel Lescanne a le sourire des inventeurs et la certitude des bâtisseurs d’empire. Son empire à lui pèse 92 grammes et vaut 500 kilocalories. Mélange d’arachide, de sucre et de lait, la dose de Plumpy Nut (« noix dodue ») a révolutionné la lutte contre la malnutrition. Mercredi 13 octobre, le PDG de Nutriset a annoncé l’ouverture de son brevet à 26 pays africains. Entretien. . Photo : Michel Lescanne, PDG de Nutriset (Audrey Cerdan/Rue89). Rue89 (...)
    ... la suite

    Detroit, "Green City"

    le Blog de XXI, 19 Octobre 2010 - Dans le numéro 12 de XXI, Judith Perrignon publie Les jardins de Detroit, l’histoire de l’ancienne capitale américaine de l’automobile qui se tourne peu à peu vers l’agriculture urbaine. Elle a croisé des habitants-jardiniers comme M. King et sa mère Mary Lee, Nefertiti, Aba... Des personnages que le photographe Jean-Paul Duarte a lui aussi rencontrés. Et photographiés. Mr King veille sur son quartier, sa maman et ses poules. S’il chasse les dealers, il offre (...)
    ... la suite

    Les carences de l’aide alimentaire

    Analyse. Les ONG pointent les lacunes de la lutte contre la malnutrition infantile et réclament une réforme.

    Libération - 13 octobre 2010 L’aide alimentaire d’urgence est inadaptée pour lutter - efficacement - contre la malnutrition infantile, qui touche 195 millions d’enfants de moins de 5 ans. Et sa composition doit être revue au plus vite, dénonce Médecins sans frontières (MSF), avant la journée mondiale de l’alimentation, samedi. L’ONG a lancé une pétition destinée au G8 2011, à Nice. Et lance une campagne (Starved for Attention), où elle demande aux pays donateurs de réformer leur politique. Pourquoi l’aide (...)
    ... la suite

    Afrique : difficile ascension vers les Objectifs du millénaire pour le développement

    Rapport 2010 sur les Objectifs du Millenaire pour le Developpement

    Afrik.com - 19 septembre 2010 - par Afrique Renouveau - Selon plusieurs rapports de l’ONU notamment, l’Afrique fait face à d’importants défis dans ses efforts en vue d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Globalement les statistiques ne sont pas reluisantes, mais dans certains pays les indicateurs sont très encourageants. Tour d’horizon. Objectif 1 : Réduire l’extrême pauvreté et la faim Même si certains pays africains devraient atteindre l’objectif de réduction de la (...)
    ... la suite

    Afrique : Le hit-parade des stratégies d’adaptation

    Un document établit la liste des stratégies adoptées par 10 pays pour adapter leur production alimentaire au changement climatique

    Johannesbourg, 10 août 2010 (IRIN) - Les cultures à croissance rapide, et plus résistantes face à des sécheresses de plus en plus fréquentes et intenses, arrivent en tête de la liste des stratégies adoptées par la plupart des pays pour adapter leur production alimentaire au changement climatique, selon un nouveau document. Ce document de discussion, dirigé par Jonathan Makau Nzuma de l’université de Nairobi, au Kenya, et produit par l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : La récolte de cacao confrontée à la pourriture brune

    Abidjan, 27 juillet 2010 (IRIN) - Dans la région productrice de cacao du sud-ouest de la Côte d’Ivoire, les récoltes de milliers de producteurs locaux sont actuellement décimées par une attaque de pourriture brune des cabosses du cacaoyer. La maladie s’est déclarée dans les villes côtières de San Pedro, Tabou et Sassandra, situées entre 380 et 500 kilomètres à l’ouest d’Abidjan, capitale économique du pays. Chaque ville a enregistré 10 jours de pluie en 20 jours fin juin et début juillet, selon la (...)
    ... la suite

    Des gâteaux verts très nutritifs pourraient sauver des vies

    Barkadressou, 1 juillet 2010 (IRIN) - Les bailleurs de fonds espèrent que la spiruline, une algue bleu-vert, riche en protéines, qualifiée de « merveilleuse source de nourriture pour l’avenir » il y a 45 ans par l’Association internationale de microbiologie, tiendra sa promesse d’ici à ce que le projet de culture financé par l’Union européenne (UE) au Tchad, et doté d’un budget de 1,7 million de dollars, se termine, en décembre 2010. « C’est ce qu’on a trouvé de plus proche de l’aliment miracle », a (...)
    ... la suite

    Haïti : Manifestation contre Monsanto et pour la Souveraineté Alimentaire

    Viacampesina, Port au Prince, 7 Juin 2010. A l’appel du MPP, plusieurs milliers de paysannes et paysans venant de partout du pays ont pris part à la manifestation des représentants du Mouvement paysan national du congrès de Papaye (MPNKP), de l’Union des Petits Paysans (Tèt Kole), de la Coordination régionale des Organisations du Sud-Est (CROSE), du mouvement revendicatif des paysans de l’Artibonite (MOREPLA), de la Plate-forme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA), du (...)
    ... la suite

    L’agriculture verte connaît une croissance très rapide

    Nairobi, 27 avr (IPS) - Isolda Agazzi - L’agriculture biologique utilisant les méthodes de culture naturelles au lieu des engrais et des pesticides a connu des succès importants dans les pays africains - non seulement parmi les agriculteurs, mais aussi chez les consommateurs. L’Afrique a besoin de tripler sa productivité agricole d’ici à 2050 afin de suivre le rythme de la croissance démographique. Selon un rapport de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture écrit par 400 chercheurs, les (...)
    ... la suite

    Somalie : une enquête de l’ONU confirme le détournement de l’aide alimentaire

    Un pays où 50% de l’aide alimentaire fournie par le PAM est détournée par un cartel d’hommes d’affaires

    Posts Afrique - 13/03/2010 - Par Christophe Ayad Le rapport d’experts des Nations unies sur l’aide alimentaire en Somalie doit être rendu public la semaine prochaine. Mais l’essentiel de ses conclusions ont fuité dans la presse. Et elles sont accablantes : près de la moitié de l’aide distribuée par le Programme alimentaire mondial (PAM) est détournée et une grande partie d’entre elle est contrôlée par un « cartel » de trois hommes d’affaires somaliens, qui se partagent 80% du marché de sa distribution. (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : Les soins payants entravent la lutte contre la malnutrition

    Man, 23 décembre 2009 (IRIN) - En Côte d’Ivoire, le fait que les soins de santé soient payants constitue un obstacle à la lutte contre la malnutrition dans l’ouest, d’après des responsables de la santé et des travailleurs humanitaires. Dans l’ouest et le nord du pays, les taux de malnutrition aiguë s’élèvent respectivement à 3,6 et 5,4 pour cent, tandis que la malnutrition chronique dépasse 40 pour cent en moyenne dans les deux régions, d’après les résultats préliminaires d’une étude nutritionnelle (...)
    ... la suite

    Côte d’Ivoire : La malnutrition atteint un niveau « critique » dans le nord et l’ouest

    Man, 21 décembre 2009 (IRIN) - Dans le nord et l’ouest de la Côte d’Ivoire, le nombre d’enfants souffrant de malnutrition aiguë a diminué ces dernières années, mais la malnutrition chronique a augmenté, atteignant des « niveaux critiques », d’après un rapport du gouvernement et des Nations Unies. Dans le nord, la malnutrition aiguë est en baisse - 7,2 pour cent chez les enfants de moins de cinq ans, contre 18 pour cent en 2008 -, mais la malnutrition chronique est passée de 30,6 pour cent en 2008 à 44,7 (...)
    ... la suite

    Liberia : La malnutrition aiguë, un « problème social »

    Monrovia, 24 novembre 2009 (IRIN) - A Monrovia, la capitale libérienne, la malnutrition aiguë est due non seulement à la pauvreté et au manque d’installations sanitaires et de services de santé adaptés, mais aussi à des facteurs tels que le grand nombre de grossesses chez les adolescentes et les dégâts provoqués par la guerre sur le tissu social, disent des nutritionnistes, qui décrivent cette maladie comme un « problème social ». « Le grand nombre [d’enfants] souffrant de malnutrition aiguë est en (...)
    ... la suite

    Adieu veaux, vaches, cochons ?

    Les menaces de l’industrie de la viande

    Telerama, enquête , 18 octobre 2009 L’explosion de l’industrie de la viande est un fléau pour la planète. Exemple : le méthane des vents bovins, un gaz à effet de serre plus nocif que le CO2 ! Pour sa survie, l’homme devra-t-il devenir végétarien ? Trop simple. On en profite pour revoir (en lien ci-dessous) trois vidéos sur l’élevage des porcs. Vous reprendrez bien un peu de charcuterie ? Le réchauffement climatique aura-t-il la peau du gigot d’agneau et du rosbif ? Derrière cette question d’apparence (...)
    ... la suite

    Faut-il manger moins de viande pour sauver la planète ?

    Fabrice Nicolino en chat avec les lecteurs du Monde

    Lemonde.fr | 15.10.09 | L’intégralité du débat avec Fabrice Nicolino est l’auteur de Bidoche (Editions LLL, 2009), vendredi 16 octobre, à 15 h . Fabrice Nicolino, auteur de Bidoche, L’industrie de la viande menace le monde, aux éditions Les Liens qui libèrent, a répondu, vendredi 16 octobre, aux questions des lecteurs du Monde.fr sur les effets nocifs de l’augmentation massive de la consommation mondiale de viande pour l’environnement et la santé. ours : En quoi la production de viande a-t-elle des (...)
    ... la suite

    Comment nourrir le monde en 2050 ?

    Rome, 14 octobre 2009 (IRIN) - Le monde pourra-t-il surmonter une autre crise alimentaire de l’ampleur de celle qu’il a connu en 2007/08 ? Pour les participants au Forum d’experts de haut niveau « Comment nourrir le monde en 2050 », mis sur pied par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Rome, en Italie, le consensus général est : « Il ne faut jamais dire jamais ». Au cours d’un débat énergique sur les perspectives de l’alimentation et de l’agriculture, Kitty (...)
    ... la suite

    Sida et changement climatique : les activistes sont appelés à unir leurs forces

    Johannesburg, 3 septembre 2009 (PLUSNEWS) - Les habitants d’Afrique subsaharienne, qui sont déjà les plus touchés par l’épidémie mondiale de VIH/sida, seront probablement aussi les premières victimes des effets du changement climatique, mais jusqu’à présent, les experts et activistes de la lutte contre le sida et ceux de la lutte contre le changement climatique travaillent dans deux camps séparés. Cependant, il se pourrait que cette situation commence à évoluer. Un dossier récemment publié par le (...)
    ... la suite

    République centrafricaine : L’enfance hypothéquée

    Bangui, 19 février 2009 (Plusnews) - Il est huit heures du matin, les portes du complexe pédiatrique de Bangui, la capitale de la République centrafricaine (RCA), se ferment : le centre grouille déjà de monde et les consultations pour les enfants vivant avec le VIH vont pouvoir commencer. Ils sont 2 240 enfants à être suivis dans cet hôpital, le principal centre de prise en charge pédiatrique du VIH en RCA. Environ la moitié de ces enfants ont été confirmés positifs au VIH, certains via la (...)
    ... la suite

    Kenya : les pénuries alimentaires menacent l’adhésion aux ARV

    Makueni, 28 janvier 2009 - PlusNews - L’hôpital régional de Makueni, dans l’est du Kenya, a constaté une perte de poids significative chez plusieurs de ses patients séropositifs au cours des trois derniers mois, un phénomène que les nutritionnistes imputent aux pénuries alimentaires graves observées dans une bonne partie du pays. « Un grand nombre de nos patients ont un IMC [indice de masse corporelle, une mesure de l’état nutritionnel] inférieur à 18,5, le seuil de corpulence normale », a indiqué à (...)
    ... la suite

    La crise alimentaire, nouvelle menace pour la lutte anti-sida en Afrique

    Dakar - ICASA - AFP - 05 décembre 2008 - La crise alimentaire mondiale constitue une nouvelle menace pour la lutte contre le sida en Afrique, continent le plus touché par la pandémie, en limitant l’accès de millions de patients aux denrées de base et donc en affaiblissant leurs défenses immunitaires. La crise a un impact "sur le pouvoir d’achat des pauvres, qui diminuera en raison de la hausse des prix", indique le chef du département nutrition et VIH/sida du Programme alimentaire mondial (PAM) (...)
    ... la suite

    Et si le plan Us pour le sauvetage des banques était consacré à la lutte contre la pauvreté

    ou l’extinction de la faim dans le monde

    Badreddine Khris le 6 novembre 2008 sur liberte-algerie.com Avec une partie des 700 milliards prévus, on viendrait à bout des maladies récurrentes en Afrique telles que le paludisme qui tue plus de un million de personnes par an. A-t-on un jour pensé à quoi pourrait servir la coquette somme des 700 milliards de dollars injectée dans des banques américaines pour stabiliser le système financier du pays de l’oncle Sam ? D’aucuns relèvent la célérité avec laquelle le Congrès américain et toutes les (...)
    ... la suite

    Burkina Faso : Vie chère et nouveaux critères d’aide alimentaire, les patients séropositifs inquiets

    Ouagadougou, 30 septembre 2008 (PLUSNEWS) - Les associations de lutte contre le sida au Burkina Faso craignent d’être doublement victimes du phénomène de la hausse des prix des denrées alimentaires, après l’adoption de nouveaux critères d’attribution de l’aide alimentaire aux personnes vivant avec le VIH. D’après les nouveaux critères, adoptés par le Conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST) il y a quelques mois mais dont les effets ont commencé à (...)
    ... la suite

    Malawi : Des ARV et une bonne alimentation font des miracles

    Lilongwe, 1 septembre 2008 (Plusnews) - Le nombre de décès liés au VIH/SIDA au Malawi a chuté de 75 pour cent au cours des quatre dernières années grâce à l’extension des traitements antirétroviraux (ARV), mais une meilleure alimentation pour les personnes vivant avec le VIH permettrait encore d’améliorer ces résultats, selon des acteurs de la lutte contre l’épidémie. Mc Anthony Ajabu a sept ans et est l’un des 159 111 Malawites à avoir été mis sous ARV dans le cadre du programme gouvernemental depuis (...)
    ... la suite

    Ethiopie : Des jardins potagers en ville pour combattre le VIH

    Pouvoir cultiver des légumes en pleine ville pour améliorer son alimentation est une véritable aubaine pour les femmes et enfants vivant avec le VIH

    ADDIS ABEBA, 22 mars 2007 (PlusNews) - Le dévouement de Woinishet Wujura, 12 ans, à entretenir son petit jardin potager peut paraître surprenant pour quelqu’un de son âge, mais le lopin de terre qu’elle cultive en pleine ville assure la survie de sa famille, touchée par le sida. « J’adore ce jardin », a dit la jeune fille à IRIN/PlusNews. « Je viens aussi souvent que possible, dès que l’école est finie. » Le jardin de Woinishet est l’un des nombreux lots de terre situé dans un cadre peu commun : une (...)
    ... la suite

    La faim gagne du terrain

    Rapport 2006 de la FAO sur l’insécurité alimentaire...(téléchargeable en fin d’article)

    30 octobre 2006, Rome - Faisant remarquer que les promesses ne donnent guère à manger, M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a invité aujourd’hui les dirigeants mondiaux à honorer les engagements pris en 1996. Dix ans après le Sommet mondial de l’alimentation (SMA) qui s’est tenu à Rome cette année-là et qui promettait de réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde d’ici à 2015, ce nombre est aujourd’hui plus élevé dans les pays en développement - 820 millions - qu’il ne (...)
    ... la suite

    La faim freine les progrès vers les Objectifs du Millénaire

    Rapport de la FAO sur l’insurité alimentaire dans le monde

    22 novembre 2005, Rome - La faim et la malnutrition tuent, chaque année, près de 6 millions d’enfants, un chiffre globalement comparable à la population d’âge préscolaire du Japon, souligne la FAO dans son dernier rapport annuel L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2005), publié aujourd’hui. La plupart de ces enfants meurent de quelques maladies infectieuses curables, notamment la diarrhée, la pneumonie, le paludisme ou la rougeole. Ils auraient survécu si leurs constitutions physiques (...)
    ... la suite