Accueil >>  Zone Franche >>  Haïti : 2010, et au dela...

Haïti : Manifestation contre Monsanto et pour la Souveraineté Alimentaire


Viacampesina, Port au Prince, 7 Juin 2010. A l’appel du MPP, plusieurs milliers de paysannes et paysans venant de partout du pays ont pris part à la manifestation des représentants du Mouvement paysan national du congrès de Papaye (MPNKP), de l’Union des Petits Paysans (Tèt Kole), de la Coordination régionale des Organisations du Sud-Est (CROSE), du mouvement revendicatif des paysans de l’Artibonite (MOREPLA), de la Plate-forme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA), du Reseau National Haïtien pour la Sécurité et la souveraineté Alimentaire (RENAHSSA), de la Plate-forme nationale des organisations paysannes haïtiennes (PLANOPA), du regroupement Kaba grangou (faire cesser la faim) ainsi que de Via Campesina (Haïti,République Dominicaine, Brésil et États-Unis d’Amérique), d’autres pays amis comme , le Canada, les États Unis, la France et l’Italie, sans oublier des journalistes de divers médias nationaux et internationaux qui ont couvert l’évènement. Ce 4 juin, ils ont marché ensemble du centre de formation (Sant Lakay) de Papaye en direction de Hinche (environ 7 km) pour exiger le respect de la souveraineté alimentaire en Haïti contre Monsanto et ses complices en Haïti.

Dans la soirée du 3 juin un documentaire a été diffusé par le MPP à la salle paroissiale de l’église catholique romaine de Hinche qui a exposé les méfaits des produits de Monsanto à travers le monde (y compris en Amérique latine) et le jeu d’influence dont a bénéficié cette entreprise transnationale auprès de la Food and drug administration (Fda) pour faire homologuer ses produits sur le territoire étasunien.

Le vendredi 4 juin, pour initier leur mouvement, les manifestantes et manifestants ont symboliquement semé, sur une ferme expérimentale du Mpp à Papaye, des grains de maïs créole pour signifier leur détermination à consommer des produits créoles à partir de semences autochtones et aussi planter des arbres pour marquer le jour international de l’environnement.

Tout de suite après sous le rythme du Tambour, vaccines, instruments à vent en bambou, musique d’ambiance, cris par corne de lambi (variété de fruit de mer tropical) ont accompagné, tout au long du parcours, les manifestantes et manifestants, portant des chapeaux “ABA Monsanto” et “ ABA Préval” et des maillots (de couleur rouge) se dirigent à Hinche sur la place Charlemagne Peralte pour lire la déclaration finale écrite par les organisations paysannes haïtiennes. Ils ont ensuite brulé une partie du maïs hybride de Monsanto, geste de refus et de mépris du cadeau empoisonné de Monsanto au gouvernement Haïtien. Après avoir brulé symboliquement le maïs hybride de Monsanto, ils ont distribué des semences locales comme le maïs, divers types d’haricots et de sorgho aux participants et participantes.

En plus de la solidarité avec le secteur paysan en Haïti, la plupart des délégués qui ont pris la parole au terme de la manifestation du 4 juin, ont stigmatisé la politique du gouvernement de René Garcia Préval (le président investi le 14 mai 2006) / Joseph Jean Max Bellerive (le Premier ministre du 11 novembre 2009), qu’ils accusent de “collusion avec l’impérialisme” de “vendeur de patrie et de patrimoine national”.

Via Campesina Caraïbes e-mail : viacampesinacaribe yahoo.es Tel :(509)3427-5622

Photos : www.viacampesina.org


Publié sur OSI Bouaké le mardi 8 juin 2010

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 
 


Haïti : Manifestation contre Monsanto et pour la Souveraineté Alimentaire
12 janvier 2011, par Mura   [retour au début des forums]

Bravo les haïtiens pour la Manif !!!