Accueil >>  Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV) >>  EVVIH et enfants affectés

EVVIH et enfants affectés

 Grandir Info... Bulletin mensuel d’informations sur la prise en charge médicale des enfants séropositifs

le numéro 41 est en ligne

Depuis janvier 2006, vous pouvez télécharger en ligne tous les mois, le bulletin mensuel publié par Sidaction et Initiative Développement, destiné aux professionnels de santé et aux acteurs communautaires en charge d’enfants vivant avec le VIH en Afrique. Quand on vous dit que nous ne sommes pas sectaires ! Janvier 2006. A l’heure où l’UNICEF lance la campagne mondiale Enfants et VIH, et toujours avec une longueur d’avance, Sidaction s’associe à Initiative développement pour lancer GRANDIR INFO, (...)
... la suite
 Une enfant née séropositive n’a plus de trace du sida

Immédiatement placée sous trithérapie après sa naissance, l’enfant a arrêté d’être traitée. Après 18 mois, elle ne présente plus de trace du VIH.

Libération, 23 Octobre 2013 - AFP - L’enfant américaine de 3 ans née séropositive et traitée aussitôt avec des antirétroviraux ne montre toujours aucune trace du sida après 18 mois sans traitement, ont indiqué mercredi des chercheurs, confortant l’espoir de guérison des nouveau-nés avec une thérapie précoce. Il s’agit du premier cas connu à ce jour d’une guérison « fonctionnelle » d’un nourrisson infecté par sa mère séropositive. Il avait été dévoilé en mars. La petite fille avait reçu des antirétroviraux moins (...)
... la suite
 Séropositivité maternelle au VIH et construction des liens mère-enfant
Sida Sciences - 14.02.2013 - par Claire Criton - La séropositivité maternelle peut avoir un impact important sur la construction de la vie de couple et de la vie familiale. Des troubles relationnels et comportementaux peuvent apparaitre chez l’enfant, qu’il soit infecté ou non. Cette étude française menée à l’hôpital Trousseau (Paris) a recueilli le premier entretien entre une psychologue et 60 mères séropositives accompagnées de leurs bébés. Cette rencontre s’est faite pendant les 3 premiers mois de (...)
... la suite
 Diminution des nouvelles infections par le VIH chez les enfants dans 7 pays d’Afrique
Le quotidien du médecin, 27/06/2013, Dr Béatrice Vuaille - Dans 7 pays d’Afrique sub-saharienne, il y a eu une réduction de 50 % des nouvelles infections par le VIH chez les enfants depuis 2009, annonce un rapport du « Global Plan » (Plan Global vers l’élimination des nouvelles infections par le VIH d’ici à 2015 chez les enfants et pour le maintien en vie de leurs mères). Le rapport montre aussi que l’accès aux traitements « demeure inacceptablement bas chez les enfants ; seuls 3 sur 10 de ceux qui (...)
... la suite
 Les villes négligent leurs enfants

Rapport 2012 de l’UNICEF sur la Situation des enfants dans le monde

UNICEF, New York - 28 Février 2012 - Des centaines de millions d’enfants qui vivent dans des villes suite à une urbanisation galopante se voient exclus de services essentiels, avertit l’UNICEF dans son rapport La Situation des enfants dans le monde 2012 : les enfants dans un monde urbain. La poursuite de l’urbanisation est inévitable. Dans quelques années, la majorité des enfants grandira dans des villes, grandes ou petites, plutôt qu’en milieu rural, selon le rapport. Les enfants nés en ville (...)
... la suite
 Enfin, l’Afrique du Sud affronte le sida
André Clément - le Monde Diplomatique - Janvier 2012 - C’est le jour des enfants à la clinique VIH de Site B, un quartier de Khayelitsha, le grand township situé dans la banlieue du Cap. En ce mercredi de la fin octobre, ils sont venus, une quinzaine, avec un parent ou, pour les orphelins, avec la grand-mère ou l’oncle qui les a pris sous son aile. L’infirmière les pèse, vérifie qu’aucun ne tousse, et distribue un mois de médicaments antirétroviraux (ARV). Certains ont 8, 9, 10 ans ou plus. A (...)
... la suite
 En Afrique du Sud, face aux ravages du sida
La Croix - Pietermaritzburg, le 14 Novembre 2011 par Claire Lesegretain - Bongi Zengele sait de quoi elle parle quand elle évoque le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) comme « un enjeu de vie ou de mort ». Entre 1999 et 2001, ses quatre sœurs et son frère sont morts du sida. Du coup, cette catholique chaleureuse est tout entière mobilisée contre la maladie au sein du programme œcuménique « Ujamaa » de l’université du KwaZulu-Natal (UKZN) à Pietermaritzburg. Cette province est la plus touchée par (...)
... la suite
 Kenya : S’occuper de ceux qui s’occupent des enfants
Kisumu, 21 janvier 2011 - PlusNews - Elever de jeunes enfants ne faisait pas partie du plan de retraite d’Angeline Abuga, âgée de 65 ans, mais après la mort de son fils et sa belle-fille suite à des complications liées au VIH il y a quatre ans, elle s’est retrouvée seule à s’occuper de leur cinq enfants. « Je me bats pour leur donner à manger », a-t-elle dit. « J’essaye de les guider car ce sont des adolescents et je ne veux pas que les filles tombent dans la prostitution ou que ces jeunes hommes (...)
... la suite
 Kenya : les enfants séropositifs se débrouillent avec un peu d’aide de leurs amis
Vihiga, 4 janvier 2011 - Plusnews - Quand Yona, 12 ans, est venu vivre avec sa grand-mère après la mort de ses parents il y a plusieurs années, celle-ci a dit aux voisins qu’il était séropositif, en espérant que cela lui attirerait un peu de compassion. Mais le garçon a au contraire été tourné en ridicule et tenu à distance par ses camarades. « Ma grand-mère le leur a dit parce que j’étais tout le temps malade. Beaucoup parmi les enfants qui sont au courant ont peur de moi et ne veulent pas jouer avec (...)
... la suite
 Enfants infectés par le HIV : peu de traitements évalués, disponibles et adaptés
©Prescrire - 1er décembre 2010 Le choix des médicaments antirétroviraux chez les enfants est en grande partie extrapolé à partir de l’évaluation chez les adultes. Beaucoup de progrès restent à faire en termes d’évaluation clinique et d’adaptation aux enfants des formes pharmaceutiques et des associations médicamenteuses à doses fixes. Dans le monde, environ 2 millions d’enfants sont infectés par le HIV, surtout dans les pays pauvres (ils sont environ 1 500 en France). La transmission se fait surtout par (...)
... la suite
 Kenya : Le gouvernement devrait soutenir la divulgation aux enfants séropositifs de leur condition
HRW - New York, le 1er décembre 2010 - Les enfants ont droit à une information adaptée à leur âge au sujet de leur statut sérologique et ne devraient pas être les derniers à découvrir qu’ils sont séropositifs, a déclaré Human Rights Watch au cours de la Journée mondiale du SIDA, le 1er décembre 2010. Human Rights Watch a évoqué ses recherches au Kenya sur le sujet et a appelé le gouvernement kenyan à fournir des conseils au personnel des services de santé et aux parents sur la divulgation, qui pourrait (...)
... la suite
 Afrique Australe : la prévention du VIH auprès des jeunes, un défi de taille
Johannesbourg, 25 novembre 2010 - PlusNews - Lorsqu’on cherche à comprendre les raisons de la propagation du VIH chez les jeunes en Afrique australe, l’épicentre de la pandémie mondiale de sida, pourquoi ne pas s’adresser directement aux jeunes eux-mêmes ? Il s’agit précisément de la démarche adoptée par les chercheurs du Southern African AIDS Trust (SAT), dans le cadre d’une étude portant sur cinq pays et menée en partenariat avec la Division de la recherche sur l’économie de la santé et le VIH/SIDA (...)
... la suite
 Afrique du Sud : Comment le sida marque une différence pour les enfants vulnérables

Les enfants de foyers affectés par le sida sont confrontés à des risques plus élevés d’absentéisme à l’école, d’anxiété et de difficultés de concentration

Johannesbourg - 22 Novembre 2010 - PlusNews - Une récente étude sud-africaine a montré que les enfants affectés par le sida étaient davantage confrontés à des problèmes d’éducation et de santé mentale que leurs pairs vulnérables pour d’autres raisons. L’étude, la première, selon leurs auteurs, à mesurer les effets des maladies liées au sida parmi ceux qui s’occupent des enfants, a été conduite par l’université d’Oxford et l’université de Witwatersrand en Afrique du sud, et présentée lors de la Conférence sur (...)
... la suite
 La lutte contre le trafic d’enfants au Bénin : le point de vue des mineurs
18 Novembre 2010 - par A-L Wibrin et J-M Chaumont - Mouvements - Le Bénin est connu pour le trafic international d’enfants. C’est la parole de ces derniers, qui, faute d’alternative réaliste, décident (ou acceptent) de travailler, conscients des difficultés qui les attendent, mais résolus à partir, que Anne-Laure Wibrin et Jean-Michel Chaumont sont parvenus à recueillir. Depuis une dizaine d’années, le Bénin est connu pour être un pays où se pratique à grande échelle un phénomène unanimement dénoncé : (...)
... la suite
 Afrique : Cinq façons de réduire le traumatisme chez les orphelins du VIH
Nairobi - 17 novembre 2010 - PlusNews - Lorsqu’un enfant perd un de ses parents à cause du VIH/SIDA, un soutien axé sur le travail de deuil l’aide à surmonter le traumatisme de la perte, mais lorsque l’enfant est à la fois pauvre et orphelin, ses chances d’avoir une vie épanouie sont réduites de manière significative. Des études ont constaté des niveaux élevés de détresse psychologique parmi ces orphelins et suggère des interventions pour améliorer leur bien-être mental. Voici quelques moyens de diminuer (...)
... la suite
 Kenya : Il faut procurer un traitement aux enfants qui souffrent

Le gouvernement devrait fournir aux jeunes patients les médicaments et soins auxquels ils ont rarement accès

HRW, Nairobi, le 9 septembre 2010 - Au Kenya, les enfants qui endurent des douleurs intenses et chroniques souffrent inutilement à cause de politiques gouvernementales qui restreignent l’accès aux remèdes antidouleur peu coûteux, d’un manque d’investissement dans les services de soins palliatifs et de la formation insuffisante des assistants sanitaires, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le rapport de 78 pages, « Needless Pain : Government Failure to Provide Palliative (...)
... la suite
 Afrique du Sud : le traumatisme des enfants s’occupant des parents séropositifs
Johannesburg, Laure Pichegru - IPS - 26 juillet - Nomasonto*, neuf ans, était contrainte d’inverser les rôles avec sa mère et de prendre soins de cette femme séropositive qui l’a mise au monde. Au lieu de se soucier des devoirs de maison et d’aller jouer avec ses amis, Nomasonto a des préoccupations quotidiennes qui sont désormais une question de vie ou de mort. Du jour au lendemain, cette enfant s’est trouvée dans l’obligation de laver sa mère, de lui changer les vêtements et de la nourrir. Elle (...)
... la suite
 La stigmatisation des enfants séropositifs
Unicef - 19 Juillet 2010 - Une épidémie souterraine de VIH en Europe de l’Est et en Asie centrale est en train de prendre de l’ampleur à une vitesse alarmante, nourrie par la toxicomanie, les comportements sexuels à haut risque et un niveau élevé de stigmatisation sociale, qui dissuade les gens de chercher un traitement ou des informations sur la prévention. Un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’UNICEF, intitulé « Blâme et bannissement : l’épidémie souterraine de VIH touchant les enfants (...)
... la suite
 Zambie : la peur du parent ralentit l’intérêt pour le traitement pédiatrique du sida
Lusaka - Nerbert Mulenga - IPS - 12 Juillet 2010 - Diana Banda [1] est vite à court d’arguments pour expliquer à son fils de six ans pourquoi il doit prendre une liste de médicaments tous les jours. Son fils David* est séropositif et est sous traitement anti-rétroviral (TAR) depuis deux ans. Mais il ne saura pas de si tôt la vérité sur son statut sérologique puisque sa mère pense à un argument après un autre pour lui expliquer pourquoi il doit scrupuleusement prendre les médicaments. "Il me demande (...)
... la suite
 JAIV : Participez au 2ème Forum National « Jeunes et VIH »

Les rencontres auront lieu en novembre 2010 à Paris. La participation est gratuite pour les jeunes VIH+ de 14 à 21 ans, d’où qu’ils viennent

OSI Bouaké - SD - 1er juillet 2010 Forum National « Jeunes et VIH » 2 : Le retour ! La deuxième fois c’est encore mieux ! L’association Adovih invite tous les jeunes séropositifs âgés de 14 ans à 21 ans à venir rencontrer d’autres jeunes concernés par le VIH "Viens participer, échanger et trouver des réponses pour mieux vivre avec le VIH, dans des ateliers, du théâtre interactif, et à travers de nombreux témoignages ... Mais viens aussi t’amuser lors d’une sortie surprise et d’une (...)
... la suite
 Uganda : When do we tell children they are HIV positive ?

Ouganda : Quand annoncer à un enfant sa séropositivité ?

Kampala, 3 June 2010 (PLUSNEWS) - A Ugandan draft policy recommending that HIV-positive children be informed of their status by the age of 10 has drawn mixed reactions from health workers. The previous policy required parental consent to tell children under the age of 12, but the new policy allows health workers - with the support of parents and guardians - to disclose HIV status after the child has been prepared and an assessment of their ability to understand and deal with the condition (...)
... la suite
 Enfants et Sida : quatrième bilan de situation, rapport 2009
Une génération libre du SIDA, cela ne relève pas de l’utopie. Pourtant, le monde est mal parti pour atteindre les cibles en matière de prévention du VIH, de traitement, de soins et de soutien et la crise économique mondiale risque de compromettre le maintien de l’assistance actuelle. Ce Quatrième bilan de la situation met en lumière les progrès obtenus et les défis auxquels on se heurte pour faire passer à plus vaste échelle les services pour les enfants, femmes et jeunes gens qui ont été touchés par (...)
... la suite
 Des parents à l’hôpital

Au Chevet de l’enfant malade. Parents / professionnels, un modèle de partenariat ?

La vie des idées - 04-12-2009 - par Jean-Sébastien Eideliman En décrivant les modalités et les enjeux de la rencontre obligée qui se déroule, au chevet de l’enfant malade, entre parents et soignants, la sociologue Sarra Mougel étudie les modalités et les enjeux de l’ouverture ambiguë des services pédiatriques aux parents. Son travail décrit l’inachèvement d’un partage du savoir et des rôles dans une des institutions les plus emblématiques de la modernité. Sarra Mougel, Au Chevet de l’enfant malade. (...)
... la suite
 Botswana : Les adolescents séropositifs trouvent refuge au sein de leurs clubs
Gaborone, 16 novembre 2009 (PLUSNEWS) - Entre les hormones déchaînées, la pression des pairs et l’acceptation d’un nouveau corps, l’adolescence est une période difficile, qui peut se révéler encore plus compliquée lorsque le jeune doit vivre avec le VIH et cacher son statut à ses amis et camarades de classe. « Etre un adolescent est très difficile, vous devez faire face à une vie qui change, faire ce que les autres font », a reconnu Katlego Lally*, une jeune fille de 17 ans de Gaborone, la capitale du (...)
... la suite
 Botswana : Katlego Lally, "Being a teenager is very hard"
Gaborone, 4 November 2009 (PLUSNEWS) - Katlego Lally*, 17, belongs to a club for HIV-positive teenagers run by the Baylor Children’s Clinic Centre of Excellence in Gaborone, Botswana’s capital. She talked to IRIN/PlusNews about how the club has helped her overcome feelings of isolation and depression. "I was born in 1992. Back then, there was no PMTCT [prevention of mother-to-child transmission] so I got the [HI-]virus from my mother, but I wasn’t diagnosed then. I just grew up falling sick (...)
... la suite
 Botswana : Fun for positive teens at their own club
Gaborone, 3 November 2009 (PLUSNEWS) - Raging hormones, peer pressure and coming to terms with a changing body image - growing up is difficult enough without the added burden of living with HIV, and keeping it hidden from friends and classmates. "Being a teenager is very hard ; you have to keep up with the changing life, do what the others do," agreed Katlego Lally*, 17, in Botswana’s capital, Gaborone, who was born with HIV but only learned of her status six years ago. "My school friends (...)
... la suite
 Mali : des enfants séropositifs “absents” du système de santé
Bamako, 14 octobre 2009 - IRIN - Les parents sont supposés survivre à leurs enfants, c’est ce que croyaient les grand-mères assises dans la salle de jeux pour les enfants de l’hôpital Gabriel Touré de Bamako, capitale du Mali. Elles ont toutes perdu leurs enfants de maladies liés au sida, et se retrouvent quand elles amènent leurs petits-enfants séropositifs pour leur consultation. « J’emprunte, je mendie – que puis-je faire d’autre ? Je suis la seule personne qui veuille prendre soin de lui », a dit (...)
... la suite
 "2 fois, elles ont chanté pour moi"

Victor se remet d’une attaque de paludisme grâce à la solidarité de ses amis orphelins chefs de ménage

OSI Bouaké - 3 septembre 2009 Durant l’été OSI Bouaké a reçu des nouvelles des JAIV (Jeunes affectés/infectés par le VIH) du Burundi. Victor a 20 ans, il est membre du groupe Imboneza et témoigne, s’il était besoin, de la fonction fondamentale du lien social pour aider les malades du sida à se battre. Ces jeunes de Bujumbura vivent dans une situation extrêmement précaire et ne doivent leur survie qu’à des relations d’entraide entre eux. Nous avons choisi de publier une partie du témoignage de Victor sur (...)
... la suite
 Préparer les enfants à vivre avec le SIDA
Brazzaville, 11 août 2009, IPS, Santé-Congo, Arsène Séverin Angélique Moubi, 40 ans, s’empressait samedi dernier de rejoindre « l’Ecole des parents », une séance d’éducation des tuteurs des enfants vivant avec le VIH/SIDA à Brazzaville, la capitale congolaise. « Je ne jure que par cette école qui m’a permis de reprendre en main le traitement de mon enfant », a-t-elle confié à IPS. Dénommées « Ecole des parents », ces séances sont organisées au Plateau des 15ans, un quartier de Brazzaville, par Serment (...)
... la suite
 Kenya : Pas de conseils pour prendre soin des enfants séropositifs
Nairobi, 26 juin 2009 - PlusNews - James Samo [1] éprouve de plus en plus de difficultés à éviter les questions persistantes de Mary, sa nièce de six ans dont il s’occupe, la petite fille lui demandant par exemple pourquoi elle doit prendre des médicaments antirétroviraux tous les jours alors qu’elle ne se sent pas malade. « Comment puis-je lui expliquer ? Même si je trouve le courage de le faire, quel en sera l’impact sur sa vie ? C’est une question qui me hante », a-t-il dit à IRIN/PlusNews. Selon (...)
... la suite
 28 jours pour sauver une vie
Dakar, 17 juin 2009 - IRIN - Plus de 1 500 bébés nés chaque jour en Afrique subsaharienne mourront dans les 24 heures qui suivent leur naissance, selon un rapport publié récemment par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’organisme à but non-lucratif Save the Children, et qui évalue les progrès accomplis par les gouvernements africains dans le domaine de la santé des enfants. Vingt-cinq pour cent des décès d’enfants en Afrique subsaharienne – plus d’un million par an - surviennent au (...)
... la suite
 Zambia : Over 3000 children diagnosed with HIV in Lusaka after hospital introduces opt-out HIV testing
Michael Carter, AIDSMAP : June 04, 2009 ****************** Implementing a policy of routine opt-out HIV testing led to the diagnosis of 3000 HIV infections in children admitted to hospital in Lusaka over an 18-month period, investigators report in a study published in the online edition of the Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes. “Increased HIV testing has been proposed as an important component of HIV prevention and a pathway to support universal access to antiretroviral (...)
... la suite
 Infection à VIH de l’enfant et de l’adolescent : comment vivre, se construire et s’épanouir avec la maladie ?
Femmes et SIDA, le 13 mars 2009 Les traitements antiviraux actuels ont transformé une infection inéluctablement évolutive en une situation médicale stable, compatible avec un développement physique harmonieux. Pour les enfants et les adolescents touchés par le VIH/sida, les difficultés à vivre avec cette infection s’apparentent maintenant davantage à celles des autres maladies chroniques. Mais plusieurs singularités du contexte de la maladie soulèvent toujours des enjeux spécifiques. Deux sont au (...)
... la suite
 " La rue, c’est La chance ? "

Enquêtes de MDM sur l’exploitation et les violences sexuelles des jeunes filles des rues de Kinshasa

MDM, Communiqué de presse - 8 mars 2009 - Journée internationale des femmes La République Démocratique du Congo (RDC) connaît depuis plusieurs années une situation de crise chronique, alimentée par deux guerres successives en 1996 et en 1998. Près de 5 millions de congolais sont morts, dans un climat d’insécurité généralisée, de maladies courantes et en raison du non-accès aux soins. Avec ses 8 millions d’habitants, Kinshasa est devenue la plus grande ville d’Afrique sub-saharienne francophone, avec un (...)
... la suite
 République centrafricaine : L’enfance hypothéquée
Bangui, 19 février 2009 (Plusnews) - Il est huit heures du matin, les portes du complexe pédiatrique de Bangui, la capitale de la République centrafricaine (RCA), se ferment : le centre grouille déjà de monde et les consultations pour les enfants vivant avec le VIH vont pouvoir commencer. Ils sont 2 240 enfants à être suivis dans cet hôpital, le principal centre de prise en charge pédiatrique du VIH en RCA. Environ la moitié de ces enfants ont été confirmés positifs au VIH, certains via la (...)
... la suite
 Sida : Mieux protéger les enfants
communiqué de presse de la JLICA, 10 février 2009 Malgré de nombreux programmes de financement, des millions d’enfants et de famille sont toujours durement touchés par le sida dans les pays pauvres. Publié par l’Initiative conjointe de recherche sur les enfants et le VIH (JLICA), le rapport "Des vérités qui dérangent : enfants, sida et pauvreté" préconise prioritairement de s’attaquer à la pauvreté des familles et à l’inégalité entre les hommes et les femmes. La JLICA, alliance de chercheurs, de (...)
... la suite
 Michel Sidibé : "L’enfant reste la face cachée de l’épidémie du sida"
Le Monde - 10.02.09 Devenu en janvier directeur exécutif d’Onusida, Michel Sidibé définit pour Le Monde les priorités qu’il entend donner à l’action du Programme des Nations unies contre le sida. Quelle évolution allez-vous donner à la stratégie d’Onusida ? Le sida demeure un problème crucial pour le monde, mais il ne faut pas l’approcher de manière isolée. Nous venons d’évaluer les besoins financiers : jusqu’en 2010, il faudra consacrer 25 milliards de dollars (19,4 milliards d’euros) par an pour que (...)
... la suite
 L’importance du soutien familial pour les orphelins du sida

Interview de Jimmy Kolker, chef du département VIH/sida à l’Unicef

2 janvier 2009, par Habibou Bangré pour Afrik.com L’Afrique compte plus de douze millions d’orphelins du sida. La majeure partie d’entre eux sont pris en charge par la famille élargie, qui leur permet de vivre dans des conditions approchant celles de leurs pairs non affectés par la maladie. Précisions de Jimmy Kolker, chef du département VIH/sida à l’Unicef. Les douze millions d’orphelins du sida africains sont rarement livrés à eux-mêmes. D’après l’Unicef, 98% sont pris en charge par des proches (...)
... la suite
 Kenya : un peu d’argent peut faire beaucoup pour les orphelins du sida
Kwale, 1 janvier 2009 (PlusNews) - Vêtue de son uniforme scolaire, soigneusement repassé chez elle à Bangladesh, un bidonville de la région de Kwale, sur la côte kenyane, Winnie Adhiambo affiche une humeur enjouée qui ne laisse rien transparaître des difficultés qu’elle a dû surmonter pour pouvoir rester à l’école. Lorsque son père est décédé, en 2003, personne ne lui a dit que sa mort était due au sida, mais l’adolescente a tiré ses propres conclusions. « Beaucoup de gens du bidonville sont souffrants et (...)
... la suite
 RJAIV : premier journal en Décembre 2008 du Réseau africain des Jeunes Infectés et/ou Affectés par le VIH/Sida

Bulletin d’information du Réseau des Jeunes Affectés et/ou Infectés par le VIH engagés dans la lutte contre le sida en Afrique francophone

Edito du premier numéro du journal des RJAIV : L’Afrique subsaharienne reste, depuis plusieurs années, la partie au monde la plus touchée par l’épidémie du sida. Dans de nombreux pays de cette région, l’engagement de la communauté ne s’est pas fait attendre. En plus des structures « standards » que sont les ONG locales ou des Organisations à Base Communautaire (OBC), nous notons l’émergence d’un nouveau type de mobilisation ces dernières années. Des enfants et jeunes, ayant appris leur sérologie ou (...)
... la suite
 Ouganda : « Mon plus beau cadeau d’anniversaire. »

Une jeune membre du groupe d’enfants Ariel children’s club témoigne

Kampala, 1 octobre 2008 (Plusnews) - Faith est membre du groupe Ariel children’s club, un groupe pour enfants séropositifs, soutenu par la Fondation Elizabeth Glaser pour le sida pédiatrique (EGPAF). Elle a raconté à IRIN/PlusNews les défis que représentait le fait de grandir avec le VIH. « Avant d’apprendre mon statut sérologique, j’étais tout le temps malade, j’avais des éruptions cutanées, des accès de fièvre, des toux et des diarrhées. En 2000, alors que j’avais neuf ans, on m’a dépistée [au VIH] et (...)
... la suite
 Bénin : Rodolphe, à peine 10 ans et déjà en lutte contre le sida
Cotonou, 26 mai 2008 - Alors que l’une des activités principales des camarades de Rodolphe, 10 ans, est de jouer, celle de cet élève de l’école primaire publique de Adjagbo, une localité rurale située à 35 km de Cotonou, la principale ville portuaire du Bénin, est de faire tout ce qu’il peut pour aider son entourage à se protéger du sida. Le regard vif et l’allure frêle, Rodolphe fait l’inventaire de son cartable d’écolier : outre ses affaires scolaires, son sac de jute contient les outils de (...)
... la suite
 Burkina Faso : Nés avec le VIH, les jeunes à l’heure de la sexualité
Bobo-Dioulasso / Ouagadougou, 25 avril 2008 (PLUSNEWS) Le conjoint de Célestine Koné*, une adolescente infectée au VIH à sa naissance, a abandonné la jeune fille et leur enfant lorsqu’il a découvert qu’elle lui avait caché sa séropositivité. Orpheline, Célestine n’avait pas réussi à lui avouer sa situation par peur de se retrouver seule. Aujourd’hui âgée de 19 ans, Célestine a accouché de son deuxième enfant fin 2007. Son premier, né d’une précédente relation alors qu’elle avait à peine 16 ans, est décédé (...)
... la suite
 Ouganda : Des secrets lourds de conséquences
Kampala, 14 avril 2008 (PLUSNEWS) Au cours de son enfance, Gordon Turibamwe, 20 ans, était souvent malade, souffrant régulièrement de paludisme et d’infections pulmonaires, mais son père ne lui a révélé qu’il était séropositif que lorsqu’il a atteint l’âge de 16 ans, une annonce que Gordon a vécu comme un traumatisme. « J’étais très choqué et vraiment en colère contre mon père pendant longtemps », a-t-il dit à IRIN/PlusNews. « J’ai tout de suite pensé que j’allais mourir, j’étais vraiment désespéré ». Gordon (...)
... la suite
 Uganda : The cost of keeping children from knowing their HIV status
Kampala, 8 April 2008 (PLUSNEWS) Throughout his childhood, Gordon Turibamwe, 20, was sickly, suffering from frequent bouts of malaria and chest infections, but his father only told him he was HIV-positive when he was 16, something Gordon says caused him serious psychological trauma. "I was so shocked and so angry with my dad for a long time," he told IRIN/PlusNews. "I immediately thought I was going to die, I had very little hope." Gordon had been diagnosed at the age of about ten, and (...)
... la suite
 Annonce du statut sérologique aux enfants sous traitement ARV : le combat est encore loin d’être gagné

Comme le constate l’association camerounaise KidAIDS, mettre les enfants infectés sous traitement est nécessaire mais pas suffisant

Yaoundé, le 2 avril 2008 Au Cameroun en fin 2007, seulement 1 536 enfants de moins de 15 ans étaient sous traitement dans les 176 centres de traitement agréés et unités de prise en charge des cas de VIH/SIDA du pays d’après le rapport de progrès N° 8 du CNLS, représentant 15,4% des 9 953 enfants infectés éligibles au traitement ARV. L’ambition du Cameroun était certes de mettre sous traitement 4 000 enfants en fin 2007 ; mais force est de noter tout de même une dynamique et des avancées notables : la (...)
... la suite
 Plus de deux millions d’enfants vivent avec le virus du sida

rapport de l’unicef : les enfants et le sida, deuxième bilan de situation

Quelque 290.000 enfants de moins de 15 ans sont morts du sida l’an dernier et 2,1 millions d’enfants dans le monde vivent avec le VIH, selon une étude de l’Unicef, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Onusida présentée jeudi. Plus de 12 millions d’enfants en Afrique subsaharienne sont orphelins du sida et 15 millions dans le monde. Seulement 23% des femmes enceintes séropositives (350.000) reçoivent des antirétroviraux pour diminuer le risque de transmission à leur bébé, même si cette (...)
... la suite
 Bénin : Des mères et des bébés sans sida, la bataille de Rosalie

Rosalie est conseillère en PTME au Bénin, dans la région de Pobé

Cotonou, 9 janvier 2008 (PLUSNEWS) Lorsque Rosalie Salako a fait le test de dépistage du VIH en 2004, elle était déjà maman de deux enfants mais n’avait jamais réalisé qu’ils aient pu courir le risque d’être infectés. Son test négatif l’a alors convaincue de s’engager pour aider les futures mères à éviter ce danger. La mise en place du programme de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) en 2004 dans la zone sanitaire qui englobe sa commune de Pobè, à 120 kilomètres à l’est de (...)
... la suite
 Bénin : Des mots d’enfants pour vaincre le rejet et la solitude
Cotonou, 12 décembre 2007 (PLUSNEWS) Pour aider les populations à prendre conscience du drame que vivent souvent les enfants infectés ou affectés par le VIH/SIDA au Bénin, des media diffusent en boucle depuis trois mois des messages rédigés par des enfants et des jeunes dans le cadre d’un concours. « Je suis orphelin du sida. Par votre rejet, je me sens encore plus orphelin. Avec vous, j’ai de l’espérance et de l’avenir, acceptez-moi », plaide Marie-Carole Yambode, 10 ans, qui vit à Abomey-Calavi, non (...)
... la suite
 Protégeons les enfants touchés par le VIH et le sida

un rapport de l’UNICEF

Le rapport étudie les options de protection des enfants dans les communautés touchées par la pandémie du SIDA. Partant du principe que le lien parent-enfant est la pierre angulaire du développement de l’enfant et que la famille est l’élément fondamental de la société, le rapport considère tout d’abord les moyens de garder aussi longtemps que possible les parents en vie et la famille unie. Il examine ensuite les solutions alternatives de protection au-delà de la famille la plus proche. Les (...)
... la suite

Documents liés

 
Adolescences séropositives
13 décembre 2005

Très bon dossier sur ces ados contaminés en France, passionnant sujet qui occasionne peu de publications. Publié par le Journal du Sida, N° de décembre 2005

PDF - 246.6 ko, 0 x 0 pixels