Photographie - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Support > Photographie

Photographie


    Disparition du photographe malien Malick Sidibé

    Le Monde - 15 Avril 2016 - Roxana Azimi (contributrice Le Monde Afrique) C’était le chroniqueur de la jeunesse du tout-Bamako des années 1960-70. Le photographe malien Malick Sidibé s’est éteint à Bamako le 14 avril à l’âge de 80 ans des suites d’un cancer, comme l’a révélé hier soir le Quotidien de l’Art. Né à Soloba dans une famille peule, Malick Sidibé se forme d’abord à la bijouterie avant d’apprendre la photographie en 1955 auprès de Gérard Guillat, alias « Gégé la Pellicule ». Trois ans plus tard, il (...)
    ... la suite

    Exclues parmi les exclus : ces filles des ghettos d’Abidjan, considérées comme des « déchets sociaux »

    Basta , Naly Gérard - 6 novembre 2014 - Elles ont fui leurs familles pour la capitale, perçue comme un marchepieds vers le rêve occidental. A la place du rêve, elles y découvrent la survie, la prostitution, la violence. L’anthropologue et cinéaste Éliane de Latour est allée à la rencontre de ces « gos » de nuits. Elle décrit des « filles-femmes » marquées par les épreuves, mais qui se battent malgré tout pour écrire « une histoire à la première personne », comme tant d’autres damnées du capitalisme (...)
    ... la suite

    Zanele Muholi, la photo est son arme

    La photographe construit le “récit visuel” des LGBTI en Afrique du Sud

    Le Monde | 01.11.2013 - Par Stéphanie Binet (Johannesburg) - « Un jour, raconte David Goldblatt, 82 ans, photographe sud-africain qui expose jusqu’au 22 décembre au Maillon-Wacken de Strasbourg, Zanele Muholi est arrivée chez moi et m’a dit : “David, vous allez être mon mentor.” Elle ne m’a pas demandé mon avis, mais, depuis, on est amis. » Quoi de plus naturel entre le vieil homme blanc de Randfontein dont les photographies dans les années 1970 ont révélé les visages de l’apartheid, et cette (...)
    ... la suite

    Cham, mémoire de l’esclavage

    Afrique in Visu , mardi 18 juin 2013, Sarah Preston, Interview de Nicola Lo Calzo Les photographies sont belles et ses sujets gracieux. La série s’appelle CHAM. Elle est de Nicola Lo Calzo. De belles images au service d’une bien grande histoire : celle de la mémoire de l’esclavage en Afrique de l’ouest, aux Antilles, mais aussi aux Etats-Unis et en Europe. Le projet est, selon les mots de Nicola, un projet sans fin, un projet d’une vie. La question de l’esclavage, longtemps et honteusement (...)
    ... la suite

    Shelter : un voyage impossible

    Exposition du photographe néerlandais Henk Wildschut, à Arles jusqu’au 9 Juin 2013

    Photographie.com , Roxana Traista , 2 Mai 2013 - Henk Wildschut réalise ses premières images de la série Schelter en 2005, lorsqu’il se rend à Calais et découvre la vie des réfugiés en provenance d’Irak, d’Afghanistan, du Pakistan, de Somalie, du Soudan et du Nigeria. Calais, France, February 2006 (c)Henk Wildschut Cette zone de quelques centaines de mètres est connue sous le nom de La Jungle : livrés à eux-mêmes, ses habitants passent leur temps à attendre le jour où ils pourront enfin partir vers (...)
    ... la suite

    Oubliés de l’Humanité

    Le photographe Robin Hammond plonge dans la folie en Afrique

    OSI Bouaké - 1er septembre 2012 - SD - En ce moment, le travail du photographe Robin Hammond sur la maladie mentale en Afrique, rencontre deux actualités : il est présent à Visa pour l’image [1] ainsi que dans le numéro 19 de Polka Magazine [2]. Robin Hammond est également lauréat 2011 du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme. © Robin Hammond / Panos. Oubliés de l’Humanité. Robin Hammond plonge dans la folie en Afrique Polka#19 - sept/oct 2012 - Photographies et texte Robin (...)
    ... la suite

    Darcy Padilla : le projet Julie

    ou quand la photographie rime avec l’engagement social…

    OSI Bouaké - DG - 14 Juin 2012 - « J’ai rencontré Julie Baird le 28 Février 1993 . Elle avait 19 ans. Assise elle tenait dans ses bras son premier enfant, de huit jours à peine. Julie était sans le sou, malade du SIDA et droguée. Elle avait quitté sa famille à 14 ans. Devenue « accro », elle avait vécu d’expédients dans la rue en se « collant » à plus d’hommes qu’elle ne pouvait s’en souvenir. De San Francisco à l’Alaska, j’ai photographié Julie pendant dix huit années consécutives. Julie est morte le 26 (...)
    ... la suite

    Annonces classées

    La série « I am... » (« Je suis ») du photographe sud-africain Dale Yudelman confronte les petites annonces d’immigrés cherchant du travail avec des images à la fois documentaires et esthétiques

    Afrique in Visu - lundi 23 avril 2012, par Olivia Marsaud - Tout au long de sa carrière, Dale Yudelman s’est intéressé à la vie quotidienne en Afrique du Sud et à ses à-côtés. Ses laissés pour compte, petites gens ou SDF. En 2007, il réalise un travail sur les petites annonces que les immigrés cherchant du travail placardent dans les supermarchés à travers l’Afrique du Sud et dont on se dit (que ce soit au Cap, à Londres ou à Paris) : mais qui peut bien les lire ? « C’est l’espoir sans espoir », résume (...)
    ... la suite

    Les orphelins de Ceaucescu, 20 ans après

    Photographies d’ Elisabeth Blanchet à voir à la galerie rue de l’exposition, jusqu’au 31 Mai 2012

    Sophot - 4 décembre 2009 Entre 1993 et 2000, je me suis rendue de nombreuses fois en Roumanie dans un contexte humanitaire. J’étais bénévole pour une association que des amis et moi avions créée, Action Orphelins. J’ai tissé des liens très serrés avec les enfants de la “casa de copii” du village de Popricani. Je les ai pris en photo et j’ai aussi documenté leur vie et leur environnement quotidiens au cours de nombreux voyages. L’orphelinat de Popricani a fermé en 2002. La même année, je suis devenue (...)
    ... la suite

    Paroles d’adoptés / Hélène Jayet

    Photographie.com - Janvier 2012 - Interview - Propos recueillis par Roxana Traista Née en 1977, Hélène Jayet s’est formée aux Beaux-Arts de Montpellier et à la Villa Formose, à l’école de photographie Image ouverte et enfin en photo-journalisme à l’Emi-Cfd. Elle travaille essentiellement en argentique et s’intéresse aux nouveaux modes de diffusion comme les P.O.M. (Petites Oeuvres Multimédia) et le web-documentaire. Ses images traitent de l’intime, de l’histoire, de la mémoire et des questions (...)
    ... la suite

    Act de Denis Darzacq

    Prolongation de l’exposition consacrée à Act, à la galerie Vu’, jusqu’au 21 Janvier

    OSI Bouaké - Didier Grouard - 8 Janvier 2012 - A OSI Bouaké, nous suivons depuis longtemps le travail du photographe Denis Darzacq, la prolongation jusqu’au 21 Janvier de son exposition Act, à lagalerie Vu’, nous donnes l’occasion de vous en parler, et de faire découvrir ce photographe à celles et ceux qui ne le connaitraient pas encore. © Denis Darzacq / Galerie VU’ Avec Act, son dernier travail , Denis Darzacq s’attaque à la représentation du handicap dans la société. Photographiant encore une (...)
    ... la suite

    Helene Jayet : l’Origine de l’histoire

    Ou comment photographier les familles par adoption

    OSI Bouaké - 12 Novembre 2011 - DG - Aux promenades photographiques de Vendôme 2011, nous avons été particulièrement touchés par l’exposition "Aux origines de l’Histoire" : un travail remarquable dans lequel Hélène Jayet nous montre l’adoption à travers son regard de photographe et d’enfant adoptée. "L’adoption est un sujet sensible. Régulièrement, la question revient sur le tapis, souvent à l’occasion de tragédies comme dernièrement lors du séisme en Haïti ou en 2007 avec l’affaire de l’Arche de Zoé au (...)
    ... la suite

    Photographier la folie douce d’Addis-Abeba

    Les ’sweet crazy’ photographiés par Jan Hoek

    Vice - 11 novembre 2011 - Jan Hoek Pas mal de gens souffrent de maladies mentales dans le monde et on dirait que la plupart d’entre-eux vivent dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba. J’ai découvert ça en faisant un voyage scolaire. Le premier fou que j’ai vu là-bas était en grande conversation avec le ciel, au milieu d’un rond point. Il s’était foutu une clope dans chaque narine, portait des lunettes de pilote des années 1970 et sa tenue était un joyeux bordel de fringues effilochées complètement (...)
    ... la suite

    Paralympics : Training for the 2012 games

    Reuters photographer Jason Lee documented members of China’s Yunzhinan Swimming Club

    Big Picture - August 9, 2011 - Lloyd Young With just a year until the 2012 Summer Olympics, athletes are immersed in intensive training around the world. Reuters photographer Jason Lee documented members of China’s Yunzhinan Swimming Club as they prepared for the Paralympics, which will be held in London in August, after the Olympics. Olympic-style games for disabled athletes were organized for the first time during the 1960 Summer Games in Rome. Qian Hongyan, 16, from the Yunzhinan (...)
    ... la suite

    Solidays 2011 : quelques photos de la 13ème édition

    OSI Bouaké - DG -26 Juin 2011 - 200 artistes, 160 000 spectateurs , la musique , la solidarité, la chaleur, la convivialité, tous les ingrédients étaient présents pour faire de cette 13ème édition du festival, une belle réussite ! Musicalement cette année, Solidays était sous le signe des femmes ! Lisa Portelli Keny Arkana, le coup de coeur d’OSI Bouaké Morcheeba Le tout sous soleil Avec bien sûr des paillettes Et beaucoup d’amour ! © Photos Didier Grouard / OSI (...)
    ... la suite

    La chambre du secret

    Photographies Olivier Verley, Textes Eric Chevillard.

    OSI Bouaké - 4 février 2011 - SD « La chambre du secret », un livre de Olivier Verley, Eric Chevillard, Creaphis, avril 2010, 19 euros Dans ce livre Olivier Verley a puisé dans une série de 100 photographies, 43 images qui forment le corps de l’ouvrage. Pour réaliser ces portraits il a utilisé un dispositif particulier. A l’aide d’une chambre photographique de très grand format (40 x 40 cm) il a fait poser les personnes qui ont accepté de venir dans son atelier. Cette chambre en bois, de marque (...)
    ... la suite

    Olivier Pasquiers, photographe : VIH et VIE quotidienne

    À l’occasion de la journée nationale de lutte contre le VIH, cette exposition de 15 affiches sera présentée les 26 et 27 novembre au CNIT Paris-La Défense ; et le 1er décembre à l’hôpital Louis Mourier, à Colombes (92)

    (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers (c) Olivier Pasquiers Retrouvez le travail d’Olivier Pasquiers sur son site web : (...)
    ... la suite

    Detroit, "Green City"

    le Blog de XXI, 19 Octobre 2010 - Dans le numéro 12 de XXI, Judith Perrignon publie Les jardins de Detroit, l’histoire de l’ancienne capitale américaine de l’automobile qui se tourne peu à peu vers l’agriculture urbaine. Elle a croisé des habitants-jardiniers comme M. King et sa mère Mary Lee, Nefertiti, Aba... Des personnages que le photographe Jean-Paul Duarte a lui aussi rencontrés. Et photographiés. Mr King veille sur son quartier, sa maman et ses poules. S’il chasse les dealers, il offre (...)
    ... la suite

    Solidays 2010 : ca commence très très fort !!!!

    OSI Bouaké était présent à Solidays hier pour vous ramener en exclusivité les premières images de l’édition 2010 ! Staff Benda Bilili Staff Benda Bilili Staff Benda Bilili Staff Benda Bilili Staff Benda Bilili Jusqu’à leur sortie de scène, Staff Benda Bilili a irradié Solidays d’une énergie et d’une joie de vivre hors du commun. Peut être le plus grand concert de l’histoire des Solidays !! Winston McAnuff Punk not dead (...)
    ... la suite

    Bolloré poursuit France Inter « pour l’exemple »

    Un procès d’un autre âge dans lequel un esclavagiste se fait passer pour un bienfaiteur

    Rue89 | 13/03/2010 | Par David Servenay | Compte-rendu d’audience « Lorsque nous avons compris qu’une campagne de presse était lancée contre le groupe, Vincent a décidé d’y mettre un terme en attaquant. » Tapi au fond de la salle d’audience, le communicant Michel Calzaroni ne cache rien de la volonté de son client. En poursuivant en diffamation France Inter, Vincent Bolloré veut faire « un exemple ». En décembre, nous avions raconté la première audience de ce procès. Mercredi et jeudi, le tribunal a (...)
    ... la suite

    L’anorexie (et autres souffrances adolescentes) vue de face

    Rue89 - Louis Mesplé - 11/05/2009 - 13:15 C’est l’expérience délicate d’un travail photographique collectif, mené par Marc Pataut [1] et réalisée entre 2003 et 2006 dans une unité de soins institutionnelle pour adolescents (Usipa). Elle est racontée dans un livre paru récemment aux éditions Lienart, « Toujours ou jamais ».Marc Pataut se définit comme artiste photographe. Depuis plus de vingt ans, il intervient sur des sur des territoires « de handicaps, de paroles empêchées, d’échecs ou d’exclusions, (...)
    ... la suite

    Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence

    Quiconque s’intéresse un peu à la lutte contre le SIDA, connaît les Sœurs de la perpétuelle indulgence. On a tous déjà assisté à leurs messes, et on y retourne régulièrement pour goûter l’incomparable et trop rare délice, qu’apporte une forte dose d’humour à la lutte contre le Sida. Extrait de la messe des Soeurs de la Perpetuelle Indulgence - Solidays 2007 Mais nous ne saurions réduire les Sœurs à leurs messes. L’association, créée en 1979 aux Etats-Unis, existe en France depuis les années 90 et (...)
    ... la suite

    "Aujourd’hui c’est demain", un livre de Gaël Turine et Eric Sariban, édité chez Delpire

    Une rencontre exceptionnelle entre un jeune photographe, un pédiatre cancérologue et un éditeur de photographie

    OSI Bouaké, Paris le 26 mars 2009 "Aujourd’hui c’est demain". Tel est le titre d’un projet multisupport plein d’humanité et de talent. Ce projet est né d’une rencontre entre un grand éditeur de livres photographiques, un photographe et un pédiatre cancérologue. Gaël Turine a rencontré le Dr Eric Sariban, et ils ont cherché à retrouver des enfants qui avaient été soignés et guéris d’un cancer dans le service de l’Hôpital des enfants à Bruxelles. Le résultat, c’est 25 portraits photographiques de jeunes (...)
    ... la suite

    Etat Critique : les mots de la guerre dans l’est du Congo

    20 novembre 2008, Communiqué de presse de MSF « Moi je suis né dans la guerre. Jusqu’à aujourd’hui ! Le futur, c’est mourir. Aujourd’hui, j’ai 18 ans. Vous voyez que c’est grave. » - Louis, un patient atteint de malaria. La récente escalade de la violence a remis la crise qui se déroule actuellement à l’est du Congo au cœur de l’attention internationale. Les populations des provinces du Sud et Nord-Kivu sont pourtant, encore trop souvent, abandonnées à leur sort et manquent toujours de protection et (...)
    ... la suite

    Miroslav Tichý : "Je suis le pionnier du chaos..."

    "... car rien ne peut naître que du chaos"

    OSI Bouaké - 24/08/08 - SD - Miroslav Tichý est un artiste tchèque, son œuvre commence avec la fabrication artisanale de ses appareils photos et objectifs (polis au dentifrice et à la cendre) : Tichý est un marginal, un clochard, un vieux fou, un rebelle, un philosophe, un poète. Peintre dans sa jeunesse (il dit avoir arrêté car "toutes les peintures ont été peintes"), après 8 ans de goulag et quelques années d’internement psychiatrique, il sort tous les jours de chez lui et fait (...)
    ... la suite

    Les Enfants Perdus de Kinshasa

    la vision trés pessimiste d’un photographe qui parcourt l’afrique...

    Surnommée « Kin la belle », dans ses belles années, la capitale congolaise a été rebaptisé « Kinshasa la poubelle » depuis que la situation économique a atteint des proportions catastrophiques. Les pillages de 1991 et de 1993 ont propulsé le pays dans un gouffre dont il a du mal à sortir. Les perspectives de collaboration avec les Occidentaux offrent de nouveaux espoirs aux dirigeants en place et également à la population spoliée depuis toujours des richesses qui constituent son sol. La misère (...)
    ... la suite

    « Le sida et la foi au Zimbabwe ». Photographier pour dénoncer

    Kristen Ashburn est la lauréate 2004 du Prix Canon de la femme photojournaliste décerné par l’Association des femmes journalistes pour ses clichés sur le sida au Zimbabwe

    Lauréate en 2004 du Prix Canon de la femme photojournaliste décerné par l’Association des femmes journalistes pour ses clichés sur le sida au Zimbabwe, Kristen Ashburn présentait son reportage sur la pandémie lors du dernier Visa pour l’image à Perpignan. L’occasion de revenir sur le travail remarquable, émouvant et artistique de cette jeune photographe américaine. Photographier pour attirer l’attention sur des sujets importants. » Tel est l’objectif de Kristen Ashburn, photographe américaine de 32 (...)
    ... la suite