Accueil >>  VIH/Sida >>  PVVIH

Darcy Padilla : le projet Julie

ou quand la photographie rime avec l’engagement social…


OSI Bouaké - DG - 14 Juin 2012 - « J’ai rencontré Julie Baird le 28 Février 1993 . Elle avait 19 ans. Assise elle tenait dans ses bras son premier enfant, de huit jours à peine. Julie était sans le sou, malade du SIDA   et droguée. Elle avait quitté sa famille à 14 ans. Devenue « accro », elle avait vécu d’expédients dans la rue en se « collant » à plus d’hommes qu’elle ne pouvait s’en souvenir. De San Francisco à l’Alaska, j’ai photographié Julie pendant dix huit années consécutives. Julie est morte le 26 Septembre 2010 . Je lui ai juré de raconter son histoire » - Darcy Padilla

JPEG - 34.4 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

J’ai découvert le travail de Darcy Padilla comme bon nombre de français sous la plume d’Emmanuel Carrère, dans la revue 6 mois. Dans le numéro 1 de cette nouvelle revue, un large sujet y présente l’intégralité de « the Julie Project » C’est pour vous inviter à découvrir, à votre tour, ce remarquable travail que j’écris aujourd’hui moi aussi quelques mots sur Darcy et Julie…

A OSI Bouake, nous avons suivis beaucoup de travaux photographiques sur le quotidien des malades du SIDA  … Les photographes de talents (Nan Goldin, Kristen Ashburn, Zoe Leonard, Julie Artwood…) ne manquent pas qui nous ont donnés à voir ces malades, parfois à une époque, où on souhaitait nous les cacher…

L’originalité du travail de Darcy est qu’il s’inscrit sur un très longue période…(Darcy Padilla a suivi Julie pendant 18 ans) et qu’il démarre comme un reportage sur la rencontre du SIDA   et de la misère sociale et urbaine….et devient rapidement l’histoire d’un destin et d’une famille… Cela confère à ce travail quelque chose d’unique et une force incroyable…

D’emblée on est frappé par la pauvreté extrême dans lequel vit Julie. Les images prises par Darcy, d’une Julie tellement abimée par la vie, puis par la maladie sont parfois d’une dureté à peine soutenable… Les photos de Darcy, ont simplement la force de son engagement, un engagement à mettre en lumière, l’existence des plus démunis d’entre nous…Car vous ne y trompez pas, c’est un vrai travail social qu’a mené Darcy Padilla,

Lors de leur première rencontre, en 1993, Julie n’a que 18 ans, elle vit avec Jack et leur fille Rachel, dans la plus grande vétusté, dans un des quartiers les plus pauvres de San Francisco. Julie est toxicomane et déjà contaminée par le virus du SIDA  . Darcy ne la quittera plus de l’objectif, et la photographiera pendant toutes les années qui suivront jusqu’à la fin, et le décès de Julie en Septembre 2010. Même si Darcy déclare volontiers ne jamais avoir voulu nouer de relation intime et personnelle avec Julie, on voit bien comment les images et l’intérêt de la photographe ont aidé et soutenus Julie et aussi combien Darcy s’est nourrie de cette rencontre ; Comment ce reportage va évoluer, d’un objet d’abord social et journalistique vers un projet plus personnel, habitée bientôt que sera Darcy par le besoin et l’envie de faire de son reportage un objet à transmettre, une indispensable oeuvre de mémoire…

Darcy Padilla a reçu le prestigieux prix Eugene Smith pour « The Julie Project ». Aujourd’hui, elle fait des recherches pour retrouver les enfants adoptés de Julie. Elle s’occupe de lever des fonds pour l’éducation de la petite dernière, Elyssa. Quand Jason, le père, ne pourra plus s’en occuper, Darcy et son compagnon sont prêts à l’adopter.

C’est par ce prix que les rédacteurs de la revue 6 mois ont pris connaissance du travail de Darcy qui n’avait jamais été publié auparavant…

Les photos sont indissociables des textes et de l’histoire de Julie que je vous invite à découvrir en intégralité sur le site de Darcy Padilla (pour les anglophones) ou dans la revue Six Mois, (pour les francophones) sous la plume d’Emmanuel Carrère.

Didier Grouard - OSI Bouaké

The Julie Project [1]

JPEG - 55.1 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

1993 : Darcy a rencontré la première fois, Julie le 28 Février 1993, dans le hall de l’Hôtel Ambassador (un hôtel à bas prix de San Francisco où vivent de nombreux hommes infectés par le VIH   et des transsexuels…) Julie est pieds nus, sa fille Rachael, âgée de 8 jours dans ses bras. Julie occupe alors une chambre dans cet hôtel, avec Jack le père de Rachael. Jack et Julie sont tous deux séropositifs

Julie et Jack disent, "Rachael nous donne une raison de vivre."

1994 : Julie quitte Jack, devenu violent et parce qu’elle souhaite arrêter de se droguer pour pouvoir garder Rachael. Après sa rupture, Julie zone d’un hôtel sordide à l’autre, …avec Rachael, en un an, elles déménageront 12 fois…

1995 : Julie trouve une petite chambre au West Hôtel. Elle mange à la soupe populaire ou parfois les restes donnés par ses voisins...

JPEG - 61.7 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Julie et Rachael passent la plupart du temps à traîner dans le hall parce que leur chambre est infestée de puces et de cafards.

JPEG - 74 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Julie n’en peux plus des bestioles. Elle finit par quitter la chambre. Un voisin handicapé les héberge, elle et Rachael. Ils vivent à trois, la mère, l’enfant et l’homme en chaise roulante.

JPEG - 73.8 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

1996 : Tommy son deuxième enfant nait le 7 Avril 1996, sous l’œil de sa sœur Rachael…. Le père ? Julie ne sait pas…

1997 : Julie rencontre un nouvel ami, Paul à la soupe populaire.

JPEG - 51.5 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

1998 : Julie appelle Darcy paniquée : « Ils m’ont pris mes enfants, ils m’ont dit que Paul faisait du mal à Tommy… » Paul sera condamné à 9 mois de prison pour maltraitance. La justice retire à Julie, la garde de Tommy et Rachael… Julie entame un programme de désintoxication dans l’espoir de pouvoir la retrouver…

JPEG - 38.1 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

1999 : Julie rencontre Jason Dunn, infecté par le VIH   et qui souffre de troubles mentaux.

7 Novembre 1999 : Julie appelle Darcy « Ils m’ont retiré mes droits parentaux…Tu sais ce que ça veut dire ? Mes enfants vont être adoptés ! »

JPEG - 83.1 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Deux jours plus tard Julie accouche de son troisième enfant, Jordan…Le lendemain, Julie et Jason quittent l’hôpital en « kidnappant » leur nouveau-né, dont l’administration s’apprête à leur retirer la garde à cause de leur toxicomanie. Ils seront accusés d’enlèvement et de mise en danger d’enfant et feront 9 mois de prison.

JPEG - 52.4 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Julie et Jason, à leur sortie de prison.

2001 : Le 7 Février, 2001 Julie a donné naissance à son quatrième enfant, Ryan. Il a été emmené à l’hôpital par les services de protection de l’enfance. Julie retrouve quelques temps la garde de Jordan et Ryan après avoir suivi avec succès un programme de désintoxication Mais la justice lui retire à nouveau quelque temps plus tard parce qu’elle vit dans rue…

2002 : Le 28 Février 2002 Julie donne naissance à son cinquième enfant, Jason Jr dont la garde lui sera également retirée

2005 : En Mars 2005, Darcy trouve une annonce sur l’Internet : " Julie Baird née le 10 octobre 1973. à Anchorage en Alaska (…) Appelez moi, je vous cherche… »

JPEG - 22.5 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Julie appelle et son oncle Randy répond, « Nous sommes à ta recherche depuis 31 ans !!"

Julie part s’installer à Valdez en Alaska et retrouve son père Bill. Elle est à Valdez depuis une semaine quand elle se retrouve hospitalisée dans un état critique.

JPEG - 82.3 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Par peur du rejet, Julie ne parvient pas à dire à son père qu’elle a le SIDA  . Elle charge un médecin de lui annoncer

JPEG - 43.4 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Julie est née et a vécu les six premiers mois de sa vie en Alaska avant que sa mère âgée alors de 17 ans s’enfuit avec elle à San Francisco après une dispute avec son père. Julie est le premier enfant de Bill. Il a fait tatouer son nom "Julie" sur son bras.

2007 : Bill Baird meurt subitement d’une crise cardiaque, le dimanche de Pâques…

2008 : Julie est hospitalisée, alors qu’elle est à nouveau enceinte, Darcy lui rend visite parce qu’elle a des nouvelles de son de son fils Jason Jr. qui elle n’a jamais vu depuis la naissance...

JPEG - 64.2 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Ce sont les parents adoptifs de son fils Jason Jr. / Zach qui ont contacté Darcy en Novembre 2007, recherchant Jason et Julie... Karen la maman adoptive de Jason Jr, a écrit une lettre que Darcy lui apporte à l’hôpital, avec une seconde lettre de Zach / Jason Jr, lui-même… « Maman je t’aime, j’ai de bons parents (…) mais je voudrais te connaitre un jour… ». Julie se met à pleurer, "Je ne m’attendais pas ca , mais j’aurais tant voulu que ca soit une lettre de Rachael". (Rachael est le premier-enfant de Julie et a, à cette époque, 15 ans)

JPEG - 57 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

le 28 Avril 2008 : naissance de Elyssa le sixième enfant de Julie, le premier que Jason et Julie auront le droit de ramener à la maison…

JPEG - 61.9 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

fin 2008, Zach / Jason Jr. vient en Alaska avec sa mère adoptive Karen et rencontre Julie et Jason pour la première fois. Julie est sous tension. Tout le monde est embarrassé…

JPEG - 75 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

La lettre que Julie écrira à Karen : « Chère Karen, je veux commencer cette lettre en vous disant merci. Merci d’avoir accepté de nous rencontrer et d’avoir permis à Zach de nous voir. Je n’aurais pu demander une meilleure famille pour lui. Vous et Mark vous avez fait un travail incroyable. Zach est un beau et heureux jeune homme(…) J’espère que ce voyage l’a aidé…(…) Nous avons toujours voulu le meilleur pour nos enfants. »

JPEG - 96.7 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

2009 : Into the Wild, Julie, Jason et Elyssa s’installent dans une caravane…. : pas d’eau courante, pas d’électricité et à 30 km de la ville la plus proche.

JPEG - 74.9 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

2010 : le SIDA   de Julie s’aggrave… elle prend 35 pilules par jour. Elle est de plus en plus faible. Elle a peur que sa fille Elyssa voit sa mère mourir…

7 Septembre 2010….Après une courte hospitalisation, les medecins annoncent à Julie « go home and prepare for the end of life procedure".

14 septembre 2010 - Julie, est chez elle, cela fait plusieurs jours qu’elle n’a pas mangée, elle ne boit pratiquement plus, respirer est une lutte et elle n’arrive presque plus à parler. Darcy Padilla, avec l’accord de Karen, la maman adoptive, téléphone à son fils Zack et met le haut parleur pour qu’une dernière fois, il entende sa maman…

Julie meurt le 26 septembre 2010, à l’âge de 36 ans…

Darcy passera les derniers jours auprès de Julie et lui promettra de faire de son mieux pour raconter son histoire ... et pour tenter de retrouver Rachael, Tommy, Ryan et Jordan..

« Quand je me suis lancée, il y a prés de 20 ans dans l’histoire de Julie, mon intention initiale était de documenter la bataille d’une femme contre la pauvreté et le SIDA  . Je voulais aborder au travers de cette femme, les questions de santé, de pauvreté, de famille, de SIDA  , de drogue, et d’abus sexuels. Après que Julie ait perdu la garde de Rachael et Tommy, Jordan, Ryan et Jason Jr, j’ai réfléchi à l’histoire de ces enfants. Et je me suis demandé, s’ils avaient les moyens de comprendre ce qui leur était arrivé à eux et à leur mère. Ces enfants seront adultes, un jour. Que penseront-ils ? Qui vont-ils interroger ? Aujourd’hui mon intention n’est plus uniquement de raconter cette histoire mais également de la leur faire entendre. A Rachael, Tommy, Jordan, Ryan, Zach et Elyssa. Quand à vous, j’espère que vous ne cesserez de penser à l’histoire de Julie, j’espère que vous la partagerez, j’espère qu’elle vous fera voir le monde différemment »

Darcy Padilla.

JPEG - 64.6 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

La dernière photo de Rachael (née le 20 Février 1993) et Tommy (né le 7 Avril 1996) avant que les deux enfants soient placés.

JPEG - 40.7 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Rachael, l’ainée avait 6 ans quand Julie l’a vue pour la dernière fois…

JPEG - 65.3 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Ryan (né le 7 Février 2001) et Jordan (né le 9 Novembre 1999)

JPEG - 29.6 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Jason Jr./Zach , (né le 28 Février 2002) vit avec ses parents adoptifs. Il a rencontré Julie en 2008. Sa mère adoptive Karen, aide Darcy à essayer de retrouver ses frères et sœurs…

JPEG - 26.7 ko
(c) Darcy Padilla - The Julie Project

Elyssa née le 28 Avril 2008, deux ans et demi avant la mort de Julie. Le travail photographique de Darcy sert à lever des fonds pour son éducation. La photographe et son compagnon envisage de l’adopter si Jason son père n’arrive plus à s’en occuper ou s’il meurt prématurément du SIDA  


[1] (extraits du site de Darcy Padilla, traduction DG - OSI Bouake) (c) Darcy Padilla


VOIR EN LIGNE : Darcy Padilla
Publié sur OSI Bouaké le vendredi 15 juin 2012

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 
 


Darcy Padilla : le projet Julie

Un grand merci Didier pour ce long et bel article. Certaines photos sont splendides, même si cette plongée au coeur d’une telle vie est difficilement soutenable.

Darcy Padilla : le projet Julie

Un grand bravo à Darcy Padilla qui vient de remporter le prix World Press Photo 2015, (catégorie "Série au long cours"), pour ses photos de Julie, prises sur une période de 21 ans...

Et merci encore Darcy, d’avoir autorisé OSI Bouaké à faire un long article sur ce remarquable reportage.