MSF - OSI Bouaké
Accueil du site > Mots-clés > Glossaire > MSF

MSF

Médecins sans frontières


    Ebola : MSF dénonce une « coalition mondiale de l’inaction »

    Le Monde - 2 Septembre 2014 - C’est un réquisitoire sans précédent que dresse Médecins sans frontières (MSF), mardi 2 septembre, contre l’inaction de la communauté internationale face à la progression fulgurante de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Ebola : MSF tire la sonnette d’alarme à l’ONU par lemondefr Le monde est en train de « perdre la bataille » pour contenir « la pire épidémie d’Ebola de l’histoire », a déploré la présidente internationale de l’ONG, Joanne Liu, lors d’un discours aux (...)
    ... la suite

    Comment rendre les tests de charge virale moins onéreux

    Le Cap, 16 décembre 2013 (IRIN) - Vous prenez des médicaments antirétroviraux (ARV) et vous voulez savoir si le traitement fonctionne bien ? Si vous vivez dans un pays riche, il y a de fortes chances que la progression de la maladie soit régulièrement vérifiée en utilisant un test de charge virale appelé « Gold Standard ». Si vous vivez dans un pays en développement, où le nombre de personnes sous ARV est plus élevé et les besoins, plus grands, il est difficile de trouver ce test, qui est par ailleurs (...)
    ... la suite

    Carnets d’urgence de Médecins sans frontières en Centrafrique

    Libération avec MSF - mise à jour 18 décembre 2013 - Des dizaines de milliers de personnes sont réfugiées à Bossangoa, en Centrafrique. (Photo Juan Carlos Tomasi. MSF) Depuis dix jours, l’organisation humanitaire a publié sur Libération.fr un bulletin détaillé de ses interventions à Bangui et dans le reste du pays. Carte de Centrafrique avec Bangui, Bossangoa, BatangafoPour cette dernière chronique, Médecins sans frontières publie le témoignage de Sabine Roquefort, médecin de retour de Centrafrique. (...)
    ... la suite

    Les attaques de Novartis contre l’Inde mettent en péril la vie de millions de personnes

    A New Dehli, la Cour suprême doit se prononcer sur l’action judiciaire de Novartis contre la loi indienne sur les brevets. L’Inde est la pharmacie des pays en voie de développement.

    MSF, le 11 Septembre 2012 - La compagnie pharmaceutique suisse Novartis s’en remet à la Cour suprême indienne aujourd’hui à New Delhi, dans une dernière tentative pour saper une disposition clef de la législation indienne sur les brevets visant à préserver la santé publique. Cette section a été spécialement conçue pour empêcher les pratiques abusives des fabricants de médicaments en termes de brevets leur permettant de maintenir des prix élevés. En cas de succès, cette action aurait un impact dévastateur (...)
    ... la suite

    Sida : 7 millions d’Africains risquent de mourir dans l’année

    RTBF - Julien Vlassenbroek - 24 Juillet 2012 - Alors que s’est ouverte ce lundi à Washington la 19e conférence internationale sur le sida, Jean-Christophe Goffard de l’hôpital Erasme et Marc Biot, coordinateur de MSF à Bruxelles ont délivré dans Matin Première un message rassurant mais prudent. Oui, des progrès "phénoménaux" ont été réalisés mais il reste énormément à faire, or la lassitude semble s’installer. Le chef de clinique adjoint de l’hôpital Erasme le confirme, "depuis le début de cette épidémie, (...)
    ... la suite

    En chute libre

    MSF appelle les donateurs le sida à une réunion d’urgence

    LaCote.ch - MSF - 27 Mars 2012 - Le manque de financement menace les progrès de la lutte contre le sida, a affirmé mardi Médecins sans frontières (MSF). L’ONG a lancé un appel urgent à une réunion des donateurs à l’occasion de la 6e conférence francophone vih/sida, réunie à Genève jusqu’à mercredi. La récente décision du Fonds mondial contre le sida et la tuberculose d’annuler son onzième round de financement pour les programmes à partir de 2013 met en danger les progrès obtenus jusqu’ici, a averti MSF. (...)
    ... la suite

    Enfin, l’Afrique du Sud affronte le sida

    André Clément - le Monde Diplomatique - Janvier 2012 - C’est le jour des enfants à la clinique VIH de Site B, un quartier de Khayelitsha, le grand township situé dans la banlieue du Cap. En ce mercredi de la fin octobre, ils sont venus, une quinzaine, avec un parent ou, pour les orphelins, avec la grand-mère ou l’oncle qui les a pris sous son aile. L’infirmière les pèse, vérifie qu’aucun ne tousse, et distribue un mois de médicaments antirétroviraux (ARV). Certains ont 8, 9, 10 ans ou plus. A (...)
    ... la suite

    Crise silencieuse en République centrafricaine

    MSF a relevé en RCA des taux de mortalité bien supérieurs au seuil d’urgence qui définit une crise humanitaire

    Olivier Talles - La Croix - 14 Décembre 2012 - Loin des projecteurs, la République centrafricaine (RCA) traverse une crise humanitaire qui ne dit pas son nom. Dans cette ancienne colonie française d’Afrique centrale, l’état d’urgence n’est pas l’exception mais la norme, même quand il n’y a pas de catastrophe climatique ni de conflit généralisé. « La RCA détient la deuxième espérance de vie la plus faible du monde, soit 48 ans (NDLR : juste devant le Malawi, 47 ans). Le taux de mortalité est supérieur (...)
    ... la suite

    « A Abidjan, le chaos, la multitude des groupes, des clans, les braquages »

    21 Avril 2011 - par Delphine Chedorge (coordinatrice d’urgence pour MSF dans un hôpital d’Abidjan) Dans la semaine qui a précédé l’arrestation de Laurent Gbagbo, l’équipe MSF à l’hôpital d’Abobo, quartier du Nord d’Abidjan, s’est trouvée isolée et dans l’incapacité d’obtenir des renforts ou un approvisionnement extérieur. Delphine Chedorge, coordinatrice de l’équipe MSF à Abobo, a tenu un journal* du lundi 4 avril au dimanche 10 où elle raconte le quotidien vécu par les équipes au cours de cette période (...)
    ... la suite

    Haïti : Malgré une aide massive, des besoins importants persistent un an après le séisme

    MSF - Paris, 10 janvier 2011 - MSF dresse un bilan de ses opérations d’urgence et constate de nombreuses lacunes dans le secteur des soins médicaux, des abris, de l’eau et de l’assainissement. Paris, le 10 janvier 2011 - Un an après le séisme dévastateur qui a fait près de 222 000 morts et 1,5 million de sans-abris selon les chiffres officiels, des Haïtiens continuent de vivre dans des conditions précaires, alors qu’une épidémie de choléra s’est répandue à travers tout le pays, et ce, en dépit du (...)
    ... la suite

    Des taux d’échec de traitement VIH deuxième ligne inquiétants

    Les patients sous traitement de deuxième ligne sont 46 pour cent plus susceptibles de connaître un échec de traitement que ceux sous première ligne

    Johannesbourg, 9 août 2010 - PlusNews - Les patients infectés au VIH et sous traitement antirétroviral (ARV) de deuxième ligne sont largement plus exposés au risque de connaître un échec thérapeutique que ceux sous ARV de première ligne, selon une nouvelle recherche menée par l’organisation non gouvernementale (ONG) Médecins sans frontières (MSF). Publiée dans le Journal of the American medical association (JAMA), l’étude de MSF s’est penchée sur les résultats du traitement de 632 patients de pays à (...)
    ... la suite

    La lutte contre le sida est menacée par la crise

    Le Monde - 17 Juillet 2010 - Dans l’histoire déjà longue du sida, jamais les espoirs de vaincre cette maladie n’ont été aussi grands. Et jamais la crainte de voir ces espoirs mis à bas par la crise financière n’a été aussi forte qu’elle le sera lors de la 18e conférence internationale sur le sida, qui rassemblera à Vienne, du 18 au 23 juillet, plus de 20 000 participants. Rigueur budgétaire oblige, la plupart des pays développés réduisent leurs budgets d’aide au développement. Ainsi que l’indique Médecins (...)
    ... la suite

    La "flottille de la liberté" : humanitaire ou politique ?

    Par Rony Brauman

    CRASH - 04 Juin 2010 Rony Brauman est membre du CRASH (Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires créé par Médecins Sans Frontières en 1999) La flottille arraisonnée par l’armée israélienne était-elle « humanitaire » ou « politique » ? Y a-t-il une « crise humanitaire » à Gaza ou non ? La réponse à ces questions omniprésentes ces derniers jours ne dit rien sur la situation elle-même, mais nous informe sur les opinions, connues à l’avance, de ceux qui les énoncent. L’enjeu, bien entendu, est (...)
    ... la suite

    Le désengagement des bailleurs de fonds creuse le fossé des traitements VIH/sida en afrique

    MSF - 28 Mai 2010 - Le retrait des bailleurs de fonds internationaux dans la lutte contre le VIH/sida risque d’anéantir des années d’avancées dans ce domaine et de causer un grand nombre de morts évitables, met en garde un nouveau rapport de l’association humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF). Ce rapport, intitulé « No Time to Quit : HIV/AIDS Treatment Gap Widening in Africa », s’appuie sur des analyses réalisées dans huit pays d’Afrique subsaharienne et illustre le désengagement de grandes (...)
    ... la suite

    Un accord UE-Inde pourrait restreindre l’accès aux médicaments génériques dans les pays pauvres

    2 mai 2010 - Mumbai, Inde (AP) — Un accord de libre-échange négocié entre l’Union européenne et New Delhi pourrait réduire l’accès de millions de personnes dans les pays pauvres à des médicaments génériques bon marché fabriqués en Inde, affirment les détracteurs du projet. Des organisations non gouvernementales, dont Médecins sans frontières, et des entreprises indiennes estiment que les règles sur la propriété intellectuelle proposées par les Européens entraveront la production des médicaments génériques (...)
    ... la suite

    Les avancées de la lutte contre le VIH/sida en péril

    Selon un récent rapport publié par MSF, le désengagement international du financement de la lutte contre le sida pourrait mettre à mal les avancées réalisées ces dernières années dans la réduction des maladies et décès liés au sida. Le nouveau rapport publié par MSF intitulé "Punishing Success ? Early Signs of an International Retreat from Commitment to HIV/AIDS Care and Treatment" démontre que l’extension de l’accès à un traitement antirétroviral a sauvé la vie de nombreuses personnes vivant avec le (...)
    ... la suite

    Passez à l’action pour une communauté de brevets !

    Un appel lancé par MSF à neuf compagnies pharmaceutiques

    MSF - 8 octobre 2009 MSF lance un appel à neuf des plus grandes compagnies pharmaceutiques mondiales. Nous leur demandons de contribuer à rendre disponibles rapidement de nouveaux traitements pour des millions de personnes vivant avec le sida. Le coût des médicaments anti-sida augmente constamment, et des millions de personnes vivant avec le VIH/sida dans les pays en développement n’ont toujours pas accès à ces médicaments vitaux. Pourtant il existe un moyen de produire de nouveaux médicaments à (...)
    ... la suite

    Enquête : Le rapport Kouchner au Gabon : cher, inutile et redondant

    Trois semaines après la sortie du livre de Pierre Péan, de nouveaux éléments à charge apparaissent contre l’ex-"French doctor".

    Par David Servenay | Rue89 | 27/02/2009 | 19H05 France Inter a levé le lièvre des rapports de Bernard Kouchner sur le système de santé gabonais. Et le résultat est édifiant : l’audit du French Doctor apparaît bien léger et surtout inutile. Trois semaines après la sortie du livre polémique de Pierre Péan, la position du ministre des Affaires étrangères devient de plus en plus fragile, à mesure que se dévoile les travaux du consultant. A-t-il vendu son influence à Omar Bongo ? Enquête. Que contient le (...)
    ... la suite

    Etat Critique : les mots de la guerre dans l’est du Congo

    20 novembre 2008, Communiqué de presse de MSF « Moi je suis né dans la guerre. Jusqu’à aujourd’hui ! Le futur, c’est mourir. Aujourd’hui, j’ai 18 ans. Vous voyez que c’est grave. » - Louis, un patient atteint de malaria. La récente escalade de la violence a remis la crise qui se déroule actuellement à l’est du Congo au cœur de l’attention internationale. Les populations des provinces du Sud et Nord-Kivu sont pourtant, encore trop souvent, abandonnées à leur sort et manquent toujours de protection et (...)
    ... la suite

    Neuf enfants sur dix n’ont pas accès à un traitement contre le Sida

    MSF appelle à une plus grande disponibilité de diagnostics et traitements pédiatriques.

    Sur dix enfants atteints du Sida, neuf n’ont pas accès aux traitements dont ils ont besoin. Paris, le 28 novembre 2008 - MSF - Sur dix enfants porteurs du VIH/sida, neuf n’ont pas accès à des traitements anti-rétroviraux. Pour Médecins Sans Frontières (MSF), gouvernements et bailleurs doivent rapidement augmenter les capacités diagnostiques et de traitements pour les enfants. Les plus affectés sont les jeunes enfants nés avec le virus. Sans traitement, la moitié d’entre eux mourront avant leur (...)
    ... la suite

    VIH/sida - Le Brésil rejette la demande de brevet pour un médicament essentiel pour le traitement du sida

    Cette décision sans précédent facilitera probablement l’accès à un médicament important pour le traitement du sida.

    2 septembre 2008 – Medecins Sans Frontieres Le Bureau des brevets brésilien a rejeté la demande de brevet déposée par Gilead pour le médicament tenofovir disoproxil fumarate (TDF). Il s’agit là d’une action susceptible de faciliter l’accès dans tous les pays en voie de développement à un médicament essentiel pour combattre le VIH/sida, selon l’organisation humanitaire médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF). « Assurer un meilleur accès au TDF est absolument indispensable, » a déclaré le (...)
    ... la suite

    Running in Place : Too Many Patients Still in Urgent Need of HIV/AIDS Treatment

    HIV/AIDS treatment and management are essential components of many Médecins Sans Frontières (MSF) programs worldwide. Currently MSF provides antiretroviral therapy (ART) for over 140,000 patients in 27 countries, with about 10,000 of those patients being children. In conjunction with this year’s International AIDS Conference in Mexico City, this document presents MSF’s current “state of play” in providing quality care to people living with HIV/AIDS (PLWHA) in resource-limited settings. Despite (...)
    ... la suite

    Mind the Deadly Gaps : Health Care Worker Shortages in Southern Africa Causing Fatal Delays in Bringing AIDS Care to Those in Urgent Need

    Mexico City, 3 August 2008 – On the opening day of the XVII International Aids Conference, Médecins Sans Frontières (MSF) warned of the deadly impact that the lack of health care workers is having on AIDS treatment and care in southern Africa. In a satellite meeting called “Mind the Gaps” organized by MSF here today, experts described the scope and impact of the health care worker shortage as well as the critical need to increase government and donor commitment to taking immediate concrete (...)
    ... la suite

    RDC : Réussir à distribuer des ARV en situation de conflit

    La guerre en RDC a fait quatre millions de victimes depuis 1998

    Johannesbourg, 20 juin 2007 (PlusNews) Parvenir à proposer des traitements antirétroviraux (ARV) en temps de guerre est un défi de taille, mais l’organisation médicale internationale Médecins sans frontières (MSF) a décidé de le relever à Bukavu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Dans un rapport intitulé ‘Proposer des traitements VIH en situation de conflit : résultats et expériences de Bukavu, République démocratique du Congo - DRC’, publié dans le journal médical Public Library of (...)
    ... la suite

    Côte d’ivoire : Les soins de santé, gratuits ou payants ?

    Dakar, le 27 août 2007 (IRIN) Le ministère ivoirien de la Santé révise à l’heure actuelle sa politique de soins de santé payants, en tenant compte des recommandations de plusieurs agences des Nations Unies, d’organisations humanitaires et d’autres experts sur les changements potentiels à apporter au système de santé ivoirien, vieux de 10 ans. Ces démarches surviennent à l’heure où les organisations humanitaires exercent des pressions sur le gouvernement en faveur d’un système de soins gratuit, au moins (...)
    ... la suite

    Procès Novartis : une décision de justice importante pour l’accès aux ARV

    La décision de justice prise cette semaine par la Cour suprême indienne à l’encontre du géant pharmaceutique suisse Novartis a été très bien accueillie par les activistes de la lutte contre le VIH/SIDA qui travaillent dans les pays en développement. Novartis avait contesté une loi indienne qui permettait au pays de casser un brevet sur une version modifiée d’un médicament en vente, considérant qu’elle n’apportait pas de réelle innovation. Selon le Dr Marta Darder, du Bureau sud-africain de l’organisation (...)
    ... la suite

    Les nouveaux ARV inabordables pour les pays en développement

    Les ARV de nouvelle génération sont beaucoup trop chers pour les pays en développement, rappelle MSF

    Sydney, 30 juillet 2007 - Des réductions considérables du coût des antirétroviraux (ARV) au cours des dernières années ont permis à des millions de personnes séropositives dans les pays en développement d’y avoir accès, mais ces progrès sont sérieusement menacés par la législation sur les brevets, a estimé l’organisation Médecins sans frontières (MSF). Les ARV les plus récents et les plus efficaces, tels que ceux recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son guide des traitements 2006 (en (...)
    ... la suite

    Afrique Australe : La pénurie de personnel de santé compromet l’accès aux traitements antirétroviraux

    Selon le récent rapport de MSF, la pénurie de personnel de santé compromet l’accès aux traitements antirétroviraux

    Johannesbourg, 25 May 2007 (PlusNews) La grave pénurie de personnel de santé compromet à la fois la qualité et l’accès aux traitements contre le VIH/SIDA en Afrique australe, a prévenu jeudi l’organisation médicale internationale Médecins sans frontières (MSF). Dans un récent rapport sur la situation au Lesotho, au Malawi, au Mozambique et en Afrique du Sud, MSF a noté que, dans chacun de ces pays, plus d’un million de personnes avaient besoin de médicaments antirétroviraux (ARV), mais ne pouvaient y (...)
    ... la suite

    Congo-Kinshasa : Selon un récent rapport des Nations unies, faible taux d’accès des PVV au traitement anti retroviral

    Le Potentiel (Kinshasa) - 28 Mai 2007- Nadine Kavira - Kinshasa Un récent rapport des Nations unies a estimé à environ 11%seulement le nombre de personnes vivant avec le Vih/Sida (PVV) ayant besoin et effectivement accès à un traitement antirétroviral en RDC. Malgré les efforts fournis par des ONG nationales et internationales oeuvrant sur place, le traitement reste insuffisant par rapport aux besoins. Le rapport des Nations unies confirme que, vers fin 2006, 21.000 PVV étaient sous traitement (...)
    ... la suite

    Médecins Sans Frontières salue l’arrivée sur le marché d’un nouveau médicament contre le paludisme simple d’utilisation, peu cher et non breveté

    Communiqué de presse de MSF sur l’ASAQ

    Paris, le 1er mars 2007. Médecins Sans Frontières salue l’arrivée sur le marché d’un nouveau médicament contre le paludisme, simple d’utilisation, peu cher et non protégé par un brevet, associant en un seul comprimé l’artésunate et l’amodiaquine. Ce traitement, l’ASAQ, est le fruit de la recherche menée en partenariat par la DNDi (Drugs for Neglected Diseases initiative*) et Sanofi-Aventis. Il montre qu’un nouveau médicament peut être mis directement dans le domaine public pour un accès le plus large (...)
    ... la suite

    Novartis contre le gouvernement indien : les brevets ne doivent pas passer avant les malades !

    Nous relayons le communiqué de presse et la pétition de MSF pour exhorter Novartis à abandonner son procès contre le gouvernement indien

    Communiqué de presse de MSF - New Delhi / Paris, le 20 décembre 2006. Une action en justice qui menace l’accès aux médicaments pour des millions de malades Selon Médecins Sans Frontières, le procès intenté par la compagnie pharmaceutique suisse Novartis contre la loi indienne sur les brevets pourrait avoir des conséquences désastreuses. Si Novartis obtient gain de cause, l’accès des pays pauvres aux médicaments à des prix abordables s’en trouvera limité. MSF exhorte Novartis à abandonner immédiatement (...)
    ... la suite

    SIDA - Pandemie recherche solutions

    un dossier complet de MSF

    MSF est très impliquée dans la prise en charge des malades du sida. "SIDA - Pandemie recherche solutions" est un numéro complet consacré par MSF à la lutte contre le SIDA.
    ... la suite

    Malawi : dans les villages, au plus près des malades

    Dans quelques villages du district de Chiradzulu, au Malawi, MSF va s’appuyer sur des patients spécialement formés pour suivre régulièrement d’autres malades sous traitement et leur distribuer leurs antirétroviraux.

    Ce matin, une soixantaine de personnes patientent devant le centre de santé de Nkalo. Alors qu’il dessert 21.800 habitants répartis dans 96 villages, seules deux infirmières et un assistant médical y travaillent. A Nkalo et dans les villages alentours, environ 2.200 adultes seraient séropositifs, et 420 malades du sida sont actuellement sous traitement antirétroviral. Chaque vendredi, une équipe de Médecins Sans Frontières renforce le centre de santé de Nkalo. Le médecin reçoit en moyenne 35 (...)
    ... la suite

    Cameroun : « Encore beaucoup à faire » avant de partir - MSF

    Yaoundé, 9 novembre 2006 (PLUSNEWS) La section suisse de Médecins sans frontières (MSF) au Cameroun avait prévu de transférer ses activités de lutte contre le sida aux autorités fin 2006, mais face à l’ampleur de la tâche, l’organisation internationale a décidé de retarder son désengagement. Impliquée depuis 2000 dans le traitement du VIH/SIDA dans ce pays d’Afrique centrale, où l’organisation médicale a lancé son premier programme de traitement antirétroviral (ARV) en Afrique, MSF avait annoncé dans un (...)
    ... la suite

    Le laboratoire Abbott choisit les patients qui pourront avoir accès à une nouvelle version d’un médicament contre le sida dans les pays en développement

    Le laboratoire Abbott choisit les patients qui pourront avoir accès à une nouvelle version d’un médicament contre le sida dans les pays en développement 6 juillet 2006. Le laboratoire Abbott, seul producteur de lopinavir/ritonavir , continue d’en refuser l’accès aux malades du sida dans les pays en développement ayant un besoin urgent de la nouvelle version de ce médicament contre le sida, note Médecins Sans Frontières. Alors que le laboratoire Abbott, basé à Chicago, a commencé à acheminer cette (...)
    ... la suite

    MSF s’oppose à la demande de brevet pour le Tenofovir

    Breveter le Tenofovir pourrait constituer un précédent dangereux dans l’accès aux nouveaux médicaments essentiels

    Médecins Sans Frontières exprime aujourd’hui son soutien aux groupes de la société civile indienne qui s’opposent à la demande de brevet pour le médicament Tenofovir [1] produit par Gilead Sciences. Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en Inde se sont opposées hier à cette demande, arguant que le médicament est composé d’un principe chimique déjà connu, et ne devrait donc pas être considéré comme une invention, selon l’India Patent [2] Si Gilead obtenait le brevet, la production du Tenofovir en Inde- où (...)
    ... la suite

    Les prix des traitements repartent à la hausse

    C’est le constat de MSF dans son bras de fer avec Abbott

    Le laboratoire Abbott a annoncé que la nouvelle version du Kaletra, antirétroviral clé pour les malades du sida, serait vendue 500 dollars par patient et par an en Afrique et dans les pays les moins avancés. En revanche, nous n’avons toujours pas reçu de confirmation écrite de la part d’Abbott pour notre commande passée le 15 mars. De plus, la question du prix reste posée pour les pays à revenu intermédiaire, dont font partie le Guatemala et la Thaïlande, deux pays concernés par notre commande. (...)
    ... la suite

    Indian group opposes patenting of AIDS drug

    En lien avec les inquiétudes de MSF de la semaine dernière...

    March 30, 2006 By Indo Asian News Service New Delhi, March 30 (IANS) An Indian group of people living with HIV/AIDS have opposed a patent application filed by global pharma major GlaxoSmithKline for Combivir, a fixed dose combination AIDS drug on the grounds that it would make the treatment unaffordable. Represented by the Lawyers’ Collective HIV/AIDS Unit, the Indian Network of People Living with HIV/AIDS and the Manipur Network of Positive People Thursday officially submitted their (...)
    ... la suite

    Brevets sur les médicaments en Inde : MSF inquiète pour les malades du sida

    Médecins sans Frontières (MSF) s’est alarmé jeudi de l’application d’une loi indienne interdisant la copie de médicaments brevetés qui risque selon l’organisation humanitaire de rendre inaccessible l’accès aux traitements de lutte contre le sida à des millions de pauvres. Dans un communiqué, MSF s’inquiète de la demande de brevet émise par le laboratoire GlaxoSmithKline pour le Combivir, combinaison de deux antirétroviraux AZT/3TC, à laquelle des activistes indiens ont déposé une opposition. "Si cette (...)
    ... la suite

    Les nouveaux traitements clés inaccessibles aux malades des pays pauvres

    Communiqué : MSF demande aux laboratoires Abbott de rendre disponible le nouveau Kaletra à un prix abordable dans les pays pauvres

    Paris/Lagos/New York, 15 mars 2006 - Les malades du sida dans les pays en développement sont privés des innovations thérapeutiques qui pourraient leur sauver la vie. Nous refusons la pratique courante des sociétés pharmaceutiques, qui commercialisent en Afrique, en Asie et en Amérique Latine des médicaments inadaptés et réservent les innovations aux seuls pays capables de les payer au prix fort. Aujourd’hui, MSF a commandé au siège des Laboratoires Abbott à Chicago la nouvelle version résistante à la (...)
    ... la suite

    Afrique : le retrait de MSF, prévu dans certains pays, suscite l’inquiétude

    quand MSF ne trouve personne pour prendre le relais de la distribution gratuite des ARV

    DAKAR, 20 décembre 2005 (PLUSNEWS) - Cinq ans après avoir démarré ses programmes de prise en charge gratuite des personnes vivant avec le sida, Médecins sans frontières se prépare à passer la main aux Etats, une décision qui inquiète les patients. L’organisation internationale prend en charge plus de 57 000 personnes, sous traitement antirétroviral (ARV), dans 29 pays à travers le monde. Mais selon Médecins sans frontières (MSF), certains programmes doivent désormais être gérés par les acteurs locaux et (...)
    ... la suite

    Forcing Patients To Pay For AIDS Care Undermines Treatment Success

    MSF/Doctors without Borders : 11 Dec 2005 ********** Having to pay for HIV/AIDS care increases the risk of treatment failure, according to new research from Doctors Without Borders/Medecins Sans Fronti eres (MSF) presented this week at the International Conference on AIDS and Sexually transmitted infections in Africa (ICASA), in Abuja, Nigeria. The research revealed that in Lagos, Nigeria, among patients who had to pay for their own AIDS care, 44% had multiple treatment interruptions or (...)
    ... la suite

    MSF at ICASA : Newer AIDS Drugs Not Available in Africa

    Abuja, Nigeria, December 8, 2005 Newer AIDS drugs and formulations of existing drugs are urgently needed in Africa but are not available because brand name companies are choosing not to sell them and there are no generic versions, according to the international medical humanitarian organization Doctors Without Borders/Médecins Sans Frontières (MSF). At the International Conference on AIDS and Sexually Transmitted Infections in Africa (ICASA) in Abuja, Nigeria, the World Health Organization (...)
    ... la suite

    Afrique : les laboratoires refusent de donner une deuxième chance aux patients

    Les nouveaux traitements contre le sida ne sont toujours pas disponibles en Afrique alors qu’il devient urgent que les patients du continent en bénéficient, selon MSF

    ABUJA, 8 décembre 2005 (PLUSNEWS) L’accès à des traitements abordables pour les personnes ayant besoin de molécules renforcées - soit entre 10 et 17 pour cent des patients déjà sous antirétroviraux (ARV) en Afrique - est d’autant plus compromis que l’Organisation mondiale du commerce a, cette semaine, décidé d’établir des procédures complexes d’exportation des traitements génériques sous brevet. « Les patients dont les vies ont été sauvées grâce aux traitements de première ligne seront abandonnés dès lors (...)
    ... la suite

    L’accès au traitement pour les enfants est encore plus restreint que pour les adultes

    MSF dresse son bilan des obstacles à la mise sous ARV des enfants VIH+

    22 novembre 2005 Manque médicaments adaptés à la prise en charge des enfants, manque de diagnostic pour les moins de dix-huit mois, manque de formulation pédiatrique pour certaines molécules ... La liste est longue des obstacles au traitements des enfants touchés par la maladie. Le Dr Myrto Schaefer, pédiatre au département médical de MSF, fait le point sur l’ensemble des difficultés auxquelles sont confrontées les équipes MSF qui, malgré ces contraintes, soignent des enfants malades du sida dans les (...)
    ... la suite

    Malawi : Le mardi, jour des enfants à MSF

    3 novembre 2005 Parmi les 5000 malades du sida sous traitement antirétroviral (ARV) dans le programme de MSF à Chiradzulu, environ 350 sont des enfants. Depuis le printemps dernier, un jour de consultation spécifique leur est réservé. Regrouper les enfants dans une clinique pédiatrique permet de leur proposer un suivi médical et psychologique mieux adapté, mais aussi de peut-être mieux connaître, à terme, l’évolution du virus du sida chez les enfants, pour mieux savoir les soigner. Aujourd’hui, en (...)
    ... la suite

    Des médicaments à un prix inabordable

    d’après le guide de prix des anti-rétroviraux de MSF

    MSF le 4 juillet 2005 Le prix des médicaments contre le sida risque de redevenir inabordable pour les malades des pays en développement. Dans la nouvelle édition d’un guide de prix des anti-rétroviraux, MSF démontre que, si le prix des premières tri-thérapies sont accessibles à un faible coût, celui des nouvelles molécules pour traiter le sida est et va rester exorbitant. MSF soigne actuellement 35.000 malades du sida par anti-rétroviraux dans près de 30 pays. "Aujourd’hui, le prix des tri-thérapies (...)
    ... la suite

    L’ouest bientôt doté de centres de prise en charge des séropositifs

    ABIDJAN, 14 juin 2005 (PLUSNEWS) - L’organisation humanitaire Médecins sans frontières veut offrir des traitements antirétroviraux gratuits aux personnes vivant avec le VIH/SIDA dans l’ouest ivoirien, une région en conflit très affectée par l’épidémie et les infections sexuellement transmissibles. Dans les prochaines semaines, les populations des villes de Man et de Danané, sous contrôle de l’ex-rébellion armée, et de Bin Houyé, en zone gouvernementale, se verront offrir par MSF, et pour la première fois, (...)
    ... la suite

    MSF constate une explosion des cas d’IST et VIH dans l’ouest

    DAKAR, 26 avril 2005 (PLUSNEWS)

    La détresse économique, la séparation des familles et l’afflux de soldats dans l’ouest ivoirien se sont accompagnés d’une flambée des infections sexuellement transmissibles (IST) et de l’épidémie de VIH/SIDA, selon une étude réalisée par la branche néerlandaise de Médecins sans frontières (MSF-H) en avril. L’étude que PlusNews a pu se procurer mardi insiste sur le manque d’informations des populations vulnérables et l’absence de services de santé, notamment pour le dépistage et le traitement des IST et du (...)
    ... la suite

    Afrique : La pénurie d’antirétroviraux pédiatriques tue les enfants séropositifs

    MSF dénonce l’absence d’accès aux ARV pour les EVVIH, "oubliés" de la prise en charge

    JOHANNESBOURG, 17 mars 2005 (PLUSNEWS) [Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies] Les enfants séropositifs des pays en voie de développement meurent faute d’avoir accès à des traitements antirétroviraux (ARV) adaptés à leur âge, selon l’organisation internationale Médecins sans frontières (MSF). Alors que de plus en plus d’adultes ont la possibilité d’accéder à des traitements adéquats, peu d’efforts ont été fournis pour procurer aux enfants des antirétroviraux pédiatriques aux (...)
    ... la suite

0 | 50