Accueil >>  Orphelins du sida, orphelins et enfants vulnérables (OEV) >>  Enfants soldats

Enfants soldats

 Figures d’enfants soldats : entre vulnérabilité et puissance d’agir
Grotius - Sylvie Bodineau - 7 mars 2013 - De toutes les figures apparaissant de manière récurrente dans les conflits armés contemporains, celle des enfants soldats a ceci de particulier qu’elle bouleverse les systèmes de représentation à tendance manichéenne qui sont à la base des droits de l’enfant et de l’intervention humanitaire, proposant un paradoxe déconcertant et quelque peu fascinant : des « méchants » (combattants armés à l’attitude menaçante, potentiels bourreaux sanguinaires avides de pouvoir (...)
... la suite
 RDC : 200 000 enfants en danger suite à la chute de Goma
IRIN - Kinshasa - 21 Novembre 2012 - Bon nombre de personnes s’inquiètent des conséquences humanitaires de l’incursion des rebelles du M23 dans Goma le 20 novembre. Cette ville se situe à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), une région déjà en proie au conflit armé, aux déplacements de masse et aux attaques contre les civils. Les combats autour de la ville ont entraîné l’annulation d’une mission d’évaluation humanitaire prévue le 19 novembre dans la province du Nord-Kivu, dont Goma est la (...)
... la suite
 Murhabazi Namegabe, l’espoir des enfants soldats
Afrik.com - Assanatou Baldé - 19 novembre 2012 - Depuis 18 ans, Murhabazi Namegabe intervient auprès des groupes armés présents dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) pour libérer les enfants soldats qu’ils ont recrutés. Son but : leur permettre de se reconstruire pour espérer un avenir meilleur. Portrait d’un des lauréats du concours Harubuntu 2012. En swahili, son nom signifie sauveur. Coup du destin ? « Depuis que je suis dans le ventre de maman, je savais qu’un jour j’accomplirais (...)
... la suite
 La lutte contre l’utilisation des enfants soldats reléguée au second plan
Johannesbourg, 6 novembre 2012 - IRIN - La Loi sur la prévention de l’utilisation des enfants soldats (Child Soldier Prevention Act, CSPA) est un bon exemple de législation bipartite en matière de droits de l’homme. Parrainée par des sénateurs démocrates et républicains et promulguée en 2008 par le président républicain George Bush, la loi est entrée en vigueur sous la présidence démocrate de Barack Obama. Malgré ce consensus politique toutefois, les États-Unis répugnent à appliquer strictement la loi et (...)
... la suite
 Des anciens soldats filles échangent un cauchemar contre un autre
IPS - ONU - Isabelle de Grave - 15 Juin 2012 -"Quand j’étais encore à l’école, j’ai été enlevée par l’Armée de résistance du Seigneur, avec 139 autres jeunes filles", a déclaré Grâce Akallo. "J’ai passé sept mois en captivité, mais j’ai survécu ; je me suis évadée et je suis retournée à la maison". Il y a 12 ans, quand Akallo était encore une enfant, sa vie avait pris une tournure inattendue lorsqu’elle est tombée entre les mains de la force rebelle notoirement brutale de Joseph Kony, appelée l’Armée de résistance (...)
... la suite
 UN Report on the situation of children and armed conflict affected by the Lord’s Resistance Army

And few answers in response to the success of the video "Kony 2012"

UN - 12/06/2012 - Summary The present report was prepared pursuant to the conclusions of the Security Council Working Group on the situation of Uganda (S/AC.51/2010/1), in which the Secretary-General is requested to prepare a comprehensive report on the situation of children and armed conflict affected by the Lord’s Resistance Army (LRA), with special emphasis on cross-border issues. The report, which covers the period from July 2009 to February 2012, details incidents involving the (...)
... la suite
 Somalie : Halte au recrutement d’enfants soldats

Les parties belligérantes exposent les enfants à de graves dangers

HRW - Londres - 21 février 2012 - Aucune des parties belligérantes en Somalie n’a mis les enfants somaliens à l’abri des combats ou veillé à ce qu’ils n’intègrent pas les rangs de leurs forces armées, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le groupe d’insurgés islamiste Al-Chabaab soumet un nombre croissant d’enfants à un recrutement ou un mariage forcé ou à des viols, et s’en prend de plus en plus souvent aux enseignants et aux écoles, a précisé Human Rights Watch. « Aucun endroit (...)
... la suite
 Enfants soldats : "L’Afrique ne représente qu’une facette du problème"

Guillaume Landry, chercheur et expert en protection de l’enfance au sein du Bureau international des droits des enfants

Le Monde - 12 Février 2012 - A l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, dimanche 12 février, Guillaume Landry, chercheur et expert en protection de l’enfance au sein du Bureau international des droits des enfants situé à Montréal, décrypte les tenants et aboutissants d’un phénomène complexe. Et bouscule au passage certaines idées reçues. Que recouvre le terme d’enfant soldat ? Dans le domaine des droits de l’enfant, on parle plutôt aujourd’hui d’"enfants associés (...)
... la suite
 Somalie : les enfants victimes de crimes de guerre
Amnesty International - 20/07/2011 - Dans un nouveau rapport publié mercredi 20 juillet, Amnesty International dénonce l’ampleur des crimes de guerre qui touchent les enfants somaliens, notamment le recrutement systématique d’enfants soldats de moins de 15 ans par les groupes armés islamistes. Intitulé "In the line of fire : Somalia’s children under attack", ce document rend compte de l’ensemble des répercussions du conflit armé sur les enfants. En Somalie, les enfants sont recrutés comme enfants (...)
... la suite
 Burundi : Beaucoup d’anciens enfants soldats « traînent dans la misère »
Bujumbura, 6 avril 2011 (IRIN) - Parmi les 3 421 anciens enfants soldats concernés par le processus de démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR), les plus chanceux sont retournés à l’école, mais la plupart traînent dans la misère, désouvrés, ont dit à IRIN certains responsables. « Tous les jours nous en recevons qui nous disent que leur vie est minée par la pauvreté, ce qui les empêche de progresser » a dit Serge Mpawenayo, qui supervise d’anciens enfants soldats réinsérés dans la commune de (...)
... la suite
 En Ouganda, la difficile réintégration des enfants soldats
Rue89 - Par Arnaud Bebien | Journaliste | 07/03/2011 (De Kampala, Ouganda) Les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) continuent d’opérer impunément. Boutés hors de l’Ouganda en 2006 par le Président Yoweri Museveni, ils se sont « réfugiés » dans les pays voisins, en République démocratique du Congo (RDC), au Sud-Soudan, et en République centrafricaine. Saccages, pillages, viols et assassinats, telle est la vie des fidèles prédateurs de Joseph Kony, visé par un mandat d’arrêt (...)
... la suite
 Quand la guerre devient un « jeu » d’enfants
Infosud - 14 janvier 2011 - Somalie - Le recrutement d’enfants soldats connaît une hausse alarmante depuis deux ans. Toutes les parties sont impliquées, des rebelles du Shabaab au Gouvernement fédéral de transition. Sandra Titi-Fontaine/InfoSud - Ali Fara a douze ans, et un fusil mitrailleur qui lui arrive à l’épaule. Avec désinvolture, il mâchouille ses feuilles de qat et crâne devant la caméra du journaliste Philippe Buffon(*), en Somalie. Avant de durcir le regard et de confier : « Sans qat, je ne (...)
... la suite
 RD Congo : des officiers de l’armée dirigeant des unités parallèles ainsi que des rebelles enrôlent de force des jeunes
Human Rights Watch - Goma - 20 Décembre 2010 - La tension monte alors que divers groupes armés dans l’est du pays cherchent à grossir leurs rangs. Des officiers de l’armée congolaise dirigeant des unités parallèles ainsi que divers groupes armés dans l’est de la République démocratique du Congo enrôlent et entraînent de force des centaines de jeunes hommes et de garçons dans le cadre de nouveaux efforts visant à gonfler leurs rangs, a indiqué Human Rights Watch aujourd’hui. Cette vague de recrutement (...)
... la suite
 Six pays africains s’engagent à mettre fin au recrutement des enfants soldats
Le Monde | 11.06.10 | par Brigitte Perucca A défaut de signer la paix, protéger les enfants. Dans une déclaration signée mercredi 9 juin, au terme de deux jours de conférence à N’Djamena, au Tchad, six pays africains – le Cameroun, la Centrafrique, le Niger, le Nigeria, le Soudan et le Tchad – se sont engagés à ce qu’"aucun enfant de moins de 18 ans ne prenne part, directement ou indirectement, à des hostilités et, le cas échéant, de prévenir toute forme de recrutement". Les signataires ont également (...)
... la suite
 Révélations sur un massacre de civils perpétré par des rebelles ougandais en RDC
Le Monde.fr | 28.03.10 | L’Organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HWR) détaille, dans un rapport publié dans la nuit de samedi à dimanche, le massacre "planifié" par les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) de plus de 321 civils mi-décembre 2009 dans des villages du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). "Au cours d’une opération bien planifiée", qui s’est déroulée entre le 14 et le 17 décembre dans une dizaine de villages de la région de Makombo, (...)
... la suite
 RDC : Etude sur le recrutement et l’utilisation des enfants-soldats
La « Coalition pour mettre fin à l’utilisation d’enfants soldats » vient de rendre publique une étude sur la problématique du recrutement et l’utilisation des enfants par les groupes armés Mai-mai à l’Est de la RDC. L’étude appelle le gouvernement congolais à faire de la protection des enfants vivant dans des zones affectées par les conflits une priorité. Elle met également en exergue, des recommandations ainsi que des stratégies pour opposer une réponse durable afin de mettre fin à cette pratique. « (...)
... la suite
 Enfants soldats : rompre la logique infernale
A l’occasion de la journée internationale de l’enfant soldat, le 12 février, l’Euro Coopération Ingénierie (ECI) a organisé une conférence de presse à l’École militaire de Paris, en vue de sensibiliser sur le sort des enfants soldats dans le monde. « L’existence des enfants soldats est une réalité cruciale », a dénoncé vendredi Paul Perrin, délégué général et fondateur d’ECI, lors d’une conférence de presse à Paris. On en parle que trop peu. Selon les estimations de l’ONU, encore plus de 300 000 enfants soldats (...)
... la suite
 Sri Lanka : avec les enfants soldats rescapés de la guerre
Par Clémentine Mercier | Swissinfo.com | 12/07/2009 | De Ambepusse, Sri Lanka Depuis 2003, l’Unicef a recensé plus de 6000 enfants soldats au Sri Lanka. Leur nombre était sûrement beaucoup plus élevé : la plupart des adolescents recrutés sont morts au combat… Vinodhan (les prénoms ont été modifiés, ndlr) a 17 ans, il a passé quatre ans sur la ligne de front avec les tigres tamouls. Aujourd’hui, il nous raconte son histoire, naturellement, sans timidité : « On était totalement sous le contrôle des (...)
... la suite
 Tchad : Des dizaines d’enfants parmi les combattants arrêtés
N’Djamena, 28 mai 2009 (IRIN) - Au moins 85 des 212 rebelles présumés, incarcérés par le gouvernement tchadien à la suite d’affrontements récents entre les rebelles et l’armée, sont mineurs, selon les responsables du Fonds des Nations Unies pour l’enfance, qui se sont rendus auprès de ces enfants. Après avoir demandé au gouvernement le droit de se rendre auprès des détenus, les responsables de l’UNICEF ont visité la prison, le 26 mai, pour déterminer le nombre de détenus de moins de 18 ans, protégés par (...)
... la suite
 RD Congo : pour son premier procès, la Cour pénale internationale s’attaque à l’utilisation des enfants soldats
26 janvier 2009, Human rights watch Le procès de la Cour pénale internationale (CPI) contre Thomas Lubanga Dyilo, qui s’ouvrira lundi 26 janvier 2009 à La Haye, représente une étape marquante dans les efforts menés afin de punir et mettre fin à l’utilisation des enfants dans des opérations militaires, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch. Au même moment, toutefois, un autre chef de guerre congolais, Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale, est toujours libre. Lubanga, ancien (...)
... la suite
 Liberia : plaidoyer pour les enfants soldats
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 04/05/2008 Pendant trois ans (2005-2007), l’équipe que je coordonnais a accompagné plus de 250 jeunes. C’est une action tout à fait dérisoire, lorsque l’on songe aux 106 000 combattants démobilisés, et aux 12 000 mineurs qui se trouvaient parmi eux. Et pourtant... Le travail de soins, surtout dans le champ de la santé mentale humanitaire, force à la modestie, mais aussi à la détermination : accepter de faire peu, mais essayer de faire au mieux. En rupture (...)
... la suite
 Liberia : enfants non-désirés, adultes indésirables
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 28/04/2008 Revenir dans un monde en paix, n’est pas chose facile... Pour les anciens enfants-soldats, la vie dans les bandes armées a introduit une radicale discontinuité d’avec la vie d’avant, la vie des autres ; ils semblent se tenir sur le bord, comme s’ils n’avaient rien à en attendre. Et s’ils ont besoin d’être entre eux, c’est souvent parce qu’ils n’ont nulle part où aller... Très vite, nous avons identifié à quel point leurs difficultés actuelles (...)
... la suite
 Liberia : le théâtre pour revenir du monde des combattants
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 14/04/2008 Lorsque l’on s’occupe des enfants démobilisés, il est une démarche incontournable et qui ne va pas de soi : tenter de se représenter le monde dans lequel ils ont grandi. Leurs récits sont souvent si crus et si violents qu’on doit se départir d’une fascination morbide ou d’un rejet horrifié, pour préserver une compréhension sans complaisance ni jugement. La plupart des jeunes peinent d’ailleurs à se raconter, mais l’on devine, derrière les tourments (...)
... la suite
 Liberia : comment j’ai rencontré les enfants soldats
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 07/04/2008 Liberia, fin 2003 : plus de cent mille combattants sont désarmés par les contingents des Nations unies ; parmi eux, 20% de femmes et 20% de mineurs. Ils doivent être réintégrés dans un pays ruiné et détruit par quinze années de guerre. Tribunal spécial pour la Sierra Leone, janvier 2008 : le procès de Charles Taylor, ancien président du Liberia, reprend après des mois d’une interruption consacrée à sa défense. Que dira-t-il, durant son procès, de (...)
... la suite
 Liberia : les ombres des jeunes filles en guerre
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 25/03/2008 Lorsqu’on évoque les 22 000 femmes qui ont été désarmées au Liberia, on oublie les milliers d’autres jeunes filles enlevées dans leurs villages, forcées de suivre les factions dans leurs périples meurtriers. Esclaves domestiques et sexuelles, elles ne portaient pas d’armes et n’ont donc pas bénéficié des avantages destinés aux combattantes et aux femmes des chefs de guerre lors du désarmement. C’est dans les villages que nous avons rencontré ces (...)
... la suite
 Liberia : la ferme où l’on élève des enfants humains
Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 20/03/2008 A Gbanka, une ONG libérienne s’efforce de rehumaniser des enfants autrefois enrôlés par les chefs de guerre. Travail agricole et soutien psychologique se conjuguent pour tenter de les sortir du cauchemar et de les réinsérer. Reportage. Gbanka (Gbarnga), janvier 2005. Les champs verdoyants s’étirent autour de la ferme, bordés par une palmeraie. Au loin, un groupe de jeunes qui s’affairent à retourner la terre épaisse. Pour les rejoindre, il faut (...)
... la suite
 Au Liberia, l’effroi en embuscade

Un point sur la situation politique au Liberia

Par Frédérique Drogoul | Médecin psychiatre | 18/03/2008 Frédérique Drogoul, médecin psychiatre, emménage sur Rue89. Elle initie son blog Turbulences par une série consacrée aux enfants soldats du Liberia dont elle a coordonné l’organisation de la prise en charge à partir de 2004. Dans ce premier article, elle expose la situation politique de ce pays ravagé par la guerre. Ses prochaines contributions détailleront son travail de terrain, à Gbanka, auprès des mineurs autrefois enrôlés par les milices. « (...)
... la suite
 Afrique : les anciens enfants soldats menacés par le VIH
Nairobi, 25 février 2008 - A travers le continent africain, les enfants émergent de conflits où ils ont servi de soldats ou de « femmes » aux chefs rebelles et se retrouvent dans un monde qui leur est inconnu. Généralement pauvres et souvent sans famille, bon nombre de ces jeunes ont recours, pour s’en sortir, à des systèmes qui les exposent aux dangers du VIH. « Nous avons découvert dans des pays comme la Sierra Leone que les enfants soldats démobilisés étaient de plus en plus nombreux à consommer (...)
... la suite
 Africa : Former child soldiers at risk of HIV
Nairobi, 15 February 2008 (PLUSNEWS) Children across Africa are emerging from conflicts in which they have served as soldiers or the ’wives’ of rebel commanders and find themselves in a new, unfamiliar world. Usually poor and often without family, many resort to coping mechanisms that put them at risk of contracting HIV. "We have found that in places like Sierra Leone, large numbers of demobilised child soldiers are increasingly injecting illegal drugs," said Dr Josef Decosas, senior HIV (...)
... la suite
 Enfants et conflits armés : l’ONU dresse la ’liste de la honte’
30 janvier 2008 - Dans son dernier rapport sur les enfants et les conflits armés, le Secrétaire général fait état des développements dans quelque 18 pays et propose au Conseil de sécurité une série de mesures concrètes pour faire pression sur les parties concernées. « Le recrutement d’enfants et le déplacement de personnes à l’intérieur de leur propre pays sont étroitement liés », souligne le rapport du Secrétaire général rendu public aujourd’hui et qui couvre la période comprise entre octobre 2006 et août (...)
... la suite
 Tchad : Des enfants soldats mobilisés de force, mais pas encore démobilisés
Ndjamena, 27 décembre 2007 (IRIN) Un programme des Nations Unies pour la démobilisation de centaines d’enfants soldats au Tchad est suspendu depuis le mois de novembre, en raison de la reprise des combats entre l’armée et les troupes rebelles dans l’est du pays. « Le programmes est suspendu », a indiqué Jean François Basse, le responsable des programmes de protection au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). « C’est à présent la grande confusion ». L’UNICEF a commencé à apporter sa (...)
... la suite
 RDC : Recrutement d’enfants et violations des droits humains se poursuivent dans le Nord-Kivu
Kinshasa, 14 décembre 2007 (IRIN) Les troupes insurgées proches du général déchu Laurent Nkunda, qui se battent dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) contre les troupes gouvernementales, continuent de recruter des enfants alors que de graves actes de violation des droits humains, dont certains commis par des agents de l’Etat, persistent dans la région, selon la MONUC, la Mission des Nations Unies au Congo. « Des recrutements forcés [d’enfants] ont (...)
... la suite
 Birmanie : des enfants sont achetés et vendus par des recruteurs de l’armée
« La brutalité de la junte militaire birmane va au-delà de la répression violente des manifestations pacifiques. Les recruteurs militaires achètent et vendent littéralement des enfants pour combler les vides dans les rangs des forces armées birmanes. » Jo Becker, directrice de campagne à la division Droits des enfants de Human Rights Watch. (New York, le 31 octobre 2007) - Confronté à une pénurie d’effectifs militaires, le gouvernement birman recrute de force au sein de ses forces armées un grand (...)
... la suite
 RDC : Des milliers de jeunes risquent d’être enrôlés de force par les milices
Goma, 9 octobre 2007 (IRIN) James Mapundo vient juste d’avoir 18 ans ; il parle français, anglais et swahili et désire ardemment retourner à l’école pour apprendre une nouvelle langue. Mais pour l’instant, il se retrouve coincé dans le camp de Bulengo qui abrite quelque 13 000 déplacés de la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Le jeune Mapundo fait partie des 370 000 civils qui ont fuit leur domicile depuis la reprise des hostilités entre les miliciens du (...)
... la suite
 RDC : Le recrutement d’enfants soldats se poursuit, malgré le processus d’intégration de l’armée
KINSHASA, 20 février 2007 (IRIN) - Le recrutement d’enfants soldats se poursuit en République démocratique du Congo (RDC), malgré le processus d’intégration des ex-combattants au sein de l’armée gouvernementale, a révélé un responsable d’une organisation locale de défense des droits de l’homme. « Certains anciens enfants-soldats démobilisés sont à nouveau enrôlés de force par des groupes armés, » s’est indigné Murhabazi Namegabe, le coordonnateur du Bureau pour le Volontariat au service de l’Enfance et de la (...)
... la suite
 "Les petits enfants soldats", un film de François Margolin

un article de rfo à l’occasion de la diffusion du film « Les petits soldats », Samedi 17 février à 13h30 sur France Ô

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) évalue à près de 300 000 le nombre d’enfants enrôlés dans des unités de combats. Ces jeunes, parfois âgés d’à peine sept ans, ont en commun le fait d’être nés pauvres dans des zones ravagées par la violence. Ils sont souvent amenés à commettre des atrocités qui hypothèquent leurs chances de réintégration à leur communauté d’origine. A ne pas manquer sur France Ô : « Les petits soldats », Samedi 17 février à 13h30 Réalisation : François Margolin Production : (...)
... la suite
 Conférence internationale consacrée aux enfants associés aux groupes et forces armés (Paris 5-6 février 2007)

Témoignages et revue des documents disponibles

Le nombre des enfants recrutés ou utilisés par les groupes et forces armés est estimé à 250 000 en 2007. La conférence avait pour objectif l’adoption par les Etats présents d’un texte appelé les "Engagements de Paris", pour mettre fin à l’utilisation illégale et inacceptable des enfants dans les conflits armés. Cette conférence incitera à l’élaboration de nouveaux programmes de libération, de protection et de réinsertion des enfants soldats. Témoignages « L’utilisation des enfants dans la guerre n’est pas (...)
... la suite
 Paris se mobilise pour les enfants soldats

Faire prendre conscience aux bailleurs de fonds internationaux que les enfants soldats méritent leur appui,

"Libérons les enfants de la guerre", c’est le thème de la conférence internationale qui a ouvert ses portes ce lundi sous l’égide de la France et du Fond des Nations Unies pour l’enfance (Unicef). Les autorités françaises souhaitent ainsi contribuer à impulser une nouvelle dynamique à la lutte pour la réinsertion des enfants soldats. Ils étaient, en 2006, 250 000 dont 120 000 sur le continent africain. Douze pays sont inscrits sur une "liste noire". Six cas ont déjà été soumis au Conseil de sécurité (...)
... la suite
 Burundi : Les anciens enfants soldats languissent en captivité

Les autorités doivent assurer leur réadaptation et leur réinsertion

New York, 16 juin 2006 Le gouvernement burundais tient prisonnier plus qu’il ne réinsère les anciens enfants soldats associés aux rebelles des Forces Nationales pour la Libération, affirme Human Rights Watch dans un document d’information publié aujourd’hui. A l’occasion de la Journée annuelle de l’enfant africain, Human Rights Watch appelle le gouvernement burundais à remplir ses obligations dans le cadre de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant afin de protéger les droits (...)
... la suite
 Les milices guerrières. Exemple des Ninjas de Brazzaville

Séance annuelle sur les milices, dans le cadre d’un cours de psychologie clinique sur le traumatisme

OSI Bouaké - SD - Mars 2004 - Support pour une séance annuelle, Paris 8, UFR 7, DEUG de psychologie, Option Traumatisme (chargée de cours : Françoise SIRONI). Ecrit par Sandrine DEKENS [1] en mars 2004, suite à plusieurs missions à Brazzaville en 2003. Introduction En Afrique noire, les conflits armés et les guerres ne se disputent pas des territoires, mais cherchent à obtenir le pouvoir politique. Le but de chacun des partis est le pillage des richesses du pays par la ‘majorité’ au pouvoir (...)
... la suite