Accueil >>  VIH/Sida

VIH/Sida

 Sida : 15 millions de personnes sont sous traitement dans le monde

Le rapport de l’ONUSIDA publié ce mardi pointe des progrès spectaculaires, une forte chute des décès, et se fixe pour objectif zéro contamination en 2030

Libération - Eric FAVEREAU - 14 juillet 2015 - Photo : Un enfant de neuf ans montre ses antirétroviraux dans un centre médical de Johannesburg, en Afrique du Sud, en novembre 2014. (c) Photo Siphiwe Sibeko. Reuters En matière de santé planétaire, il y a peu d’occasions de se féliciter de la solidarité mondiale. Ce mardi matin, pourtant, l’ONU-sida publie un rapport qui fera date, au titre choc : « Comment le sida a tout changé. » Un travail qui compare la situation il y a quinze ans avec celle (...)
... la suite
 Sida, sexualité et migration
La vie des idées, Élise Marsicano , le 26 novembre 2014 - Pourquoi, alors que le sida a participé à la légitimation des recherches scientifiques sur la sexualité, la sexualité des migrants a-t-elle été si peu étudiée ? En retraçant l’histoire de cet oubli, Élise Marsicano montre que si elle est une réaction aux analyses culturalistes de l’épidémie, cette occultation a ses propres impensés. L’étude des pratiques sexuelles est-elle utile pour comprendre la diffusion du VIH/sida ? Alors même que les populations (...)
... la suite
 Un activisme savant

De la lutte contre le sida aux mobilisations contre les accords de libre-échange

par Gaëlle Krikorian , le 20 novembre 2014 - La remise en cause par les malades du pouvoir médical est une des spécificités de l’épidémie de sida. Gaëlle Krikorian analyse les développements récents de ce mouvement : avec l’arrivée des antirétroviraux, c’est autant le savoir des médecins que les règles de libre-échange qui sont au centre des luttes. La critique du pouvoir médical À partir de la fin des années 1980 émerge dans le contexte de la lutte contre le sida ce que certains chercheurs ont appelé (...)
... la suite
 Plusieurs résultats prometteurs dans la lutte contre le sida

CROI 2014

Le Monde.fr avec AFP | 06.03.2014 Alors qu’une conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) se tient du 3 au 6 mars à Boston, des travaux consacrés à la lutte contre l’infection par le VIH, ou à la guérison des patients infectés, ont été rendus publics. Les résultats sont encourageants. Un traitement précoce efficace pour un nouveau-né séropositif Des médecins de l’université de Californie (Los Angeles) ont annoncé, mercredi 5 mars, qu’une petite fille née infectée par le virus (...)
... la suite
 La circoncision, c’est comme l’excision : les mensonges des intactivistes

ou le complotisme par le petit bout

Slate - 31 octobre 2013 - Mark Joseph Stern - Traduit par Jean-Clément Nau - La circoncision, c’est une mutilation. Un homme circoncis ne ressent plus de plaisir. Les parents mutilent leurs garçons et violent leurs droits humains. Cela ne réduit pas les risques de contracter le sida... Voilà quelques-uns des arguments, faux, des anti-circoncision. Il existe bel et bien des informations factuelles sur la circoncision –mais vous ne les trouverez pas facilement sur Internet. Aux Etats-Unis, les (...)
... la suite
 Acteurs de leur maladie
Le Monde Science et techno - 17.06.2013 - Par Pascale Santi - Yvanie Caillé se retrouve dialysée en urgence à 28 ans. Un vrai choc pour cette jeune femme. Une maladie rénale avait été diagnostiquée à l’âge de 12 ans, mais elle n’avait eu aucun symptôme, et l’avait "mise de côté". Elle est greffée le 31 mai 2002. Sa mère lui donne l’un de ses reins. "Je me souviens de la détresse que j’ai ressentie lorsque mon état de santé s’est dégradé et m’a conduite en dialyse, raconte-t-elle. Parce que je ne connaissais (...)
... la suite
 Virus du sida : les nouveaux défis

30 ans après l’identification du VIH

Le Monde - 27/05/13 - Par Paul Benkimoun - Beaucoup a été fait, beaucoup reste à faire." C’est le diagnostic porté sur l’état de la recherche au sujet de l’infection par le VIH selon Anthony Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (Institut national des allergies et des maladies infectieuses, le NIAID). Ce scientifique de premier plan s’exprimait, mardi 21 mai, à l’Institut Pasteur de Paris, lors du colloque célébrant le 30e anniversaire de l’identification du virus (...)
... la suite
 Le procès du Mediator démarre sur terrain lourd

En l’absence de Jacques Servier, le principal prévenu, le tribunal de Nanterre a entendu hier les premières victimes du médicament.

Libération - 22 mai 2013 - Par Yann Philippin - Le procès du Mediator aura bien lieu. La 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre a rejeté, hier, le principal recours de procédure de Servier. Le laboratoire estimait que l’existence de deux procédures différentes (celle de Nanterre et l’instruction menée à Paris) violait ses droits fondamentaux. En mai 2012, il avait réussi à repousser le procès d’un an en demandant, sans succès, que le problème soit tranché par le Conseil constitutionnel. « (...)
... la suite
 Elton John et Ai Wei Wei ensemble pour la lutte contre le sida
Libénext - 14 février 2013 - Par Marie Ottavi - A l’invitation de la fondation d’Elton John, Ai Wei Wei vient de réaliser une vidéo d’une minute intitulée « Love is in my blood ». Les deux artistes souhaitent lutter contre les préjugés sur les malades du sida. Elton John et Ai Wei Wei unissent leurs forces et leur popularité en faveur de la lutte contre le sida. Le chanteur a demandé à l’artiste chinois de réaliser une vidéo pour sa fondation, Elton John Aids foundation, organisation née en 1992. Le film (...)
... la suite
 La carte du VIH/SIDA en Afrique
Population et Avenir, "Afrique subsaharienne. Population et développement durable", février 2011
... la suite
 L’immunothérapie, ou comment le VIH peut soigner la leucémie
Le Monde.fr | 12.12.2012 - Par Paul Benkimoun - Une thérapie cellulaire utilisant une forme inactive du virus du sida a été utilisée avec succès pour combattre la leucémie. L’équipe de Stephen Grupp (Children’s Hospital of Philadelphia) et ses collègues de l’Université de Pennsylvanie ont présenté lors d’une réunion scientifique, vendredi 7 décembre, les résultats obtenus chez plusieurs adultes et une enfant âgée de 6 ans à l’époque où elle a reçu son traitement. Comment peut-on soigner la leucémie à (...)
... la suite
 Mothers2mothers : Des mères séropositives se mobilisent pour la santé des enfants

Au Kenya, l’ONG Mothers2mothers aide les femmes séropositives et leur famille à vivre pleinement leur vie en dépit de la maladie

Département d’Etat des Etats-Unis - Par Maya Kulycky| 17 juillet 2012 Teresa Njeri, mère célibataire kenyane, rêve d’une maison pour elle et son fils. Elle a acheté un terrain à Kiambu, à la périphérie nord de Nairobi, la capitale, et y voit déjà la bâtisse qu’elle prévoit de faire construire, avec trois chambres à coucher, une « grande cuisine » et un jardin où son fils pourra jouer. Imaginer un avenir heureux et avoir les moyens de le réaliser est une grande nouveauté pour elle. Il y a dix ans, Teresa était (...)
... la suite
 La prévention du VIH chez les femmes autochtones du Canada
CATIE - Eté 2012 - par Renée Masching, Doris Peltier, Tracey Prentice et Randy Jackson au nom du RCAS Introduction Le VIH a de profondes répercussions sur les femmes et les jeunes des communautés autochtones du Canada. C’est une tendance inquiétante qui exige une intervention robuste, immédiate et soutenue. Le présent article souligne l’importance de déployer des efforts ciblés en fait de prévention du VIH afin de mobiliser les femmes autochtones en tant que leaders, ainsi que l’ensemble de la (...)
... la suite
 Cinq moyens de réduire la vulnérabilité des femmes au VIH

5 moyens qui bénéficieraient à toutes les femmes. Un défi pour le sud comme le nord.

Nairobi, 9 mars 2011 (IRIN) - Alors que le monde célèbre le 100e anniversaire de la Journée Internationale de la Femme, les femmes et les filles à travers le monde sont toujours touchées de manière disproportionnée par la pandémie du Sida - le VIH est la première cause de décès et de maladie parmi les femmes en âge de procréer dans le monde. IRIN/PlusNews présente cinq moyens importants pour réduire la vulnérabilité des femmes au VIH : L’éducation : Selon l’ONUSIDA, les femmes illettrées sont quatre (...)
... la suite
 Afrique du Sud : La prévalence du VIH parmi les travailleurs agricoles atteint 40 pour cent
Johannesbourg, 1 décembre 2010 (PLUSNEWS) - Le taux de prévalence du VIH parmi les travailleurs agricoles en Afrique du Sud est d’environ 40 pour cent. C’est le niveau le plus élevé jamais enregistré en Afrique du Sud, selon une nouvelle étude. L’étude, menée entre mars et mai 2010, était commanditée par l’Organisation internationale pour les migrations (l’OIM). Elle a utilisé des questionnaires et des échantillons de sang séché pour cerner les comportements à risque de transmission du VIH et les croyances (...)
... la suite
 Les incohérences de la nouvelle politique de dépistage du sida

Le gouvernement annonce la généralisation du dépistage à toutes les personnes âgées de 18 à 70 ans.

Slate - 2 décembre 2010 - Jean-Yves Nau L’AUTEUR : Jean-Yves Nau Journaliste et docteur en médecine, Jean-Yves Nau a été en charge des questions de médecine, de biologie et de bioéthique au Monde pendant 30 ans. Il est notamment le co-auteur de « Bioéthique, Avis de tempête ». Depuis près d’un quart de siècle le dépistage, en France, de l’infection par le VIH n’était effectué (hormis chez les donneurs de sang et les femmes enceintes) que sur la base du volontariat. Il sera bientôt systématiquement « (...)
... la suite
 VIH, sida : Comment en parler ?

Un guide pour les médias

19 Avril 2010, Aude Segond, Crips - Sidaction vient de mettre à disposition sur son site la première version de VIH, sida : comment en parler ? (PDF, 2,48 Mo), un guide pratique destiné aux journalistes, très complet, richement illustré, ayant pour objectif de leur fournir des clés pour mieux comprendre et mieux traiter l’infection à VIH dans les médias. Pour commencer deux journalistes, Eric Favereau de Libération et Hélène Cardin de France Inter, livrent leur perception de la couverture médiatique (...)
... la suite
 En Ouganda, les homosexuels menacés de peine de mort
Par Camille | Mauvais genre | 18/11/2009 | 15H44 Des membres de groupes religieux ougandais en campagne contre l’homosexualité à Kampala en août 2007 (James Akena/Reuters). Une loi antihomosexuels est en préparation en Ouganda. L’enjeu est de taille : l’interdiction de « présenter sous un jour favorable » l’homosexualité, l’obligation de dénoncer les faits homosexuels, voire la peine de mort dans certains cas. Dans cette dictature militaire d’Afrique noire, les homosexuels peuvent trembler, car même si (...)
... la suite
 Inondations au Burkina Faso : Fermeture de l’hôpital et du laboratoire de référence VIH
Ouagadougou, 8 septembre 2009 (IRIN) - Les récentes inondations ont provoqué la fermeture de l’hôpital principal du Burkina Faso, interrompant les dialyses, empêchant les diagnostics de VIH, et conduisant à la saturation des autres centres de santé, qui sont insuffisamment équipés pour prendre en charge les cas chirurgicaux, d’après le ministère de la Santé. A ce jour, sept personnes auraient perdu la vie et plus de 100 000 habitants seraient sans abri à cause des tempêtes. La plupart des déplacés (...)
... la suite
 Afrique du Sud : les femmes vivant en milieu rural sont les oubliées de l’action contre le VIH
Les Sud-Africaines séropositives qui vivent dans la pauvreté en milieu rural sont victimes de discrimination dans leurs relations personnelles et au sein de leur village - parce qu’elles sont femmes, séropositives et en situation de marginalisation économique. Un nouveau rapport d’Amnesty International, basé sur des interviews de femmes vivant en milieu rural, et dont la majorité est séropositive, dénonce les énormes difficultés qu’elles rencontrent dans un contexte marqué par l’épidémie galopante qui (...)
... la suite
 Les victimes non prévues de la fondation Gates

Les donations en matière de lutte contre le VIH, la Tb et le paludisme, exposent davantage aux risques les populations ayant des besoins de santé primaire

Article complet original : Los Angeles Times : "Unintended Victims of Gates Foundation Generosity" - Tuesday, December 16, 2007 - By Charles Piller and Doug Smith, Los Angeles Times Staff Writers Résumé de Françoise Crepin, sur Emed le 15-01-2008 Le Botswana est un bon exemple de la façon dont la générosité mal placée, en l’occurrence celle de la fondation Gates, a mis à mal les services de santé d’un pays. Le Botswana est un pays stable, démocratique, dont la population a un niveau de vie (...)
... la suite
 Le sida progresse dans les communautés indigènes

Communiqué de Survival International à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida.

Dans son nouveau rapport intitulé "Le progrès peut tuer", Survival International démontre que les contacts de plus en plus fréquents et incontrôlés avec le monde extérieur et d’importants changements sociaux ont entraîné une dangereuse progression de l’épidémie de VIH/sida dans les communautés indigènes. En Papouasie, le taux d’infection VIH/sida est 15 fois supérieur à la moyenne nationale indonésienne. Depuis l’occupation indonésienne dans les années 1960, les 312 tribus de la Province sont confrontées à (...)
... la suite
 Budget de la France 2008 : 7 000 malades en danger de mort

Eric Woerth veut retirer les traitements à 7 000 malades du sida des pays pauvres Le Président et l’Assemblée doivent l’en empêcher

Communiqué inter-associatif Act Up - AIDES - Médecins du Monde - Sidaction - Solidarité Sida - Solthis - WorldVision - 14 novembre 2007 Eric Woerth veut retirer les traitements à 7 000 malades du sida des pays pauvres Le Président et l’Assemblée doivent l’en empêcher Ce mercredi 14 novembre 2007, Act Up-Paris, AIDES, Médecins du Monde, Sidaction, Solidarité Sida, Solthis et WorldVision ont obtenu confirmation officielle qu’Eric Woerth, ministre du Budget, avait inscrit dans sa proposition de budget (...)
... la suite
 Sao Tomé et Principe : Du « sang empoisonné » chez le voisin
Sao Tomé, 26 octobre 2007 (PLUSNEWS) « Assassin », murmurait une femme en lavant son linge dans le ruisseau à la sortie de Santana, une petite localité située à 30 kilomètres de Sao Tomé, la capitale de l’archipel de Sao Tomé et Principe, chaque fois qu’elle voyait passer son voisin. Les rumeurs étaient féroces. « Il a injecté son sang empoisonné dans le fruit du jacquier, personne dans la capitale n’en achètera », « il se baigne dans la rivière et on va tous attraper le virus », répétaient les habitants à (...)
... la suite
 Haïti : Toujours pas de remède contre le virus de la violence sexuelle
Port-au-Prince, 2 novembre 2007 (PLUSNEWS) Qu’elle soit liée à l’instabilité politique ou à la société, la violence sexuelle est un phénomène qui a pris une telle ampleur au cours des dernières années en Haïti qu’elle a conduit les autorités à renforcer la législation pour mieux protéger les victimes, dont certaines ont été infectées au VIH. Les défenseurs des droits humains et les acteurs de la lutte contre le sida l’ont tous constaté : le nombre de violences sexuelles à l’encontre des femmes et des filles (...)
... la suite
 Editorial : The Abstinence-Only Delusion

Dr. Uzodinma Adirieje in The New York Times

Date : Saturday, April 28, 2007 - Source : New York Times Reliance on abstinence-only sex education as the primary tool to reduce teenage pregnancies and sexually transmitted diseases — as favored by the Bush administration and conservatives in Congress — looks increasingly foolish and indefensible. The abstinence-only campaign has always been driven more by ideology than by sound public health policy. The program’s tight rules, governing states that accept federal matching funds and (...)
... la suite
 Peut-on renvoyer des malades mourir dans leur pays ?

Le gouvernement français remet en question le droit de séjour pour raison de soins : c’est inacceptable !

Pour la première fois depuis 10 ans, le gouvernement décide le renvoi de malades étrangers dans des pays où ils ne peuvent pas se soigner. L’Observatoire du droit à la santé des étrangers lance une pétition contre les dernières instructions du gouvernement. L’ODSE demande : Le respect absolu du secret médical, La protection contre l’expulsion et la régularisation des étrangers ne pouvant se soigner effectivement dans leur pays d’origine, Et donc le retrait immédiat des instructions telles qu’elles (...)
... la suite
 La circoncision réduit de moitié les risques d’infection au VIH

Le Lancet reconnait la validité scientifique des résultats de l’étude ANRS

Le vendredi 23 février 2007 - Agence France-Presse - Paris La circoncision divise au moins par deux les risques d’infection par le virus du sida (VIH), selon les résultats publiés vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet, de deux essais conduits au Kenya et en Ouganda (le dossier du Lancet est téléchargeable à la fin de cet article). Ces résultats confirment ceux d’une étude similaire et antérieure effectuée en Afrique du Sud. Compte tenu des résultats flagrants, l’essai entamé à partir (...)
... la suite
 Togo : L’arrêt d’une subvention VIH du Fonds mondial inquiète les ONG
Lomé, 8 novembre 2006 (PLUSNEWS) La suspension d’une subvention VIH du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pourrait mettre en danger la vie d’au moins 24 000 personnes séropositives, ont prévenu les ONG togolaises. « C’est la galère totale, nous sommes désemparés », a confié Augustin Dokla, président du Réseau des associations de personnes vivant avec le VIH/SIDA, le RAS+. « Environ 18 000 personnes attendent un traitement aujourd’hui et la vie de 6 000 patients sera en (...)
... la suite
 Au Cambodge, le sida n’est plus tabou

Gestion de l’épipémie au Cambodge et réduction de la prévalence

De notre envoyé spécial au Cambodge, Jean-Michel Bader. Publié le 16 novembre 2006 Grâce à une vaste réforme de son système de soins, le Cambodge obtient, depuis huit ans, d’encourageants résultats dans la lutte contre le virus du sida. L’aide financière des organisations internationales reste importante. Et le rôle des bonzes n’est pas, non plus, négligeable pour éviter que les malades, surtout dans les campagnes, ne soient marginalisés par le reste de la population. Comprendre le dilemme du (...)
... la suite
 Corruption et financement de la lutte contre le VIH
Transcriptases / Revue critique de l’actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites / n°127 - avril/mai 06 L’association Transparency International consacre cette année son rapport sur la corruption dans le monde aux systèmes de santé. Un chapitre est consacré à la corruption liée au VIH/sida. Chaque année, la corruption tue des millions de personnes. On pourrait, on devrait le calculer et l’écrire ainsi. La corruption est universelle, bien entendu. Mais elle est (...)
... la suite
 Lutte contre le SIDA : Les enjeux de la science et de l’expertise dans les mouvements sociaux
Savoir = pouvoir d’après Ecorev revue critique d’ecologie politique Sociologue au CNRS et auteur de Comment lutter ? (Paris, Textuel, 2004), Lilian Mathieu aborde dans cet article les liens qui existent entre le savoir et le politique dans les mouvements récents (lutte contre le SIDA, écologistes, altermondialistes, anti-OGM, etc.) en choisissant l’approche de l’expertise dans le militantisme. Nouveauté du recours des mouvements sociaux à l’expertise ? L’assertion, fréquente parmi les observateurs (...)
... la suite

Accès aux ARV et aux soins

 Pfizer a testé illégalement un médicament au Nigeria

La réalité a depuis longtemps dépassé la fiction

LEMONDE.FR | 08.05.06 | 12h39 • Mis à jour le 08.05.06 | 13h01 Des experts médicaux nigérians ont conclu que le laboratoire américain Pfizer avait enfreint la législation internationale en 1996, lors d’une épidémie au Nigeria, en testant un médicament interdit sur des enfants atteints d’infections cérébrales, rapporte, dimanche 7 mai, le Washington Post, citant une copie d’un rapport confidentiel. Le rapport, bouclé il y a cinq ans mais jamais publié, montre que le gouvernement nigérian n’a (...)
... la suite
 Le groupe Roche met trois millions de doses de Tamiflu à disposition de l’OMS

Et pourquoi pas les malades du sida ?

mercredi 19 avril 2006, 12h26 BALE, Suisse (AP) - Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé mercredi qu’il avait constitué pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS) un stock d’urgence de trois millions de traitements de Tamiflu prêt à être envoyé sur le site d’une pandémie de grippe aviaire. Le PDG de Roche, Franz Humer, a transmis symboliquement mercredi le stock d’urgence de Tamiflu à Lee Jong-wook, le directeur général de l’OMS. Il sera mis à disposition de l’OMS sur simple demande, (...)
... la suite
 Les prix des traitements repartent à la hausse

C’est le constat de MSF dans son bras de fer avec Abbott

Le laboratoire Abbott a annoncé que la nouvelle version du Kaletra, antirétroviral clé pour les malades du sida, serait vendue 500 dollars par patient et par an en Afrique et dans les pays les moins avancés. En revanche, nous n’avons toujours pas reçu de confirmation écrite de la part d’Abbott pour notre commande passée le 15 mars. De plus, la question du prix reste posée pour les pays à revenu intermédiaire, dont font partie le Guatemala et la Thaïlande, deux pays concernés par notre commande. (...)
... la suite
 Indian group opposes patenting of AIDS drug

En lien avec les inquiétudes de MSF de la semaine dernière...

March 30, 2006 By Indo Asian News Service New Delhi, March 30 (IANS) An Indian group of people living with HIV/AIDS have opposed a patent application filed by global pharma major GlaxoSmithKline for Combivir, a fixed dose combination AIDS drug on the grounds that it would make the treatment unaffordable. Represented by the Lawyers’ Collective HIV/AIDS Unit, the Indian Network of People Living with HIV/AIDS and the Manipur Network of Positive People Thursday officially submitted their (...)
... la suite
 En deux ans, l’accès aux thérapies contre le VIH a triplé mais d’importants défis subsistent

1,3 million de personnes sont désormais sous traitement dans les pays à revenu faible et intermédiaire ; l’Afrique subsaharienne est la première à bénéficier de l’extension du traitement. Les enseignements de l’initiative « 3 millions d’ici 2005 » devraient inspirer les efforts visant à parvenir à l’accès universel au traitement d’ici 2010

Communiqué de presse conjoint OMS/ONUSIDA 28 MARS 2006| GENÈVE — Un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) montre que le nombre de personnes sous traitement antirétroviral dans des pays à revenu faible et intermédiaire a plus que triplé, atteignant 1,3 million en décembre 2005, contre 400 000 en décembre 2003. Montrant les progrès accomplis sur la fin par la stratégie « 3 millions d’ici 2005 » pour élargir l’accès (...)
... la suite
 Sida en Afrique : un petit pas vers un accès moins onéreux au traitement

La Fondation Clinton a signé un accord dans ce sens avec neuf firmes pharmaceutiques

vendredi 13 janvier 2006, par Falila Gbadamassi La Fondation Clinton, celle de l’ancien Président américain, a obtenu auprès de neufs firmes pharmaceutiques la baisse du coût de tests de dépistage et d’antirétroviraux. L’annonce, qui a été faite jeudi, intervient à l’heure où l’accès à des soins efficaces sur le continent devient une préoccupation majeure pour les spécialistes. L’ancien Président américain Bill Clinton a annoncé, jeudi, la signature d’un accord avec neuf entreprises pharmaceutiques portant (...)
... la suite
 Thaïlande : Accord de libre échange avec les Etats-Unis

Un abandon de souveraineté qui risque de coûter cher aux malades

Article du Bangkok Post, par WILLIAM L. ALDIS - 9 janvier 2006 Cela pourrait devenir une question de vie ou de mort. La Thaïlande devrait bien réfléchir avant de décider d’abandonner sa souveraineté à l’OMC et l’accès aux médicaments bon marché, en échange d’un accord de libre échange FTA (Free Trade Access) avec les Etats Unis Des représentants du commerce de Thaïlande et des Etats Unis se rencontrent à Chiang Mai pour un nouveau tour de négociations en vue d’arriver à un accord bilatéral de commerce (...)
... la suite
 Forcing Patients To Pay For AIDS Care Undermines Treatment Success
MSF/Doctors without Borders : 11 Dec 2005 ********** Having to pay for HIV/AIDS care increases the risk of treatment failure, according to new research from Doctors Without Borders/Medecins Sans Fronti eres (MSF) presented this week at the International Conference on AIDS and Sexually transmitted infections in Africa (ICASA), in Abuja, Nigeria. The research revealed that in Lagos, Nigeria, among patients who had to pay for their own AIDS care, 44% had multiple treatment interruptions or (...)
... la suite
 SIDA : quel accès aux médicaments dans les pays du sud ?

Un résumé des enjeux et de la situation

Un an après l’application des accords de l’OMC sur la propriété intellectuelle, qui empêchent les pays en développement de copier les nouveaux médicaments, le point sur l’accès aux antirétroviraux dans les pays du Sud. Aujourd’hui, seulement un malade sur dix en Afrique et un malade sur sept en Asie ont accès aux traitements contre le sida. Fin 2005, on comptait ainsi 1 million de malades traités sur les 6,5 millions qui en auraient besoin. Si l’accès aux médicaments a plus que doublé en l’espace de (...)
... la suite
 Traitement gratuit pour tous les malades de la lèpre dans le monde

Une prise en charge du problème qui pourrait faire rêver les malades du sida...

7 novembre 2005 | GENÈVE L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le laboratoire pharmaceutique Novartis AG ont signé aujourd’hui un accord pour continuer de fournir gratuitement des médicaments à tous les malades de la lèpre dans le monde. Cet accord prolonge celui en vigueur jusqu’à fin 2010 pour une valeur comprise entre US $14,5 millions et US $24,5 millions selon le nombre de cas qui seront dépistés au cours des cinq prochaines années. Le don de médicaments de la première phase (2000-2005), (...)
... la suite
 L’accès aux médicaments est un droit de l’homme

Tribune de 2 chercheurs/médecins (sur le site du PNLS brésilien)

Auteurs : ALEXANDRE GRANGEIRO est chercheur de l’Institut de Santé et Directeur du Programme National de Sida entre 2003 et 2004 (Brésil). MARIA CLARA GIANNA est médecin, coordonnatrice adjointe du Programme de Sida de l’Etat de Sao Paulo (Brésil). En 1996, le Bresil a adopté une loi de propriété intélectuelle avec l’espoir d’obtenir des progrès technologiques et de développer l’industrie. Après neuf ans, ce que l’on a obtenu c’est une augmentation des dépenses en santé et le risque d’extinction du (...)
... la suite

Actualités

 VIH/SIDA : multiplier notre effort par trois !
Dans un rapport rendu public ce matin , l’ONUSIDA chiffre à... 30 milliards d’euros l’investissement global qui serait nécessaire en 2010 pour assurer « un accès universel au traitement et à la prévention du VIH/SIDA ». Soit un montant trois fois plus élevé que celui investi dans le monde cette année, par exemple. « Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin d’une mobilisation urgente de tous les Etats », souligne Paul de Lay, Directeur à l’ONUSIDA du Département Suivi et Evaluation. Car qui dit (...)
... la suite
 Act Up appelle l’Elysée sans relâche. Nicolas Sarkozy sacrifiera-t-il les malades du sida ?

Communiqué de presse de Act Up Paris

Communiqué de presse - 7 septembre 2007 Aujourd’hui, les militantEs d’Act Up-Paris appelleront par téléphone sans relâche les collaborateurs de Nicolas Sarkozy, afin d’obtenir des réponses. Nicolas Sarkozy tiendra t-il ses engagements du G8 de juillet envers les malades du sida ? Nicolas Sarkozy va t-il confirmer le déblocage d’un milliard de dollars (de 800 millions d’euros) dans le budget 2008 pour la santé en Afrique, comme promis à Heiligendamm ? Nicolas Sarkozy va t-il confirmer le (...)
... la suite
 Le président sud-africain limoge la vice-ministre de la santé
Le Monde | 10.08.07 | 17h25 • Mis à jour le 10.08.07 | 17h25 Le sida a fait en Afrique du Sud une victime indirecte : la vice-ministre de la santé, Nozizwe Madlala-Routledge, limogée jeudi 9 août. Aucun motif officiel n’a été donné. Des fuites cette semaine dans la presse évoquaient un voyage sans autorisation en Espagne pour assister à une conférence. Cet argument apparaît comme un prétexte au moment où la vice-ministre était l’objet de constantes critiques du chef de l’Etat. Pour l’opposition, comme (...)
... la suite
 Des contes pour parler du sida en Afrique
L’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes s’associe avec des ONG dans plusieurs pays africains pour bâtir des contes illustrés qui sont réalisés en collaboration avec plusieurs pays francophones. Un projet de création d’un premier conte en lien avec le VIH-Sida vient de débuter au Mali. De façon générale, grâce à la magie d’Internet, les contes de l’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes (ACLJ) sont construits par étapes dans des pays différents. Par exemple, un conte peut (...)
... la suite
 France : Les candidats à l’élection présidentielle et le sida

Dossier paru dans le Journal du Sida

Le Journal du Sida consacre un dossier à la Présidentielle dans son numéro d’avril 2007. Vous pouvez le télécharger à la fin de cet article.
... la suite
 Pour un accès universel aux médicaments antisida

La 4e conférence francophone VIH/sida, achevée samedi, a démontré les réels progrès de l’accès des médicaments dans les pays africains. Mais des obstacles persistent

Les avis sont unanimes : l’enjeu est de parvenir à un accès universel et gratuit aux traitements contre le sida d’ici à 2010. Non seulement la question n’est plus taboue, mais elle s’est transformée en véritable plaidoyer défendu par tous les acteurs de la lutte contre le sida. Pour y parvenir, de profondes mutations sont à opérer afin de permettre de créer de véritables systèmes de santé publics dans des pays où ils sont quasi inexistants. Utopiste ou irréaliste, rétorqueront certains. Sans doute les (...)
... la suite
 Transmission du VIH : l’allaitement complet moins risqué que l’allaitement mixte

selon une étude publiée dans The Lancet

Les mères séropositives risquent moins de transmettre le virus du sida (VIH) à leur bébé lorsqu’elles l’allaitent complètement qu’en associant allaitement et lait artificiel ou autres aliments, selon une étude publiée vendredi par la revue médicale britannique The Lancet. L’allaitement est généralement conseillé, à plus forte raison dans les pays où la mauvaise qualité de l’eau des biberons entraine un risque accru de mortalité à cause de diarrhées. Mais lorsque la mère est séropositive, elle risque de (...)
... la suite
 4e Conférence francophone du VIH/sida

Discriminations, transmission mère enfant, prévention, accès aux traitements... Ces thèmes seront abordés pendant la conférence qui s’ouvre aujourd’hui à Paris.

l’humanité - " Rien n’est réglé, ni au Nord, ni au Sud. » Le message de la 4e Conférence francophone du VIH/sida se veut clair : 40 millions de personnes sont séropositives à travers le monde. L’exception sida est une réalité, il n’est donc pas possible de baisser la garde comme certains experts le souhaiteraient. Si les traitements au Nord, toujours plus adaptés, permettent une augmentation importante de l’espérance de vie des malades, la discrimination professionnelle et quotidienne subie par ces (...)
... la suite
 Burundi : les patients sous ARV préoccupés par les pénuries alimentaires
Bujumbura, 16 mars 2007 - Les patients burundais sous traitement antirétroviral (ARV) sont inquiets à propos de l’avenir de leur thérapie, après les inondations qui ont causé d’importants dégâts pour les cultures, entraînant des pénuries alimentaires. Dans une évaluation menée en janvier, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture ont découvert que les fortes pluies et les inondations avaient détruit entre 50 et 80 pour cent de la récolte (...)
... la suite
 Avoir le SIDA en prison
Les 23, 24 et 25 mars prochains, l’association Sidaction organise, comme chaque année, une campagne nationale à la fois de collecte de dons et de sensibilisation du public. Le SIDA (syndrome de l’immunodéficience acquise) est une maladie qui peut être fatale, ce qui suppose notamment un soutien psychologique ; lutter contre le SIDA oblige par ailleurs à suivre des traitements contraignants. Le milieu carcéral présente une prévalence 3 à 4 fois supérieure à celle de la population générale pour le VIH (...)
... la suite
 Burundi : révolte et inquiétude autour de la pénurie d’ARV

La situation des malades et des orphelins se dégrade rapidement au Burundi : rupture d’ARV et famine...

BUJUMBURA, 9 mars 2007 - Les activistes de la lutte contre le sida sont révoltés face à la pénurie nationale de médicaments antirétroviraux (ARV) qui touche le Burundi et réclament une action immédiate du gouvernement pour y remédier dans les plus brefs délais. Des travailleurs sanitaires ont expliqué que des retards enregistrés dans le processus d’approvisionnement étaient responsables de ces pénuries. « Avec la disponibilité des fonds, c’est incroyable que nous puissions nous retrouver à court de (...)
... la suite
 Afrique du Sud : la lutte contre le sida, rentable pour les entreprises
Johannesbourg - Réalisant peu à peu que « faire le bien » peut être « bon pour les affaires », de plus en plus d’entreprises s’engagent dans la lutte contre le sida et utilisent leur image de marque pour promouvoir des comportements sexuels à moindre risque, notamment auprès des jeunes. Le changement de comportement sexuel est largement reconnu comme étant une solution pour réduire le nombre d’infections au VIH, pourtant les gouvernements, les responsables religieux et les organisations de lutte contre (...)
... la suite
 La mort, malgré le manque de preuves...
La cour d’appel de Libye a donc condamné à mort 5 infirmières bulgares et un médecin palestinien pour avoir selon les juges, volontairement inoculer le virus du SIDA à 426 enfants de l’hôpital Benghazi. Les études des plus grands experts mondiaux innocentant les accusés ont été écartées par le tribunal. A l’énoncé du verdict, les familles des enfants infectés ont dansé et chanté, arborant des calicots représentant les infirmières en croque-morts. Mais ce que ces familles ne savent pas, dans un pays où la (...)
... la suite
 Papouasie Occidentale : une approche ethnologique du VIH/SIDA

un article de médecins du monde

Mulia, district de Puncak Jaya, Papouasie-Occidentale Après une première phase de recherche anthropologique auprès des populations Dani, Médecins du Monde intervient depuis 1998 au Puncak Jaya, au coeur des montagnes de la Papouasie Occidentale. Depuis septembre 2004, l’association développe un programme de santé primaire mettant l’accent sur la prévention du VIH et des infections sexuellement transmissibles. Une population isolée La Papouasie Occidentale est l’une des 27 provinces de l’archipel (...)
... la suite
 Sida, des engagements non tenus

Article du quotidien L’Humanité, le 1er décembre 2006

Du fait de mises sous traitement insuffisantes, le virus, apparu il y a vingt-cinq ans, continue de tuer massivement : trois millions de morts par an. D’échec en échec. En matière de lutte contre le sida, les objectifs de la communauté internationale s’éloignent à mesure que les années passent. La journée mondiale dédiée à ce combat, célébrée aujourd’hui, n’échappe pas à ce triste constat. Plus de vingt-cinq ans après la découverte du virus VIH, « on n’a jamais compté autant de personnes séropositives, (...)
... la suite
 L’épidémie mondiale de SIDA continue de croître

De nouvelles données montrent également que les programmes de prévention du VIH obtiennent de meilleurs résultats s’ils sont axés sur les personnes les plus exposées au risque d’infection et s’ils sont adaptés à l’évolution des épidémies nationales

Communiqué de presse conjoint OMS/ONUSIDA 21 NOVEMBRE 2006 | GENÈVE — L’épidémie mondiale de SIDA continue de croître et des données préoccupantes indiquent que certains pays voient repartir à la hausse des taux d’infection à VIH autrefois stables ou en déclin. Pourtant, des diminutions des taux d’infection s’observent également dans certains pays, ainsi que des tendances positives dans les comportements sexuels parmi les jeunes. Selon les derniers chiffres publiés aujourd’hui par l’ONUSIDA/OMS dans Le (...)
... la suite
 Mince lueur d’espoir pour les PVVIH d’Afrique du Sud
JOHANNESBURG - 30 novembre 2006 - La dernière conférence internationale sur le sida aura-t-elle signé la fin du mandat confié à la ministre sud-africaine de la Santé, Manto Tshabalala-Msimang ? Les kiosques commandités par son ministère en août dernier à Toronto, faisant la promotion de l’ail et des betteraves pour lutter contre le syndrome d’immunodéficience acquise, ont suscité un véritable tollé en Afrique du Sud. Brisant la cohésion du cabinet, le ministre du Développement social, Zola Skweyiya, (...)
... la suite
 SIDA - Pandemie recherche solutions

un dossier complet de MSF

MSF est très impliquée dans la prise en charge des malades du sida. "SIDA - Pandemie recherche solutions" est un numéro complet consacré par MSF à la lutte contre le SIDA.
... la suite
 SIDA : les pauvres toujours exclus des soins

le magazine d’Oxfam consacré à la lutte contre le SIDA

Ce 1er décembre est la journée internationale de lutte contre le SIDA. L’occasion de dresser un bilan. Toutes les cinq secondes, une personne est contaminée par le VIH dans le monde. Au Sud comme au Nord, l’épidémie constitue un drame humain, social et économique. Si, grâce aux "cocktails" de médicaments (trithérapies), il est techniquement possible de lutter contre le SIDA, la réalité est qu’aujourd’hui, les pauvres sont encore exclus des possibilités de soins. Face à cette situation, (...)
... la suite
 Journée mondiale du sida : 25 ans de sida, une journée pour dire stop !

Victimes souvent oubliées, plus de 2,3 millions d’enfants vivent avec le virus du sida, en quasi totalité dans les pays pauvres

Vingt-cinq ans après l’apparition du sida, la pandémie continue de progresser, avec 11.000 nouvelles contaminations par jour et près de 3 millions de morts par an, et l’appel à tenir les promesses pour enfin stopper le sida est au coeur de la Journée mondiale vendredi. Quelque 39,5 millions de personnes sont séropositives ou malades du sida dans le monde, dont près de 25 millions en Afrique noire, selon les estimations publiées la semaine dernière par l’Onusida. Le sida (syndrome immuno-déficitaire (...)
... la suite
 Malawi : dans les villages, au plus près des malades

Dans quelques villages du district de Chiradzulu, au Malawi, MSF va s’appuyer sur des patients spécialement formés pour suivre régulièrement d’autres malades sous traitement et leur distribuer leurs antirétroviraux.

Ce matin, une soixantaine de personnes patientent devant le centre de santé de Nkalo. Alors qu’il dessert 21.800 habitants répartis dans 96 villages, seules deux infirmières et un assistant médical y travaillent. A Nkalo et dans les villages alentours, environ 2.200 adultes seraient séropositifs, et 420 malades du sida sont actuellement sous traitement antirétroviral. Chaque vendredi, une équipe de Médecins Sans Frontières renforce le centre de santé de Nkalo. Le médecin reçoit en moyenne 35 (...)
... la suite
 Burundi : l’arrêt de l’aide alimentaire pour les patients inquiète les ONG
Bujumbura, 20 novembre - Les activistes engagés dans la lutte contre le VIH/SIDA au Burundi craignent que la fin des opérations d’aide alimentaire prévue par le Programme alimentaire mondial (Pam) d’ici la fin de l’année ne mette en danger la vie des personnes séropositives. La sécheresse, les mauvaises récoltes, la pauvreté endémique et plus de dix années d’instabilité ont entraîné une grave insécurité alimentaire au Burundi. A la fin de l’année, le Pam aura fourni un appui à quelque 874 000 Burundais, (...)
... la suite
 Lettre circulaire 21 de Philippe Denis

Des nouvelles d’Afrique du Sud

Pietermaritzburg, 12 novembre 2006 À mes parents, amis et collègues d’Europe et d’ailleurs Quelquefois, il faut sortir de son pays pour comprendre ce qui s’y passe. Mon récent voyage en Australie m’a ouvert les yeux sur ce pays bien sûr, malgré la brièveté de mon séjour, mais aussi par contraste avec l’Afrique du Sud. C’est en relatant cette expérience que je commencerai cette nouvelle lettre circulaire. Je voudrais aussi faire le point sur les évolutions politiques, sociales et économiques en cours. Les (...)
... la suite
 Cameroun : « Encore beaucoup à faire » avant de partir - MSF
Yaoundé, 9 novembre 2006 (PLUSNEWS) La section suisse de Médecins sans frontières (MSF) au Cameroun avait prévu de transférer ses activités de lutte contre le sida aux autorités fin 2006, mais face à l’ampleur de la tâche, l’organisation internationale a décidé de retarder son désengagement. Impliquée depuis 2000 dans le traitement du VIH/SIDA dans ce pays d’Afrique centrale, où l’organisation médicale a lancé son premier programme de traitement antirétroviral (ARV) en Afrique, MSF avait annoncé dans un (...)
... la suite
 Sénégal : La société civile monte au front, en faveur des minorités
Dakar, 17 novembre - Pour la première fois en vingt ans de lutte contre le VIH/SIDA, le Sénégal a décidé de s’attaquer aux difficultés rencontrées par les travailleuses du sexe, les homosexuels et les orphelins, à la grande satisfaction des bailleurs et de la société civile. Outre l’amélioration de l’offre de santé et de l’environnement juridique, éthique et institutionnel pour lutter contre la discrimination, le plan stratégique de lutte contre le sida, adopté en août pour la période 2007-2011, prévoit (...)
... la suite
 République Centrafricaine : Un pays au bord du gouffre

L’avenir de la RCA risque d’être compromis

BANGUI, 1 novembre (PLUSNEWS) - Avec plus d’un adulte sur 10 infecté au VIH, la République centrafricaine (RCA) est le pays le plus touché d’Afrique centrale par l’épidémie et le dixième au monde : convaincre les partenaires internationaux de la lutte contre le sida de revenir travailler dans ce pays ravagé par des années de conflits sanglants est devenu une urgence. En 2005, 10,7 pour cent des quelque quatre millions d’habitants de la RCA vivaient avec le VIH/SIDA, selon le Programme commun des (...)
... la suite
 Afrique : Etendre les services VIH aux populations vulnérables, un défi à relever
26 octobre - Assurer la fourniture de services VIH/SIDA dans un pays en paix est déjà une tâche difficile en soi, et pouvoir les étendre aux populations fuyant les conflits ou les catastrophes semble être, à première vue, un défi impossible à relever. Et pourtant, au plus fort du conflit dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), l’organisation Médecins sans frontières (MSF) a prodigué ces services dans deux cliniques de Bukavu, la capitale de la province du Sud Kivu, servant ainsi (...)
... la suite
 Togo : 80 M USD du Fonds mondial pour le Togo
Dépèche AFP 12.10.06 Le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a mis à la disposition du Togo une subvention de 80 millions de dollars (environ 61 millions d’euros) pour plusieurs projets, a indiqué jeudi à Lomé un haut responsable du Fonds. "Le Fonds mondial finance cinq programmes au Togo pour 80 millions de dollars sur une période de cinq ans", a déclaré Mabingue Ngom, le responsable du Fonds mondial pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. M.Ngom, qui séjourne depuis mardi (...)
... la suite
 L’administration Bush espère fixer des conditions à la subvention des associations de lutte contre le Sida
AP - 11.10.06 - L’administration Bush espérait renverser mardi une décision de justice qui autorise les organisations à but non lucratif qui luttent contre le Sida à demander des subventions sans promettre de s’opposer à la prostitution et au trafic sexuel. Au moins un groupe, DKT International, a refusé de signer une telle promesse parce qu’il distribue des préservatifs aux prostitués et travailleurs sexuels au Vietnam. L’année dernière, DKT avait poursuivi l’Agence américaine pour le développement (...)
... la suite
 Togo : Les ONG inquiètes des conséquences d’une mauvaise gestion des fonds
LOME, 19 septembre 2006 (PLUSNEWS) Les ONG au Togo, via une pétition, tentent de faire pression sur les autorités pour obtenir des mesures qui assureraient une bonne gestion des fonds extérieurs après la suspension de leur programmes contre le VIH/SIDA. Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a envoyé le 4 septembre dernier une lettre au ministère de la Santé du Togo, attirant son attention sur des « irrégularités » dans la gestion des fonds destinés à la (...)
... la suite
 Burundi : une santé chèrement payée. Rapport 2006 de HRW.

La détention des patients sans ressources dans les hôpitaux burundais

L’intégralité du rapport est téléchargeable ci-dessous. Voici le résumé de HRW. J’ai dû aller à l’hôpital parce que j’avais besoin d’une césarienne. Quand j’ai vu la facture, le médecin m’a dit : « Comme tu n’as pas payé, on va t’emprisonner ici ». La vie ici est difficile. Je ne peux pas partir avec mon bébé. Nous avons souvent faim ici. Je ne peux plus supporter cette situation. - Une femme de dix-huit ans détenue avec son bébé à la clinique Prince Louis Rwagasore, à Bujumbura Un jour, j’ai essayé de sortir de (...)
... la suite
 Burundi : Des patients insolvables détenus par les hôpitaux
DAKAR, 8 septembre 2006 (PLUSNEWS) - Des centaines de patients ont été détenus ces dernières années dans les hôpitaux burundais parce qu’ils ne pouvaient payer leurs factures, a dénoncé l’organisation Human Rights Watch (HRW) dans un nouveau rapport. Dans ce document publié mercredi et intitulé « Une santé chèrement payée - La détention des patients sans ressources au Burundi », l’organisation internationale de défense des droits de l’homme a révélé que ces patients démunis, détenus par les autorités (...)
... la suite
 RDC : Les Pygmées décimés par le VIH
© Euan Denholm/IRIN CHOMBO, 14 septembre 2006 (PLUSNEWS) - Marginalisés depuis toujours, les Pygmées, habitants des régions forestières de la République démocratique du Congo (RDC) ont été des cibles faciles pour les soldats et les miliciens qui ont fait de l’est du pays l’une des zones de guerre les plus sanglantes de la planète. Pendant les 10 années de conflit qu’a connu la RDC, le viol a été utilisé comme arme de guerre et la population civile a été la principale victime de ces sévices. Selon (...)
... la suite
 Burundi : Proposer des soins aux réfugiés urbains, une tâche difficile

Bon nombre de réfugiés se sentent plus en sécurité et plus libres en vivant hors des camps

BUJUMBURA, 12 septembre 2006 (PLUSNEWS) Les agents sanitaires du Burundi ont des difficultés à s’occuper des quelque 17 000 réfugiés congolais qui ont décidé de vivre en dehors des camps officiels - un choix qui rend cette population vulnérable aux maladies, dont le VIH/SIDA. Le Burundi abrite plus de 30 000 réfugiés qui ont fui les violences perpétrées pendant près d’une décennie de guerre en République démocratique du Congo (RDC), des violences qui perdurent dans plusieurs régions de l’est du pays. (...)
... la suite
 Congo Brazza : Dolisie, inquiète de son avenir face au sida

Dolisie est l’une des principales villes sur l’axe ferroviaire qui relie Brazzaville à Pointe-Noire

DOLISIE, 5 septembre 2006 (PLUSNEWS) Dolisie, dans le département du Niari, dans le sud-ouest du Congo, a abrité cette année les festivités tournantes de l’anniversaire de l’indépendance, des cérémonies qui ont fait venir des centaines de jeunes ouvriers dans cette zone très touchée par le VIH, privée de tout centre de dépistage et de traitement. Selon les autorités congolaises, le taux de prévalence à Dolisie, située à 370 kilomètres au sud-ouest de Brazzaville, la capitale congolaise, était de 9,4 pour (...)
... la suite
 Togo : Protéger les personnes vivant avec le VIH, une obligation légale

Les lois spécifiques pour "protéger" (ou plutôt "se protéger de") les pvvih commencent à fleurir en Afrique

LOMÉ, 1 septembre 2006 (PLUSNEWS) - Les autorités togolaises ont lancé une campagne nationale pour informer les populations que les droits des personnes vivant avec le VIH sont désormais garantis par une loi... qui ne demande plus qu’à être appliquée. Votée en décembre par les députés togolais, la loi n°2005-012 « portant protection des personnes en matière du VIH/SIDA », comporte un certain nombre de définitions et de dispositions dans « les domaines de la prévention du dépistage, du diagnostic, de la (...)
... la suite
 Adoption d’une loi sur le VIH/sida en Centrafrique

La chasse aux sorcières (pardon, aux sidéens) est désormais ouverte à Bangui

29 août 2006 - Bangui, Centrafrique (PANA) - Le Parlement centrafricain a adopté lundi après-midi un projet de loi fixant les droits et obligations des personnes vivant avec le VIH/sida. Cette loi, qui vient combler un vide juridique, réglemente les questions liées aux tests de dépistage du sida, à l’accès à l’emploi, à l’éducation et à la formation, à la discrimination et à la stigmatisation des personnes vivant avec le virus. Elle garantit à toute personne vivant avec le VIH le droit au respect de son (...)
... la suite
 Un bien triste anniversaire...

25 ans, 25 millions de morts, 40 millions de malades, plus de 15 millions d’orphelins...

Le sida a 25 ans Il y a 25 ans, le 5 juin 1981, la revue américaine "Morbidity and Mortality Weekly Report", rapportait cinq cas d’une pneumonie rarissime chez « cinq hommes jeunes, tous des homosexuels actifs », dans des hôpitaux de Los Angeles. Il s’agissait des cinq premiers cas "documentés" de ce qu’on allait bientôt appeler le syndrome d’immunodéficience acquise ou sida. 2006, 25 ans plus tard le Sida tue 3 millions de personnes par an, 40 millions de personnes vivent ou plutôt survivent avec (...)
... la suite
 Rapport ONUSIDA 2006 : le pire est passé, le plus difficile est à venir
Les Nations unies organisent du 31 mai au 2 juin, à New York, une grande conférence pour faire le bilan de la lutte contre le sida. Cinq ans après avoir consacré sa première Assemblée générale à ce fléau, l’ONU entend participer à renforcer la mobilisation internationale contre un virus qui a infecté 65 millions de personnes et en a tué 25 millions, depuis son apparition il y a 25 ans. Même si des progrès ont été enregistrés, notamment dans l’accès aux traitements, la bataille contre le fléau est loin (...)
... la suite
 La pénurie d’agents de santé, défi de la lutte contre le sida en Afrique

Où les défis à relever ne sont pas uniquement financiers...

DAKAR, 7 avril 2006 (PLUSNEWS) - Des médecins qui quittent l’Afrique par milliers, des agents de santé qui décèdent du sida sans être remplacés : la situation des travailleurs de la santé en Afrique est telle qu’elle compromet la lutte contre l’épidémie sur le continent, a averti l’Organisation mondiale de la santé (OMS). A l’échelle de la planète, 57 pays sont confrontés à une pénurie aigue d’agents de santé, a révélé l’OMS dans un nouveau rapport publié vendredi à l’occasion de la Journée mondiale de la (...)
... la suite
 2006, année de la prévention en Afrique, continent à haut risque d’infection au VIH

Selon l’Union africaine, il existe un engagement politique sans précédent contre le virus

DAKAR, 11 avril 2006 (PLUSNEWS) - Alors que le débat fait rage autour des meilleurs moyens de prévenir l’infection au VIH, l’Union africaine et les Nations unies ont lancé, mardi, l’année de l’accélération de la prévention en Afrique, le continent le plus touché par la pandémie. Simultanément organisé en Ethiopie, dont la capitale Addis Abeba abrite le siège de l’Union africaine, en Afrique du sud, au Congo et dans la plupart des capitales africaines, le lancement de cette initiative vient concrétiser tous (...)
... la suite
 Somalie : combattre le VIH/SIDA dans une situation d’urgence chronique
Les stratégies de survie du peuple somalien ne suffisent plus face au conflit continu et à la grave pénurie alimentaire qui ravagent une grande partie du pays, une situation particulièrement difficile pour les personnes séropositives. « Actuellement, le pays est en proie à une sévère sécheresse qui oblige des millions de Somaliens à se déplacer le ventre vide pour trouver de l’eau et un endroit où faire paître leurs bêtes », a expliqué Ulrike Gilbert, responsable de projet de lutte contre le VIH/SIDA (...)
... la suite
 Ouganda : l’abstinence sexuelle : le moyen de prévention le plus sûr ou le plus risqué ?

le débat lancé lors de la CISMA 2005 (voir notre rubrique) continue...

Les poings levés, le pasteur Martin Ssempa arpente la scène, placée à l’une des extrémités de la piscine de l’université ougandaise de Makerere, où des milliers d’étudiants écoutent attentivement le message de l’évangéliste : « Le VIH/SIDA tue. Si vous voulez vous protéger à 100 pour cent contre le virus, pratiquez l’abstinence sexuelle. » Le pasteur s’exprimait ainsi à l’occasion de la réunion "Prime Time at the Pool" (Première partie de soirée à la piscine), organisée chaque semaine dans la plus grande et la (...)
... la suite
 Act Up-Paris exige la libération de l’activiste chinois Hu Jia

Manifestation devant l¹ambassade de Chine à Paris aujourd’hui

Act Up-Paris - Communiqué de presse - 22 mars 2006 Aujourd¹hui mercredi 22 mars 2006, des activistes anti-sida manifestent à Paris et dans d¹autres capitales occidentales en solidarité avec les militants chinois, pour dénoncer l¹irresponsabilité du gouvernement chinois face à l¹épidémie du sida et aux épidémies émergentes de la grippe aviaire et du SRAS, et exiger la libération immédiate de l¹activiste Hu Jia. Hu Jia est l¹un des principaux acteurs de la lutte contre le sida en Chine : il est le (...)
... la suite
 Rwanda : Un premier plan d’action national pour la promotion du préservatif
25 janvier 2006 (PLUSNEWS) - Le Rwanda s’est doté mercredi d’un premier plan national pour la promotion du préservatif, une initiative destinée à renforcer la lutte contre le VIH/SIDA et les barrières culturelles et religieuses, ont annoncé les autorités. “Chaque année, l’usage s’accroît, mais les Rwandais n’utilisent pas encore assez le préservatif, alors qu’il se trouve à la croisée de plusieurs objectifs de santé et de développement”, a expliqué à l’Agence France Presse le docteur Agnès Binagwaho, la (...)
... la suite
 Society for Adolescent Medicine position papers on abstinence-only education policies and HIV in adolescents

Pour continuer de documenter la controverse sur les politiques de prévention basées uniquement sur l’abstinence

Dear Friends, As you know, abstinence-only and abstinence-only-until-marriage programs have received strong support under the Bush Administration, both in U.S. domestic policy and also in U.S.-funded international HIV/AIDS prevention programs. They are also highly controversial. Last Thursday, the Society for Adolescent Medicine in the United States released a strong position paper critiquing (U.S. domestic) federally funded abstinence-only-until-marriage programs in the Journal of (...)
... la suite
 Tanzanie : des évêques opposés à l’enseignement de l’utilisation du préservatif

un cauchemar de plus pour la Tanzanie...

DAR ES SALAAM, 12 janvier (PLUSNEWS) Les évêques de l’église catholique romaine en Tanzanie ont jugé ‘inacceptable’ un nouveau programme scientifique qui intègre l’enseignement de l’usage du préservatif dans les collèges. “L’introduction de [l’enseignement de] l’usage des préservatifs dans les écoles n’est pas seulement licencieux, c’est en fait la justification et la porte ouverte aux styles de vie les plus immoraux”, a dit le cardinal Polycarp Pengo, archevêque de Dar es Salaam dans un communiqué publié au (...)
... la suite
 Government Whistleblower Exposes Reality of US Prevention Policy
Washington, DC, December 13, 2005-An anonymous US government official involved in HIV/AIDS programs has leaked to the press a document that reveals how far the US government intends to go in funding abstinence-only-until-marriage programs. The document directs US programs to reserve 66% of government funding for prevention of sexual transmission of HIV for programs that promote abstinence and faithfulness. A new analysis released today shows that the directive codifies a trend already (...)
... la suite
 Lutte contre le sida : réalités américaines et renoncements européens

Nous avons ressorti un article sur le Pepfar du quotidien Le Monde du 17 novembre 2004

Howard Leach, ambassadeur des Etats-Unis en France, vient de publier dans les pages Débats du Monde (11 novembre) une tribune intitulée « Contre le sida, l’Amérique en pointe ». A la veille de la réunion du conseil d’administration du Fonds mondial contre le sida (le 17 novembre à Arusha, en Tanzanie), et alors que celui-ci est au bord de la banqueroute, quelques précisions sur la portée de l’engagement du gouvernement américain contre la pandémie nous semblent indispensables. Aux Etats-Unis, une large (...)
... la suite
 « Le sida et la foi au Zimbabwe ». Photographier pour dénoncer

Kristen Ashburn est la lauréate 2004 du Prix Canon de la femme photojournaliste décerné par l’Association des femmes journalistes pour ses clichés sur le sida au Zimbabwe

Lauréate en 2004 du Prix Canon de la femme photojournaliste décerné par l’Association des femmes journalistes pour ses clichés sur le sida au Zimbabwe, Kristen Ashburn présentait son reportage sur la pandémie lors du dernier Visa pour l’image à Perpignan. L’occasion de revenir sur le travail remarquable, émouvant et artistique de cette jeune photographe américaine. Photographier pour attirer l’attention sur des sujets importants. » Tel est l’objectif de Kristen Ashburn, photographe américaine de 32 (...)
... la suite

Conférences

 "Battez-vous pour vivre" lance une jeune porteuse du virus du Sida
AFP - 5 Décembre 2017 - Abidjan - “Battez-vous pour vivre”, a lancé une jeune femme porteuse du virus du sida depuis sa naissance lors d’un émouvant discours à l’ouverture de la 19ème Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA). “Battez-vous pour vivre. Je suis jeune, bien portante, sous traitement et bien suivie (…) Vous avez les capacités physiques et intellectuelles pour fonder une famille et réaliser vos rêves”, a affirmé aux jeunes (...)
... la suite
 Ipergay, un traitement préventif à la demande efficace contre le VIH
Le Monde.fr | 24.02.2015 | Par Paul Benkimoun - Ils étaient très attendus. Les résultats de l’essai clinique Ipergay ont été présentés, mardi 24 février, lors de la 22e conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI), à Seattle. Ils démontrent une très haute efficacité (86 %) d’une « prophylaxie pré-exposition » (PrEp) prise à la demande dans une population à risque élevé de contamination par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). « Il est important de ne pas relâcher les (...)
... la suite
 La conférence mondiale sur le sida frappée par le crash en Ukraine

Une centaine des passagers du vol Malaysia Airlines – chercheurs, médecins, militants – se rendaient à cette conférence, à Melbourne, selon la presse australienne.

AFP - 18 juillet 2014 - Par Laurence Defranoux Une centaine des 283 passagers de l’avion malaisien qui s’est écrasé jeudi en Ukraine étaient en route pour la conférence mondiale sur le sida qui démarre ce week-end à Melbourne, avançaient vendredi les médias australiens. Chercheurs, praticiens et militants, tous spécialisés dans le domaine du sida, représentaient un bon tiers des passagers du vol MH17, rapportent les quotidiens The Australian et le Sydney Morning Herald, dont les informations ne (...)
... la suite

Impact socio-économique

 Les initiatives mondiales contre les grandes maladies ont des effets imprévus sur les systèmes de santé locaux
Le Monde 22.06.09 Les programmes mondiaux pour la santé obtiennent de bons résultats dans des domaines spécifiques (VIH/sida, tuberculose, paludisme, etc.) mais engendrent des effets imprévus sur les systèmes de santé locaux. Sortant de la "spéculation et des anecdotes", un rapport sans précédent de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), publié samedi 20 juin par la revue The Lancet, rassemble les données existantes et celles de quinze nouvelles études pour établir ce bilan nuancé. Depuis 2000, (...)
... la suite
 Gabon : « Il y a trop de malades dans les villages, les gens ne produisent plus »
Lambaréné, 12 juin 2009 (Plusnews) - Peu de temps après avoir découvert sa séropositivité il y a six ans, Basile Biteghe, aujourd’hui âgé de 41 ans, a réalisé qu’il était loin d’être le seul à être touché par le VIH dans sa région rurale, à environ 200 kilomètres de Libreville, la capitale gabonaise. Avec une dizaine d’autres personnes réunies au sein d’une association, ils tentent aujourd’hui de sensibiliser les villages et de soutenir les malades isolés, avec pour seuls moyens une volonté inébranlable et la (...)
... la suite
 Le sida contamine les services de santé
Libération le 19 05 2009 par ESTHER DUFLO économiste au Massachussets Institute of Technology (MIT) D’après l’Onusida, plus de 20 millions d’adultes sont touchés par le virus du sida en Afrique. Une étude récente de Christina Paxson et Anne Case, deux économistes de Princeton, révèle les ravages du sida sur les systèmes de santé des pays africains. Elles utilisent des études détaillées auprès de mères de familles dans quatorze pays, dont huit où les taux d’infection sont relativement faibles (Burkina Faso, (...)
... la suite
 Swaziland : une absence professionnelle sur quatre attribuée au sida
Mbabane, 20 février 2009 - PlusNews - Environ 25 pour cent des représentants de la force de travail au Swaziland sont obligés de s’absenter à cause du VIH/SIDA, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI). La maladie au Swaziland, pays qui affiche le taux de prévalence du VIH le plus élevé au monde et qui est aussi l’un des Etats les plus pauvres de la planète, a perdu environ 1,3 pour cent de croissance annuelle de son Produit intérieur brut (PIB), a dit le FMI. Quelque 40 pour cent du (...)
... la suite
 La collecte des eaux de pluies en Ouganda face au VIH/SIDA
19/02/2009 , Pierre MELQUIOT, sur www.actualites-news-environn... La collecte des eaux de pluies a rendu vie à une communauté dévastée par le VIH/SIDA en Ouganda. La collecte des eaux de pluies dans les régions en Ouganda où l’eau est rare fait gagner du temps aux familles et leur évite d’avoir à acheter de l’eau potable à la ville la plus proche, selon une récent rapport de la Banque mondiale. La construction de cuves en béton pour la collecte des eaux de pluies d’une capacité de 1 500 litres a par (...)
... la suite
 Le VIH/sida, une catastrophe ?
A première vue, offrir des services liés au VIH/SIDA aux personnes qui fuient pour échapper à un conflit armé ou aux conséquences d’une catastrophe naturelle semble trop compliqué, lorsqu’on tente en plus de pourvoir aux exigences immédiates d’une situation d’urgence. En négligeant les besoins des personnes touchées par le VIH dans ces situations, les organisations humanitaires risquent toutefois de causer encore plus de dégâts, selon l’édition 2008 du Rapport sur les catastrophes dans le monde, publiée (...)
... la suite
 Afrique : Evaluer l’impact du sida sur l’agriculture, un exercice complexe
Dakar, 29 octobre 2007 (PLUSNEWS) Mesurer les effets du VIH/SIDA sur les communautés rurales est une tâche déjà difficile, mais elle l’est encore davantage lorsqu’il s’agit de déterminer l’impact de l’épidémie en termes de production agricole, ont reconnu des participants à une conférence. Différentes études ont été menées en Afrique, pour démontrer les conséquences que peut avoir l’épidémie de VIH/SIDA sur l’agriculture, en termes de perte de main d’oeuvre et de compétences, de hausse des coûts de production (...)
... la suite
 Bénin : Des méthodes agricoles adaptées aux contraintes du VIH/SIDA

Développer des cultures à haute valeur nutritive et qui nécessitent un travail moins pénible constitue un espoir pour les agriculteurs vivant avec le VIH

Cotonou, 18 octobre 2007 (PlusNews) En découvrant l’expérience d’un centre qui développe un système de production agricole viable et peu coûteux basé sur l’agrobiologie à Porto Novo, la capitale béninoise, Comlan Houessou, président du Réseau béninois des associations de personnes vivants avec le VIH/SIDA, est émerveillé. « Nous voyons que nous n’avons pas besoin d’une grande superficie pour faire de l’agriculture. Ici, les gens font vraiment de l’extraordinaire », s’est enthousiasmé cet homme de 42 ans, (...)
... la suite
 L’impact économique du VIH en Afrique

Dossier qui vient de paraître dans Le journal du sida, n°196

Paris, le 24 mai 2007 Le Journal du Sida vient de publier un dossier spécial (téléchargeable ci dessous)très complet sur l’impact économique du sida en Afrique, dossier auquel nous avons participé (article : "L’effet domino"). Chaleureux merci à Laetitia Darmon qui m’a sollicitée et dont l’article présente bien la problématique des pvvih et de leurs enfants. Sandrine Dekens Sommaire CONTEXTE : Le virus qui grignote le capital humain LES CONSÉQUENCES POUR LES MÉNAGES : L’effet domino LE SECTEUR (...)
... la suite
 Ethiopie : Des jardins potagers en ville pour combattre le VIH

Pouvoir cultiver des légumes en pleine ville pour améliorer son alimentation est une véritable aubaine pour les femmes et enfants vivant avec le VIH

ADDIS ABEBA, 22 mars 2007 (PlusNews) - Le dévouement de Woinishet Wujura, 12 ans, à entretenir son petit jardin potager peut paraître surprenant pour quelqu’un de son âge, mais le lopin de terre qu’elle cultive en pleine ville assure la survie de sa famille, touchée par le sida. « J’adore ce jardin », a dit la jeune fille à IRIN/PlusNews. « Je viens aussi souvent que possible, dès que l’école est finie. » Le jardin de Woinishet est l’un des nombreux lots de terre situé dans un cadre peu commun : une (...)
... la suite
 Côte d’Ivoire : Les femmes riches plus infectées que les pauvres - étude
ABIDJAN, 14 février 2007 (PlusNews) - Les femmes issues des foyers aisés en Côte d’Ivoire sont plus touchées par le VIH/SIDA que celles des ménages défavorisés, a révélé une enquête nationale, un phénomène jugé inquiétant par les activistes de la lutte contre l’épidémie. L’enquête sur les indicateurs du sida (EIS) en Côte d’Ivoire, menée entre août 2005 et décembre 2006 sur un échantillon de 5 772 femmes et 5 148 hommes âgés entre 15 et 49 ans, a révélé que 8,8 pour cent des femmes vivant dans les ménages les plus (...)
... la suite
 Sida et économie en Afrique

Modélisation par l’Inserm de l’effet du Sida dans les pays en développement au niveau macro-économique

Lundi 22 janvier 2007 - Sidanet, 2007, 4(1) : 978 - Par Marine Cygler, A. Marie Drieux - INSERM Atualités N°204, Décembre 2006 L’équipe de Jean-Paul Moatti, unité Inserm 379, modélise l’effet du Sida dans les pays en développement au niveau macro-économique. D’après leurs travaux, les chercheurs prédisent que l’économie entière de certains pays africains pourrait bénéficier de l’accès généralisé aux traitements antirétroviraux. Lorsqu’un choc atteint un pays dont le développement n’est pas acquis, (...)
... la suite
 Le sida fait chuter l’espérance de vie en Afrique du Sud

L’épidémie de sida a fait chuter l’espérance de vie en Afrique du Sud d’environ 13 ans depuis 1990, à 51 ans, selon un rapport récent.

Ce rapport commun du Conseil de la recherche médicale (MRC) et de la Société des actuaires (spécialistes des statistiques pour les finances et assurances) d’Afrique du Sud, basé sur des données épidémiologiques et démographiques, montre que l’espérance de vie est "estimée à 49 ans pour les hommes et 53 ans pour les femmes", soit une moyenne de 51 ans. "En 2005, la pandémie du VIH-sida a déjà fait diminuer l’espérance de vie d’environ 13 ans", souligne le texte. Debbie Bradshaw, chercheuse au MRC, a (...)
... la suite
 Sida : les travailleurs et l’économie des pays pauvres durement frappés
Le sida frappe durement le monde du travail dans les pays pauvres, les plus affectés par l’épidémie, et leur croissance économique s’en trouve ralentie, particulièrement en Afrique, selon un rapport publié vendredi par le Bureau international du travail (BIT) (NDLR : Rapport téléchargeable en fin d’article) En 2005, »plus de trois millions de personnes faisant partie de la population active dans le monde étaient totalement ou partiellement inaptes au travail du fait du sida, les trois-quarts en Afrique (...)
... la suite
 Namibie : malgré le sida, la communauté Himba résiste aux changements sociaux

J’espère que ce peuple admirable qui avait su survivre à l’ordre des colons allemands de les exterminer jusqu’au dernier (génocide des Hereros 1904-1907) saura faire face dignement à ce nouveau fléau

WINDHOEK, 13 avril - La communauté pastorale Himba vit en marge du reste de la société namibienne, mais ses coutumes et son détachement vis à vis des efforts de prévention du VIH/SIDA pourraient favoriser sa vulnérabilité face au virus, ont indiqué les organisations non gouvernementales. « Les Himba ne connaissent pas la fidélité à un partenaire », a affirmé Kakarandua Mutambo, responsable de la Société de la Croix-Rouge dans la région de Kunene, dans le nord de la Namibie, qui peine à faire passer des (...)
... la suite
 Dicussion avec les femmes du programme Espoir (accès aux ARV) de Caritas à Bangui (RCA)

Quelques notes prises après ma rencontre avec ces femmes l’année dernière

4 juillet 2005 - Sandrine Dekens Ces notes ont été prises pendant ma mission à Bangui en juillet 2005 et en les retrouvant aujourd’hui, j’ai eu envie de les faire partager... Environ 30 femmes attendent d’être reçues par le médecin prescripteur de leurs ARV. Le rendez-vous est mensuel. Les ARV étaient gratuits jusqu’à il y a 3 mois environ. Aujourd’hui, elles doivent payer 2000 FCFA (nouvelles dispositions dans le cadre du Fond Mondial), mais la plupart ne le peuvent pas. Caritas leur délivre malgré (...)
... la suite
 Le Sida frappe d’abord les pays pauvres et y réduit toujours plus l’espérance de vie

Ce n’est hélas pas un scoop, mais une tendance confirmée par le PNUD en 2005

L’espérance de vie recule dans 14 pays africains. Les habitants du Bostwana, par exemple, ont perdu presque 20 ans d’espérance de vie entre 1970-1975 et 2000-2005. Le sida joue un grand rôle : il touche davantage les pays d’Afrique sub-saharienne et les enferme dans la pauvreté. Au Bostwana c’est 37,3 % des 15-24 ans qui sont touchés. Les ménages affectés par le VIH ou le sida doivent faire face à une hausse des dépenses de santé alors que leurs revenus chutent avec leurs capacités de travail : les (...)
... la suite
 Afrique du Sud : le sida, fléau économique

Analyse de l’impact économique et social

lundi 27 juin 2005 Notre partenaire Marchés Tropicaux revient sur les ravages économiques que provoquent la pandémie de sida en Afrique du Sud, où un adulte sur cinq est infecté. "Chacun d’entre nous est concerné, directement ou indirectement, par le sida", a déclaré la ministre sud-africaine de la Santé Manto Tshabalala-Msimang, à Durban la semaine dernière, lors de la deuxième conférence nationale sur le sida. Une phrase qui résume les ravages d’une pandémie qui touche, en Afrique du Sud, un adulte (...)
... la suite
 VIH/ SIDA en milieu de travail : le coût exhorbitant d’une pandémie

allAfrica.com

Notre Voie (Abidjan) ACTUALITÉS 18 Avril 2005 Publié sur le web le 18 Avril 2005 By Cendres Glazai L’épidémie du sida progresse de façon vertigineuse dans les pays pauvres. Le virus touche principalement les moins de 40 ans. Une population jeune et active pour qui le lieu du travail, aux yeux du Conseil national du patronat ivoirien (CNPI), est un cadre de sensibilisation prioritaire pour freiner la grave menace qui pèse sur le développement économique du pays. Le Conseil national du patronat (...)
... la suite

Informations médicales

 Une jeune fille de 18 ans, porteuse du VIH depuis sa naissance, est en rémission

Le cas de cette française née avec le VIH et qui semble hors de danger, a été dévoilé ce lundi. Les raisons de sa rémission échappent en grande partie aux chercheurs

Le Monde.fr avec AFP | 20.07.2015 Une Française de 18 ans, infectée par le virus du sida (VIH) pendant la grossesse de sa mère, est en rémission après avoir été sous traitement antirétroviral jusqu’à l’âge de 6 ans, un traitement stoppé par la suite, selon une étude publiée lundi 20 juillet Ce premier cas mondial montre qu’« une rémission prolongée après un traitement précoce peut être obtenue chez un enfant infecté par le VIH depuis la naissance », selon l’étude française présentée par le Dr Asier Saez-Cirion (...)
... la suite
 Sida : un vaccin à "double détente" prometteur

Une nouvelle stratégie vaccinale contre le VIH testée sur des singes constituerait une piste prometteuse pour empêcher les particules virales d’infecter l’organisme

Sciences et Avenir - avec AFP - VIH. Un vaccin expérimental contre le VIH, le virus de l’immunodéficience humaine responsable du Sida, a produit des résultats prometteurs chez des singes, selon une étude publiée jeudi 2 juillet 2015 dans la revue américaine Science. Ce vaccin "à double détente" consiste tout d’abord à préparer le système immunitaire avec un autre agent pathogène avant de le doper avec une protéine se trouvant sur l’enveloppe du VIH. Selon les chercheurs, ce pourrait être la meilleure (...)
... la suite
 La fillette annoncée « guérie » du sida est finalement séropositive
Le Monde.fr avec AFP | 10.07.2014 - C’était alors un immense espoir. En mars 2013, une équipe de chercheurs américains avaient annoncé la première guérison « fonctionnelle » d’un bébé né porteur d’une infection par le virus du sida (VIH), transmis par sa mère. Hélas, ces mêmes chercheurs ont annoncé jeudi 10 juillet que le virus était réapparu chez la fillette, aujourd’hui âgée de 4 ans, malgré un intense traitement aux antirétroviraux. Elle avait commencé à être traitée moins de trente heures après sa (...)
... la suite
 Les autotests pour le dépistage du virus du sida arrivent en France

(à grand renfort de soutien politique, médiatique et associatif)

Le Monde.fr | 09.04.2013 - Par Maxime Goldbaum - Le kit Ora Quick Advance Rapid commercialisé aux Etats-Unis. Les Français se sont montrés généreux. L’édition 2013 du Sidaction, qui s’est tenu du 5 au 7 avril, a vu les promesses de don augmenter de 25 % par rapport à 2012. 5,1 millions d’euros seront potentiellement consacrés à la recherche contre le virus du sida (VIH), qui contamine chaque année 2,5 millions de personnes, dont 6 100 en France. Si l’efficacité des traitements antiviraux est en (...)
... la suite
 Risque de transmission du VIH
pvsq - 21 Février 2013 - L’Agence de la Santé publique du Canada a publié récemment le document Risque de transmission du VIH : sommaire des données scientifiques. Ce rapport présente une synthèse des données scientifiques disponibles à l’heure actuelle sur le risque de transmission du VIH associé aux relations sexuelles, à l’utilisation de drogues injectables ainsi qu’à la transmission de la mère à l’enfant (transmission verticale). Cette synthèse a été faite à partir de la documentation publiée entre (...)
... la suite
 La revue Prescrire publie sa liste noire de médicaments
Le Monde.fr avec AFP | 01.02.2013 | La revue Prescrire a dévoilé jeudi sa liste des "médicaments plus dangereux qu’utiles", pour lesquels elle demande le retrait du marché en raison des risques sanitaires "disproportionnés" qu’ils représentent par rapport aux bénéfices apportés. "Certains sont nouveaux, d’autres sont plus ou moins anciens mais encore autorisés, disponibles et promus", souligne la revue indépendante. Cette liste noire, qui comporte plusieurs dizaines de médicaments, "à retirer du (...)
... la suite
  Sida : en Afrique, les hommes répondent moins bien au traitement
VIH.org - 28/11/12 - Plus de 25 millions de personnes sont infectées aujourd’hui par le virus du sida en Afrique, parmi lesquelles une majorité de femmes. Cependant, une étude conduite par des chercheurs d’ Epicentre(1) et de l’IRD révèle que les hommes réagissent moins bien au traitement. L’ étude, basée sur quatre programmes de Médecins sans frontières France au Malawi, en Ouganda et au Kenya, montre que la reconstitution immunitaire est plus lente chez les hommes que chez les femmes. Plus de 34 (...)
... la suite
 Un smartphone capable d’effectuer le test du sida à l’étude

Des chercheurs sud-africains et sud-coréens travaillent sur un smartphone capable d’effectuer le test du sida, qui pourrait se révéler particulièrement utile dans les zones rurales d’Afrique, les plus touchées par la pandémie, a indiqué vendredi l’un des chercheurs

E-llico.com - 1er septembre 2012 - L’équipe a mis au point un microscope et une application qui pourront photographier et analyser des échantillons sanguins permettant de diagnostiquer le sida et même évaluer l’état du système immunitaire dans des régions éloignées des laboratoires. "Notre idée était d’obtenir des images et de les analyser sur ce smartphone grâce à des applications", a expliqué Jung Kyung Kim, professeur en ingénierie biomédicale à l’Université Kookmin en Corée du Sud. Cette innovation, (...)
... la suite
 Le "patient de Berlin", seul homme à avoir guéri du sida
Le Monde.fr avec AFP | 26.07.2012 - L’homme qui a guéri du SIDA par lemondefr "Je suis la preuve vivante qu’on peut guérir du sida". Testé positif au VIH en 1995, l’Américain Timothy Brown n’a plus montré de signe d’infection depuis 2007. Il est le seul cas connu au monde de guérison du sida, un phénomène inédit qui ouvre de nouvelles perspectives aux chercheurs. Présenté dans la littérature médicale comme "le patient de Berlin", en référence à la ville où il a été soigné, ce miraculé a reçu une standing (...)
... la suite
 Sida : lancement d’une nouvelle stratégie pour guérir l’infection
Libération, 19 juillet 2012 - La Société internationale sur le sida (SID), qui rassemble des chercheurs à la pointe du combat contre la pandémie, a dévoilé jeudi à Washington une nouvelle stratégie visant à guérir l’infection. Jusqu’à présent, les traitements antirétroviraux découverts dans les années 90 permettent de contrôler le virus du sida (VIH) et de préserver la santé des personnes contaminées, mais pas d’éradiquer le pathogène. Cette initiative, élaborée au cours des deux dernières années, a été (...)
... la suite
 Circoncision et prévention du VIH en Afrique : une synthèse
Aude Segong - Crips - 17 Avril 2012 - Le dernier quatre pages de Questions de santé publique (pdf, 446Ko) est consacré à la circoncision et à sa place dans la prévention de la transmission sexuelle du VIH chez les hommes en Afrique subsaharienne. La circoncision est pratiquée en Afrique depuis des millénaires et deux tiers des Africains sont circoncis. Dès 1986, constatation était faite d’une corrélation géographique : les pays africains où les hommes sont majoritairement circoncis sont moins touchés (...)
... la suite
 Vers un monde sans VIH

par Françoise Barré-Sinoussi

Françoise Barré-Sinoussi - Le Monde Diplomatique - Janvier 2012 - Pour traiter les personnes infectées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), les médicaments antirétroviraux sont désormais disponibles à l’échelle planétaire, grâce à la mobilisation de la communauté internationale. La recherche est cependant essentielle pour offrir aux patients non plus un traitement à vie, mais une rémission durable. Malgré les progrès de la recherche, depuis la première description du sida en juin 1981, (...)
... la suite
 Découverte de séropositivité maternelle à l’accouchement : Comment traiter l’enfant ?

PTME - Situations extrèmes (2/2)

VIH.org - Transcriptase 146 - 11/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Est-il encore temps, en cas de dépistage maternel positif au moment de l’accouchement, de réduire le taux de transmission du VIH en traitant le nouveau né ? Et quel est le type de régime antirétroviral le plus efficace ? La présentation orale, en late-breaker à la CROI 2011, de l’étude HPTN 040/PACTG 1043 faisait le point. Cet article fait partie du numéro 146 de la revue Transcriptases, qui doit être (...)
... la suite
 Femmes enceintes n’ayant pas besoin d’antirétroviraux : les réponses de Primeva

PTME - Situations extrèmes (1/2)

VIH.org - Transcriptase 146 - 08/08/11 - Par Roland Tubiana, Hôpital de la Pitié-Salpétrière (Paris) Quelles stratégies de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME) adopter chez les femmes enceintes séropositives ne nécessitant pas un traitement pour elles-mêmes ? Peut-on réduire le nombre de molécules ? L’essai PRIMEVA, présenté à la CROI 2011, apporte des réponses à de nombreuses questions. A-t-on besoin, connaissant la toxicité potentielle pour la mère et l’enfant de la combinaison (...)
... la suite
 La circoncision, un moyen pour circonscrire le sida

Présenté hier par le professeur Auvert, un programme massif d’ablation du prépuce dans un township sud-africain a réduit l’épidémie.

Libération - 21/07/2011 - Par Eric Favereau Il y a dix ans, on n’y croyait pas. Il y a cinq ans, on en doutait. Il y a trois ans, on disait : « C’est intéressant mais inapplicable. » Hier, à la conférence internationale sur le sida à Rome, le professeur de santé publique à l’université de Versailles, Bertran Auvert, a présenté les résultats du premier programme massif de circoncision qui s’est déroulé en Afrique du Sud. Ils sont spectaculaires : ce programme a fortement réduit l’infection des hommes par le (...)
... la suite
 Une prise rapide d’antirétroviraux diminuerait fortement le risque de transmission du sida
LeMonde.fr avec AFP | 12.05.11 • Une étude clinique à grande échelle, dont les résultats ont été publiés jeudi 11 mai, montre qu’en commençant un traitement à base d’antirétroviraux immédiatement après la transmission, au lieu d’attendre que la maladie ne progresse, le risque de transmission du VIH d’une personne infectée par le virus vers un partenaire séronégatif était réduit de 96 %. La phase de test, qui devait se terminer en 2015, s’est révélée si convaincante que l’essai clinique a été stoppé plus tôt (...)
... la suite
 Mediator : le VIH entre dans la partie
Seronet - 27 janvier 2011 Avant son interdiction en 2009 en raison de sa toxicité pour les valves cardiaques, le Mediator a, outre son usage comme médicament antidiabétique, été utilisé dès 1998 dans les traitements de complications liées aux lipodystrophies. C’est le cas de Laurence, séropositive, qui témoigne. Isabelle Poizot-Martin, chef de service de l’Hôpital Sainte Marguerite à Marseille, fait le point sur ce que les personnes vivant avec le VIH ayant pris ce médicament doivent faire. Mediator : (...)
... la suite
 Un patient atteint du VIH et d’une leucémie guéri
LeMonde.fr avec AFP et Reuters | 17.12.10 | Les chercheurs de l’université de médecine de Berlin ont cependant prévenu que ces résultats ne pouvaient pour autant pas être généralisés à la totalité des quelque 33 millions de personnes infectées par le virus du sida dans le monde. Trois ans après avoir reçu une greffe de cellules souches, un patient américain a guéri du sida, une première, ont révélé des scientifiques allemands. Leurs recherches ont été publiées, mercredi 15 décembre, dans la revue (...)
... la suite
 Afrique du sud : Les communautés discutent des conclusions des essais d’un microbicide
Johannesbourg, 24 août 2010 (PLUSNEWS) - La récente annonce des résultats positifs d’une série d’essais sur un microbicide en Afrique du Sud a donné lieu a des discussions entre scientifiques, activistes et travailleurs communautaires pour savoir quel serait le moyen le plus rapide et le plus responsable de mettre un produit à la disposition des femmes. Selon les essais menés par le Centre sud-africain du Programme de recherche sur le sida (CAPRISA), un gel vaginal contenant du ténofovir - un (...)
... la suite
 Des taux d’échec de traitement VIH deuxième ligne inquiétants

Les patients sous traitement de deuxième ligne sont 46 pour cent plus susceptibles de connaître un échec de traitement que ceux sous première ligne

Johannesbourg, 9 août 2010 - PlusNews - Les patients infectés au VIH et sous traitement antirétroviral (ARV) de deuxième ligne sont largement plus exposés au risque de connaître un échec thérapeutique que ceux sous ARV de première ligne, selon une nouvelle recherche menée par l’organisation non gouvernementale (ONG) Médecins sans frontières (MSF). Publiée dans le Journal of the American medical association (JAMA), l’étude de MSF s’est penchée sur les résultats du traitement de 632 patients de pays à (...)
... la suite
 En Afrique du Sud, l’espoir de la circoncision contre le sida
L’Express - Vincent Hugeux, Sébastien Hervieu - 24 Juin 2010 Fondée par un chercheur français, la clinique Bophelo Pele a fait d’Orange Farm, près de Johannesburg, le laboratoire d’un procédé qui entrave la progression du VIH. Guère à l’aise sur sa chaise, Mishack Tibane martèle du pied le lino de la salle d’attente. Nerveux ? "Voilà quatre ans que je veux me faire circoncire pour me protéger, mais j’avais peur", concède cet étudiant de 22 ans. Un peu auparavant, le patient a informé par téléphone sa (...)
... la suite
 Guide de l’infirmier en situation isolée face au VIH-sida en Afrique subsaharienne
Croix-rouge française - 05/05/2010 - L’Afrique concentre trois quarts des nouveaux cas recensés de VIH-sida dans le monde, et pourtant, c’est aussi la région du monde qui compte la plus faible densité de médecins. Le manque de ressources humaines qualifiées est l’un des principaux freins à la croissance de l’offre de santé en Afrique subsaharienne. Face à un tel constat, la Croix-Rouge française plaide pour un renforcement du rôle de l’infirmier, mais aussi de la sage-femme et de l’aide-soignant. (...)
... la suite
 Afrique : Suivre les avancées dans la circoncision masculine
Nairobi, 3 mars 2010 - PlusNews - La circoncision masculine médicale est désormais largement reconnue comme un outil important pour la prévention du VIH, et plusieurs pays africains l’ont inclus dans leurs stratégies nationales de lutte contre le VIH. IRIN/PlusNews liste les progrès de 13 états en Afrique de l’Est et en Afrique australe, identifiés comme des pays prioritaires pour une augmentation de la circoncision masculine par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Kenya : on estime que 85 (...)
... la suite
 Plus de questions que de réponses avec l’essai vaccinal VIH
Johannesbourg, 27 octobre 2009 (PLUSNEWS) - L’annonce récente selon laquelle un vaccin contre le VIH avait montré pour la première fois des effets protecteurs a suscité un grand enthousiasme, jusqu’à ce qu’il apparaisse que les conclusions étaient basées sur les résultats les plus prometteurs de trois analyses différentes des conclusions de l’essai. L’équipe de recherche à Bangkok, la capitale de la Thaïlande, a annoncé le 24 septembre qu’une combinaison des deux vaccins avait réduit le taux d’infection du (...)
... la suite
 Espoir d’un vaccin VIH salué, mais la priorité reste au traitement
Johannesbourg/Dakar, 25 septembre 2009 (Plusnews) - Un essai clinique réalisé en Thaïlande pendant six ans a permis de réunir les premières preuves qu’un vaccin contre le VIH pouvait offrir une certaine protection contre le virus. Une annonce saluée par des activistes de la lutte contre la pandémie, qui ont néanmoins rappelé que la priorité devrait pour l’instant rester l’accès au traitement. L’essai a été réalisé à Bangkok, la capitale thaïlandaise, par une équipe de chercheurs. Ils ont annoncé, le 24 (...)
... la suite
 Le manque d’hygiène dans les injections peut être fatal

Les drogues injectables sont l’un des principaux facteurs de transmission du VIH

Nairobi, 20 juillet 2009 (PlusNews) - Les injections et les seringues ne sont toujours pas utilisées convenablement dans les centres de santé africains. Des millions de patients sont ainsi exposés aux maladies infectieuses telles que le VIH et l’hépatite C, ont averti des spécialistes de la santé lors de la Conférence africaine sur la santé, à Nairobi, la capitale kényane. « Les injections sont utilisées à mauvais escient par des charlatans et même par des professionnels qui s’en servent pour soutirer (...)
... la suite
 Une thérapie ARV plus précoce épargne des vies
Johannesbourg, 11 juin 2009 - PlusNews - Les résultats d’un essai clinique mené en Haïti ont apporté la première preuve concluante que les personnes vivant avec le VIH dans les pays en développement ont, de manière significative, davantage de chances de survie si elles commencent une thérapie antirétrovirale (ARV) plus tôt. La semaine dernière, une commission indépendante de suivi des données et de la sécurité a recommandé l’arrêt immédiat d’un essai mené par les centres du Groupe haïtien d’étude du (...)
... la suite
 VIH/sida et pays en développement : un simple pèse-personne pour améliorer le suivi les patients sous antirétroviraux ?
institut pasteur le 08/04/2009 Dans les pays en développement, où l’accès aux tests de laboratoire reste limité, l’utilisation d’un critère aussi simple que la prise de poids pourrait-elle améliorer la prise en charge des patients infectés par le VIH sous traitement antirétroviral ? C’est ce que suggère une étude publiée dans la revue AIDS, menée par des chercheurs de l’Institut Pasteur en collaboration avec Médecins Sans Frontières. Dans le contexte actuel de l’élargissement de l’accès aux (...)
... la suite
 Ouganda : de nouvelles recherches montrent un intérêt grandissant pour la circoncision
Kampala, 11 février 2009 - PlusNews - En Ouganda, la plupart des hommes et des femmes soutiennent la circoncision masculine médicale comme un moyen de réduire les risques de transmission du VIH, et plus de 62 pour cent des hommes non circoncis envisageraient une ablation du prépuce, selon les résultats d’une récente étude. L’étude menée par l’université Makerere en Ouganda et Family Health International, qui s’emploie à promouvoir la santé de la reproduction grâce à un financement de l’Agence américaine (...)
... la suite
 Sida : entretien avec le Nobel de médecine Barré-Sinoussi

Elle est femme et chercheur, elle vient d’avoir le prix Nobel de médecine

Par Têtu.com | Le site des gays et des lesbiennes | 06/10/2008 | 20H03 Françoise Barré-Sinoussi, 61 ans, a reçu avec le professeur Luc Montagnier le prix Nobel de médecine pour ses travaux qui ont permis, en 1983, d’isoler le virus VIH. Lorsqu’elle a appris la nouvelle, ce lundi, elle se trouvait à l’Institut Pasteur du Cambodge, où elle dirige le site de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites (ANRS) en Asie du Sud-Est. Interrogée, à Phnom Penh, en exclusivité pour Têtu, elle a (...)
... la suite
 Après vingt-cinq ans de recherche, le sida court toujours

Article de vulgarisation scientifique qui fait le point des connaissances sur la sida

Par Damien Jayat | Vulgarisateur scientifique | 11/12/2007 En juin 1981, le centre de contrôle des maladies d’Atlanta (Etats-Unis) annonçait le décès suspect de cinq jeunes hommes des suites d’une même maladie : une infection pulmonaire d’une forme assez rare en temps normal. Oui mais voilà, le Centre avait bien senti qu’on n’était plus en temps normal. En effet, après quelques recherches on comprit que les cinq décès étaient tous liés à une maladie inconnue jusqu’alors, en tous cas pas précisément (...)
... la suite
 Sida : augmentation de 13 ans de l’espérance de vie avec les trithérapies
Paris (AFP), le 25 juillet 2008 L’espérance de vie des patients infectés par le virus du sida dans les pays développés a augmenté de 13 ans depuis qu’on recourt à une combinaison d’antirétroviraux, avec une baisse de la mortalité de près de 40%, selon une étude publiée vendredi par la revue britannique The Lancet. Une équipe de chercheurs conduite par le professeur Robert Hogg, du centre de recherche sur le sida de Vancouver (Canada), a comparé les taux de décès chez les patients en 1996-1999, période (...)
... la suite
 La trithérapie devrait probablement être initiée plus tôt chez les patients infectés par le VIH2
(Aids, vol.22, n°4, p.457-468) WASHINGTON, 3 mars 2008 (APM) - Les patients infectés par le VIH-2 devraient peut-être initier leur traitement à un taux de CD4 plus élevé que ceux touchés par le VIH-1, considèrent des chercheurs français dans un article paru dans Aids. Tandis que le VIH de type 1 prédomine dans la plupart des régions du monde, le VIH-2 affecte essentiellement les pays d’Afrique occidentale mais également l’Angola et le Mozambique, rappelle-t-on. En Europe, le VIH-2 touche (...)
... la suite
 Le VIH transmis de la mère à l’enfant par la nourriture pré-mâchée
8 février 2008 - Atlanta, Géorgie http://canadianpress.google.com/art... Les autorités sanitaires américaines ont annoncé, pour la première fois, qu’une mère porteuse du virus responsable du sida et qui pré-mâche la nourriture de son enfant avant de la lui donner - pratique courante dans les pays en développement -, peut le lui transmettre si elle saigne de la bouche, notamment des gencives. Trois cas de ce type ont déjà été signalés chez des enfants aux Etats-Unis entre 1993 et 2004, ont expliqué des (...)
... la suite
 Zambie : Des rumeurs de VIH dans les contraceptifs sèment la panique

Une méfiance envers les initiatives sanitaires et les médicaments étrangers basée sur l’histoire et l’expérience

Lusaka, 7 février 2008 (Plusnews) Une vague de panique en Zambie, provoquée par des allégations selon lesquelles des lots de Depo-Provera, un contraceptif injectable, contenaient le VIH, a dévoilé la méfiance profonde et le degré de désinformation élevé des populations quant à l’innocuité des médicaments importés. Selon le docteur Canisius Banda, porte-parole du ministère zambien de la Santé, ces allégations ont été formulées par un technicien de laboratoire qui travaillait dans un centre de santé public (...)
... la suite
 Sans calotte mais pas sans capote

La circoncision, un petit plus

Trois essais portant sur le rôle de la circoncision dans la réduction de la transmission du VIH à l’homme hétérosexuel dans des pays à forte prévalence VIH ont montré des résultats encourageants. Quand elle est associée à des conseils de prévention, au dépistage VIH et à la mise à disposition de préservatifs, la circoncision pourrait être un moyen de réduction de la transmission partiellement efficace pour les hommes. C’est quoi la circoncision ? La posthectomie est une intervention qui consiste à enlever (...)
... la suite
 L’OMS et l’ONUSIDA rendent publiques les recommandations d’une consultation d’experts sur la circoncision pour la prévention du VIH

le communiqué de l’OMS

28 Mars 2007 - Face à la nécessité de réduire rapidement le nombre de nouvelles infections par le VIH dans le monde, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) ont organisé une consultation internationale d’experts pour déterminer si la circoncision doit être recommandée pour la prévention de l’infection à VIH. Sur la base des données présentées, qu’ils ont jugées convaincantes, les experts présents lors de la consultation ont recommandé de (...)
... la suite
 La tuberculose toujours plus résistante

De nouvelles souches du bacille de Koch ultrarésistantes à tous les antibiotiques ont fait leur apparition. Un problème qui concerne l’ensemble de la planète et en particulier les malades du SIDA

Plus de 8,8 millions de nouveaux cas ont été recensés en 2005. "Cela nous concerne tous. Elle est à nos portes. » Il s’agit de la tuberculose. En présentant le nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le docteur Léopold Blanc n’a pas caché son inquiétude. Certes, la progression de la maladie semble se stabiliser, mais d’autres périls commencent à émerger. D’une part, le nombre de malades co-infectés par le VIH et le bacille de Koch (BK) est en progression constante, en particulier en (...)
... la suite
 Kenya : Encadrer rapidement la pratique de la circoncision
Nairobi, 27 février 2007 - Le nombre d’hommes demandant à être circoncis a triplé à l’ouest du Kenya depuis que des études ont révélé que ce procédé pouvait réduire au moins de moitié le risque d’infection au VIH, ce qui rend urgent la définition de consignes strictes pour encadrer la pratique de cette intervention chirurgicale. La circoncision n’est pas une tradition chez les populations de la Province du Nyanza. Mais le docteur Reuben Okioma, médecin à l’hôpital régional New Nyanza, a déclaré que la (...)
... la suite
 La circoncision réduit pour l’homme le risque d’infection par le VIH mais n’offre pas une protection complète

Déclaration commune OMS/ONUSIDA/UNICEF/FNUAP/Banque mondiale sur les résultats des essais au Kenya et en Ouganda concernant la circoncision et le VIH

Déclaration commune OMS/ONUSIDA/UNICEF/FNUAP/Banque mondiale - 13 décembre 2006 Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA et ses organisations coparrainantes, l’OMS, le FNUAP, l’UNICEF et la Banque mondiale, prennent note avec grand intérêt de l’annonce, faite aujourd’hui par les Instituts nationaux de la santé (NIH) des Etats-Unis, que les deux essais d’évaluation des effets de la circoncision sur le risque d’infection à VIH sont arrêtés suite à la recommandation du Conseil de suivi des (...)
... la suite
 La circoncision comme moyen de prévention de l’infection à VIH

La prévention entre le politiquement incorrect et le pragmatisme

Un message sur le forum d’Emed (ci-dessous) nous permet de faire le point sur la circoncision comme arme supplémentaire de la prévention contre le sida. Rappelons que les études scientifiques ont largement montré l’efficacité de la circoncision contre la contamination des hommes par le VIH. Ces faits scientifiques, bien qu’établis, rencontrent des oppositions de toutes parts et dans des régions du monde très variées. Ainsi des groupes d’intérêts aussi divers que souvent opposés, se retrouvent (...)
... la suite
 Nouvelles recommendations de l’OMS pour le traitement ARV des nouveaux-nés et des enfants

Et également les guidelines 2006 pour les adolescents et les adultes vivant dans les pays à ressources limitées

10 août 2006 - Nous mettons en ligne sur le blog les deux nouvelles publications (en anglais) de l’OMS pour les recommendations concernant le traitement ARV dans les pays à ressources limitées : la première concerne les nouveaux-nés et les enfants, la seconde les adolescents et les adultes. Pour les bébés et les enfants La manière la plus efficace et la moins couteuse pour répondre au VIH chez les enfants est de réduire la transmission de la mère à l’enfant (TME). Cependant, chaque jour on compte (...)
... la suite
 Le "réservoir naturel" du virus du sida identifié chez des chimpanzés du

Vingt-cinq ans après la découverte du virus du sida, une équipe internationale de chercheurs a identifié le chimpanzé Pan troglodytes troglodytes comme le "réservoir naturel" du VIH

Le Monde | 26.05.06 | 16h53 Vingt-cinq ans après la découverte du virus du sida, une équipe internationale de chercheurs a identifié le chimpanzé Pan troglodytes troglodytes comme le "réservoir naturel" du VIH, selon une étude publiée jeudi 25 mai par le magazine scientifique Science http://www.sciencemag.org/cgi/gca?g... Partie prenante à ces travaux, l’Institut français de recherche pour le développement (IRD) précise dans un communiqué que plusieurs de ses chercheurs, associés à des confrères (...)
... la suite
 Cameroun : Les examens biologiques enfin accessibles
YAOUNDE, le 16 janvier (IRIN) - La baisse significative des prix des examens biologiques pour les patients sous traitement antirétroviral au Cameroun a provoqué une hausse de la demande pour ces actes de laboratoires, indispensables au suivi des patients vivant avec le sida, selon des médecins. Annoncée en décembre par le gouvernement, cette décision est entrée en vigueur le 1er janvier dans les établissements publics du pays, où les tarifs des examens semestriels de suivi biologique ont été (...)
... la suite
 Cameroun : la trithérapie malade de l’inobservance

La prise en charge médicale sur la voie de devenir le casse-tête que nous redoutons tous

Le Messager (Douala) - 5 Juillet 2005 Publié sur le web le 28 Novembre 2005 Par Marie-Noëlle Guichi Les séropositifs sous antirétroviraux ne prennent pas toujours les médicaments suivant les prescriptions médicales. Conséquence, ils deviennent à la longue résistants. Et sont parfois obligés de changer de ligne de traitement. Ce qui n’est pas évident au Cameroun. "Quand les antirétroviraux sont arrivés au Cameroun en 1996, on a jubilé. Mais très tôt, nous avons été rattrapés pas les échecs (...)
... la suite

Instances internationales

 L’espérance de vie en Afrique sub-saharienne a baissé au cours des 30 dernières années, principalement à cause du VIH/SIDA

Rapport 2006 du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD)

Selon ce ‘Rapport mondial sur le développement humain 2006’, qui évalue l’indice de développement humain dans 160 des 177 pays ou territoires membres des Nations unies, « dans les 31 pays en bas de la liste, dont 28 sont situés en Afrique sub-saharienne, une personne peut espérer vivre en moyenne 46 ans, soit 32 ans de moins que dans les pays à indice de développement humain élevé, avec [jusqu’à] 20 ans d’espérance de vie effacés par le VIH/SIDA. » D’après ce document intitulé « Au-delà de la pénurie : (...)
... la suite
 Rapport mondial sur la corruption 2006 de Transparency International

Une première partie consacrée à la santé et au sida

La première partie du rapport est consacrée à " Corruption et santé". Elle inclut : Des études de cas sur les risques de corruption dans les différents systèmes de soins de santé Des articles sur l’ampleur du mal : de la corruption à grande échelle au Costa Rica, à la contrefaçon pharmaceutique au Nigeria. La fraude dans les services de santé aux Etats-Unis Les coûts de la corruption dans l’administration des hôpitaux et le problèmes des versements de pots de vin pour obtenir des soins de santé Une (...)
... la suite
 Le Fonds mondial approuve 847 millions de dollars de subventions

Résultats du 6ème round

UN Integrated Regional Information Networks - 6 Novembre 2006 - Publié sur le web le 9 Novembre 2006 - Dakar Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a dit avoir approuvé l’octroi de 85 nouvelles subventions pour un montant total de 847 millions de dollars, la moitié destinée au VIH/SIDA. Ce sont 63 pays, dont la moitié sur le continent africain, qui bénéficieront de ces subventions, dont quatre pour la première fois ; 136 pays reçoivent aujourd’hui l’assistance de (...)
... la suite
 La faim gagne du terrain

Rapport 2006 de la FAO sur l’insécurité alimentaire...(téléchargeable en fin d’article)

30 octobre 2006, Rome - Faisant remarquer que les promesses ne donnent guère à manger, M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a invité aujourd’hui les dirigeants mondiaux à honorer les engagements pris en 1996. Dix ans après le Sommet mondial de l’alimentation (SMA) qui s’est tenu à Rome cette année-là et qui promettait de réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde d’ici à 2015, ce nombre est aujourd’hui plus élevé dans les pays en développement - 820 millions - qu’il ne (...)
... la suite
 L’OMS accorde une subvention de 7,2 millions de dollars au Togo
Lomé, Togo (PANA) - 24/11/2005 L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a octroyé une subvention de 7,2 millions de dollars au Togo pour appuyer ses efforts dans les domaines de la santé et du développement, indique un communique publié jeudi a Lomé. L’accord de cette subvention a été signé mercredi à Lomé par le directeur de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Luis Gomes Sambo, et le ministre togolais de la Santé, Mme Suzanna Aho. Le document de stratégie de coopération entre l’OMS et le Togo pour la période (...)
... la suite
 La féminisation de l’épidémie se confirme

Publication du rapport mondial ONUSIDA 2005

Wal Fadjri (Dakar)- 25 Novembre 2005 - Issa Niang Le sida a tué 25 millions de personnes depuis qu’il a été identifié en 1981, ce qui en fait l’une des épidémies les plus dévastatrices de l’histoire. Chez les femmes, le tableau peint par le rapport 2005 sur le sida dans le monde publié par l’Onusida et l’Oms, est loin d’être reluisant. On assiste ainsi à une "féminisation du virus". La gent féminine est la plus affectée par le virus de Vih/Sida à travers le monde. La révélation est de l’Onusida et de l’Oms (...)
... la suite
 La faim freine les progrès vers les Objectifs du Millénaire

Rapport de la FAO sur l’insurité alimentaire dans le monde

22 novembre 2005, Rome - La faim et la malnutrition tuent, chaque année, près de 6 millions d’enfants, un chiffre globalement comparable à la population d’âge préscolaire du Japon, souligne la FAO dans son dernier rapport annuel L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2005), publié aujourd’hui. La plupart de ces enfants meurent de quelques maladies infectieuses curables, notamment la diarrhée, la pneumonie, le paludisme ou la rougeole. Ils auraient survécu si leurs constitutions physiques (...)
... la suite
 Fonds Mondial : Gestion des achats et des fournitures

En direct du site officiel : ce que dit le FM de ce qu’il voudrait être...

Le Fonds Mondial est l’un des plus grands bailleurs internationaux pour l’achat d’anti-Sida, d’anti-malaria et d’anti-tiberculeux. A ce jour, 3,4 milliards de $US ont déjà été approuvé pour plus de 300 dons à 127 pays, dont 49% ont déjà été utilisés pour la fourniture de médicaments et d’accessoires. Il faut cependant bien noter que le Fonds Mondial est un bailleur, pas un exéutant dont l’objectif premier est d’attirer, de gérer et de dépenser les ressources. En s’occupant de la qualité technique des demandes, (...)
... la suite
 Un système d’alerte pour garantir l’utilisation des fonds du Fonds Mondial

Où l’on comprend que les bénéficaires et le financeur ont un intérêt commun à ce qu’il n’y ait pas trop de bruit autour des dérapages dans l’utilisation des fonds

ABUJA, le 16 septembre 2005 (IRIN) Pour s’assurer de la bonne utilisation de ses subventions, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme vient de se doter d’un système d’alerte précoce censé permettre une résolution rapide et sans dommage pour les populations des problèmes rencontrés par les Etats emprunteurs. Ce mécanisme, baptisé ’système d’alerte et de réponse rapide’ (EARS en anglais, pour ’Early Alert and Response System ’ ) , a pour but d’éviter aux pays (...)
... la suite
 Planifier la « Décennie de l’Afrique »

ou l’avenir de l’Afrique vu par la Banque Mondiale...

Parmi tous les défis que pose le développement, celui de l’Afrique est probablement le plus difficile à relever. La population du continent est ravagée par le VIH/SIDA, ainsi que par les conflits régionaux et leurs conséquences. Malgré le retour de la croissance dans certains pays, le nombre d’africains pauvres a doublé au cours des deux dernières décennies. Au rythme actuel des progrès, l’Afrique ne pourra pas réaliser ses Objectifs de développement pour le millénaire pour 2015. Malgré ce tableau très (...)
... la suite

PVVIH

 L’amour EST l’amour

Lettre ouverte de Warning à M. Willy Rozenbaum, Président du Conseil National du Sida

5 février 2009 Communiqué de presse de Warning, association de sérofiers pour la prévention et la santé communautaire Les personnes porteuses du virus du sida, sous traitement efficace, sont-elles encore contaminantes ? Dans cette situation, les préservatifs sont-ils encore nécessaires ? Qu’en est-il du risque de transmettre le VIH quand la charge virale est indétectable ? L’amour est-il destiné à rester sous les verrous ? Ces questions sont essentielles dans le débat actuel sur la pénalisation de la (...)
... la suite
 VIH/SIDA : La stigmatisation, source d’abandon du traitement par les Arv
12 Janvier 2009, Idrissa SANE pour lesoleil.sn La psychose de la stigmatisation et de la discrimination poussent les malades à prendre leurs médicaments (Arv, antirétroviraux) dans la plus grande clandestinité. Cette hantise du rejet, rapportent des malades, a conduit certaines personnes à abandonner le traitement avec tous les risques que cela comporte. Ismaëla Goudiaby est connu dans la lutte contre le Vih/Sida au Sénégal. Lundi dernier, il avait quitté tard l’atelier sur le renforcement de (...)
... la suite
 La crise alimentaire, nouvelle menace pour la lutte anti-sida en Afrique
Dakar - ICASA - AFP - 05 décembre 2008 - La crise alimentaire mondiale constitue une nouvelle menace pour la lutte contre le sida en Afrique, continent le plus touché par la pandémie, en limitant l’accès de millions de patients aux denrées de base et donc en affaiblissant leurs défenses immunitaires. La crise a un impact "sur le pouvoir d’achat des pauvres, qui diminuera en raison de la hausse des prix", indique le chef du département nutrition et VIH/sida du Programme alimentaire mondial (PAM) (...)
... la suite
 Augustin Dokla, un malade qui fait tomber les tabous du sida
le 2 décembre 2008 sur republicoftogo.com Assis derrière son bureau, Augustin Dokla avale deux molécules antivirales avant une séance d’interview avec un groupe de journalistes. "Je suis très attaché à ces molécules qui me sauvent", murmure-t-il d’un air sérieux à l’oreille du porte-parole des journalistes. "Ce n’est pas facile, mais je suis déjà habitué. Je suis tenu de prendre tous les jours, six molécules de trois différents produits", précise M.Dokla à l’un des journalistes curieux M.Dokla, 38 ans (...)
... la suite
 Ouganda : Nouvel espoir pour les couples sérodiscordants
KAMPALA, 18 novembre 2008 (PLUSNEWS) - Un nouvel essai clinique vient d’être entrepris en Ouganda pour tester l’efficacité de la prophylaxie pré-exposition au sein des couples stables sexuellement actifs, une étude qui sera réalisée sur une période de cinq ans, auprès de 3 900 couples sérodiscordants. « L’objectif de cette étude est de déterminer si la prophylaxie pré-exposition permet de prévenir la transmission du VIH au sein des couples sérodiscordants », a indiqué le docteur Jonathan Wangisi, chercheur (...)
... la suite
 Burkina Faso : Vie chère et nouveaux critères d’aide alimentaire, les patients séropositifs inquiets
Ouagadougou, 30 septembre 2008 (PLUSNEWS) - Les associations de lutte contre le sida au Burkina Faso craignent d’être doublement victimes du phénomène de la hausse des prix des denrées alimentaires, après l’adoption de nouveaux critères d’attribution de l’aide alimentaire aux personnes vivant avec le VIH. D’après les nouveaux critères, adoptés par le Conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST) il y a quelques mois mais dont les effets ont commencé à (...)
... la suite
 Swaziland : « Nous mourons, et ils prennent l’avion ! »
Mbabane, 28 août 2008 (PLUSNEWS) - Plusieurs centaines de Swazis, y compris des personnes vivant avec le VIH, ont manifesté le 21 août à Mbabane, la capitale, pour exiger du gouvernement qu’il consacre ses financements en priorité à l’atténuation de la crise humanitaire que connaît actuellement le pays. Les manifestants ont décidé d’agir lorsqu’ils ont appris que les 13 femmes du roi Mswati étaient parties en voyage au Moyen-Orient et en Asie. La présidence, au Palais de Lozitha, à 30 kilomètres à l’est (...)
... la suite
 Droits des PVVIH en Afrique : quelques documents en ligne sur les cadres juridiques

Des documents qui amènent à se poser la question de la pertinence d’un statut juridique d’exception pour les PVVIH

26 août 2008 Voici copiée ci-dessous une page du site internet du Reseau Sida Afrique qui rassemble des informations sur les droits des personnes vivant avec le VIH/SIDA dans quelques pays africains : Bénin, Congo, Mali, RDC, Togo. Il propose également des communications de l’atelier régional sur les droits des personnes vivant avec le VIH/SIDA qui s’est tenu à Brazzaville au mois de mai 2008. Ces documents conduisent à poser quelques questions : les lois dites de protection des pvvih (...)
... la suite
 RDC : Les malades du sida font de la prévention
25-07-2008, Sr Julienne Elameji (Syfia Grands Lacs/RD Congo) À Kananga, les personnes vivant avec le VIH/sida sortent peu à peu de l’ombre. Aidés psychologiquement, elles retrouvent goût à la vie et s’intègrent mieux dans la société. Bien informés, les malades démystifient le VIH auprès de leurs proches et participent ainsi à la prévention. "Cela fait dix ans que je suis atteint du sida, raconte un ex-combattant à ses congénères lors d’une rencontre organisée avec d’autres sidéens à l’hôpital Saint (...)
... la suite
 Malawi : Cesser de considérer les personnes séropositives comme des pécheurs

La congrégation était-elle prête à accueillir un pasteur séropositif ?

Machinga, 8 février 2008 (Plusnews) Gilbert Momola, âgé de 37 ans, est l’unique pasteur de l’Eglise baptiste évangélique du Malawi à avoir dévoilé sa séropositivité. En dépit des divisions qu’elle a suscitées, son initiative a incité de nombreuses personnes à réfléchir à la stigmatisation qu’elles associaient au VIH. L’épouse et l’enfant de Gilbert Momola ont succombé à des maladies liées au sida. Depuis, le pasteur s’est remarié et est de nouveau père ; sa nouvelle femme et son enfant sont tous deux (...)
... la suite
 Les portes de la tolérance commencent à s’ouvrir pour les gays musulmans
Johannesburg, 4 décembre 2007 (Plusnews) Suhail Abou el Samid paraît calme, mais au fond de lui, il tremble. Il est assis devant une rangée d’oulémas, éminents érudits musulmans, venus de l’Afghanistan jusqu’au Yémen pour assister à la Consultation internationale sur l’Islam et le VIH/SIDA, organisée par le Secours islamique (IRW), une association caritative, à Johannesbourg, en Afrique du Sud, la semaine dernière. Hier, plusieurs d’entre eux ont dénoncé l’homosexualité comme une pratique contraire à (...)
... la suite
 Être séropositif n’est pas une fatalité
L’expérience de deux personnes vivant avec le VIH/SIDA : témoignages de Thierry et Valérie Thierry La connaissance de mon infection par le VIH : Après mon admission au baccalauréat « Série D » en 1991, j’ai bénéficié d’une bourse d’étude et au cours du bilan de santé préalable à l’obtention du visa, le test du VIH s’est révélé positif et ma bourse fut annulée. En 1998 j’ai développé une neuropathie périphérique aiguë (douleurs, noircissement et enflure des articulations...). Hospitalisé, un deuxième test fut (...)
... la suite
 La santé des migrants séropositifs en panne au "pays des droits de l’homme"
Paris, 9 novembre 2007 - « Durcissement » et « régression » font partie des mots qui reviennent le plus souvent dans la bouche des associations travaillant avec les migrants en France, lorsqu’elles évoquent la situation des immigrés séropositifs en situation irrégulière au cours des dernières années dans l’hexagone. En vertu de deux lois promulguées en 1997 et 1998, un immigré en situation irrégulière en France souffrant d’une maladie grave et n’ayant pas d’accès effectif aux soins dans son pays d’origine, (...)
... la suite
 Sao Tome et Principe : Invisible et exclu - vivre avec le VIH
Sao Tomé, 1 novembre 2007 (PLUSNEWS) La mine du chauffeur de taxi s’assombrit lorsqu’il saisit ses deux passagères chuchoter : « Regarde-le, il est séropositif ». Lors d’une rencontre avec un groupe de soutien de 22 personnes vivant avec le VIH à Sao Tomé, la capitale du petit archipel de Sao Tomé et Principe, dans le golfe de Guinée, les participants ont raconté de nombreuses histoires poignantes à propos des préjudices qu’elles enduraient en raison de leur statut sérologique. Le chauffeur de taxi âgé (...)
... la suite
 Haïti : S’armer d’une loi sur le VIH pour se protéger et protéger les autres
Port-au-Prince, 31 octobre 2007 (PLUSNEWS) Adultes ou enfants, hommes ou femmes, pauvres ou aisés, célibataires ou mariés, hétérosexuels ou gays, les Haïtiens vivant avec le VIH ont tous en commun de devoir faire face à la stigmatisation liée au virus, un phénomène qu’ils espèrent bien voir disparaître, grâce à une loi. Jean-Sorel Beaujour n’est pas prêt d’oublier la nuit où, blessé, il s’est rendu à l’hôpital pour y être soigné. « Il avait eu des voleurs chez moi et j’ai reçu une balle », a raconté cet (...)
... la suite
 Benin : « J’ai dû vendre mes terres pour me soigner »
Cotonou, 23 octobre 2007 - Lorsqu’il évoque la question de l’impact du sida sur le monde rural, Comlan Houessou sait de quoi il parle. Cet agriculteur béninois a tout perdu à cause du VIH : le respect de ses voisins, ses économies et ses terres. Il se bat aujourd’hui pour tout reconstruire. Il y a encore cinq ans, M. Houessou possédait deux hectares de terres dans la région de Couffo, dans le sud-ouest du pays, des terres héritées de sa famille sur lesquelles il cultivait du maïs, du manioc et du (...)
... la suite
 RDC : Jacqueline Kingombe : « Je n’aurais jamais cru que ma propre soeur me jetterait dehors »
Bukavu, 10 août 2007 (PlusNews) La discrimination et la stigmatisation liées au VIH/SIDA ont été très présentes dans la vie de Jacqueline Kingombe, une veuve de 36 ans qui se démène pour élever ses cinq enfants à Bukavu, la capitale de la province du Sud Kivu, à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC). Photo Jane Some : Jacqueline Kingombe (à gauche) et de autres membres de la Fondation Femme Plus Quand son époux, Gaston Mufula - un soldat - est mort en 2005 à Kinshasa, la capitale, Mme (...)
... la suite
 Kenya : Risquer le VIH ou ne jamais avoir d’enfant, le dilemme des couples sérodiscordants
Nairobi, 7 septembre 2007 - Les couples sérodiscordants en âge de procréer sont confrontés à un choix susceptible de modifier le cours de leur vie : ne pas avoir d’enfant ou prendre le risque que le partenaire séronégatif contracte le virus pour en avoir un. « Les gens se marient pour avoir des enfants, alors quand les couples découvrent qu’ils sont sérodiscordants, leur plus grand défi consiste à décider quoi faire en matière de procréation », a expliqué Churchill Kamau*, de Discordant Couples of Kenya (...)
... la suite
 Les transsexuels, les oubliés de la lutte contre le sida
Colombo, 22 août 2007 - En Asie, comme dans beaucoup d’autres régions du monde, les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes cachent souvent leurs préférences sexuelles par peur d’être harcelés par la police, rejetés par leurs familles ou stigmatisés par les membres de leur communauté. Mais les personnes transsexuelles - « warias » en Indonésie et « hijimas » dans certaines régions de l’Inde -, qui ne se reconnaissent pas dans leur sexe biologique, ont moins tendance à cacher leurs (...)
... la suite
 Liberia : Autonomie financière pour des femmes vivant avec le VIH
Monrovia, 30 juillet 2007 - Un projet de micro-crédit a été lancé en mai pour aider des femmes séropositives libériennes à créer des activités génératrices de revenus et ainsi renforcer leur pouvoir au sein de leur communauté en devenant financièrement indépendantes. Ces crédits, fournis par le Fond de développement pour les femmes africaines (AWFD) et gérés par la branche libérienne de l’organisation panafricaine Society for women against AIDS in Africa (SWAA), sont destinés à permettre aux femmes (...)
... la suite
 Cameroun : Les séropositifs écrivent aux candidats

Pour convaincre cette catégorie d’électeurs, les candidats doivent se prononcer sur les questions de santé

Le 12 juillet 2007 “Nous vous écrivons cette lettre pour vous prier de vous engager à consacrer au moins 15% de vos budgets respectifs (conseil municipal, micro projet) à la santé de vos populations et plus particulièrement à la lutte contre le Vih/Sida, la tuberculose et le paludisme. ” C’est la substance de la lettre ouverte du Mouvement camerounais pour le plaidoyer à l’accès aux traitements (Mocpat), aux candidats en lice pour les élections municipales et législatives du 22 juillet prochain. Elle (...)
... la suite
 République Centrafricaine : « Nous avons aussi le droit à la vie »

Mariage médiatisé d’un couple de pvvih

Bangui, 4 May 2007 (PlusNews) - Une chose est claire dans l’esprit de Christian-Bernard et Clémentine Miangué : ce n’est pas parce qu’ils sont tous les deux séropositifs qu’ils devraient se cacher ou être privés de la joie de créer un foyer et d’élever des enfants, et ils comptent bien faire passer le message. Le 28 mars 2005 à la mairie, puis dans une église, de Bangui, la capitale centrafricaine, Christian-Bernard, père célibataire d’une fille de 25 ans, a épousé Clémentine, maman d’un petit garçon de (...)
... la suite
 Ouganda : des femmes séropositives accèdent à l’autonomie financière

et peuvent désormais se prendre en charge...

Kampala, 1 mai 2007 - Des femmes séropositives ougandaises arrivent aujourd’hui à subvenir à leurs besoins et à prendre pied dans l’économie formelle du pays grâce à des projets qui leur permettent d’avoir accès au micro-crédit et de monter de petits commerces. Les membres de l’un de ces projets, « des perles pour la vie », créent des bijoux en perles, qui sont vendus à la fois sur le marché local et aux Etats-Unis. Auparavant, bon nombre des femmes de ce projet luttaient pour trouver de quoi acheter leur (...)
... la suite
 In Thailand, More Survive AIDS, Only to Face Rejection
By SETH MYDANS International Herald Tribune Published : October 16, 2006 ******************* LOP BURI, Thailand - Thailand’s primary AIDS hospice at a Buddhist temple here, once a place of certain death, is now becoming overcrowded by the living - people whose lives have been saved by medication but are rejected by their families or neighbors. Already an international leader in programs for prevention of H.I.V. infection, Thailand has over the past year become a pioneer in distributing (...)
... la suite
 Rwanda : les survivants séropositifs du génocide continuent à souffrir

Les personnes âgées sont souvent obligées de s’occuper des enfants devenus orphelins

6 juillet A l’occasion de la douzième journée de la Libération, qui célèbre la fin du génocide, le Rwanda a rappelé mardi que les atrocités perpétrées en 1994 ne devaient plus se reproduire. Mais des milliers de femmes, violées au cours de ces cent jours de terreur, en portent toujours les séquelles. « Il y a deux ans, après être tombée plusieurs fois malade, je suis allée faire un test de dépistage, et j’ai appris que j’étais séropositive », a témoigné Marie-Thérèse Mutoni (un nom d’emprunt), une femme (...)
... la suite
 CONGO : Un mariage pour vaincre la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH
BRAZZAVILLE, 4 juillet 2005 (PLUSNEWS) - Comme un nouvel acte de militantisme contre la stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH/SIDA, deux activistes, séropositifs depuis plus de dix ans, se sont unis samedi, et pour la première fois au Congo, à la mairie centrale de Brazzaville, la capitale. C’est dans une somptueuse tenue de mariée que Valérie Mouellet, présidente de l’Association des jeunes séropositifs contre le sida (APJC), a dit ’oui’ à Thierry Maba, militant de (...)
... la suite
 CONGO : La course folle d’Elisabeth Dianzeka, militante de la lutte contre le sida

Portrait d’une militante pleine de courage

BRAZZAVILLE, 4 octobre 2005 (PLUSNEWS) - Faute de conseils et de soutien appropriés, Elisabeth Dianzeka a vécu le pire avant d’être prise en charge par la Croix rouge française, qui soigne des milliers de personnes vivant avec le sida au Congo. Mme Dianzeka est veuve quand elle apprend, en 2000, qu’elle est infectée par le VIH/SIDA. Même si elle en a déjà entendu parler, elle ignore tout de ce virus et ne comprend pas pourquoi, ni comment elle a pu être contaminée. « Je ne suis pas allée acheter le (...)
... la suite
 Nigeria : prisonnier et séropositif, la double-peine
KADUNA, 29 décembre 2005 (PLUSNEWS) - Parce que les taux d’infection au VIH sont généralement plus élevés en milieu carcéral qu’au sein de la société, le Nigeria, lourdement touché par l’épidémie, prend peu à peu conscience de l’urgence de lutter contre le sida dans ses prisons... mais le combat est loin d’être gagné. « Il y a encore peu, lorsqu’on évoquait la question du sida en prison, la réponse était toujours la même : ‘le VIH n’est pas un problème en prison, c’est la famine qui l’est’ », a raconté Dora (...)
... la suite
 Cameroun : les communautés de base sollicitées pour changer les comportements
Dakar, 27 décembre 2005 (PLUSNEWS) - Constatant l’échec des plans de communication mis en place depuis vingt ans au Cameroun, les autorités en charge de la lutte contre l’épidémie de VIH/SIDA ont demandé aux communautés de formuler elles-mêmes les messages pour un changement effectif de comportement parmi leurs membres. Le professeur Jacques-Philippe Tsala Tsala, psychologue clinicien et thérapeute familial à Yaoundé, la capitale camerounaise, est l’un des trois experts recrutés en 2004 par le Comité (...)
... la suite
 "Called to care", a new toolkit for church and community leaders

Quand c’est bien, il faut le faire savoir aussi !

Abuja, 9 December 2005 ICASA 2005 in Abuja, Nigeria, was the venue for the launch of two new tools designed for use by church and community leaders who want to take practical action to address the challenges of HIV/AIDS. TOOL NO. 1 Tool No. 1, ’Positive Voices’, is a 40-page booklet of testimonies by 14 African religious leaders (12 Christians, two Muslims) who are living with or personally affected by HIV. Five of the authors spoke at the launch of ’Positive Voices’. One of them, Anisia (...)
... la suite
 Douloureuse fin de parcours à l’hôpital

En direct de l’hôpital de Brazzaville

Le Potentiel (Kinshasa) - ACTUALITÉS - 9 Septembre 2005 Lorsque les sidéens arrivent à l’hôpital de Brazzaville, il est souvent trop tard pour pouvoir les soigner. Tout juste peut-on les soulager s’ils ont des moyens et de la famille pour les aider. La plupart repartent mourir chez eux. Reportage dans cet hôpital de toutes les douleurs. « Ramenez-moi à la maison et je vais manger. Si je reste ici, je vais mourir, scandait-elle. Vivre avec cette maladie, c’est comme une prison. Enlevez-moi la (...)
... la suite
 Un couple guinéen séropositif s’est marié pour le meilleur et pour le pire

L’histoire de Thiany Conté et Alima Camara, deux figures de proue de la lutte contre le sida

mercredi 19 janvier 2005, par Habibou Bangré Thiany Conté et Alima Camara se sont unis devant Dieu et les hommes les 27 et 28 décembre derniers. Rien d’étonnant, si ce n’est que par cet acte d’amour ils sont devenus les premiers mariés séropositifs médiatisés de Guinée. L’objectif des jeunes époux est de montrer que même infecté par le VIH/sida on peut « vivre positivement » et heureux. Le couple guinéen, très engagé dans la lutte contre le sida, ne compte pas arrêter sa démonstration ici : il s’active à (...)
... la suite
 Burundi : Une femme de tous les combats contre le sida

Jeanne Gapiya-Niyonzima a été la première femme au Burundi à révéler sa séropositivité

BUJUMBURA, 22 juillet (PLUSNEWS) Le 12 juillet dernier, Jeanne Gapiya-Niyonzima fêtait son quarante-deuxième anniversaire. Un événement que cette pionnière reconnue de la lutte contre le sida, première femme à avoir publiquement révélé son statut au Burundi, considère chaque fois comme une victoire sur le virus. C’est en 1988, lorsqu’elle amène son bébé d’un an, constamment malade, chez le médecin, que cette jeune mère apprend qu’elle est « certainement séropositive ». « Le médecin a dit que comme mon (...)
... la suite
 République Centrafricaine : “Oublier la mort” pour lutter pour la vie des jeunes filles

Tout est encore à faire pour prévenir la propagation du virus chez les jeunes filles de l’intérieur du pays

DAKAR, 8 juillet (PLUSNEWS) Quand Donatienne Fetia a été dépistée positive au VIH en 1995, elle a pensé que tout était fini. Mais sa rencontre avec d’autres personnes séropositives lui a fait “oublier la mort” pour se consacrer à la vie des jeunes filles de son pays. Fetia a 20 ans lorsqu’elle apprend sa séropositivité. A l’époque, elle est la deuxième co-épouse de son mari, et ce sont les maladies à répétition de sa “rivale” ainsi que les commentaires des voisins qui lui mettent la puce à l’oreille. “Les (...)
... la suite
 South-Africa : Surviving against all odds

In his short life of 23 years he has been molested, raised in an orphanage, gang-raped and contracted HIV. But Ishmael Ngozo refuses to be put down.

by Khopotso Bodibe 16.06.2005 Living with AIDS #219 ISHMAEL NGOZO : I knew that I was HIV-positive by 2002... It’s something that I don’t even get used to talking about now and again because each time I talk about it it’s like going back to those painful moments. When I found out I felt as if it was the end of my life. I didn’t know how to handle it and by that time things were worse than they are now. People were still very much more ignorant, a huge majority. I was afraid of the stigma... (...)
... la suite
 Afrique de l’ouest : Associer davantage la personne infectée au VIH à son traitement
DAKAR, 26 mai 2005 (PLUSNEWS) - La prise en charge des personnes vivant avec le VIH/SIDA est vouée à l’échec si les patients ne sont pas associés à leur propre traitement, ont dit des médecins lors d’un atelier de l’organisation mondiale de la Santé (OMS) à Dakar. Le traitement antirétroviral est voué à l’échec si le patient n’est pas impliqué », a dit à PlusNews Wilfried Akame, coordinateur du centre de traitement agréé de Limbé, dans la province du sud-ouest au Cameroun. Dans de nombreux cas, « la thérapie (...)
... la suite
 Sida et hépatites : la Russie au bord du gouffre

Dossier de presse pour tout savoir sur la situation des PVVIH en Russie (Act Up-Paris & Frontaids)

10 mai 2005 Des membres d’Act Up-Paris se sont rendus à Moscou et St Petersbourg pour rencontrer les activistes de Frontaids et faire le bilan de la situation en Russie. Des données épidémiologiques exponentielles et pourtant très sous/mésestimées, des traitements accessibles à moins de 1% des séropositifs des mesures discriminatoires inscrites dans la loi qui excluent les premiers touchés (usagers de drogues et prostituées), un accès à l’information et au matériel de prévention inexistant, une (...)
... la suite
 Un cyber nommé Espoir

Une association burkinabé de malades du sida l’a inventé pour collecter des fonds

Afrik.com mardi 30 novembre 2004, par Habibou Bangré Le cyber-café Espoir fête sa première bougie ce mardi. Il a été construit à l’initiative de l’association burkinabé Solidarité Espoir Vie, qui comptait ainsi collecter de l’argent pour subvenir aux urgences rencontrées par les personnes atteintes du VIH/sida. Après un départ difficile, peut-être dû à la séropositivité de certains employés, le cyber accueille de plus en plus de clients. Comment lutter contre le sida quand les moyens financiers manquent ? (...)
... la suite
 Mon quotidien, c’est la lutte contre le sida

par Augustin Dokla

TOGO : “Mon quotidien, c’est la lutte contre le sida” Augustin a su qu’il était infecté en 1994. Il a aussitôt arrêté ses études pour se consacrer à la lutte contre l’épidémie. LOMÉ, le 18 mars (IRIN) - Depuis qu’il a appris sa séropositivité il y a dix ans, Augustin Dokla se bat sur tous les fronts de l’épidémie. Aujourd’hui, il tente de mobiliser son pays contre la décision de l’Inde de limiter la commercialisation d’antirétroviraux génériques vers les pays en développement. “Mon quotidien, c’est la lutte (...)
... la suite

Documents liés

 
Aids and Witchcraft in South Africa
26 juin 2005

Aids Withcraft and the problem of power in post aparteid south africa

PDF - 99.2 ko, 0 x 0 pixels
 
 
Sida et Sorcellerie en Afrique du Sud
6 mai 2005

Quand le Sida est sorcellerie par Adam Ashforth

PDF - 144 ko, 0 x 0 pixels
 

Sur le Web :

LE site activiste français

AllAfrica collecte et indexe du contenu provenant de plus de 300 sources d’informations et de nouvelles. La section spécialisée dans le VIH en Afrique est référencée ici.

Passionnant dossier, très complet, de la BBC sur l’épidémie : statistiques, témoignages de personnes séropositives, quizz, actualités politiques, scientifiques etc. sur la pandémie de sida

les tribulations d’un acteur de la prévention... que certains d’entre nous ont reconnu...

Dans le cadre du projet "Ethique des soins et de la recherche", l’association Kasabati du Burkina Faso, développe un blog d’information sur les questions éthiques, avec le soutien technique et financier de Sidaction.

Site Sud-Africain sur le VIH, particulièrement riche d’informations sur ce qui se passe dans cette région du monde dévastée par le sida.

Accès direct sur le MAC Aids Fund, pour savoir exactement ce qu’il font avec l’argent des rouges à lèvres...