Accueil >>  VIH/Sida >>  PVVIH

Droits des PVVIH en Afrique : quelques documents en ligne sur les cadres juridiques

Des documents qui amènent à se poser la question de la pertinence d’un statut juridique d’exception pour les PVVIH


26 août 2008

Voici copiée ci-dessous une page du site internet du Reseau Sida Afrique qui rassemble des informations sur les droits des personnes vivant avec le VIH  /SIDA   dans quelques pays africains : Bénin, Congo, Mali, RDC, Togo.

Il propose également des communications de l’atelier régional sur les droits des personnes vivant avec le VIH  /SIDA   qui s’est tenu à Brazzaville au mois de mai 2008.

Ces documents conduisent à poser quelques questions : les lois dites de protection des pvvih   discriminent de fait les pvvih   des autres citoyens malades ou non. Il semblerait plus pertinent que les atteintes aux droits des pvvih   conduisent à réformer un système juridique national défaillant de façon plus générale, pour que les droits des citoyens séropositifs soient protégés au sein d’un groupe plus large. Par ailleurs, pourquoi faudrait-il un dispositif législatif spécifique pour protéger les veuves pvvih   et les orphelins du sida   de la spoliation des biens de leur défunt mari/père ? Pourquoi ne pas promouvoir les droits des veuves en général, des orphelins en général, améliorer la protection juridique de toutes les femmes, garantir l’accès de tous les jeunes à la contraception et aux informations sur la sexualité, etc.

Le sida   en temps que révélateur social, pointe les failles des systèmes politiques et, à ce titre, la réponse juridique ne doit jamais être spécifique mais toujours inscrite dans le droit commun, que ce soit en termes de protection ou de pénalisation. La crise sociale produite par le VIH   constitue l’occasion pour les sociétés qui y sont confrontées, de se réformer dans leur ensemble et d’améliorer la protection de tous les citoyens.

A ce titre, il faut remarquer que ces lois qui se prétendent anti-discrimination (quel paradoxe !) sont souvent l’occasion pour le législateur d’assortir les "droits des séropositifs" de "devoirs des séropositifs". De fait, les lois de protection se révèlent bien souvent être des lois de pénalisation qui taisent leur nom.

Donner un statut d’exception aux pvvih  , positif ou négatif, du simple fait d’être porteur du VIH   constitue une discrimination. Et au final, attirer l’attention sur une catégorie de la population pour la protéger davantage que d’autres catégories voisines exposées, risque de susciter une marginalisation et faire le lit des discriminations futures.

SD


Droits des personnes vivant avec le VIH  /SIDA  

Cette page internet donne des informations et ressources produites par les organisations membres du Réseau Sida   Afrique sur les droits des personnes vivant avec le VIH  /SIDA  .

Bénin

Le leadership au sommet de l’Etat au Bénin : Cette présentation aborde la question des actions et engageùment du Chef de l’Etat pour la lutte contre les IST et VIH  /SIDA  .

Congo

Analyse sur les droits des femmes vivant avec le VIH  /SIDA   et leurs familles : Ce document parle des différentes violations des droits des femmes vivant avec le VIH  /SIDA   au Congo et des recommandations adressées au Conseil National de Lutte contre le SIDA   (CNLS

La violence faite aux filles mineures au Congo : Cet article aborde la question de la violence sexuelle contre les filles mineures au Congo.

Dépistage volontaire du VIH   et confidentialité : Ce document discute de l’importance d’un dépistage volontaire du VIH   et du rôle du professionnel de santé dans le respect de la confidentialité

Les barrières à l’accès au traitement des Personnes vivant avec le VIH  /SIDA   : stigmatisation et discrimination : Cette présentation définit et identifie les cas de stigmatisation et de discrimination liées au VIH  /SIDA  , clarifier les valeurs et les attitudes personnelles par rapport à la prévention et au traitement du VIH  /SIDA   et discute de comment faire face aux phénomènes de stigmatisation et de discrimination dans les services (cas de la PTME  ).

Droits sexuels et reproductifs des femmes vivant avec le VIH   Congo : Cette présentation parle du droit d’avoir une autonomie sexuelle, droit à la santé sexuelle et reproductive, droit à la procréation sans aucune, discrimination ou violence et prendre librement de manière responsable des décisions dans ce domaine et du droit à la prise en charge globale pour les femmes vivant avec le VIH   au Congo.

Partenariats communautaires : le travail de plaidoyer des réseaux : Cette présentation parle des actions du Réseau National des Positifs du Congo (RENAPC).

Mali

La situation de la prise en charge juridique des personnes vivant avec le VIH  /SIDA   au Mali : Cette présentation aborde les questions de prise en charge juridique des personnes vivant avec le VIH  /sida   au Mali.

RDC

Plaidoyer pour la prise en compte des femmes aux sexualités alternatives dans les politiques nationales de lutte contre le VIH  /SIDA   : Cette présentation parle des droits sexuels et reproductifs des jeunes femmes LBGTI en RDC

Togo

Analyse sur les droits des personnes vivant avec le VIH  /SIDA   au Togo : Ce document analyse sur les droits des PVVIH   dans le domaine de l’emploi, de la santé, la famille, de la justice, et parle de la loi anti-discriminatoire et de protection des PVVIH  


VOIR EN LIGNE : Réseau sida Afrique
Publié sur OSI Bouaké le mercredi 27 août 2008

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 
 


Droits des PVVIH en Afrique : quelques documents en ligne sur les cadres juridiques
9 septembre 2008, par Sand   [retour au début des forums]

Des réactions à cet article sur le Réseau Sida   Afrique, plateforme électronique qui regroupe plus de 235 organisations et personnes ressources engagées dans la lutte contre le sida   en Afrique francophone. Elle a pour mission de renforcer l’action des organisations de lutte contre le sida  .

Nous les remercions d’avoir mis cet article en débat.


2008-09-09 11:45

Bonsoir,

J’ai visité le blog et le trouve fort intéressant.

Je vous félicite et vous encourage.

Le soutien moral, les visites, les repas communautaires ou conseils nutritionnels me semblent des pistes à encourager.

Plus les personnes infectées se sentiront moins délaissées mieux elles se porteront.

Il peut être intéressant de savoir dans quelles conditions ou quel parcours semble les avoir exposé à l’atteinte du SIDA   (échanges d’expériences).

Beaucoup de personnes et même certains médecins considérent les transfusions sanguines comme une panacée et ignorent qu’en pilant les feuilles de manioc, en y extrayant le jus et le mélanger au lait concentré sucré et au jaune d’oeuf du village,et un peu de vin rouge on a une potion qui remonte les malades et leur évite les transfusions intempestives.

Bon courage et à bientot.

Pierre Chekem Partnership Coordo tel(237) 77 77 99 62 www.partnershipcameroon.org

Douala, le 09 Août 2009.


2008-09-01 07:07

Slt en tend que association intervenant dans ce domaine , je tiens a vous soutenir soit disant que trop de lois tue la loi mais je souhaite que vus nous invité un si vous organisé les genre de rencontre tres bonne journée et bon travail

Amadou Aché Amadou AJLCP Garkuwa Maradi Niger BP:392 tel (+227)96 525 572


2008-08-29 06:18

salut les lois sur les PVVS ne discriminent pas de fait mais de droit par ce que lorsqu’une loi existe il n y a plus de situation de fait ; effectivement, j’ai soutenu pendant les échanges sur cette question que trop de lois tue la loi pour dire qu’à mon entendement une loi spécifique sur les PVVS n’était pas indispensable et qu’il fallait s’appuyer sur les lois existantes pour veiller aux droits des PVVS comme pour tout individu atteint ou pas. il s’agit là d’une discrimination positive qui effectivement attire l’attention sur cette catégorie. Et puisqu’il a été démontré que le palu fait plus de mort que le SIDA   en Afrique, faut-il avoir une loi pour les personnes atteintes du PALU ? je ne pense pas. l’arsenal juridique existant peut bien faire l’affaire.

tout ceci s’inscrit dans le cadre d’une MODE passait moi le terme qui consiste à faire puisque tout le monde le fait.

A+

LABATA ASSYN Steve coordonnateur ONG "PLANETE 21" (00243) 81 058 5759 Kinshasa RD CONGO


De : RESEAU SIDA   Objet : [reseausidaafriqueeforum] Tr : les lois de protection des PVVIh   discriminent elles de fait ? À : "Reseau Sida   Afrique eForum" Date : Vendredi 29 Août 2008, 11h39

Chers tous,

Nous vous prions de trouver ci-dessous la reaction d’une membre de OSI Bouake sur les documents publies sur le site du Reseau Sida   Afrique sur les droits des PVVIH   en Afrique. Nous vous remercions egalement pour vos eventuelles reactions et posteront cela sur le blogue du Reseau.