Accueil >>  Zone Franche

Congo Brazzaville : L’ADDPA et Azur Développement plaident en faveur des droits des pygmées au Congo


Vendredi 23 Février 2007

L’association de défense et de promotion des droits des peuples autochtones (ADDPA) et Azur Développement, deux organisations de la société civile, s’emploient, à travers une campagne de sensibilisation, à promouvoir et reconnaître les droits des peuples autochtones qui demeurent encore sous la domination des peuples bantous.

La campagne qui constitue un plaidoyer en vue de la promulgation du projet de loi relatif à la protection de ces peuples, s’inscrit dans le cadre des préparatifs du forum international sur les peuples autochtones d’Afrique centrale qui se tiendra courant avril au Congo dans le département de la Likouala, sous la coordination du ministère de l’Environnement et de l’économie forestière.

A travers cette campagne, AZUR développement et ADDPA qui sont sur le terrain depuis novembre 2006, organiseront des rencontres formelles et informelles avec différents partenaires sur le processus de vote du projet de loi des peuples autochtones.

Ces rencontres visent à faire passer des messages sur l’importance de cette loi pour les peuples autochtones, notamment pour les femmes et les enfants considérés comme les plus vulnérables.

Dans le cadre de ce plaidoyer, les deux organisations appellent à la solidarité de tous pour relayer l’information et soutenir les actions de cette campagne.

Le soutien aux peuples autochtones par ces organisations tient compte du fait que les Etats africains membres de l’Union africaine reconnaissent, par le biais de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), l’existence des peuples autochtones et la nécessité de protéger et de promouvoir leurs droits humains.

Cependant, malgré la ratification de certains textes juridiques internationaux, les peuples autochtones sont encore victimes de discrimination des peuples Bantous.

« Dans certains cas, relève ces organisations, les Bantous se considèrent comme supérieurs aux Pygmées. Leur représentation et leur pouvoir de négociation sont très faibles et très limités lorsqu’il s’agit de décider de leur avenir et de leur mode de développement ».

Agissant conformément au projet de loi des peuples autochtones initié par la société civile, notamment à son article 29 qui stipule que « les peuples pygmées ont le droit d’accès, sans aucune discrimination, à tous les services sociaux et de santé », AZUR Développement et ADDPA invitent les populations et les associations à mener des actions visant à promouvoir l’identité de ces peuples minoritaires.

Au Congo, les Pygmées, ou peuples autochtones, sont présents dans les départements de la Likouala, la Sangha, la Cuvette Ouest et Centrale au nord, et dans la Lékoumou, le Niari, la Bouenza, le Pool et le Kouilou au sud. Leur appellation varie selon le département où ils se trouvent.

Se débattant pour améliorer ses conditions de vie, la communauté pygmée est de plus en présente dans les grands centres urbains elle est utilisée comme main d’œuvre à bas prix.


Le Rendez-vous :

En prélude à la journée mondiale de la femme, AZUR Développement organise une réunion d’échanges sur les droits des enfants et de la femme autochtones le 06 mars à Brazzaville

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de ses activités de plaidoyer en faveur des droits des femmes pygmées qui demeurent marginalisées par rapport à leurs paires bantoues.

Différents thèmes seront abordés lors de cette réunion : La situation des enfants et des femmes autochtones au Congo Les droits des peuples autochtones Présentation des résultats de l’étude sur la vulnérabilité des pygmées au VIH  /SIDA   par l’UNICEF Peuples autochtones et environnement par CARPE

Plusieurs parties prenantes participeront à cette réunion d’échanges : organisations de la société civile, organisations internationales, média et Ministères.

Tout en plaidant pour le vote de la loi sur les peuples autochtones, AZUR Développement aimerait que davantage de programmes de développement intègrent les femmes et les enfants autochtones comme des bénéficiaires prioritaires.

Date : Mardi 6 Mars 2007

Lieu : Salle de l’église protestante du Plateau ville à Brazzaville Durée : 2 heures

Pour plus d’informations, nous contacter AZUR Développement - 1383, rue Madzia Plateau des 15 ans - Tél : 00242 656 61 89, 675 70 51 Email : info azurdev.org www.azurdev.org

Guy-Gervais Kitina


VOIR EN LIGNE : Dépêches de brazzaville
Publié sur OSI Bouaké le dimanche 4 mars 2007

 

DANS LA MEME RUBRIQUE