Accueil >>  Associations, Mobilisations >>  Centre Solidarité Action Sociale (SAS) de Bouaké >>  Actualité

Prix 2005 du Sidaction : le Centre SAS de Bouaké et Penda Touré récompensés


Mots-Clés / CSAS

publié sur le forum e-med :

Communiqué de presse, 3 juin 2005

Sidaction décerne le Prix International 2005 à Madame Penda Touré et le Prix Scientifique " Jeune Chercheur " 2005 à Isabelle Kousignian de l’inserm

JPEG - 84.6 ko
Penda recoit le prix du sidaction 2005
Le prix international A l’issue de la deuxième convention nationale de lutte contre le sida   qui s’est tenue à l’Hôtel de Ville de Paris les 2 et 3 juin, Madame Line Renaud, vice présidente de Sidaction et Madame Jeanne Gapiya-Niyonzima, présidente de l’Anss (association de lutte contre le sida   au Burundi), ont remis le prix International Sidaction 2005 d’un montant de 1500 euros à Madame Penda Touré coordinatrice du Centre sas (Solidarité Action Sociale) de Bouaké en Côte d’Ivoire.

Mme Penda Touré et toute l’équipe du Centre sas de Bouaké travaillent depuis 1995 à l’accompagnement des malades du sida   et de leurs familles. Malgré les terribles conséquences de la crise que traverse la Côte d’Ivoire, le Centre sas est toujours resté ouvert. Il offre maintenant des services médicaux indispensables alors que l’hôpital public est fermé depuis la prise de contrôle du Nord du pays par les forces rebelles.

En réponse à cette situation de crise, Sidaction a créé un fonds spécifique d’urgence pour éviter l’arrêt des activités menées par ses associations partenaires à Bouaké et pour renforcer la réponse communautaire.

Sidaction a créé le prix International en 2005 pour distinguer un acteur de la lutte contre le sida   dans les pays en développement soutenu par l’association et pour reconnaître officiellement l’importance des acteurs de ces pays dans l’accès à la prévention, aux soins et aux traitements pour le plus grand nombre.

Le Prix Scientifique " Jeune chercheur " En présence de Madame Line Renaud, vice-présidente de Sidaction, le professeur Yves Lévy, président du Comité Scientifique et Médical de Sidaction et chef du département d’immunologie clinique à l’hôpital Henri Mondor à Créteil, a remis le Prix " Jeune Chercheur " de Sidaction à Isabelle Kousignian pour son travail sur les techniques d’analyse statistiques de l’évolution de marqueurs biologiques relatifs au vih  , sous la direction du Professeur Dominique Costagliola de l’unité de recherche de l’inserm à l’Université Pierre et Marie Curie Paris vi.

A 31 ans, Isabelle Kousignian est docteur en biomathématiques. Ses travaux de recherche, soutenus par Sidaction, sont réalisés à partir de la base de données hospitalière française sur l’infection à vih   : fhdh. Ils permettront d’élaborer des modèles qui serviront aux médecins pour : initier un traitement, en changer, évaluer la survenue d’une maladie opportuniste...

Par ce prix d’un montant de 2 500 euros, Sidaction accompagne les jeunes chercheurs dans leurs projets de recherche sur le vih  /sida  . Crée en 2003, le Prix Scientifique " Jeune Chercheur " de Sidaction récompense chaque année un jeune chercheur pour la qualité et la pertinence de ses travaux sur le vih  /sida  .

Parce que l’avenir de la recherche en France passe par l’engagement des jeunes dans cette voie, le Prix Scientifique " Jeune Chercheur " marque la volonté de Sidaction d’accompagner les jeunes chercheurs dans leur avenir professionnel.

Contact presse : Francis Gionti 01 53 26 45 64 06 73 21 63 97


Publié sur OSI Bouaké le dimanche 3 juillet 2005

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 
 


> Prix 2005 du Sidaction : le Centre SAS de Bouaké et Penda Touré récompensés
6 juin 2005, par didier   [retour au début des forums]

Ce prix est la reconnaissance de l’engagement et de la qualité du travail fait par le SAS et Penda Touré. Même si la somme reçue par le SAS à cette occasion est hélas symbolique, c’est un encouragement qui fera sans doute chaud aux coeur de tout le personnel du SAS de Bouaké. Et qui revient en premier lieu à cette femme admirable qu’est Penda Touré ! C’est aussi le signe que celles et ceux qui soutiennent cette action ne se sont pas trompés...

Bravo et Merci Penda