Accueil >>  Associations, Mobilisations >>  Autres associations

Congo Brazza : mariage médiatisé d’un couple sérodifférent

Irène et Jean-Pierre, deux militants qui s’aiment au delà de leur différence de statut sérologique...


Le 25 novembre 2006 à la Mairie centrale de Brazzaville, Irène et Jean Pierre, deux militants de la lutte contre le VIH  /Sida   vont s’unir pour le meilleur et pour le pire.

C’est l’exemple du mariage officiel médiatisé du premier couple sérodifferent en République du Congo.

C’est l’expression de leur combat contre le VIH  /Sida   pour faire tomber les barrières de la discrimination, de la stigmatisation, du rejet social. C’est aussi l’espoir et l’amour pour chacun d’entres nous.

En apportant votre soutien moral, physique, affectif, financier et matériel à ce mariage et au couple, vous vous engagerez à votre tour aux cotés de ceux qui, chaque jour donnent le meilleur d’eux-mêmes, dans la longue lutte contre cette terrible pandémie.

Nous exprimons notre profonde gratitude pour votre élan de solidarité.

Cordialement

Irène et Jean Pierre

Association BOMOYI BP : 14.335 Brazzaville Tel :+242/ 520.16.14/528.17.85 République du Congo asso_bomoyi yahoo.fr

Cette semaine sur survivreausida.net

Ils annoncent leur mariage en direct depuis Brazzaville à l’antenne de l’émission Maghreb Afrique Survivre au sida  . Ecouter l’annonce


Publié sur OSI Bouaké le vendredi 6 octobre 2006

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 
 


> Congo Brazza : mariage médiatisé d’un couple sérodifférent
9 octobre 2006, par Sand   [retour au début des forums]

Bravo à Irène et Jean-Pierre pour cet engagement d’amour et de militants. Ce mariage n’est pas une décision à la légère destinée à faire parler d’eux : ces deux-là s’aiment vraiment !! J’ai vu que vous faisiez un appel à cotisations, je n’avais rien à donner d’autre qu’un relais de votre annonce sur le blog... Tenez-nous au courant, donnez-nous des nouvelles de l’événement et j’espère que nous aurons un reportage exhaustif de la journée du 25/11 pour tous ceux qui sont loins et qui ne peuvent être présents qu’en pensée ! Tous mes voeux de bonheur, Sand