OSI Bouaké - Petite Histoire des colonies françaises Accueil >>  Zone Franche

Petite Histoire des colonies françaises



OSI Bouake, DG, 20 Février 2013 - A l’occasion de la semaine anti coloniale, il me semble important de vous faire découvrir le travail de Grégory Jarry et de Otto T. qui viennent de sortir le tome 5 de leur BD "Petite histoire des colonies françaises".

A mettre entre toutes les mains, pour découvrir de façon drôle et décalée, les "vrais" aspects positifs de la colonisation française !


T1 : L’Amérique française

Dans le premier des quatre tomes, le lecteur sera surpris de découvrir les bienfaits que nos ancêtres ont apportés en Amérique et dans les Antilles : nous suivrons l’épopée de Jean Ribaud qui s’est fait massacrer en Floride par les Espagnols ; nous serons mis hors de nous-mêmes par la débâcle des Acadiens, déportés en masse par les Anglais ; nous serons émus par les beaux chants des noirs, dignes face à des conditions de vie inhumaines ; nous mordrons dans un bâton pour ne pas de crier lors de la révolte des esclaves d’Haïti, vainqueurs des troupes napoléoniennes et fondateurs de la première république noire.

T2 : L’Empire

Le deuxième tome s’attaque à la constitution de l’Empire colonial français en Afrique, en Asie et en Océanie, sur une période s’étendant de la conquête de l’Algérie en 1830 jusqu’à la guerre de 14. Une saga historique décalée, véridique et présentée par le Général de Gaulle !

T3 : La Décolonisation

"Ensemble, nous allons voir par quelles convulsions de l’histoire La France, qui possédait un Empire Colonial de 12 millions de km² en 1914, est redevenu un pays tout à fait normal au début des années 60. Ce phénomène par lequel un peuple décide de se séparer d’êtres humains dont il a conquis les terres et le coeur depuis des dizaines d’années, les historiens auraient pu l’appeler « Drame d’amour ». Finalement, ils ont opté pour « Décolonisation ». En quelque sorte, la Décolonisation fut la privatisation de la Colonisation." Le Général de Gaulle

T4 : La Françafrique  

La Françafrique   n’existe pas, elle n’a jamais existé. D’abord, qu’est-ce que ça voudrait dire la Françafrique   ? Ça voudrait dire qu’après la décolonisation, dans le dos du peuple français, en dehors du champ démocratique, nos élites politiques auraient conservé des liens de sujétion avec nos anciennes colonies d’Afrique en plaçant à leur tête des présidents dévoués à leurs maîtres d’hier ? Comment aurions-nous réussi un coup pareil ? Il aurait fallu plus que des bases militaires dans ces pays, plus que des Monsieur Afrique de l’Élysée, plus que des Elf, des Cogema, des Bouygues et des Bob Denard pour faire la Françafrique  . Il aurait fallu un silence total et l’assentiment de toute la classe politique. La France est un pays libre, les journalistes, les universitaires, les associations, les juges et les artistes font un travail extraordinaire de contre-pouvoir qui empêche tout népotisme. Allons, soyez tranquilles, la Françafrique   n’existe pas, elle n’existera jamais

T5 : Les Immigrés

Si la France occupe aujourd’hui un rang de première catégorie parmi les nations du monde, c’est qu’elle a su, par le passé, prendre part à la plus belle des entreprises humaines : la Colonisation. Cette histoire, que vous connaissez peut-être mal, nous a permis de manger des citrons et des bananes en toutes saisons depuis des générations. Aujourd’hui l’empire colonial n’existe plus, mais la France est une terre d’accueil pour les immigrés de nos anciennes colonies, pour les immigrés des colonies des autres pays, et même pour les immigrés des pays qui n’ont jamais eu de colonies. Et tous nos immigrés, qu’ils soient noirs, jaunes ou beiges, ont trouvé du travail, et ne font l’objet d’aucune discrimination de la part des Français.

"Petite histoire des colonies françaises", aux éditions FLBLB


Publié sur OSI Bouaké le vendredi 15 février 2013



LES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE